.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Prévision de promenade, jusqu'au changement de programme - André L. Russianov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Entre la ville basse et les vieux quartiers
❝ POINTS : 164

MessageSujet: Prévision de promenade, jusqu'au changement de programme - André L. Russianov Mar 9 Fév - 21:44

Depuis l'instant où j'avais rencontré Fenrir jusqu'à ce jour, j'avais passé une partie de mon temps libre à chercher des informations sur le porteur du loup. J'étais parvenue à la conclusion que me rapprocher de lui n'était pas forcément une bonne chose, surtout lorsque j'appris qu'il s'agissait d'un agent des forces de l'ordre, enfin un lieutenant. Pas bon, connaissant mon casier qui m'a quelque peu suivie depuis mon arrivée aux States.

Enfin, on arrivait enfin en période de vacances scolaires, et je voulais m'aérer un peu l'esprit avant de me replonger dans les préparatifs d'un assaut d'Asgard. J'avais pris mon bardas pour une nuit en forêt, dormir à la belle étoile me manquait depuis mon adolescence, et le temps était idéal. Frais comme il faut, et le ciel dégagé, parfait. Pour quitter la ville et me diriger vers la forêt, je me téléportais à quelques rues du tunnel, puis continuais à pied. Pourquoi se téléporter lorsqu'on peut profiter de l'air pur de dehors?

Seulement, problème. Je n'avais pas fait attention qu'il y avait des travaux le long du tunnel et l'entrée en était interdite, et je ne me souvenais pas assez de l'extérieur pour me téléporter à nouveau. Tant pis, forcer le passage ne me gênais franchement pas plus que ça. Regardant aux alentours pour vérifier si personne ne regardait dans ma direction, puis m'engouffrais dans le passage.

Ayant déjà utilisé pas mal de mon énergie, je ne pris pas la peine de me métamorphoser, de plus, avec mon bardas, j'aurais été repérée des plus facilement. J'avançais alors tranquillement, chanceuse qu'il n'y ai aucun ouvrier dans les parages. Mais les pas qui me suivaient et se voulaient discrets avaient plutôt réussi, c'était l'aura qui l'avait trahi. Je ne l'avais pas vraiment remarqué, avançant d'un pas conquérant dans le tunnel, jusqu'à ce que Loki me souffle qu'on était suivi, et par l'ex-hôte de son fils qui plus est.

Je m'arrêtais au milieu du chemin, ne me retournant pas mais prenant la parole.

"Vous comptez me suivre longtemps comme ça, lieutenant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Re: Prévision de promenade, jusqu'au changement de programme - André L. Russianov Mer 10 Fév - 19:37

Il était en patrouille. Pour une fois, il avait décidé d’y aller à pied, histoire de profiter du beau temps. Bon, non, en vrai c’était juste que sa voiture était tombée en rade et que, contrairement à ce qu’il avait pensé, elle ne serait pas réparée aussi vite que prévu. Fuck it. En attendant, il faisait avec ses jambes, point final. Bon, il râlait beaucoup, mais au fond, cela ne le gênait pas tant que ça. A quand remontait sa dernière sortie en extérieure de la sorte ? C’est vrai qu’il ne prenait plus beaucoup de temps pour lui, déjà bien installé dans sa routine qu’il ne souhaitait pas vraiment quitter. Mais là n’était pas la question.

Alors qu’il allait tourner à l’angle d’une rue, n’ayant rien vu de suspect, André aperçu une silhouette apparaitre de nulle part, façon spam sur windows. Il plissa les yeux, suspicieux.

Ladite silhouette lui disait vaguement quelque chose mais pour le coup, il n’aurait pas été capable de resituer où avec exactitude. Dans le doute, en bon flic – et surtout en bon mec qui adore mettre son nez dans ce qui ne le regarde pas – il se devait d’éclaircir ce point-là. C’est donc tout naturellement qu’il emboîta le pas de l’individu jusqu’à pénétrer dans le tunnel qui liait la ville à l’extérieur et la périphérie autre.

Il manqua de peu de se figer lorsqu’elle l’interpella. Bordel, il était certain d’avoir été discret, pourtant ! Pas assez, vraisemblablement. Fuck it. Il émit un reniflement de dédain avant de s’avancer vers la jeune femme. Tant qu’à être découvert, autant l’être bien comme il fallait. « Disons simplement que je n’ai pas vraiment l’habitude de laisser des gens suspects m’échapper, vous voyez ? »

Et c’est quand il se retrouva face à elle qu’il eut le déclic, très con, de se souvenir de la nuit où Fenrir lui avait rendu visite. « …Mais bordel, c’est toi que j’ai vu dans la ruelle ce soir-là ! ». Oui, ça lui revenait maintenant, il s’était ‘réveillé’ dans la ruelle étrange en contournant quelqu’un – qu’il reconnaissait ici présent – avant de rentrer chez lui tranquille, avec sa femme. Tout un programme.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Entre la ville basse et les vieux quartiers
❝ POINTS : 164

MessageSujet: Re: Prévision de promenade, jusqu'au changement de programme - André L. Russianov Mer 10 Fév - 23:22

« Disons simplement que je n’ai pas vraiment l’habitude de laisser des gens suspects m’échapper, vous voyez ? » Je ricanais, après tout il n'avait pas tort. Quelqu'un qui s'aventure comme cela dans un tunnel fermé au public pour cause de chantier, c'était certain que c'était assez suspect. Mais sa réaction suivante me surpris. « …Mais bordel, c’est toi que j’ai vu dans la ruelle ce soir-là ! »

D'accord, alors là je ne m'y attendais pas. Je pensais qu'il m'avait reconnu, mais au contraire, il était étonné que ce soit moi. Bon, d'accord, je n'avais pas ma tenue de cuir, et mes cheveux avaient récupéré leur longueur habituelle. Mais quand même. Celle-là c'était la meilleure. J'écarquillais légèrement les yeux, vraiment surprise de sa réaction, puis soupirais.

"Bien sûr que c'est moi. Qui vouliez-vous que ce soit d'autre? Le pape? Vu que vous ne m'aviez pas reconnue, je peux savoir pourquoi vous me suiviez?"

Oui, j'étais un peu outrée. Je laissai tomber mon sac, croisant les bras sur ma poitrine et commençai à taper du pied. J'inspirais profondément, fermant les yeux pour me calmer ainsi que l'énergie tournoyante de Loki. Rouvrant les paupières, j'observais le jeune homme en me disant qu'il avait vraiment l'aura de Fenrir en lui, et il aurait beau lutter contre, il ne pourra rien y faire. Tout comme j'avais l'aura de Loki en moi, et que je l'aurais même après son départ, si un jour il part. "Ne rêve pas trop Eirunn, je n'en ai pas encore fini avec toi" Je souriais involontairement à ses paroles que moi seule pouvait entendre, puis me reconcentrais sur Russianov.

"D'ailleurs vous tombez bien, parce que j'ai quelques questions à vous poser. Si vous me le permettez bien sûr..." Mes derniers mots étaient on ne peut plus sarcastiques, même s'il ne voulait pas je ne lui laisserai pas le choix. Gardant mon sourire tranchant, je sorti une cigarette de ma poche, prenant le tube de cancer entre mes lèvres et ne prit pas garde à l'avertissement tardif du policier au moment où j'allumais mon briquet.

Tout se passa ensuite très vite. Des résidus de gaz que je n'avais pas senti s'enflammèrent devant mes yeux, laissant une trainée d'étincelles jusqu'à atteindre une sorte de gisement se trouvant à la sortie du tunnel. Putain de fuite de gaz. Putain de tuyau percé. Putain d'explosion. Je n'eus pas le temps de réagir que le tunnel s'effondrait à la sortie et entrainait la partie haute sur la longueur. L'entrée du tunnel ne perdit pas de temps pour tomber à son tour, et le béton se fissurait à vitesse grand V. Avec de la chance, la structure tiendrait autour de nous qui nous trouvions vers le milieu, mais le chaos avait plutôt tendance à me suivre.

Je me jetai au sol lorsque des plaques commencèrent à tomber autour de nous, me protégeant sous mon sac qui s'avéra plus utile que je ne le pensais. Je n'avais définitivement pas assez de force pour me téléporter en dehors, et la panique ne m'aiderait pas. Et laisser le lieutenant ici ne me plaisait guère. Je m'étais rapprochée de lui pour ne pas le perdre de vue, mais de la poussière remplissait complètement mon champ de vision. En position fœtale, j'attendais que le désastre que j'avais causé involontairement se calme, mais le bruit continuais de résonner dans mes oreilles.

Je senti un poids sur ma jambe, puis une douleur atroce me remonter de mon pied jusque mon dos. Le cri que je poussai à l'instant ne m'étonnait pas vraiment, je senti mon tibia et mon péroné avoir cédé, et mon genou me lançait aussi. Génial, Murphy m'en voulait à nouveau. Relevant la tête lorsque le vacarme s'arrêta enfin, ainsi que mon acouphène, je cherchais le jeune homme du regard, mais ne le trouvais pas. Tant pis, aux grands maux les grands remèdes. Je pris une grande inspiration, toussai quelques fois à cause de la poussière, et enfin l'appelai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Re: Prévision de promenade, jusqu'au changement de programme - André L. Russianov Jeu 11 Fév - 19:39

André hésitait encore quant à ses réactions et ses pensées tout sauf en ordre, présentement. D’instinct, lorsque la structure avait cédée, il s’était changé en loup – sans doute en pensant que les choses seraient beaucoup plus simples ainsi ? – mais n’avait pas vraiment rencontré le succès en tentant de rester sur ses quatre pattes. Il tomba en contrebas, roulant sur un pan de bitume qui s’était affaissé pour donner une ouverture vers on ne savait où – les égouts, peut-être ? Il était sonné. Ses oreilles ô combien sensibles sifflaient d’une façon très désagréable et il avait des vertiges. Il fallait dire qu’il s’était cogné avec une bonne dose de force avant de s’immobiliser enfin. Bordel de merde, ce n’était décidément pas sa journée. Elle avait bien commencée, pourtant. Quelle tristesse.

En se remettant enfin ‘debout’ en terme lupin, André remonta en quelques sauta agiles l’asphalte qu’il avait dévalé involontairement il y a encore peu de temps. Il y avait de la poussière partout et cette dernière s’infiltrait partout, dans ses yeux, sa gueule, son museau, ses oreilles. Il s’ébroua quelques peu, empirant la situation dans laquelle sa propre personne était actuellement prisonnière. Bon, nota bene, ne plus jamais se dire que se transformer en loup est une bonne idée lorsque l’on est pas sûr que la poussière ne pas vas être omniprésente à tout va. Mais bon, maintenant que c’était fait, autant continuer sur cette voie.

Il se figea alors, tendant l’oreille avec une attention toute particulière. Dans le silence morbide qui s’était installé sitôt les plus gros débris tombés résonnaient à présent des vocalises bien différentes. Celle d’une personne humaine – et vivante, il est toujours utilise de préciser ce genre de chose. Ni une ni deux, le flic se dirigea à pas légers vers l’origine des appels et découvrit, comme il s’y attendait, la demoiselle qu’il avait alpaguée il y a peu de temps en position de faiblesse. Il semblait que sa jambe soit coincée sous des kilos de ciment. Magnifique. S’il avait pu agir ainsi, André se serait sans doute auto-claqué à cet instant. « Bon, et sinon, on vous a jamais dit que fumer, c’était mauvais pour la santé… et en l’occurrence, celle des autres ? »

Dixit, le mec qui fume toujours et encore plus qu’un pompier lorsqu’il est stressé ! Enfin bon, ce point de détail appartenait à sa vie privée et la noiraude n’avait pas à le savoir. Oui, André aimait bien donner des petites leçons de vie totalement hypocrites. Sur le moment, ça lui faisait du bien et surtout, le faisait marrer. Et puis merde, il s’amusait encore comme il le voulait, point barre.

Seulement, l’heure n’était pas vraiment à l’amusement, actuellement. Il fallait vite dégager ce membre coincé sous peine de le voir s’atrophier plus vite que prévu. « Bon, je vais tenter quelque chose, on verra si ça donne quelque chose. »

Il se concentra alors et tripla son volume, passant du stade de loup ‘commun’ à celui d’une bête énorme et sur le dos de laquelle on aurait pu partir en rodéo. Ramenant sa tête contre le morceau de mur tombé, il apposa toute sa puissance contre ce dernier et le fit bouger de manière à libérer la jeune femme. Problème numéro un : résolu. Problème numéro deux : il n’avait pas prévu qu’un tremblement se ferait de suit sentir suite à son action et qu’ils tomberaient tous les deux dans le passage qu’il avait quitté un peu plus tôt. Et hop, trois mètres de chute sur du métal. Bonjour les dents. Mais quelle journée de merde, sérieusement.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Entre la ville basse et les vieux quartiers
❝ POINTS : 164

MessageSujet: Re: Prévision de promenade, jusqu'au changement de programme - André L. Russianov Ven 12 Fév - 15:03

J'attendais patiemment, aussi patiemment que possible, en me mordant violemment la main à cause de la douleur de ma jambe, que le flic donne un signe de vie. Je n'entendais rien, à part mon sang cogner dans mes tempes, le silence morbide me serrait le coeur. Jusqu'à ce que je vois un loup blanc, gris à cause de la poussière dans son pelage, arriver comme une fleur devant moi et m'observer avec une expression bien trop humaine à mon goût. Loki me signifia à nouveau - qu'est-ce que je serais sans lui? - qu'il s'agissait de l'hôte, et ce dernier se mit d'ailleurs à me chambrer. Je le regardais d'un oeil sombre en lui rétorquant:

"Salopard... Vous pouvez pas m'aider, au lieu d'vous foutre de ma gueule? Je souffre au cas où vous l'auriez pas remarqué..."

Heureusement, il n'avait pas l'air aussi stupide qu'il ne le laissait paraître. Il commença a grandir, ce qui m'étonna, mais pas Loki apparemment. Fichus dieux nordiques. Bref, il dégagea ma jambe et je rampai pour m'éloigner du morceau de béton qu'il bougea sûrement un peu trop fort, puisque cela provoqua notre chute à tous les deux. Chute dont je me serais volontiers passée. Avec de la chance, j'eus juste 2 côtes cassées, ce qui me coupa tout de même violemment la respiration. Logiquement, on ne devrait pas tomber plus bas. Si tout se passait bien.

J'ignorais complètement où nous étions tombés, mais rien ne nous avait écrasé. Je rampai difficilement jusqu'au loup, et vérifiai s'il avait quelque chose de cassé. Bon, bonne nouvelle, il semblait en un seul morceau. Et pas trop abimé. Je m'appuyai alors sans vergogne sur lui, profitant de la chaleur de son pelage et trouvai une position qui me permettait de respirer sans trop souffrir.

"Bon... On est dans la même galère, et je pense pas qu'on puisse sortir maintenant... C'est un peu trop haut pour moi, et je me sens pas de nous téléporter à l'extérieur. L'explosion a du rameuter du monde, ils vont surement chercher s'il y a quelqu'un à l'intérieur. Une idée pour passer le temps?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Re: Prévision de promenade, jusqu'au changement de programme - André L. Russianov Sam 13 Fév - 18:58

Bon, alors, résumons. Avant même d’ouvrir les yeux, André essayait déjà de remettre un peu d’ordre dans ses esprits. Il avait mal à plusieurs endroits, notamment les dents. Il n’avait pas dû se rater en tombant la tête la première sur le métal de ce conduit souterrain. Autrement, pas trop de casse à signaler, si ce n’est une sensation aigre au niveau des reins et une patte avant qui yoyotait. Sincèrement, au vu de la situation, il s’estimait déjà heureux de ne pas avoir écopé de pire, cette tentative de sauvetage aurait pu, en soit, très très mal finir. Le karma devait être à moitié avec eux. Ou se foutre de leurs gueules, aussi.
Il sentit la demoiselle s’avachir contre ses flancs et n’ouvrit ses paupières qu’à cet instant. Heureusement, se dit-il, elle ne s’était pas allongé à un endroit douloureux. Ça allait encore, même s’il doutait du confort procuré par sa fourrure tout poussiéreuse. Il devait davantage tenir du Sinistros que du véritable loup blanc, à ce stade. Mais là n’était pas le plus important. Il soupira de dépit. « Bon, et sinon, c’est quoi ton nom ? Autant casser le mur d’office, je pense qu’on va en avoir pour un moment, même si tu as raison. »

Sauf que, André étant ce qu’il est, il y avait tout de même de la curiosité en sa personne. En l’occurrence, s’il n’avait aucun souvenir de toute la partie de soirée durant laquelle il avait prêté son corps à Fenrir, il n’en avait pas oublié le pourquoi de cet emprunt, justement. Loki. Et cette nana avait un physique atypique, qui parlait un peu au flic. CQFD, il en déduisit qu’elle devait avoir un lien avec le pseudo dieu, là. Toujours couché à même le morceau de mur encore miraculeusement intact, le métis se décida alors à parler de nouveau. « Du coup, c’est vrai que t’as un lien avec Loki ? Non parce qu’en fait, j’aurai quelque petites questions à lui poser. Ou à te poser, si tu peux me répondre. Rien de personnel, hein, juste de la curiosité et rien de plus. »

Ah ça, quand on disait qu’André se mêlait bien –trop- souvent de ce qui ne le regardait pas, c’était un euphémisme…

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Entre la ville basse et les vieux quartiers
❝ POINTS : 164

MessageSujet: Re: Prévision de promenade, jusqu'au changement de programme - André L. Russianov Lun 11 Juil - 15:57

J'observais ma jambe avec une grimace pendant que le loup, non l'homme, enfin il me parlait. Cela avait vraiment une sale tête, ma jambe droite, pas André. Il y avait visiblement, c'était le cas de le dire, une fracture ouverte de mon tibia, et mon genou était démis et probablement brisé aussi. Je me retenais de vomir en voyant ça, et me concentrait sur les paroles de mon partenaire de mésaventures, tout en m'installant plus confortablement contre lui pour mieux respirer.

"Je m'appelle Eirunn... Eirunn Nygård. Pas besoin de me donner le tien. Le lien que Loki et moi avons, c'est mon corps. Je suis tout bêtement son hôte, rien de plus. Et même que là il peut t'entendre, et il me fait même te dire qu'il a quelques questions lui aussi à te poser. Mais vas-y, à toi l'honneur, du moment que je peux reprendre mon souffle tranquillement ça me va."

Quittant des yeux la boucherie qu'était ma jambe, je cherchai du regard mon sac, me souvenant avoir prit de quoi me soigner si jamais je me retrouvais à combattre. Donc pas vraiment ce genre de cas, mais mieux que rien. Je devais avoir de quoi fabriquer une potion, ou un onguent, ou rien qu'une attelle. Et après le temps fera son affaire. Environ une minute de recherche plus tard, je trouvais enfin le bardas qui se trouvait à une dizaine de mètres de nous. Il avait du rouler plus loin lors de la chute, mais il n'était pas inatteignable, heureusement. J'aurais cependant à demander à mon compagnon d'infortune d'aller me le chercher, la télékinésie n'étant pas un pouvoir que je connaisse. "C'est surtout que tu n'es pas capable d'en comprendre les mécanismes"... Merci Loki, très sympathique de ta part.

Soupirant, je pliai la jambe intacte afin de récupérer la dague camouflée dans ma botte et découpai l'une de mes manches afin d'en faire un bandage de fortune. Le sang qui s'écoulait de ma jambe commençait à former une flaque sous mon mollet, et perdre connaissance à cause de ma propre connerie ne me tentait pas plus que cela. Après avoir roulé les bandes de tissu, je les posai près de moi et passai ma main dans le pelage du loup surdimensionné dans mon dos.

"Quoique... Si avant tu pourrais m'aider à remettre mon tibia en place dans ma jambe, ça serait franchement utile. Je pisse le sang, et c'est un poil désagréable. Ça colle, ça empeste, et je risque de tomber dans les vapes. Et au passage, me ramener mon sac qu'est là-bas aussi."

Je montrai du doigt l'endroit en question, puis posai ma main sur mes côtes en me reposant à nouveau contre le corps chaud derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Re: Prévision de promenade, jusqu'au changement de programme - André L. Russianov Dim 31 Juil - 20:29

Eirunn Nygard… Eh ben. Et dire qu’André trouvait ‘Russianov’ compliqué à prononcer pour quiconque n’y était pas habitué, il venait de trouver un challenger à sa hauteur, semblait-il. Mais là n’était pas vraiment la chose la plus importante dont il fallait se préoccuper, loin de là. Le métis avait bien vu que sa camarade, peu importe qui elle était au final, était dans de sales draps. De très, très sales draps, même. Le loup se dévissa le cou histoire de voir l’étendue de la blessure de la miss mais au final, c’avait été un peu inutile, son sens de l’odorat bien que perturbé par les poussières flottantes toute autour d’eux, avait tout de même bien capté une quantité de sang assez importante pour ne pas être négligeable.

Doucement, donc, après avoir écouté sa partenaire parler, André se redressa autant que faire se peut, même si l’une de ses pattes était toujours quelque peu hors service. Il boitilla donc un peu jusqu’à atteindre le fameux sac de la miss et le lui renvoya d’un coup de museau agile.
Ensuite, il revint vers elle, bien conscient qu’il devait faire quelque chose. Seulement… Il doutait que sa ‘version’ humaine puisse être d’une quelconque utilité ici. Il allait donc devoir rester avec sa fourrure souillée et faire avec. Bon. Avant toute chose, essayez de positivez un petit peu. « Bon, pour le moment je vais me concentrer sur ta jambe, donc les questions on verra plus tard. Loki a qu’à les poser en premier, je suis gentleman, ahah. » Un peu d’humour mal placé n’avait jamais tué personne, pas vrai ?

Le loup positionna ensuite ses mâchoires de manière à prendre en tenaille la jambe blessée d’Eirunn sans pour autant y appliquer une pression monumentale (c’aurait été contreproductif après tout) et prépara les choses aussi doucement que possible. « Bon, je vais tirer d’un coup sec. Ca va faire mal, je ne te le cache pas. Prête Miss Piercing ? »

Il s’exécuta. Le son d’un os remis en place résonna affreusement dans leur prison de bitume.


HRP : PARDON POUR LE RETARD QWQ

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Prévision de promenade, jusqu'au changement de programme - André L. Russianov

Revenir en haut Aller en bas

Prévision de promenade, jusqu'au changement de programme - André L. Russianov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Les alentours :: Le tunnel Betanine-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit