.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

My reflection in the mirror is not my soul!!! (feat Yumi et Aidan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Hssup
❝ POINTS : 232

MessageSujet: My reflection in the mirror is not my soul!!! (feat Yumi et Aidan) Dim 17 Avr - 1:49

Encore une journée qui commence, comme tant d'autres, et comme pour les autres, je la commençais en allant me laver, ce qui allait prendre une heure et, comme à mon habitude, je ne fermais pas la porte à clé. Pourquoi exactement? Pour qu'on vienne à mon secours si j'ai un problème? Pour qu'on me mate quand je m'admire devant la glace? Pourquoi ce détail me dérangeait aujourd'hui d'ailleurs? Je me posais des questions idiotes et sans intérêt, cette journée commençait mal. A vrai dire, je n'avais pas eu une super nuit, en fait, je ne m'en souvenais plus vraiment, des cauchemars je crois, même les morts se taisaient comme perturbés, pourquoi? Des cauchemars, j'en avais déjà eu avant, j'ai même des crises de somnambulisme. Pourtant ils étaient comme dérangés par ma présence, bah je dois psychoter, pas de quoi s'inquiéter. Je haussai donc les épaules avant de retirer ce bon vieux pyjama qui sentait le rat mort depuis quelques jours, où est ce qu'il avait encore trainé celui là? Bah, peu importe! Je fis couler l'eau et pris une douche rapide, une heure quoi.

Une heure où je ne me lavais pas en fait, je ne faisais que regarder mon reflet dans la vitre en face de moi. Comme j'avais changé... J'avais l'impression de voir un squelette, j'avais vraiment la peau sur les os. Pour la première fois de ma vie, voir mon corps me faisait peur, car ce n'était pas le mien! J'eus un sursaut, chose à ne pas faire quand on est sur un sol glissant, la chute fut brutale et je n'avais pu me retenir à rien d'autre que la porte coulissante, qui s'ouvrit sous mon poids, le choc contre le mur fit tomber le sèche-cheveux que j'avais apporté, mes cheveux bouclant avec l'eau. Tiens, ça me faisait penser au couple mort électrocuté dans leur baignoire. Ca fait quoi de se faire électrocuter? Je divague, pourquoi je me pose de telles questions. Je me levai avec difficultés avant de me trainer vers le lavabo. Bon, tant pis pour la douche, je n'en avais pas besoin de toute façon. Zut, j'avais oublié mes fringues en plus, quelle étourdie! D'ailleurs, je n'oubliais jamais mes habits d'ordinaire, pourquoi maintenant? Et pourquoi j'ai l'impression d'avoir la gueule de bois et que tout résonne? Et pourquoi ils ne parlaient pas?! Mon regard se posa sur les deux jeunots, le quadragénaire et Lassie, ils semblaient gênés, il y avait un problème, mais quoi? Merde mais...

-Parlez, bordel!?

Un bruit de verre brisée, de chairs déchirés, une chaleur intense dans mon poing, puis survint la douleur. Mais ce n'est pas ça qui me choqua, qu'est ce que j'avais fait? Mon regard se posa sur ma main droite appuyée contre la glace brisée telle une rosace, douleur doucatre et cette couleur... De toutes les auras, celles rouges étaient les plus belles car elles me faisaient penser aux fleurs, ce liquide vermeil était d'une telle beauté. Une beauté que les autres ne peuvent pas comprendre, qu'ils refusent de comprendre, qu'ils rejettent, après tout, ceux qui répandent le sang sont traqués. Une beauté interdite donc, pourquoi? Car ils la jalousaient? Stupide! C'est stupide! Stupide! Stupide! STUPIDE! Stup... Mon coeur bat dans mon crane tel un chef d'orchestre, mais son rythme arrêta de résonner contre mes tempes quand je remarquai ce que je faisais. Ma main n'était plus qu'un amas de chair, des morceaux de miroir incrustés dans la peau, les articulations parfaitement visibles. Mais ce qui me choqua, me ramenant à la réalité telle une bonne claque dans ma poire, ces yeux, ce ne pouvaient être les miens. On dit que le reflet dans le miroir est le reflet de ton ame mais c'était impossible que ce soit le cas pour moi! J'entendais parfaitement Lassie aboyer à présent, les deux bambins pleuraient à chaudes larmes et l'adulte voulait que j'aille voir quelqu'un , visiblement inquiet. J'étais incapable de les rassurer, n'étant pas moi même rassurée par ma situation. Le sang coulait par terre et sur mon bras sans que je sache quoi faire, mais dans tout ce remue-ménage, une pensée parvint à pointer son nez dans ma tête, et elle ne me plaisait guère: "ça y est, t'es foutue maintenant." J'étais nue, tremblante de froid, tentant d'arrêter l'hémorragie avec mon autre main sans trop savoir que faire exactement, admirant ce spectacle monstrueux qui m'effrayait, mais ce qui m'avait le plus terrifié étaient ce regard fou rivé sur moi, je comprenais maintenant pourquoi les autres m'avaient évité dans le couloir... Heureusement, ou malheureusement, quelqu'un avait dû m'entendre, la porte s'ouvrait, dévoilant la scène sanglante à l'inconnu curieux ou alerté. Impossible de savoir qui c'était, en fait, j'étais incapable de faire autre chose que regarder mes mains ensanglantées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Ecole
❝ POINTS : 718

MessageSujet: Re: My reflection in the mirror is not my soul!!! (feat Yumi et Aidan) Dim 17 Avr - 11:47

Mes colocataires m'avaient encore virée de la chambre une partie de la nuit, j’avais dormis dehors comme d'habitude quoi, et en plus ils se plaignaient que j’empestai le chien mouillé à présent, enfin bon un tour à la bibliothèque me calmerai sûrement comme d'habitude je zappai le petit déjeuner, enfin je zappait le repas en général, je ne mangeais que quand j'avais réellement faim comme pour compenser mon autre moi qui cherchait à se nourrir en permanence...
Une odeur attire mon intention: du sang, je me lèche les lèvres inconsciemment comme si elles étaient mes babines et me dirige vers cette odeur tel un prédateur. Mon pied percute un éclat de verre qui n'est pas là habituellement bien que mon bandeau m'aveugle je le ramasse et commence à lécher le sang qui l'imbibe  sans m'en rendre compte et le pire c'est que je le trouve délicieux, alors qu'autrefois le sang m’écœurait, saleté de manie. Je me fige en plein mouvement en reconnaissant l'odeur de Blue, je jette l'éclat parfaitement nettoyé avec dégout:

- Désolée je...

Il y a quelque chose d'inhabituelle, outre le fait qu'elle soit blessée, elle empeste la peur, je m'approche et la prend par les épaules me retenant de lécher sa plaie même si mon odorat me fait faire l'aller retour entre son visage et la plaie.

- Quelque chose ne va pas outre ta mano ?

Le mot italien était sortit plus facilement que l'anglais trahissant mon inquiétude, je m'était aussi retenue de l'appeler Sorella sous le coup de l'émotion.

*Mano = main
Sorella = soeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En train d'arpenter les rues ou d'innover à domicile.
❝ POINTS : 449

MessageSujet: Re: My reflection in the mirror is not my soul!!! (feat Yumi et Aidan) Jeu 21 Avr - 23:44

Your reflexion in the mirror...

________________________________________________

Persona 4 - Borderline of Madness

Yumi Lawdner
Blue Anderson
Aidan Auditore

________________________________________________


Faudra que j'évite le manoir, à force. Non, vraiment, je ne sais pas si j'ai la poisse, en ce moment, mais faut croire que même quand on veut simplement passer par le salon dela SUP pour profiter d'un meilleur wifi que ce que je peux avoir de mon bungalow après le petit déjeuner, c'est trop demander. Non, franchement, j'étais partie sereine, sans crainte, insouciante, voulant simplement profiter d'une connexion convenable, bosser un peu, surfer sur youtube, ce genre de choses! Foutez moi la pai, je ressors de quelques semaines de l'hôpital après avoir affronté une déesse serpent! Avoir la paix c'est surfait. Sur ma route, en passant pas loin de la salle de bain, j'entendis un bruit, comme une vitre brisée... Un surveillant pourrait bien s'en occupper, non? Les élèves utilisant la salle de bain sont généralement jeunes... Et après l'épisode des frelons, on ne peut pas vraiment dire que les surveillants soient les personnes les plus fiables que l'on puisse trouver ici. Une journée de plus lors de laquelle j'aurais dû rester carapatée dans mon bungalow bien sagement...

Mais bon, comme il y a de fortes probabilités pour que je sois l'une des seules personnes apte à arranger le problème, quel qu'il soit s'il y en a un. Une bagarre, qu'en sais-je. Une fois a destination, je vis deux filles dont une avec la main en piteux état... La thèse de la bagarre ne tenait pas, la seule des deux étant blessée avait visiblement fait son affaire toute seule en frappant le miroir. Je sais que la situation ne prête pas à rire, mais si elle meurt en se vidant de son sang de cette manière, elle mérite un Darwin Award. Bon, elle avait peut-être ses raisons, elle était peut-être juste pas bien. Enfin dans ce cas elle passera par la psychologue après avoir vu l'infirmière, elle va pas rester la... Je m'approche des deux jeune filles. Celle qi est blesée a de la chance, dans mon sac bandoulière j'ai une pince et des ciseaux. Enfin, ici c'est plutot la pince qui sera utile. Enfin, retirer les morceaux risque d'aggraver l'hemmoragie, c'était pas le bon plan. Oui, jusqu'ici, je conservais un calme olympien. Heureusement que j'avais pas vu ce que venait de faire la plus jeune avant que j'arrive, j'aurais trouvé ça terriblement bizarre. Priorité, avoir de quoi bloquer le saignement après avoir retiré les morceaux du miroir. Au cas ou, il fallait que je reste la, et je n'avais pas vraiment foi dans une serviette pour envelopper la main charcutée. Heureusement, on était trois... Minute. L'autre a un bandeau sur les yeux... J'allais probablement pas pouvoir lui demander d'aller chercher des bandages... Bordel. Bon, commencer par calmer la blessée.

"-Calmes-toi, je suis la pour t'aider... Je m'appelle Yumi Lawdner, je suis élève, comme toi. J'imagine que tu n'as pas fait ça... Sans raison. Laisses-moi m'occupper de ta main, j'ai ce qu'il faut pour éviter que ça e s'aggrave trop."

Sortant de mon sac la pince à épiler qui servira pour les bouts de miroir -je précise que je ne l'utilise jamais pour sa fonction première- pour m'occupper de la blessure de l'élève, je la saisis délicatement par l'avant bras, posant sa main sur un bord de l'évier. Comme elle avait donné des coups de poing, il ne risquait pas d'y avoir des morceaux qui s'enfonceront encore plus dans la chair. Ceci fait, grâce à la pince, je retirais les morceaux rapidement, mais avec précision. L'écoulement du sang semblait s'être déjà calmé au vu de tout ce qui était déjà parti. Mais bon, je ne pouvais pas laisser sa main comme ça. Tant pis, je vais devoir ruiner une serviette! J'en pris une petite pour envelopper la main et la serra assez fort mais pas trop non plus, puis faisant un noeud. Je passa une main sur mon front. Une bonne chose de faite!

"-Pfiou, heureusement que je n'oublie jamais ma pince... Tu devrais enfiler quelque chose, tu es déjà en train de grelotter... Et il faudra qu'on t'amène à l'infirmerie. "

C'est vrai, j'avais totalement ignoré l'autre fille jusque la, mais pour le coup, la priorité était de s'occupper de la blessée et la plus jeune fille ne semblait pas pouvoir me venir en aide plus que ça.

________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Hssup
❝ POINTS : 232

MessageSujet: Re: My reflection in the mirror is not my soul!!! (feat Yumi et Aidan) Sam 23 Avr - 0:51

Mon cerveau baignait dans de la confiture, tout ce qu'il recevait en données étaient emmêlées, déformées, impossible de savoir ce qui se passait autour de moi, je m'embourbais dans des marécages intérieurement. Bon sang... Mais qu'est ce qui m'avait pris? Qu'est ce qui m'avait pris de faire ça? Une réponse, s'il vous plait! Je veux une réponse! Le silence me répondit avec une froideur qui me fit frissonner, même Lassie et les autres n'étaient plus là pour me sentir, une fois de plus. Je me retrouvais seule, seule avec mon sang coulant continuellement sur ma peau pale. Puis une voix trancha dans cette noirceur qui m'enveloppait dans son étau. Aigue, juvénile, douce, je ne l'avais entendu qu'une nuit mais je la reconnus en un instant. Que fais tu là petit chat? Tu ne vois pas que je suis occupée?! J'ai envie de me mettre en colère, de la pousser, de partir, de fuir ces lieux, de retourner dans la nature et reprendre ma vie de nomade. Foutue, je suis foutue! Pourtant, tout cela n'eut pas lieu, mon corps était incapable de bouger ne serait ce qu'un poil vers la sortie que je ne voyais pas. Mon monde se focalisait sur ma main vermeille et sur la petite flaque qui se formait par terre. Fait étrange, je n'avais pas mal, en fait... je me sentais... bien... Deux poids se posèrent sur mes épaules et la voix reprit, me demandant si j'allais bien malgré ma main. Qu'est ce que ça peut bien te faire?! Fous moi la paix le raton laveur roux, Suner mouilc'hi trenket!? J AI BESOIN DE PERSONNE OK??? Je tremble de tout mon être, dominée par cette rage soudaine et inexpliquée, mais ma langue, comme le reste, reste paralysée par je ne sais quelle force.

Des pas attirèrent mon attention à l'entrée, c'est tremblotante comme une feuille et à deux doigts de tourner de l'oeil que je vis une parfaite étrangère -ah et j'ai oublié de dire que j'étais toujours nue comme un ver. Elle était parfaitement calme malgré la situation, ce qui apaisa mon agressivité. M'exciter ainsi ne me ressemblait pas, me faire mal ainsi non plus. Non, j'ai toujours été quelqu'un de calme voir inexpressive, quelqu'un de distant, alors pourquoi avais je agi ainsi? De la colère noire, je passai à une inquiétude palpable, mais pas de supplication, pas de besoin d'aide. Les vivants se souciaient peu des ames des morts, pourquoi le feraient ils avec moi? Mon attention se focalisa sur cette fille qui s'approcha de nous, faisant crisser les quelques éclats éparpillées sur le sol.

"-Calmes-toi, je suis la pour t'aider... Je m'appelle Yumi Lawdner, je suis élève, comme toi. J'imagine que tu n'as pas fait ça... Sans raison. Laisses-moi m'occupper de ta main, j'ai ce qu'il faut pour éviter que ça e s'aggrave trop."

Ainsi donc, elle était aussi une étudiante, ça ne me rassurait pas du tout en fait, même le fais qu'elle était là pour m'aider. Qui pourrait me sauver, sérieusement? Je n'étais pas idiote, ceci n'était que le début vers une lente descente aux enfers, quoi que je fasse. Le reste de ses mots n'avaient aucun sens, j'étais incapable de comprendre ce qu'elle me disait alors que cela devait être simple, le sang pulsait à mes tempes. J'avais perdu combien de centilitres de sang? Sans attendre, elle prit une pince dans son sac et ma main pour la poser sur l'évier, procédant à l'extraction des morceaux coincés dans ma chair, la douleur? Elle commençait à venir vers la fin, me forçant à serrer les dents, pas question de grogner alors que cette élève n'était pas obligée de me réparer. Finalement, elle enroula ma main avec une serviette, je grimaçai, ne m'attendant pas à ce que le contact des poils dans la chair à vif face si mal.

"-Pfiou, heureusement que je n'oublie jamais ma pince... Tu devrais enfiler quelque chose, tu es déjà en train de grelotter... Et il faudra qu'on t'amène à l'infirmerie. "

Je baissai le regard sur moi comme si je venais de me rendre compte que j'étais nue et trempée. Un coup mon cerveau ralentissait, un autre il carburait, ça me perturbait énormément... En tout cas, elle avait raison, je ne pouvais pas me balader ainsi dans les couloirs jusqu'à l'infirmerie, mais un simple coup d'oeil sur mes affaires posées en tas par terre, ensevelies sous des morceaux de glace. Hmm mauvaise idée de les porter, même les sous-vêtements, surtout eux, j'avais bien assez de plaies comme ça pour le mois à venir, voir pour l'éternité. Je pris donc une grande serviette pour m'enrouler dedans du mieux que je pouvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Ecole
❝ POINTS : 718

MessageSujet: Re: My reflection in the mirror is not my soul!!! (feat Yumi et Aidan) Sam 23 Avr - 13:17

Au moment où je commence vraiment à paniquer une fille plus âgée entre dans la pièce, elle dit s'appeler Yumi Lawdner. Elle comment à prendre les choses en main et à retirer les éclats de miroir tout en m'ignorant au passage, remarque c'est pas plus mal comme ça elle remarque pas que j'ai pas pue m'empêcher de récupérer un morceau de verre écarlate et dégoulinant.
Je sais que c'est pas raisonnable mais je ne peux pas m'empêcher de lécher le sang quand il y a en près de moi, j'ai toujours eu tendance à le faire mais ça m’écœurait cependant il m'arrivait souvent de lécher Rose lorsqu'elle se coupait à l'hôpital, il faut croire qu'a force de tuer je me suis habituée au goût… Pire, j'ai commencer à apprécier ce goût légèrement salé et métallique, parfois ça m’effraie : est-ce que ça signifie que je vais finir par tuer pour le plaisir même quand je suis dans mon état normal ? Je frisonne mais continue à nettoyer le morceau, j'aurais jamais pensée que Blue avait le sang aussi sucré, j'en ronronnerai presque. La voix de Yumi me fait sursauter :

-Pfiou, heureusement que je n'oublie jamais ma pince... Tu devrais enfiler quelque chose, tu es déjà en train de grelotter... Et il faudra qu'on t'amène à l'infirmerie.


Je gronde en entendant le mot « infirmerie », mes oreilles se plaquant en arrière instinctivement, je me mets entre elles et la porte, j'ai pas lâchée le morceau de miroir en partie nettoyer :

- Tu peux pas faire ça ! On peut pas faire confiance aux médecins ! Tous le monde sait qu'ils ne voient leurs patients que comme des cobayes ! Ils disent qu'ils les aident mais c'est faux !

Je tremble peut-être un peu mais je ne m'en rend pas compte, Rose est le seule médecin à qui j'ai jamais fait confiance et elle en était pas vraiment un, il est hors de question qu'on confie Blue à l'un d'entre eux, elle serait à sa merci et il pourrait lui faire n'importe quoi.
Mes grondements s'intensifient bien que je me sente idiote de me montrer agressive vis à vis de la jeune fille, elle à aidée Blue après tout, mais hors de question d'aller à l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En train d'arpenter les rues ou d'innover à domicile.
❝ POINTS : 449

MessageSujet: Re: My reflection in the mirror is not my soul!!! (feat Yumi et Aidan) Sam 7 Mai - 3:34

Your reflexion in the mirror...

________________________________________________

Persona 4 - Borderline of Madness

Yumi Lawdner
Blue Anderson
Aidan Auditore

________________________________________________


Bien évidemment que la serviette pour entourer le membre blessé n'était pas la meilleure des solutions, mais elle était clairement la seule possible dans cette situation. Même ma pince n'était pas destinée à cet usage à la base, j'ai juste improvisé mes secours avec mon mini-kit de bricolage et ce que j'avais sous la mains. Je suis pas le genre d'héroïne à rester en backup pour soutenir mes alliés, non, et au vu de mon statut, les secours que j'avais prodigués étaient plus qu'acceptables. Enfin, quoi qu'il en soit, l'infirmière était dans tous les cas bien plus qualifiée que moi pour la suite des opérations. Bon, concernant ses habits, je pense qu'elle et moi étions arrivés à la même conclusion, les prendre avec, oui, les porter, pas avant de les avoir débarrassés des éclats de verre. Ce ne serait quand même pas une bonne idée de les laisser la malgré tout, alors je rassembla ses affaires dans son sa... Ah, non, elle n'avait pas rapporté de sac. C'était bien ma veine. Bon, qu'à cela ne tienne, une grande serviette pour envelopper tout ça en mode baluchon et voila, il n'y aura pas à revenir chercher ses fringues. J'allais reporter mon attention sur la plus jeune que j'avais préalablement ignorée, lui disant qu'elle pouvait soit retourner à ses activités habituelles, ou prévenir le concierge qu'il aurait du boulot. Au lieu de ça? L'évocation de l'infirmerie éveilla sa colère non sans une pointe de paranoïa envers le corps médical. Le temps que je me retourne elle s'était mise à grogner et à nous barrer la route vers la sortie avant de nous faire un speech ridicule au possible sur le fait que les médecins et infirmiers voyaient leurs patients comme des cobayes, tout ça tout ça... Gardant mon calme autant que possible, je m'approchais d'elle en laissant la blessée se préparer -d'ailleurs, maintenant que j'y pense, je ne connais le nom d'aucune des deux demoiselles- puis je baissa la tête pour la regarder -étant plus petite que moi- comme... Une nuisance. Je ne pouvais honnêtement pas la qualifier autrement dans la situation actuelle.

"Petite, tu parles à quel qu'un qui ressort d'une bonne semaine d'hôpital, alors je pense être mieux qualifiée que toi pour dire si oui ou non les médecins et autres sont maléfiques ou non. A la rigueur, tu pourras regarder faire l'infirmière et juger par toi-même, mais si tu préfères que l'on reste la et que notre amie ici présente se vide de son sang, j'aurais vite fait de t'écarter de ma route pour que cela n'arrive pas."

Je pense avoir été assez claire. Bref, une fois cela fait, je retourna vers la jeune fille aux yeux bleus et m'assura qu'elle était prête avant de rassembler mes affaires, les siennes, et de me mettre en route vers l'infirmerie. Prions simplement pour que je n'aie pas affaire sur la route a trop d'étudiants curieux ou a un surveillant qui estime mal la situation. Enfin, vu comme ils délèguent leurs responsabilités pour certains, on l'aura bien vu avec une certaine histoire de frelons, je pense que je n'aurais aucun mal à justifier mes actions, surtout qu'il en allait du bien être -voire la vie- d'une étudiante.

________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Hssup
❝ POINTS : 232

MessageSujet: Re: My reflection in the mirror is not my soul!!! (feat Yumi et Aidan) Mar 17 Mai - 2:13

- Tu peux pas faire ça ! On peut pas faire confiance aux médecins ! Tous le monde sait qu'ils ne voient leurs patients que comme des cobayes ! Ils disent qu'ils les aident mais c'est faux !

Un cri, une exclamation, une bouée dans le néant d'émotions qu'était mon ame, j'avais l'impression de naitre dans ce monde, de découvrir la salle de bains. Qu'est ce que je fous là? Et pourquoi j'ai mal? Et froid? Et faim? Et qu'est ce qu'à ma main? Aidan? Mon regard se posa sur la rouquine devant la porte, prête à mordre, j'étais vraiment paumée.... Mais que se passait il à la fin? Je fis un pas vers elle avant de manquer de m'effondrer, mes jambes tremblaient, prêtes à se briser alors que des frissons parcouraient mon dos en partant de mes pieds tels des fourmis sous la peau. Sensation désagréable et inhabituelle, qu'est ce qui m'est arrivé? Puis tout me revient en tête, les hallucinations, le miroir, ma main, les éclats, un frisson de peur descend jusque mes reins, pourtant il ne faisait pas froid... Mes fringues? Pourquoi je suis nue? Ah oui, j'ai pris ma douche, ce doit être cette fille qui porte mes affaires, il faut dire que les éclats étaient tombés dessus aussi...

"Petite, tu parles à quel qu'un qui ressort d'une bonne semaine d'hôpital, alors je pense être mieux qualifiée que toi pour dire si oui ou non les médecins et autres sont maléfiques ou non. A la rigueur, tu pourras regarder faire l'infirmière et juger par toi-même, mais si tu préfères que l'on reste la et que notre amie ici présente se vide de son sang, j'aurais vite fait de t'écarter de ma route pour que cela n'arrive pas."

Je ne dois pas être en grande forme, les sons ont l'air décalé et les gens en accéléré, j'en ai mal à la tête, c'est dingue... L'inconnue semblait prête à partir, pour aller à l'infirmerie si j'ai bien compris, il est vrai que j'avais perdu beaucoup de sang, du moins si j'en croyais la flaque par terre et les taches sur le bord du lavabo, j'en ai mal au coeur de voir mon sang répandu au sol... Si mal que mon premier pas m'envoya la tête la première en avant, mon réflexe fut de m'accrocher à la première personne dans mon champs de vision: Aidan. Heureusement qu'elle était là, et puis j'espérais qu'en lui tombant dessus qu'elle allait comprendre que j'avais vraiment besoin de soins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Ecole
❝ POINTS : 718

MessageSujet: Re: My reflection in the mirror is not my soul!!! (feat Yumi et Aidan) Mar 17 Mai - 19:35

- Petite, tu parles à quel qu'un qui ressort d'une bonne semaine d'hôpital, alors je pense être mieux qualifiée que toi pour dire si oui ou non les médecins et autres sont maléfiques ou non. A la rigueur, tu pourras regarder faire l'infirmière et juger par toi-même, mais si tu préfères que l'on reste la et que notre amie ici présente se vide de son sang, j'aurais vite fait de t'écarter de ma route pour que cela n'arrive pas.

Évidement c'est facile de dire ça quand on a été que quelques semaines avec des médecins, ils ont pas eu le temps de lui faire grand mal… Je grogne d'un air menaçant et m'apprête a répondre mais j’entends que Blue avance vers moi avant de s'écrouler, je tombe à la renverse sous son poids, ce n'est pas qu'elle est lourde mais plutôt qu'elle est plus grande que moi de plusieurs tête.

- Hé sorellona qu'est ce qui te prend ?

l'odeur du sang excite mon coté animal mais je commence à être paniquer par l'odeur de sang et celle de la peur de Blue, je devine que la perte est conséquente vu que j'ai l'impression d'être à coté d'une de mes victimes, je comprend qu'elle a besoin de soin.

Mon inconscient sait que l'autre à raison qu'on doit l'emmener chez le médecin, je m’écarte de la porte, des images me revienne… Rose je me dit que l'infirmière est sûrement comme elle, puis le souvenir des scientifiques remonte, Je me me recroqueville dans un coin, tremblante, il est hors de question que je la laisse partir, je suis perdue ne sachant quoi faire, on ne peut pas faire confiance aux médecins mais elle a besoin d'un médecin, j'ai l'impression de la jeter dans la gueule du loup, je serre les point enfonçant presque mes ongles dans ma chair, je finit par totalement oublier leurs présence plonger dans mes cauchemars : les expériences, les cries la douleurs, Sora et Eddy, et si jamais l'infirmière est de la même espèce qu'eux ? Je prend ma tête dans mes mains, murmurant des excuses dans ma langues natale, au bord des larmes. Tu n'a pas pu les sauver, tu aurais du comprendre que ces hommes étaient mauvais et à présent tu ne peux rien faire pour Blue a par la confier a des médecins dont tu ne connaît pas les intentions, j'ignore combien de temps je reste comme ça. Je finit par me relever

- C'est d'accord… Mais… Mais je viens aussi !

Je tremble de tous mes membres, je suis clairement terrifiée mais je m'en fiche je peux pas abandonner Blue, j'ai promis de protéger ceux qui m'était chère. Étrangement je suis contente qu'on ne puisse pas voir mes yeux ni mon expression enfantine, coupable et terrorisée, ni les larmes naissante qui accompagnent le tout, heureusement qu'elles ne peuvent pas non plus sentir ma peur.

Traduction des mots en italiens:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: My reflection in the mirror is not my soul!!! (feat Yumi et Aidan)

Revenir en haut Aller en bas

My reflection in the mirror is not my soul!!! (feat Yumi et Aidan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: L'institut :: Le manoir :: Les salles de bain-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com