.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

[Mission][Terminée] Retour au bercail...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Dim 13 Mar - 1:53


Emilia C. Scarlet, elle n'était plus rien quand elle était sortie de son laboratoire. Elle était devenu un monstre au yeux d'une société qui ne pouvait que la rejeter. Et pourtant après ses quelques mois passé au sein de cette étrange cité, son histoire semblait s'être de nouveau écrite : elle n'était plus cette vulgaire voleuse qui essayait de survivre, elle avait rencontré des gens qui était présent pour l'aider, des ennemies qui voulaient sa peau mais elle avait surtout trouvé un nouveau but à son existence : protéger la ville basse ainsi que les dotés qui étaient souvent la proie de belliqueuses organisations. Elle pouvait se servir de sa malédiction pour faire le bien sous le nom d'Eve, et les gens pouvait la remercier pour ça...C'était la plus grande de ses fiertés. Malheureusement, elle n'avait pas pu empêcher certaines horreurs de se produire et elle s'en voudra jusqu'à la fin de sa vie pour ça, mais d'un autre côté, c'est ce qui la pousse à devenir encore plus forte pour que rien de la sorte ne se reproduise à cause d'elle...

Dans ces jours glacées d'hivers, elle était assise à la terrasse d'un café, dégustant un thé qu'elle avait eu l'honneur de se payer de manière honnête, grâce au peu d'argent qu'elle avait pu recevoir d'un homme qu'elle avait sauvé d'une agression. Accepter les récompenses n'était pas dans ses principes, mais il lui fallait bien se nourrir un temps soit peu pour rester en forme. Elle ne mangeait pas encore totalement à sa faim, mais elle ne pouvait plus se plaindre de crier famine et c'était le mieux qu'elle pouvait espérer. La vie pouvait être belle durant ces quelques moments ou elle pouvait profiter du calme et du charme de cette bonne vielle ville basse. Cette dernière n'était peut-être pas la plus jolie à regarder mais Emilia avait pu en déceler le charme qui faisait que c'était un endroit qu'elle aimait beaucoup...

« Je me fiche de savoir que l'enquête n'avance pas ! Je veux retrouver ma fille ! »

Une discussion un peu trop bruyante à côté d'elle venait de l'interpeller. Encore une fois, il s'agissait d'un de ces enlèvement qui continuait...Scarlet se balancait sur sa chaise en faisant mime de siroter son breuvage mais tendant tout de même l'oreille pour essayer d'entendre le plus d'information possible. Elle ne pouvait pas passer à côté de sa...

« Ils font de leur mieux chéri...Mais tu sais très bien qu'ils ne peuvent pas employer tous les moyens au risque que cette affaire face trop parler d'elle »

La femme blonde qui parlait se tournait quelques fois pour s'assurer que personne ne venait à s'intéresser à leur affaire...En parler dans un lieu public n'était peut-être pas la meilleure des idées dans ce cas. Emilia soupira puis se leva avant de passer juste à côté de la table du couple, dérobant sans dire un mot et avec le moins de discrétion possible le téléphone de l'homme à lunette. Les deux eurent un léger moment d'incompréhension avant de se lever violemment

« HEY VOUS ! AU VOLEUR !! »

Emilia se mit à accélérer le pas, s'assurant que les deux étaient bel et bien en train de la suivre. Elle enfila son foulard et sa gavroche avant de venir se placer dans une ruelle qui lui semblait déserte pour venir se placer tout au fond et se retourner. Les deux venait tout juste de la rattraper, la colère étant plus que perceptible dans leurs yeux. Emilia se retourna et se mit enfin à parler :

« On sera un peu mieux pour parler ici. »

« Q-qui êtes vous ?! Que nous voulez vous ?! » Sans attendre une réponse de sa part, l'homme sorti un pistolet de sa poche et le braqua directement en direction de la belle. Cette dernière écarta les mains de ses poches, le téléphone dans sa main droite.

« J'ai entendu votre histoire avec votre fille...Il se trouve que je n'aime pas ce genre d'acte et je suis prête à la retrouver. Dites m'en plus sur la situation »

L'homme ne semblait vraiment pas vouloir lui faire confiance et ne baissa pas son arme, il se mit à paniquer. «  On à suffisamment d'emmerde comme ça, je ne veux pas avoir des mercenaires sur les bras en plus de ça ! ». Emilia se mit à rire, « Une mercenaire ? Non...Je suis celle que l'on appelle « Eve » par ici. Je ne suis pas une légende ou une une héroïne de la Heroe's Up, mais je prend votre affaire au sérieux. Si votre enfant est en danger cela me concerne. Vous avez dit que l’enquête ne pouvait pas avancer et donc qu'aucune action officielle ne pouvait être prise. Je n'ai aucun compte à rendre à qui que ce soit et je tiens à ce que ceux qui sont responsable de cet enlèvement le paye. »

La femme s’avança à commença à discuter avec son compagnon qui peu à peu baissait son arme pour finalement la ranger dans la poche intérieur de son blouson. Ce fut elle qui prit la parole pour expliquer la situation. « ...Il y a une semaine de ça, notre fille Emilia à disparut à Londres...Elle...Elle est spéciale, c'est une doté mais elle est aussi le fruit de nombreuses années de recherche sur la guérison des pouvoirs...Les gens vont enfin pouvoir se débarrasser de leur don. »

Emilia se mit à trembler légèrement en apprenant certains détails...Emilia, l'Angleterre, pouvoir se débarrasser de son don...Il y avait beaucoup trop de point sur sa vie qui l'interpellait. Elle essaya de se ressaisir pour finalement prendre de nouveau la parole.

« Je...J'accepte de vous aider...Je connais Londres comme ma poche et si elle doit y être je serais en mesure de la retrouver. Il va me falloir cependant toute l'aide possible de votre côté. »

« Nous pouvons vous fournir un moyen de transport pour aller jusqu'à là-bas. S'il vous plaît, je vous en conjure, retrouvez notre fille, elle est tout pour nous ». Il était à genoux devant elle, Scarlet se demandait même si il voulait la retrouver d'avantage pour ses recherches et ce que cela impliquait plutôt que pour l'amour de son enfant..mais ce n'est pas une question qui se pose.

Elle fut accueillit quelques jours plus tard au sein du centre de recherche et prit le premier avion pour Londres...Revoir sa ville qui l'avait vu grandir et s'épanouir, cela lui faisait un bien fou mais aussi elle avait une sorte de malaise : Le malaise de s'imaginer revoir ses parents ou bien Eliza... Elle ne savait pas ce qu'il était advenu d'eux et elle aurait tant voulu savoir qu'ils allaient bien... Une sonnerie de téléphone vint alors la sortir de sa réflexion. Elle le décrocha et pu entendre la femme au bout du fil :

« Eve ? Ici Linda. J’espère que vous êtes bien arrivé...Enfin bref, Comme je vous l'avez expliqué, la dernière fois qu'Emilia était avec nous, nous étions près du Kensinton Garden. On vous rappellera si jamais nous avons d'autre information à vous communiquer. Votre téléphone est muni d'un localisateur GPS, on pourra suivre votre position et envoyer une équipe pour vous récupérer..Bonne chance, nous comptons sur vous. »

Un clic et Emilia rangea son gadget dans sa poche. Elle avait juste une ligne de bus à prendre pour se diriger au premier endroit qu'elle devait inspecter. Ces scientifiques avaient des moyens et il va sans dire qu'elle devait faire attention à tout...Ceux responsables de l’enlèvement devaient être sacrement organisés, suffisamment pour rechaper à toute la sécurité et à tout ce qui à été mit en place pour retrouver Emilia...

Une fois sur les lieux, Emilia commença à pénétrer dans le parc à la recherche de quoi que ce soit qui aurait pu être utile pour faire avancer sa recherche...La vie d'une enfant était en jeu et elle fera n'importe quoi pour la sauver...


Dernière édition par Emilia C. Scarlet le Sam 23 Avr - 23:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 745

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Dim 13 Mar - 20:28



■ SPOILER ALERT! -INTERVENTION PNJ ♥ ■


Tu reçois un texto de la part de Linda "Un de nos ami, un éniment inspecteur privé, vous viendra en aide. Il s’appelle Matthew McBurry".
Rapidement, un homme, d'apprence gentleman, chapeau vissé sur la tête t'aborde. "Mademoiselle Eve, je présume? Enchanté, McBurry, pour vous servir." Il fait le beau avec une petite courbette avant de te déballer tout ce qu'il sait. "Je veux vraiment retrouver ce petit poussin, je l'ai vu grandir, vous savez, elle est très importante, pour moi!"

Te voila avec un allié. Mais est-ce que ça ne va pas être plus une gêne qu'autre chose? Dans tout les cas, il va te falloir composer avec car tu peux voir dans son regard à quel point il est déterminé.

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Dim 13 Mar - 23:37

Une vibration se fit ressentir dans la poche du blouson d'Emilia. Elle venait de recevoir un message de la part de Linda. Elle ouvrit le clapet de téléphone pour voir l'écran s'allumer, affichant alors le message sous ses yeux :

« Un de nos ami, un éminent inspecteur privé, vous viendra en aide. Il s’appelle Matthew McBurry. Il est lui aussi au courant de votre position et ne tardera pas à vous rejoindre. »

Quelqu'un pour lui venir en aide ? Tant qu'il se contente de donner les informations qu'il sait et qu'il ne se met pas en travers du chemin de Scarlet, il ne devrait pas y avoir de raison que ce dernier soit un frein pour elle... Après quelques minutes à attendre assise sur un banc non loin, un homme au visage rasé de près, le teint frais et un chapeau sur sa tête lui donnant des allures de gentlemen des années 60 se présenta. "Mademoiselle Eve, je présume? Enchanté, McBurry, pour vous servir." Ses allures de bel anglais laissait présumer qu'il était d'ici, la classe anglaise étant facilement identifiable. Après une légère courbette, il laissa la parole à Emilia qui se sentait finalement bien chez elle.

« On vient de me prévenir de votre arrivé, je suis bien contente d'avoir une personne de votre rang pour m'aider. Pouvez vous me dévoiler les éléments importants de cette enquête ? Il me faut savoir le maximum de chose »

Il gardait son sourire au lèvre, toujours très aimable et ajusta son veston avant de prendre la parole.

« Il y a une semaine que la petite a été enlevé. Il n'y a eu aucun témoin, aucun indice ni aucune piste sur laquelle nous aiguiller... La famille était ici, dans le parc. Le père a juste eu le temps de poser son regard ailleurs qu'elle avait déjà disparut, la mère étant occupé à lui acheter des marrons chauds à un stand. Personnes n'a rien vu, en plein jours. C'est complètement dingue » Il se grattait l’arrière de la tête, peu à l'aise de savoir si peu sur une affaire aussi énorme. « En fait, le seul indice que l'on à pu recueillir, c'est un dessin d'Emilia : ses deux parents et elle avec un détail assez perturbant...Le visage de Linda et Daniel à été brûlé au briquet et l'inscription « Bientôt » y figure... Aucune empreinte sur le papier ni au alentour. »

Scarlet semblait perturbé par cette révélation : C'était une œuvre finement orchestré mais malsaine au possible, chaque détails lui donnait des frissons. Elle ne pouvait s’empêcher d'imaginer quel sorte de détraqué pouvait enlever un enfant...Encore un coup de l'organisation qui lui semblait toujours et encore bien mystérieuse ? Toutes ses pistes s'étaient écroulés la semaine dernière quand elle était enfermé avec Sloane et maintenant rien, plus aucun indice... McBurry racla sa gorge pendant de brèves secondes avant de s'exprimer à nouveau :

« Je veux vraiment retrouver ce petit poussin. je l'ai vu grandir, vous savez ? Elle à maintenant 12 ans mais elle est très importante pour moi ! Je vous fais entièrement confiance Emilia... »

Ses yeux s'écarquillèrent. Comment pouvait-il savoir ? Elle avait des frissons le long de son dos, son sang s'était agité à l’intérieur d'elle. Avant même qu'elle ne puisse poser la question qui lui semblait la plus évidente, il s'exprima directement, « Vous êtes d'ici, ça ne fait aucun doute : votre accent vous trahis facilement...J'ai eu le temps de faire quelques recherches sur « Eve » et je suis remonté à une affaire d’enlèvement qui date d'il y a un paquet d'année...Vous êtes une rescapée de ces gens qui capturent les dotés, je peux comprendre que vous prenez cette affaire au sérieux... Ne faites pas cette tête, je ne suis pas enquêteur pour rien, et...ne vous en faites pas, je suis le seul au courant et je ne compte pas dévoiler votre identité si tel est votre souhait. »

Elle pouvait voir la sincérité dans son regard, mais Scarlet eu une révélation :

« Il me faut plus d'information sur cette soirée, lors de mon enlèvement...Il y a forcement un rapport entre les deux affaires ! »

McBurry eu un sursaut pour claqua dans ses doigts « Mais oui ! Si les deux enlèvements concerne des dotés, il y a fort à parier qu'un lien subsiste entre les deux. » Il replaça son chapeau et se mit à faire un leger sourire « Vous auriez été très compétente dans mon cabinet, je vous félicite. » Il eu cependant une legere moue du visage par la suite «Malheureusement, tous les dossiers de l’enquête sont à mon bureau. Je vous propose de vous reposer pour cette nuit, il commence à se faire tard. Vous avez eu l'adresse de l'hôtel par Linda ? »

« Oui, ne vous en faites pas. On se retrouvera demain vers 9h à la terrasse de l'hôtel et on pourra examiner toute cette affaire »

Il fit une autre courbette avant de regarder Emilia dans les yeux, un sourire encore présent sur son visage «Je vous souhaite bien le bonsoir, ce fut un plaisir de vous rencontrer ». Il finit alors par s'éloigner sans se retourner, avançant d'un pas déterminé... Emilia elle resta quelques temps sur le même banc où elle avait attendu l'inspecteur, le temps de faire le point dans sa tête...

Il devait être 22h, Emilia venait de finir de prendre le repas dans son hôtel pour finalement rentrer dans sa chambre. Les scientifiques n'avaient pas fait les choses à moitié : Une suite plutôt luxueuse, un grand lit deux place, une décoration qui lui rappelait le charme anglais qu'elle avait eu le temps d'oublier après ses nombreuses nuits dans la rue. Elle sauta sur le lit, elle aurait pu pleurer après avoir renouer contact avec la douceur d'un vrai matelas qui sentait le propre ! En parlant de ça, elle avait bien besoin de prendre un bain...Son odeur n'avait certainement pas aidé à sa réputation de justicière et heureusement que cette période d'hiver à fait que les gens avait plus le nez bouché....

Oui elle avait bien besoin d'un bon bain, surtout pour se détacher de tout le stress de la journée, surtout qu'elle avait la sensation d'être suivi de très près depuis son arrivé dans le pays...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Jeu 17 Mar - 0:51


Boarf, ça ne devait être qu'une impression. Il faut dire que depuis qu'elle ici, Emilia était étonnement stressé. Revoir ses terres qu'ils lui semblaient si lointaines dans son esprit c'était...perturbant. Elle avait peur de croiser quelqu'un qu'elle avait connu, fréquentée mais dont elle ne pouvait plus se souvenir. Bien qu'elle avait quelques briques de souvenir, elle ne pouvait pas se rappeler si elle avait eu un jour des amis. Il y avait Eliza c'est vrai, mais à part elle, Emilia était-elle seule dans sa vie ? Elle ne savait pas et certainement qu'elle ne pourrait plus jamais le savoir.

C'était devenu trop stressant pour elle, il lui fallait un moyen de se détendre et prendre un bain n'était certainement pas de refus. Bon sang, depuis combien de temps n'avait elle pas prit de bain? Ni même changer de vêtement ? La vie dans la rue n'était pas simple et le moindre de ces besoins était devenu un luxe qu'elle ne pouvait pas s'offrir. Elle se précipita donc en direction de la salle de bain, tournant l'eau chaude qui venait alors remplir la pièce d'une vapeur blanche et d'une chaleur qui était pour elle plus qu’agréable. Enlevant son bombardier qui avait maintenant subit de nombreuses coupure, déchirures et brûlures, elle avait du mal à s'imaginer s'en séparer bien qu'il n'était plus en état d'être porté. Malheureusement elle n'avait que ça et elle devait s'en contenter. Elle retira peu à peu le reste de ses vêtements et plongeant directement dans l'eau de la baignoire. Elle était aux anges, elle ne pouvait pas rêver mieux en ce moment. Plongeant sa tête dans l'eau pendant plusieurs secondes, elle profitait de ce moment de pur bonheur, oubliant tous ses problèmes. Ceci-dit en remontant à la surface, elle se disait qu'elle devait rester concentrer quant à la mission qu'on lui avait donné : Elle n'était pas venu ici pour profiter de sa terre natale ou d'un hôtel mais bien de retrouver cette enfant qui avait disparut. Des demains elle allait pouvoir enquêter et elle avait la conviction que les choses allait pouvoir avancer. Les odeurs de savon se mélangeaient dans toute la pièce, la buée couvrant tous les miroirs et l'eau venant quelques fois déborder de son récipient. Elle entendit un bruit venant de l'autre pièce.

« Il y a quelqu'un ? »

Aucune réponse...Il devait s'agir de la femme de chambre. Elle prit le temps de sortir de son coin de paradis, se vêtant d'un peignoir et d'une serviette au niveau de sa tête. En retournant dans la chambre, elle venait de constater que la lumière était éteinte...Ce n'est pas normal. Elle avait un mauvais pressentiment. Avançant à pas feutré, son sillage laissait quelques gouttelettes d'eau venant de sa chevelure carmine. Elle sentait une présence...Quelqu'un derrière elle ! Elle se retourna violemment et...rien. À peine avait-elle eu le temps de soupirer qu'elle fit volte-face de nouveau, envoyant son poing directement et venant cogner se qui avait l'air d'être humain. Empoignant par la même occasion le col de la personne venu dans sa chambre par effraction, elle le bloqua contre le mur le plus proche, collant son avant bras contre sa gorge.

« T'es qui toi ?! Qu'est ce que tu fous dans ma chambre ?! »

Elle n’eut pas le temps d'obtenir une réponse... La personne, visiblement un homme assez grand avec une capuche vint directement lui planter une seringue dans le haut du torse. Emilia, surprise lâcha durant une demi-seconde sa proie, suffisamment longtemps pour que ce dernier l'expulse en arrière avec un coup de pied. Elle recula en s’écroulant sur un de ses genoux, arrachant la seringue qui était alors resté planté. Elle se sentait étrange tout à coup, ses mouvements devenant de plus en plus lent et sa vision s'obscurcir.

« Du...Du sédatif bordel ! »

Elle essaya de se relever tant bien que mal, le sang venant alors couler de son torse jusqu'au long de ses bras, venant alors lui déchirer un peu plus la peau pour enfin libérer son liquide cramoisi. Elle essayait de faire quelque chose avec mais d'un coup, son sang revint à l'état liquide et elle s’écroula au sol. L'homme encagoulé venait alors à se rapprocher, toujours sans dire un mot puis la soulevant en la tenant par la gorge. Il se mit à sortir un couteau de son harnais et l'approcha lentement du corps de la belle. La lame n'était plus qu'à quelques centimètres. D'un coup, la fenêtre se brisa. L'agresseur de Scarlet ne bougeait plus, un trou venait de se former au niveau de son crâne. Il tomba raide en lâchant Emilia, son sang se rependant au sol. Elle essaya de se relever mais en vint, finissant alors ses dernières secondes où elle était encore consciente à essayer de regarder par la fenêtre, mais elle finit par tomber une dernière fois...

...Elle ouvrit les yeux, un grand flash de lumière venant éblouir ses yeux... Elle se leva subitement, une grande douleur venant lui parcourir au niveau des côtes. « NON ! JE NE VEUX PAS Y RETOURNER ! »... Elle était allongé sur un lit, son peignoir l'habillant encore mais taché de sang. Ce n'était pas la pièce qu'elle s'imaginait. Elle était désormais dans une chambre un peu moins entretenue, à la fenêtre, un fusil était attaché à un trépied. McBurry était là, assis sur une chaise et tapant sur un ordinateur. Suite à ce que venait de dire Emilia, il se retourna puis parlant calmement :

« Ne vous en faites pas, vous êtes en sécurité ici. »

« O-ou suis-je ? »

« Vous êtes chez moi. Ce n'est pas bien grand et ce n'est pas aussi joli que votre chambre d’hôtel mais au moins vous n'aurez pas de mauvaise surprise...Vous avez eu droit à un tueur à gage : Rien pour l'identifier si ce n'est son ADN, on à pas eu le moindre indice sur qui à pu l'engager où ce qu'il voulait vraiment vous faire...Finalement, j'ai bien eu raison de vous donner cette chambre. Je savais bien que votre arrivé n'allait pas passer inaperçu. »

« Vous voulez dire que c'est vous qui m'avez sau- » son visage se mit à virer au rouge, puis elle haussa le ton, énervée « Vous m'avez regardez toute la soirée ?! » Il se mit à rire au éclat puis continua, « Non, non bien évidement ! Ce n'est pas ma tasse de thé que de regarder les demoiselles à travers la lunette d'un fusil...En parlant de thé, peut-être que vous en désirez un ? »

Scarlet finalement se calma assez rapidement et devant la proposition de déguster sa boisson préféré, elle ne pouvait pas refuser. « Euh...Avec plaisir.. »

Il avait déjà préparé une théière remplit de son breuvage qu'il se mit à verser dans deux tasses, en lui tendant une des deux. Scarlet la prit dans sa main et commença à boire.

« Je vous ai prit quelques affaires. Ce n'est pas grand chose mais vos autres fripes commençait à se faire un peu vielles. Prenez le temps de vous reposer un peu et vous changer, je déballerais ensuite les dossiers comme promis »

Juste après avoir finit sa tasse, elle se dirigea en direction que McBurry lui avait indiqué. Dans le dressing était disposé de nouveaux vêtements. C'était noël pour la belle qui s'empressa de les enfiler. Juste des habits ce qu'il y a de plus classique. Son bombardier était encore là et elle l'enfila de nouveau certainement pour encore longtemps. Quand enfin elle revint dans le bureau où l'inspecteur venait de poser des affaires en pagaille, ce dernier se mit à s'exprimer :

« Voici tous les indices que l'on à pu recueillir durant votre affaire ainsi que celle de la petite Emilia. Je vous en pris, prenez la peine de regarder les dossiers et examiner les divers objets, peut-être que vous trouverez quelque chose d’intéressant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Sam 19 Mar - 19:58

Emilia se pencha sur son propre dossier, ce fameux rapport sur l'incident de l’opéra il y a maintenant plus de 4 ans...juste après avoir été une des plus jeunes diplômée à l'université d'Oxford. Elle pouvait voir des articles de journaux concernant une attaque durant l'entracte : Apparemment un groupe armée avait envoyé du gaz dans toute la pièce et enlevé plusieurs personnes. Il y a avait eu plusieurs cadavres retrouvés, des impacts de balles et des traces de sang sous forme de cristaux... On enregistre pas moins de 41 victimes, 84 blessés et 15 enlèvements, toutes des personnes entre 13 et 20 ans. Parmi les victimes, on pouvait trouver plusieurs membres de cette organisation mais aucune de ces personnes n'avait de quoi être identifié. Seul un de ces partisans est encore vivant mais n'a jamais dit quoi que ce soit... Il est actuellement dans prison de haute sécurité de Belmarsh, condamné à vie. Emilia prit une autre des feuilles de rapport, une qui traité de la liste des personnes disparut à ce jour. Une liste avec le nom et prénom ainsi que la photo de ces jeunes qui avait été comme elle la cible de cette attaque. Regardant attentivement les personnes, elle pouvait y voir sa propre identité, ce qui lui glaça le sang mais c'est en regardant tout en bas, l'avant dernier nom qu'elle ne pouvait pas en revenir... Eliza Pearce, 20 ans.

En voyant sa photo elle ne pouvait pas nier les faits : Eliza à aussi été enlevé ce jour là ! Mais pour qu'elle raison ?! Elle connaissait Eliza depuis son enfance, jamais elle n'aurait pu avoir un don sortant de l'ordinaire...elle l'aurait su...tout comme Emilia aurait pu savoir qu'elle aussi était une doté.

Scarlet se mit à trembler. McBurry était juste en face, puis voyant que la belle n'était pas dans son état normal, il décida de prendre la parole :

« ...Eve...Ça va ? »

Scarlet leva la tête pour regarder l'inspecteur, les yeux montrant une certaine rage et serrant des dents tellement fort qu'elle aurait presque pu les briser.

« Nous devons partir pour Belmarsh. On doit faire parler cet enfoiré »

« Il n'a jamais rien dit, pas un mot depuis son arrestation. Nous avons fait à l'époque tout ce qui était en notre pouvoir- »

« Je n'ai jamais dit que j'allais faire ça de manière légale. Je vais le faire parler. »

La prison était à environs un quart d'heure de route, Emilia était installé sur la place du mort regardant la route qui défilait à toute vitesse. McBurry n'était pas confiant quant à ce qu'Emilia voulait tenter, pour lui ce n'était qu'une lutte vaine mais c'était d'un autre coté leur seul indice. Scarlet avait cependant une autre motivation qui venait se rajouter à celle de retrouver la petite...Il y avait Eliza. Elle devait savoir ce qui s'était passé et surtout savoir où elle était. Avait-elle subit le même sort...ou même pire. Depuis cette découverte elle n'était plus tranquille, dans la voiture sa jambe tremblait de manière frénétique. Elle avait le goût du sang dans la bouche. Alors qu'il était tout proche, Emilia expliqua son plan à McBurry...

L'inspecteur ne prit même pas le temps de se garer, sa voiture venant monter sur le trottoir le plus proche. Les deux commencèrent alors à discuter de ce qui allait se passer là-bas.

« Vous êtes bien consciente que ce que vous faites est complètement dingue... ? McBurry soupira de désespoir... C’était de la folie...suffisamment pour l’entraîner dedans sans hésiter. Une fois que vous aurez vos informations, recontactez moi et je viendrais vous cherchez à une adresse pas trop loin d'ici. Oh et Emila ?...Vous êtes folle...Mais je compte sur vous encore une fois. » Il se mit alors à sourire.

Elle répondit simplement en lui rendant son geste d'affection et sortie de la voiture pour commencer à se diriger vers la porte d'entrée principale. Elle poussa la porte et se plaça en plein milieu du hall... Les regards se portèrent tous sur elle.

Elle était là, en plein milieu, un rictus au visage ses mains dans son bombardier. Une femme à l’accueil se pencha, lui demandant si elle voulait un renseignement ou quoi que ce soit. Cinq secondes après s'être totalement stoppé, elle sortit un pistolet, celui que McBurry lui avait passé dans la voiture et commença à tirer en l'air, vidant son chargeur. Tout le monde se jeta au sol en entendant les coups de feu, des cris se firent entendre dans toute la pièce et le son des alarmes retentirent. Les gardiens n'eurent pas le temps de dégainer leur arme qu'elle avait déjà fini sont affaire et leva les mains en l'air dès lors qu'il braquèrent les fusils en sa direction. Ils la plaquèrent puis finirent par la menotter afin de l’amener dans une des cellules de cet immense prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Dim 20 Mar - 11:54

En moins d'un quart d'heure, Emilia avait déjà eu droit à sa photographie, un nom de code et une jolie tenue orange. Le reste de ses affaires était désormais dans un carton parmi tant d'autre dans une pièce qui lui était inconnu mais qu'elle aurait bien vu derrière l’accueil. Après toutes les légères formalités, elle fut traîné de force dans une des cellules de la prison en attendant ce qui allait être un procès pour décidé de sa sentence. Tout se déroulait comme prévu. Elle avait tout de même un pincement au cœur de se dire qu'elle risquait maintenant d'être recherché dans toute l'Angleterre après ça... Elle espérait avoir au moins l’opportunité d'avoir des négociations une fois que toute cette histoire sera terminé.

Maintenant dans sa cage d'acier, elle avait fait le plus gros du chemin, il lui restait plus qu'à aller à la rencontre de ce charmant « Edgar Brando ». Elle avait vu sa photo qu'une seule fois mais son visage était gravé dans son esprit. Si elle devait le croiser une fois parmi une centaine d'autre elle serait capable de le reconnaître. Elle avait une rage inarrêtable, une haine profonde contre cet être qui faisait parti des responsables de toutes ces horreurs. Elle devait maintenant agir. Se mordant la main pour faire couler le sang, elle en rependit le long de ses doigts. Le liquide se glissa à l’intérieur de la serrure de la porte et délicatement elle pouvait s'assurer de l'ouvrir sans problème. Le grincement de la lourde grille en métal se fit entendre dans toute la pièce, l'écho venant porter le bruit de son évasion. Heureusement pour elle, personne n'était encore là pour essayer de l'en empêcher. Formant ensuite de puissantes griffes, elle se mit à grimper le long du plafond, se retrouvant la tête en bas. Elle progressa le long du couloir pour ensuite se diriger vers ce qui était certainement le réfectoire. Pas de chance pour elle, il y avait beaucoup trop de garde pour qu'elle puisse descendre examiner les lieux, elle devait trouver une autre approche. Voyant un des gardes qui s'en allait pour faire une ronde, elle eu une idée. Le suivant de très prés, elle attendit qu'il soit près d'une cellule vide, se jetant sur lui tel un poids mort et retombant lourdement sur son visage. Le coup l'avait assommé, ça ne fait aucun doute. Le temps de le traîner dans là-dite cellule vide qu'elle le plaça sous le lit, et imitant les films d'action : prendre son uniforme...

Décidément, cette technique ne marche parfaitement que dans les films...Les vêtements étaient un peu trop grand pour, ce qui était plutôt ridicule sur une fille de son gabarit. Elle allait devoir faire avec, c'était son seul moyen d'inspecter la salle. Se dirigeant alors vers le couloir, elle avançait péniblement dans des fripes qui faisait au moins deux fois sa taille.

C'est au détour d'un couloir qu'elle croisa celui qui devait être « son supérieur ».

« Eh toi là ! »

Merde...Elle venait de se faire repérer si facilement. Son sang commença à s'agiter, prés à attaquer.

« T'es nouvelle dans le service ? Qu'est ce que tu fais avec ces habits, va chercher quelque chose à ta taille ! Plus vite que ça ! »

Décidément, les gardes dans les récits sont assez incompétent...Elle soupira dans sa réflexion et monta à l'étage par où l'autre gardien lui avait indiqué. Ouvrant la porte d'une salle qu'elle pensait être la bonne, elle se trouvait en plein milieu d'une tour dans le réfectoire. Des boites d'uniformes se trouvait ici, avec à peu près toute les tailles. Si elle avait commencé par là, elle n'aurait pas eu besoin de faire tout ce bordel... Trouvant de ce fait un costume qui lui allait un peu mieux, elle se mit à regarder par delà les vitres qui donnait vers là où était stocké tous les prisonniers...

En regardant de plus près elle venait de l’apercevoir ! Il était là ! Brando... Avec précipitation, elle regagna le couloir qu'elle venait de quitter tout à l'heure, se dirigeant en se laissant guider par des panneaux information. Elle devait regagner le pièce où il était. C'est après cinq bonnes minutes qu'enfin elle pu voir cette grande salle où tout le monde avait l'air d'un sérieux déconcertant. Rabaissant sa casquette pour ne pas dévoiler plus son visage, elle se mit à explorer dans le flot de prisonnier pour retrouver celui qu'elle cherchait. Les autres s'écartaient en la dévisageant, grognant tel des animaux et certains même insultant dans leur barbe, il y avait juste cet énorme tas de muscle qui lui barra la route...

« T'es au mauvais endroit, gamine ! Tu connais pas la règles ici ? Cet endroit c'est chez nous alors casse toi ! »

Il posa sa main sur l’épaule d'Emilia, la serrant aussi fort qu'il le pouvait. Scarlet elle avait toujours la tête baissé, le regard déterminé. Rien ne pouvait se mettre en travers de son chemin et elle n'avait pas le temps de se confronter à plus de sous-intrigue. S'aidant de son sang qui alors coulait toujours de sa main droite, elle envoyant ce qui semblait être un fouet en direction du visage de la brute, son sang venant s’éclater dessus et le brûlant au 3eme degrés. Il se mit à hurler à genoux et la belle en profita pour passer. Brando était là, assis sur une table à jouer au poker avec un de ses camarades, quand il vit la gardienne arrivait, il restait de marbre.

« Brando, tu as quelqu'un qui te demande au téléphone. »

Il se mit à sourire et se leva, escorté par la jeune demoiselle qui ne laissa sur son passage qu'un pauvre homme au visage maintenant défiguré. Elle l'accompagna en direction d'une des salles, complètement au hasard.

« Ce n'est par ici vous sav- »

Elle le poussa en direction d'une des portes entrouvertes, une pièce complètement vide peu éclairé, sans fenêtre mais au moins avec un loquet au niveau de la porte. Elle verrouilla la salle et se tourna vers Brando, enlevant sa casquette.

« Ah je vois, c'est mon jour de chance aujourd'hui, c'est vrai que j'ai de quoi vous satisfaire. »

D'un coup net, elle forma une lame avec son qu'elle planta avec violence dans la main du prisonnier, le clouant littéralement à la table. Avant même qu'il ne puisse hurler de douleur, elle plaça sa main sur sa bouche avec insistance.

« T'as peut-être fait le malin avec les flics pendant des années, mais maintenant c'est moi qui vais poser les questions, et à chaque mauvaise réponse, je te tranche une phalange. Si tu réponds correctement, peut-être que tu auras droit à voir le soleil en dehors de cette prison. Je vais enlever ma main, et si il y a un son qui me semble trop fort venant de ta bouche, tu vas devoir utiliser ton sang pour écrire ce que je veux savoir. »

Lentement, elle fit glisser ses doigts loin des lèvres de Brando, tremblotant comme une feuille mais avec une sorte de rictus sur le visage.

« Qu'est ce qui me prouve qu- »

Sans hésité, elle forma une autre lame et l'envoya directement dans l'index qui se sectionna sous le choc. Cette fois elle posa son avant bras pour qu'il ne cri pas.

« T'as pas compris ? Je pose les questions et toi tu réponds. Si tu vas pas à l'essentiel tu n'auras plus de quoi t'amuser le soir et il va falloir que tu demandes de l'aide à un de tes camarades. »

Il souffrait le martyr, se disant que ça ne pouvait pas être vrai, que cette fille n'était pas réel et que tout ça n'était qu'un cauchemars.

« Je sais que t'es impliqué dans ceux qui ont attaqué un opéra pour enlever des gamins dotés. Tout ce que je veux savoir c'est où vous les emmeniez. Tu as juste un lieu à me donner, et assure toi que ca ne soit pas une blague ou une fausse information parce que j'hésite vraiment à trancher autre chose que ta main. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Dim 20 Mar - 19:25

Ils était seul dans cette pièce, personne pour venir aider Brando en train de se faire torturer. Il venait de perdre un de ces doigts, sa main déjà transpercé de part en part en était devenu inutilisable. Des larmes commençait à couler le long de ses joues, pourtant il ne parlait pas. Emilia, en voyant que cette méthode ne risquait pas de marcher avant qu'il ne casse sa pipe, se releva pour s'éloigner de quelques pas, toujours une de ses lames à la main.

« Personne ne viendra te chercher...Ça fait 4 ans maintenant et tu n'as jamais reçu un coup de fil je me trompe ? Tu tes fait pincer et maintenant ils déclinent toutes responsabilités. Pourquoi tu les défends encore ? »

Il ne répondait pas, se concentrant plus sur la douleur insupportable qu'il subissait. Emilia soupira et continua son dialogue. « Dans tout les cas, que tu balances ou pas je ne compte pas m’arrêter avant que tu es dit quelques chose et dans les deux cas tu risques d'y passer... Mais je pense « qu'eux » ils se contenteront de te mettre une balle dans la tête, moi c'est une autre histoire... »

Il se mit à rire. Emilia n'avait vraiment pas la tête a vouloir plaisanter, son regard était devenu noir, sa posture menaçante et ses paroles froides. Elle restait de marbre quant à sa réaction mais restait attentive à ce qu'il se prêtait à dire.

« Je me souviens de toi. T'as été la seule à te défendre. Certainement pas volontairement mais t'es la seule qui valait la peine d'être gardée. On devait faire de toi un gentil petit toutou ou bien une machine de guerre, une arme que l'on aurait vendu au plus offrant. »

Elle se rapprocha, le regard de plus en plus perçant. « Où sont les autres..Où est ce que vous amenez ceux que vous kidnappez ?! »

« ...C...Tout dépend. Ceux qui viennent d'être capturé son gardé ici. Les autres sont emmenés dans les différents pays du monde pour être acheté...quant aux éléments les moins prometteur...ils sont utilisé comme cobaye. »

Elle se saisit de la lame avec laquelle elle jouait puis la glissa sur le torse de Brando, l’enfonçant lentement. « Où exactement ? ». Il n'en pouvait plus et commençait à suffoquer, ses paroles semblaient à peine audible, il crachait du sang. Tout en toussant pour essayer de se dégager la trachée, du sang se retrouvait sur le visage de la belle sans que celle-ci n'y prête aucune attention.

« Une usine au nord de Londres, à 200 mètre d'un aérodrome. La seule du coin qui n'est plus en activité... »

Elle retira d'un coup sec les lames alors plantés dans son corps et qui virent se liquéfier sous leur forme originels... Il tomba au sol, sa respiration se faisant de plus en plus lourde. Elle avait ce qu'elle voulait savoir, C'était certainement la dernière ligne droite de toute cette histoire. Maintenant elle n'avait plus qu'à sortir et prévenir McBurry. Remettant son uniforme correctement et essayant de cacher tout le sang présent sur ce dernier, elle passa le cadre de la porte avant de se faire interpeller par Brando

« Eh...Vous m'avez dit que vous allez me sortir non ? »

« Tu es sortis de ta cours de récréation, à toi de faire le reste si tu y tiens vraiment. Mais un dernier conseil : Si tu ne veux pas passer un mauvais moment, je te conseille de ne pas faire parler de toi jusqu'à la fin de tes jours. » Sans attendre une réponse de sa part, elle s'en alla, laissant une pièce dont le sol luisait d'un liquide carmin...

Elle retraversa le couloir avant de se retrouver par hasard dans une pièce qu'elle avait presque oublié : celle où était entreposé le carton avec ses affaires. Cherchant parmi toutes les boites, elle tomba sur la sienne, l'inscription « Emilia Crimson Scarlet » marqué au feutre noir. Elle la saisit puis par la même occasion elle pouvait voir celui d'un certain « Edgar D. Brando ». Elle ouvrit la boite et prit son portefeuille ainsi qu'un téléphone portable. Se penchant de plus prêt, il y avait aussi des clés ainsi qu'une liste comportant la photo de plusieurs personnes...exactement les mêmes que celle de la liste des personnes disparut.

Elle se releva, sa boite dans la main et passa la porte pour se retrouver dans l'entrée qui n'était plus aussi bondé qu'avant. Avançant tranquillement, la tête baissé, elle avait l'air de quelqu'un qui faisait son travail...quasiment insoupçonnable. Enfin, elle ouvrit la porte principale.

Il faisait nuit, Elle s'éloignait du bagne pour enfin sortir le téléphone que lui avait donné Linda et contacter McBurry.

« . . . . . . . Inspecteur McBurry, j'écoute
- C'est moi, j'ai fini.
- Qu...Déjà ?! Je ne pensais pas vous revoir de si tôt haha, vous avez trouvez quelque chose ?
- Plutôt oui, quelques pièces pouvant nous aider mais surtout un lieu...Il va falloir profiter de la nuit pour agir.
- Erm...Bon très bien. Mais je refuse d'y aller le ventre vide ! Un repas ça vous dit ?
- Euh...McBurry je ne pense pa-
- Allez ! Vous devez crever de faim ici et j'imagine que vous n'avez même pas eu l'occasion de gouter leur délicieuse cuisine !
- ….Bon, si ça vous fait plaisir...
- Bien sur que ça me fait plaisir, on a bientôt fini ce bordel ! Retrouvez moi dans le centre ville, il y a un bistro fort sympathique là-bas, le « Woods ». Emmenez les indices et on regardera ce qu'on peut en faire.
*Clic*

Le centre-ville... C'était à plusieurs heures de marche d'ici...heureusement que les transports en commun existent...et que Brando n'avait pas son porte-monnaie vide ! Il ne lui fallu un peu moins d'une demi-heure pour rejoindre le lieu qui avait été indiqué par McBurry. C'était un bistro chic, encré dans le style londonien classique et dont les décorations ne pouvait que rappeler les bons moment qu'Emilia avait passé durant ses années d'étude.. L'inspecteur était à une table, lui faisant quelque signe de la main pour attester sa présence. Elle s'installa à la table et commença la discussion :

- "Bon...Eh bien maintenant je dois être la plus recherchée d'Angleterre...Il va falloir faire vite.
- Hahaha ! Vous êtes incroyable mademoiselle Eve ! Du coup, qu'est ce que vous avez trouvé !
- Une usine, au nord de Londres, prés d'un aérodrome et qui n'est plus en activité depuis des années, ça vous dit quelque chose ?
- Errm...Il y a bien cette usine de pharmaceutique qui à fermé dans les années 80-90.. Elle n'a jamais été détruite ou racheté.
- C'est là qu'ils sont...Ou du moins là où les personnes kidnappées vont en premier. Ensuite, ils sont amené partout dans le monde...J’espère juste qu'il ne soit pas trop tard !
- Merde... Vous avez autre chose ?
- Un portable et des clés...Il y a certains contacts qui porte des pseudonymes et d'autre sont des appels masqués...J'imagine que vous avez déjà regardé à l'intérieur vu qu'il était dans son carton.
- Oui effectivement. Nous n'avons rien pu en tirer... Quand à ces clés nous n'avons jamais pu en tirer la provenance...
- Ça à certainement un rapport avec l'usine...On y va ce soir, j’espère que vous avez du matériel
- Pleins dans le coffre ! Mais pour l'instant profitons du repas ! J'ai déjà commandé, ça arrive dans pas longtemps ! Vous allez avoir l’occasion de manger de nouveau un bon fish&chips du pays !"



- - - - -


Minuit...l'heure du crime. Emilia et McBurry était dans la voiture devant la fameuse usine dont Brando avait parlé. Personne n'était à l’extérieur et aucun signe ne semblait donner l'impression qu'il y avait quelqu'un. Scarlet sortit du véhicule, suivit de près par l'inspecteur. Elle força le portail et rentra dans l'enceinte de l'usine...Il y avait de quoi faire, et elle ne savait pas par où commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 745

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Mer 23 Mar - 22:11



■ SPOILER ALERT! -INTERVENTION PNJ ♥ ■


L'usine est sombre, déserte. C'est étrange, trop étrange, même. C'est alors que ton portable se met à vibrer. C'est la mère de la petite disparue.
"Pardonnez-moi de vous déranger mais j'ai oublié de vous faire parvenir une photo de McBurry afin de vous aider à le retrouver plus facilement."

Une pièce jointe s'ajoute au message et... oups. Il ne ressemble pas du tout au McBurry qui t'accompagne! Malheureusement, le temps que tu réagisse, tu es déjà hors d'état de combattre.

Tu es en cage lorsque tu te réveille. Tu te sens faible, très faible, comme si tu n'avais plus beaucoup de sang dans le corps - enfin tout juste suffisamment pour rester en vie, pour être exact, mais guère davantage.
"Hum, j'aurais dû me douter que cette désespérée aurait fait n'importe quoi pour récupérer Emilia. Elle n'a jamais su faire les choses par elle-même."

Ton ex-allié est là, te toisant. Il t'a magnifiquement bien manipulé, c'est le moins que l'on puisse dire. Plus loin se trouve la petite fille, Emilia. Elle semble aller bien. Voir même, très bien, pour ce que tu en vois. Et elle te méprise du regard comme rarement quelqu'un l'avait fait avant.

WHAT THE FUCK?!


_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Jeu 24 Mar - 0:33


« Je n'aime pas vraiment ça...On dirait que notre « informateur » nous ais roulé pour avoir la vie sauve... ». McBurry avait l'arme à la main, un fusil d'assaut dont la prévenance était à déterminer...certainement une collection personnelle après toutes ses années de service... Était il vraiment inspecteur avec ses allures de Nicky Larson ? La question restait en suspens, ceci dit il avait été un allié formidable pendant toute cette aventure et de nombreuses fois Emilia aurait pu tourner en rond ou ne pas se sortir de certaines situations.

Elle avançait à pas feutré puis pointa du doigt une porte qui menait vers l’intérieur de l'usine.
« Essayons tout de même d'aller à l’intérieur pour vérifier. Soyons tout de même prudent, on ne sait pas sur quoi on peut tomber et il peut s'agir d'un piège.. » Il acquiesça de la tête et commença à la suivre. Elle aussi n'était pas sûr de ce qu'elle allait trouver. Tout ce qu'elle espérait c'était de ne pas finir au point de départ, c'était la seule piste qu'elle avait et c'était sa seule chance de retrouver la petite Emilia. En se dirigeant vers la lourde porte d'acier, elle posa son oreille contre la peinture verte claire écaillée... Elle n'entendait rien... Elle soupira, se disant qu'il devait forcement y avoir quelque chose.

Scarlet poussa alors le battant d'acier, le grincement trahissant leur présence. McBurry passa devant, l'arme pointée en avant, se tournant vers chaque recoins pour ne pas être prit par surprise par quelconque personne. La pièce était vide, il y avait seulement quelques installations qui servaient autrefois à fermer des boites et remplir des flacons de divers substances dont la belle ignorait l’utilité. Le tout demeurait vieillissant, se dégradant au fur et à mesure des années... Scarlet avança alors, prête à agir à n'importe qu'elle instant, ses sens à l’affût de la moindre chose qui lui semblerait suspecte. Encore une fois, personne. Emilia commençait à perdre espoir, donnant un grand coup de pied dans un carton qui traînait au sol. Elle s'était faite bernée ! Brando ne lui avait pas dit la vérité. Elle tomba sur ses genoux, frappant de ses mains le sol froid en béton de l'usine...La tête baissé vers le sol. McBurry relâcha son attention, soupirant.

« Vous n'auriez pas pu savoir... »

Elle ne bougeait pas, restant dans la même position sans même répondre à ce qu'il venait de dire. Elle resta comme ça pendant plusieurs longues secondes. Elle sentit soudainement une vibration dans la poche. C'était son portable. Il s'agissait de Linda. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas eu de nouvelle et Scarlet avait longuement hésité à ouvrir le message... La mère devait certainement se demander ce qu'il se passait, si on avait retrouvé sa fille... Emilia avait peur d'affronter cet échec en face...Mais elle devait assumer. Elle ouvrit le clapet pour voir le texte s'afficher :

« Bonsoir Eve. Désolé de vous déranger mais j'ai pu voir que vous n'étiez pas avec McBurry. C'est ma faute je n'ai pas pensée à vous donner son visage. Vous avez dû le louper au lieu de rendez-vous et je peux comprendre qu'il soit gênant à votre enquête mais faite lui confiance, c'est un type bien et je pense qu'il pourra vous donner quelques indices importants. Je vous envois sa photo. »

Comment ça...pas avec lui ? Il était juste à côté, regardant d'un coin de l’œil Emilia. Elle cliqua sur le bouton pour télécharger la photo...Plusieurs secondes où elle était dans le doute le plus total... Elle eu soudainement un mal de crâne insupportable. Sa vision commençait à se flouter et elle s'écrasa violemment au sol, la dernière chose qu'elle pu voir était la photo sur son téléphone alors tombé au sol...La photo d'un homme qui ne ressemblait en rien à McBurry...






Cela devait faire des heures maintenant. Ses lourdes paupières virent enfin se lever. Elle clignait plusieurs fois des yeux pour essayer d'y voir plus net. Elle se sentait faible...si faible, allongé dans une cage qui lui semblait bien trop étroite...

"Hum, j'aurais dû me douter que cette désespérée aurait fait n'importe quoi pour récupérer Emilia. Elle n'a jamais su faire les choses par elle-même."

McBurry...Du moins la personne qu'elle pensait être l'inspecteur était ici. Quand ce dernier constata qu'Emilia était réveillé, il se dirigea vers la prison de métal.

« Eve ! Je suis désolé d'avoir interrompu votre formidable enquête mais il s’avère qu'elle allait un peu trop dans le bon sens ! »

Elle se releva, manquant de trébucher pour enfin agripper les barreaux de sa cage tout en dévisageant McBurry.

« Sale connard...Je vais vous tuer ! ». Il se mit à pouffer de rire et continua avec ses paroles mielleuses qui n'avait que le don de rendre Scarlet malade. « Oui, vous auriez certainement pu...C'est pourquoi j'ai quand même prit la peine de prélever un peu de votre sang, histoire que vous n'abusiez pas sur votre formidable don de la nature ! »

Son teint était pale, ses membres tremblant. Elle n'avait certainement que de quoi rester en vie et elle savait très bien qu'en perdre un peu plus lui serrait fatal. Elle ne pouvait pas se permettre ça. En regardant vers sa droite, elle pouvait voir la petite Emilia...beaucoup trop à l'aise dans cette situation et méprisant la doté du regard... Elle ne comprenait pas. Que se passait-il ?! Elle essayait de parler mais il n'y avait que de faible sons qui pouvait sortir de sa bouche.

« J'imagine que vous vous posez un tas de question : Pourquoi Emilia est-elle là à vous regarder, pouvoir suis-je là à vous regardez, qui est responsable de quoi et certainement pleins de révélations. Je vais vous dire Emilia : Vous n'auriez jamais dû quitter votre laboratoire. Le hasard à fait que ce soit vous qui soyez chargée de retrouver cette gamine...Et comme on dit le hasard fait bien les choses. Maintenant que nous vous avons de nouveau entre nos mains nous allons nous assurer que vous ne vous enfuyez pas à nouveau ! Mon affaire va pouvoir reprendre ! »

Il partit en rigolant, prenant la porte sur la gauche et laissant donc les deux Emilia seules dans cette pièce sombre dont seules quelques spots de lumière vives faisait que Scarlet en devenait totalement éblouie.

« Emilia...Pourquoi...Qu'est ce que c'est que cette histoire ?! »

La petite ne répondait pas, mais une silhouette se présenta devant les yeux de la belle enfermée.

« Laisses moi répondre à tes questions... ».

Elle connaissait cette voix, une voix qu'elle aurait reconnu parmi tant d'autre même après plusieurs années. Alors que la silhouette s'approchait pour dévoiler son identité au grand jour, Emilia semblait déjà savoir...Une chevelure blonde, la carrure fine, des lunettes venant couvrir un regard aux yeux noisettes...

« E...Eliza... ? »

Elle était là, se présentant sous ses yeux et arborant un sourire faussement sympathique, cachant derrière tout un plan qui allait lui être désormais dévoilé.

« Salut Darling."


Note pour Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Sam 26 Mar - 17:20

Elle était devant elle. Il ne pouvait pas s'agir d'une autre personne, c'était impossible. Scarlet se colla contre la grille, pressant tellement fort contre la paroi que l'on aurait pu croire qu'elle voulait passer au travers, tendant la main pour essayer de toucher de ses doigts celles qu'elle avait perdue pendant toutes ces années...

« E...Eliza... ?...C-C'est toi ? »

Eliza restait les bras croisée, un regard inquisiteur devant cette larve d'Emilia qui semblait bien ridicule a vouloir attraper une chimère. Elle se recula d'un pas pour éviter tout contact avec ce monstre en cage et parla d'une voix froide. Ses vêtements d'un grand luxe et sa posture élégante était tout le contraire d'Eve, qui en plus de n'être dans ses vielles fripes n'était même plus capable de tenir debout.

« Emilia, tu n'as jamais pu te plier à ce que l'on te demande. Tu aurais pu devenir bien plus que ce ramassis de merde. Ces quatre années tu 'as jamais voulu coopérer...Tu as toujours été si négative, à toujours vouloir te battre pour ta « liberté ». Tu ne t'en souviens peut-être pas mais j'ai toujours voulu que tu me suive, que tu deviennes comme moi. Ils ont essayé de te sauver, de t'aider à faire grandir tes pouvoirs à un point inimaginable ! C'est toujours ce qu'ils ont voulu : Faire des gens comme nous la vraie évolution de l'humain. Trop longtemps les dotés ont été victimes d'exclusions, de violences, de discriminations ! Tu es bien placée pour le savoir non ? Si des jeunes dotés sont enlevé c'est pour les rendre encore plus puissant, faire d'eux des êtres formidables ! »

La belle n'en revenait pas...Elle cherchait ses mots mais rien ne pouvait parvenir jusqu'à sa bouche. Elle avait tellement de question mais en fait une pu enfin être posé :
« Eliza...toi aussi ? »

Elle pouffa de rire avant de continuer sur le même ton. « Je suis devenue plus puissante ! Plus endurante ! Depuis ces quatre dernières années, ils ont fait de moi un être digne de poser le pied sur ce nouveau monde. ». Son œil droit devint d'un bleu étincelant, une vive lumière qui traversa toute la pièce en un fin rayon, passant par delà la cage d'Emilia. Surprise, elle se jeta sur le côté opposé de sa prison et un bruit assourdissant retentit. Un flash de lumière aveuglant qui disparut aussitôt. Un des côtés de la cage venait d'être pulvérisé, les quelques côtés restant paressant fondu.

« Regarde ! Admire ce qu'ils ont fait de moi ! Pourquoi ne veux tu pas être avec nous ? Toi et les autres ensembles, nous serions invincibles ! »

Emilia tomba à la renverse, n'étant soutenu par plus rien et s'écrasa sur le sol glacée. Elle ne pouvait pas croire qu'elle était partisane de tels monstruosités. Comment pouvait-elle penser faire le bien dans ces conditions ! À peine eut elle fini sa phrase que la belle s’écria de toute les forces qui lui restait :

« Et ceux qui ne sont plus que des cobayes ?! Ceux que tes « amis » on laissé mourir ou transformés en bombe ?! Ceux qui ne cherche qu'à vivre paisiblement malgré leurs différences ?! »

Eliza restait de marbre, insensible à de tels sottises que pouvait dire Scarlet. « Seuls les plus forts mérites cette Terre Emilia. Depuis la genèse de l'humanité cela à toujours été le cas... »

Eve serrait des dents, elle ne voulait pas en entendre d'avantage. Sa tête se baissa lentement, laissant sa chevelure parvenir par dessus ses yeux. On ne pouvait plus que voir quelques gouttes tomber au sol, de chaudes larmes venant d'un cœur brisé.






« En fait....Je ne veux pas en entendre d'avantage. Je n'en ai rien à foutre de vos intentions. Gamine, Je m'en fiche que tu ne veuilles pas me suivre : tu dois certainement être en rogne parce que tu as toujours été un sujet de test. Mais sache que si je suis venu jusque ici, que je me suis fait chier à rentrer dans une prison, torturer un type, enquêter pendant maintenant trois jours presque sans dormir et finir dans cette cage, c'est que t'as des parents qui t'aime plus que tout et qui serait prêt à faire n'importe quoi pour te revoir...Alors si tu ne veux pas bouger tes fesses jusqu'à la maison, je vais t'y traîner de force ! »

La petite Emilia ne bougeait pas et ne semblait pas réagir. Eliza se contenta de rire aux éclat devant un spectacle aussi minable.

« Tu ne la forcera à rien Emilia Crimson Scarlet ! Les gens normaux ne sont pas en droit de nous retirer notre don ! Ils cherchent juste à nous détruire...Si tu n'es pas avec moi...Je vais devoir te tuer. »

Son regard menaçant traversait l'esprit de Scarlet. Elle n'avait plus assez de sang en réserve et l'utiliser en vain lui serait fatal. Elle se releva, prête à combattre même si cela devait signer la fin de sa vie. Elle avait tenue une promesse, et elle ne comptait pas la rompre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 745

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Dim 27 Mar - 21:23



■ SPOILER ALERT! -INTERVENTION PNJ ♥ ■


Tu te reçois un coup en pleine tête. Le faux McBurry, dont la main venait de se transformer en bloc de pierre dure, en a apparement eu marre de d'entendre causer.

"Vous me faites pitié. On dirait une de ces héroïnes de comics passant leur temps à parler pour ne rien dire. Vous ne savez rien. Je ne vous laisserais pas me retirer Emilia. Je ne vous laisserais pas me retirer ma fille!"

Il rit avant d'ajouter.

"Surprise? Il semblerait que ma chère ex-femme ne vous ait pas tout dit. Pourquoi Emilia est-elle dotée, selon vous? Parce que son père, moi, l'est aussi, bien sur! Sa mère était enceinte e peu lorsqu'elle a décidé de me quitter pour ce scientifique à la manque! Il m'a pris ma femme et maintenant, il voudrait aussi faire de MA fille un cobaye pour ses expériences? Eh bien non, ça ne marche pas ainsi. Moi aussi, j'ai fais une promesse à Emilia; celle que l'on ne serait plus jamais séparés elle et moi. Je compte bien la tenir."

La petite Emilia vient alors rejoindre le faux McBurry avant de l'enlacer avant de te lancer un regard mi-apeuré mi-colérique. Ce n'est qu'une enfant.

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Dim 27 Mar - 22:55


A peine avait-elle eu le temps de se relever qu'un violent choc sur le crâne lui avait été administré. Elle se retrouvait à sa position de départ, faible et sans plus de défense. Elle pouvait entendre des pas derrière elle,  Elle se retourna puis vit un immense bloc de pierre essayant de l’écraser. Emilia roula sur le côté pour l'esquivé et constata que cette masse était en fait le bras de McBurry ! Ce dernier semblait fatigué de l'entendre parler depuis tout ce temps.

"Vous me faites pitié. On dirait une de ces héroïnes de comics passant leur temps à parler pour ne rien dire. Vous ne savez rien. Je ne vous laisserais pas me retirer Emilia. Je ne vous laisserais pas me retirer ma fille!"  

Il rigolait nerveusement, on pouvait sentir sa colère dans sa voix. Scarlet venait de faire une nouvelle révélation : Alors celui qui se faisait passer pour McBurry était le père d'Emilia ?! Bien qu'ils auraient pu régler ça calmement lors du divorce, la situation laissait entendre que c'était compliqué...beaucoup trop pour Emilia qui était désormais entre deux feux, deux histoires, deux problèmes...

"Surprise? Il semblerait que ma chère ex-femme ne vous ait pas tout dit. Pourquoi Emilia est-elle dotée, selon vous? Parce que son père, moi, l'est aussi, bien sur! Sa mère était enceinte e peu lorsqu'elle a décidé de me quitter pour ce scientifique à la manque! Il m'a pris ma femme et maintenant, il voudrait aussi faire de MA fille un cobaye pour ses expériences? Eh bien non, ça ne marche pas ainsi. Moi aussi, j'ai fais une promesse à Emilia; celle que l'on ne serait plus jamais séparés elle et moi. Je compte bien la tenir."

La petite Emilia vint enfin à bouger pour rejoindre les bras de son vrai père, regardant toujours la belle avec ce regard de haine mais teinté d'une pointe de peur. Elle n'était qu'une enfant innocente au milieu d'un champs de bataille. Scarlet pouvait ressentir cette peur. Elle n'avait rien à faire là, elle n'avait pas à voir un spectacle pareil.

« Et une fois que vous l'aurez récupéré, vous allez faire quoi ? Vivre en paria sans pouvoir l'éduquer ? Vous allez devoir fuir toute votre vie avec votre fille pendant que vous continuez vos enlèvements ?! »

Il leva son bras avant d'assener un nouveau coup, puis un autre et un autre. Emilia tenta d'esquiver tant qu'elle le pouvait mais elle ne pouvait pas faire ça éternellement. Une dernier fois elle bloqua le coup avec ses deux mains. Elle essayait de lutter pour ne pas se faire écraser mais la force lui manquait, elle y mettait toutes ses forces, puisant dans ses derniers retranchements.

«Vous n'avez aucune leçon à me donner ! J'aime ma fille et je ferais tout pour elle ! »

La masse de pierre se rapprochait dangereusement de la face d'Emilia, Eliza d'un coup sortie de son état de calme pour s'écrier avec violence :

« Laisse là ! Elle est à moi ! Si c'est à quelqu'un de l'éliminer c'est bien à moi ! »

« Reste en dehors de ça  Eliza ! Tu as des choses plus importantes à faire ! »

Il n'avait pas l'air de réagir, la petite venait de s'éloigner un peu, apeuré par tout ce qui était en train de se passer. « McBurry » n'avait pas l'air de vouloir lâcher l'affaire...trop tard pour Emilia...Elle ne pouvait plus tenir...ses forces l’abandonnèrent un dernier instant...C'était fini





Il y eu un grand flash...Un bruit grinçant dans la tête de Scarlet, elle ne sentait plus le poids de la roche contre elle . Quand elle ouvrit les yeux il n'y avait plus rien... McBurry venait de retirer sa masse. Il était à genoux, un immense trou en bas à gauche de son buste. Son sang se rependait sur le sol de la pièce. La petite Emilia se mit à pleurer dans son coin, ne supportant pas la vue de son père blessé de la sorte.

« Laisse. Moi. La. Tuer !! »

Elle hurlait de rage, le calme qu'elle avait depuis avec elle venait de l'abandonner. Son œil s'était fait encore plus brillant que la première fois où elle avait attaqué ! La gamine était terrorisé, son père l'était tout autant mais essayait de résonner la jeune femme.

« Eliza ! Qu'est ce que tu fous ?! »

« Tu n'es qu'un poids dans ce groupe ! Le patron sera content de savoir que j'ai fait une allégement des membres ! T'as toujours été trop centré sur ta fille ! »

La même lumière vive commençait à apparaître en direction de sa tête, ''McBurry'' ne bougeait pas, terrorisé. « PAPA ! » Cria la gamine. Son sort était scellé, il n'avait plus d'autre choix que de mourir si il ne s'écartait pas. Malheureusement avec sa blessure il ne pouvait pas faire d'avantage.

« CREVE ! »

Emilia ne sait pas vraiment pourquoi, mais elle s'était levé en toute vitesse. Elle devait réagir. C'était peut-être un enfoiré, il avait peut-être fait des choses atroces mais il était avant tout le père d'une fille...Peut-importe le reste. Il l'aimait, il avait tout fait pour elle. Peut-être que ça l'avait touché, peut-être qu'elle se sentait coupable que cela finisse comme ça pour lui.

Elle s’élança en direction de McBurry et le projeta de toutes ses forces avec son bras gauche alors que le rayon commençait à détruire toute forme dans son passage...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Ven 1 Avr - 0:28

« Emilia ! Emilia ! »
« Eliza ? Je ne t'attendais plus ! »
« Tu m'aurais laissé tombé en pleine ville avec cette pluie ? »
« Haha non jamais, tu sais bien que je plaisante. »


-
-
-
-

« Tu sais Emilia...J'y ai beaucoup réfléchis... ça fait depuis gamine que l'on se connaît, on a toujours été les meilleures amies du monde...Tu es vraiment quelqu'un de spécial à mes yeux et savoir que tu pars pour Oxford bah...ça me rend triste. »
« … Moi aussi ça me fait chier. Mais ce n'est pas si loin de Londres ! On pourra se voir souvent ! »
« ...Quand tu reviendras...tu pourras me promettre quelque chose... ? »
« Tout ce que tu veux Eliza. Qu'est ce qui te vient à l'esprit ? »
« Je...en fait je... »

-

« E...Emilia ? »
« ... »
« ...Emilia...s'il te plaît...ne part pas...ne me laisse pas... »
« Je ne t’abandonnerais jamais Eliza...Je te le promet »


-
-
-
-

« Eliza, je suis tellement contente que tu es pu rentrer à l'université d'Oxford ! Tu as du mettre les bouchées doubles pour les impressionner à ce point ! »
« En fait...Depuis que j'ai su que tu allais partir...j'ai tout fait pour ne jamais te perdre. Et puis au moins, je pourrais dire que moi aussi j'ai fais une grande école ! »
« ... »
« Quelque chose ne va pas... ? »
« En fait... je pensais à quelque chose...Si tu devait aller à Oxford avec moi...Je voudrais que l'on prenne un appartement...rien que nous deux. Je veux savoir si tu es d'accord ! »
« ...Rien ne me ferait plus plaisir Emilia. »

-
-
-

« Je suis tendue pour ce soir... »
« Ce sont tes parents qui te font peur ? »
« En fait..c'est plus leur réaction...Je ne sais pas comment ils vont réagir. »
« Emilia...Tes parents sont des gens formidables et ont toujours été ouvert d'esprit ! Ils ne te souhaite que le meilleur et je suis certaine qu'ils seront ravis de l'apprendre. »
« J’espère...J’entends leur voiture ! Ils sont là ! Eliza...C'est le grand soir ! »













Alors que la lumière venait à s'estomper pour de nouveau laisser place à cette obscurité envahissant la salle, le faux McBurry était sur le dos, encore en vie et étonné de l'être. Il n'y avait plus un son dans la pièce. La petite Emilia avait retenu son souffle, admirant avec une crainte des plus certaines la scène qui se déroulait devant ses yeux d'enfant. Eliza gardait son visage plein de haine, et voir qu'elle venait de louper sa cible lui était encore plus agaçant. Cependant elle se mit à rire...rire comme elle n'avait jamais rit, un ricanement des plus angoissants et dont le son strident effrayait la gamine qui vint alors à se rapprocher de son père pour voir si il allait bien. Ce qui la faisait tant rire se trouvait devant ses yeux...Emilia n'avait pas bougé depuis, gardant sa position pendant de trop nombreuses secondes, le sang venant se rependre sur le sol. Elle tomba en avant, son corps lourd venant s'écraser contre le béton anthracite du sol.

« Emilia ! Tu ne changera jamais...Toujours prête à te sacrifier pour n'importe qui ! TU ES PRÊTE A PERDRE UN BRAS POUR SAUVER CELUI QUI T'A MANIPULE DEPUIS LE DÉBUT !"

Tout son membre avait été détruit par le rayon, ne laissant qu'un bout d'épaule cuit par la chaleur. Elle essayait de contenir la blessure avec son pouvoir mais celui lui demandait beaucoup trop de force. Bien que la plaie cicatrisait rapidement, elle y perdait beaucoup de sang. La tête posé contre le sol, elle grinçait des dents, les larmes coulant de ses yeux.

« Eliza...Pourquoi tu es devenue comme ça.. ? POURQUOI ?! »

Eliza baissa la tête, essayant de se calmer le plus qu'elle le pouvait, bien que la rage était bien trop forte en elle. Elle regarda Emilia avec le plus grand des mépris, les yeux remplit d'une haine immense. Elle s’efforçait de crier pour bien se faire entendre, malgré le fait que cela avait pour effet de la rendre un peu plus attristée.

« Depuis le début, j'ai tout fait pour que tu m'aimes...J'ai tout fait pour ne pas te voir partir...J'ai fais des choses horribles pour être au même niveau que toi, pour que tu te rendes compte que je t'aimais et que j'avais tout sacrifié pour toi...J'ai du venir à Oxford pour toi...je me suis vendu à ce porc de l’académie pour y rentrer...mais toi...toi tu n'as jamais sacrifié quoi que ce soit...Et même aujourd'hui, tu es prête à te traîner par terre pour ne pas me rejoindre ! TU ME DETESTE A CE POINT EMILIA ?! »

Scarlet avait du mal à saisir, les propos de son ancienne meilleure amie et amante était devenu ceux d'une folle psychopathe. Elle n'était plus rien de ce qu'Emilia avait aimé un jour... Elle n'était plus qu'un monstre, et au plus les révélations étaient dévoilé, au plus elle se sentait coupable d'avoir nourrir ses sentiments pendant des années. Elle ne s'imaginait pas la voir comme ça un jour. Le masque était tombé, et ce qui se trouvait derrière la terrifiait...Oui, Scarlet avait peur: Incapable de bouger, une créature venant de ses pires cauchemars étaient désormais devant ses yeux, un cauchemar aux yeux d'un ange qu'elle avait chérie pendant de longues années et qui s'avançait lentement vers elle, le déplacement lent et parsemé de spasmes, signe de la folie qui gagnait de plus en plus son être.

« Eliza...arrête...pitié... »

Au plus cette dernière raccourcissait l'espace entre les deux jeunes femmes, au plus un sourire carnassier se dévoilait sur son visage. Un sourire malsain qu'elle ne pouvait pas s’empêcher de faire.

« De la pitié. Alors que tu voulais me combattre il n'y a même pas cinq minutes pour protéger l'autre gamine ? Et en plus tu te fous de ma gueule. »

Elle était juste ici, à quelques centimètres de la belle, s'abaissant pour l'attraper par la chevelure rougeâtre, positionnant la tête de Scarlet au même niveau que la sienne. Elle vint alors mordiller sa joue puis la regarda droit dans les yeux .

« Je vais te dépecer ici, et peut-être qu'un mannequin avec ton visage sera plus obéissant que toi. »

Bien qu'Emilia était incapable de sentir quoi que ce soit...son corps tremblait. Jamais elle n'avait ressentie une épouvante aussi intense, la vision macabre d'un visage déformé par l'insanité qui était en train de s'amuser à embrasser son cou... S'était trop pour elle. Elle était incapable de pleurer, incapable de se mouvoir. Son corps ne l'avait pas encore fait tourner de l’œil, elle était impuissante, regardant comme un spectacle macabre ce qui risquait d'être sa propre mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 745

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Dim 3 Avr - 12:47



■ SPOILER ALERT! -INTERVENTION PNJ ♥ ■



Tout semblait être perdu, n'est-ce pas? Oui, tout. Et c'aurait été sans doute le cas si une lumière vive escortée d'un hurlement n'était pas intervenue en ta faveur. Tu ne comprends pas immédiatement mais Eliza est renvoyée vers l'arrière, blessée plus ou moins grièvement (selon ta convenance).

Il y a un contact sur ton épaule, qui arrête le saignement. C'est comme un pansement lourd. Tu te sens toujours faible mais au moins, plus besoin d'être à la merci de qui que ce soit. La petite Emilia te regarde, les mains couvertes de ton sang. "Je vous ai fais une suture avec mon pouvoir, c'est du diamant. Il ne tiendra pas très longtemps mais vous donnera assez de temps pour fuir. Emmenez mon papa, s'il vous plaît."

Tout son corps à elle commence à se cristalliser elle-aussi. Elle se meurt. "On ne peut rien pour moi. Je ne voulais pas devenir non-dotée, je voulais rester avec mon papa, mon vrai papa... pas celui qui me battait... Alors s'il vous plaît, partez!"

Tu ne peux plus rien pour elle, dans moins de cinq minutes, son corps sera entièrement devenu du cristal et elle mourra. Elle sourit, pourtant, elle ne semble pas effrayée. Pour une enfant si jeune, c'est incroyable d'entendre un tel discours, et pourtant... Maintenant, libre à toi de voir ce que tu fais derrière.


_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Dim 3 Avr - 22:13


C'était certainement la fin oui, il n'y avait plus d'espoir de retrouver un jour le visage sympathique d'Eliza, la chaleur de ses bras, le contact de ses lèvres, le sourire qui donnait à Emilia la force de continuer...Non il n'y avait plus rien. Le monde avait changé en quatre ans et elle ne pouvait pas lutter contre quelque chose qui la dépassait... Elle sentait doucement son regard tomber dans les ténèbres. Finalement ce n'était qu'une douce libération que de ne plus voir celle qu'elle avait aimé l'assassiner...

C'est alors qu'un hurlement se fit entendre. Elle aurait pu croire que son âme avait quitté son corps et qu'elle pouvait entendre son dernier cri d'agonie mais ce ne fut pas le cas. Eliza n'était plus sur elle, son corps vint se projeter contre le mur le plus proche, une lance brillante de mille feux logé en plein milieu de son abdomen. Elle bougeait en poussant des grognements de souffrance. Scarlet regardait en la direction opposée, elle pouvait y voir la petite Emilia, le bras tendue et le regard bien déterminé à vouloir aider la belle.

Le fillette s'approche et glissa sa main sur la blessure d'Emilia pour la couvrir d'un voile de cristal, c'est alors qu'elle prononça ses mots d'un air triste mais pourtant sans hésiter. «Je vous ai fais une suture avec mon pouvoir, c'est du diamant. Il ne tiendra pas très longtemps mais vous donnera assez de temps pour fuir. Emmenez mon papa, s'il vous plaît. ».

Emilia se releva lentement et repris son souffle pendant quelques secondes. Le père s'était relevé, le même « bandage » au niveau de la plaie qu'il avait reçu. Elle était soulagé de voir que finalement la gamine et son paternel allait bien, mais alors qu'elle s’apprêtait à sourire pour donner un signe de remerciement pour lui avoir sauvé la vie, lentement les jambes de la petite commencèrent à se cristalliser pour remonter tout doucement.

« On ne peut rien pour moi. Je ne voulais pas devenir non-dotée, je voulais rester avec mon papa, mon vrai papa... pas celui qui me battait... Alors s'il vous plaît, partez! »

« Emilia... ?! »

Elle l'avait annoncer de façon si sérieuse, si déterminé, elle était prête à se donner la mort pour ne pas y retourner, elle ne voulait pas continuer à être le sujet d’expérience de quelqu'un qui la maltraitait... et elle avait totalement raison. Ce problème venait alors à se poser : Elle avait tenu une promesse à ces scientifiques mais étaient-ils vraiment si bienveillant que ça ? Alors que le vrai père avait mit corps et âme pour retrouver sa fille, ils avait juste fait en sorte de se servir d'Emilia.


Alors qu'elle essayait de faire le bien, elle était devenu un monstre, un monstre qui essayait de déchirer cet amour véritable entre une fille et son père.

« Emilia, ma chérie ! Tu n'y pense pas ?! Arrêtes tout de suite ! »

Scarlet posa son bras sur l’épaule de la gamine « Je ne vais pas partir sans toi...mais je n'ai pas l'intention de te ramener. Qu'importe ce qu'il en diront...Je ne peux pas faire ça. » Elle regardait le sol, honteuse d'elle... « J'ai fais les mauvais choix...J'ai aidé la mauvaise cause et je n'ai pas pu savoir comment faire le bien...Encore une fois je n'ai pas pu protéger ceux qui le méritait...Mais je veux me racheter. Je vous laisserais tranquille et je ferais en sorte que personne ne puisse jamais vous importuner.». Elle s'abaissa à son niveau, on pouvait voir les larmes couler sur son visage tendit qu'elle agrippait de toute ses forces Emilia qui semblait rester de marbre. « Tu ne dois pas mourir, penses à ton père ! Tu ne peux pas lui faire subir ça ! ».

Encore une fois elle risquait d'être l'unique responsable de la mort d'un enfant...Ce qu'elle redoutait le plus. Ses mains tremblaient, elle ne voulait pas que cela arrive. Si Emilia mourrait ici et maintenant, plus jamais elle ne pourrait se regarder dans un miroir, plus jamais elle n'aurait la volonté de protéger quiconque, plus jamais elle n'aurait l'envie de vivre d'avantage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail... Sam 23 Avr - 23:32


Alors que la situation ne laissait que très peu de place à l'humour, dans cette pièce sombre est froide que composait le souterrain, un ricanement se fit entendre...Puis un fou rire. En tournant la tête vers son ancienne compagne, Emilia pouvait la voir rire aux éclats. Transpercée de part en part, elle avait un sourire démoniaque fixé sur ses lèvres. Elle n'avait pas l'air de prendre en compte la douleur et continuait son agissement des plus malsains.

Alors Emilia ! C'est ça le chemin que tu as choisis ?! Essayer de sauver les autres alors que tu n'es même pas capable de sauver une gamine de la mort. C'est...c'est pitoyable...








Tu n'es vraiment qu'une merde Emilia.


Scarlet ne répondit pas, il ne valait mieux pas. Elle restait les bras autour de l'enfant qui peu à peu devenait cristal sans que rien ne puisse être fait...Il n'y avait plus rien à faire... Elle ferma lentement les yeux, s'approchant du corps froid de la gamine, essayant une dernière fois de lui faire entendre raison.

S'il te plaît Emilia, ne fait pas ça...





… S'il te plaît..






Elle se recula de quelques centimètres. Quand ses yeux s’ouvrèrent enfin, Eve voyait le sourire de la fillette sculpté dans le cristal bleu azur. Aucune larme, aucun remord quand à cet acte... C'était fini. Le père s'écroula au sol, pleurant toutes les larmes de son corps. BORDEL ! Emilia frappa le sol, encore une fois elle avait échouée. Se tournant vers Eliza, elle avait constaté que cette dernière avait disparue, seule une flaque de sang laissait une trace de son passage ici. POURQUOI ?! CE N'ETAIT QU'UNE ENFANT ! MA FILLE ! Celui qui s'était fait passé pour McBurry pendant tout ce temps se leva avec violence, et mit la main dans la poche intérieure de sa veste pour en sortir un pistolet.

Emilia était trop faible pour faire quoi que ce soit, elle ne pouvait pas esquiver ou utiliser son pouvoir pour dévier le projectile. Elle commença à lever sa main pour cacher son visage mais à sa grande surprise le canon ne lui était pas destiné. L'arme posé contre sa tempe, il se mit à hurlé le nom de l'enfant qu'il venait de perdre. Emilia se leva précipitamment pour essayer de l'arrêter. Elle était à seulement quelques mètres.




PAN






Le corps gisait de McBurry gisait à sol, le crane ouvert par l'impact d'une balle fatale, signant la fin de sa lutte pour le bonheur de sa fille. le sang venant se rependre sur les quelques mètres de béton qui n'était pas encore coloré par la couleur grenat... Seul la statue d'Emilia demeurait vierge de cette coloration, pure et étincelante, elle était magnifique au milieu de cette horreur.

Elle était au milieu de ce champs de bataille, unique vivante et pourtant peu victorieuse au final... Sans en faire d'avantage, elle monta péniblement les escaliers, laissant la lueur de faibles luminaire éclairer ce triste spectacle.




------------


Elle était resté quelques temps dans l'appartement du McBurry, rejetant les appels et ignorant les messages qu'elle pouvait recevoir sur son téléphone. Le cristal sur sa blessure s'était dissipé mais elle avait eu le temps de faire cicatriser sa plaie, ne laissant qu'un espace creux là ou se situait son bras. Elle n'arrivait pas à fermer l’œil, elle profitait de ce temps pour laver les fripes qu'elle avait sur elle, coulant de l'eau glacé sur le sang encore frais, venant alors donner une teinte rose qu'elle essayait d'enlever. Elle fut étonné de voir que son sang revenait désormais vers elle, mais il ne s'agissait pas uniquement du sien, et les marques cette nuit agité restait gravé sur le tissus...

Dans le crépuscule d'une rare beauté, sur le balcon de cette habitation, elle avait récupéré des cigarettes sur la table du salon. Elle n'avait jamais fumé de sa vie, mais il faut bien avouer que l'envie de se détendre par n'importe qu'elle moyen lui avait traversé plusieurs fois l'esprit. Pas très malin de sa part de commencer... Elle se saisit d'un briquet qu'elle craqua plusieurs fois avant de voir apparaître une petite flamme avec laquelle elle alluma l'embout de sa clope.

Après une grande inspiration, elle se mit à tousser plusieurs fois, ses yeux devant d'un léger rouge. Il lui fallut tout de même quelque minutes avant de pouvoir s'accommoder à cette respiration toxique et fort désagréable pour celui qui n'y est pas habitué... Elle s'allongea sur le béton froid en regardant les premières étoiles qui venait alors d’apparaître, toujours sa "sucette" au bec...

Elle avait encore une chose à faire avant de repartir pour de bon de cette ville. Après avoir fini de consumer sa cigarette, elle prit la direction de la chambre pour allumer l'ordinateur portable et chercher des informations sur le web...
Plus tard durant cette même soirée, elle se trouvait devant une porte d'une maison dont elle ne connaissait que l'adresse. Les lumières des lampes signalait qu'elle était habitée par quelqu'un. Emilia partie pour toquer à la porte puis retenu son geste pendant quelque seconde...devait-elle vraiment faire ça ? La peur l’empêcher d'agir d'avantage pendant de longues minutes, restant au seuil de cette porte de bois... Elle prit finalement son courage à deux mains et frappa distinctement plusieurs fois. Après quelques secondes durant lesquels Emilia se mordit la lèvre inférieure, la lourde barrière s'ouvrit pour laisser entrevoir un visage vieux, celui d'une femme qui avait la quarantaine. Surprit de recevoir de la visite à cet heure aussi tardive, elle fronça légèrement les sourcils. « Bonsoir ? Je peux vous aider »

Elle soupira légèrement, essayant de ne pas succomber directement à ses émotions

...Bonsoir...Mère.

Elle resta bêtes pendant plusieurs secondes, les yeux grands ouverts et les mains tremblantes...Sont visage lui était soudainement revenu en tête. Elle tentait de rester fier, sa voix tremblante venant cependant trahir ce comportement, « E...Emilia ? ». Elle ne prit pas le temps de répondre, se jeta directement dans les bras de son paternel. « Aya ? Aya, dépêche toi le repas va refroidi- », son père laissa tomber sa spatule devant le visage de sa fille, constatent qu'elle avait bien changée après toutes ces années et remarquant avec tristesse la blessure qui était maintenant devenue un handicap...Il s'approcha des deux, se joignant à l'étreinte familiale, quelques chose qui n'avait pas été fait depuis de trop nombreuses années...Pendant le repas, elle leur avait tout expliqué, de ces passages les plus braves aux instants les plus atroces. Elle préférait être honnête avec eux... Elle leur a montré ce qu'elle pouvait faire, la malédiction dont elle était prise.

Aya, après avoir écoutée avec la plus grande des attentions l'histoire de sa fille, vint enfin à prendre la parole « Emilia...ne peux pas t'en vouloir...Tu as cru faire ce qu'il te semblait être juste. » Elle se racla la gorge un moment avant de reprendre dans le plus grand des calmes « Que compte tu faire maintenant ? Reprendre tes études et rester ici ? ». Elle connaissait très bien la réponse, mais elle voulait l'entendre. Emilia ne le savait que trop bien. Elle prit le temps de prendre une gorgée de thé avant de s'expliquer très clairement.

« Je n'ai plus rien à faire ici...Je suis devenue...Un monstre. Eliza s'est enfuie et elle s'en prendra à vous si jamais je reste ici. Il faut que je reparte pour Laurel. Là bas il y a une école pour les gens comme moi. Je pourrais devenir une Joker, protéger ceux qui n'ont pas eu ma chance...

Jeune fille !

Roy ! Qu'est ce qui te prend ?

...Emilia...Tu n'es pas un monstre ! Si tu as reçu ce don c'est que tu en es digne ! Je sais que tu l'es...Tu ne m'as jamais déçu ma fille, alors tâche de ne pas oublier ce que je t'ai dit.

Ses paroles n'avait pas été prononcé pour rien et Emilia pouvait s'en rendre compte. Elle avait eu de la chance d'avoir des parents aussi réceptif, aussi fier de leur fille.

---------


Le lendemain, il s'agissait déjà du retour. Emilia voulait prendre le moins de risque possible pour ses parents et elle ne souhaitait pas rester pour ne pas risquer leur vie. Dans l'immense aéroport de Londres, c'était de nouveau l'heure des adieux. « Prend soin de toi...Et donne nous des nouvelles. » « Je n'y manquerais pas Père...J’espère vous revoir quand les temps seront meilleurs », Aya s'avança de quelques pas pour venir poser sa main sur l'épaule de sa fille « Nous viendrons le plus tôt possible...Fais de ton mieux Emilia...Il n'y a aucune honte à subir un échec, mais le plus important c'est de se relever d'en devenir plus forte ». Elle prit Emilia dans ses bras cachant ses larmes, elle glissa quelques mots à l'oreille de sa fille. «Nous t'aimons Emilia. »

- A tous les passagers du vol 25820, embarcation immédiate !  

doucement, la famille se sépara pour laisser un vide, physique tout comme dans le cœur. Le blouson en cuir sur les épaules, elle cachait son bras disparut et entra dans l'avion, laissant sa famille sur le tarmac...




---


Durant la nuit dernière, des rapports indiquent plusieurs dossiers compromettant concernant un couple de scientifique […] utilisant des enfants comme sujet d’expérience. En effet plusieurs informations auraient circulé affichant des preuves lourdes de conséquences. Linda et Geralt Pax, les deux scientifiques ont été depuis ces dernières 24h confronté à des centaines de message de menace de mort sur les réseaux sociaux et de nombreuses parodies sur leur image ont été faites. Le laboratoire aurait fermé dans la nuit suite à une intervention de la police et les deux individus ont été mis en examens et attendent leur jugement qui se déroulera le mois prochain [...]. Il va s'en dire que l'affaire est déjà considéré comme classé, les documents apportant des accusations irréfutables et des rapports d’expériences atroces. Une pile de document à été apporté à la police par un individu dont l'identité est resté secrète […].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Mission][Terminée] Retour au bercail...

Revenir en haut Aller en bas

[Mission][Terminée] Retour au bercail...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Le reste du monde :: Les autres pays-
Partenaires

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit