AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Talking to the moon [Feat. Fanny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : dans la boutique de confiserie la plus proche
❝ POINTS : 15

MessageSujet: Talking to the moon [Feat. Fanny] Ven 26 Fév - 23:39



Peace


Feat Nobody

Mmh ? Ah, vous êtes là. Belle journée pas vrai ? Bon, c’est vrai qu’il fait nuit mais c’était une belle journée quand même. Une journée comme les autres pour Toto en fait, il s’était levé ce matin, avait pris son petit déjeuner, s’était brossé les dents (c’est très important de se brosser les dents les enfants), avait eut une idée de génie et avait commencé à tuer le temps. C’était une journée assez calme dehors, une peu froide peut-être, mais calme. Les gens, la ville et le monde avait décidé de vivre normalement pour une fois et pour ne pas briser ce calme le destin avait donné à Toto une journée sans travail. Sa maman était enfermée dans son bureau et n’avait pas vraiment le temps de le voir, ce n’était pas grave, il savait bien qu’elle avait beaucoup de travail et qu’il devait la laisser travailler.

Résultat il n’a pas vrai grand chose de productif, Il a passé sa journée dans sa chambre à jouer, grignoter, rouler sur son tapis pour tuer l’ennui avant de finalement se décider à sortir. Il a fait attention à bien se couvrir pour éviter d’attraper froid, ce serait bête, et puis il était sorti sans prévenir personne. Il commençait déjà a se faire tard, les magasins allaient bientôt fermer mais il lui rester au moins le temps de passer dans sa boutique de bonbon préférée et de marcher un peu. Une journée pas très productive, mais agréable. Et puis ce n’est pas comme si il faisait attention a rendre chacun de ses journée rentable, il aimait bien sa vie et pour rien au monde il n’en aurait changé.

« Merci ! »

Toto sortait de la petite boutique avec un sac bien rempli, le vieil homme qui tenait l’établissement depuis des années souriait en voyant le garçon passer le pas de sa porte pour la quatrième fois de la semaine. Et le calendrier affichait seulement mercredi. Il se demandait bien comment il pouvait manger autant de sucrerie sans prendre de poids mais lorsqu’il y réfléchissait un peu il se posait beaucoup de question sur ce garçon. Mais les réponses lui importait peu, la bonne humeur de Toto était communicative et ça lui suffisait largement.

Le garçon aux cheveux vert se balada en ville, grignotant un bonbon par ci, un chocolat par là, regardant les gens qui marchaient à ses côtés, les lampadaires s’allumer et le ciel se teinter de rose. C’était bien beau. A force de déambulations Toto s’est retrouvé seul, loin des gens et de l’activité de la ville. Le monde était encore plus calme, ce n’était pas pour lui déplaire. Les étoiles naissaient dans le ciel et la lune s’élevait, elle était belle, pleine. Toto a finit par se poser sur un banc à moitié couvert mousse, il était un peu humide mais ce n’était pas très grave. Il s’allongea et continua de grignoter ses bonbons tout en comptant les étoiles dans le ciel. Une belle journée, suivie d’une belle nuit, vraiment.

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Sous tes yeux et depuis un moment déjà
❝ POINTS : 67

MessageSujet: Re: Talking to the moon [Feat. Fanny] Dim 27 Mar - 21:34

J’étais de retour à Laurel. Pourquoi ? Je ne le savais pas moi-même. C’était stupide de revenir, il n’y avait rien ni personne qui m’attendais dans cette ville. Il n’était pas question que je retourne à l’école. Si j’y avais eut encore des amies j’y serais peut-être retourné mais Brunehilde était morte et Nikki avait bel et bien disparue de la circulation. J’avais déjà annoncé mon départ à mon colocataire avant même ma petite virée en Louisiane. Je n’avais pas put rester là bas et je n’avais  plus aucun endroit où aller, ce qui voulait dire que j’étais libre d’aller n’importe où. J’étais pourtant revenue dans une ville où les seules connaissances que j’avais étaient cette folle de Naya et son compère Kiyo le psychopathe. Où j’avais faillit me faire tuer plusieurs fois cette année par une femme serpent et un gamin aux cheveux vert. Cette ville ne valait vraiment pas le coup. Peut-être était-ce par esprit de vengeance que j’étais revenue ? Après tout j’avais décidée de me mettre activement à la poursuite de criminels et quelle meilleure ville que Laurel pour cette activité ?
Mais cela pourrais attendre, il fallait d’abord que je trouve un endroit où loger, ainsi qu’un travail pour payer mes dépenses car il était tout à fait hors de question de me mettre à voler. Il fallait cependant que je trouve un moyen de payer les améliorations de mon armement. Tout cela allait me demander de la réflexion. Mais pour cette nuit trouver une maison vide me suffirait amplement.  C’était pour cette raison que perdu dans mes pensées j’errais dans les rues abandonnées de la ville quand j’aperçu une silhouette qui déambulait dans les rues désertés. Je n’avais croisé cette personne qu’une fois mais je n’étais pas prête à l’oublier et même si la pénombre dissimulait la teinte de sa chevelure je le reconnu immédiatement. On oubli pas quelqu’un qui tente de vous poignarder.
Je serrais la main sur la crosse de mon arme. Je pouvais le tuer là, tout de suite avant même qu’il me remarque et il mourait sans même avoir eut le temps de s’en rendre compte. Au lieu de cela je me mis à le suivre sans qu’il me remarque. Il semblait aller sans but et finit par s’avachir sur un banc. J’hésitais un instant et finit par m’avancer vers lui en dissipant assez mon effacement pour que le claquement de la sécurité d’une arme qu’on retire résonne parfaitement dans la nuit.
« - Donne-moi une seule bonne raison de ne pas t’abattre sur le champ avant que je fasse exploser ta tronche sur le bitume. »

_________________


Indécision:
 
Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la boutique de confiserie la plus proche
❝ POINTS : 15

MessageSujet: Re: Talking to the moon [Feat. Fanny] Lun 28 Mar - 20:13



Peace


Feat Nobody

La nuit continuait mais le trouble survint. Toto tranquillement installé se sentit sursauter en entendant le claquement métallique d’une arme prête à faire feu non loin de lui. La nuit était trop belle, il n’avait pas fait attention à sa sécurité et le voilà dans une position bien inconfortable n’est ce pas ? Mais vous ne vous inquiétez pas n’est-ce pas ? Après tout dans toutes les histoires les personnages principaux survivent jusqu’a la glorieuse fin de leur quête. Mais… passons.

Une voix familière s’éleva à la suite du son de l’arme, une voix que Toto ne reconnu pas tout de suite même si il se doutait bien que la personne qui venait se présenter à lui n’était pas là pour lui faire un câlin. C’est seulement lorsqu’il se retourna pour faire plus ou moins face depuis son banc à la nouvelle arrivante qu’il eut le déclic de pourquoi la voix lui était familière et pourquoi elle ne semblait pas de bonne humeur. C’était la fille qui avait insulté sa maman plusieurs mois auparavant et à laquelle Toto avait laissé un marque qui avait du mettre un certain temps avant de disparaitre.

Une fois le déclic fait Toto se redressa comme un piquet mais calma son mouvement en remarquant bien la présence de l’arme pointé directement sur sa tête. Elle avait vraiment l’air en colère et de son côté l’adolescent aussi venait de voir son compteur de tension monter d’un cran. Peut-être allait-il pouvoir faire quelque chose d’utile à sa Maman aujourd’hui finalement ? Il se rappelait parfaitement du délicieux gout de cette demoiselle. Quel gâchis de donner un aussi bon gout à quelqu’un d’aussi désagréable.

« Je n’ai rien à te dire, en plus c’est toi qui vient gâcher ma soirée. »

L’atmosphère était tendue comme on pouvait s’y attendre lors d’une rencontre fortuite entre deux némésis. Les deux protagonistes se fixaient, devinant l’expression de l’autre grâce aux rayons argentés de la lune. Si elle continuait de pointer son revolver vers Toto, le jeune criminel lui aussi avait son arme bien en main et à moins que son ennemie soit voyante elle allait être surprise comme tous les autres avant elle.

« Si tu veux on fait un marché, je te donne mes bonbons et tu me laisses tranquille pour ce soir. Ca te va ? »

En signe de bonne foi Toto mit bien en évidence le paquet de bonbons et autres sucreries. Agissant avec un comportement situé entre l’innocence et la provocation Toto n’était pas assez stupide pour croire une seule seconde que la fille accepterait sa proposition. Mais de cette manière il avait une bonne raison pour attraper un bonbon gélatineux sans éveiller trop de soupçon. Et oui, il n’est pas que simplet ce Toto. Sinon comment voudriez vous qu’il soit utile à sa Maman ?

C’est ainsi que la sucrerie faite maison au piment se retrouva dans la bouche du criminel. Surpris par l’impression de sentir sa langue bruler il sursauta. Manquant une chance qui aurait pu être décisive et lorsqu’il réussit à reprendre totalement ses moyens un nuage avait profité de son moment d’inattention pour venir cacher en grande partie la lune. Résultat : Toto ne pouvait plus voir que la main tenant le revolver avec précision, il devait donc s’en contenter. Activant son pouvoir tout en supportant le bonbon super épicé il fit volt face et tenta d’aller se réfugier derrière une ruine en bordure de la rue et dans l’obscurité. Il espérait pouvoir se dissimuler et surprendre la demoiselle, cependant pour cela il avait besoin de la perdre de vue quelques instant…

HRP:
 

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Sous tes yeux et depuis un moment déjà
❝ POINTS : 67

MessageSujet: Re: Talking to the moon [Feat. Fanny] Ven 15 Avr - 10:47

Le jeune homme se retourna l’air surpris et il lui fallut un instant pour me reconnaître. Il se redressa avec lenteur conscient que je surveillais ses mouvements et qu’à faux pas risquait de lui coûter la vie.
«- Je n’ai rien à te dire, en plus c’est toi qui vient gâcher ma soirée. »
Et je n’en étais même pas désoler, mener la vie dure au criminel était le but d’un héro. Je ne répondis pas et me contentais de l’observer minutieusement, si il n’avait rien à me dire moi non plus. Je n’avais pas envie de perdre mon temps avec un assassin attardé, au moindre mouvement  suspect je ne m’ennuyais pas à l’épargner rien ne pourrais m’empêcher de lui tirer une balle dans la tête. Cependant nous ne pouvions pas reste ainsi indéfiniment aussi il me fallait réfléchir à la meilleur manière de le livrer aux forces de l’ordre.
« - Si tu veux on fait un marché, je te donne mes bonbons et tu me laisses tranquille pour ce soir. Ça te va ? »
Je me mis à rire c’était une proposition tellement absurde. Des bonbons ? Il essayait sérieusement de me soudoyer avec des sucreries ! Comme je restais toujours muette il dû prendre ça pour un signe d’encouragement et avala une des ses douceurs. Ne comprenait-il pas dans quelle situation il se trouvait ? Quel crétin. L’envie de lui exploser le crâne me démangeait de plus en plus à tel point que je ressentis des fourmillements dans ma main, je serrais la crosse de mon pistolet. Les picotements s’amplifièrent et commencèrent à me brûler à tel point que je commençais à avoir du mal à tenir mon arme. La tête de chou sembla s’en rendre compte puisqu’il en profita pour se précipiter à l’abri derrière un muret, je tirais en le voyant bouger et le manquais.
« - Putain. » Jurais-je entre mes dents.
Je m’effaçais en m’aidant de l’obscurité et du fait qu’il ait détourné le regard. J’avais une furieuse envie de plonger mes doigts dans un seau d’eau glacer mais je n’avais ni seau, ni glace et surtout pas le temps de faire trempette en plein milieu d’un combat. Je changeais mon arme de main. Ma visé serais bien moins précise mais si il s’agissait simplement d’appuyer sur la gâchette je pouvais largement le faire de la main gauche, pour le reste il me suffisait de me placer à bout portant. Le bâtiment derrière le quel mon adversaire s’était réfugier n’était rien de plus que des ruines et j’enjambais rapidement les fondations encore debout pour surgir derrière lui. Je m’approchais en silence et lorsque je fus assez prêt je tirais dans sa jambe sans aucune cérémonie.
« - Je te déconseille de tenter de me fausser compagnie. Et je te déconseille de te foutre de moi. Maintenant garde tes mains en évidence et dis-moi quel est ton nom. »

_________________


Indécision:
 
Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la boutique de confiserie la plus proche
❝ POINTS : 15

MessageSujet: Re: Talking to the moon [Feat. Fanny] Mer 27 Avr - 23:06



Peace


Feat Nobody

Une seconde. Bon, peut être un peu plus mais on dira une seconde pour rendre la scène plus dramatique. Toto n’avait lâché des yeux la demoiselle qu’une seconde et dès qu’il pu de nouveau se focaliser sur elle il le fit. Ou du moins il essaya, elle avait disparu ! Oui je sais, incroyable mais pourtant vrai et croyez moi ça avait autant surpris Toto que vous. Pourtant tout avait marché comme sur des roulettes ou presque jusqu’à maintenant, la provocation des bonbons avait fait mouche et elle ne s’était pas posé de question sur le pourquoi du comment il mangerait des sucreries alors que sa vie est menacé. Soit, elle devait faire partie de ces gens peu agréables qui le prenaient pour un demeuré. De toute façon il savait depuis le moment ou elle avait insulté Maman qu’elle n’était pas quelqu’un de fréquentable.

Depuis son abris de fortune, son paquet de sucrerie toujours à la main, Toto scrutait la pénombre. Il avait toujours la désagréable sensation d’avoir une allumette collée à la langue mais il était assez intelligent pour en faire plus ou moins abstraction dans cette situation. Néanmoins il se faisait remarquer de ne plus jamais acheter des bonbons pimentés, ça cause bien trop de problème. Soudain il sentit une douleur lancinante lui déchirer la jambe et bizarrement, il n’entendit le coup de feu qu’après. Peut-être était-il trop concentré sur ses yeux ? En tout cas c’était clairement une mauvaise nouvelle, il se mordit jusqu’au sang la lèvre inférieur pour se retenir de crier. Avec une jambe dans cette état ce n’était même plus la peine de tenter de courir, déjà qu’il était plutôt faiblard…

ça semblait plutôt mal parti pour lui mais comme d’habitude il allait réussir à trouver un moyen de s’échapper. De se débarrasser de cette fille qui l’avait blessé et qui avait insulté Maman. Après tout il lui restait encore son paquet de bonbon dans la main droite, la main gauche servait quand à elle à presser le plus possible le trou laissé par la balle. Un tentative inutile de faire disparaitre la douleur et de retenir le sang qui s’en échappait inexorablement. Lentement il attrapa un bonbon au hasard avant de voir le canon de l’arme à feu être pointé bien en évidence devant lui. Il ne savait pas ce que c’était mais il devrait faire avec.

Avec un air à la fois accusateur et provocateur -si si c’est possible- Toto tente de glisser discrètement le bonbon dans sa bouche alors qu’il est forcé de mettre ses mains en évidence. Malheureusement la petite sucrerie si bien caché lui glisse des mains. Faute à pas de chance ? Faute à ses mains moites de sueur à cause du petit sprint et du stress ? Aucune idée, en tout cas ce moment est pour Toto semblable à la perte d’une épée pour un samurai. Dans un élan de désespoir parce que là c’est bien ce que c’était, le garçon tente de replonger sa main dans le paquet mais la menace du pistolet se fait plus pressante.

« Si tu veux je peux te l’épeler. » commença-t-il à dire un sourire crispé figé sur le visage « ça commence par un V- et ça finit pas un -atefaire. C’est drôle non ? Parce que si tu met les deux ensemble ça fait va te… »

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Sous tes yeux et depuis un moment déjà
❝ POINTS : 67

MessageSujet: Re: Talking to the moon [Feat. Fanny] Sam 28 Mai - 15:09

Une petite chose tomba des mains de l’attardé. Un bonbon ? Il tenta de plonger une fois de plus dans son paquet. Je n’étais pas stupide, il y avait une chose louche dans ce geste aussi je braquais immédiatement l’arme sur sa tête.
« - Si tu veux je peux te l’épeler. Ça commence par un V- et ça finit pas un -atefaire. C’est drôle non ? Parce que si tu mets les deux ensembles ça fait va te… »
Dans un geste brusque je me saisis du sachet qu’il tenait en main. Il ne semblait dissimuler aucune arme mais l’autre crétin se comportait comme si c’était le cas. Je n’aimais pas ça du tout aussi je me balançais au loin. Le sac tournoya rependant ses sucreries sur le sol.
« - Fils de pute. Je t’ai dit de pas te foutre de moi. »
A ses mots je le frappais avec la crosse de mon pistolet. Assez fort pour l’envoyer au sol pas assez pour l’assommé.
« - Qu’es-ce qu’on fait maintenant fils de pute ? Tu veux que je te tue tout de suite ou tu préfères réserver ça pour quand tu sortiras de prison sans avoir retenu la leçon ? »
Je pouvais le tuer immédiatement, c’était la solution la plus simple et la plus rapide. Mais peut-être devais-je l’emmener au poste de police C’était un meurtrier, voir même un tueur en série. Il serait envoyé en taule. Sauf que je n’avais aucune preuve de ça. Je pouvais toujours porter plainte pour m’être fait poignardée et le résulta serais le même. Mais ce débile ne comprendrais sans doute rien du tout et comme il ne semblait pas avoir la majorité il sortirait sans doute vite pour recommencer. Le tuer serait bien plus simple et plus rapide. Bien, il ne fallait pas retarder l’inévitable.

_________________


Indécision:
 
Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la boutique de confiserie la plus proche
❝ POINTS : 15

MessageSujet: Re: Talking to the moon [Feat. Fanny] Jeu 2 Juin - 10:34



Peace


Feat Nobody

Et voilà. Elle recommençait. Elle insultait encore Maman. Toto n’aimait pas du tout ça mais il savait qu’il ne pouvait pas faire n’importe quoi. Son sang bouillait, il avait envie de lui sauter au cou pour lui arracher la peau avec ses ongles. C’était la dernière arme qu’il avait et même si la force n’était clairement pas son point fort il ferait tout son possible pour rentrer chez lui ce soir.

« T’es vraiment mal élevé tu sais ça ? Ta Maman a mal fait son travail. »

Il devait réfléchir, mais en faisant ça il se rendait compte à quel point la situation était désastreuse. Le coup de crosse ne le gênait pas vraiment par rapport à l’impact de la balle qui continuait de laisser le sang s’échapper et ce n’était pas agréable du tout. Il ne pouvait plus courir, plus utiliser son don. Bon, il allait devoir mettre la main à la pâte.

« Hey ! Regarde, un pigeon mort qui vole ! »

Toto n’avait jamais été un très bon acteur, il était plutôt du genre spontané. Mais on ne sait jamais, peut-être que cette méchante fille était plus crédule qu’il n’y parait ? En tout cas il n’allait pas attendre pour vérifier. Utilisant ses dernières forces il sauta sur la méchante. Le premier objectif était de détourner ce pistolet, s’il n’avait pas le droit à ses bonbons pourquoi aurait-elle droit à une arme à feu ? Ensuite… ce n’était pas clair.

Il agitait ses bras comme il pouvait pour agresser la méchante. Il a même tenté de la mordre, après tout elle avait très bon gout. Mais soyons sérieux, ça ressemblait plus à une ultime tentative qu’à autre chose.

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Sous tes yeux et depuis un moment déjà
❝ POINTS : 67

MessageSujet: Re: Talking to the moon [Feat. Fanny] Dim 5 Juin - 17:17

« - T’es vraiment mal élevé tu sais ça ? Ta Maman a mal fait son travail. »
Je regardais le garçon, c’était vraiment un attardé ce mec. Il me tapait sérieusement sur les nerfs.
« - J’ai pas de maman bouffon. »
Je m’avançais pour le saisir à l’épaule et ce fut une mauvaise idée car il me sauta dessus. Je le savais pourtant qu’avec une arme à feu il était toujours plus efficace de garder une certaine distance. Je lâchais mon arme de surprise mais également car je le tenais uniquement de la main gauche. Je tentais de le repousser et il me mordit les doigts.
« - Connard. » Grinçais-je entre mes dents.
Le temps impartie venais de s’écoulé. J’avais tenté de lui faire entendre raison en vainc. Je n’avais plus aucune patience à accordé à un meurtrier dans son genre. Je sortie ma seconde arme, défit la sécurité visais et tirait. Le tout dans un seul geste fluide guidé par l’habitude. La balle lui traversa le crâne, sans doute avant qu’il n’est put réaliser quoi que ce soit et son corps bascula en arrière. Je regardais ma main sur la quelle coulait du sang, il n’avait pas mordu pour de faux. Je tournais les yeux vers son corps avachie sur le macadam. Je ne ressentais rien, ni joie particulière, ni dégout. Il avait voulu me tué, j’avais survécut pas lui, fin de l’histoire. Je récupérais mes armes remit la sécurité sur chacune d’elles et les rangeais. Puis je partie le laissant sur place. Je devais encore trouver un endroit où dormir cette nuit.

_________________


Indécision:
 
Cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Talking to the moon [Feat. Fanny]

Revenir en haut Aller en bas

Talking to the moon [Feat. Fanny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: La zone abandonnée :: La place de la lune-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com