AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Voleur de sucreries [PV: Narcisse] :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 876

MessageSujet: Voleur de sucreries [PV: Narcisse] : Ven 15 Jan - 13:26

Lilith était ennuyée. Elle s’était faite tirer dessus deux jours plutôt lors d’une mission et à cause de cela elle était embêtée. Pas qu’elle soit encore blessé, de petites blessures telles que celles-ci elle s’en était remise en quelques heures. Non le vrai souci était que ses vêtements eux ne se régénéraient pas tout seuls. Heureusement la vampirette savait coudre et même mieux que certains professionnels, ainsi lorsqu’elle en aurait fini avec son raccommodage son costume paraitrait comme neuf. Mais pour l’heure elle était à court de fils noirs. En temps normal elle aurait envoyé son colocataire mais il était absent et les boutiques allaient bientôt fermer, elle dut donc se résoudre à s’y rendre elle-même.
La fillette descendit de l’appartement vêtue en civile d’une jupe en jean et d’un sweet reine des neige pour se rendre  au magasin le plus proche. Elle trouva rapidement ce dons elle avait besoin, elle se dirigea vers la caisse et ralentie en passant devant le rayons de sucrerie. Même si son régime alimentaire était principalement liquide rien ne l’empêchait de déguster de la nourriture humaine, en particulier les sucreries. Elle s’engagea dans l’allée au moment où une annonce demandait aux clients de se diriger vers la sortie, ce qu’elle fit après avoir attraper un paquet de sucette. Elle n’était pas la seul ni la dernière devant sa caisse, elle se retrouva derrière une femme qui semblait avoir tout dans son sac mise a part son porte monnaie et qui étala l’intégralité de ses affaires sur le tapis roulant avant de mettre enfin la main sur une carte de crédit usée. Les clients suivant furent une bande de jeune bruyant achetant des litres et des litres d’alcool.
« - Bonsoir ma petite. Tu fais des courses pour ta maman ? »
Demanda le vendeur losrque la fillette arriva devant lui, adressant un large sourire elle lui répondit.
« - C’est pour monsieur Nano. Il s’est blessé et il a perdu son oreille. Ma maman elle a râlé parsqu’il avait mis de la mousse dans toute la maison mais elle a dit aussi que si j’allais au magasin avant la fermeture elle pourrait le recoudre avant que j’aille me coucher. Ma copine Anni elle dit que je suis encore un bébé pour avoir encore besoin d’un doudou la nuit mais moi je crois que monsieur Nano il me protège la nuit. Et  vous vous en pensez quoi ? »
L’enfant continua ainsi jusqu’au moment de payer.
« -Hé bien ma petite ta maman elle te fait confiance pour te confier autant d’argent. »
Réagit le vendeur au billet qu’elle lui tendit. Elle ne réagit pas et récupéra sa monnaie en saluant le caissier. Elle le vit alors lever les yeux vers le client suivant et prendre une mimique peu rassurée. Lilith ne se retourna pas, elle n’en avait pas besoin. Depuis qu’il était s’était placé derrière elle, elle sentait une ode. Et il était quasiment frai. C’était pour l’attirer qu’elle avait fait son petit numéro et cela fonctionna.
Une fois sortie du magasin elle avait pris le temps d’ouvrir le paquet qu’elle venait d’acheter et de déballé une sucrerie. Puis prenant la direction opposée au magasin de fleur elle avait quitté le parking. À peine sortie de la zone lumineuse elle entendit quelqu’un l’interpeller. Elle se retourna avec un sourire.
« - Bonsoir ! »
L’homme était maigre et il avait l’air désespéré, il fallait être idiot pour ne pas voir à quel point cela le rendait très dangereux. Mais la créature face à lui l’était encore plus.
« - Si tu es gentille je ne te ferais rien donne moi… »
« -Une sucette ? Ma maman elle dit qu’il faut être gentil avec les autres et partager ses bonbons. »
La dangereuse créature nocturne tendit donc une sucette à la fraise à son agresseur.

_________________




Dernière édition par Liliana Tahlwin le Ven 22 Jan - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Voleur de sucreries [PV: Narcisse] : Lun 18 Jan - 17:59

 
boulette, oui, c'est moimiryoku + liliana
Miryoku patrouillait péniblement. Non que la patrouille en elle-même ne l’enchantait pas, mais simplement qu’il faisait froid. Beaucoup trop froid pour se promener en collant et juste-au-corps. Elle se maudissait de ne pas avoir pensé à intégrer une doublure en fausse fourrure à sa cape. Après tout, les personnages de jeux vidéo avaient eux aussi des skins d’hiver, alors pourquoi pas elle ? Elle renifla, espérant ne pas avoir attrapé de rhume, et finit par se dire qu’acheter un café serait la meilleure des idées. Ce soir-là était uniquement consacrer à la patrouille : c’était son jour de repos au bar, et la demoiselle le passait à parcourir les rues à la recherche d’un quelconque délit. Elle n’avait pas de missions particulières, et se balader librement en sentant le vent justicier vous accompagner, c’était de loin ce qu’elle préférait. Néanmoins, elle avait froid. Alors que cela faisait plusieurs heures qu’elle se cachait subtilement à chaque coin de rue, Mir finit par avoir une terrible envie de café. Du moins, elle appelait cela un café, mais comprenez plutôt du lait du sucre et un peu, mais vraiment un tout petit peu de café. Mais ne lui dites rien, elle est persuadé d’être une accro de la caféine.

Elle se dirigea donc vers sa voiture, garée sur un parking non loin de là. Elle souhaitait se changer à l’abri des regards, passé un jean et un manteau histoire de couvrir son costume et d’aller au café le plus proche. C’est donc d’un pas pressé qu’elle entra dans sur le parking, ses talons pourtant plats raisonnant dans sur le béton. C’est alors qu’elle aperçue une jeune fille. Sa crinière argenté brillait dans la pénombre alors que peu de lampadaires étaient encore présents pour l’éclairés. Derrière son masque, Miryoku détailla l’individu. Petite, frêle, il s’agissait certainement d’une enfant. Qu’elle soit seule au milieu d’un parking désert alors que la nuit tombait était déjà inquiétant. Mais qu’elle soit accompagné d’un drôle de type l’était bien plus. Miryoku se cacha derrière une voiture, tentant de tendre l’oreille. Elle n’arrivait pas à entendre à cette distance, et chercha alors une voiture plus proche. Elle s’accroupit, effectua une roulade maladroite mais silencieuse, et atterrit derrière une camionnette. Elle n’entendait pas mieux, mais son champ de vision s’était nettement élargi. Elle pouvait voir la fillette de dos, et l’homme qui la surplombait de face. Un frisson parcourra l’échine de la japonaise lorsqu’elle imagina ce que pouvait bien avoir l’homme en tête. Elle secoua la tête, faisant voleter quelques mèches  blanches de sa perruque, et scruta la scène. Elle retient de s’étouffer. La petite semblait avoir un paquet de sucrerie entre les mains. Mon dieu, encore un pédophile qui appâte les enfants avec des bonbons ? Ce coup marche encore à notre époque ? Elle qui pensait que les parents avaient ENFIN prévenus leurs enfants sur les dangers des friandises sucrées et de leur donateurs si généreux… Non sans blague, personne ne partage un paquet de malabar gratuitement.

Miryoku décida alors d’agir rapidement et d’intercepter l’individu  avant qu’il ne fasse quoi que ce soit. Déboulant de derrière la camionnette, elle courra jusqu’au couple et attira la jeune fille en arrière. D’un mouvement précis, elle se mit devant elle tout en assenant un coup de pied fatidique à l’homme. Son talon vint s’écraser sur sa poitrine, et le malfaiteur tomba à la renverse. Le temps qu’il réagisse et se redresse, légèrement déboussolé, Miryoku se retourna face à la fillette. S’agenouillant afin d’être à sa taille, elle la prit par les epaules et lui demanda d’un air inquiet.

MIRYOKU: Ca va ? Est-ce que le monsieur t’as fais du mal ?

Entendant l’autre à moitié assommé proférer des jurons, Miryoku se replaça face à lui en prenant soin de positionner l’enfant dans son dos.

MIRYOKU: Ne t’inquiète pas, il ne te fera rien, je suis là maintenant.

Tenta-t-elle de la rassurer. Son air déterminé sur son visage trahissait cependant la douce et chaleureux vague de plaisir et de fierté qui s’agitaient dans son ventre. Elle venait de sauver une enfant, oui. Mais si seulement elle avait prit soin de faire plus attention à sa victime…


HRP: /
© idyllic prince.
Revenir en haut Aller en bas
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 876

MessageSujet: Re: Voleur de sucreries [PV: Narcisse] : Ven 22 Jan - 23:21

L’homme fut surprit par le geste de la petite mais il se reprit assez rapidement et changea d’angle d’attaque. Il prit la sucette.
« - Merci. Ta maman a raison il faut partager avec les autres. »
Un s’agenouilla à la hauteur de la fillette, il avait pris un ton plus doux pour la rassurer de la convaincre.
« -  Es-ce que tu partagerais avec moi le contenu de ton porte monnaie ? »
Personne ne su ce que s’apprêtait à dire l’enfant elle se sentit tirer en arrière et l’homme se redressa brusquement. La gamine se retrouva derrière l’étoffe d’une cape colorée qui glissait dans les airs. Puis la fille qui l’avait bousculée se retourna.
« - Ça va ? Est-ce que le monsieur t’as fais du mal ? »
Une joker ? Oui sans doute, Lilith se souvenait avoir déjà vu cet éclat orangé au Centre. Comment c’était déjà ? La fillette ne s’en souvenait absolument pas. Ce n’était pas comme si elle s’amusait à retenir le nom de tous les humains qu’elle croisait. Dans le cas contraire son crâne aurait explosé depuis le temps.
« - Bordel de merde. Sale garce. »
Ce n’était pas la petite fille qui avait répondu mais l’homme  terre se releva et l’héroïne lui fit de nouveau face. Il avait sortit un couteau, celui-là même avec le quel il avait commis un meurtre, du moins gravement blessé quelqu’un, récemment  et que la vampirette avait sentit dans le magasin. La lame semblait propre mais la suceuse de sang savait qu’il restait quelques goutes dessus. Elle avait besoin de cette arme. Non parsqu’elle ne pouvait pas résister à quelques malheureuses traces mais car elle voulait s’assurer de trouver la bonne victime lorsqu’elle l’aurait trouvée. Cependant elle ne fit pas mine de chercher à s’accaparer l’arme, au contraire elle alla s’adosser à une voiture et mit une sucette dans sa bouche. Elle allait profiter du spectacle et voir comment sa collègue s’en sortait.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Voleur de sucreries [PV: Narcisse] : Mar 26 Jan - 17:46

L’homme sortie une petite lame, assez pointue pour que Miryoku déglutisse péniblement. Non mais qu’elle avait peur pour elle-même, la lame ne la toucherait sans doute pas. Mais la petite, elle, risquait gros. Après tout, la maladresse de la joker avait bien faillit faire capoter plusieurs missions… Miryoku arqua un sourcil à cs propos, très largement vexée d’être de traiter d’une telle manière. Comment osait-il ? Néanmoins la jeune femme à la chevelure d’argent ne bougea pas, elle tourna simplement la tête pour voir si la demoiselle était en sécurité. Et en effet, celle-ci s’était légèrement éloignée. Adossé à une voiture, elle sucotait une friandise sans la moindre lueur de peur. Miryoku fut perplexe. Elle ouvirt la bouche pour lui demander quelque chose, entendre sa petite voix tremblotante la remercie ou quoi que ce soit, mais avant qu’elle ne puisse dire mot, l’homme s’approcha.

D’une longue foulée, il vint abattre la lame directement dans la poitrine de Narcisse. Du moins, c’était ce qu’il tentait de viser. Automatiquement, sans que la japonais n’ait eu besoin d’y réfléchir ou de préméditer son geste, l’homme fut repousser de deux bon mettre. La lame resta en suspension, face au torse de l’héroïne. Une fois le mouvement séparé de l’objet, il suffisait de le renvoyer dans la direction souhaité. D’un mouvement de doit fluide, la lame voltigea pour atterrir entre les deux jambes écartés du briguant. Elle crut l’entendre jurer à nouveau, alors qu’il venait tout juste de voir s’évaporer sa castration imminente. Narcisse s’avança près de lui, l’air déterminé. Elle ramassa la lame sous ses yeux, et ajouta d’un ton autoritaire.

« Aller vas-y cours. Je te laisse une longueur d’avance, estime toi heureux »

Sans attendre sa réponse, elle garda la lame à la main et se rapprocha de la fillette qui ne semblait pas avoir bouger. Elle s’agenouilla pour être à sa hauteur, et demanda sur un ton qui se voulait rassurant.

« Comment t’appelles-tu ? »

Revenir en haut Aller en bas
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 876

MessageSujet: Re: Voleur de sucreries [PV: Narcisse] : Lun 1 Fév - 18:08

La joker ne semblait pas se préoccuper de l’homme et regardait Lilith. Cette dernière se demanda si sa collègue allait bêtement se faire embrocher lorsque l’homme s’approcha d’un pas vif pour abattre son arme vers la femme. Mais la lame resta suspendue dans les airs et l’homme se retrouva à Terre sans comprendre ce qu’il lui était arrivé. La vampirette observait attentivement l’héroïne mais elle n’avait pas bougée pour pousser l’homme et ne fit pas non plus de geste pour envoyer le coureau suivre la même trajectoire, ou presque. Cela signifiait-il qu’elle possède un quelconque pouvoir de télékinésie ? Ca y ressemblait bien. Hum… je pense plutôt que c’est plus une sorte de bouclier. Il était impossible de savoir avec si peu d’indice. Et bien en faite si. Un pouvoir de télékinésie aurait surement arrêté et l’arme et l’homme alors là on dirait plutôt qu’il s’est heurté à une sorte de mur. Ah oui ! Et comment avait-elle pût lancer l’arme après coup ? Hum… Il y a plusieurs possibilités...
Liliana, s’interrogeais au sujet du pouvoir de sa collègue mais certains des supers préféraient garder secrète la nature de leur don. Heureusement la fillette avait un moyen efficace de diminuer radicalement cette méfiance naturelle. Elle fit un sourire innocent à la femme qui s’accroupissait devant elle. Elle ne se  souciait pas du tout de l’assassin qui fuyait désormais en courant.
« - Lilith, et vous? Vous voulez une sucette ? »
L’enfant tendit son paquet ouvert vers la super lui collant quasiment au visage sans rencontrer le moindre obstacle. Son pouvoir ne semblant pas se déclencher à tous les coups.
« - Dites Madame vous êtes une héroïne ? Une joker ? Vous chasser les méchants, hein ? Moi aussi quand je serais grande je veux être joker ou même légende ! Ou alors majorette ! Et dites c’était trop cool la façon dons vous avez repoussé le Monsieur vous avez fait comment ? Vous avez un don n’est-ce pas ? C’est quoi votre pouvoir ? »
Comme à son habitude lorsqu’elle jouait l’humaines Lilith parlait à toute vitesse et posaient milles questions à la fois.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Voleur de sucreries [PV: Narcisse] : Mar 2 Fév - 18:07


« - Lilith, et vous? Vous voulez une sucette ? » Narcisse arqua un sourcil, incrédule, et attrapa une sucrerie. Elle se redressa et s’adossa à la voiture contre laquelle Lilith était accoudé, déballant la sucette sans grand intérêt. Elle n’avait jamais vraiment été fan de sucre. Elle était plus salé, et encore. Manger ne faisait pas parti de ses passions, ni même de ses priorités. Elle n’était pas gourmande, voilà tout.

« Mir » acheva-t-elle simplement avec un sourire, avant d’enfourner le globe sucré dans sa bouche, l’air de rien.  Cette petite faisait preuve d’un courage sans pareil. Alors qu’elle venait tout juste de faire face à un homme peu fiable, alors même qu’elle venait de voir une arme, alors même qu’elle venait d’assister à un combat des plus surnaturels… elle semblait passive. Non, pas passive mais simplement, elle n’avait pas l’air d’avoir du mal à l’accepter. C’était troublant. Elle n’avait même pas peur de Miryoku. Certes, la joker l’avait sauvé mais… il était déjà arrivé à la japonaise d’effrayer les enfants derrière son masque noir et son costume trop coloré. « - Dites Madame vous êtes une héroïne ? Un joker ? Vous chassez les méchants, hein ? Moi aussi quand je serais grande je veux être joker ou même légende ! Ou alors majorette ! Et dites c’était trop cool la façon dont vous avez repoussé le Monsieur vous avez fait comment ? Vous avez un don n’est-ce pas ? C’est quoi votre pouvoir ? » Miryoku écarquilla les yeux et manqua de s’étouffer. Elle toussa, ôtant la sucette de sa bouche, et déglutit péniblement. La lame du vilain encore en sa possession, elle la rangea dans une poche de sa cape (oui, sa cape a des poches).

Décidément, cette gamine était incroyable. Et son débit de parole, mon dieu… S’en était vraiment surprenant. La jeune femme resta le regard dans le vide, les multiples de questions la fillette entrant par une oreille et sortant par l’autre. Elle avait oublié à quel point les enfants, une fois la confiance acquise, étaient insupportables. Narcisse l’aurait sans doute envoyer voir un peu plus loin, mais Mir, le sourire aux lèvres, n’en ferait point. Elle finit par apercevoir le briguant tourner au coin d’une rue non loin, et se promit d’aller y jeter un œil, avant de finalement reporter son attention sur la petite, encore abasourdie par son torrent de question.

« Eh bien… on peut dire ça oui.  Mais tu sais, être majorette c’est bien aussi ! »

Plaisanta-t-elle, son sourire ne se décrochant pas de ses lèvres teintées de violet. Quant à son pouvoir… Mir hésita. Et si tout cela n’était qu’une mascarade ? Et si elle n’était autre qu’un viel homme déguisé ? Après tout, elle savait qu’elle n’était pas la seule à être doté d’un pouvoir dans cette ville. Et la petite s’était comporté de façon bien sure d’elle. Même pas un brin de peur. Et sous la lumière des quelques lampadaires, Miryoku n’arrivait pas à distinguer une trace de maquillage, de masque ou d’une quelconque contrefaçon… Elle finit par hausser les épaules. Ce n’était sans doute qu’une petite fille courageuse. Elle ôta la sucette de sa bouche, la boule de sucre collante et brillante, et tendit le bâtonnet à la demoiselle. Puis elle se recula d’un mètre, et ajouta.

«  Lance-la moi dessus ! De toutes tes forces ! »

Elle n’en dirait pas plus, un exemple valait mieux que n’importe quoi. Une fois la sucette lancé, il lui suffirait de la laisser rebondir à l’opposé de sa trajectoire initiale.

Revenir en haut Aller en bas
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 876

MessageSujet: Re: Voleur de sucreries [PV: Narcisse] : Sam 6 Fév - 14:52

« - Mir »
Répondit la jeune femme et Lilith essaya de se souvenir si elle avait déjà lu un article sur l’héroïne mais ça ne lui disait rien. Fallait-il en déduire qu’elle ne s’était mis à utiliser ce pseudo récemment ? Ou alors c’est une héroïne de faible envergure qui n’a jamais rien fait de remarquable. Oui… En tout cas la joker semblait surprise en entendant la fillette ce qui faisait sourire encore plus largement cette dernière.
« -  Eh bien… on peut dire ça oui.  Mais tu sais, être majorette c’est bien aussi ! »
Le ton était clairement sarcastique mais l’enfant répondit comme si elle ne s’en rendait absolument pas compte.
« - Oui ! Mon entraineur il dit que je suis plutôt douée avec le bâton mais il dit aussi que je n’ai absolument aucun sens du rythme. Et puis on a un défilé bientôt et vous savez ? Notre uniforme il est trop cool ! Il est beige avec des fleures violettes…. »
La petite continua à déblatéré sur son costume jusqu'à que Mir l’interrompe en lui tendant la sucette à moitié mâchouillée qu’elle regarda d’un air intriguée.
« - Lance-la-moi dessus ! De toutes tes forces ! »
La gamine ne se le fit pas dire deux fois, elle saisit la sucrerie et la lança, pas de toute ses forces de vampire mais avec puissance acceptable pour une petite humaine, et la regarda rebondir contre une barrière invisible.
« - Oh ! C’est marrant !! »
Et l’enfant plongea la main dans son paquet de bonbons pour bombarder l’héroïne avec un rire tout à fait ravit. Jusqu’au moment où un des projectiles ricocha sur sa tête.
« - Aie. »
Elle porta sa main pour couvrir son visage et frotta la zone d’impacte. Elle resta un instant muette, puis reprit d’un ton songeur.
« - Hum… j’imagine que je ne peux pas de venir une héroïne si je ne peux pas esquiver un lancé de sucette. Mais vous savez j’ai aussi un don. Mais mon papa il ne veut pas que je rentre à l’Heroe’s SUP. Il dit que je me mets déjà bien assez en dangers toute seule. Dites-vous voulez que je vous montre, hein ? Hein ? Vous voulez que je vous montre ? »
A ce stade là ce n’était pas vraiment une question.
« - Mais j’ai besoin de … Ah ! Le couteau. Si vous me prêter le couteau du monsieur je vous montre. »
L’enfant tendit la main vers Mir.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Voleur de sucreries [PV: Narcisse] : Dim 6 Mar - 19:17



Narcisse l’écouta déballer sa vie de majorette, un sourire sur les lèvres. Elle venait de se rappeler pourquoi elle ne portait pas les enfants dans son cœur. Ils étaient niais, et pénible. Mais soit, la petite semblait avoir vécu un petit choc, et peut-être que lui raconter cette histoire lui permettait de se vider ? Narcisse n’était pas pédopsychiatre après tout. Au final, l’enfant lui balancer une montagne de sucrerie à la figure, que la barrière renvoya sans le moindre effort. Au dernier lancé, Miryoku fit un léger mouvement de sa main gauche pour dévié le projectile, qui s’affala sur le visage de l’enfant. Elle retint un rire ; après tout, la gamine l’avait cherché. Et ça avait au moins eu le mérite de stopper son élan.

La joker se rapprocha de l’enfant, écoutant à nouveau son monologue. Un pouvoir ? Mir fronça les sourcils derrière son masque noir, et son visage se crispa. Elle souhaitait le couteau ? La jeune femme détailla la lame qui trônait dans sa main droite, et ajouta d’un ton strict.

« Non. »

Quelle idée ! Donner une arme à un enfant ? Qui plus est avec un pouvoir ? Au mieux, elle blesserait Miryoku, et au pire, elle se blesserait elle-même. C’était hors de question. Cependant, ne souhaitant pas la voir pleurer, elle fit mine de réfléchir et ajouta, sur un ton plus doux.

« Dis-moi d’abord de quoi il s’agit ? C’est quoi, ton pouvoir ? »

Un sourire encourageant sur ses lèvres violette, elle tendit l’oreille.


Revenir en haut Aller en bas
❝ LOCALISATION : Dans la nuit profonde
❝ POINTS : 876

MessageSujet: Re: Voleur de sucreries [PV: Narcisse] : Mer 13 Avr - 20:23

«  - Non. »
Non ? La fillette fronça les sourcils d’un air contrarié. Sans le couteau elle ne pourrait pas le comparer le sang à celui qu’elle trouverait près de la victime, qui par ailleurs n’était peut-être pas encore tout à fait morte, juste entrain de se vider de son sang dans un coin de rue. Enfin Lilith se fichait pas mal de savoir si qu’elle pourrait arriver juste un peu trop tard pour sauver une vie humaine. Mais ce n’était surement pas le cas de la joker lui faisant face.
« - Dis-moi d’abord de quoi il s’agit ? C’est quoi, ton pouvoir ? »
L’enfant ramassa la sucette qui après l’avoir frappée avait atterrie à ses pieds, l’essuya sur sa jupe et commença à la déballer.
« - Tu sais je suis grande et je ne vais pas me blesser parsque je tiens simplement un couteau entre les mains. Et si c’est comme ça je ne te dirais pas quel est mon pouvoir. »
Et puis quoi encore, si Lilith lui révélait sa nature elle ne pourrait plus s’amuser à ses dépens. Ceci étant cette fille n’était pas non plus très amusante.
« - Même sans cette lame je peux retrouver la dernière personne qui a été poignardée avec. Ça à été commit récemment donc ça ne peut pas être très loin. »
Sur ses mots la vampirette se détourna et commença à partir dans la direction qu’avait prit son agresseur un peu plus tôt. Sa victime était dans cette direction elle en était certaine elle commençait déjà a capter une légère odeur de sang son propriétaire ne pouvait pas être loin. Elle continua d’avancer sans se soucier de savoir si Mir lui parlait ou si elle la suivait mais elle ne doutait pas qu’elle allait le faire. Quelle héroïne laisserait une enfant partir à la poursuite d’un assassin potentiel ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Voleur de sucreries [PV: Narcisse] :

Revenir en haut Aller en bas

Voleur de sucreries [PV: Narcisse] :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Les vieux quartiers :: Le centre commercial-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com