AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Of Blood and Sugar [feat Emilia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : En dehors des lois.
❝ POINTS : 48

MessageSujet: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Ven 18 Mar - 22:12

Aujourd'hui Elizabeth avait décidé de se faire plaisir par une grande journée shopping, car il était grand temps que la petite mercenaire s'achète quelque accessoire, oh, elle ne pouvait pas encore s'acheter de grande garde robe où plusieurs dizaines de vêtements tout simplement car il lui manquait un chez soit bien à elle, la vie de mercenaire payait très bien mais elle demandait à être très mobile. Tout simplement parce que la police était douée pour remonter les pistes et qu'il fallait souvent faire ce que je savais faire de mieux, disparaître sans laisser de trace. Mais passons, la petite muette se baladait de manière insouciante dans les rues de la ville, son ombrelle déployée pour la protéger des rayons du soleil et pour lui laisser l'espace dont elle avait besoin pour marcher dans les rues (ce n'est pas qu'elle n'aimait pas les foules, mais sa petite taille pouvait provoquer quelques bousculades), elle avait sur ses oreilles une paire d'écouteur rose et blanc passant la Moonlight Sonata alors que won regard se baladait sur les différentes boutiques, elle avait déjà fait quelques achats, dont un nouveau collier de perles noires qui avait rejoint ceux qu'elle portait déjà autour de son délicat cou, enfin c'était une belle journée. Légèrement ennuyeuse, mais cela ne faisait pas de mal de temps à autre.

Cependant, le regard de la petite anglaise fut attiré par un mouvement de roux dans la foule, et elle se concentra sur une petite (enfin, tout était relatif pour elle) rouquine qui se mouvait dans la foule en se faisant le plus discret possible, frôlant certaine personne et se glissant entres autres. Et Elizabeth leva un délicat sourcil curieux devant ce discret spectacle, oh, elle le reconnaissait bien sûr. C'était une pickpocket en action, elle en avait été une dans son enfance et même encore de temps à autre pour passer le temps, mais elle avait suffisamment d'argent de côté pour ne plus avoir à recourir à ce genre de pratique. La rouquine en bombardier de cuir était... Pas mauvaise, sans plus, suffisamment habile pour ne pas se laisser attraper, certes, mais il lui manquait ce petit quelque chose qui faisait toute la différence. D'une certaine manière elle me rappelait mes premières années dans les rues, une bien sombre époque, avant que mon père ne décide de m'adopter et de me former. A cette époque c'était voler ou mourir, alors j'avais vite fait mon choix.
Elizabeth suivit le spectacle des yeux, regardant la rouquine habilement voler un portefeuille en cuir d'un grand passant à l'air pas fin avant de partir discrètement, la petite assassine laissa échapper un léger sourire alors qu'elle commença à suivre la voleuse, passant à côté de sa victime qui commençant à fouiller ses poches avant de jurer comme un charretier, l'illusionniste ferma son ombrelle avant de suivre la voleuse sur quelques rues. Où la rouquine décida de s'arrêter devant... Un salon de thé?
Intéressant, je suppose que tout le monde avait ses petits points faibles gourmands.
...
Le mien n'était absolument pas les glaces, vous avez tort, ne me jugez pas.

La petite assassine décida d'entrer à la suite de la rouquine, se plaçant juste derrière elle dans la file d'attente, le salon était coquet, même si la plupart des clients étaient en terrasse, ce qui donnait une impression de calme à l'endroit où flottait quelques arômes de thé et de café. J'aimais bien cette odeur, le thé était pas loin derrière les glaces chez moi, je me demande s'ils ont des l'Earl Grey ici? J'espèce, cela faisait un petit moment que je n'avais pas but une tasse de thé de qualité.
Mais que vois-je?
Un sourire mesquin s'échappa des lèvres de la mercenaire alors qu'elle remarqua que le portefeuille que la rouquine venait de voler sortait légèrement de sa poche, ne résistant pas à la tentation de faire une bonne blague, la petite muette donna un léger coup "malencontreux" de son ombrelle dans le talon de la rouquine (qui faisait une tête de plus qu'elle, les inconvénients d'être petite) qui jeta un léger coup d’œil par dessus son épaule pour en voir la provenance. Dans un mouvement discret accentué par une légère illusion de sa part, Elizabeth attrapa le porte de feuille avec sa petite main libre avant de le chiper avec un geste trahissant plusieurs années de profession.
J'avais toujours la forme!
La petite muette attendit regarda ensuite la rouquine faire sa commande alors qu'elle fit le tour de ses poches en cherchant son porte monnaie, la petite mercenaire la laissa paniquer quelques secondes avant de passer sur le côté, posant un billet sur le comptoir avant d'arracher une feuille de son carnet sur laquelle était écrite:

Je vais prendre la même chose qu'elle, et je paye pour nous deux.

La serveuse me regarda avant de hausser les épaules et de nous faire signe de nous installer, la petite muette fit un clin d’œil joueur à la rouquine avant de lui sourire et de sortir le porte monnaie de sa poche et de le tendre de nouveau à la voleuse, sur le porte monnaie était coincer un petit papier sur lequel était écrit:

Ta technique est pas mauvaise, il faut juste que tu sois légèrement plus doué dans la distraction et je suis certains que tu pourras devenir une redoutable voleuse. Je suis Elizabeth, c'est un plaisir de te rencontrer!

La petite assassine fit un léger mouvement de la tête lorsque la rouquine termina de lire le papier avant de lui sourire de nouveau et de se diriger vers la table la plus proche, dans l'attente de leurs commandes.


Dernière édition par Elizabeth Sugar le Ven 22 Avr - 17:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Sam 19 Mar - 13:30


Traitant dans les allées principales dans les vieux quartiers qui lui semblait maintenant si familier, Emilia était encore une fois à sec après quelques jours où elle avait pu se payer de maigres repas. Enfin, vous connaissez l'histoire. C'était le genre de journée qu'Emilia détestait par dessus tout. Cela faisait quelques jours qu'elle n'avait rien avalé et il était désormais tant de remettre la main dans la poche des gens pour essayer de ne pas s’écrouler au sol à cause de la faim et de la soif qui lui torturait le corps. Si seulement son don était de pouvoir devenir un muffin, elle n'aurait pas eu à entreprendre autant de vol durant ces derniers mois pour survivre.

De ce fait elle était là, le foulard remonté et la gavroche cachant son front, vaguant parmi la masse de population durant un début d’après-midi, là où tout le monde prenait le temps de se balader pour prendre un peu l'air ou simplement faire une pause après une mâtiné de travail bien remplie. Elle cherchait quelqu'un qui avait l'air d'être assez riche pour ne pas trop se plaindre d'avoir perdu un peu de ses billets, même si il faut l'avouer, se faire subtiliser son bien n'est jamais quelque chose d’agréable. Elle venait de repérer un type bien fringué, le genre de bobo insupportable qui semblait prendre des plats coûtant le salaire d'un travailleur de la classe moyenne pour petit-déjeuné. Bon et bien...Quand il faut il aller. Elle tendit sa main dans la poche de sa cible, prenant avec soin une bourse qui avait l'air vu le poids plutôt bien remplis. De quoi s'assurer de quoi manger pendant au moins un mois si elle prenait la peine de sauter plusieurs repas. C'était mieux que rien.

Replaçant le bien acquis dans sa poche, elle se décala pour rejoindre une ruelle adjacente. La jeune femme au cheveux cramoisie se déplacé tel un chat pour s'éloigner de plus en plus pour finalement rejoindre une autre rue, là où trônait un salon de thé...Mince...Là voilà maintenant confronté à son plaisir le plus immense, celui d'avoir une tasse d'Earl Grey entre les mains. « Et puis merde » se disait-elle, autant se faire plaisir quand les temps son dur, la vie lui semblera moins pénible.

Emilia entra alors dans cet entre qui déjà emmenait des odeurs qui lui donnerait presque un immense sourire. Le genre d'endroit avec une décoration plutôt chic avec de coquette table en bois ciré et des luminaires resplendissants. Elle s'empressa de faire la queue pour commander ce qu'elle attendait temps : un bon thé qui n'allait lui faire que du bien durant ses froides journées d'hiver. Se chauffer avec son sang était toujours une solution, mais il faut bien avouer que se type de chaleur était souvent désagréable, comme la sensation d'être constamment malade et de brûler de l’intérieur.

Alors qu'elle était en pleine réflexion, elle reçu un léger coup sur le talon. Elle regarda à droite à gauche sans trop faire attention, voir si elle n'avait pas bousculé quelqu'un.. boarf, tant pis. C'était désormais à son tour, alors qu'une charmante demoiselle était en face d'elle pour écouter sa commande. « Je vais vous prendre un grand thé noir, Earl Grey et un muffin tiens, celui-là~ ». Le prix s'afficha sur une caisse enregistreuse et Emilia tendis fièrement sa main en direction de son bien fraîchement obtenu pour pouvoir payer. Elle glissa sa main dans sa poche mais là...Rien.

Quelle....gourde... Elle venait de le faire tomber ? Mais quand ? Emilia est une personne très maladroite mais delà à faire tomber quelque chose qu'elle venait de récupérer il y a 10 minutes et indispensable à sa survie c'était....Enfin bon. Heureusement pour elle, alors qu'elle était en train de paniquer en fouillant toute les poches de son blouson, un autre jeune femme au visage innocent posa un billet ainsi qu'une feuille sur le comptoir. La serveuse, d'un regard de marbre, acquiesça et donna au deux le ticket de leur commande.

Scarlet restait bouche ouverte...Comment avait-elle pu être aussi idiote ? Avant même de pouvoir se creuser la tête pour savoir ce qui avait bien pu se passer, celle qui venait de payer lui tendis l'objet qu'elle venait de perdre avant de lui faire un clin d’œil. Un papier était glissé à l’intérieur de sorte à ce qu'il ressorte. Elle le prit dans la main et commença à lire :

Ta technique est pas mauvaise, il faut juste que tu sois légèrement plus doué dans la distraction et je suis certains que tu pourras devenir une redoutable voleuse. Je suis Elizabeth, c'est un plaisir de te rencontrer! 

Emilia leva la tête avec
un visage des plus déconcertants.:
 
Elizabeth se mit alors à sourire et regagner une table pour attendre que sa commande arrive. Emilia se mit à soupiré, soulagé de ne pas avoir à courir sans son thé mais aussi presque froissé d'avoir été berné de la sorte. La voleuse volée comme certain dirait. Elle s'installa alors à la même table que la jeune femme et se mit à parler avec un voix assez basse.

« Je ne fais pas ça pour le plaisir vous savez. Si j'avais d'autres solutions je les aurait prises. »

Ceci-dit Elizabeth avait raison sur un point : peut-être que si elle avait plus d’expérience il y aurait eu moins d'emmerde à cause de sa...Combien de fois avait-elle faillit se faire prendre où alors quand des héros se sont interposé ? Beaucoup trop, au point où en faire des textes serait répétitif. Cependant pour elle, s’entraîner à devenir meilleur c'est franchir un pas de plus dans la criminalité, quelque chose qu'elle ne voulait absolument pas. Mais bon, pour l'instant, elle allait avoir son thé et c'était sûrement le principal pour aujourd'hui.

« Je vous remercie tout de même que vous me l'aillez rendu...Je me prénomme Emilia »

Alors que les présentations venait d'être faite, la serveuse vint alors apportez les commandes. Une grande tasse de thé avec un muffin à la framboise. La paradis ! Sans se retenir, Scarlet croqua dedans et devant la douceur de cette pâtisserie faite maison, elle ne pouvait s’empêcher de verser une petite larme de satisfaction.

« Bon sang, je ne traîne pas souvent dans les vieux quartiers, mais il faut dire que leur savoir faire en matière de bouffe, c'est le meilleur ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En dehors des lois.
❝ POINTS : 48

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Lun 21 Mar - 20:34

Oula, elle me tirait une drôle de tête la rouquine.
La petite muette suivit silencieusement la voleuse, légèrement curieuse d'en savoir plus sur elle et espérant peut-être passé quelques unes de ses techniques. Après tout, si mon père adoptif ne m'aurait pas adopté et sortit des rues je serais surement dans le même cas (un peu plus riche qu'elle, surement, mais tout de même), alors pour moi il était normal qu'un jour je rende la pareille à quelqu'un dans le besoin et que je l'aide à mon tour. Mais pas tout de suite, je pouvais facilement lui passer quelques tours pour lui rendre la vie plus facile, mais je passais moi-même d’hôtel en hôtel en espérant trouver un endroit discret où me poser définitivement.
Elizabeth s'installa en face de la voleuse au cheveux de feu, posant son parapluie contre la table, toujours à sa portée, et écoutant ce que la rouquine avait à me dire:

« Je ne fais pas ça pour le plaisir vous savez. Si j'avais d'autres solutions je les aurait prises. »

La petite muette plissa les yeux, légèrement curieuse. Je respectais ses choix et ses tentatives de rester le plus propre possible dans cette situation, même si j'avais embrassé la voie de la criminalité sans le moindre remord je suppose que certaines personnes valaient mieux que ça. Est-ce que je le regrettais? Pas un seul instant, le monde m'avait traité comme de la merde alors je lui avais rendu la faveur, je n'allais pas chercher à connaitre l'histoire de Miss Rouquine, mais j'étais certaine qu'elle n'allait pas approuver mon métier légèrement... Douteux. Pour rester aimable.
Mais après tout, le silence est d'or, n'est-ce pas?

« Je vous remercie tout de même que vous me l'aillez rendu...Je me prénomme Emilia »

Elizabeth lui fit un sourire avant de pencher la tête sur le côté et de lui faire un signe de la main amicale, elle ne m'en voulait pas pour mon petit subterfuge, ce qui était un soulagement, beaucoup de personnes ne savaient pas prendre une blague, bon il était vrai que la majorité de mon style de combat tournait autour des taunts et du fait que je faisais tout pour énerver mon adversaire, l'humiliant et me moquant de lui, mais je n'étais pas tout le temps en train de me moquer des gens pour leurs faire du mal. Je n'étais pas aussi sadique, voyons.
La petite assassine regarda sa commande arriver, du Earl Grey avec un muffin au chocolat, j'allais parfaitement pouvoir vivre avec ça. Ce n'était pas de la glace, mais c'était une petite gourmandise qui allait faire l'affaire, et puis cela faisait bien longtemps que je n'avais pas dégusté une bonne tasse de thé.
Elizabeth attrapa délicatement sa tasse avant de souffler dessus et d'en siroter une gorgée, profitant de la légère sensation de chaleur et d'arôme de déversant sur sa langue, elle fit un léger sourire de contentement en fermant les yeux, avant de prendre une morceau de muffin, imitant un rire silencieux devant l'expression de de pur bonheur qu'arborait Emilia.

« Bon sang, je ne traîne pas souvent dans les vieux quartiers, mais il faut dire que leur savoir faire en matière de bouffe, c'est le meilleur ! »

Je suppose que c'était la première fois depuis longtemps qu'elle avait manger une sucrerie, je me sentais un peu mal à l'aise d'aise d'avoir piqué son porte monnaie pour lui faire une blague. Fallait pas pas plaisanter avec les desserts des autres, surtout quand ils étaient précieux et rares.
Et pour la première fois depuis notre rencontre, j'entre aperçus l'usage présent sur ses vêtements, et la manière dont elle mangeait ce qui devait être son premier muffin, voir son premier repas, depuis plusieurs jours déjà. Est-ce que j'aurais put terminer comme elle? Absolument. J'avais juste été plus chanceuse qu'elle.
La petite assassine resta interdite durant quelques instants avant de sortir de nouveau son petit calepin et d'écrire distraitement dessus:

"Tu es bien courageuse de tenir à de tels principes, et je respecte ça... Cependant, ma proposition tient toujours. "

Elle fronça les sourcils avant de passer une mèches roses derrière son oreilles gauches et d'arracher un nouveau papier avant de griffonner dessus:

"J'ai moi-même de l'expérience, et je suppose qu'un peu de liquide supplémentaire n'ai jamais de trop, surtout si tu veux sortir des rues. Fisse toi un objectif, un endroit où allé, une raison de continuer même si ce n'est pas la meilleure chose à faire."

La petite mercenaire sirota une nouvelle gorgée de son thé en alors qu'Emilia lisait son message, elle capta ensuite le regard couleur sang de la petite voleuse avant de se pointer du doigt, histoire de dire "c'est ce que j'ai fait". Et c'était la vérité, mon objectif actuel était dominer le marché de la crème glacée une petite maison calme, rien qu'à moi, oui cela serait un bon début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Mer 23 Mar - 12:58

"Tu es bien courageuse de tenir à de tels principes, et je respecte ça... Cependant, ma proposition tient toujours. J'ai moi-même de l'expérience, et je suppose qu'un peu de liquide supplémentaire n'ai jamais de trop, surtout si tu veux sortir des rues. Fixe toi un objectif, un endroit où aller, une raison de continuer même si ce n'est pas la meilleure chose à faire."

Plusieurs papiers défilait sur la table, faisant avancer peu à peu la discussion. La jeune muette venait cependant de toucher un point important auquel Emilia n'avait jamais songé : Elle passait son existence à essayer de protéger la ville basse et les dotés des multiples enlèvements qui était survenu mais jamais elle n'avait pensé à son propre bien-être plus que ça. Certains diront que c'est un acte noble d'être totalement désintéressé et de penser uniquement aux autres mais les faits étaient là : Scarlet était faible. Elle ne mangeait que très peu, elle dormait dans des conditions insupportables, elle était devenue pale et bien souvent elle se retrouvait à s'évanouir à cause de son manque de sang après avoir lutté contre quelques malfrats. Elle avait beau avoir des pouvoirs la rendant sur-humaine, elle n'était pas immortelle pour autant. Pourchassé pour n'être qu'une voleuse, devait-elle cependant continuer à vivre en paria ? La vérité est qu'elle avait peur : peur d'être retrouvé par ceux qui l'avait capturé il y a 4 ans de cela et elle ne voulait pas faire trop parler d'elle. Mais encore une fois, elle avait ce pouvoir...Elle ne le maîtrisait comme elle le pouvait, se contentant de créer des objets avec, mais sa puissance grandissait de jours en jours elle savait se défendre avec.

Emilia soupira...Après tout Elizabeth avait raison. Un peu d'argent en plus ne pouvait pas faire de mal. Elle ne pourrait certainement pas se payer un loyer mais peut-être une chambre d’hôtel et un repas convenable... Elle se mit alors à prendre la parole :

« Je vois ce que vous voulez dire...Cependant, il y a quelques règles que je ne me permettrait pas d’enfreindre : Je refuse de voler un innocent. Je refuse de voler quelqu'un dans le besoin. Je refuse de voler si c'est pour obtenir un luxe qui ne m'est pas vital. Elle prit une grande gorgée de thé puis continua, d'un ton toujours aussi sérieux. Si je dois prendre quelque chose aux autres c'est uniquement dans le but de devenir plus forte et de protéger la ville basse, je veux bien que vous m'appreniez quelques trucs si vous êtes d'accord avec ça."

Elle se pencha sur sa chaise, mordant encore une fois dans son muffin puis s'étirant en levant les bras au ciel. Elle avait du mal à s'imaginer qu'une jeune femme avec un visage aussi fin, un sourire constant sur le visage pouvait lui donner des conseils en la matière et pourtant elle n'avait aucun mal à reprendre ce que Scarlet avait volé à quelqu'un. Elle avait de l’expérience mais elle était caché sur un visage angélique.

D'un coup, Emilia se mit à penser à quelque chose, un détail qui lui avait échappé... Elle se redressa pour regarder Elizabeth avec un regard d’incompréhension, puis elle se mit à formuler une question qui lui trottinait dans la tête.

« Mais dites-moi... Pourquoi voudriez-vous m'aider ? Je n'ai rien de spécial par rapport à d'autres voleurs dans cette ville. Que demandez-vous en échange ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En dehors des lois.
❝ POINTS : 48

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Mer 23 Mar - 21:42

« Je vois ce que vous voulez dire...Cependant, il y a quelques règles que je ne me permettrait pas d’enfreindre : Je refuse de voler un innocent. Je refuse de voler quelqu'un dans le besoin. Je refuse de voler si c'est pour obtenir un luxe qui ne m'est pas vital.

La petite muette hocha la tête, ce n'était peut-être pas le meilleur code d'honneur à avoir lorsque l'on était dans ce genre de condition. Mais si elle avait suffisamment de caractère pour tenir ce serment alors qu'elle luttait pour survivre, alors Emilia avait une très grande force d'esprit, et je lui souhaitait de toujours tenir cet engagement même dans le pire des cas. Ce n'était pas toujours facile, et je devais avouer que je ne m'étais pas embarrassé par de tels principes, cela ne m'avait jamais traversé l'esprit un seul instant. Bien sûr, j'évitais quand même de voler les vieilles dames (généralement, parce qu'elles étaient souvent bien riches) où les femmes enceintes (pour la simple raison que le ventre compliquait toujours le vol).

Si je dois prendre quelque chose aux autres c'est uniquement dans le but de devenir plus forte et de protéger la ville basse, je veux bien que vous m'appreniez quelques trucs si vous êtes d'accord avec ça."

Oh.
Une justicière.
Comme c'était légèrement... Embarrassant. Oh, pas pour moi, je mettais les pieds dans la ville basse uniquement pour rejoindre certains de mes clients et pour quelques rares contrats de protection où de "nettoyage" de quelques membres de gangs. Le Mad Gang n'était pas forcément la plus grande menace pesant sur le ville basse, mais elle n'était pas une association de charité... Je pense qu'il était préférable qu'Emilia n'apprenne pas mon métier et ses implications, oh, je n'avais pas peur de me faire démasquer. Loin de là, mais j'aimerai profiter de ce délicieux thé en paix.

Elizabeth posa délicatement sa tasse de thé, lançant un regard bicolore et curieux à Emilia alors qu'elle semblait l'inspecter de haut en bas, elle lui fit un petit sourire gêné avant de prendre sa serviette et de nettoyer sa bouche, espérant ne pas avoir un morceau de muffin qui s'était caché au coin de ses délicates lèvres.

« Mais dites-moi... Pourquoi voudriez-vous m'aider ? Je n'ai rien de spécial par rapport à d'autres voleurs dans cette ville. Que demandez-vous en échange ? »

La petite muette fronça légèrement les sourcils avant de poser sa serviette sur la table, fermant les yeux avant de soupirer doucement. C'était une bonne question, ma foi, hum... Je devais admettre que j'avais été principalement curieuse en la voyant... Mais maintenant que j'y repensais, je suppose que c'était parce qu'elle me rappelait les mauvaises années de ma vie. Lorsque je volais moi aussi pour survivre, sans toit sous ma tête et sans mon père... Oui, je suppose que c'était bel et bien ça, je n'allais pas faire preuve de pitié à Emilia, cela serait une insulte envers elle, mais... Mais je pouvais me voir de l'autre côté de cette table, d'une certaine manière. Peut-être que je l'aurais croisé légèrement plus tôt si j'aurais aussi essayée de m'accrocher à un code moral comme elle. La petite assassine arracha une nouvelle page de papier de son carnet avant de recommencer à écrire plus lentement, avant de tendre à la rouquine.

"C'est parce que j'aurais pût être à ta place."

La mercenaire aux cheveux roses et noirs lui adressa un sourire triste avant de prendre une nouvelle gorgée de son thé. Je ne faisais pas dans le mélodramatique "#MonPasséTragique". Non, la vie m'avait offert une chance de devenir ce que je voulais être, et j'avais décidé d'utiliser mes pouvoirs pour moi et moi seule. Alors certes, j'avais passé de très mauvais moments dans mon enfance, mais c'était du passé désormais, et je n'allais pas lui laisser me pourrir la vie.

"J'ai moi aussi passée une mauvaise période dans les rues de la ville basse, alors je ne demanderai pas de compensation, rassure toi. Et puis sincèrement? Ce petit goûter en tête à tête est déjà suffisamment appréciable pour que cela me conforte dans mon envie de t'aider à te sortir de là. "

Elizabeth attendit qu'Emilia relève la tête pour lui sourire et faire un petit "V' avec ses doigts en prenant une tête adorable.
Sincèrement, la rouquine était une bonne personne qui se retrouvait au mauvais endroit, alors si je pouvais l'aider cela m'occuperait un peu dans l'attente de mon futur contrat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Sam 26 Mar - 15:39

"C'est parce que j'aurais pût être à ta place. J'ai moi aussi passée une mauvaise période dans les rues de la ville basse, alors je ne demanderai pas de compensation, rassure toi. Et puis sincèrement? Ce petit goûter en tête à tête est déjà suffisamment appréciable pour que cela me conforte dans mon envie de t'aider à te sortir de là. "

Elle souriait tranquillement tandis qu'Emilia restait avec de grands yeux, regardant d'un air idiot celle qui voulait l'aider. Les gens comme ça par ici étaient rares...Elle avait eu beaucoup de problème mais elle pouvait compter parfois sur certaines personnes qui l'avait soutenu et épaulé dans ce dur quotidiens qu'était celui de devoir vivre dans les rues de la ville basse...Charlie, Sloane, Eirunn... Elle ne pouvait s’empêcher de sourire légèrement quand elle prenait conscience de ne pas être seule dans les moments difficiles.

Au fond d'elle, Emilia espérait une chose, une envie qui ne l'avait jamais quitté : sortir de cet enfer. Avoir une vie normale, trouver un travail, retrouver celle qu'elle aimait ainsi que sa famille... Peut-être qu'il fallait commencer quelque part et sortir de ces ruelles était un bon moyen d'essayer de reconstruire tout ce qu'elle avait perdu. Elle s'avança de nouveau sur sa chaise pour prendre une nouvelle fois la parole tandis qu'elle jouait de ses doigts avec une cuillère comme elle en avait l'habitude.

« Dans ce cas... Je suis d'accord.. Apprenez moi ce que vous savez, je vous en serez éternellement reconnaissante. » Elle le pensait vraiment. Elle avait comme la conviction que cela pouvait l'aider à avancer et elle ne pouvait finalement pas se permettre de passer à coter de cette opportunité.

La cuillère avec laquelle elle s'amusait fini par tomber au sol et elle haussa les épaules. Elle prit une dernière gorgée de son thé qui avait maintenant bien refroidit, le nectar était devenu froid et il en résultait quelque chose d'à peine buvable..Il n'y a rien de pire qu'un thé qui à refroidit.
Il ne lui restait qu'un morceau de son muffin qu'elle s'empressa de manger, bien que consciente qu'elle ne pourrait plus en déguster un avant quelques temps. Elle posa sa tasse sur la table et fit un grand sourire de satisfaction. Finalement, être passé par cet endroit n'était pas une mauvaise chose, elle avait pu y faire une rencontre et en plus de ça déguster une délicieuse collation.

« Ce fut un excellent repas ! Pour en revenir à cette histoire : Je suis prête à toute heure, tout instant. Vous n'aurez qu'à venir dans la ville basse et je serais en mesure de vous trouver...Cet endroit n'est pas bien grand et je le connais que trop bien depuis le temps où je suis ici. » Évidement, se balader de toit en toit n'était pas une tâche compliqué pour elle. Elle affichait un grand sourire mais gardait tout de même à l'esprit que son pouvoir ne devait pas être dévoilé. Elle avait eu suffisamment de problème avec ça et y mêler quelqu'un d'autre serait plus une source de problème qu'autre chose. Et puis, le vol n'a jamais impliqué d'utiliser une seule goutte de sang...Quoi que quand elle y réfléchissait, elle avait du en avoir recours dès lors que les choses tournaient mal, et avec elle...c'était souvent.

L'idée folle de voler ceux qui l'avait mérité lui traversa l'esprit. Après tout, faire sa robin des bois était une action en plus pour essayer de faire le bien malgré ses actes. Bien qu'elle devait prendre de quoi vivre elle même, reverser l'argent de malfrat était une bonne idée pour essayer de faire vivre ceux qui étaient bloqués comme elle... Boarf, elle verra bien lors du moment quand elle sera confronté à ce choix. Pour l'instant elle devait encore faire en sorte de bien suivre les prochaines directives de celle qui allait lui apprendre le sombre talent de dépouiller les gens de leur bien en toute discrétion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En dehors des lois.
❝ POINTS : 48

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Mer 30 Mar - 22:45

La petite muette savoura la dernière gorgée d’arômes de son thé et laissa échapper un petit soupir de contentement avant de terminer son muffin en se reconcentrant sur la rouquine souriante. Je n'étais pas une bonne personne, loin de là, mais je savais me souvenir de mes origines et en tirer des leçons, et après tout nous n'étions pas que des monstres. Certes, la majorité de la population pouvait déclarer que ma morale était abjecte, mais je m'en foutais. Je faisais ce que je voulais, et là, je voulais aider Emilia à vivre légèrement mieux en utilisant la voie de la rue. Elle était peut-être légèrement optimiste, mais elle avait le potentiel de s'en sortir en respectant des principes, et je respectais ça. Moi je n'avais pas hésité, la survie avait toujours été plus importante que les principes, et j'en vivais très bien. Mieux que ma nouvelle amie rousse en tout cas, et s'en était presque déplorable.

« Dans ce cas... Je suis d'accord.. Apprenez moi ce que vous savez, je vous en serez éternellement reconnaissante. »

Elizabeth lui fit de nouveau un adorable sourire, oubliant le fait qu'elle savait faire bien plus que voler (mais elle allait bien sûr oublier de mentionner ce fait), avant de hocher la tête, secouant quelques cheveux bicolores

« Ce fut un excellent repas ! Pour en revenir à cette histoire : Je suis prête à toute heure, tout instant. Vous n'aurez qu'à venir dans la ville basse et je serais en mesure de vous trouver...Cet endroit n'est pas bien grand et je le connais que trop bien depuis le temps où je suis ici. »

L'assassine attrapa son ombrelle avant de se lever et de hocher la tête vers Emilia, elle suivie la rouquine dehors avant de lui attraper une manche et de tirer doucement pour l'appeler, la rouquine se retourna alors que la petite amatrice de glace était en train d'écrire sur son calepin qu'elle tendit à la rouquine:

Alors la première leçon commence dès maintenant!

Elizabeth fit un petit tour sur elle-même avant d'ouvrir son ombrelle dans le même mouvement, souriant à la rouquine avant de lui donner une deuxième feuille de calepin qu'elle avait déjà écrite auparavant.

Améliore toi sur un terrain inconnu et tu deviendrais encore plus performante en terrain connu. C'est aussi simple que ça, maintenant regarde.

Elizabeth était déjà partie, une petite ombrelle dissimulé dans la foule alors qu'elle prit un air adorable et innocent en s'avançant dans la foule. Première leçon, l'attirail était une partie clef, soit une diversion, fait que l'on remarque tes couleurs et non tes mains, frôlent les gens, gène les avec un objet, l'ombrelle par exemple. Puis lorsqu'ils sont dérangé, glisse ta main dans la poche, il y avait des touristes dans ce quartier, ils étaient les plus faciles, trop occupés à prendre des photos pour faire quoique ce soit. Un gars énorme qui prenait des photos avec un Ipad hors de prix était la victime parfaite, et hop, ni vu ni connu, un porte monnaie bien rempli plus tard Elizabeth rejoignit la rouquine avant de lui lancer le porte monnaie qu'elle rattrapa au visage, à l'intérieur se trouvait un papier sur lequel était écrit:

Premièrement, les vieux quartiers regorgent de cibles moins dangereuses que la ville basse, et rapportent généralement bien plus. Ensuite, laisse tes cheveux libres et essaye de les bouger pour distraire l'attention, cela te permettra de faire une ouverture sur laquelle tu dois capitaliser. Et dernièrement, utilises ta petite taille pour mieux disparaître dans la foule. Ce sont de bonnes bases.

La petite voleuse ne se départit pas de son éternel sourire angélique et prit appuie sur son parapluie avant de regarder la rouquine qui tenait toujours le porte monnaie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Dim 3 Avr - 22:06

Alors la première leçon commence dès maintenant!

A vrai dire, Emilia ne s'attendait pas vraiment à ce que cela commence maintenant. Mais de toute manière, elle n'avait pas grand chose à faire de ses journées. Elle commençait à suivre Elizabeth dans une des allées principale où elle lui distribua encore une fois un de ses fameux papiers.

Améliore toi sur un terrain inconnu et tu deviendrais encore plus performante en terrain connu. C'est aussi simple que ça, maintenant regarde.

Il ne lui a fallut qu'un allé-retour assez rapide dans la masse de population pour en revenir avec un porte-monnaie bien remplit...Impressionnant. Emilia était stupéfaite de voir autant d'adresse et d'agilité en si peu de temps. Voilà ceux à quoi pouvait ressemblait une génie du vol, une virtuose de la dérobe...Du moins c'est ce que la belle s'imaginait. Alors qu'elle lui envoya la bourse dans les mains, Emilia pouvait y voir un message coincé à l’intérieur

Premièrement, les vieux quartiers regorgent de cibles moins dangereuses que la ville basse, et rapportent généralement bien plus. Ensuite, laisse tes cheveux libres et essaye de les bouger pour distraire l'attention, cela te permettra de faire une ouverture sur laquelle tu dois capitaliser. Et dernièrement, utilises ta petite taille pour mieux disparaître dans la foule. Ce sont de bonnes bases. 

C'était le début d'une théorie, et Scarlet s'imaginait bien qu'il fallait maintenant appliquer la pratique. Bien, quand il faut y aller... Emilia sortit de la poche intérieur de sa veste de quoi se dissimuler un minimum, cette habitude désormais ne la quittait pas et même si elle semblait un peu plus suspecte comme ça, c'était mieux que d'avoir son visage dans les fichiers de la police. Elle s’avança à son tour parmi les autres personnes, nageant dans un flot immenses de différentes têtes à la recherche d'à son tour quelque chose à dérober. Elle avançait les mains dans les poches, bousculant avec maladresse certaines personnes. C'est enfin après quelques secondes qu'elle pouvait voir une jeune femme, le genre de pouffiasse qu'elle ne pouvait s'encadrer en train de mâcher frénétiquement son chewing-gum et le sac grand ouvert... Bien que son allure et son comportement plutôt déplacé avait le don d'énerver la belle, la dérober serait contraire à se qu'elle s'était, bien que l'idée de lui piquer quelque chose l'aurait bien fait rire...

Mais c'est en se fixant sur cette fille qu'elle pouvait voir dans le fond un jeunot à l'allure patibulaire venant alors piquer le porte-monnaie de quelqu'un qui devait être certainement un de ces camarades de classe...Voilà, c'était beaucoup mieux.

Une diversion, c'était ce qui lui fallait. Elle n'avait pas grand chose sous la main pour faire en sorte qu'il baisse son attention. Elle devait jouer de ruses. En passant juste à coté de lui, elle prit la peine de venir faire couler un peu de sang le long de sa main, formant une aiguille venant piquer le bras de sa cible. Il se tourna violemment en se tenant l'endroit qui venait d'être attaqué, s'imaginant qu'il s'agissait là d'une abeille ou n'importe quel autre insecte.

Elle en profita pour faire volte face, passant de l'autre côté du jeune homme et venant prendre le bien qu'il venait de voler en plus de son propre porte-monnaie. Se dirigeant alors en sens inverse, elle se plaça devant celui qui venait de se faire racketter pour lui tendre le porte-monnaie et s'en aller s'en dire un mot. Alors qu'il venait à peine de comprendre ce qu'il s'était passé, elle avait déjà disparut.

Sortant enfin pour rejoindre Elizabeth qui l'attendait, elle lui tendit la bourse en souriant. Elle avait réussit. Elle était encore loin d'atteindre la perfection mais c'était un début...Un beau début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En dehors des lois.
❝ POINTS : 48

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Mar 5 Avr - 15:52

Elizabeth regarda la rouquine disparaître dans la foule, la suivant des yeux de loin, appuyée sur son ombrelle, la petite voleuse ne quittait pas des yeux Emilia alors qu'elle hésitait sur plusieurs cibles, qu'elle prenne son temps, la précipitation menait toujours à l'erreur, alors elle avait bien raison d'y repenser à deux fois avant de tenter un coup qui pouvait mal se terminer. La mercenaire plissa les yeux avant de pencher la tête sur le côté en observant la rouquine choisir une petite brute de quartier. Elle venait de... Je ne savais pas trop, elle était suffisamment loin pour que cela ne soit pas clair, mais elle avait fait distraction avec un truc, cela se voyait. La mouvement était loin d'être parfait, mais assez fluide pour réussir à vider rapidement les poches de la personne sans qu'elle ne se rende compte de rien. Excellent, deux portes monnaies pour le prix d'un, je suppose qu'elle comprenait le... truc.
...
Elizabeth secoua doucement la tête de gauche à droite en soupirant alors que la rouquine venait de rendre le porte-monnaie à son premier propriétaire. C'était surement "la bonne chose à faire" mais je pouvais comprendre pourquoi elle était encore une fille des rues malgré le fait qu'elle ne soit pas une mauvaise voleuse. Dans les bas fonds, la gentillesse n'était pas quelque chose de gratuit, pas lorsqu'il était souvent question de survie.
Néanmoins, elle s'était bien débrouillée, Elizabeth marqua rapidement sur son calepin avant d'arracher la page d'un geste rapide. Elle regarda ensuite la pickpocket revenir vers elle en lui rendant son sourire, Elizabeth leva le pouce pour lui dire que sa performance était dans l'ensemble une belle réussite. Excepté sur le fait de rendre le porte monnaie.

Cependant, un petit détail fit froncer les délicats sourcils d'Elizabeth, et la petite muette s'approcha de la rouquine avant de lui prendre la main, la regardant avec attention. C'était presque invisible, mais ce détail avait aussitôt capté l’œil entraîné d'Elizabeth dans ce genre de situation. Après tout, j'étais habitué à la vue du sang, et je ne me souvenais pas l'avoir vu saigner durant notre petit tête à tête. La petite mercenaire toucha le filet qui commençait juste à sécher du bout du doigt avant de le montrer à la petite rouquine. Ses yeux vairons posant une silencieuse question, et même s'il ne l'avouerait pas, une légère et discrète pointe d'inquiétude.
Qu'est-ce que c'était que ça? Une récente blessure qui s'était ouverte de nouveau? Une légère blessure au bras pouvait prouver bien des choses dans les rues. Une blessure reçu lors d'un règlement de compte? Ou... peut-être est-ce une blessure provoquée par des seringues? Non... Je voyais mal Emilia se shooter, mais alors d'où est-ce que ce sang pouvait venir...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Mar 5 Avr - 23:34

Dès lors qu’Elizabeth s’était approchée de sa camarade pour la félicité, elle avait émis un regard suspicieux qui ne plaisait pas du tout à la belle… Emilia, qu’elle idiote, faire usage de son don n’était vraiment pas une bonne idée. Peut-être que cela restait discret dans ce cas de figure mais il fallait bien avouer qu’elle veillait au grain et se retrouver avec un bras dont le sang coulait tout du long avait de quoi éveiller quelques curiosités.
Elle affichait un drôle de regard tout en tenant la main d’Emilia, un sorte de regard inquisiteur que la belle craignait par-dessus tout : la peur d’être reconnu en tant que monstre, d’être jugé ou même pire… Elle préférait cependant ne pas y penser. Elle avait toutes les cartes en mains pour ne pas dévoiler son véritable état. Elle pouvait lui raconter n’importe quoi. Apres tout, ce n’était qu’une simple et banale blessure, un rien qui aurait pu se rouvrir dans le feu de l’action…
Elle enleva sa main, la cachant habillement en la passant dans sa poche, gênée par la situation. Elle sourit timidement en penchant la tête, essayant de garder son calme, bien qu’ici et maintenant, elle avait de fuir. Elle connaissait son visage, son nom… Peut-être qu’elle n’était pas du genre à balancer ce genre d’information ou avoir peur d’une doté, mais Emilia ne pouvait pas prendre ce risque, elle avait trop peur pour sa liberté.
Reculant de quelques pas, serrant ses poings dans son manteau pour ne pas montrer sa crainte, elle essayait de garder son calme, elle le devait à tout prix. Son sang était devenu bouillant, la rendant elle aussi tout aussi brulante. Avalant le peu de salive qu’elle avait dans la gorge, elle prit enfin la parole pour tenter de donner l’explication la plus simple et surtout la plus crédible à ce qui venait de se passer.

« Oh ne fait pas attention, je me suis égratigné en frôlant un mur tout à l’heure. Je ne vais pas en mourir »

Elle pouffa de rire, comme si elle pouvait croire à des conneries pareilles. D’un point de vu omniscient, elle était vraiment ridicule à se défendre comme elle le pouvait mais d’un autre côté, c’est tout ce qu’elle pouvait faire pour ne pas risquer d’être découverte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En dehors des lois.
❝ POINTS : 48

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Jeu 7 Avr - 22:54

Elizabeth était loin d'être idiote, elle connaissait ce regard, elle connaissait cette gène. Ele l'avait vécu elle aussi, après tout, ses parents biologique l'avaient abandonnée dès sa plus tendre enfance lorsqu'ils avaient découvert que j'étais spéciale. Les enfants et les adultes de l'orphelinat ne m'avaient pas fait de cadeau non plus, m'isolant et m'insultant pour ma différence, pour mon handicap, pour mes pouvoirs. Oh, je connaissais ce regard tellement bien, cette peur d'être rejetée, incomprise, méprise, crainte, tout simplement car nous avions un petit plus qui nous rendait tellement unique et différente. Ma pauvre Emilia, qu'est-ce que tu avais vécu pour craindre ton pouvoir de cette manière? Qui t'avais donc traité avec tant de mépris que tu tremblais presque lorsque quelqu'un s'approchait un peu trop de ton secret? Où peut-être était-ce le pouvoir en lui-même, un don si terrible qu'il valait mieux que personne ne le découvre?
Dans tous les cas, Elizabeth laissa échapper un triste soupir avant d'envoyer un regard remplie de peine à la petite rouquine, la petite mercenaire ferma les yeux avant de déployer son ombrelle d'un air sérieux. Puis l'ombre d'un sourire se dessina sur son visage...
Et une seconde Elizabeth apparue derrière elle, comme si l'illusion s'était toujours cachée derrière elle, dans son ombre, la seconde Elizabeth fit un léger coucou de la main à Emilia avant de sourire et de se tenir sur la gauche de l'originale. Une troisième Elizabeth fit son apparition de al même manière, tirant gentiment la langue à la rouquine, un quatrième apparue plus loin sur la gauche, faisant un clin d’œil complice à la voleuse, alors qu'une cinquième fit son apparition plus loin sur la droite, tenant en équilibre sur son ombrelle.
Au milieu de ses illusions se tenait la véritable Elizabeth, souriante d'un air malicieux, autour d'eux les passants ignoraient totalement le spectacle qui se trouvait sous leurs nez, bien sûr, car seule Emilia avait ses sens modifiés pour apercevoir les illusions, la petite mercenaire pourraient étendre son pouvoir sur plusieurs personnes autour, mais cela ne serait pas intéressant. Elizabeth leva une main et claqua des doigts alors que ses clones se disparurent dans un bruit de verre brisé, la petite assassine avait un air malicieux et fier sur le visage, et elle passa la main dans ses cheveux bicolores avant de les repasser derrière ses épaules d'un gracieux mouvement. La petite mercenaire s'approcha de la rouquine avant de lu tendre un papier sur lequel était écrit:

Nouvelle leçon Emilia, ton pouvoir est une partie de toi, tu ne dois pas en avoir honte. Il sera ton meilleur allié et ce qui fera la différence. Des gens ont peur de toi à cause de lui? Alors ces gens ne mérite pas ta confiance et ton amitié.

La petite mercenaire mit son parapluie derrière son dos en regardant la rouquine en souriant gentiment, je voulais lui faire comprendre que nous étions pareille. Et que je n'avais pas peur d'elle et de son pouvoir, je n'avais pas à avoir peur d'elle après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Dim 10 Avr - 18:11

Pour être honnete, Emilia ne s'attendait absolument pas à voir qu'Elizabeth était en possession elle aussi d'un don qui faisait d'elle une dotée... et pourtant au plus elle restait dans la ville de Laurel, au plus elle avait l'impression qu'avoir un pouvoir était quelque chose de commun, cependant, rien lui laisser penser que c'était une bonne chose. Encore stupéfaite après le spectacle qui lui avait été donné de voir, elle venait enfin de se rendre compte qu'un papier avait été laissé par la jeune femme entre ses mains.

Nouvelle leçon Emilia, ton pouvoir est une partie de toi, tu ne dois pas en avoir honte. Il sera ton meilleur allié et ce qui fera la différence. Des gens ont peur de toi à cause de lui? Alors ces gens ne mérite pas ta confiance et ton amitié. 

Hélas ce n'était pas si facile pour elle. Après toutes ses années, les temps ont certainement changé, peut être qu'avoir un pouvoir n'est pas si extraordinaire que ça, mais elle ne pouvait pas enlever de sa mémoire ce qu'on lui avait fait subir juste parce qu'elle était dotée...Elle vivait dans la peur de devoir retourner là-bas. Elle n'avait peut-être plus rien à craindre mais elle n'arrivait pas à avancer d'avantage, pas avant d'avoir mis la main sur les responsables et de savoir contre qui elle devait se battre, d'ici là elle devait craindre tout le monde, ne se fier à personne, rester dans la rue, là où personne ne pouvait soupçonner son existence.

Elle soupira et baissant légèrement le regard alors qu'Elizabeth semblait bien dans sa peau. « Les gens n'ont pas peur...Il y a des gens qui nous hait...qui se servent de nous. On subit pendant des années la même sentence tous les jours jusqu'à oublier que l'on à exister un jour... » elle pointait sa main qui se mit de nouveau à saigner de plus en plus fort « Tout ça à cause de ça ! Je n'ai jamais demandé à être comme ça ! Il n'y a pas un jour où je ne me cache pas dès que je croise quelqu'un qui me regarde un peu trop, je m'enfuis si l'on me questionne, je fais tout pour ne rester qu'un rien...qu'on me laisse tranquille. La seule raison qui me pousse à continuer c'est de savoir qu'il y a des enfoirés dans cette ville qui s'en prennent aux gamins... »

Elle fit en sorte que le sang de sa main disparaisse, se déversant au sol. « Je ne suis pas encore prête à faire confiance. Si je dois utiliser ce truc ce n'est que pour ma survie. C'était une erreur d'en faire usage maintenant, si vous avez pu remarquer ça c'est que j'aurais pu me faire repérer par quelqu'un... »

Difficile de savoir si son pouvoir était vraiment une plaie pour elle. Emilia ne pouvait pas le nier mais c'est surtout grâce à son don qu'elle avait pu s'en sortir jusque là, dès sa sortie de captivité elle ne pouvait compter que sur elle même et donc son pouvoir. Mais c'etait aussi la source de tout ses probleme. Plaie ou pas, utile ou non, une chose était sûre : elle le detestait. Elle aurait voulu ne jamais l'avoir. En même tant qu'elle haissait cette malediction, elle semblait se hair pour ce qu'elle était : juste un monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En dehors des lois.
❝ POINTS : 48

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Dim 17 Avr - 16:25

« Les gens n'ont pas peur...Il y a des gens qui nous hait...qui se servent de nous. On subit pendant des années la même sentence tous les jours jusqu'à oublier que l'on à exister un jour... Tout ça à cause de ça ! Je n'ai jamais demandé à être comme ça ! Il n'y a pas un jour où je ne me cache pas dès que je croise quelqu'un qui me regarde un peu trop, je m'enfuis si l'on me questionne, je fais tout pour ne rester qu'un rien...qu'on me laisse tranquille. La seule raison qui me pousse à continuer c'est de savoir qu'il y a des enfoirés dans cette ville qui s'en prennent aux gamins... »

Elizabeth resta interdite, son visage grave fixé sur la Dotée, ne trahissant aucune émotion. Enfin presque, ses jointures étaient blanchies alors que la petite muette serait Lady de colère, pourquoi de la colère? Elle ne le savait pas vraiment elle-même, peut-être était-ce parce qu'elle avait pensé la même chose il y a des années de cela, lorsque la petite enfant de 10 ans avait dut se battre pour survivre dans les mêmes rues qu'habitait Emilia. Peut-être était-ce parce que la rouquine se refusait son meilleur atout, ce qui faisait d'elle une personne qui avait la possibilité de se tirer de ces mêmes rues. Surement un mélange des deux, je ne savais pas, mais l'important était que j'étais désormais sur mes nerfs.
La petite mercenaire regarda le sang d'Elizabeth s'écouler sur le sol, elle ferma les yeux pour reprendre son calme, écoutant les paroles d'Emilia en serrant la mâchoire. Elizabeth attendit qu'elle est terminée avant de s'approcher de la rouquine silencieusement, le visage caché par ses mèches chocolats et roses, elle claqua des talons dans le sang que la rouquine avait laissé couler avant de lever des yeux vairons et tumultueux vers son visage. Elizabeth tendit lentement le bras vers la rouquine...
Avant de lui mettre une pichenette sur le front, qui fit un léger toc alors que la mercenaire leva les yeux au ciel en soupirant. Son parapluie tapant sur le sol ensanglanté pour ramener son attention sur elle. Elle voulait arrêter de se cacher? Elle voulait apprendre à faire confiance en son pouvoir, elle voulait protéger des foutus gosses ingrats? Et bien soit, je connaissais l'endroit parfait pour ça, même si ce lieu était une usine a emmerde, c'était exactement ce qu'elle cherchait.
Les Heroe's sup.
Foutue école d'illuminé, cependant, entre ça et la rue, je préférais lui ouvrir la porte pour qu'elle puisse peut-être choisir cette voie. Les frais d'inscriptions étaient... Un peu cher, certes, mais rien que je ne puisse pas me payer, le mercenariat rapportait gros, et j'avais suffisamment d'année derrière moi pour pouvoir payer ce qu'il fallait sans que cela ne me dérange véritablement, un contrat de plus ou de moins, je n'étais plus à ça prêt. Pourquoi cet élan de gentillesse? Peut-être pour lui offrir la chance que je n'avais jamais eut, peut-être pour me dire que dans tous mes meurtres et vols j'avais une fois dans ma vie fait quelque chose de mieux pour une personne qui ne méritait pas de suivre le même chemin que moi.
Et aussi... Avoir une personne de confiance dans les rangs de l'ennemi avait de nombreux avantages, surtout lorsque cette dernière ignorait légèrement que vous n'étiez pas la petite samaritaine qu'elle croyait. ♫
Elizabeth déchira une page de son carnet avant de la tendre à la rouquine, un sourire joueur aux lèvres.

Tu veux tout cela, est-ce que tu veux protéger les enfants de cette ville? Tu ne veux plus avoir à te sentir différente?

La petite mercenaire arracha une nouvelle page, sur laquelle était écrit des mots lourds de conséquences:

Je peux te payer l'inscription à la Heroe's sup. Ne t'en fais pas j'ai largement les moyens, et je n'aime pas voir ce genre de terreur dans les yeux d'une autre dotée. Tu n'es pas obligée de me répondre maintenant, réfléchis bien, et lorsque tu auras choisit ta réponse, tu n'as qu'a m'envoyer un message.

Et juste en dessous était marqué le numéro personnel d'Elizabeth, pas celui utiliser pour contacter Ice-Scream, non, celui pour contacter Elizabeth, l'amie qui t'offrait une chance dans la vie.
Étrangement, c'était un mélange d'honnêteté doublé avec un autre but, mais il ne fallait pas s'y perdre, j'étais rarement aussi généreuse avec mon argent, mais j'avais l'impression que Emilia serait un bon investissement, d'une manière ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Perdue dans la ville basse
❝ POINTS : 251

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Dim 17 Avr - 22:08

Tu veux tout cela, est-ce que tu veux protéger les enfants de cette ville? Tu ne veux plus avoir à te sentir différente?  Je peux te payer l'inscription à la Heroe's sup. Ne t'en fais pas j'ai largement les moyens, et je n'aime pas voir ce genre de terreur dans les yeux d'une autre dotée. Tu n'es pas obligée de me répondre maintenant, réfléchis bien, et lorsque tu auras choisit ta réponse, tu n'as qu'a m'envoyer un message.

La proposition semblait...folle. Beaucoup trop pour qu'Emilia y croit à la première lecture. Elle se disait avoir mal lu, qu'il y avait une erreur...Alors qu'elle n'était encore hier qu'une parfaite inconnue, Elizabeth venait de lui ouvrir les portes d'un lieu qu'elle voulait connaître, un lieu qui lui permettrait d'être à la hauteur de ses ambitions. Elle pourrait enfin se sortir de cette misère de la rue, s’intégrer dans cette ville et être vraiment en capacité de se défendre...de défendre les autres... Elizabeth lui avait tendue la main mais Emilia n'osait trop l'attraper.

Elle repensait à son échec...La mort de Smokey...Danny. C'était sa faute. Et si elle n'était pas faites pour être héroïne ? Et si elle ne pouvait avoir que la prétention de survivre et rien de plus ? Tout le monde ne peux pas sauver les autres et Scarlet l'avait prouvé il y a de cela quelques semaines... Elle hésitait, c'était certainement le choix le plus important de sa vie, elle ne pouvait se permettre de choisir la mauvaise voie : Il s'agissait là ou de rester dans la route sombre du vol et de la rue ou prendre le risque de mettre en péril la vie d'autrui en essayant de devenir ce qu'elle ne pouvait pas être.

Bien heureusement, Elizabeth lui avait laissé le choix de donner sa réponse plus tard, En bas de la feuille se trouvait un numéro de téléphone...Eh ! Un téléphone, voilà quelque chose qui avait bien manqué à la doté. Avec l'avancée technologique qu'il y eu ces dernières années, elle ne pouvait s’empêcher d'imaginer ce qu'ils ont pu imaginer en matière d'innovation. Elle glissa le papier dans la poche intérieure de sa veste pour le conserver précieusement. Elle n'en avait pas forcement besoin pour l'instant, n'ayant rien à sa disposition pour la contacter, mais emprunter un téléphone le temps d'un appel était largement à sa portée, ce n'était pas un problème.

Elle aurait voulu la remercier en se précipitant dans ses bras, mais elle essayait de se contenir bien que cette envie irrésistible lui démangeait énormément. Elle fit une légère courbette et fit un léger sourire avant de dire calmement :

« Je...Je ne sais pas quoi dire. A vrai dire, je ne sais pas si je peux accepter une telle offre... »

Bien évidement, Emilia ne pouvait restait de marbre bien longtemps. Elle s'avança vers Elizabeth pour venir la prendre dans ses bras. Alors que les foules peu à peu se dissipait, annonçant la fin de la journée, alors que les lueurs du ciel devenait d'une couleur orange-rosé, qu'une légère brise de vent était venu rafraîchir la température... « Merci Elizabeth... ». Elle se recula de quelques centimètres, effaçant les quelques larmes qui était venu sur son visage, « Je prendrais le temps de réfléchir à la question...Je ne voudrais pas gâcher cette opportunité. »

Sentant que le temps jouait contre cette rencontre, il faisait bientôt nuit et Emilia ne voulait en aucune sorte retenir d'avantage celle qui lui avait temps appris aujourd'hui, celle qui lui avait donné l’opportunité d'être quelqu'un. Elle ne le disait pas, mais avait une part de Détermination qui s'éveilla en elle. Elle voulait réussir : pour les gamins de la ville basse, pour toutes les personnes qui croyait en elle, mais aussi pour elle même, se prouver qu'elle n'était pas qu'une moins que rien... Elle réajusta son manteau qui en devenait alors remplit de quelques porte-feuille.

Elle n'avait pas fait attention jusque là mais cet apprentissage lui avait fait gagner de quoi se nourrir pendant un bon moment. Elle prit le soin de déplacer les billets et quelques tickets de transport en commun dans ses poches avant de s’arrêter net... Oh et puis merde, celui de la brute de tout à l'heure lui plaisait bien, pourquoi ne pas le garder ? Elle pouffa de rire dans son coin et prit alors la décision de transférer ses biens dans ce dernier, un truc en cuir marron un peu vintage, un style qui lui plaisait bien, après tout, elle pouvait bien se faire plaisir de temps en temps. Elle posa les autres sur une boite au lettre et se tourna enfin de nouveau en direction d'Elizabeth.

« J'essayerais de vous appelez le plus tôt possible pour vous donnez ma réponse ». Elle fit quelques pas en direction d'une ruelle, disparaissant peu à peu dans l'obscurité. « Merci encore...Je vous dois tellement...ça sera rendu un jour. ». En un éclair, elle était partie sur les toits... Cette journée n'était pas si mal, non contente d'avoir pu expertisé ses talents, elle avait aussi pu avoir l'opportunité de vivre une vie meilleure, une opportunité qu'elle ne ratera pas...du moins, elle aimerait ne pas la gâcher et être à la hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En dehors des lois.
❝ POINTS : 48

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia] Ven 22 Avr - 17:46

La petite muette se délecta de l'expression surprise de la rouquine avant de sourire gentiment, regardant le visage remplie d'espoir que la voleuse arborait. Cela lui faisait véritablement plaisir, de voir qu'il suffisait parfois de si peu pour tourner la vie d'une personne dans une direction qu'elle pensait inaccessible ce matin encore. C'était aussi simple que cela, bien sûr, j'étais aussi gagnante dans l'histoire, mais cela n'était qu'un petit bonus supplémentaire dans l'histoire, j'étais sincèrement joyeuse pour Emilia et son sourire me faisait véritablement plaisir. J'avais l'impression d'illuminer un triste visage en lui montrant que bientôt, peut-être, le cauchemar serait terminé pour de bon. Comme moi lorsque mon père m'avait recueillit, je venais de lui offrir une porte de sortie inespérée.

« Je...Je ne sais pas quoi dire. A vrai dire, je ne sais pas si je peux accepter une telle offre... »

La petite muette lui fit un gentil mouvement de la tête, toujours souriante, avant de pousser un petit cri silencieux de surprise lorsqu'elle sentit les bras de la rouquine l'enserrer. Se remettant rapidement de sa surprise et rougissant légèrement, la petite assassine rendit maladroitement son étreinte à la rouquine, Liz n'avait plus l'habitude de contact aussi innocent et sincère, elle utilisa une de ses illusions pour faire perdre la teinte rosée de ses joues et jeta ses cheveux bicolores en arrière pour se donner de la contenance avant de sourire de nouveau à la rouquine. Se rendant compte des quelques larmes de joie qui coulait sur le visage de la voleuse, et le sourire d'Elizabeth se fit plus brillant encore, ce n'était pas comme les sourires qu'elle affichait lorsqu'elle donnait le coup de grace à l'une de ses victimes, non, c'était le sourire d'une jeune femme heureuse et qui donnait l'illusion d'être aussi innocente que le soleil qui se cachait timidement derrière l'horizon en cette douce fin de journée.

« Je prendrais le temps de réfléchir à la question...Je ne voudrais pas gâcher cette opportunité. »

La petite assassine hocha gentiment de la tête avant de faire un signe de la main pour dire au revoir à la rouquine, Elizabeth regarda la  rouquine s'en aller avant de déployer son ombrelle et de partir dans le sens inverse, direction son hôtel actuelle, un sourire traînait encore sur son visage alors qu'elle marchait tranquillement dans les rues, une partie d'elle était véritablement heureuse d'avoir aidé une pauvre fille en qui elle se voyait tellement. Une autre... Considérait que l'investissement qu'elle venait de faire aujourd'hui allait se payer en bien plus dans le futur, une étudiante de la Heroe's sup qui lui faisait entièrement confiance? Cela n'avait pas de prix, et ce genre d'information pouvait se vendre très très chères sur le marché noir, bien sûr, elle allait devoir laisser miroiter l'illusion d'innocence et de bonté qu'elle avait arborée aujourd'hui le plus longtemps possible, mais le jeu en valait la chandelle.
Et après tout, les illusions étaient mon domaine, n'est-ce pas?
Et... Je suppose que pour Emilia, cette illusion lui ferait moins de mal que la dure vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Of Blood and Sugar [feat Emilia]

Revenir en haut Aller en bas

Of Blood and Sugar [feat Emilia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Les vieux quartiers :: Le centre commercial-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit