AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Lost [mission] feat. Neith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Au bar... derrière le bar.
❝ POINTS : 242

MessageSujet: Lost [mission] feat. Neith Dim 17 Jan - 21:15



Lost


Feat Neith Arrhidaeos

Qu’est ce que tu fait gamine ? Hein ? Répond moi ! Une phrase simple sans explication alambiquée pour tenter de justifier que tu te trouve dans les couloirs de ton école quelques heures avant le levé du soleil. Qu’est ce qui t’es passé par la tête ? Tu avais remarqué un truc étrange et tu veux vérifier ça à cette heure ? Hé ! Qu’on appelle le concierge de cet établissement pour arrêter cette jeune femme ! Je suis sur qu’en plus tu enfreins quelques règles du règlement intérieur en faisant ça même si je dois admettre ne jamais avoir vu un règlement aussi peut fourni en règle.

Mais non, tu avais prévu ton coup bien à l’avance. Tu t’étais couchée très tôt pour n’avoir aucun mal à te réveiller peu après deux heures du matin et tu t’étais lancé en quête de je ne sais pas trop quoi. J’ai cru comprendre que ça avait un rapport avec le vice-principal de l’école. Un vrai mystère ce type là, il était arrivé en plein milieu de ta première année et depuis… Rien. Un vrai mystère je vous dit. Aucun contact avec les élèves, aucun contact avec les profs aussi semblerait-il, quasiment aucune apparition public. Il semble avoir autant de consistance qu’un fantôme et pourtant il règne sur l’école et même plus vu que d’après ce qu’on dit il était pour quelque chose dans la création des Jokers.

Bref un bon merdier, rappelle moi pourquoi ça t’intéresse ? QUOI ?! Il… Ce type ? Ce mec te fais penser à moi ? Quelle blague, c’est pas parce qu’il est mystérieux, que tu ne sais rien de lui a part ce qu’il te laisse bien savoir et qu’il a l’air tout puissant qu’il me ressemble forcement. Tu manques plus de jugeote que ce que je n’imaginais gamine. Mais bon, je ne suis plus là pour te changer les couches alors tu fais bien ce que tu veux.

Tu t’étais donc infiltré, ou presque, dans l’école en passant les sécurités aussi existante que celle des centrales nucléaires françaises et tu avais commencé à te balader dans les couloirs du bâtiment principal. C’était ce bâtiment qui abritait l’administration et tu espérais voir si ce mystérieux vice-principal ne passait pas sa vie dans l’école. Si tel n’était pas le cas… et bien disons simplement que tu projetais d’y « voir » un peu plus clair sur ce personnage. Forcement, visiter le bâtiment à 4 heure du matin ne te facilitait pas la tache vu que toute les lumières étaient éteinte. Heureusement, prévoyante comme tu es, tu avais pensé à emporter une lampe torche afin d’y voir plus clair.

Il ne te faut pas longtemps avant d’atteindre les escaliers censés mener à l’étage du grand bureau, celui du principal. Cela faisait sens vu que l’administration était articulée autour dudit bureau et que tu allais forcement trouver ton bonheur. Sauf que, manque de bol, tu ne connais pas trop l’endroit. Et oui, tu as beau fréquenter cet endroit depuis deux ans tu t’efforce d’être une « bonne élève » donc l’administration tu t’y connais pas trop. Heureusement la grâce du ciel fini par t’éclairer, un peu de justice en ce bas monde, et tu aperçoit quelqu’un au bout d’un couloir. Evidemment ton premier réflexe est de te cacher au détour d’un couloir mais tu comprendre bien vite que ça n’a aucun intérêt à cause de ta lampe. Tu te résigne donc à trouver ton chemin et le temps d’arriver à ladite personne tu t’invente une bonne raison d’être ici.

En t’approchant tu hèles la membre du personnel, tu sais qu’elle en fait partie. Elle est de celle dont on a du mal à se rappeler parce qu’elles font plus partie du paysage qu’autre chose. La jardinière, oui c’est ça ! Mais bon, tu te demande tout de même ce que peut bien faire la jardinière de l’école à cette heure ici. En te rendant compte qu’il valait mieux que tu évite cette question pour que ça lui sorte aussi de la tête.

« Madame ! Excusez moi ! Euuh, vous pouvez m’aider ? Je me suis perdue. »

Un petit sourire gêné et le tour est joué. La situation est plutôt étrange, c’est le cas de le dire, mais elle devient encore plus après ça. Ce moment ou tu comptais tranquillement discuter quelques minutes avec la jardinière et ou ta lampe torche illumine autre chose. Une autre silhouette au bout d’un autre couloir. Une silhouette que tu reconnais très bien à son cache oeil. Tu ne fais rien, tu es trop surprise pour réagir.

© code by Lou' sur Epicode



Dernière édition par Sloane H. Colt le Jeu 12 Jan - 13:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Jeu 28 Jan - 15:32


LOST [mission] with Sloane


Tu dormais mal. Très mal. Tu faisais bien trop d'horribles cauchemars pour penser même à dormir. Oui, c'est ça, tu ne dors plus vraiment, tu somnoles. Es-tu somnambule ? Peut-être. Mais tu as toujours irrésistible envie de voler quelque chose à toute heure du jour et de la nuit. Et ce soir ta cible c'était les locaux de la HSSUP. Il était pas loin de deux heures du matin quand tu te levas d'un lit devenu un enfer pour toi. Machinalement, tu te saisis des doubles des clés des locaux de HSSUP. Trousseau que tu avais« trouvé » et dont tu avais cru judicieux d'en faire un double dans le le doute, sait-on jamais ! Ces doubles t’appelait inconsciemment. Ton « je » ton « moi » et ton « sur-moi » étaient d'accord pour répondre à l'appel. « Viens découvrir quelles portes nous ouvrons ma chérie, viens ! Tu y découvriras peut-être quelques chose d’intéressant, ahaha »

Ces clés te narguaient depuis des jours et des nuits et tu avais toujours refusé de répondre à l'appel. Ce soir-là, c'était différent. Tu avais besoin de te changer les idées par n'importe quels moyens et ces clés tombaient à pic. Tu te préparas. Tu enfilas un combi-short noir, des gants, des collants et des chaussures vertes et te voici en plein milieu de la nuit à trifouiller les portes de la HSSUP.

Tu avais encore tes réflexes félins et tu savais détecter si une porte, un endroit de plancher était susceptible de grincer et donc de donner l'alerte. Mais aussi curieux de cela puisse paraître, tu ne trouvas rien de très passionnant. Tu décidas donc de te rendre dans l'administration de la Hssup. Intuition féminine !

La discrétion tu t'y connais. Tu savais esquiver bon nombre d'obstacles avec tellement d'aisance et grâce et rien ne te résistait.

Bureau de la secrétaire.
Bureau du principal.
Bureau du vice-principal.


Hum, tu étais plutôt anxieuse. Essayer d'entrer la-dedans c'est risqué de te découvrir et donc de perdre ton travail. Est-ce que tu oserais ouvrir ces portes ? En même temps, un vrai mystère planait sur l'identité du vice-directeur. Personne ne savait qui il était réellement. Peut-être qu'en forçant cette porte tu y découvriras quelque chose d'intéressant.

Alors que tu tentais d'ouvrir la porte tout en finesse, tu tournas la tête comme dictée par ton instinct qu'il fallait que tu t'arrêtes, la porte s’entrouvrit mais indépendamment de ton action . Alors tu sortis  très rapidement de la zone et te marchas en te hâtant à travers les couloirs de la HSSUP. Tu interrompis ta marche car il te semblait avoir vu une lumière au bout du couloir.

« Qu'est-ce-que... ? »

La personne s'approcha de toi et tu plissas les yeux pour tenter de distinguer qui était-ce.

« On dirait...une étudiante..So..Soane un truc comme ça.. » Tu murmurais à ton toi-même comme pour oublier pourquoi tu te baladais en pleine nuit ici.

« Madame ! Excusez moi ! Euuh, vous pouvez m’aider ? Je me suis perdue. »

«Qu'est-ce que ? Que fais-tu ici ? » Tu étais évidemment très surprise de la voir ici surtout à cette heure-ci mais toi aussi tu n'avais rien à faire ici. Comment le justifier ?

« Euh..Tu t'es perdue ? Où veux-tu aller ? »

Tu restais attentive et tu sentais qu'une autre personne s'approchait, on entendait ses pas très clairement. Tu voyais que la jeune fille avait détourné son regard et semblait éberlué par ce qu'elle venait de voir. Tu tournas la tête et tu avais très bien reconnu l'ombre de cette silhouette. Tu saisis la lampe de Sloane pour l'éteindre et tu  plaças ton index sur ta bouche pour lui faire signe de se taire.

« Viens..essaie de me suivre.. » chuchota-tu.

Te voici donc dans le noir, heureusement la Lune brillait très fortement cette nuit et un halo traversa les couloirs permettant de suivre ce personnage. Mais celui-ci marcha plutôt vite et semblait être sûr de savoir où aller. Mais tu sentais que tu commençais à être perdue et tu ne savais plus vraiment où tu étais.
« Oh..Tu suis toujours ? »

FICHE PAR FALLEN SWALLOW



Dernière édition par Neith Arrhidaeos le Ven 29 Jan - 12:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 142

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Jeu 28 Jan - 19:44



■ INTERVENTION PNJ ■


Que peut bien faire le vice-principal debout - et habillé formellement - à une heure si tardive? Mystère. Il ne semble pas vous avoir repéré. Tant mieux, vous pouvez donc le suivre, si tel est votre désir mais, subitement, à l'angle d'un couloir se terminant en cul de sac, plus rien! Pourtant, il a tourné ici, vous pouvez le certifier! Mais alors... Où a-t-il bien pu passer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Au bar... derrière le bar.
❝ POINTS : 242

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Ven 12 Fév - 10:37



Lost


Feat Neith Arrhidaeos

Bon, ta tactique de l’étudiante perdue à une heure pas possible dans un établissement remplis de personne bizarre sembla marcher. Enfin, je dirai plus que ça a marché parce que la jardinière ne devait pas avoir des raisons très catholique d’être là elle aussi. Bref, vous étiez dans la même situation, aucune de vous deux ne voulait en parler et ça te convenais parfaitement. Le coup du vice président qui vous épiait sans que tu t’en sois rendu compte te fit un choc tout de même. Enfin, ça te semblait surtout très bizarre, tu tentes de t’infiltrer dans l’école pour en découvrir un peu plus sur lui et il se trouvait là, aussi mystérieux que d’habitude et bien moins impressionnant que moi. La lumière révèle quelques seconde son visage, son éternel air sérieux est peint dessus, ne laissant rien transparaitre a part la fermeté d’un homme qui en a beaucoup trop vu.

Bref, tu fais pas grand chose de constructif et la jardinière qui semble aussi être intéressé en la personne de cette haute figure de l’administration éteint rapidement ta lame de poche. Si je puis me permettre elle semble plutôt habitué a réagir dans ce genre de situation pour une jardinière. Mais au fond qu’est ce que ça a de surprenant ? Dans cette école certain prof serait capable de mettre une raclé à un joker alors qu’une jardinière ressemble à catwoman ne te surprend pas tant que ça. Et puis tu ne vas pas t’en plaindre ! Soyons sérieux, la finesse ? La discrétion ? MEH. C’est pas vraiment ton truc, alors tomber sur une pro de l’infiltration ou une simple amatrice ne peux qu’être positif, c’est un bon moyen d’apprendre afin de combler tes lacunes. Crois moi gamine, un jour tu seras obligé de faire preuve de discrétion et si ce jour là tu es comme moi, un simple gros balourd aussi efficace que violent tu t’en sortira pas.

Mais je vais arrêter de parler de moi, c’est ton histoire et ton tas de merde qui arrive. Tu suis les ordre de la jardinière, tu te tais, tu baisses ta lampe qui éteinte n’a plus d’utilité, et tu tente d’imiter la démarche silencieuse et agile de la plus âgée. Tu la suis de près, ne faisant plus vraiment attention au bruit de pas du vice principal, te concentrant principalement sur elle. Il fallait que tu sois meilleure pour compenser l’absence de don fancy qui nous caractérisait tout les deux, et pour être meilleur faut apprend… t’es sérieuse Slo’ ? Arrêter de mater son cul et concentre toi merde ! La jardinière en mini short s’arrête soudainement et se tourne vers toi pour vérifier si tu tiens la cadence plutôt soutenue de cette filature. Tu hoche la tête pour éviter de faire du bruit inutilement, tu es bigrement sérieuse pour une étudiante qui louchait sur une membre du personnel de son établissement gamine, mais bon c’est tout toi. Une fois que tu t’es mise en condition tu n’en sort pas facilement, et cette ballade nocturne prenait une tournure interessante.

Vous perdez la trace du vice-principal pendant ces quelques secondes d’arrêt mais comme tu ne tiens pas en place tu ne tarde pas à repartir à sa poursuite. Tu prend momentanément la tête de votre petit duo nocturne, tentant tant bien que mal de ne pas faire de bruit à chaque pas en imitant la démarche féline que tu as « observé » quelques minutes auparavant. Si tu veux mon avis de brute tu ne te débrouille pas si mal que ça gamine, bon t’es pas encore au niveau de l’autre écolo mais tu me dépasses de loin dans ce domaine. Tu gardes tes sens à l’affut, prête à réagir à un hypothétique face à face avec l’autre mec austère, tu tournes au coin ou tu le voit disparaitre, tu t’attends à être sur ses talons, tu ralentis un peu la cadence pour ne pas te faire repérer, tu arrive a l’embranchement, tu tourne la tête pour ne pas perdre sa trace et… Rien.



… …

Nan mais qu’est que tu veux que je te dise ? Comment tu veux que je réagisse ? Oh oh oh, vous preniez en filature le mec le plus mystérieux du monde et pouf, il disparait au détour d’un couloir. Couloir qui en plus se solde par un cul de sac cinq mètres plus loin. Même toi avec ton peu d’expérience tu sais que ce genre de choses arrives et que c’est extrêmement décevant. C’est ce fameux moment ou on se rend compte qu’on va devoir essayer une autre fois de percer un mystère et que tu devrais aller en cours demain en ayant quasiment pas dormis de la journée. Vie de merde. Tu soupire, bien fort et finalement tu adresse la paroles à la jardinière pour la deuxième fois de la soirée, pour ne pas dire de ta vie.

« Il a disparu. Au fait, je m’appelle Sloane Colt, on ne s’est jamais parlé mais je sais que vous êtes la jardinière du bahut c’est ça ? »

Tu étais carrément déçue et tu ne cherchais pas à t’en cacher. Tu venait de mettre tes mains dans tes poches et tu t’apprêtais à rebrousser chemin, retour à l’objectif principal : le bureau.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Vava's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Mer 17 Fév - 23:23


LOST [mission] with Sloane


Tu continuais ton chemin suivi de près par l'étudiante, tu avais parfois même l'impression qu'elle te collait un peu trop près. Ça te faisait chier qu'elle soit là  en fait. Parce qu'en soit personne ne connaît ton passé ni tes aptitudes ni ta grande passion pour le vol. D'ailleurs tu agissais toujours en solo d'ordinaire. Tu ne sais plus trop pourquoi tu agis en solo mais tu te souviens qu'il faut se méfier de beaucoup de monde autour de toi. Ce type que tu suis, tu sais pas vraiment pourquoi. Hormis le fait que personne ne sait qui il est vraiment. Mais toi au final tu t'en fous un peu. Pendant que je réfléchissais, la gamine passa devant toi et tenta de..t'imiter ? Hum, avait-elle la moindre idée de ce que tu étais juste avant d'être jardinière ici ? Non, évidemment, à moins qu'elle soit médium. Tu étais dangereuse par le passé, tu avais tué pour survivre, tué par appât du gain mais ça tu n'en te souvenait plus sauf dans tes cauchemars. Un jour qui sait, tu découvriras la vérité. Enfin presque, il temps de reprendre les choses en main. Vous continuez à suivre le vice-directeur mais au détour d'un couloir il disparaît.

« Putain ».

Un cul-de-sac.

« Comment est-ce possible ? ».

Là, tu étais clairement d'assez mauvaise humeur. L'étudiante ne semblait pas plus préoccuper que cela puisqu'elle commençait déjà à rebrousser chemin. Toi, tu restais médusée, tu l'avais vu, il y a à peine une demi seconde et ensuite il disparaît. Comment as-t-il fait ça ?

« Il a disparu. Au fait, je m’appelle Sloane Colt, on ne s’est jamais parlé mais je sais que vous êtes la jardinière du bahut c’est ça ? »

Tu ne répondais pas tout de suite. Tu lui demandas sa lampe torche et tu avança dans le cul-de-sac et tu éclairais les murs à la recherche d'un indice, d'une trappe. Ce mec ne pouvait pas partir comme ça sauf si c'est un fantôme et qu'il sache se téléporter. Mais tu es bornée et donc tu ne te résignas pas si facilement. Tu es toujours entourée de certitudes, de convictions et tu te convaincs qu'il était encore là, à nous observer. Ta méfiance reprenais le dessus. Mais tu n'oublias pas l'étudiante et sa question.

« Neith. C'est mon prénom et oui je suis jardinière ici. »

Tu parlais sans la regarder observant plutôt le plafond.

« Et si... »

Tu sortis une graine de liane dans ta main et qui poussa en quelques secondes. Tu attachas ton trousseau de clé à ta liane et tu lança le tout pour l'accrocher une canalisation en hauteur. Par chance tu réussissais du premier coup à faire le tour de la canalisation avec ta liane. Tu grimpais avec aisance et rapidement en usant que la force de tes bras. En même temps tu devais peser à peine cinquante kilogrammes, il était aisé pour toi de te suspendre dans les airs. Une fois en haut, tu ouvris une trappe qui donnait dans les bouches d'aération, tu passas la tête mais tu fut évidemment déçue, un chat caché dans l'ombre te regardait et se rapprochait et il te donna un coup de griffes au visage avant de s'enfuir.

« Saleté de chat ! »

Tu redescendais en bougonnant et tu récupéras ta liane que tu enroulas et ton trousseau que tu remettais dans ta poche. Il s'était passé à peine deux minutes. Efficacité, rapidité, furtivité étaient tes maîtres mots.
Tu rejoignais Sloane et tu lui rendis sa lampe.
« Tu peux l'allumer si tu veux. Il n'y a plus personne ici..sauf un chat. »
Tu touchais ta griffure à la joue, ça te piquait. En même temps quelle idée de penser qu'un mec aussi balèze pouvait passer par là-haut. Tu avais tendance à oublier que tu n'étais qu'une petite crevette.
Vous retournez vers le bureau.
« Je pense que si on veut des indices, il faut ouvrir ce foutu bureau. »
Tu sortis ton trousseau et tu ouvris la porte en un clin d’œil.

« Bon. Allons-y. »
Et tu entras dans le bureau du vice-directeur.

FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Jeu 18 Fév - 18:55



■ SPOILER ALERT! -INTERVENTION PNJ ♥ ■


Vous ne trouverez qu'un bureau tout ce qu'il y a de plus simple. Rien d'extravagant ni quoi que ce soit d'autres. Enfin, excepté une gourmette au métal vieillie, rangée très précieusement - à vrai dire vous avez même failli la louper. Un prénom y est gravé : Jenny.
Maintenant, si vous voulez en savoir plus, il va falloir retourner sur vos pas et investiguer davantage. Il doit bien y avoir autre chose qu'un couloir d'aération tout de même.

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org En ligne
❝ LOCALISATION : Au bar... derrière le bar.
❝ POINTS : 242

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Ven 18 Mar - 22:48



Lost


Feat Neith Arrhidaeos

Tiens ? La jardinière semblait vouloir chercher un peu plus longtemps dans ce qui es visiblement un cul-de-sac. Si ça l’amuse, après tout il est seulement… quelques heure du matin. Oui, la flemme d’aller chercher l’heure exact sur une pendule, non je ne porte pas de montre. Ca gratte le poignet. Tu lui donnes ta lampe torche sans trop poser de question, après tout elle semble savoir ce qu’elle fait cette gentille jardinière. Comment ça ma phrase est pleine de sous entendu ? Et puis de toute façon j’aurai beau faire tous les sous-entendu du monde tu t’en fout gamine. Il y a tellement de gens différent -et bizarre- dans cette école que si l’on te révèle que ta meilleure pote Yumi est en fait une grande psychopathe tu ne réagiras pas plus que ça. « Cool story bro’ » je te vois bien sortir ce genre de réplique pour garder ton air détaché en tout circonstance.

Mais revenons au vif du sujet, la jardinière. Alors qu’elle continue ses recherches elle prend la peine de répondre à ta question pour confirmer ce que tu pensais et te donner son nom ? Prénom ? Neith… ça sonne plus comme un prénom. Va pour ça. Pendant qu’elle se livre à sa petite investigation tu regardes au coin du couloir, espérant apercevoir une silhouette. Mais non, rien. Un peu impatiente de te rendre dans le bureau du te retourne vers la jardinière qui s’est retrouvé sous le plafond grâce à une liane sortie de nul part. Certainement son pouvoir, en accord avec sa profession soit dit en passant. Un début de cri attire ton attention qui fane presque aussitôt.

Tu reprends ta lampe avec une poker face nullement dissimulé. Un chat. Bref passons. Tu fais volte face et tu te diriges vers le bureau du vice-principal, autant faire vite. Désormais vous avez la certitude qu’il est dans le bâtiment de l’école ou du moins que c’était le cas il y a moins de dix minutes. Je pense qu’il vaut mieux pour toi régler vite cette affaire afin de ne pas te faire prendre en flagrant délit d’effraction parce que maintenant la peine du renvoi pèse sur ta tête. Mais bon, sur le moment tu effaces cette pensée, agir d’abord, réfléchir ensuite.

Arrivées devant le bureau la jardinière ninja ouvre la porte en moins de deux secondes sous ton regard admiratif et vous vous lancez dans une études attentive de ce qui se trouve dans la pièce. Et contrairement à tout ce que tu aurais pu penser, l’affaire est pliée en moins de cinq minute. Il n’y a rien. RIEN. Ca t’énerve tellement que tu renverses la lampe du bureau, brisant le silence dans un bruit qui semble épouvantable. Tu t’insultes quelques secondes avant de remarquer une petite gourmette. Qu’est ce que ça vient faire là ? « Jenny », une fille, une soeur, une femme ou une amante peut être ? Le petit objet ne semble pas assez vieux pour appartenir à une mère, mais tu te trompe peut être.

« Hey, attrape. »

La gourmette s’envole de ta main avant d’atterrir dans celle de la jardinière. Elle a ouvert la porte, tu ne vas pas lui cacher ta découverte quand même. Tu soupires tout de même en quittant le bureau bredouille parce que, soyons sérieux mais une gourmette c’est pas vraiment la meilleure trouvaille que tu as jamais faite Slo’. Il faut que tu tentes ta chance un peu plus. Et oui gamine, faut retourner dans ce cul de sac, ça t’énerve de ne pas avoir d’élément concret mais si tu veux percer ce mystère va falloir faire avec. Et puis l’autre voleuse avait eut une sorte d’intuition la bas. Il doit bien y avoir un truc à dénicher.

De retour devant les murs blancs aspirine tu lâche l’attitude blasée que tu avais affiché depuis que tu étais sortie du bureau. Tu sais que lorsqu’il faut se concentrer, faut pas le faire à moitié. Tu commence à longer les murs en faisant glisser ta main tout le long afin de vérifier qu’il n’y ait pas de bouton secret. Tu n’y crois pas une seconde, mais tu tentes ta chance.

« Une idée de comment il a pu faire ? »

Et là tu te ramasses. Sans blague, c’est vraiment ça qui arrive. Tu te retrouves sur le sol après avoir clairement senti quelque chose buter contre ton pieds. Non tu n’as pas rêvé, tu en es sure.

« Je… » tu te relèves en te frottant un peu le front « Je crois que j’ai trouvé quelque chose. »

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Vava's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Mer 23 Mar - 20:05


LOST [mission] with Sloane


Tu fouillais sans grande conviction. Après tout tu étais là pour explorer les bureaux pas t'amuser à crapahuter dans les couloirs de la SUP avec une gamine comme boulet. Pourquoi la suivais-tu ? Pourquoi l'aidais-tu ? Après tout, cette gamine ne semblait pas plus douée pour la discrétion et la délicatesse qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Tu affichais un air blasé quand cette dernière fit tomber la lampe qui se brisa en mille morceaux.

« Putain, on est grillé... » marmonna-tu.

Et oui, tu le sais, une lampe brisée c'est un indice, une trace d'un passage, une enquête qui peut arriver, une menace, un futur danger. Tu étais furax. Clairement.

« Hey, attrape. »

Quoi ? Tu n'a pas vu ? En plus de casser une lampe, elle te lance un bracelet..enfin, une gourmette. Évidemment elle ne porte pas de gants contrairement à toi et donc autant d'empreintes et d'indices. Ho et puis, tant pis pour elle, si enquête il y a c'est elle qui se fera grillé. Tu examines un temps l'objet. « Jenny ». Voici ce qu'il y avait marqué, évidemment cela ne te dit rien et puis ce n'était même pas de l'argent, tu préféras donc reposer l'objet là où il était et tu sortis sans vraiment calculer Sloane qui pestait dans le vent.

Tu avais clairement envie de sortir de ce bureau et de visiter les autres, ce que tu voulais faire depuis le début avant que tu sois dérangée par cette gamine. Tu la vis retourner vers le cul-de-sac, soit le dernier endroit où l'on avait vu le vice-directeur. Tu grommelas, voulant la laisser se démerder seule mais un instinct maternel venu de tu-ne-sais-où te saisit et tu décidas de rejoindre Sloane pour rattraper ses futures gaffes.

Tu la rejoins dans le cul-de-sac en train de faire le crabe pour trouver un bouton, une porte dérobée. Ça te faisait sourire. Pourquoi est-elle aussi déterminée à enquêter sur ce personnage ? Après il est vrai que personne ne savait qui il était vraiment et que personne ne l'avait croisé, du moins, ce n'était pas ton cas et cela faisait deux ans que tu étais là pourtant !

« Une idée de comment il a pu faire ? »

Elle te sortit de tes pensées. Oui tu t'en doutais, une trappe devait être quelque part, l'homme n'a pas disparu comme ça en un claquement de doigt. A moins qu'il est la capacité de traverser les murs mais cela te semblait peu probable. Tu avais déjà vérifié en haut et à part un chat rien ne s'y trouvait. Aux murs, Sloane avait déjà cherché il ne restait que le sol.

« Je pense qu'il doit avoir une trappe au so..Attention ! »

Trop tard, la gamine avait buté sur un truc et s'était étalé sur tout son long sur le sol.

« ça va ? »

Elle se relevait en se frottant le front.
 Je crois que j’ai trouvé quelque chose. »

Tu examinas dans la pénombre sa plaie.
« Un bel œuf de pigeon t'attend, ma belle. Tu devrais apprendre à être plus prudente et plus discrète sinon tu vas avoir des ennuis un jour. Bon voyons, ce que tu as trouvé.»

Tu te mis à genoux et tu cherchas avec la torche ce qui a pu faire tomber la gamine. La voici. La fameuse trappe.
« Regarde tu as buté sur cet anneau. » Tu l'éclairas avec la lampe. Tu tentas de l'ouvrir mais elle était bien trop lourde pour toi seule. Tu as préféré la finesse à la force et cela te fait parfois défaut.
« Viens m'aider à ouvrir.. »

Vous soulevez la lourde trappe qui débouchait à un escalier. Prudente, tu passas devant Sloane, tu voulais éviter qu'elle se casse la binette et provoque un bordel monstre. Tu éclairais les marches en bois, tu avançais faisant grincer chaque marche le moins possible. Puis arrivée en bas tu observais la salle. On aurait dit une cave, suffisamment tempérée pour en faire une bonne cave à vin et cela semblait être le cas pourtant c'était bien trop propre et ordonné pour être qu'une simple cave, cela pouvait cacher n'importe quoi.

« Et bien, nous voici pas plus avancer...Essayons de trouver quelque chose d’intéressant. »

Tu commençais à fouiller dans les tiroirs d'un bureau qui semblait un peu fatigué et tu trouvas une lampe dynamo qui fonctionnait et tu redonnas la lampe à Sloane.

« Tiens, reprend-la, j'en ai trouvé une. On pourra aller plus vite ainsi. »


FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Mer 23 Mar - 22:03



■ SPOILER ALERT! -INTERVENTION PNJ ♥ ■


Oops, votre entrée s'est refermée derrière vous et disparait! Il ne s'agissait pas d'une trappe 'standard' mais plutôt ouverte par le biais dudit anneau pointé par Neith un peu plus tôt. Vous êtes bloquées. Bravo. Plus d'autres choix maintenant, il faut avancer. Où êtes-vous exactement? Êtes-vous seulement encore dans la HSSUP? Difficile à dire. Faites attention à ne pas vous faire remarquer!

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org En ligne
❝ LOCALISATION : Au bar... derrière le bar.
❝ POINTS : 242

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Mar 26 Avr - 21:46



Lost


Feat Neith Arrhidaeos

Bon Sloane tu dois commencer à comprendre que ton initiative n’étais peut être pas la meilleure d’entre toute. Tu t’es un peu surestimer en pensant que tu pourrais t’en sortir dans une affaire d’infiltration et de discrétion. Au début tu t’en fichais un peu mais là c’est fini et même si t’es avec une membre du personnel tu sais bien que la sentence serait irrévocable si vous vous faites attraper. Mais bon, t’es pas du genre à abandonner pour si peu pas vrai ? C’est bien ce que je pensais et du coup tu t’obstines et tu te retrouve la tête plantée sur le sol. Bravo.

Et c’est pas non plus la douleur de ton front qui va t’arrêter, ça non. Tu viens de trouver le moyen qu’à utilisé le proviseur adjoint pour fuir et ça ne fait que tu motiver. Par contre tu n’es pas convaincue par la moral que tu fais la jardinière même si elle a peu raison, tu ne peux pas toujours tout gérer de front.

« Mouai, c’est plutôt une mentalité de voleur ou d’assassin : prudence et discrétion. »

Ton air bougon disparait rapidement lorsque la grande rousse t’appelle à l’aide. La prudence et la discrétion vont pas l’aider là pas vrai ? Tu réprimes un sourire insolent parce qu’elle reste quelqu’un de plus ou moins respectable en tant qu’employé de l’école. En plus tu sais bien que la plupart des membres du personnel sont bien supérieur aux élèves, même les alpha. C’est surtout pour ça qu’ils sont engagés si tu veux mon avis, parce qu’ils sont capable de gérer une armée de petits monstres seuls.

Vous commencez à descendre, les marches de bois c’est l’enfer. Ca fait un bruit monstre, ou du moins dans le silence tu as l’impression de déchainer un volcan à chaque pas. Tu vas encore devoir supporter une remarque de Neith. Une ça va, mais si elles commencent à se cumuler tu vas devoir gentiment lui demander d’arrêter parce que tu ne vas pas supporter ça longtemps.

Tu retient un sifflement impressionné en découvrant l’endroit dans lequel vous finissez par arriver, c’est plutôt spacieux pour une cave. Pas avancées ? Elle rêve celle là ! Elle vient de découvrir qu’il y a un sous sol dissimulé dans l’école des héros de Laurel et qui plus est tu peux distinguer une zone plus sombre dans un coin, signe qu’un couloir s’ouvre à cet endroit. Si y’a des truc à découvrir c’est bien ici. Finalement elle a eut la bonne idée de revenir ici contrairement à toi mais elle ne sait pas apprécier le fruit de son intuition à sa juste valeur.

Tu commences à longer les mur pendant qu’elle s’occupe du bureau qui se trouve dans un de la cave. Les murs sont manufacturé bien qu’assez sommairement. Une couche de béton tout au plus, laissant une désagréable impression lorsque tu laisse glisser ta main dessus. Comme tu le pensais tout à l’heure il y a bien un couloir largement ouvert dans l’un des murs. Tu es toujours dans l’obscurité mais quelque chose te dérange. Contrairement à la salle les murs de se couloir semblent directement taillé dans la pierre. La voix de la jardinière interrompt ta réflexion, tu lui fais un geste pour lui dire de te lancer directement la lampe.

Tu l’attrape en vol sans effort malgré le peu de lumière la remerciant d’un nouveau geste de la main. Tu ne parles pas, trop occupé à imaginer pourquoi quelqu’un aurait choisi d’aménager seulement à moitié un sous terrain dans l’école. Par manque de temps ? Probablement pas. Par manque d’utilité ? Aaaah c’est déjà plus probable. Ce genre d’endroit n’est certainement pas destiné à accueillir un public très large alors on se contente du strict nécéssaire. C’est déjà plus plausible.

« Par là il y a un couloir… » tu pointes ta lampe vers le bout du couloir en espérant apercevoir le bout mais évidemment la lumière ne va pas assez loin « Un long couloir. »

Tu l’attends un peu avant de t’engouffrer dans l’ombre. Il se passe enfin quelque chose t’intéressant.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Vava's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Mar 24 Mai - 16:46


LOST [mission] with Sloane


Ah la, ça pue du cul mais violent. La trappe où vous vous trouvez s'est refermé brutalement. Te voilà coincée, faite comme un rat. ça sentait le piège, pourvu que tu ne te fasses pas attrapée Neith, ça risquait de mal se passer pour toi sinon.

« Par là il y a un couloir… un long couloir. »

Sloane te tirait de tes pensées. Il fallait y aller de toute façon. Rester ici, c'était risqué de se faire pincer.

"Allons-y alors. Soyons attentive, ça serait dommage de se faire griller..."

Tu éteignais ta torche, celle de Sloane suffisait.

"N'éclaires pas trop loin, on sait jamais sur qui tomber. Je ne suis même pas sûre qu'on soit encore dans l'école..."

Tu chuchotais et puis au bout d'un moment un dilemme se présenta devant vous. En effet, le couloir se divisait en trois sans aucune indication, le seul détail qui pouvait vous diriger était la présence de traces légères de pas boueuses sur le sol.

"Regarde...quelqu'un est passé par là récemment, peut-être notre homme..."

Le vice-directeur pouvait être ailleurs, ou avait brouillé les pistes, après tout, il sait peut-être que deux nanas le suivait depuis pas mal de temps.

Tu t'engouffrais dans le couloir de gauche, ça descendait assez raid quand même. De toute façon, tu n'avais pas vraiment le choix. Au fond du couloir, il y avait une salle? Éclairée en plus?

"Éteins ta lampe...je trouve ça louche..."

Tu t'approchais doucement et tu te planquais dans le coin du couloir. Comment cet endroit était éclairé? Tu regardais le plafond, il y avait une trappe au fond, ouverte, et une échelle par terre. On aurait dit un genre de sas géant, il n'y avait rien, à part un bureau, encore un mais tu ne voyais pas d'interrupteur ou d'éclairage. Il n'y avait personne...du moins, c'est ce que tu pensais. Qui te dit qu'un gars n'est pas planqué derrière vous prêt à vous assommer toutes les deux?

"On y va? Par contre j'ai pas trouvé d'interrupteur...et ça sent le piège à plein nez mais on peut plus reculer..à moins que tu veux te taper la grosse montée sur 3km...?"

Tu voulais qu'elle se gonfle n'est-ce-pas? Ce genre de situation c'est en solo que tu le réglais. Tu ne connaissais pas les compétences de Sloane après tout...




FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Au bar... derrière le bar.
❝ POINTS : 242

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Lun 13 Juin - 18:18



Lost


Feat Neith Arrhidaeos

Tu écoutes bien sagement les indications de la jardinière, pointant ta lampe vers le sol histoire de ne pas ressembler à phare, chuchotant ou hochant simplement de la tête pour réagir à ses répliques. Tu sais mettre ta fierté de côté pas vrai ? C’est un bon tu me diras, sinon ton espérance de vie serait relativement plus courte et tu te ferais ouvrir en deux pas le moindre vilain d’un calibre assez gros pour rivaliser avec un joker. Mais voilà, tu es bien consciente de ton statut d’élève et vu la tronche des professeur de ton école, ils étaient clairement d’ex-pros, voir des pros toujours en activité.

Tu éteins ta lampe à la seconde ou l’autre rousse t’en donne l’ordre de toute manière tu commences à prendre le coup et voir une lumière au bout du tunnel avait éveiller ton attention. Et oui, tu comptes bien te diriger en plein dans la lumière qui s’avère être celle d’un second bureau. Personne à l’horizon, c’est un nouveau terrain de fouille avec de bonnes informations potentielles. Mais tu t’enflammes et la jardinière est la pour calmer tes ardeurs. Elle te demande si tu comptes rebrousser chemin, à toi ? S’il te plait ne soit pas trop sèc…

« Vous me prenez pour quoi ? J’suis pas une omicron. »

Légèrement vexé de ce manque de confiance alors que tu lui accordes toute ton attention tu te mets à avancer sans vraiment faire attention. Mais alors que tu passe le recoin du couloir tu t’arrêtes violemment avant de te remettre à couvert. Tu jettes un coup d’oeil furtif dans le coin pour confirmer ce que tu as cru entendre avant de pousser un juron silencieux. Tu t’accroupis et ballade ta main sur le sol légèrement caillouteux quelques instant. La jardinière arrive à ton niveau à peu près à ce moment là et tu lui demande sans délicatesse de ne pas parler en mettant tu doigt devant sa bouche.

C’est bon, tu as trouvé ton bonheur. Un cailloux suffisamment gros pour remplir ta paume et assez léger pour que tu le manies sans soucis. Tu inspires profondément avant de te décaler de nouveau dans le couloir prenant une magnifique pause de lanceuse de disque. Tu lances la pierre de toutes tes forces au niveau du coin supérieur de la pièce avant de te mettre à nouveau à couvert. Quelques mètres plus loin l’oeil de la caméra se fait docilement fracasser par ton projectile bien jouer, tu vérifies que tu as bien atteint ta cible avant de te retourner vers la jardinière.

« Il y a des caméras dans cette pièce contrairement à la précédente. Je ne sais pas combien il y en a mais déjà je pense qu’il y en a minimum une dans chaque coin. Certainement pas moins, enfin ce n’est qu’une supposition. »

Tu te baisses de nouveau tentant de ramasser d’autre pierre mais tu n’arrive qu’à en trouver deux de taille raisonnable, c’est pas la joie. Tu attends de voir comment va réagir la jardinière, elle devrait être contente qui tu as mis hors d’état de nuire un truc qui aurait pu griller sa discrétion en une demie-seconde. Certes si ces caméras sont directement reliées à une salle de surveillance plutôt qu’à une zone d’enregistrement que l’on ne vérifierait qu’une fois tous les trente-six du mois, celui qui bosse dedans doit avoir un bel écran neige mais c’est mieux que rien.

« Est-ce que vous avez quelque chose à proposer ou je continue mon boulot ? »

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Vava's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Mar 19 Juil - 22:38


LOST [mission] with Sloane


Quelque chose te turlupinait hum? Ce n'était pas normal d'avoir une lumière pareille dans la salle alors qu'il semblait n'avoir ni lampe ni interrupteur. Tu ne calculais même pas les exploits de Sloane.

"Je me demande si c'est de la magie, de la technologie ou bien juste un piège gros comme une maison. Tu ne trouves pas curieux qu'il y est autant de caméras ici?"

Tu pris machinalement un caillou à ton tour! Mais c'est que l'a écouté, bravo Neith tu deviens presque sociale! Et après? Tu comptes faire quoi avec ton caillou?

« Est-ce que vous avez quelque chose à proposer ou je continue mon boulot ? »

"hum? Ah oui...fait...fait...je dois vérifier quelque chose..."

Tu lançais le caillou à travers la pièce ce qui enclencha différents lasers qui coupa le caillou.

"C'est bien ce que je pensais...c'est truffé de pièges...un vrai bunker en béton armé, je me demande bien pourquoi il y a ça ici et ce que ça pourrait bien cacher..."

Tu attendais que Sloane neutralise les autres caméras.

"Bon bah faut y aller maintenant..."

Quoi? Tu veux jouer la ninja imprudente? Les lasers sont toujours activés et balayent toute la salle. Hé mais...bon bah la Féline en action, dis-moi Neith, on va finir par te griller un jour avec ta liste de méfaits et de cambriolages...en plus tu joues à la super cambrioleuse devant témoin. Tu fais ça en solo normalement...
Tu passais le portique de l'entrée, Sloane était à côté. Une porte métallique surgit..

"Et merde, on peut plus faire demi-tour..."

Tu avais remarqué un interrupteur à l'autre bout de la salle.

"Attends deux secondes ici, je vais éteindre tout ça."

Et bien, toujours aussi souple. Te voici en train de faire des galipettes, des saltos, des esquives à la Matrix avec grâce et élégance.
Tu appuies sur le bouton une minute plus tard et les lasers s’arrêtèrent.

"Bon essayons de caler l’échelle pour la caler dans la trappe là-haut."



FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Au bar... derrière le bar.
❝ POINTS : 242

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Mar 23 Aoû - 18:47



Lost


Feat Neith Arrhidaeos

Si les fois précédentes les « exploits » de la jardinière t’on impressionnés sans plus, cette fois ci elle fais fort. Pendant que tu faisais tranquillement un boulot plutôt propre en coupant la vision de celui qui surveillait ce lieu, la jardinière - qui n’est définitivement pas une jardinière- vient de traverser la pièce après avoir révélé qu’elle était traversée de toute part par des lasers de sécurités. Des lasers à peine visible ou plus simplement, carrément impossible à voir sans y toucher auparavant. Elle devait avoir une sacrée expérience pour réussir à faire ça, ou un second don qui lui permet d’éviter les menaces autour d’elle.

« Eh bah… »

Tu restes bouche bée devant ce qui te semblait quelques secondes plus tôt impossible. Et je vais te dire la vérité Slo’, ça sera certainement éternellement hors de ta porté de faire ça. Tu n’as même pas remarqué la porte qui s’était fermé juste derrière toi avec toute cette action. Tu avances vers le centre de la pièce pour te placer sous ladite trappe, la lumière qui éclaire pièce vient de la et transforme ce banal trou en symbole de liberté. C’est presque artistique. Tu t’exécutes donc selon les ordres de cette jardinière qui a gagné ton respect pour longtemps. L’échelle en aluminium était plutôt lourde et vous devez vous y mettre à deux pour la placer convenablement.

Cependant tu ne montes pas tout de suite, tu prends quelques minutes pour fouiller un peu ce bureau. Rien d’intéressant, juste de la paperasse et des relevé électrique. Tellement que tu t’imagines presque te retrouver au milieu d’une centrale une fois en haut de l’échelle. Une fois que tu abandonnes l’idée de trouver quelques choses dans ces dossiers tu te diriges vers le puit de lumière.

Un regard à gauche, un regard à droite, la jardinière n’est plus là. Tu l’as certainement fait chier à force de t’intéresser à des choses inutiles, d’abord le coup du bureau principal puis celui ci, ça commence à faire beaucoup. Tu retiens une insulte avant de t’agripper aux barres de métal et de grimper rapidement avant de te retrouver dans la lumière. Littéralement. Une intense lumière t’enveloppe et elle brille tellement que tu ne vois même plus tes pieds. Ni la jardinière d’ailleurs. Tu es forcée de fermé les yeux tellement ça t’aveugle et tu restes le plus immobile possible pour éviter de tomber dans la trappe que tu viens de franchir.

Et puis la lumière faiblit, enfin. Tu retrouves tes sens doucement, tes paupières ne sont plus blanches vues de l’intérieur et tu ouvres les yeux. Quelle déception. C’est un simple hangar, des lampes jaunâtres pendent du plafond et tu n’arrives à discerner les mur que difficilement. Un bruit sourd retentit juste derrière toi et le temps que tu te retournes, la trappe par laquelle vous êtes entrée est fermée. Oui parce qu’en tournant la tête tu as la confirmation que la jardinière est bel et bien montée à cette échelle. Pas la meilleure des idée il semblerait.

« Tout va bien ? » Dis-tu en tentant de t’approcher d’elle pour vérifier si comme toi elle a juste mal aux yeux.

Mais tu n’arrives pas à faire ces quelques mètres de distance. Non, avant de l’atteindre du t’emmêle les pieds. Chose impensable pour toi, ça ne t’était pas arrivé depuis des années de trébucher. Dans une telle situations, si tu avais juste échoué à faire quelque chose tu aurais insulté le sol mais là c’est différent. Tu n’en reviens juste pas. Tu ne bouges pas, tu restes au sol.

« Il y a un problème. » Te dis-tu à voix haute. « Il y a… »

Tu tentes de répéter ta phrase plus fort pour mettre ta partenaire au courant mais grand mal t’en prends, tu te mords la langue. Tu réfléchis, tu tentes de donner un sens à toute cette situation mais c’est plutôt dur en sachant que tu n’as même plus confiance en ton propre corps.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Vava's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Ven 9 Sep - 19:28


LOST [mission] with Sloane



Tu la sens la grosse merde qui arrive, Neith ? Hé ouais ma belle ! T'as voulu faire cette « mission » d'infiltration stupide bah tu assumes maintenant !

Une fois l'échelle mise, tu monta rapidement à l'étage sans attendre Sloane qui semblait avoir une passion dévorante pour les bureaux mais tu avais un mauvais pressentiment n'est-ce-pas ? Tu passas la tête discrètement  à travers la trappe. Personne. Encore une pièce vide. Tu semblais déçue non ?

Tu t'extirpais donc de là tranquillement usant de ton habilité légendaire. On pourrait se demander parfois si ce n'est pas toi qui a inspiré le comics Catwoman, toi l'ex-Féline. Mais revenons à nos moutons, tu observais toujours prudemment l'endroit. C'était affligeant. Il semblait pourtant que quelque chose te gêner, toujours la même chose d'ailleurs. Comment éclairer une salle sans lumière artificiel ? Il n'y avait ni lampes,  ni ampoules, ni système électrique. C'était très étrange, d'autant plus qu'il ne semblait pas y avoir d'issues. Où est donc passé le sous-directeur ?

Un bruit te fit légèrement sursauté. C'était Sloane qui arrivait. Tu l'avais presque oublié n'est-ce-pas ? Mais tout s’accéléra une fois que Sloane fut rentrée. La lumière devenait plus intense et aveuglante, à tel point qu'il fallait que tu te recroquevilles sur toi-même pour éviter de griller sur place.

La lumière s'estompa enfin mais comment dire Neith ? Tu n'es plus verte. Tu as perdu ta couleur si c'est pas magnifique ! Non ? La trappe se referma brusquement derrière l'étudiant. En fait, ça pue Neith faut que tu dégages de la !

« Tout va bien ? »

Hé ho ! Neith, elle te cause !

« Je...me sens bizarre...comme si...comment dire ? J'étais vide à l'intérieur... »


Tu ne te sentais plus en communion avec les plantes, tu semblais faible et surtout tu étais très pâle...On dirait bien que tu n'es pas la seule dans ce cas. Sloane se péta généreusement la gueule pour embrasser avec amour le sol clamant qu'il y avait un problème. Tu te dirigeas vers elle pour la relever. Tu étais déboussolée.

« C'est un problème de se casser la gueule ? Moi j'ai tout simplement perdue mon pouvoir. C'est la merde Sloane...c'était un piège ! »

Hé Neith. Peut-être qu'elle a un pouvoir aussi, non ? Je ne sais pas moi, le pouvoir d'avoir une chance de cocue qui sait ? Tu es chiante avec ta mauvaise humeur Neith.

« Excuse-moi....mais je ne sais pas trop quoi faire. J'ai inspecté la pièce, il n'y a pas de sortie. Nul part. On s'est faite avoir en beauté. J'espère juste qu'on va sortir vivantes de là parce que là...comment dire...Nous sommes emprisonnées ici pour un moment. »

Si tu savais ma belle...Tu vas prendre cher d'ici quelques minutes. En effet, tu sentais clairement que ton fidèle paquet de graines gigoté dans tous les sens près à exploser. Tu le lança, un peu paniqué il faut le dire, en plein milieu de la pièce.

« ATTENT.... »

-BOOM-
Le paquet explosa littéralement laissant apparaître un monstre végétal horrible mais amorphe et peu actif. Cependant, regarde ta peau Neith, elle redevient verte ! Mais verte foncée avec d'horribles yeux rouges.

« Sloane...fu-fu-fuis...pl-plan-plante con-trôle...esprit... »

What ? Une plante qui contrôle une humaine qui contrôlait les plantes. L'arroseur arrosé en somme. Neiiiiith ! Résiste ! Prouve que tu existes ! Domine-la ! N'attaques pas Sloane ! Arrête !


FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Au bar... derrière le bar.
❝ POINTS : 242

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Dim 11 Sep - 20:13



Lost


Feat Neith Arrhidaeos

Voilà que t’es dans une sale posture gamine. Non seulement t’es passée du stade « reine du pétrole » à « bonne à rien » en trois secondes mais en plus l’autre jardinière fait sa crise de chlorophylle au mauvais moment. À moins que tout ne sois lié ? Tu ne te poses pas vraiment la question en fait à ce moment. Ton cerveau tourne plus vite que d’habitude, bien, bien plus vite. Il tourne comme il a rarement tourné et c’est une bonne chose parce que ça veut dire que tu es dans une de ces fameuses situation où ton pouvoir décide de peut-être se réveiller.

Tu arrives à une conclusion un peu gênante pour toi : si tu arrêtes pas de te péter la gueule en essayant de marcher et que, en comparant ta situation à celle de la jardinière, c’est lié à ton pouvoir, ça veut dire que ces derniers temps tu reposais trop dessus. Tu ne prêtais plus du tout attention à tes mouvements, à tes actions parce que tu savais que tu n’allais pas tomber, pas glisser, pas laisser échapper le verre. C’est plutôt vrai je trouve, t’es comme ces stars qui arrivent finalement à Hollywood et qui finissent par décevoir leurs fans. Depuis que tu es à la Heroe’s Sup, t’a changé. Je dirai pas que c’était mieux avant, mais là tu dois te réveiller.

Tu retentes un nouvelle fois de te lever. Cette fois ci en prenant ton temps, en faisant attention à chacun de tes mouvements. Ça te fais chier à un point pas possible et ça prend un max de temps parce que tu dois faire bien attention à ne pas te laisser aller comme si c’était « normal ». Et déjà que tu as ça à gérer, mais en plus la jardinière fait un caca nerveux dans le sens presque littérale du terme. Une espèce de Groot fait son apparition - une conséquence de la dégénérescence du pouvoir de Neith ? - et la jardinière semble tout de suite moins accueillante avec ses yeux rouges en mode Dalek.

« Tu… tu va rien faire de… de regrettable pas… pas vrai ? » Même parler était chiant, c’est dire si ta vie était nulle à ce moment là. « Tu… vas pas devenir un légume pour de vrai pas vrai ? »

L’air vraiment pas accueillant qui déformait les traits blasés de la jardinière te donnes la réponse que tu ne veux pas gamine. Alors ? Qu’est-ce que tu vas faire ? Vu ton état, vu le niveau de professionnalisme de la jardinière et vu son état de rage berserk, tu n’as absolument aucune chance de t’en sortir vivante. Tu fais volt-face pour te diriger le plus vite possible vers la trappe par laquelle vous êtes arrivés. Tu dois penser à tellement de chose en bougeant pas quelques simples pas que tu crois que ton cerveau va exploser. Tu arrives finalement à ladite trappe et tu commences à tirer.

Pas de chance, en plus de t’avoir rendu complètement maladroite cette désagréable expérience à aussi fait de toi une asthmatique. Pas littéralement, mais en tout cas tu ressembles à une batterie usagée sans aucune autonomie. Pas de chance parce que la Berserk-Neith ne sembles pas vraiment vouloir te laisser un temps mort. Tu tires, tu tires, tu es déjà essoufflé après quelques pas et une tentative de soulever une dalle de métal. Quelle fille tu fais. La trappes se lève doucement mais pas assez vite à ton goût, les gouttes de sueurs perlent sur ton front et tu commences à imaginer le pire.

La jardinière avec ses deux grands yeux rouges commence à se rapprocher de toi, ses phalanges se resserrent et tu te dis que si cette jolie main en vient à caresser la commissure de tes lèvres, tu vas avoir mal aux dents. Tu la vois prendre son élan, lever son poing pour mieux te l’enfoncer dans le profil et tu le vois s’abattre pile au moment ou la trappe, dans un déclic aussi soudain qu’inattendu, décide de s’ouvrir en grand.

Surprise, tu tombes à la renverse comme une vieille chaussette mais la bonne nouvelle ce que la jardinière aussi à perdu son équilibre. Résultat ? Elle se retrouve au fond du trou et tu sautes sur cette opportunité pour mettre une plaque de métal de plusieurs centimètre entre elle et toi. Littéralement. Tu passes une main sur ton front pour essuyer la sueur qui perle allègrement dessus et tu manques de te donner un coup de poing. Tu recommences à perdre ta concentration et ce n’est pas le moment parce que tu as un gros monstre végétal en face de toi et une folle pas bien loin.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Vava's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Lun 26 Sep - 22:23



■ SPOILER ALERT! -INTERVENTION PNJ ♥ ■


Et voici qu'une espèce de système anti-incendie se met en marche. Bonne nouvelle? Tout dépend du point de vue, en effet! Après tout, si l'eau peut rafraîchir les esprits, elle peut également... Monter. Si vous voyez ce que je veux dire.

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org En ligne
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Jeu 13 Oct - 21:48


LOST [mission] with Sloane



Tu ne réussissais plus à te contrôler hein ? C'était plus fort que toi, cette plante amorphe était plus forte que toi....mais pourquoi ? Tu n'en savais rien. Tu voyais la pauvre Sloane essayait de soulever la trappe par laquelle vous étiez arrivés. Tu priais dans ton inconscient que l'étudiante réussisse à fuir car tu t'approchais dangereusement prête à la frapper. Et puis tout s'accéléra au moment tu pensais que ton poing, la trappe s'ouvrit, Sloane tomba à la renverse et toi tu chutas lourdement sur les fesses. Curieusement, ce choc te sortit dans ta torpeur. Tu te relevas difficilement et tu errais encore droguie dans la salle aux lasers. Tu sentais tout de même que le monstre vert du dessus tentait de reprendre le dessus. Hé fais gaffe, n'appuies pas sur ce bout....trop tard. Dans un moment d'égarement tu avais appuyé sur le bouton d'activation des lasers de sécurité. Un des lasers te touchait, puis un autre et encore un autre. T'es pas sorti de l'auberge ma vieille.

« Putain. Dans le genre discret, on a zéro. »

Tu grommelais. Tu te demandais encore pourquoi tu étais là alors que tu voulais juste visiter les bureaux de la Sup. Cependant, un dilemme se présentait à toi : rester ici et être séparée de ta binôme d'un soir ou remonter avec le risque de te refaire lobotomiser le cerveau. Une sirène commençait à siffler tout doucement, il fallait agir vite. Tu te dépêchais de fouiller la pièce, les bureaux, les tiroirs. Tu ne savais pas que Sloane avait déjà fouillé. Pourtant la chance te sourit : après avoir arraché une rampe en fer mal fixée, tu défonçais un tiroir fermé : un flingue. Chargé. Voici la solution. Voici ton idée. Tu espérais que ça remarcherais.
Le problème c'est que la trappe était fermé. Mais la chance te sourit à nouveau. Sans trop savoir pourquoi, elle s'ouvrit. Fais gaffe c'est sûrement un piège mais toi quand tu as une idée en tête hein...tu te remontais en vitesse. Tu savais où se trouvait le monstre végétal mais tu ne savais pas si les balles seront suffisantes pour défoncer un truc pareil mais il fallait le tenter...

« Pousse-toi Sloane ! »

Tu arrivais comme une balle dans la salle, courant vers le monstre en lui tirant des rafales de balles mais le pistolet se déchargea rapidement. Tu fonça corps et âme sur le monstre pour lui faire un head shoot avec un puissant coup de pied retourné, façon ninja et cri de ninja * AYAAAAAA OUUUUUH AAAAAH * sorti de nulle part histoire de bien achever ce truc, qui était déjà mort depuis un moment.

Tu te relevais et posa un pied sur le monstre trop fière de ton coup mais ne te réjouis pas trop vite. La sirène s'intensifiait et les eaux anti-incendies s'enclencha.

« Hé mais ?  Vite ! Faut sortir ! »

Tu courrais vers la trappe, l'unique sortie mais elle se referma sous ton nez.

« non..non..non..noooooooon... aide-moi, faut partir de là...»

Mais tes efforts étaient vains, l'eau montait sans discontinuer, le poids de l'eau empêchait toute ouverture de la trappe et il n'y avait aucune autre issue. La grosse merde hein ? L'eau montait vite. Tant concours t-shirt mouillé  ça aurait été chouette dans des circonstances plus calmes tant là, entre le stress et la panique, tu voulais juste ne jamais avoir quitté ton lit. Et puis ça faisait combien de temps que tu étais là dedans ? Une heure ? Deux ? Plus ? Tu t'en foutais tu voulais partir. Tu t'énervais clairement.

« Il doit bien avoir une putain d'issue ! Faut la trouver ! Sinon on peut dire adieu à nos vies ! »


FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Au bar... derrière le bar.
❝ POINTS : 242

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Lun 31 Oct - 23:10



Lost


Feat Neith Arrhidaeos

Vous êtes pas dans une super situation pas vrai ? Ouais je sais, j’ai été Sherlock Holmes dans une autre vie. Certes tu as réussi à te débarrasser momentanément du problème que représente la jardinière sans trop savoir si le choc de sa tête contre le sol allait lui remettre les idées en place, mais il reste un gros truc juste devant toi. Bien sur pour ne rien arranger tu dois, pour une raison mystique porter de plus en plus attention à tes mouvements. Comme si plus tu apprends à vivre avec cette tare, plus elle s’adapte pour te pourrir la vie.

Tu te concentres pour te remettre debout. Tu restes immobile un instant afin de regarder l’amas végétale dans le blanc des yeux. Ou du moins, chercher le blanc de ses yeux si tant est qu’il en ait un. Ce n’est pas le cas, dommage. Il ne fait pas grand chose, il est comme… végétatif. Oui bon bah désolé c’est le seul mot que j’ai trouvé. N’empeche qu’il ne fait rien à par glisser lentement le long du sol vers la trappe. Très lentement, mais comme s’il tentait de rattraper la jardinière. Peut-être que c’est son seul moyen d’agir ? Qu’il doit passer par l’intermédiaire de son esclave vert pour attenter à ta vie ?

Cette idée te traverse l’esprit et puis tu te dis que c’est étrange que la Berserk-Neith n’ai pas tenté de défoncer la trappe en acier pendant ton temps de réflexion. Peut-être qu’elle s’est effectivement réveillée, que tu ne risques plus rien à lui ouvrir le passage et à lui tendre la main ? Peut-être pas jusqu’à ce point quand même. Mais tu tentes ta chance, tout en gardant sous contrôle du coin de l’oeil l’autre abomination tu uses de toutes tes forces pour soulever cette trappe bien trop lourde. Par la magie de l’effet de levier elle s’ouvre d’un coup et tu retombes encore une fois.

Le son strident d’une alarme, jusqu’ici étouffé par l’ouverture hermétique, te parvient alors que la jardinière entre en trombe dans le hangar, une arme à la main et fait feu sur le monstre. Après tout, si un truc comme ça essayait de rentrer dans ta tête tu le prendrais certainement mal. Pas certainement en fait, tu le prendrais mal, point. Tu regarde la jardinière totaly spy (ex-beserk) se transformer en Rambo couplé à Jean Claude Van Damme. Pourquoi pas, c’est funky comme mélange mais qui suis-je pour juger ?

Passons cette question pour en revenir à l’important gamine. La jardinière a gagné avec son coup de poker. La bête est morte, vive le système anti-incendie. Parce que oui, l’eau tombe du plafond maintenant. Et puis l’unique sortie (ainsi qu’évacuation d’eau) se ferme sous vos yeux. Et l’eau monte, elle monte bien plus vite que ce que tu n’imagines possible va falloir se résoudre à nager ou trouver une autre sortie. Ou défoncer la plaque d’acier, mais ça je ne pense pas que ce soit possible. Du moins pas pour le moment. Et puis on va se l’avouer, tu as déjà du mal à marcher droit plus que trente seconde alors nager ? Laisse moi rire.

« Y doit bien y’avoir une faille quelque part. Et puis calme toi bien, tu me semblais un poil plus calme tout à l’heure. » dis-tu en commença à regarder à droite et à gauche tout en t’essuyant frénétiquement l’eau du visage. « Mmmmmh… genre… là ? »

Tu pointes un doigt pas très rassuré vers un mur qui sembles pas si différent que ça. Pourquoi tu le pointes alors ? C’est ton petit doigt qui te dis que c’est une bonne idée ? Ton instinct, c’est pas plu rassurant dis donc. Mais tu t’en approche quand même, l’eau arrive à tes mollets maintenant, ça devient chiant de marcher.

« Y’a pas… un courant d’air ? »

Effectivement, en baladant tes mains le long du mur tu trouve une fissure qui à l’air de mener vers le grand air. Elle n’est pas suffisamment grande pour empêcher l’eau de monter mais il doit bien y avoir un moyen de s’en servir.

« Une idée madame la pro qui panique ? »

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Vava's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Dim 25 Déc - 1:31


LOST [mission] with Sloane



Tu paniques ? Sérieux ? Elle a raison la gamine en fait. Bouge-toi le derche ! C'est pas le moment, vraiment pas. Tu marchais enfin dans l'eau à la recherche d'une faille. Tu aurais aimé avoir un billet d'un dollar pour le laisser tomber sur l'eau pour voir s'il y avait un peu de courant quelque part comme le papa de Benjamin Gates dans le film éponyme.

« Y’a pas… un courant d’air ? »

Haleluya ! Elle a été plus réactive que toi, aha. Elle ira loin. Tu t'avançais péniblement jusqu'à Sloane. C'était une petite fissure pas plus large qu'un auriculaire.

« Une idée madame la pro qui panique ? »

Tu réfléchissais un court instant, observant ce qu'il pouvait être intéressant dans cette pièce.

« Idéalement, il nous faudrait de quoi faire un levier ou bien un bélier pour défoncer le mur. »

Le plus efficace aurait été la dynamite hein ? Mais t'en a paaas ! Ou même fragiliser le mur avec les balles de ton pistolet mais tu n'en avais plus non plus. C'est con hein ? Allez, une idée...vite. C'était un hangar. Bon, qu'est-ce que tu pourrais y trouver ? Une table ? Des outils ? D'autres balles ? Doit bien avoir une solution ? Ton cerveau va griller si ça continue. Tiens là ! Une boite à outil accrochée au mur. Tu courais un peu maladroitement dans cette eau qui arrivait au dessus du nombril et tu saisissais tous les outils que tu pouvais prendre, tournevis, clé à molette, pince...

« Plus le temps de réfléchir, faut tirer avantage de la pression de l'eau pour éventrer ce mur mais il faut agrandir la brèche au maximum »

Tu passais des outils à Sloane et tu commençais à tambouriner le mur avec une clé de 12 sans trop de résultat puis tu t'acharnas sur la fissure. Ah bah oui, c'est plus simple hein ? T'attaques une faiblesse donc c'est tout de suite plus simple.

« ça fonctionne ! »

En effet, t'as réussi à faire un trou assez grand pour passer la tête mais pas le reste du corps.

« Allez, encore un effort ! »

L'eau montait dangereusement jusqu'à se stabiliser au niveau du trou qui semblait avoir une taille correct et l'eau se vida. Bravo ! Au pire, vous survivrez en laissant évacuer continuellement l'eau jusqu'il y a plus d'eau dans les réservoirs d'incendies. Cependant le courant était devenu trop fort et te voilà happée par le courant la tête sous l'eau à moitié coincé dans le trou. Tu souffrais hein ? Faut dire que les bords étaient aussi coupants qu'une boite de conserve. Au bout de longues secondes et à force de torsions tu réussis à te dégager en plaçant tes bras droit devant toi et hop comme à la piscine et le toboggan aquatique...ou comme un bouchon de champagne...au choix. Te voilà de l'autre côté, échouée comme une vieille algue qui a fait son temps, les bras en sang en train de reprendre ton souffle.

« Allez ! Viens...le trou doit être assez grand maintenant ! »

Tu observais un peu la pièce mais tu étais un peu trop faible pour pouvoir discerner quoique ce soit.

"J'espère qu'il ne va plus rien nous arriver. Je suis au bout du rouleau." murmuras-tu.


FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Au bar... derrière le bar.
❝ POINTS : 242

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Dim 1 Jan - 14:45



Lost


Feat Neith Arrhidaeos

Y’a une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi gamine. La bonne, c’est que t’aura pas besoin de prendre un bain ce soir, enfin ce matin, en rentrant chez toi. La mauvaise, c’est que déjà que t’avais du mal à te déplacer avec ton don à moitié défoncé, mais en plus avec l’eau qui monte t’es encore plus incapable de souplesse et de précision. Heureusement que l’autre jardinière décide de quitter sa position latérale de stress et de prendre le relais. Tu as trouvé une faille exploitable, pas sur qu’il y en a d’autre dans cette grande cage, faut diviser les taches.

Tu la regarde faire un aller retour vers une boite à outil oublié au milieu de nul part alors que l’endroit semble totalement désert et que même l’éclairage est bancale. Très professionnel de la part de ceux qui ont tenté de vidé l’endroit de l’hypothétique énorme machine de l’apocalypse qui s’y trouvait peut être. J’ai bien dit peut-être. Et la voilà de retour, tu attrapes comme tu peux les outils qu’elle te donne et tu l’écoutes sortir des grands classique de physique que tous les ado connaissent grâce aux films et autres séries d’action.

Dieu que j’aimais ces séries.

C’est normal que tu saches plutôt bien comment t’y prendre, même si l’effort de concentration que te demande ton corps n’aide pas vraiment. Alors que le niveau de l’eau monte doucement le troue minuscule s’élargie pour finalement faire la taille d’une main, etc, etc. Tout ça permet à l’eau de ralentir son ascension. Bravo. Je dis bravo, vraiment. Ça fait une menace de retardée. En tout cas ça vous donne encore plus de temps pour travailler ce trou au corps, un joli cercle vertueux qui s’enclenche. Si l’on évite de parler du fait que ça rend aussi le travail de plus en plus compliqué à cause du courant, mais tu as trouvé une technique imparable une fois que l’autre nana s’est faite aspirée par le trou dans un cri étouffée par le liquide : Tu places tes pieds de chaque côté du trou et poussé par le courant c’est comme si le mur est un sol.

Bon, ça ne marche pas vraiment comme ça, mais c’est assez parlant comme image. Et puis de toute façon ça ne marche pas vraiment tout court vu que quelques secondes après avoir entendu la voix de l’autre côté tu perds le peu d’équilibre que tu as. L’absence de ton don encore une fois n’aide pas.

Mais au final tout va bien, tu te noie à moitié parce que tu n’arrives pas du tout à contrôler ta « chute » et lorsque finalement tu heurtes le sol c’est sur le front que tu atterris. Un énorme bleu va agrémenter ton joli visage gamine. J’espère que c’est une couleur complémentaire de l’orange. En tout cas tu es sûre d’une chose : il faudra attendre quelques mois avant que tu ne retournes fouiller dans les affaires de l’école. Certes elle est plus suspecte que jamais mais là tu en as plus qu’assez. Tu te relève tant bien que mal et tu commences à suivre les murs. Qu’est-ce qu’il fait sombre ici.

Ta main atterrie comme par hasard sur une poignée, quelle chance, mais on va dire qu’à ce moment là tu manques un peu de force. Alors lorsque la porte s’ouvre affreusement facilement t’écroules de nouveau. Très gracieux dis donc. Tu ouvres tout de mêmes les yeux pour voir sur quelle horrible truc tu vas encore tomber et tu te rend compte ton menton a heurté le béton de la rue. Et que les passants couche tard te regarde avec un air vraiment amusé.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Vava's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Dim 8 Jan - 20:45



■ SPOILER ALERT! -INTERVENTION PNJ ♥ ■


ET SURPRISE! Vous disposez de nouveau de vos pouvoirs. Les choses devraient être un peu plus simples pour vos désormais!
Une porte de sortie s'illumine toute proche. C'est la chance de votre nuit!

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org En ligne
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Mer 11 Jan - 0:10


LOST [mission] with Sloane



Réveille-toi! Je sais tu que as les bras en charpies comme les dauphins massacrés du Danemark mais regarde! Tu es à nouveau verte! la couleur cheloue de ton sang est aussi revenue! Alleluya! et regarde Sloane! Elle semble qu'elle est trouvée la sortie sans que cela soit volontaire.

Tu remontais sur tes guiboles et tu tentais de compresser tes plaies avec tes mains.

- ça va Sloane? Regarde! J'ai retrouvé mes pouvoirs! Je peux à nouveau contrôler les plantes!!

Tu l'aidais à se relever tout en affichant un grand sourire et tu observais ce qui se trouvait derrière la porte. Tu craignais ce que tu allais trouver. Après tout tu as failli être noyé et tu étais totalement trempée alors pourquoi pas une pièce pour sécher façon violente? Heureusement pour vous deux, la porte était une sortie qui débouchait...dehors.

- Pffiou...cette école est vraiment louche, tu ne trouves pas? Je suis sûre qu'on n'a pas tout exploré encore mais plus question d'y retourner...

Tu sortis sous l’œil amusé des passants et de certain(e)s curieu(ses)x qui se rinçaient l’œil de voir un concours de Miss T-Shirt mouillé loin de la plage et de l'été.

-Bon...rentrons. Tu loges à la Sup? Je vais te raccompagner sait-on jamais.

FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Au bar... derrière le bar.
❝ POINTS : 242

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith Jeu 12 Jan - 13:53



Lost


Feat Neith Arrhidaeos

Tout est bien qui finit bien je suppose gamine. Quoi ? C’est quoi cette tête ? Tout ne va pas bien là ? Tu es sortie vivante d’une espèce de piège mortel dissimulé à l’interieur de ton école et tout ne va pas bien ? Mais faut pas être aussi exigeante dis donc. C’est pas parce que t’es trempée, qu’il faut froid, que tu vas avoir plein de bleus, qu’avant d’avoir des bleus tu as déjà mal comme un chien et que tu es censé avoir cour dans quelques heures qu’il faut se plaindre. Non mais oh.

En tout cas y’en a une qui semble contente. La jardinière ninja qui tirait la gueule et te snobait la plupart du temps finit par exprimer un autre sentiment que la lassitude envers toi. Faut croire que tu viens de faire un pas important dans cette relation, mais pas sur que tu veuilles aller plus loin. C’est comme un coup d’un soir, trop de sentiment, d’action et de fatigue d’un coup ça motive pas pour un nouvel essai.

Qu’est-ce que je raconte ? J’en sais rien gamine.

La jardinière t’aide à te relever et tu remarques qu’elle est de nouveau shooté à la chlorophylle en plus de se targuer d’avoir retrouvé son don. Pas mal. Une lumière s’éclaire dans ton esprit, si le monde n’est pas un salaud fini et qu’elle a retrouvé sa capacité de jardinière de l’enfer, ça doit vouloir dire que… Que tu parviens enfin à bouger normalement, selon tes critères. Plus la peine de porter la moindre attention à tes mouvements, si c’est pas magique.

Mais malheureusement pour ta nouvelle copine tu n’es pas exactement d’humeur à discuter. Là tu as envie de rentrer chez toi, de prendre une douche, de mettre de la pommade sur l’intégralité de ton corps et de dormir pendant 24 heures. Et c’est certainement ce que tu vas faire, quitte à sécher un peu les cours.

« Non, je ne loge pas à la Sup’. » Dans un élan d’innocence tu sors ton portable de ta poche. Dommage, tu n’en avais pas acheté un water proof, inutile selon toi. « Je vais rentrer chez moi, j’vais appeler un taxi ou un truc comme ça… Et puis je vais dormir. »

Tu regardes d’un air mauvais les passants qui vous dévisagent, ou du moins qui « dévisagent » vos corps n’est-ce pas, avant d’un interpeller un.

« HEY ! Plutôt que de mater, tu peux m’appeler un taxi connard ? S’il te plait ? »

Embarrassé par la situation, visiblement, à moins que ça ne soit autre chose, l’inconnu commence à composer un numéro sur son appareil. Bien. De toute manière s’il tente de te la faire à l’envers tu risques de vraiment mal le prendre, tu es pas d’humeur. Tu finis par te tourner vers la jardinière.

« Bon bah je suppose qu’on se quitte ici. Soignez vous bien et tout… »

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Vava's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lost [mission] feat. Neith

Revenir en haut Aller en bas

Lost [mission] feat. Neith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: L'institut :: Le manoir :: Les couloirs-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit