.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

A votre service ! [Pv. Charlotte "Charlie" Cain"]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 241

MessageSujet: A votre service ! [Pv. Charlotte "Charlie" Cain"] Sam 16 Jan - 11:54


Les vieux quartiers. Emilia avait découvert cet endroit il y seulement quelques jours, mais elle y passait tout son temps. Elle avait constaté que le monde avait tellement changé sans elle, mais cet endroit enclavé par la technologie était le dernier à ne pas avoir subi les effets du temps. Elle était britannique et n'avait jamais connu cette ville, mais devant les grandes avancées technologiques qui lui donnait des maux de tête insupportables, elle pouvait reconnaitre un semblant de son "époque" ici. Certes, elle n'avait pas l'impression d'être enfermée là-bas depuis des centaines d'années, mais force et de constater que pendant son absence, il s'est passé beaucoup de choses.

Scarlet était accoudé à sur un banc, regardant au travers les grilles d'un parc les quelques fleurs qui baignaient encore dans un soleil orangé. Alors que ce cadre idyllique la faisait songer à sa vie passée, elle sentit un léger gargouillement émanant de son ventre. Ce son disgracieux, l'eu fait presque sursauter tellement elle était plongée dans ses pensées.

Ça l'avait ramené les pieds sur terre : elle n'était plus à faire de grandes études, elle était désormais dans la rue et cela fait bientôt deux jours qu'elle n'avait rien mangé. Sur son joli visage s'était dessiné de légers cernes, elle n'avait plus que la peau sur les os et le teint blafard. Elle avait hérité de pouvoirs la rendant surhumaine, mais cela ne l'empêchera pas de mourir de faim. Elle prit lentement son portefeuille et l'ouvrit timidement, sachant très exactement le résultat. Elle aurait espéré un coup de chance pour une fois, un billet qui s'était perdu dans un coin de sa poche, mais malheureusement non : elle n'avait plus rien. Elle soupira logement avant de relever la tête d'un air déterminé. Il lui fallait remplir sa bourse.
C'est en faisant le tour de la rue adjacente au parc qu'elle pouvait y voir une scène qui allait grandement l'aider : une personne qui s'était portée volontaire pour aider un pauvre automobiliste. Elle venait de poser sa veste contre une barrière protegeant un arbre des diverses ''agressions'' qu'un chien pouvait lui faire subir. Alors qu'elle s'avançait lentement, les mains dans les poches et son gavroche sur la tête, elle avait un très mauvais pressentiment quant à ce vol. Tant pis.
Elle était de plus en plus proche de la veste, sa propriétaire ayant encore la tête dans le capot du véhicule. Elle n'avait plus qu'à tendre sa main et se sésir de sa récompense. Alors qu'elle pouvait sentir de ses doigts le contact du cuir de son portefeuille, elle vit l'automobiliste relevant la tête pour regarder aux alentours et fixa Emilia. Elle eut un coup de panique soudain, un grand frisson venait de lui parcourir son corps tout entier. Elle lâcha sa prise directement.

Eh vous ! Attendez !
Elle venait de se faire repérer, elle comptait prendre la fuite le plus vite possible, se retournant alors subitement. Trop tard, il l'avait déjà rattrapé, posant sa main sur son épaule. Elle sentait son sang se chauffer instantanément, elle était prête à attaquer.

Vous pouvez nous aider ? Le moteur fume depuis un moment et c'est certainement la courroie de transmission qui à lâchée. Vous pouvez essayer de démarrer la voiture pendant que l'on s'en occupe ?
Il y eut un long moment de silence avant que Scarlet se mit à soupirer, à la fois soulagé, mais aussi exaspéré par elle-même d'avoir paniquée pour rien. Tandis que le conducteur lui faisait un léger sourire pour l'inciter à venir les aider, Emilia se dirigea alors vers la voiture sans un mot tendis que l'autre personne était encore dans ses réparations.

"Euh... Bonjour", disait-elle. Si elle n'avait pas pris la peine de voler ses biens, elle aurait au moins l'occasion de faire connaissance avec la personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: A votre service ! [Pv. Charlotte "Charlie" Cain"] Dim 24 Jan - 18:23



Charlie est dans les vieux quartiers, ça lui arrive de sortir, pas souvent mais ça lui arrive quand même. Pour trouver de l’inspiration pour une future invention, la jeune femme avait décidé de se dégourdir les jambes, aller prendre un café à emporter et se balader. Il fait beau, mais froid. La neige était tombée sur Laurel quelques jours auparavant et avait recouvert le sol d’un tapis blanc qui s’enfonce sous les bottes de Charlie. Sa main droite était dans la poche de sa veste en cuir qui, avec la chemise et le tshirt qu’elle porte en dessous, suffit à lui tenir chaud, et sa main gauche tient un café américain qui lui a coûté bien cher. Bah elle s’en fout, c’est pas tellement comme si l’argent était un problème pour elle. Bon Charlie est pas du genre à dépendre de l’argent de sa famille pour ce genre de dépenses. Elle travaille alors qu’elle  a pas besoin justement pour devenir indépendante financièrement. Quand elle pourra, elle quittera probablement la demeure familiale pour un appartement. Pour l’instant elle économise pour pouvoir se l’acheter.

Enfin bref, elle se balade quelques minutes dans le parc où elle remarque que les seuls fleurs encore en vie sont des bruyères d’hiver. Elle en sait des choses, c’est fou ça! M’enfin bref elle se remet en route, retourne sur le trottoir et. Ah, quelqu’un en panne. Punaise il a l’air stressé. Par automatisme Charlie cherche des indices:  une légère fumée s’échappe du moteur, il a pas de feux de détresse, et la voiture est vieille. Pas vieille genre la voiture de la mécano qui est vieille et pête la classe, mais vieille genre le taco qui tombe en morceaux si tu met un coup de pied dedans. Elle s’approche de l’homme qui passe sa main dans ses cheveux en boucle. Elle le regarde de haut en bas, il est plus grand qu’elle, bien musclé, probablement un genre de macho. Allez on va voir il est peut-être pas si mal que ça. Elle commence à enlever sa veste et dit:
«Bonjour monsieur, besoin d’un coup de main?»

L’homme s’arrête, la regarde, un sourire amusé, et rétorque :
«Non merci ma mignonne, c’est la courroie qui est cassée je pense, je m’y connais en voiture.»
La brune sourit discrètement, donc c’est bien un macho et en plus il se la pète. Il voulait l’impressionner? Il pensait qu’elle l’avait pas vu s’arracher les cheveux une fraction de seconde plus tôt? Elle répond, avec une voix de pouf de base:
«Ah oui probablement, une courroie qui pète ça fait souvent de la fumée comme ça c’est vrai!»
Elle lève les yeux au ciel et sans vraiment réfléchir au contenant de ses poches, elle pose sa veste sur une barrière à proximité et retrousse les manches de sa chemise rouge. Elle est moche sa voiture, c’est quoi?
«Une Renault 19, 1995? C’est un peu vieux comme modèle.» Elle note, en débloquant le capot. Son regard glisse discrètement vers le mec qui doit pas l’avoir entendue, son regard est fixé sur le fessier de la brune. Elle hausse les épaules.
Quand elle ouvre le capot, une grosse vague de fumée s’en échappe, elle tousse. La vache c’est une sacrée surchauffe, par ce temps c’est balaise.

«Ça m’a l’air d’être une surchauffe, je peux rien faire tant que ça a pas refroidit sinon je risque de me...»
Charlie regarde autour d’elle, à la recherche du propriétaire de la voiture. il se dirige vers une fille qui est à côté de veste de la mécanicienne qu’il a prit soin d’ignorer tout le long. Tiens, Charlie était persuadée que la fille avait la main dans la poche de son blouson pendant une seconde. Bah c’était peut-être son imagination. Quoique peut-être pas. A première vue cette jeune femme est mal en point. Elle est pâle, sale, cernée, elle a aussi l’air d’avoir faim.

Le conducteur lance sa folle théorie de la courroie de transmission à la rouquine et lui demande de les aider. Non mais merde il peut pas se contenter de draguer une nana à la fois? Charlie soupire, quand le conducteur revient, la petite voleuse est là, elle a l’air d’avoir un peu honte. La mécano se redresse, s’approche du crétin, pose une main sur son épaule et dit:
«Alors déjà je suis mécano, je m’y connais largement mieux en bagnoles que toi, donc tu vas m’écouter et arrêter d’essayer de pécho pendant que j’essaye de t’aider gratos pour un boulot pour lequel je pourrais largement me faire payer. C’est pas la putain de courroie de TRANSMISSION qui a lâché, mais une surchauffe de ton moteur. Ça peut avoir deux raisons.» Elle tape le torse du conducteur avec son indexe libre et dit: «UN: t’es assez bouffon pour pas avoir vérifié ton liquide de refroidissement, DEUX,» elle retape son torse, « Un composant genre thermostat ou pompe à eau à pété, TROIS,» elle refrappe, de plus en plus fort, le mec fait un pas en arrière, «Le radiateur de ton taco est aussi dégueulasse que ton égo et ta libido.»

Elle le pousse vaguement, dégoutée, et ajoute:
«Je vais rester là jusqu’à ce que ça refroidisse, ça prendra ptet’ cinq ou dix minutes par ce temps, donc tu patientes et tu fermes ta gueule.»
Elle retourne vers sa veste, l’empoigne et l'enfile un peu violemment. Elle se tourne vers la rousse et, avec la même voix énervée, dit:

«Reste quand même, je risque d’avoir besoin d’un coup de main et je ferai pas confiance à ce couillon.»
Elle le fusille du coin de l’oeil.
Revenir en haut Aller en bas
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 241

MessageSujet: Re: A votre service ! [Pv. Charlotte "Charlie" Cain"] Dim 24 Jan - 22:01

Ce qui était sur, c'est que cette fille avait du caractère, le genre de demoiselle à ne pas venir emmerder et encore moins quand il s'agit de mécanique d'après ce que Scarlet venait d'entendre. Elle soupira en guise de réponse face à la rouquine, totalement désemparée quant à la situation. Elle qui était partie pour subtiliser quelque chose, elle se retrouve à jouer les mécanos près d'un type qui apparemment n'était pas vraiment de bonne foi.

Tant pis, elle allait devoir rester là pendant un moment. De toute manière, quelques heures de plus ou de moins à avoir faim, ça n'allait peut-être pas la tuer... Peut-être.

Elle faisait quelques tours en rond autour de la voiture pour se dégourdir les jambes, la neige n'aidant vraiment pas à ce qu'elle se sente à l'aise, surtout quand elle se mit à penser qu'elle allait devoir dormir dans ces conditions ce soir. Utiliser son sang pour se réchauffer était une chose, mais ça utilise toujours de l'énergie et dieu sait qu'elle en avait besoin pour tenir debout. Cette pensée lui donna quelque frissons dans le dos, un ressenti insupportable.

Le conducteur lui restait près du coffre, essayant discrètement de s'éloigner le plus possible de la jeune fille qui lui avait fait mauvaise impression en le remettant à sa place. Il se mit à allumer une cigarette et recrachant la fumée épaisse et blanche dans les airs. À de rare occasion, le nuage toxique atteignait les poumons de la belle qui ne pouvait s'empêcher de toussoter, ce qui le fit légèrement rire. Avoir deux filles qui s'occupent de sa voiture, c'était certainement pour lui un épisode qu'il ne se privera pas de raconter durant quelques soirées dans les bars, Emilia étant aussi certaine qu'il allait se faire plaisir en modifiant quelques passages...

Ceci dit, il voulait certainement faire de ses rêves une réalité quand il se mit à aborder la fille aux cheveux rougeâtre. "Et donc ? Tu viens d'où comme ça ? Pâlotte comme tu es, on pourrait aller manger un morceau pour te remercier de m'avoir aidé"

Scarlet pouffa de rire, non pas qu'elle était touché de sa proposition, mais elle pensait que dans sa situation, elle préférait encore crier famine que d'accepter son invitation. Il n'avait pas l'air au premier regard, mais les manies incessantes qui attestaient d'une éducation douteuse s'accumulaient. N'avait-il donc aucune règle de courtoisie ? Emilia n'avait pas eu l'occasion de rencontrer beaucoup de ces types dans son Angleterre natale, mais elle avait comme l'étrange impression que dans cette ville, ils étaient plus que nombreux, comme un espèce de stéréotype que des gens auraient écrit pour se moquer d'eux.

Elle ne répondit cependant pas, préférant ne pas faire de bruit pour rien même si l'envie était beaucoup trop tentante. Elle continuait à faire machinalement ses ronds dans la neige. Soupirant quelques fois. Elle alla ensuite en direction de la jeune fille, s'appuyant sur le capot pour regarder l'intérieur. Elle était en face de Scarlet et regardait des pièces avec insistance, des pièces que la belle n'aurait pu deviner leur nom ni leur utilité.

Le conducteur profita de cette occasion pour se déplacer à son tour, se déplaçant au côté de la voiture et finissant sa route en se disposant derrière Scarlet. Il avait peut-être estimé trop vite que la belle n'était pas vraiment du genre à se plaindre ou du moins trop timide pour réagir face à son comportement. C'était certainement pour cette raison que sa main droite commença à glisser le long de son corps pour venir délicatement se poser sur les fesses d'Emilia.

Son sang ne fit qu'un tour et sans vraiment réfléchir, elle envoya son coude en arrière, concentrant son sang au niveau du bras pour le rendre aussi dur que du fer en visant très précisément la figure. L'impact fut d'une telle violence que l'on pouvait entendre le nez du pauvre conducteur se briser. Il fut projeté en arrière et tomba lourdement au sol.

Le visage, encore rougissant de honte, elle fit volte-face en exprimant sa colère : "enfoiré ! Tu comptais faire quoi là ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: A votre service ! [Pv. Charlotte "Charlie" Cain"] Dim 7 Fév - 17:28



Charlie avait décidé d’ignorer l’enfoiré le temps que le moteur refroidisse, elle avait rien à dire à l’autre et allait pas lui gueuler dessus pour avoir essayé de lui voler quelque chose. C’est vrai qu’elle a l’air d’avoir faim et froid, elle a probablement pas le choix. Il disait quoi Aladdin? Faut manger pour vivre, voler pour manger, c’est la meilleur des raisons. Bah ouais c’est vrai au final, tout le monde était pas aussi privilégié que la mécano. Cette dernière sort son téléphone de sa poche et commence à envoyer un message à son frère pur lui parler de son aventure, ils ont tendance à se raconter ce genre de merdes, ça les amuse grandement. Quand il se met à parler à la rousse, elle lève vaguement les yeux vers le propriétaire de la voiture contre laquelle la brune était adossée. Quand elle constate qu’il la drague de nouveau, elle lève les yeux et envoie un nouveau message.

-Et c’est repartit il essaye de pécho la voleuse
-Putain mais comment t’arrive toujours à te retrouver dans des situations si improbables? Moi ça m’arrive jamais, j’aimerai bien avoir des truc du genre à raconter à mes potes!


Elle ricane, range son téléphone dans la poche de son jean, enlève de nouveau son blouson qu’elle enroule autour de sa taille et se repenche vers le moteur qui a déjà bien refroidit, mais pas assez. Elle regarde le radiateur, les yeux plissés, il avait pas l’air si crade. Elle lève les yeux vers la rousse qui s’est penchée en face d’elle. Charlie lui fait un petit clin d’oeil avant de se replonger dans son occupation. Elle sort un vieux chiffon dégueulasse de la poche de son blouson et inspecte le niveau d’huile de moteur. Ok c’est pas le problème. Elle regarde le niveau du liquide de refroidissement. Haha c’est pas tellement étonnant. Il en a quasi plus. Allez elle est gentille elle va le remplir avec de -CRAC-
"enfoiré ! Tu comptais faire quoi là ?!"

Charlie lève instantanément le visage vers la scène, un large sourire aux lèvres. Le mec est par terre, le visage en sang, la main devant le nez. Bon dieu c’est trop beau! Si elle en avait quelque chose à foutre de cette enflure Charlie prendrait une photo!! Mais elle décide de rire, c’est tout. Elle rit si fort que ses yeux se remplissent de larmes et qu’elle se tient le ventre. Oh mon dieu c’est génial, elle l’aime déjà la rouquine!! Oh! elle a une idée!!

Elle s’approche du mec d’un pas sur, il recul sur son cul, un peu effrayé, mais elle le choppe quand même par l’aisselle, le tire contre son gré vers le capot de sa voiture en disant:
«Allez viens connard je vais te montrer le problème de ta bagnole dégueu.»
Elle le tient hyper fermement et pointe le réservoir de liquide de refroidissement du doigt:
«CA, c’est le réservoir de liquide de refroidissement, ça sert à refroidir le moteur, sinon ça chauffe! toi t’as que dalle là dedans, ça se remplit, compris, connard? Donc je vais te mettre de l’eau dedans pour que tu puisse bouger encore un peu mais l’eau ça passe vraiment vite fait, surtout en hiver parce que ça risque de geler, donc demain, au plus tard, tu vas au garage et tu te fais remplacer ça d’accord? Gros dégueulasse va.» Elle le pousse, surpris, il retombe sur son cul.
La mécano fouille dans son sac pour trouve rune bouteille d’eau et un couteau suisse. Elle remplit un peu le réservoir comme promis et en profite pour faire un tout petit trou dans le réservoir d’huile de moteur. Vraiment tout petit, comme ça il s’en rendra pas compte de suite et vu l’état des pièces de sa voiture ça va se détériorer et  ça coutera bien cher à faire réparer.

Une fois fini, elle se rapproche du mec d’un pas lent et sensuel, lui passe une carte du garage où elle travaille, et s’approche près de lui. Très près.
Ses lèvres ne sont qu’à quelques millimètres de celles du pervers, elle peut sentir l’odeur de clopes bon marché dans sa respiration. Elle glisse sa main droite dans ses cheveux et le tire vers elle, l’embrasse longuement. Elle en profite pour glisser sa main gauche contre sa nuque et sa droite sur sa joue. Puis, comme si rien n’était, elle fait un pas en arrière et le regarde de haut en bas. D’un air purement dégouté elle commente:
«Tu pourrais prendre une douche de temps en temps aussi.»

Il amène sa main sur sa joue, pleine d’huile de moteur. Ses cheveux et sa nuque aussi. Il réalise vite que Charlie vient de l’embrasser pour pouvoir le saloper avec ses mains crades.
«Connasse! PUTAIN!»

Il essaye d’enlever l’huile avec insistance, bien sur que ça marche pas , il va falloir qu’il frotte hyper fort pour enlever ça sous la douche, et ça risque de même pas suffire. Fière d’elle, la mécano se tourne vers la rousse, passe son bras autour de son épaule en prenant soin de pas encrasser ses vêtements et l’entraine avec elle.

«Allez vient, je t’invite à manger t’as l’air de crever de faim! Moi c’est Charlie! Enchantée!»

Revenir en haut Aller en bas
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 241

MessageSujet: Re: A votre service ! [Pv. Charlotte "Charlie" Cain"] Lun 8 Fév - 17:33

Emilia regardait la scène, presque amusé par la prestation de sa camarade qui donnait une leçon que le conducteur était loin d'avoir volé. Couvert d'huile de moteur sur tout le visage déjà ensanglanté, il essaya en vain de la retirer, maudissant de tous les noms celle qui avait osé lui faire ça. Décidément, on ne pouvait faire confiance à personne dans cette ville, aider les passants revenant souvent à se créer des problèmes.

Celle qui venait alors d'accomplir sa plaisanterie s'approcha d'Emilia avec une étreinte amicale autour de son coup et commença à l'entraîner sur le chemin en rigolant. Elle avait eu l'air tellement diverti par la réaction de belle face au conducteur qu'elle ne s'était empêché de rire pendant quelques longues minutes.

«Aller vient, je t’invite à manger t’as l’air de crever de faim ! Moi c’est Charlie! Enchantée !»

Une chose était sûre, c'est que sa carence en nourriture se voyait bien plus qu'elle ne l'imaginait : son allure frêle et son teint pâle, tout le monde aurait pu deviner... Oui, elle mourrait de faim, mais alors même qu'elle peinait de trouver à manger, le peu qu'elle avait, elle décidait de le donner à ceux qu'elle jugeait dans un pire état qu'elle. Cette proposition était une aubaine qu'elle ne pouvait se permettre de refuser. Timidement, elle tourna la tête sans opposer de résistance quant à la direction qu'on lui imposait de prendre.

"Euh D-d'accord... Moi c'est Emilia"

Passé les quelques minutes de marche pour rejoindre un bistrot d'une allée principale, les deux étaient à une table, Emilia presque genée d'avoir été invité, elle qui n'était une vulgaire voleuse. Les vêtements en lambeau à cause de son pouvoir, les odeurs de la basse ville et du sang...

Elle essayait de se faire la plus petite possible ( du moins plus petite qu'elle ne l'était déjà ), honteuse de se faire remarquer comme ça. Quand on est dans la ville basse, on y reste selon la mentalité de certains.

Tentant d'oublier les regards accusateurs, elle pencha la tête vers Charlie, "C'est très gentil de m'avoir invitée, je tâcherais de vous rendre la pareille un jour !"

Elle pouffa de rire en repensant à ce qu'il venait de se passer, l'homme qu'elle venait de dégommer à coup de coude, mais tout de même inquiète de savoir si quelqu'un avait remarqué l'utilisation de son pouvoir, chose qu'il ne fallait absolument dévoiler en public. Elle avait suffisamment de problème comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: A votre service ! [Pv. Charlotte "Charlie" Cain"] Ven 12 Fév - 21:52



Emilia suit Charlie sans résister, bien, ça fait plaisir! C’est pénible les gens qui disent non à des propositions aussi gentilles, surotut quand ils sont dans le besoin. La brune entraîne la rouquine dans un bistror modeste, imaginant mal la réaction de l’affamée si elle se retrouvant dans un étoilé. De toute façon là, maintenant, tout de suite, la mécano était encore pleine d’huile de moteur et vu l’accoûtrement de l’autre, on les laisserait pas rentrer. En plus Charlie préfère un bon gros burger avec frites à une micro assiette de micro pois-chiches à la sauce iraniène ou chépa quoi. Non, là elle avait envie d’une bière et de gras.

Elle s’asseoi en face de la rousse, s’excuse une seconde et va se laver les mains. Elle est assez maline pour toujours avoir de qui enlever l’huile moteur de sa peau sur elle (parce que oui, c’est courrant qu’elle finisse ses aprèsme avec les mains dans un moteur). Et elle retourne aux côtés de la plus âgée qui a l’air d’essayer de se faire toute petite. Les gens la regardent d’un air un peu mauvais ce qui plait pas tellement à la mécano qui, chaque fois qu’elle croise des regards, les regard d’un air suffisamment meurtrier pour leur faire peur.
Emilia remercie Charlie qui s’apprète à répondre quand l’autre ajoute qu’elle lui rendra la pareille. Mais...non c’est bon je...

«Bah non t’inquiètes j’ai assez de fric pas besoin qu’on m’invite à manger en plus! Et vu ton état j’ai l’impression que t’es pas prête à avoir de quoi me rembourser de si tôt, enfin sans vouloir t’insulter ou quoi que ce soit, mais il faut pas être un génie, ce que, en toute modestie, je suis, pour deviner que t’as pas bouffé depuis un bout de temps, maintenant choisit à manger et relax, si quelqu’un fait une remarque désobligeante sur ta présence ici je pense qu’on a assez de force pour leur casser la gueule.»

Elle glisse un menu vers la rousse avec insistance sans ouvrir le sien. Elle sait déjà ce qu’elle veut. Ses yeux se lèvent vers l’écran difusant une compétition de kung-fu professionnelle. Eh bah ils font des truc umpressionnant ceux-là. Elel les observe quelques remps avant de retourner son attention vers la salle. Elle appelle une serveuse et dit:

«Bonjour! Alors pour moi ça sera une pression et un cheeseburger! et pour la rouquine...»
Elle tourne la tête vers Emilia en souriant, attendant qu’elle place sa commande.

Revenir en haut Aller en bas
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 241

MessageSujet: Re: A votre service ! [Pv. Charlotte "Charlie" Cain"] Jeu 3 Mar - 11:13

HRP:
 

Charlie attendait sa réponse avec impatience. Elle mourrait de faim, des jours qu'elle n'avait rien mangés de consistant. D'un autre côté, elle était affreusement gênée de devoir compter sur quelqu'un pour pouvoir se nourrir à cet instant... Mais quand on y repense, c'était certainement mieux que le vol...

"Oh euh la même chose, et n'hésitez pas sur les frites à côté "

S'en suivit un léger sourire qu'elle n'avait presque plus l'habitude de sortir en ce moment. Le serveur grattait les commandes sur son papier et acquiesça de la tête avant de repartir en cuisine pour annoncer les commandes. Pendant ce temps-là, elle prit le temps de servir dans les verres disposés sur la table un peu d'eau dans les verres de sa partenaire ainsi que dans le siens.

Une petite mélodie se faisait entendre dans la salle, de quoi rendre l'ambiance bien agréable et un cadre beaucoup plus idyllique que celui de la rue. Après avoir bu quelques gorgées du liquide bien frais, elle se racla la gorge avant de commencer un début de conversation pour patienter avant l'arrivée du repas :

" Les automobilistes sont toujours comme ça dans cette ville ? Du moins pour les gens que j'ai croisées par ici depuis, la majorité sont toujours... Imprévisible. Encore heureux qu'il est des personnes comme vous ici."

Elle rigolait un petit peu, cette ville de dingue étant vraiment un endroit très étrange et au plus les jours défilait, au plus cette impression se renforçait. Il faut que la première fois que la dernière fois qu'elle avait voulu se remplir l'estomac de manière illégale, elle était tombé sur quelqu'un qui avait aussi un don... Elle avait imaginé qu'il s'agissait de quelqu'un venant la ramener dans l'endroit où elle était captive mais depuis ces derniers jours, elle n'avait pas eu de nouvelle de cette personne, comme si le fait qu'Emilia avait des pouvoirs lui semblait juste anodin...Elle n'avait pas eu trop le temps de réfléchir sur la question sur le moment ( de toute manière, elle s'était déjà creusé l'esprit durant des jours entiers auparavant ) que le serveur venait enfin disposer les assiettes sur la table des deux jeunes femmes.?

Elle n'avait pas eu trop le temps de réfléchir sur la question sur le moment Il faut que la première fois que la dernière fois qu'elle avait voulu se remplir l'estomac de manière illégale, elle était tombé sur quelqu'un qui avait aussi un don... que le serveur venait enfin disposer les assiettes sur la table des deux jeunes femmes.

Deux grosses assiettes remplis de nourriture appétissante dont la fumée de la chaleur pouvait se voir, un vrai repas préparé par un cuisinier qui allait sans-faute remplir l'estomac de la belle pendant certainement quelques jours. Il lui fallait bien profiter de ce moment, ce genre d'évènement ne risquerait certainement pas de se reproduire avant un petit moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A votre service ! [Pv. Charlotte "Charlie" Cain"] Aujourd'hui à 9:56

Revenir en haut Aller en bas

A votre service ! [Pv. Charlotte "Charlie" Cain"]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Les vieux quartiers-
Partenaires

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit