.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Game Over [dur retour à la réalité] David I. Young

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Game Over [dur retour à la réalité] David I. Young Dim 17 Avr - 18:49


Game Over

Feat David I. Young.

«Opération Policière.»


J'avais reçu une alerte, un criminel était sur le point d'être arrêter et au cas où si celui-ci n'obtempérer pas, je devais aller négocier avec cette personne pour négocier avec lui.

« David I. Young...» ce jeune homme semblait souffrir d'une bien étrange maladie. D'après les rapports de police et de médecins, il souffrait du syndrome de dépersonnalisation-déréalisation.
Je lisais le dossier tranquillement dans une voiture de police.

« Vous savez m'sieur, c'est un dangereux criminel, il a tué beaucoup de personne il paraît, il mériterait la mort ne croyez-vous pas ? »

« Connaissez-vous le dossier de cette personne ? Son passé ? Ses douleurs ? Ses faiblesses ? »

« Non, M'sieur le Lys...chui qu'un simple policier. »

« Alors ne jugez pas trop vite les gens... »

Seule la musique country résonnait dans l'auto coupée parfois par la radio branchée sur la fréquence de la Police.

Nous arrivâmes enfin sur place, l'homme était bloqué dans une des salles du musée des arts. Un important dispositif de sécurité était là s'occupant d'évacuer les derniers civils.

« Le Lys Flamboyant.»

Je me retournais, un homme à la moustache élégante se tenait à quelques mètres de moi.

« Monsieur le commissaire. »

« L'homme est dans la salle des statues grecques mais il est agité.  J'ai peur qu'il fasse des conneries, il faudrait que vous y aller pour le capturer. »

J’acquiesçais cette réponse et j'entrais tranquillement dans le musée sous l'oeil inquiet des passants et des policiers. Je caressais la rampe en fer forgé finement sculptée et j'admirais tout en montant les escaliers les tableaux du XVIIIe siècle. Elle représentait de grande figure de l'amérique telle que Lincoln ou des batailles célèbres comme Little Big Horn. Je regrettais parfois le manque de tableaux sur les Amérindiens, décimé sans état d'âme par des Européens.

J'arrivais devant la porte de la salle des statues grecques, deux policiers tenaient la garde devant. C'était assez amusant de se dire que des statues grecques se trouvaient ici même si ce n'était que des reproductions , il y avait quelque chose irréel. Ce musée ressemblait un peu au Louvre, un pêle-mêle de style et d'époque. Les gardes m'ouvrit la porte et refermèrent aussitôt derrière moi.

Je fis le tour d'un discobole situé au centre de la pièce et j'en profitais pour jeter un coup d'oeil à la salle. Elle était assez grande et remplit de statues toutes alignées, c'était trop propre, trop blanc, le sol, le plafond était blanc.

« Cela manque de couleur ici... »

Je sentis une ombre derrière moi. J’enlevais mon écharpe. Je ne voulais pas le capturer, je voulais d'abord tenter de le raisonner...

« David Young je présume ? Je suis là pour vous aider... » fit-je avec un grand sourire.

© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 206

MessageSujet: Re: Game Over [dur retour à la réalité] David I. Young Ven 20 Mai - 12:35

Bon, okay, je reconnais. Sur ce coup-là, je me suis un peu foiré. J’aurais dû réviser mon manuel de stratégies sur terrains clos façon Fire Emblem, quand on est bloqués dans des châteaux, ça m’aurait été utile, j’pense. Mais bon, c’est pas trop grave ! Même si les mobs ennemis se pressaient derrière les portes de la salle où je m’étais réfugié, j’avais confiance. En quelques sms, j’avais déjà l’assurance que j’allais pouvoir repartir ! C’était cool, quand même, de pouvoir utiliser les items de communisation pendant l’inspection d’une map ! Merveilleuse idée qu’avait eu les développeurs du jeu, jusque-là. Ma sœur allait venir me chercher avec deux-trois keupins bien stuffés ! Ca promettait d’être super intéressant tout ça ! Et puis avec un peu de chance, on aurait peut-être même un bonus danger sur nos xps récoltées en fin de map ! J’avais hâte !

Bon en attendant, il faut que jem e planque façon Ezio de Assassin’s Creed, moi. Je veux être aussi classe que lui si jamais un PNJ se ramène ou quoi ! Héhé, je suis paré. Avec mon grappin citrouille, je grimpe à un angle de mur, m’agrippant comme je peux – je songe à aller me faire frabriquer une combinaison adhésive façon Spider-Man, d’ailleurs, ce serait tellement pratique ! J’ai entendu des gens parler derrière la porte, j’imagine donc qu’il doit y avoir un type pas loin. Le genre de mec qui poppe comme ça pour négocier un peu. Sauf qu’il a rien compris le mec ! M’enfin, c’est pas grave, ça m’occupe un peu, au moins, comme ça ! Héhé, j’ai presque hâte !

Oh bah, tiens, j’ai à peine le temps de finir ma pensée qu’un type bizarre se ramène. Wouah, il a pas l’air d’être un loubard classique, faudra peut-êtr que je me méfie. Aller, je fais quand même comme j’ai dit et… AH MERDE. Il a parlé ! Il m’a vu ! Putain je m’attendais pas à ça ! « AAAAAH ! »

Boum, je m’éclate par terre, sous le coup de la surprise. Ca fait hyper mal, je suis sûr que j’ai perdu quelques PV à cause de lui maintenant ! Je me redresse, un peu furax, quand même « Dis donc ! Tu peux pas prévenir quand tu fais des coup façon Omniscience ?! C’aps très très fair-play tout ça ! Tu penses pas ? »

S’il faut lui rappeler les règles du jeu, moi je suis là ! En attendant… Je boude ! Nah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Game Over [dur retour à la réalité] David I. Young Mar 24 Mai - 17:39


Game Over

Feat David I. Young.

«Allô, ici la Terre!»



« Dis donc ! Tu peux pas prévenir quand tu fais des coup façon Omniscience ?! C’pas très très fair-play tout ça ! Tu penses pas ?»

"Plait-il?"

Cette réponse me surprit quelque peu mais pas assez pour me déstabiliser.

"David, je suis là pour vous aider, je ne suis pas là pour jouer dans votre monde faussé. Sachez cependant, que vous êtes coincé. Le musée et le quartier sont bouclés par des hommes sur-armés qui n'hésiteront pas à vous abattre froidement. Vous n'est pas dans un jeu, David. C'est la vraie vie et nous n'avons qu'une seule vie."

Je ne voulais pas lui faire peur seulement essayer de le raisonner mais je savais pertinemment que la tâche sera rude. Je me saisis de deux chaises un peu lourde que l'ont trouve dans toutes bonnes salles de musées.

"Asseyez-vous, je vous en prie."

Je sortis son dossier et prit dedans les photos des corps des victimes de David ainsi que leurs pierres tombales et le listing de leur famille.

"Voyez, celui-ci. C'est, d'après le rapport, l'un des tous premiers qui est décédé de vos mains. Il est mort. Il s'appelait Alexander, un petit truand à la semaine qui volait pour nourrir sa petite fille de 2 ans. Sa mère, à cette petite, est décédée dans un accident de voiture. A cause de votre maladie et votre perception de réalité corrompue, elle est orpheline. Ce n'est qu'un cas parmi vos nombreuses victimes."

Je me levais du siège pour me diriger, mains dans les poches de mon manteau vers la fenêtre. De nombreux policiers braquaient leurs armes vers la fenêtre, je fis un signe afin qu'ils attendent un peu. Cela risquait de prendre beaucoup de temps car je savais pertinemment que David ne m'écoutera pas.

"Il faut que vous preniez conscience que vous n'êtes pas dans un jeu, David..."

Une mauvaise journée s'annonçait.

© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 206

MessageSujet: Re: Game Over [dur retour à la réalité] David I. Young Dim 3 Juil - 21:36

Pfiouuuuuuuf, ce qu’il m’agace ce clown, là ! Non mais sérieusement. Déjà, qu’il vienne saper la map où je fais mon jeu avec tous ses PNJs à la noix, ça me brisait les logiciels, sévère. Mais si en plus il essaie de jouer au jeu du plus con en me faisant croire des trucs et des machins, non seulement on en serait pas sortis de sitôt et en prime bah… On allait perdre notre temps. Tous les deux. Bon, en soit, mes renforts allaient arriver sous peu, donc je m’en fichais, il pouvait bien blablater sur les messes des grenouilles que ça ne changerait rien pour moi. Mais bon… Quand même !

Aller, jouons un peu dans son jeu, juste histoire de lui faire croire qu’il n’était pas si nul en tant que négociateur – elle est classe cette catégorie de personnage, j’avoue quand même. « Okay okay, j’me cale là sur une chaise et je t’écoutes. Alors ? A part me montrer des photos d’avatars qui, de toute manière, vont retourner au point de départ pour recommencer la partie, t’as autre chose dans ta manche, le magicien d’Oz ? »

Ah bah j’y vais de mon petit surnom, eh, c’est le minimum ! Pas qu’il me dérange, mais un peu, beaucoup… carrément, en fait ! Du coup, voilà, j’aime bien tourner les gens qui m’agacent au ridicule. That’s fun ! Et puis bon, ça n’a jamais fait de mal à personne, en prime.

« Eh, puis au fait, j’peux savoir comment tu connais mon pseudo ? Il ne me semble pas t’avoir déjà croisé sur la LAN, avant… Alors quoi, c’est des mauvais joueurs qui t’envoient pour me péter la gueule, c’est ça ? »

Si c’est le cas ils ont vraiment beaucoup d’espoir, ahahahhaha ! Comme si j’allais me laisser faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Game Over [dur retour à la réalité] David I. Young Mar 19 Juil - 17:38


Game Over

Feat David I. Young.

«Blablabla, charabia.»



« Okay okay, j’me cale là sur une chaise et je t’écoutes. Alors ? A part me montrer des photos d’avatars qui, de toute manière, vont retourner au point de départ pour recommencer la partie, t’as autre chose dans ta manche, le magicien d’Oz ? »

Je levais les yeux au ciel, ça risquait d'être plus compliqué que prévu. Quelque chose me turlupinait..."magicien d'Oz"? Ai-je une tête de mage à ce point-là? Ou ce n'était qu'un simple fait de circonstance?

"Non David, ils ne reviendront plus jamais..."

« Eh, puis au fait, j’peux savoir comment tu connais mon pseudo ? Il ne me semble pas t’avoir déjà croisé sur la LAN, avant… Alors quoi, c’est des mauvais joueurs qui t’envoient pour me péter la gueule, c’est ça ? »

"Hum...comme je le disais, ils sont morts, enterrés ou incinérés. Vous avez une pathologie mon jeune ami et votre dossier médical donc votre nom est en ma possession. J'espère que cela répondra à vos questions."

Etait-il comme ça depuis toujours? Ou bien était-ce un choc émotionnel qui l'a bloqué dans sa vision de monde si particulière?

"Vous êtes une bien étrange personne...Croire être dans un jeu vidéo...si seulement c'était si simple cher David mais ce n'est pas le cas. J'ai perdu beaucoup d'êtres chers à mon cœur et malheureusement ils ne sont jamais revenus à la vie parce que nous sommes dans la vraie vie pas dans un monde virtuel et parallèle..."

Je tournais doucement autour de lui, le toisant de haut. J'avais l'impression de parler à un sourd, à un immature total empli de certitudes. Que cette entrevue va me sembler longue...

"Question cependant. Depuis combien de temps, aussi longtemps que vous vous en souvenez, pensez-vous être dans un jeu vidéo?"

© Kinotto de LG.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 206

MessageSujet: Re: Game Over [dur retour à la réalité] David I. Young Sam 23 Juil - 13:39

Il me soule. Putain il me soule. Merde quoi, il peut pas me lâcher ? Apparemment non puisqu’il a bloqué toutes les sorties – enfin, presque toutes, mais il n’est pas obligé de savoir que le toit sera la mienne quand ma sœur et les autres viendront me chercher. J’ai qu’à le laisser blablater jusque-là, il aà l’air d’adorer ça, s’écouter parler. Un peu comme les gens qui font style ils jouent depuis des lustres alors que ça ne fait qu’un mois à peine et qui se prennent pour des BG alors qu’au final ce ne sont rien de plus que des petits joueurs – dans tous les sens du terme, haha. Et puis j’aime pas la manière dont il me regarde.

Ca par contre, je déteste le reconnaître mis ouai, il a un regard flippant. Ça doit être un skill ou autre, j’sais pas mais j’aime pas ça. Genre ceux que je supprime ne reviendront jamais, ce ne sont que des conneries ! Si on n’était pas dans un jeu je ne me permettrais pas ce genre de chose, d’abord ! Faut pas être le dernier des cons pour savoir ça quand même ! Euh... Attends, ma phrase veut dire quelque chose ? Je sais pas trop, raaaah il m’embrouille les pensées là ! Il me gave ! Frrrh !

Ah, il s’intéresse à mon cas maintenant ? Bon, ok, j’imagine que je peux bien faire ça en tant qu’un des meilleur joueur, ahahaha ! « Bah, ça fait 24 cycles que j’y suis, depuis ma création, quoi ! Enfin, j’ai pu commencer le jeu qu’à partir de mon seizième cycle je crois… Je ne me souviens plus très bien, c’est flou. T’as qu’à interroger les MJ ou le serveur central au pire si tu veux tout savoir ; et peut-être que là tu admettras que ce que je dis est vrai ! »

Non mais alors, il va pas continuer à faire sa loi continuellement non plus ! Non mais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : à l'étage de son restaurant, dans le bar cossy, buvant un diabolo-violette
❝ POINTS : 103

MessageSujet: Re: Game Over [dur retour à la réalité] David I. Young Jeu 18 Aoû - 19:43


Game Over

Feat David I. Young.

«Insupportable.»



"Et bien, on dirait bien que certains sont des cas désespérés. Un conseil cependant. Souvenez-vous de mes paroles: Vous n'êtes pas dans un jeu vidéo. Peut-être qu'il vous faudra un choc énorme pour que vous sortez de votre psychose."

J'avais perdu patience. Cet homme était un vrai gamin et irresponsable. Il n'avait conscience de rien et seul son égo primait. Je lui tournais allégrement le dos. Je respirais profondément avant lui répondre avec calme.

"Vous n'êtes qu'un idiot irresponsable et insupportable."

C'était un échec cuisant mais je me promettais de le surveiller de loin, il ne devait plus nuire, du moins faire du mal.

"Je vous surveillerais, vous avez intérêt à vous tenir à carreau."

Je lui lançais un regard noir.

"Maintenant, disparaissez, sinon j'ordonne qu'on vous abatte sur le champ."

J'observais les innombrables statues de marbre blanc, une réplique de la vénus de Milo trônait, magnifique. Son visage était à la fois ferme et serein.

J'avançais doucement vers la porte de sortie sans un mot, j'avais laisser son dossier par terre avec les photos des victimes sur les lieux des crimes.

© Kinotto de LG.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 206

MessageSujet: Re: Game Over [dur retour à la réalité] David I. Young Ven 9 Sep - 21:13

Héhé, mon plan a marché du tonnerre ! Le mec, c’est vraiment trop un noob quoi, il a pas compris où je voulais en venir, le nul ! En le faisant parler, ça donnait juste le temps à ma sœur et ses potos de guilde de se placer sur le toit. Et en plus, voilà qu’il repart maintenant. Non mais ce mec a trop rien compris aux règles du jeu quoi, c’est affligeant ! Il repart. Non mais sérieusement, il repart. Je m’en remettrais jamais je crois ! Mais bon, tant pis pour lui et tant mieux pour moi, comme ça je peux me casser directement avec mon loot sans que personne ne me bloque la route (parce que ce n’était clairement pas la petite escouade postée à l’extérieur qui me faisait peur, loin de là !

Et d’un coup, comme je m’y attendais, les fenêtres du toit se brisent, laissant apparaître ma sœur et mes acolytes du moment. Je ne me fais pas prier pour m’emparer de la corde que l’on me lance et me hisser aussi vite que possible vers le haut – il faudra que j’augmente cette skill un jour moi… - car ce n‘est pas parce que les petits joueurs ne me font pas peur qu’il faut que je m’amuse à trainasser comme un débutant non plus. Et hop, en deux temps et trois mouvements, me voilà à l’extérieur ! Trop facile, ahah. J’enfile rapidement une cagoule et un survêtement noir, comme tout le monde et on file à travers les toits, jusqu’à arriver dans la petite ville basse. Là au moins, on aura la paix.

N’empêche, quand j’y pense, l’autre là, il aurait pu m’arrêter s’il l’avait voulu. Peut-être. Mais au final, il a fui comme un demeuré, tant pis pour lui ! Une prochaine fois peut-être… Même si je pense que c’est encore moi qui le battrait, bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Game Over [dur retour à la réalité] David I. Young

Revenir en haut Aller en bas

Game Over [dur retour à la réalité] David I. Young

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Le quartier Aselus :: Le musée des arts-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit