AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Je voulais juste sentir et voir le soleil mais tels Icare je me suis brûlée les ailes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Ecole
❝ POINTS : 724

MessageSujet: Je voulais juste sentir et voir le soleil mais tels Icare je me suis brûlée les ailes Jeu 31 Mar - 0:07




étudiants



Je voulais juste sentir et voir le soleil mais tels Icare je me suis brûlée les ailes

AUDITORE Aidan
____________________________________________________________________
La nuit je suis comme les autres mais si tu croise mon regard de jour tu verra l'animal qui sommeil en moi


❝ Âge : 13 ans
❝ Sexe : Femme
❝ Origine : Italiano-Irlandaise
❝ Race : Humaine
❝ Orientation : Non-définie
❝ Job d'étudiant : Aucun
❝ Statut social : Orpheline
❝ Situation amoureuse : /
❝ Nombre d'année scolaire : Vient d'arriver (il y a deux mois)



Caractère
____________________________________________________________________
La première et dernière erreur que tu fera c'est de me croire inoffensive


Normal :
- Hyperactive: J'ai besoin d'être en mouvement en permanance, j'ai du mal à tenir tranquille plus d'une minute.
- Sombre: Il arrive que je me renferme quand mes souvenirs refont surface.
- Amical: Je vais facilement vers les gens surtout si ils on l'air triste, je n'aime pas les voirs comme ça.
- Protectrice: J'interdit à quiconque de faire du mal à ceux que j'aime.
- Inconsciente: Je ne réfléchit jamais avant d'agir, je suis plutôt impulsive
- Refuse d'obéir à la loi: Les lois sont faites pour être enfreinte, non  plus serieusement si pour un ami je doit entrer dans l'illégalité ça ne me dérange pas et je considère aussi qu'il n'y a aucune honte à cooperer avec des criminelle si ça peut faire avancer les choses, dans la limite du raisonnable bien sûr
- Curieuse: J'ai passé telement de temps enfermé chez moi et dans le centre que je m'interesse à tous ce qui peut me passer sous le nez et qui m'est inconnu, je pose souvent des questions qui peuvent paraître inutile.
- Naïve: Je suis une rêveuse et une idéaliste, je crois encore en mon rêve même si il m'a coûter très chère la dernière fois
- Têtue: Quand j'ai une idée en tête il est impossible de me faire changer d'avis
- Joueuse: J'adore m'amuser, même quand je combat, certains disent de moi que je danse
- Se met en danger pour les autres si il le faut: Ma vie passe après celle des mes amis, c'est ce qu'Eddy disait tous le temps... Il a donné sa vie pour moi car j'était son amie, je ferai de même pour les miens si il le fallait, je pourrait même tuer, aller en prison ou subir la torture pour eux.

Transformée :

- Agressive: Je m'en prend à tous ce qui bouge même si il s'agit de mon ami
- Méfiante: Je suis plus prudente qu'en temps normale, un genre d'instinct animal
- Sadique: J'aime jouer avec mes proies de façon à ce qu'elles se vident de leurs sang, si il y a des enfants c'est eux que je tue en premier
- Cruelle: Je n'ai aucun remords sur le moment, enfin si mais je me contrôle pas donc aucun sentiments n'arrête mon envie de meurtre


❝ Particularités : A le corps couvert de brûlures et de cicatrices à cause de l'accident et des expérimentations / A les yeux vairons: l’œil droit bleu et le gauche vert / Possède un pendentif accroché à un lien de cuir représentant un renard fait en pierre de lune / A des oreilles de renard - Lorsque transformé: A les yeux rouges, des griffes et une apparence beaucoup plus animal
❝ Tics et manies : Jongle avec ses griffes de métal / A tendance à lécher le sang sur ses armes / grogne comme un animal quand on l’énerve / Tripote son pendentif quand elle est stressée
❝ Passions : L'ocarina / Les animeaux / Les jeux-vidéo / L'archéologie
❝ Phobies : Perdre le contrôle et blesser ses amis

❝ But : Venger ses amis / Se racheter pour les crimes qu'elle à commis
❝ Rêve : Voir la lumière du jour sans avoir peur de se transformer


Identité secrète ❝ RENARD SOLAIRE

La nuit une enfant, le jour un animal


❝ Origine : Mutation
❝ Don : Je devient un animal sauvage quand je suis exposée au soleil ou à des radiations solaire à cause des expériences qu'on ma fait subir dans le cadre d'un traitement, le fait d'être "aveugle" de jour à sur-développé mes sens. La transformation survient quand je regarde la lumière du soleil même à travers une fenêtre, si c'est une image ou un film mes yeux virent simplement au rouge, lorsque je me déchaîne ma masse musculaire augment un peu, mes cheveux s'alonge et m'arrive aux cheville, mes crocs et mes griffes grandissent, je ricane comme un démon et je m'exprime par grognement. Dans ces moments là je reste consciente de ce que je suis en train de faire mais c'est mon instincts qui contrôle mon corps, je ne peux pas me retenir d'attaquer pour tuer et faire souffrir. Ma transformation s'arrête que je suis épuisé, si l'on m'assome ou si par chance la pleine lune éclaire la nuit.
❝ Maîtrise : 0/10 Actuellement je ne maîtrise pas mon pouvoir, c'est d’ailleurs plutôt une malédiction, je tuerais mon meilleur ami quand je me transforme, j'éspère bien pouvoir me maitriser un jour
❝ Points forts : Mon agilité / Mes sens sur-développés / Mes amis car je suis prête à tout pour les protéger
❝ Faiblesses : Le soleil car je devient un danger / Mes amis car si ils sont blessés par ma faute je perd tous mes moyens / Mon impulsivité
■■■ Si tu devais avoir un(e)... ■■■

❝ Costume : Un pantalon militaire noir avec un débardeur noir et une cape dont la capuche m'arrive au nez et qui possède des oreilles de renard
❝ Arme : Un arc et des griffes de métal / Mes vrais griffes quand je suis transformée
❝ Véhicule : J'en ai pas vraiment l'âge de conduire mais je me débrouille bien avec une moto


Histoire
____________________________________________________________________
Un rêve peut parfois devenir votre pire cauchemars


Mon nom est Aidan, j'ai 13 ans et je suis d'origine Italiano-irlandaise, comment je le sais ? Et bien c'est marqué sur ma carte d'identité, enfin quand j'avais encore une identité au yeux du monde, désormais je suis citoyenne américaine et je me trouve dans un institut assez spéciale pour ceux qui possède des pouvoirs ou des dons, enfin dans mon cas c'est plutôt une malédiction.
Physiquement je suis plutôt petite, je fais plus jeune que mon âge, ma peau est extrêmement pâle et couverte de cicatrices de brûlures mais vous comprendrez pourquoi plus tard, je possède des yeux vairons, un œil bleu et un œil vert, mes dents ressemble à des crocs, mes ongles sont semblable à des griffes et j'ai des oreilles de renard, vous vous demandez sûrement pourquoi, vous vous souvenez de la malédiction ? Et bien ça en fait partis. Enfin je parle d'une malédiction mais c'est presque entièrement de ma faute vous allez bientôt comprendre pourquoi :

Je suis une enfant de la lune, derrière ce nom poétique se cache une vie de prisonnière, enfin je le pensais à l'époque, j’étais l'otage de la nuit, si je sortais au soleil ne serait-ce que pour sentir sa chaleur ma peau se cloquait, elle me brûlait et je risquais même de choper en cancer en moins de deux. J'avais 8 ans et je ne pouvais sortir sans combinaison, les autres enfants s'éloignaient à mon approche et ils ne voulaient pas jouer avec moi, je passait donc mes journée dans le noir et comme si la vie avait pas assez décidée de s'acharner mes parents avaient été assassinés quand j'avais 5 ans et l'homme qui s'occupait de moi passait ses journée à boire sans se soucier de ce qui pouvait m'arriver et le soir il partait pour s'occuper d'affaires importantes, parfois il revenait couvert de sang et il lui arrivait de s'absenter durant de nombreux jours, en gros j’étais livrée à moi-même. Pourtant un jour la chance m'a sourit, enfin du moins je le pensais, des hommes sont venus chez nous, ils lui ont expliqué qu'ils avaient besoin de volontaires de tout âge pour une thérapie contre ma maladie, les soins seraient à leurs frais et ils me prendrait avec eux, j’étais folle de joie quand ils en ont parlé, j'allais pouvoir quitter cet endroit et peut-être même qu'un jour je sentirai le soleil sur ma peau.

Nous sommes partis de nuit, ils m'ont emmenée dans un gigantesque laboratoire où il y avait plein d'autre gens comme moi, j'ai rencontré un garçon du nom d'Eddy et une fille du nom de Sora, c'était la première fois que je pouvais jouer avec quelqu'un de mon âge, il semblait que pour une fois j'allais pouvoir être heureuse. Les test étaient extrêmement douloureux et s’apparentait parfois à de la torture mais je m'en fichais, Eddy et Sora étaient là et même si on avait mal et peur on savait qu'un jour on pourrait aller se balader tous les trois en plein jours sans combinaison. Le traitement tenait plus de la science-fiction qu'autre chose en réalité : tout d'abord on mélangeait notre ADN avec celui d'un animal, le but était qu'on soit recouvert de fourrure pour protéger notre peau, ensuite on nous exposait à des radiations solaire pour nous habituer. Malheureusement si notre corps assimilait pas assez bien ou assez vite l'ADN on subissait de grave brûlure, certains en mourrait, Sora tarda pas à s'affaiblir mais ils continuèrent quand même alors qu'elle les suppliait d'arrêter, elle fut l'une des premières victimes. A ce moment j'aurais du comprendre… J'aurais du comprendre qu'a leurs yeux on n'était pas des humains mais des cobaye, qu'on avait plus d’existence, mon tuteur m'avait laissé aller en enfer…

Les années passèrent, à force je m'était habituée à la douleur constante, mon corps était couvert de profonde brûlure parfois cicatrisées parfois encore fraîches, Eddy encaissait lui aussi sans broncher, on voulait rester fort pour Sora, vivre pour elle, quatre ans s'était écoulés on en avait 11.
Malgré cela, la vie nous paraissaient presque normale, on avait rapidement compris que les scientifiques étaient hypocrites avec nous mais, s'enfuir aurait servi à rien surtout qu'on ne connaissait pas les lieux et puis si on étaient sage ils se montraient gentils, beaucoup trop mielleux pour que ça soit vrai mais ça nous convenait, ils nous apprenaient l'anglais ainsi que quelques bases de lecture et d'écriture, bref un genre d'école où on apprenait le stricte minimum. Peu après la mort de Sora on avait rencontré un homme qui était doué pour faire des bijoux, il espérait pouvoir devenir bijoutier une fois guérie, il a tenté de nous enseigner son art mais je n'était pas très douée contrairement à Eddy malheureusement il est tombé malade lui aussi, avant de mourir il a donné un grand coffre rempli de pierre qui brillait comme la lune à Eddy, il les avaient rassemblés lors des sorties nocturnes que les scientifiques organisaient de temps en temps.
Pourtant cette année là tout à basculer, les scientifiques ont voulus accélérer le programme, on avait plus de repos, plus d'écoles, plus aucunes sortie nocturne, ils laissaient les radiations solaires aller sur nous en permanence, des gens mourrait sur place brûlés vifs mais ils y restaient insensible, je tenais le coup uniquement parce qu'Eddy était là, il sculptait régulièrement les pierre de lune que l'homme lui avait offert mais il refusait de me montrer sa dernière création, on auraient certainement du s'enfuir mais on ne l'a pas fait…
Une nuit on a entendus un grand bruit, je voyais les médecin paniqués courir partout, ils s'enfuyaient mais refusait de dire ce qu'il se passait, je finit par savoir : le réacteur solaire était en train d'exploser. La peur me paralysa de longue minutes tandis que les explosion se répétaient, mon ami me prit la main et se mit à courir, il pensait qu'on avait peut-être une chance. Une explosion plus puissante que les autres nous projeta, je sentis une odeur de chair brûlé et des hurlement tandis que les radiations nous brûlaient, moi aussi j'avais mal, j’apercevais le soleil a travers une vitre brisé, je tentais de l'atteindre avec ma main tout en perdant connaissance.

Je me réveillais trois semaine plus tard dans une chambre d’hôpital, mon corps était couvert de bandages, on m'empêchait de bouger, j'avais mal, j'avais peur, je réclamais Eddy, je pleurais, j’étais agressive aussi. J'ai appris plus tard que c'était parce que mon ADN humain achevait de se lier à mon ADN animal, je possédait maintenant des oreilles, des crocs et des griffes. Au bout de plusieurs semaine mes crises cessèrent, une infirmière venait me voir tous les jours, elle me traitait avec gentillesse, elle m'appris que les autres étaient tous mort et que j'avais survécus car quelqu'un s'était mis sur moi pour me servir de bouclier, elle me dit qu'il avait une boite en fer presque fondu avec mon nom dessus dans sa main, elle savait mon nom car étrangement je ne souffrais pas d'amnésie et j'avais pu répondre à leurs question, la boite contenait un pendentif de renard en pierre de lune, les larmes coulèrent quand je le vit, je compris à ce moment que c'est Eddy qui m'avait sauvé et qu'il ne voulait pas me montrer sa création car c'était un cadeau. La vie me semblait bien morne maintenant qu'il n’était plus là, l'infirmière essayais tant bien que mal de me rendre le sourire, elle me dit que j'avais été victime de barjot, que le gouvernement les avaient jamais autorisé à expérimenter sur des humains, que généralement ils payaient de forte somme aux parents pour qu'ils donnent leurs enfants. Je pensait qu'elle me mentais mais j'appris en lisant le journal que mon tuteur avait été arrêter par la police car il bossait pour la mafia, j'ai donc penser qu'elle avait raison et qu'il avait simplement répondu à l’appât du gain.

Je commençais tout juste à me remettre de la morts des autres le jour où tout à réellement basculé. J'avais finit par considérer l'infirmière comme une seconde mère et elle m'aidait à me remettre à sa manière, elle se montrait affectueuse avec moi, cependant elle avait omis de préciser que les scientifiques me cherchait, j'aurais sûrement été plus prudente si ça avait été le cas. Un matin elle vint précipitamment dans ma chambre, elle me dit de préparer mes affaires que je devais partir. Sur le coup j'ai pas compris mais j'ai quand même obéit, des cris se sont rapidement fait entendre dans le couloir, elle à finit par m'avouer que depuis l'accident les scientifiques me cherchait pour me tuer car j’étais le dernier témoin de leurs folie, qu'elle était une policière chargé de me protéger. J’eus du mal à la croire mais elle ne m'avait jamais mentis, enfin presque jamais vu qu'elle m'avait pas dit être de la police. On a commencer à aller vers la sortie, le personnel avait pas encore ouvert les volets, on était dans le noir complet, heureusement mon ADN animal me permettait de voir un peu mieux qu'un humain classique dans cette obscurité, soudain un flash, on nous tirait dessus à l'arme à feu, on se mit à courir vers la sortie. Je me figeait au moment même où je vis la lumière du soleil, je me mit à grogner et à hurler de douleur mon corps changea légèrement, mes yeux devinrent rouges, mes griffes s'allongèrent, je bondit sur l'homme au flingue que je tuais d'une seule attaque, je me tournais ensuite vers le femme priant pour qu'elle s'enfuit mais elle s'approcha de moi, tenta de me raisonner. La sensation que j'éprouvais était horrible, j’étais submergée par des instincts animal mais en même temps j’étais consciente de ce qui se passait, c'est comme si j'avais perdue le contrôle, comme si il y avait une autre Aidan, mais pourtant c'était moi. C'était moi qui bondit sur la femme, c'était moi qui la lacéra, tout en le faisant je voulais m'excuser, pleurer, seule des grondement sortais de ma bouche. Ma haine vis-à-vis des scientifique s'étendit à tous le monde et j'achevai les survivants de l’hôpital avant de m’enfuir. Quand je reprit le contrôle j'avais à nouveau tout perdu, j'ai penser à me laisser mourir à rejoindre Eddy et les autres mais je devais les venger, je devais également vivre pour tous ceux que j'avais tué, pour cette policière qui m'avait donné son affection et que j'avais tué de mes mains.

A partir de ce jour je m’arrangeais pour éviter la lumière du soleil comme je l'avait toujours fait, je recherchais activement mon tuteur et les scientifiques dans le but de les tuer, de me venger. Durant deux ans j'ai erré de ville en ville, j'ignorais où je me trouvait, je savait juste que j'avais pris l'avion en quittant l'Italie le jour où ils m'ont emmenée avec eux, il m'arrivait de commettre des massacres que j'avais la malchance de croiser le soleil. Je me souvenait de chacune de mes victimes, chaque visage, chaque odeur, chaque cris… la police me cherchait.
Un soir un homme vint vers moi, je faillit l'attaquer par peur que ce soit un flic mais ce n'était pas le cas, il me dit qu'il pouvait m'aider, qu'il savait que je ne tuait pas par plaisir, il me dit aussi que mon pouvoir pourrait aider des gens si j'apprenais à le contrôler. J’étais trop désespérer pour refuser, je compris que c'était soi ça soit la prison, je finit par accepter.

C'était il y a deux mois, désormais je vis à l'Institut et je tente de trouver une autre motivation que la vengeance et la culpabilité pour vivre. Je suis terrorisée à l'idée de blesser de nouveau, de tuer de nouveau et pire de faire ça à des gens que j'aime, j'ai aussi peur qu'on découvre le monstre que j'ai été et que je suis toujours.
Je fait aussi énormément de cauchemars, je revois les gens du centre mourir ainsi que le visage de ceux que j'ai tué, il n'est pas rare que je me mette à crier et à pleurer voir à demander pardon.

J'ai été bien naïve de penser pouvoir fuir la prison que représente la lune pour moi, désormais je peux sortir mais je ne peux toujours pas voir ce soleil que je désir tant, je peux le sentir sur ma peau mais cette sensation me rappelle que je suis maudite, si l'on croise mon regard de jour il y a de forte chose que ce soit la dernière chose que l'on voit.



Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : Yamitsuki
❝ Âge : 20 ans
❝ Avatar : Forme normale: Annie (League of Legend) version réaliste / Déchaîné: Kaenbyou Rin (Touhou)
❝ Passions & Hobbies : Ocarina, jeux vidéo, animeaux, Quiddich, Archéologie
❝ Découverte du forum : Blue qui m'a harce... fait découvrir le forum en m'en parlant :)
❝ Un petit mot pour la fin : Quove (les joueurs de quiddich savent ^^)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 868

MessageSujet: Re: Je voulais juste sentir et voir le soleil mais tels Icare je me suis brûlée les ailes Jeu 31 Mar - 23:58

tu es validée


Tu es dès à présent une étudiante Omicron au niveau 6. Tu ne dispose de rien pour commencer.

Tu peux tout d'abord venir nous dire ton don et ton métier ainsi que réserver ton avatar.

Ensuite, tu pourras créer ton journal et commencer à gagner de l'expérience en participant activement au forum. Tu peux également t'inscrire dans le sujet recherche de RP ou, si tu veux faire des rencontres totalement imprévues, dans la random roulette!

Sache également, que tu as été placée dans la chambre numéro 2, je te laisse aller voir qui est en colocation avec toi! ♥

Si tu as une question, n'hésite pas à nous en faire part, le staff est là pour t'aider au mieux et pour t'aiguiller vers la bonne voie.
Bonne chance dans la ville des héros!

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ POINTS : 868

MessageSujet: Re: Je voulais juste sentir et voir le soleil mais tels Icare je me suis brûlée les ailes Ven 6 Mai - 21:03

Car le temps passe


❝ Age : 13 ans
❝ Date d'anniversaire : 21 Juin

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ POINTS : 868

MessageSujet: Re: Je voulais juste sentir et voir le soleil mais tels Icare je me suis brûlée les ailes Mer 25 Jan - 23:20

Car le temps ne fut pas uniforme


❝ Age : 14 ans

❝ Résumé des événements: Aidan se retrouve trois semaine en arrière en Italie près de Naples. Durant ces trois semaines elle va apprendre la vérité sur sa famille à savoir que son père étais un parrain de la mafia mais qu'il a cessé ses activités en apprenant la maladie de sa fille, ce qui n'a pas plus à son frère qui a choisit de l'abattre. Elle va manquer de mourir en voulant tuer son oncle mais va être sauver par Blue. Les deux amie vont passer la fin de leur exil ensemble

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je voulais juste sentir et voir le soleil mais tels Icare je me suis brûlée les ailes

Revenir en haut Aller en bas

Je voulais juste sentir et voir le soleil mais tels Icare je me suis brûlée les ailes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Paperasse :: Les Inscriptions :: Les admis-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit