.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Dans ton fion ! ♥
❝ POINTS : 15

MessageSujet: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Dim 14 Fév - 22:53


Quand on veux jouer tranquillement et PAF,
une nemesis viens tout gâcher !
Belinda & Yumi

Suite à un appel sollicitant Viper, Belinda du fermer sa parfumerie pour la journée. Ce n'était pas comme si elle avait beaucoup de clients. Put être devrait-elle chercher à faire une reconversion dans quelque chose lié à la beauté. Enfin, si elle n'était pas sa propre patronne, elle aurait bien du mal à faire son deuxième travail comme il faut. Elle alla dans l'arrière-boutique sélectionner quelques poisons en tout genre, histoire de parer toutes éventualités. Elle devait apparemment tuer un imprudent qui divulgue des informations importantes sur certains gangs du coin, et ils n'apprécient pas vraiment ça. Elle devait donc le faire taire... définitivement. Elle s'habilla de manière pratique, tout en noir, avec ses vêtements moulants. Elle prit aussi un manteau en cuir, une écharpe rouge et mit aussi une casquette de marque comme les jeunes aiment les mettre, mais à l'endroit. Elle se trouvait pas mal, comme ça. Maintenant... Elle fit en sorte que ses cheveux deviennent blonds et sa peau plus bronzée. Au moins, comme ça, on ne la reconnaîtrait pas. Elle eut même la fantaisie d'utiliser son boucleur à cheveux pour qu'ils soient ondulés. Parfait. Étant prête, elle prit les clés de sa moto et sortit en verrouillant la porte derrière elle. Si les infos qu'on lui avait données étaient bonnes, sa cible devait être dans la ville basse, dans une ruelle en face d'un bar dénommé « the gates of hell ». Comique, comme nom. Elle démarra sa moto et passa par des endroits peu utilisés, car elle ne portait pas de casque, et pas question de se faire arrêter par les flics à un moment pareil.

Elle s'arrêta un peu avant l'endroit où sa cible était et continua à pied. Elle opta pour une démarche assurée et alla a la rencontre de l'humain qui se cachait dans l'ombre de la ruelle où il était. Bon, jeu d'actrice, c'est à toi.

« Hey, salut. C'est toi, Konnor ? On m'a envoyé te voir pour avec des infos sur ce que vont faire les clan mafieux du coin... C'est bien ça ?»

« Euuh, oui, c'est ça. Vous êtes qui au juste ?»

« Mon pseudo héroïque c'est Snake, je suis arrivée ici y'a pas très longtemps, alors c'est normal qu'on en ai pas encore entendu parler... Et sinon, c'est quoi, ces infos ?»

« Ils... Ils vous ont donné le code ?»

Eeeeeeh, merde. Un code ? Pour reconnaitre les alliés des ennemis, sans doute. Bon, tant pis. Le plus important, c'était de le tuer, pas qu'il dévoile les infos. Pfff. Elle changea d'attitude.

« Malheureusement pour toi... On ma demandé de te tuer, car tu es un poil trop bavard et que tu fais ami ami avec les héros... C'est pas très sympa, ça.»

Il ne se fit pas prier pour prendre ses jambes à son cou dans la ruelle pour tenter de lui échapper. Très bien, elle jouerais avec lui avant de le tuer. Après tout, il était certain qu'elle finirait par l'avoir. Elle partit donc le poursuivre en courant elle aussi, malgré le fait qu'elle portait des talons. Qui a dit qu'on ne pouvait pas courir avec des talons, hum ?

« Cours tant que tu le peux, quand je te tomberais dessus, tu risque de ne pas apprécier ce qui va suivre~»

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En train d'arpenter les rues ou d'innover à domicile.
❝ POINTS : 449

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Mar 16 Fév - 3:56

Une déesse à la carte

________________________________________________

Last Floor - I'll Face Myself & Backside of the TV (persona 4 remixed)

BL♦CKJ♦CK
Viper

________________________________________________


Vous savez, c’est rare que la HSSUP envoie ses élèves, même alphas, en mission. Et pourtant. C’est aussi rare que les missions confiées par la HSSUP se déroulent comme prévu. Mais ça, ce sera vérifié.  C’est un homme qui nous a contactés, il aurait des informations sur les gangs du coin... On pourrait se demander pourquoi il avait pas contacté les jokers à la place, mais ils étaient sûrement plus surveilles par les criminels que nous. Et ils pensent sûrement pas qu’on serait sur le coup. Enfin, je faisais erreur et l’avenir proche me le dira. J’étais venu avec mon costume, mes bottes et mes cartes quand même, on ne sait jamais. Ce qui est cool, c’est qu’avec mes E.M.B., je pouvais crapahuter sur les toits sans souci. J’ai néanmoins du le chercher un sacré bout de temps le type. Il a donné rendez-vous a la ville basse sans fixer de lieu précis… Nice, si jamais c’était tombé dans l’oreille de quel qu’un à qui ça plairait pas, ça allait se jouer à qui le trouverait le premier. Bon, en même temps, j’avais vu sa photo et un type fringué en homme d’affaires ça passe clairement pas inaperçu dans un endroit grouillant de racailles. Et de la racaille, j’en avais survolé. J’étais confiante si jamais je devais les affronter, mais d’une, j’avais pas de temps à perdre, de deux, si j’utilisais mes bottes pour les survoler, y’avait une raison. Faudra que je remercie Heimy pour ces petits bijoux, elles donnent vraiment une super liberté de mouvement.
Puis, alors que j’allais de nouveau sauter d’une toiture à une autre, je m’arrêtais,  une discussion venait d’accaparer mon attention. M’accroupissant en ne laissant que légèrement dépasser ma tête masquée pour épier ladit conversation. Tiens, le mec que j’étais sensée rencontrée… Je sais pas qui est la donzelle qui est avec lui mais vu son âge elle est pas élève et je l’ai jamais croisée à la HSSUP… Pourquoi j’avais un mauvais pressentiment ? Oh, peut-être parce que cette fille était certainement plus crimo que héros et que j’avais eu un avant goût avec ma mission de passage d’à quel point ça partait vite en vrille, les missions de la heroes’… Elle avait pas le code, à savoir « Quand la place se casse, l’ananas se lasse »… Bon, à part qu’il passait pour un clown, c’était clairement pas facile à deviner, je le lui accorde… Oh, meanwhile, la blondasse était effectivement criminelle, what a surprise ! S’ensuivit une course poursuite folle… Enfin, elle allait être courte. Elle va tâter de ma semelle, la bronzée, c’est moi qui vous le dit. J’avais aucun mal à suivre leur parcours sur les toits, et lorsque l’informateur prit un virage, je pris le soin de me dissimuler dans l’angle de la ruelle vers laquelle il se dirigeait et je me mis en position… Il passe… Et BAM !

" Technology, biatch ! "

Un bon coup de pied à la 300 dans le flanc, renforcé par une impulsion de ma botte et voilà que la blondasse fait un joli vol plané avant de se ramasser dans les poubelles. Celle qui allait devenir ma Nemesis avait droit à une entrée en scène de ma part assez… Frappante. M’approchant avec trois cartes tirées, pensez bien que je n’avais pas dans l’idée qu’elle se tire de la indemne. On reprendra contact avec l’informateur plus tard, pour le moment j’avais une criminelle à coffrer…

" Je sais pas qui tu es, mais tu dois pas être bien futée pour te mettre sur ma route. "

________________________________________________



Dernière édition par Yumi Lawdner le Mar 16 Fév - 7:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton fion ! ♥
❝ POINTS : 15

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Mar 16 Fév - 6:06


Quand on veux jouer tranquillement et PAF,
une nemesis viens tout gâcher !
Belinda & Yumi

Elle pensait pouvoir faire son travail facilement, avec en prime quelques minutes d'amusement a courir après sa proie. Mais la vérité fut tout autre. A peine arrivée à un virage, elle est en proie a une douleur au flan et se retrouve expulsée dans un tas d'ordures malodorante, alors qu'un « Technology, biatch ! » se fait entendre. Une voix féminine. Elle fulmine intérieurement. QUI OSE, OUI, QUI OSE, lui faire ça, à elle, Échidna ? Elle sens la douleur la parcourir, mais ça, ça passe en deuxième plan après son immense colère. Qui ose mettre en colère une déesse ? Une déesse plus vieille encore que les dieu olympien ? Sa casquette est tombée, et elle se retrouve avec une peau de banane a la place. Oh, cette fille va mourir, oui. Elle va se faire une joie de la vider de ses entrailles et voir la vie partir de ses yeux. Bon, il est temps de se reprendre. Ce n'est pas le moment du tout de péter un câble. Et puis, si elle révélait à tout bout de champ qu'elle était une déesse reptilienne, elle allait rapidement attirer l'attention de certains dieux, et Hadès ne pourra pas toujours la couvrir, elle le sait très bien. Elle inspire et expire une fois. L'odeur des poubelles et vraiment atroce, mais ce n'est rien comparé aux odeurs du moyen age, ça, elle le sais. Bon. Elle entend cette... chipie se rapprocher de quelques pas. Elle bouge un peu pour vérifier l'état de tes fioles de poison. Certaines sont cassées. Bon, ce n'est pas comme si ces fioles là pouvaient lui faire de l'effet. Le poison n'a aucun effet sur elle, sauf a très grosse quantités. Là c'était une dose pour bébé.

« Je sais pas qui tu es, mais tu dois pas être bien futée pour te mettre sur ma route. »

Elle la toise d'un regard mauvais, le plus mauvais qu'elle sais faire. Et son sourire mauvais va bien avec, il faut dire. Elle se relève en titubant a cause des sacs poubelle qui l'emmerdent profondément. Elle retire la peau de banane avec une grimace de dégoût. Ok, elle était bonne pour une douche... voire au moins cinq pour faire partir cette odeur atroce de son corps. Berk. Elle recule de quelque pas, car elle n'est pas folle, elle n'a pas envie de se reprendre un coup de savate dans le flan, sachant qu'elle aurait très certainement un beau bleu. Reste a savoir ce que cette héroïne, car c'était évident qu'elle l'était, elle devait être le contact du mec, justement. Hum. ça réputation de tueuse infaillible allait en prendre un coup. Foutue chieuse.

« Au risque de paraître contradictoire, ma jolie, c'est toi qui t'es mise sur ma route. Et c'est toi qui n'aurait pas dû te mettre sur la mienne... Je ne savais pas que les jeunes aimaient la mort autant que ça... Désolé de te dire ça, mais... ta vie ne tiens plus qu'à un fil. Et franchement, je ne fais que le travail pour lequel je suis payée, n'y vois rien de personnel... Enfin, maintenant, si, puisque tu m'as envoyée dans les ordures, καριόλη*. »

Heureusement, elle avait pensé à prendre ses griffes à mettre sur les doigts. Elle avait profité du fait qu'elle parlait pour les mettre discrètement. Pourquoi c'est toujours au méchant de monologuer pour faire diversion, c'est pas très réglo tout ça. Le poison qui était présent dedans se rependait dans l'air et était plutôt pratique pour embrouiller les sens de ceux le respirant. Pour le moment, elle verrait bien si cette fille la force à lui révéler sa véritable apparence, qui était plus apte au combat que celle-ci. Bon sang, elle devrait apprendre a mieux se servir de ses talents, au lieu de se contenter de boulots simples comme bonjour, elle serait plus préparée a ce genre de situations déplaisante. ça lui rappelait d'ailleurs la fois où elle avait dû laisser une fille dont elle ne se souvenait plus vraiment le visage, maintenant qu'elle y pensait. Enfin, elle la reconnaîtrait quand même. Bref. Pourvu que le vent soit de son côté pour une fois, et fasse en sorte que son poison aille au narines de la... gamine jouant aux héros. Belinda attendait un signe de l'autre. Elle n'allait pas l'attaquer en premier, elle n'avait pas vraiment le matériel pour ça, et si elle pouvait se contenter d'esquiver, elle pourrait être suffisamment proche pour lui planter une dose de poison dans le corps et même la couper avec ses griffes chéries et en finir rapidement.

HRP:
 

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En train d'arpenter les rues ou d'innover à domicile.
❝ POINTS : 449

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Mar 16 Fév - 7:12

Une déesse à la carte

________________________________________________

Persona 4  – I'll face Myself (LittleV Cover)

BL♦CKJ♦CK
Viper

________________________________________________


Oww, bien visé. Sur sa tignasse blonde se dressait une perruque supplémentaire 100% naturelle et biodégradable en véritable peau de banane. Risible, vraiment, j’en aurais presque ri si cette ordure… Parmi tant d’autres sur le moment n’avait pas gâché ma mission. Mais bon, cette vision absolument délectable me mettait du baume au cœur. Tiens, vu la tronche qu’elle tire en se relevant, encombrée de sac poubelles, je pense que je l’ai mise en rogne. Oups !... Nan, actually, elle le mérite. Autant que le joli bleu que lui a sûrement laissé l’impulsion de ma botte. Au passage, elle me fait le cliché de méchant de dessin animé : le speech ! Je me doutais qu’elle préparait quelque chose, mais elle ne serait pas seul, jetant un coup d’œil furtif à ma pioche, j’évaluais mes options. 3 de carreau, As de pique et 10 de pique ! Mais mais mais, c’est que la chance me sourit ! Une batte, un flingue et une claymore, une jolie combinaison, si je puis me permettre. Bla bla bla, ma vie ne tient qu’à un fil, je ne fais que mon travail… Tu crois que je fais quoi couillonne ? Que j’épluche des pommes de terre ? Je veux pas faire ma baby sitter mais je vais quand même t’apprendre que quand deux personnes au intérêts différents se confrontent, c’est souvent ainsi que ça se finit.

" Hey, c’est mon contact que tu viens de faire fuir. J’aurais pu accomplir ma mission tranquillement et rentrer à la base si la pouffiasse blonde que tu es ne s’était pas ajoutée à l’équation. Maintenant, si tu veux bien m’excuser… "

Activation de l’as de pique ! Le flingue holographique fit un tour dans ma main –juste pour le style- avant de délivrer ses trois charges électriques sur la criminelle qui était certainement surprise. Un bond d’EMB pour me rapprocher tout en activant le trois de carreau et une batte m’arrive en main le temps de faire un home run avec la tête blonde pour la sonner ! Elle n’eut pas le temps de tituber quelques secondes que je laissa tomber la batte au profit de mon dix de pique qui se matérialisa en claymore, que j’utilisais pour infliger une large entaille dans le dos de mon adversaire. C’est Sagat de street fighter qui serait jaloux.

" Au lieu de proférer des menaces de mort, goûtes un peu à cette Claymore ! "

Une autre impulsion de mes bottes me permit de m’éloigner de ma cible déjà bien entamée. Si ma prochaine pioche m’était favorable, j’allais pouvoir en finir rapidement, peut-être même pourrais-je rattraper le contact. Mais bon, pour le moment je m’amusais avec la bronzée. On verra si elle a du répondant. En attendant, je me préparais à parer à l’aide de ma large lame…

________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton fion ! ♥
❝ POINTS : 15

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Mar 16 Fév - 7:55


Quand on veux jouer tranquillement et PAF,
une nemesis viens tout gâcher !
Belinda & Yumi

« Hey, c’est mon contact que tu viens de faire fuir. J’aurais pu accomplir ma mission tranquillement et rentrer à la base si la pouffiasse blonde que tu es ne s’était pas ajoutée à l’équation. Maintenant, si tu veux bien m’excuser… »

Bla, bla, bla, c'était SON CONTRAT, qui venait de lui filer sous le nez, merci grognasse héroïque. Putain de bordel de marde. Je t'en foutrais moi, des blondes. C'était pour ça que généralement, elle ne prenait la teinte blonde que pour faire certain contrats, car les blagues sur les blondes etc, ça va bien cinq minutes. Humains merdiques. Déjà qu'elle ne les appréciait as à la base... Bon, en fait, cette fille lui tapait surtout sur le système, plus que les autres. Elle voulait lui faire la peau. Elle la regarda faire apparaître un flingue dans sa main. Ok. Elle détestait encore plus la technologie, en fait. Et au lieu de se prendre des balles comme elle aurait cru, elle se prit une bonne décharge dans la tronche. Comme c'était sympa de sa part... Par contre, elle n’apprécia pas trop le fait qu'elle se rapproche d'un bond, et encore moins de recevoir un coup de batte dans la tête. Ce qui la fit se retourner en titubant. Elle voyait un peu 36 chandelles avec ce foutu coup. Cependant, ce n'était pas la fin de ses souffrances, loin de là. Après tout, qui aurait pu simplement imaginer qu'Échidna se ferait entailler comme une bonne grosse tranche de rosbif au niveau du dos ? Elle ne cria pas. Elle n'allait pas vraiment lui donner la joie de l'entendre crier pour une simple entaille. Elle avait connu PIRE.

« Au lieu de proférer des menaces de mort, goûtes un peu à cette Claymore ! »

Il lui semblait qu'elle s'était éloignée. Bien. Vint naître sur ses lèvres un sourire de démence, et elle éclata d'un rire... sinistre. Et aussitôt qu'il fut sorti, le silence se fit de nouveau. Elle se retourna vivement après s'être relevée. Elle ne sentait plus la douleur. Elle n'était simplement que... fureur et démence. Qui était-elle pour la blesser ainsi ? Qui était-elle pour la traiter ainsi ? Qui ? Une simple humaine ? Même si elle n'était que ça, elle n'avait plus envie de jouer a la gentille méchante. Elle secoua légèrement la tête, regardant le sang qui avait eut le temps de couler sur ses mains le peu de temps qu'elle était dos à découvert.

« Tu n'aurais pas dû... Vraiment. Mais puisque tu le vois comme ça... Tu ne me laisse plus le choix, petite c*nne d'humaine. »

Elle ôta son bijou lui permettant de garde forme humaine, et eut donc la joie de retrouver sa forme originelle, sa forme de déesse, sa forme reptilienne. Adieu, vêtements abîmés, bonjour, vêtement divins. Temps pis pour le sang. Elle regarda a nouveau une de ses mains. Puis elle leva le regard vers cette... cet insecte. Oui, un insecte. Et particulièrement énervante, la bestiole. Elle veux la faire souffrir. Mais encore plus la tuer de ses mains. Voir l'horreur dans son regard alors que la vie s'en va de son corps... Oh, oui.

« J'espère que tu es prête à mourir par la main d'une déesse... »

Grâce a sa queue, elle est en un rien de temps sur elle. Son épée ? Insignifiante. Elle ne peut pas mourir a cause d'une misérable épée plantée dans le corps. Elle se remet toujours de ses blessures. Et ce qui ne nous tue pas... Nous rends simplement plus... bizarre. Elle l'attrape par le coup, la soulevant de terre. Sur le coup, elle se fiche pas mal de ce qu'elle pourrait de nouveau lui sortir. Ses griffes lui rentrent dans la peau, mais elle ne trouve pas ça assez. Elle veut la mettre en lambeau. Elle la jette contre le mur le plus proche aussi fort qu'elle peut. Elle se demande encore quel poison qu'elle va utiliser sur elle pour la faire souffrir...

HRP:
 

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En train d'arpenter les rues ou d'innover à domicile.
❝ POINTS : 449

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Mar 16 Fév - 9:52

Hello Madness my old friend…

________________________________________________

Persona 4  – I'll face Myself (LittleV Cover)

BL♦CKJ♦CK
Viper

________________________________________________


" Petite conne d’humaine ", hmm ? Allons bon, j’avais touché le gros lot on dirait. Certainement un alien prétentieux qui prenait mal le fait de se faire martyriser par une humaine. Navrée ma grande, mais tu vas voir que extraterrestre ou pas, l’humanité à force de passer des siècles à se foutre sur la gueule, est officiellement la race la plus apte à botter des culs, et le tien ne fait pas exception. Cela dit, elle ne semblait pas si réceptive que ça à mes coups… Mais bon, le sang qui coulait de sa plaie béante était plein de sens : si ça saigne, ça peut être tué. Bon, c’était pas vraiment mon but, mais c’est clair qu’elle était pas invulnérable, la pouffiasse. Mais que voulait-elle dire par « tu ne me laisses plus le choix » ?

Et c’est à ce moment-là qu’elle fit sa plus grande erreur en me montrant sa véritable apparence, faisant d’elle mon ennemi numéro un, me faisant remémorer ce moment court mais intense de ma mission, cette folie qui m’a gagné… Cet aspect reptilien me fit le même effet que cette nuée de serpents sortie d’un placard… Et comme cette fois là, j’étais plantée comme une conne, tandis que derrière mon masque se cachait une expression mêlant le dégoût, la terreur, ainsi qu’une haine noire envers cette monstruosité. Cet instant de transe ne fut pas interrompu lorsqu’elle m’attrapa par le cou, bien que ça en devienne plus dur pour respirer. Ni quand elle planta ses griffes dans ma chair, non. Pas un cri, pas un gémissement. Je sentais bien évidemment une certaine douleur me parcourir le corps, mais mon esprit était complètement ailleurs à ce moment-là. Une vraie poupée de chiffon entre ses mains. Puis la poupée de chiffon se retrouva contre un mur, le tout dans un grand nuage de poussière, un choc si violent que j’en perdis mon masque. Mais ça n’était pas important du tout. Crachant un mince filet de sang, je pris en main trois nouvelles cartes, afin de voir ce qu’allait me donner la chance pour faire regretter à cette salope le simple fait d’exister… Déesse, alien, monstre, ce que tu veux, tu ressembles un peu trop à ce qui me rebut le plus dans ce monde pour que je te laisse vivre… T’arrêter et laisser les forces de l’ordre te coffrer ? Heh, si tu voulais de ma clémence, tu n’aurais pas fait cette connerie monumentale…

Avant que le nuage de poussière ne se dissipe, j’activais mon valet de carreau sous forme d’une lance écarlate que je planta au sol pour m’aider à me relever puis m’en servant d’appui pour faire un bond fulgurant grâce à mes bottes. Une fois dans les airs, ce fut au tour du six de cœur de s’activer. En tournant sur moi-même à grande vitesse, j’envoyais un grand nombre de couteaux dans la même direction, un véritable déferlement de lames qui s’abattit autour de ma proie. Oui, ma proie, je comptais bien lui faire vivre la même chose que ces abominations d’armoire… Avant de retomber sur elle, j’activais la dernière carte de ma main, un sept de cœur qui recouvrit mes poings de gants géants qui avec l’élan pris en vol me permit d’asséner un coup de poing d’une violence extrême à la divine saloperie qui put enfin admirer mon visage, affichant une expression plus meurtrière que jamais. Si je n’étais pas humaine, il n’y aurait aucun doute que mes yeux auraient vraiment changé de couleur pour se faire plus terrifiants.

" 女神かどうか、あなたは自分の人生のミスを犯しました...*"

Ne lui laissant pas vraiment le temps d’ingurgiter mes paroles, je commençais à la rouer de coups façon Hokuto no Ken… En un peu moins rapide, certes, mais la force de ces coups n’avaient rien à voir avec ce que je lui avais fait subir il y a quelques minutes… Chacun de mes poings étaient imbibés de ma violence et de ma démence face a cette abomination que je me devais d’erradiquer.

" 死ね死ね死ね死ね死ね死ね死ね死ね死ね死ね!!!!! **"

Mes poings finirent par disparaître, me laissant temporairement désarmée et le souffle court… Crevée ? Nan… Enragée… J’avais encore l’énergie de soulever des montagnes et de déglinguer la gueule de tout ce qui pourrait m’arriver dessus… Divin ou pas…

________________________________________________
Google Trad:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton fion ! ♥
❝ POINTS : 15

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Mar 16 Fév - 10:52


Quand on veux jouer tranquillement et PAF,
une nemesis viens tout gâcher !
Belinda & Yumi

Tout compte fait, elle n'aurait peut être pas dû la lâcher. Remarque, il y a eut un bruit, et elle se demandait bien ce qu'il pouvait se passer derrière ce léger nuage de poussière. D'ailleurs, comment autant de poussière pouvait s'accumuler sur un mur, bordel de zeus ? Enfin là n'était pas la question. La fille n'était plus là une fois que ce foutu nuage se fut enfin dissipé. Eh, merde. Ah. Par contre, elle devinait pourquoi il y avait soudain une pluie de couteau. Huuum. Elle n'en prit pas beaucoup, mais certains l'entaillèrent et d'autres se plantèrent carrément dans sa queue. Et franchement, c'était la meilleure façon de a mettre encore plus en rogne qu'elle ne l'était déjà. Elle se voyait déjà aller voir Hadès pour lui demander d'aller torturer une certaine âme qui l'aurait particulièrement mise hors d'elle de son vivant. Enfin. Une ombre arrivant du ciel lui intima de se protéger un minimum en croisant les bras au niveau de sa tête. Elle avait déjà reçu bien assez de coups a la tête ou même ailleurs pour le restant de sa journée, voire même de la semaine, du mois voire de l'année toute entière. C'était le premier coup qui lui avait vraiment raisonné dans ses os, lui faisant presque se demander s'ils n'aillaient pas être fracturés voire même cassés.

« 女神かどうか、あなたは自分の人生のミスを犯しました... »

Oh, génial, du japonais, manquait plus que ça. Et on va dire qu'elle n'avait PAS, DU TOUT, le temps de retranscrire ce qu'elle venait de dire. ça faisait une blinde qu'elle avait pas entendu du Japonais aussi, merde. Elle encaissa coups pour coups, et elle sentait et voyait vraiment la rage de cette gamine. Car en voyant son visage, c'était bien une gamine. En tout cas, ces coups-ci étaient plus supportables que le premier. Après tout, elle devait déjà faire avec électrocution, coup dans la tête et entaille dans le dos et plantage de couteaux... franchement, ce qui pouvait arriver maintenant, c'était du pipi de chat. Ou pas. On verra bien. Pour le moment, l'adrénaline se chargeait de l'empêcher de se rouler en boule pour hurler de douleur, mais le contrecoup serait vraiment moche. Il était où, le temps où elle était une déesse crainte par les mortels bêtes et stupides, merde ? Oui, elle a un peu la rage de ne pas pouvoir attaquer pour le moment...

« 死ね死ね死ね死ね死ね死ね死ね死ね死ね死ね!!!!! »

... Pfffff, pardon, elle était en train de rire intérieurement. Le dire autant de fois ? Voyons. Ce n'est pas en le disant que ça se réalisera, petite idiote. Une fois ses foutu machin gigantesques disparu, ce fut donc l'occasion rêvée. Elle sorti au moins trois fioles de poisons différents, malheureusement pour elle, ils n'étaient pas de type mortel. Elle aurait bien aimé pourtant... Au moins sa consolation sera qu'elle devra garder le lit un loooong moment car elle sera malade comme un chien à cause de ce mélange... Elle ne se fit donc pas prier pour les planter toutes en même temps dans l'épaule de la fille qui venait clairement de devenir son ennemie n°1. Mais ce n'était pas tout... Elle profita de leur extrémité pour aussi lui donner des coups de poings dans l'estomac et tout autre endroits du corps non protégés. Ne. Jamais. Sous. Estimer. La. Force. D'une. Déesse. Merci.

« J'ai un scoop pour toi, t'es pas la seule à savoir frapper fort ! »

Elle en profita même pour lui foutre un coup de boule. Pas la meilleure de choses a faire, mais la seule chose qu'elle voulait actuellement, c'était lui rendre la monnaie de sa pièce. Œil pour œil, dent pour dent, pauvre cruche. Le temps qu'elle est sonnée, elle en profite pour la griffer au visage. Elle s'en fou de la dévisager, de toute manière, son visage l'exècre encore plus maintenant qu'elle peux le voir. Puis de toute manière, ce genre de griffure ça guéris trop vite et ça se voit plus en un rien de temps. Quel dommage. Elle affiche un sourire malsain malgré le fait qu'elle semble plutôt être un peu plus mal en point que la saloperie de gamine. Rien a branler, elle est folle, ok.

HRP:
 

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En train d'arpenter les rues ou d'innover à domicile.
❝ POINTS : 449

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Mar 16 Fév - 14:31

Hello Madness my old friend…

________________________________________________

Persona 4  – I'll face Myself (LittleV Cover)

BL♦CKJ♦CK
Viper

________________________________________________


 J’aurais peut-être dû m’éloigner après avoir bourré le coup de poing façon JoJo… Je savais pas ce qu’étaient ces fioles, ce qui est sûr c’est qu’elle m’avait tout injecté d’un coup la salope… J’ai serré des dents, c’est tout. Me prendre un mur m’a fait plus d’effet que ça, merci… Mon regard de haine profonde était toujours braqué sur elle le temps que son mélange aille s’injecter dans mes veines… Et elle me rendit la pareille en coups de poing… Celui dans l’estomac me coupa le souffle en m’arrachant un second filet de sang, mais cela dit, je n’allais pas crier malgré la souffrance… Nan, j’allais pas lui laisser ce plaisir… Elle le faisait pas non plus… On donnait tout ce qu’on avait chacun pour détruire son adversaire, le tout sans lui donner satisfaction d’un cri de douleur ou d’un quelconque signe que les assauts portaient leurs fruits… Enfin, même si cette horreur était bien amochée par mes coups. Elle frappait fort, c’est vrai, et en profita même pour me provoquer… J’y répondis pas, j’avais la flemme, elle allait regretter le moment ou elle allait arrêter de frapper… Aïe, coup de boule, elle se la joue Zizou la salope… Putin, mon visage, enfoirée, tu vas le regretter !... Je titube un peu, je reprends rapidement possession de mon corps, je passe une main sur la plaie… Elle m’a griffé jusqu’au sang, bien sûr… Cartes suivantes ? Un six de cœur, un huit ce carreau et… Oooh, je pouvais pas dissimuler mon sourire en voyant la dernière carte… J’avais certainement l’air démente face à elle… Mais peut-être l’étais-je réellement, après tout. Un nouveau filet de sang plus tard, et je retournais dans les airs à nouveau pour décocher une flèche droit dans le corps de cette atrocité divine avant d’atterir derrière elle, activant cette carte qui me fit tant sourire… Dix de carreau, une hache de guerre écarlate m’apparut entre les mains… Me jetant d’un bond sur le serpent à nouveau, j’agitais mon arme dans tous les sens, mais malgré la fureur que je déversais dans mes coups, elle avait esquivé la plupart de mes assauts…  

" Déesse mon cul… Arrêtes de bouger… ARRÊTES JE TE DIS !! "

Fatiguée de ses mouvement agiles de reptile, j’eus une idée. J’avais jamais tenté de marcher sur les pieds de quel qu’un en le faisant exprès… Mais m’est avis que si je le fais à sa queue et ce avec une bonne vieille impulsion d’EMB des familles, elle allait le sentir passer, sans compter le coup de hache qui allait suivre. L’énorme queue écailleuse était glissante, mais je réussis quand même à l’immobiliser au sol temporairement le temps d’une impulsion pour lui coller la lourde lame dans le flanc… Et j’avais eu la délicatesse de l’enfoncer droit dans le bleu laissé par ma botte précédemment… Haha… J’espère que ça te plaît, salope, parce que je suis encore loin d’en avoir fini avec toi… J’ai quand même pensé à faire un bond en arrière pour ne pas trop rester au niveau de sa queue, on sait jamais.

" Déesse hein ? Ils doivent bien se marrer, là-haut, vu ce qu’une simple humaine comme moi te fout dans la tronche…  "

Si j’allais l’énerver ? Bon, c’était déjà fait, mais si elle pouvait encore plus se déchaîner là maintenant, ce serait parfait… Il me restait une carte en main, et avec tout l’arsenal que j’avais déployé, elle n’allait certainement pas s’attendre à se défouler contre un solide bouclier… Allez, viens, lâches toi, et crames tes forces contre ma défense en béton, on verra si ta force de déesse fait le poids face à la technologie… Et laisses ma prochaine pioche te plonger dans une souffrance encore plus profonde tandis que je réfléchis à ce que je vais faire de ta peau… Un sac à main en peau de déesse, ça doit valoir une putin de fortune…
hrp: Elle continue de parler jap, j'avais juste la flemme de google trad /crève
________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton fion ! ♥
❝ POINTS : 15

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Mar 16 Fév - 20:07


Quand on veux jouer tranquillement et PAF,
une nemesis viens tout gâcher !
Belinda & Yumi

Cette gamine commençait à l'agacer grave à sourire en sortant ses fichues cartes... Et si elle les brûlait ? C'est con, elle n'avait pas de feu sous la main. Eh merde. Fuck it. Et le revoilà dans les air, avec un arc... Avec un arc ? Oh putain, elle aurait mieux fait de rester chez elle a faire du parfum pour les petites vieilles. Et va-y qu'elle se fasse planter une flèche dans le corps. Génial. Qui veux une brochette de déesse ? Qui ? Huuum, ça pique cette connerie. La bonne nouvelle, c'est que ses foutue arme disparaissent après utilisation. #Gruyère. Puis hop, la revoilà derrière elle. Avec une hache. Mais c'est quoi son kit de super héros, à celle folle dingue ? Un kit de préparage de viande pour boucher ? C'est plutôt elle que les flics devraient arrêter ! Heureusement qu'elle était foutrement agile. Pas question de se faire couper en tranche par une humaine fêlée. Pas aussi folle qu'elle, mais pas loin. Puis bon, elle, elle a pas l'age pour avoir perdu des gosses. Bon, elle eut quand même quelques coupures, mais voilà.

« Déesse mon cul… Arrêtes de bouger… ARRÊTES JE TE DIS !! »

Et en plus elle s'énerve tout seule, l'idiote. Pffff. Elle avait envie de lui montrer ce qu'était la véritable fureur... Et, mais elle fout quoi cette c*nne ? PUTAIN DE BORDEL DE MERDE DE SA MÈRE LA ******* ! Ok. Restons calme. Zen. Zeeeeeeen... COMMENT ON PEUT RESTER CALME QUAND ON SE FAIT TRANCHER COMME UNE ENTRECÔTE, BORDEL ! OUAIS, C'EST CA, ÉLOIGNE TOI, TU RISQUE DE PRENDRE CHER SALOPERIE. Elle en profite pour cracher plus loin un filet de sang qui lui est remonté dans la bouche.

« Déesse hein ? Ils doivent bien se marrer, là-haut, vu ce qu’une simple humaine comme moi te fout dans la tronche… »

Oh, sache que tu le ne saura pas. Elle n'était pas conne, c'était clair que c'était une tentative pour la faire attaquer... Très bien. Elle l'aura cherché, les poubelles, c'est surement son élément... Ahahahah. Elle sent le sang s'écouler de ses plaies. Mais vu comme l'autre couillonne avait crapahuté, le mélange des poisons ferait plus rapidement effet sur son organisme, et elle vomirait bientôt ses tripes. Petite vengeance de faible envergure. Elle avait l'impression d'être un steak saignant a côté d'une putain de chanceuse. Mais bientôt, elle l’espérait, ça allait tourner. Au lieu d'attaquer bêtement comme son état d'esprit le lui sommait, le lui demandait, le lui ordonnait, elle se força a se calmer un minimum. Elle attaquait par trois. Elle n'avait fait que deux actions bien emmerdante. Elle lui réservait quoi, au juste ? Raison de plus, tien, pour prendre une poubelle de métal traînant dans le coin pour la lui balancer dans la tronche. Une petite diversion pour qu'elle puisse prendre le couvercle d'une autre et s'en servir de bouclier. Parce que merde, ça suffit les connerie, marre de s'en prendre plein la gueule.

« Retourne donc à ton état naturel de déchet, ok ?! »

HRP:
 

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En train d'arpenter les rues ou d'innover à domicile.
❝ POINTS : 449

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Mer 17 Fév - 2:37

Hello Madness my old friend…

________________________________________________

Persona 4  – I'll face Myself (LittleV Cover)

BL♦CKJ♦CK
Viper

________________________________________________


 J’attendais son attaque, je la sentais fulminer, je voyais qu’elle ne voulait qu’une chose, c’était se ruer sur moi… Qu’est-ce que t’attends, putin ? Rah, elle avait dû deviner le piège… Mais qu’est-ce qu’elle fout… T’es sérieuse à me balancer une poubelle, t’as cru que j’allais me planquer derrière mon bouclier pour ça… ? Navré ma moche, deux pas de côté et les ordures se déversent derrière moi. Non, je n’ai pas détourné le regard, mes yeux meurtriers toisaient toujours la calamité divine… Putin, c’est la meilleure c’est elle qui utilise un couvercle de poubelle comme bouclier et c’est moi qu’elle traite de déchet…

" Allons, t’as pas à avoir honte, vu ton bouclier de fortune, tu sembles avoir aimé ton petit séjour dans les ordures… Tu voudrais y retourner, peut être ? La perruque t’allait à merveille… "

Je ne provoquais plus pour provoquer. Je voulais qu’elle pète un cable, qu’elle perde le contrôle, comme moi en quelque sorte… Qu’elle baisse sa garde, qu’elle fasse des erreurs… Autant moi dans un état de colère profonde je devenais meurtrière et millimétrée, autant pour elle, ça ne semblait pas être le cas… Histoire de bien clarifier les choses, je lui faisais un topo de ce que j’avais pu faire à ses semblables.

" La dernière fois que des serpents m’ont agressée, j’ai fait un massacre… Et crois-moi, cette fois je compte bien récidiver… "

Un sourire dément, une nouvelle pioche de ma part et je m’élance vers elle. Sautant à mi-hauteur en activant mon 7 de carreau, me retrouvant une fois de plus avec les hologloves… Petite futée, tu pensais que j’allais les utiliser pour te frapper ?! HA ! Pendant que tu avais le bouclier levé, moi je t’assène  nouveau un sparta kick, et droit dans les ovaires ! Et droit dans les ordures une fois de plus, elles avaient l’air de te manquer, c’en était presque déchirant… Ma seconde carte était une autre claymore, de cœur cette fois ci que je balançais carrément en direction de la réptile, sans savoir si je l’avais à nouveau touchée. Ma dernière carte ? Une dame de cœur. Qu’on lui coupe la tête ! Je ne demandais que ça, mais avec une rapière, ça n’allait pas être chose aisée… Cependant, vu que l’abomination n’était pas en position de riposter, j’en profitais… Ooooh~…. Pour SACCAGER son corps et son visage et agitant la lame en tous sens… Tu vas amèrement regretter le jour de ta naissance, créature impie !

" PAS DE DOUTE QU’APRES CE QUE TU VIENS DE PRENDRE  TU RISQUES PAS DE CREER D’AUTRES ABOMINATIONS A TON IMAGE !! HAAAAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!  "

________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton fion ! ♥
❝ POINTS : 15

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Mer 17 Fév - 3:34


Quand on veux jouer tranquillement et PAF,
une nemesis viens tout gâcher !
Belinda & Yumi

« Allons, t’as pas à avoir honte, vu ton bouclier de fortune, tu sembles avoir aimé ton petit séjour dans les ordures… Tu voudrais y retourner, peut être ? La perruque t’allait à merveille…  »

Bla, bla, bla... Minute, ça a déjà été fait. Chut. Tais toi, toi. L'autre elle cause encore, là. Elle lui arracherais bien la langue, dis donc. Oh, oui, quel doux rêve que voilà. Si seulement il pouvait se réaliser. Mais faut dire que la vie, c'est une pute. Quand on crois avoir touché le fond, c'est de pire en pire. Tssss.

« La dernière fois que des serpents m’ont agressée, j’ai fait un massacre… Et crois-moi, cette fois je compte bien récidiver… »

T'as tué des serpents ? Grand bien t'en fasse, ma jolie, Belinda s'en branle de connaitre ta putain de vie, ce qu'elle veux, c'est y mettre fin. UNE BONNE FOIS POUR TOUTE. ET A JAMAIS. MERDE. Bon. La colère dans sa tête, calme toi avant de lui donner envie de tout détruire comme les titans dans hercules l'ont si bien fait. Shhh, shhh. C'est bien. La voilà donc qui s'élance et qui se retrouve encore avec ses foutu gants démesurés qui font plutôt mal. Ok. Elle lève son bouclier de fortune, car elle n'a pas vraiment envie de se reprendre un coup dans la face. Et puis c'est le trollage absolu. Le respect ? Il est en PLS dans un coin sombre. Elle se retrouve de nouveau dans le tas d'ordure après avoir lâché son bouclier, et franchement, un coup a cet endroit, ça devrait être IN-TER-DI. Elle crache du sang, même, tellement ce coup était foireux. Elle lui envoie une claymore. Cette fois, elle l'évite de justesse. PAS DEUX FOIS LA MÊME CONNERIE, POUFFIASSE. Oh. Ooooh. Oh merde. Manquait plus que ça. La voilà qui se ramène avec une rapière. Ne me dites pas que...

« PAS DE DOUTE QU’APRES CE QUE TU VIENS DE PRENDRE  TU RISQUES PAS DE CREER D’AUTRES ABOMINATIONS A TON IMAGE !! HAAAAHAHAHAHAHAHAHAHA !!! »

Souffrance souffrance, ô douce souffrance, tu n'es plus rien maintenant. Ne jamais viser le visage ni le bas du ventre. JAMAIS. Le reste de corps, elle s'en fout, elle protège surtout son visage, maintenant. Puis quand elle trouve une ouverture, elle s'embroche la main dans la lame fine et la glisse jusqu'au manche qu'elle attrape pour lui enlever cette arme des mains. Puis pour la retirer de la main, elle la coupe carrément au niveau des jointure. La douleur ? Plus rien a branler. Intelligence ? Disparue. Pétage de câble ? à 2000%. Bravo, c'est le jackpot que tu viens de gagner, stupide créature. Elle la choppe ensuite au niveau de l'avant bras gauche et serre aussi fort que la fureur lui permet. Quand elle sent un craquement significatif d'un os brisé, elle n'en lâche pas prise pour autant. Elle se redresse en peu de temps et lui remet un coup de boule, cette fois ci, plus fort qu'avant. Si seulement ça pouvait lui fendre le crâne... D'ailleurs, elle lui rend la pareille en lui remettant un coup de poing ensanglanté dans le ventre. Les bonnes vieille méthodes son les meilleures. Elle la laisse choir parmi les détritus. Son regard est fou. Et franchement, faut mieux pas voir a quel point la grimace qu'elle tire lui déforme le visage.

« Κακή ανόητος ... Ποτέ δεν σας είπε ότι για να επιτεθεί μέρη του σώματος της θεάς, είναι όμως ένα πράγμα που πρέπει να κάνουμε, σκύλα* ?! »

On pourrait presque dire qu'elle en perd... son anglais. Ahah.

HRP:
 

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En train d'arpenter les rues ou d'innover à domicile.
❝ POINTS : 449

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Dim 21 Fév - 4:38

Hello Madness my old friend…

________________________________________________

Persona 4  – I'll face Myself (LittleV Cover)

BL♦CKJ♦CK
Viper

________________________________________________


Je devais avoir l’air d’une vraie tarée sur le moment. Mais la voir dans cet état, comme apeurée, craignant ma lame… Je ne saurais décrire cette euphorie qui s’emparait de moi à chacun de mes coups, à chacune de ses manifestations de douleur… C’est comme si seule elle m’insupportait tant de par sa simple existence qu’elle me procurait cette satisfaction infinie de la voir ployer sous mes coups. Si c’était une déesse, alors il devait y avoir une autre divinité qui intervenait sur moi dans l’équation. Comme si j’étais possédée par la colère en somme… Mais qu’est-ce qu’elle fait à remonter jusque la lame en se transperçant la main ? OK, elle voulait que j’arrête. Enfin, en se charcutant la main pour s’ôter l’épée ensuite, on pouvait pas dire que ça soit très judicieux. Surtout que la rapière se dématérialisa juste après. …Merde mon bras !... Lâche-moi salope, ça fait mal ! ARGH, L’OS BORDEL !... Bon… Le bras gauche en moins… Génial, plus moyen d’activer deux cartes à la fois ou d’utiliser des armes lourdes… Pries, enflure, pries pour que ma prochaine pioche ne me permette pas de te faire regretter ton geste. Coup de boule, t’es pas la déesse de la créativité en tout cas… Je n’avais pas remarqué la différence de force entre les deux coups de boule, j’avais eu mal dans les deux cas. Un coup dans le ventre et à mon tour de tomber dans les ordures… Bon, on était deux a avoir besoin d’une douche maintenant. A la gueule que l’autre le tirait, j’avais compris qu’elle était presque dans le même état que moi… Les choses allaient-elles vraiment devenir sérieuses, maintenant ? Ou est-ce qu’on se déclarerait ennemies jurées pour remettre ça à plus tard ? Le pire, c’est qu’elle pourrait fuir, je me sentais pas vraiment en état de l’en empêcher, même avec les E.M.B. . Cependant, tant qu’elle était là, j’allais pas me gêner pour lui en mettre plein la gueule. Pioche. Neuf de pique… Avec mon bras blessé, je pouvais oublier la hache, j’avais pas assez de force dans un seul bras. Six de carreau. Toujours pratique pour se défendre, surtout qu’elle n’avait pas encore vu le bouclier. J’avais théoriquement toujours l’effet surprise… Bon, et enfin…

Oh.

Ooooh. La chance me sourit. Un joker. Ma grande, c’est ton heure de gloire. Fais la hurler. Fais la souffrir. Fais la regretter d’exister. Fais la regretter de s’être dressé sur ton chemin. En relevant la tête, je fis certainement la meilleure expression psychopathe de toute ma vie. Chopper la faux, ça m’excitait grave. Et autant dire que dans la situation actuelle, c’est définitivement la pire chose qui pouvait arriver à mon adversaire.

" …You want me dead, right? Well, sorry to disappoint you… But… "*

Sans lui laisser le temps d’entendre la fin de la phrase, pour le moment, je me remettais à rire, un rire qui collait à ma tronche, un rire dément. Esquivant d’avance toute opportunité qu’elle pourrait prendre, je fis un bond vers sa droite et en l’air j’invoqua mon arme signature… Un sourire cruel de ma part et j’enfonce la lame dans la queue écailleuse de mon adversaire. Tant pis pour le sac à main. La lame tranchant l’appendice sur cinquante centimètres avant de s’arrêter avec moi qui atteignit le sol, j’ôtais la pointe de la faux de cette plaie béante que je venais de creuser pour poser ma faux sur mon épaule, et déclarer avec un sourire crispé de démence…

" Death is by my Scythe. "**

*: Tu voudrais me voir morte, n'est-ce pas? Désolée de te décevoir, mais...
**:Trad disponible sur le sujet des punchlines /OUT
________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans ton fion ! ♥
❝ POINTS : 15

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Dim 21 Fév - 5:26


Quand on veux jouer tranquillement et PAF,
une nemesis viens tout gâcher !
Belinda & Yumi

Hum. Cette tête qu'elle t'offre soudainement, ne veux rien dire de bon. Elle va te sortir quoi, encore, cette poupée de chiffon ? Elle t'agace, elle t'énerve, elle te donne envie de la torturer, et de la garder envie pendant des jours entiers rien que pour l'entendre crier et supplier pour sa misérable vie de merde qui ne vaux rien. Oui, la vie de cette fille ne vaut rien au yeux d'Échidna. Elle n'est qu'un insecte. Une insecte extrêmement agacent, qui l'a transformée en viande de boucherie.

« … You want me dead, right ? Well, sorry to disappoint you… But…  »

Ohoh. Oui, clairement, ça crain. Elle tente de l’attraper de nouveau, pour l'empêcher de refaire un tour de passe passe avec ses armes, qu'elle commencer particulièrement à détester. Mais elle ne fut pas assez rapide pour le faire. Merde Merde MERDE ! UNE FAUX PUTAING ! Et puis elle fit l'impensable. Jamais personne n'avait fait atteinte à cette partie de son anatomie. Sa queue. Bordel. Elle se retint de crier. Un cri qui pour sur, aurait pu réveiller les morts. A la place, elle se mord le poignet aussi fort qu'elle peut. Et de toute façon, elle s'en fout de se mordre et de s'empoisonner, elle est immunisée contre les venins les plus puissant, et surtout contre le sien.

« Death is by my Scythe. »

Pardon. Pardon... PARDON ?! ELLE OSE SE FOUTRE DE TA GUEULE EN PLUS CETTE CONNE ?! Tu relâche ton poignet qui est a présent couvert d'une marque de dents affreuse. Elle s'était presque mordue jusqu'à sang pour ne pas gueuler. La prochaine fois, c'est elle qui allait gueuler. Échina remet son bijou et récupère donc ses vêtement d'avant qui couvrent donc la plupart de ses plaies et ses jambes. Ce n'est que partie remise. Elle oscille légèrement. Elle doit partir avant de se retrouver par terre et se faire arrêter. Tant que l'adrénaline est toujours présente.

« C'est ça, fout toi de ma gueule. La prochaine fois, je vais te faire gueuler et supplier. Et crois moi, je m'y connais, en torture... »

Elle fait quelques pas en arrière, cherchant du coin de l’œil l'issue parfaite pour sa fuite. Elle, fuir, c'est risible. Elle commence à se demander si elle ne s'était pas voilé la face depuis ces quelques années, sur ses capacitées.

« Ce n'est que partie remise, ma jolie. Et crois moi, je ne te louperais pas si on se revois ! »

Et puis hop, elle commence à courir dans le sens inverse de là où est la gamine. Elle se repère dans les ruelle et récupère sa moto qui est plus loin. Elle monte dessus et la fait démarrer en trombes. Plus vite elle sera rentrée, plus vite elle pourra penser ses plaies, et réfléchir. Réfléchir sur pourquoi elle est obligée de fuir contre une humaine. Il fallait qu'elle tue. Elle en avait besoin. Elle ne supportait pas de perdre. Car pour elle, c'était clairement une défaite cuisante. Et puis surtout, si elle ne rentre pas au plus vite, elle risquait de partir en vrille avant d'être sûre d'être à l'abri dans son antre. Son chez soi. Chez elle.

HRP:
 

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En train d'arpenter les rues ou d'innover à domicile.
❝ POINTS : 449

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Lun 29 Fév - 6:53

PLS : Présence Littérale de Sel
________________________________________________

Persona 4 – I'll Face Myself -another version-

BL♦CKJ♦CK

________________________________________________


J’ai eu une arrière-pensée après ce coup de faux monumental. Laquelle ? Que je venais de gâcher un sac à main qui aurait eu une valeur mythique. Ouais, je l’avais saccagée, sa queue, avec ma faux. Enfin, tant qu’elle souffrait, moi j’étais contente, et le simple fait de la voir lutter de toutes ses forces pour ne pas lâcher un hurlement de douleur me procurait un bien fou. Allons-bon ? Elle revêt à nouveau son apparence humaine. Elle a compris que c’est ça qui me déchaînait ? J’admettais avoir perdu de ma combattivité après cette transformation. Elle fait quoi ? Elle cherche quoi ? Une arme pour combattre d’égal à égal ? Si tu veux piocher dans les ordures, fais donc, ainsi je pourrais te poignarder dans le dos. Quoi ? La prochaine fois ? Elle comptait fuir ? Ah ça non ! Enfin, du moins, c’est ce que je pensais, avant que la baisse d’adrénaline ne fasse son œuvre. Je voulus me lancer à sa poursuite, mais je me sentais molle tout d’un coup… Et un moment plus tard, j’entendis vrombir le moteur d’une moto. Well, même en pleine forme et avec les E.M.B. je pouvais pas filer à cette vitesse. Il fallait me rendre à l’évidence, elle file et je peux pas l’en empêcher. Me tenant à ma faux, je tombais à genoux et dans la classe la plus totale, je rendis mon déjeuner en l’étalant au sol… Bordel, ça doit être l’injection qu’elle m’a faite. Prions pour que ça passe vite… Sans compter qu’il y avait du rouge dans la sauce… Je lui en ai mis plein la gueule, c’est sûr, mais elle m’avait quand même amochée, cette raclure.

Heureusement, je portais pas mon masque à ce moment la. Ouais, merde, mon masque, fallait pas que je l’oublie, dans le tas. Je me relevais et titubais en me servant de ma faux comme canne, tandis que mon bras gauche cassé pendouillait sans vie. Risible, je vous jure. Un bras cassé, les jambes flasques, une nausée carabinée… J’avais connu des jours meilleurs, pour sûr. Je jette un œil aux alentours et retrouve l’endroit où l’autre m’a envoyée choir tout à l’heure. Mon masque y est, tant mieux. …Mieux valait le pas le porter vu mon état, je préférais le caler sous mon bras gauche qui resterait pointé vers le bas tant qu’il ne bénéficierait pas d’un plâtre. Et ensuite, je fais un demi-tour sur moi-même et me laisse tomber contre le mur… Ma main droite vint s’apposer sur mon épaule gauche après que ma faux ait finalement disparue. Brûlante et douloureuse. Elle s’est pas loupée… J’en sifflais de douleur. J’essaie de me relever. J’y arrive, mais tenir debout, c’est une autre histoire. Je regarde les bâtiments. Nan. Je pouvais pas repartir par les toits, avec mon bras cassé c’est pas les bonnes strats. Sans compter que j’avais les jambes en compote.

Me ravisant, je m’adossais au mur et sortit mon portable. Je regarde mes contacts, puis après réflexion, je tape un message à destination de Sloane. C’était certainement elle qui était le plus disponible et qui risquait le moins de paniquer et de se faire un sang d’encre. Enfin j’espère. Après mûre réflexion sur les termes à employer, ou pas, je suis blessée, merde, j’envoyais le message et prit mon mal en patience, priant juste pour ne pas me faire déranger pendant l’attente. Ici, y’avait surtout de la racaille… Et je n’osais imaginer ce qui m’attendait si je tombais dessus dans mon état. Un gangbang dans un coin sombre ou une mort pitoyable m’enchantaient pas vraiment, voyez-vous.

" Plus qu’à attendre… "



________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Au bar... derrière le bar.
❝ POINTS : 227

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥ Mar 1 Mar - 16:04



Rescue


Feat Yumi & Belinda

Tu soupire Sloane, les mains dans les poches dans un coin de la pièce en train de tout faire sauf d’écouter le prof qui s’agite au milieu des Iota. Personne ne te jettera la première pierre gamine, tu étais presque un élève modèle, tu bosse comme il faut et tu t’implique dans toutes les matières. Toute, sauf celle ci. Le cour d’art dramatique, ou comment bien jouer son rôle de super héros. De toutes les matières c’est celle ou tu ressent le moins la nécessité de travailler, pourquoi tu travaillerais dans cette matière de toute façon ? Pour apprendre à être cool quand on est la classe incarné ? Oui tes chevilles gonflent un peu mais il faut rendre à césar ce qui est a césar n’est-ce pas ? Et bien lorsqu’on a un don qui s’appelle la « badassery » on a pas vraiment l’envie de s’impliquer dans un cours ou on apprend à être cool.

Et là, miracle. Une échappatoire s’ouvre pour te permettre de fuir cette salle ennuyeuse et bruyante. Enfin, un miracle pour toi parce que le message qui venait de faire vibrer tout téléphone portait de mauvaise nouvelle pour son expéditeur. Ta copine, partenaire, ton duo de héros, BFF, appelle la comme tu veux te demande de ramener ton cul pour venir la tirer d’une mauvaise passe. Pour qu’elle, ne puisse même plus bouger et te demande de l’aide c’est que ça devait être sérieux. Tu éteint l’écran en te demandant bien dans quelle merde elle avait pu s’enfoncer cette fois. Non pas qu’elle avait l’habitude de se retrouver dans une pile d’ennuie haute comme une décharge, mais vu qu’elle avait fait une poussée phénoménale d’unlimited power et tu t’attendais un peu à la voir tenter de pêcher un gros poisson.

« Monsieur, j’ai une urgence. »

Pas besoin de plus d’explication et puis si Yumi te demandais de l’aide c’était pas les cours qui allaient te retenir. Tu ne lui laisse pas le temps de réagir ou de te demander une quelconque précision et tu disparait de la salle. Tu n’as pas de véhicule et l’autre geek se trouve dans la ville basse, ça fait une trotte. Tu ressert tes lacets, remet tes cheveux en place et tu es parti pour la course la plus longue de l’histoire. Pas de super vitesse ou quoi que ce soit de ce genre, tu vas juste profité de ta capacité à courir, longtemps. Tu check à plusieurs reprise l’adresse jointe au SMS pour éviter d’atterrir trop loin de ton objectif. Combien de temps t’as mis pour attirer dans cette ruelle sombre et pleine d’ordure ? Aucune idée. Ce qui importe vraiment c’est que « BlackJack » soit devant toi et qu’elle respire toujours, deux choses qui te donnent un bon point.

« Putain mais qu’est ce que t’as foutu encore ? »

Tu vois bien qu’elle est consciente mais elle n’est pas très active, tu regarde un peu la scène autour de toi et entre les traces de sang, les truc pété un peu partout et les ordures éparpillées tu n’as pas trop de balle a t’imaginer que tout ne s’est pas forcement passé pour le mieux pour l’apprentie héros. Tu t’approche d’elle et tu lui tend le bras l’aider à se lever mais elle te fait le coup de la poupée chiffon. Et ouais gamine, elle rigolait pas à propos de sa position latérale de sécurité. Tu prend en air faussement fatigué et tu la fait se reposer sur épaule, non tu ne la porte pas comme un sac de pomme de terre, elle pese son poids quand même. Nan tu sera un fidèle poteau sur lequel elle pourra se reposer le temps que tu l’emmène à l’hôpital.

« Il te faut une bonne douche, tu le sais ça ? » Tu la force à s’appuyer plus encore sur toi pour soulager son corps en petit morceau « Et puis faudra que tu m’expliques pourquoi t’as pas appelé une ambulance plutôt parce que crois moi que tu va avoir le droit à un allé direct à l’hôpital. Et puis oublis ce que je t’ai dit, il te faut pas une douche, il t’en faut cinq. »

Tu en profite pour ranger le masque de BlackJack dans ton sac et tu es reparti dans le sens inverse, en direction d’un endroit sur, chaud et ou elle pourra récupérer et te raconter l’affrontement épique qu’elle venait de livrer.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Vava's:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥

Revenir en haut Aller en bas

Quand on veux jouer tranquillement et PAF, une nemesis viens tout gâcher ! | Yumi ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: La ville basse-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit