.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

The big bad wolf ? Not me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Quelque part où y'a personne.
❝ POINTS : 320

MessageSujet: The big bad wolf ? Not me. Sam 7 Mai - 22:41




étudiants



THE BIG BAD WOLF

Macha Duval
____________________________________________________________________
Comme un loup...


❝ Âge : 19 ans et toutes ses canines.
❝ Sexe : Femelle, jusqu'à preuve du contraire.
❝ Origine : Canadienne.
❝ Race : Demi-déesse, si l'on puis dire ainsi. Voire même demi-grand-esprit, surement.
❝ Orientation : Hétérosexuelle, du moins, elle pense.
❝ Job d'étudiant : Vendeuse dans un magasin d'accessoires tendances.
❝ Statut social : Moyen, sa mère lui envoie un peu d'argent de temps en temps pour être sûre qu'elle ne manque de rien.
❝ Situation amoureuse : Célibataire depuis toujours, en fait.
❝ Nombre d'année scolaire : Viens d'arriver.


Caractère
____________________________________________________________________
Le courage est un juste milieu entre la peur et l'audace.


Macha n'est pas vraiment quelqu'un de confiant. Elle est plus du genre à souvent se remettre en question, pour une raison aussi importante que ridicule. Quoi qu'il arrive, elle pensera que c'est sa faute. Elle se laisse marcher dessus quitte a être blessée. C'est ce qu'elle a toujours fait, laisser couler. Elle préfère rester dans son coin, en bonne louve solitaire. Elle a vraiment beaucoup de mal a se mélanger aux autres. Car elle se trouve, et elle est différente. Ça l'a toujours perturbée. C'est aussi pour ça qu'elle se sent plus à l'aise dans la nature, avec des animaux, même si ceux-ci sont plutôt méfiant à son égard. Au moins, elle se sent chez elle. La foret la rassure, la fait se sentir libre. C'est aussi pour ça que sa louve cherchera toujours à se réfugier dans une foret pour être à l'abri de tout dangers. Après tout, c'est elle, le chasseur, et le reste, ce sont des proies. Tant qu'elle ne croise pas la route d'un autre carnivore du même gabarit qu'elle.

Macha est loin d'être une meneuse comme son père. Du moins, c'est ce qu'elle pense. Elle se trouve plus en bas de la hiérarchie, comme une soumise, si l'on se trouvait dans une meute, elle serait clairement la dominée, et non la dominante. Mais c'est loin d'être une vérité immuable. Peut-être que si elle prend plus confiance en elle, elle révèlera son vrai potentiel. Dans tous les cas, elle préfère la réflexion à l'action immédiate. Le sens de la répartie ? C'est quoi, ça se mange ? Elle est bien loin d'en avoir. Elle n'aime pas la confrontation. Elle préfère la fuir plutôt que de l'affronter. Comme sa louve. Ou alors, c'est elle qui rend sa louve comme cela. En tout cas, il est sûr qu'il ne faut pas l'acculer, car elle prend peur facilement. Son instinct surement.

Macha est gentille avec les gens. Si jamais elle a des amis, elle en prend soin. Elle est un peu naïve. Les personnes doivent penser qu'elle est la fille parfaite à exploiter. Peut-être qu'ils n'ont pas tord. Si quelqu'un lui demande un service, elle ne refusera pas. En tout cas, si c'est quelque chose de réalisable. Si une personne est dans un besoin quelconque, elle l'aidera. C'est une gentille fille bien élevée. Et contrairement aux apparences, elle est plutôt studieuse dans ses études. Elle veux rendre sa mère fière d'elle. Ne pas se sentir inutile. Être quelqu'un de respectable à ses yeux. Elle tiens beaucoup à sa mère. Elle l'a toujours soutenue, qu'importe la situation dans laquelle elle se trouvait.

Macha est donc tout le contraire de ce qu'elle devrait normalement être, car la nature d'un loup est loin d'être aussi... passive. Elle aurait dû être une personne sûre d'elle, plaine d’entrain, une meneuse. Mais non. Cela aurait pû être le cas si son père l'avait élevée. Mais il n'est pas trop tard pour changer. Il n'est jamais trop tard...


❝ Particularités : Son apparence recelle tellement de particuliarités que ce serait difficile de toutes les répertorier. Sa façon de s'habiller peut sembler être un peu décalée, ou peut passer pour un genre de style à mi chemin sur le punk. En réalité ce style est fait pour lui donner plus confiance en elle, et puis elle l'aime bien aussi. Elle a même quatre piercing au niveau de son oreille gauche. Oui, oui, des piercing sur son oreille lupine. Elle a eut mal comme tout les gens qui se sont fait des piercings aux oreilles, donc pas la peine de lui poser cette question. Elle prend aussi soin de ses ongles, même s'ils n'en ont pas vraiment besoin, car ils sont naturellement aussi solide que des griffes. C'est aussi pour ça qu'elle met du verni dessus, pour les rendre moin menaçant, et faire comme si c'était des faux. Ses cheveux sont aussi très long. Trop, surement. Mais elle les aime bien comme ça, et ne compte pas les couper pour le moment.
❝ Tics et manies : Il lui arrive de se mordiller un ongle quand elle réfléchi ou quand elle est contrariée.

❝ Passions : Elle aime bien la mode, bien que ce ne soit pas spécialement une passion à proprement parler. Elle aime aussi les animaux, bien que cet amour ne soit pas toujours partagé. Après tout, elle est un prédateur dangereux, et l'instinc des plus craintifs reste en éveil quand elle est présente.
❝ Phobies : Blesser des gens a cause de son pouvoir. Encore une fois. Elle ne veux faire de mal à personne, et elle est loin d'être la bête de foire que beaucoup voyaient en elle quand elle était encore au Canada.

❝ But : Son but n'est pas de devenir un héros. Du moins, pour l'instant. Elle préfèrerais viser plus bas. Par exemple, arriver à contrôler son pouvoir divin, avant qu'elle ne finisse par blesser quelqu'un, dans un premier temps. Quoique c'est un peu tard pour ça, mais bon. Ensuite, elle improvisera.
❝ Rêve : Elle aimerait bien rencontrer son père. Elle ne sait rien de lui, si ce n'est que quelques rares histoires que sa mère lui racontait. Mais elle sait que le voir risque d'être très compliqué. Surement impossible. Enfin, on ne sait jamais ce qui pourrait arriver. La voie des esprits est impénétrable.


Identité secrète ❝ Half Wolf
____________________________________________________________________
Il est bon d'avoir peur, il est normal d'avoir peur. La peur te sauvera la vie.


❝ Origine : Mythologique
❝ Don : Son père est Amarok, considéré comme le grand esprit loup dans la mythologie Inuit. On dit de lui qu'il dévore les chasseur sortant seuls la nuit sur son territoire, mais qu'il peut aussi aider les humains en veillant à ce que ses frères loups gardent les troupeaux de caribous en forme en éliminant les éléments faibles ou malade. Il chasse généralement seul, au lieu de chasser en meute comme le font ses comparses. Considéré comme très important, c'est une sorte de dieu majeur, même si les Inuit préfère parler d'esprits. Être sa fille n'a donc rien d'anodin, même si peu de gens le connaissent, lui et son histoire.

Elle a une apparence un peu... étrange à cause de ses origines, mais cela ne la dérange pas plus que cela. Ses cheveux possèdent quelques mèches blanches et rousses, bien qu'elle soit brune. Ses oreilles sont une sorte de fusion entre celles humaines et celles lupines, elles sont placées là ou elle devraient être, mais ne sont pas vraiment normales, surtout pour un être humain. Ses ongles sont solides et peuvent faire office de griffes, ce qui est tout aussi pratique que gênant. Il peut arriver qu'elle griffe quelqu'un sans le vouloir avec. Mais ces particularités physique ne sont pas tout. Ses sens sont décuplés. Le seul problème... C'est qu'elle ne s'en sert pas, ne se fie pas vraiment à eux. A quoi cela sert-il de pouvoir sentir, entendre, voir mieux et être plus forte que la moyenne si on n'y fait pas attention ? Et c'est encore pire sous forme de louve. Elle ne saurait même pas suivre une piste dans l'herbe, alors dans la neige, et les bruits la gênent, imaginez le drame. D'ailleurs, parlons-en de sa forme de louve. La couleur de son pelage est situé entre le brun et le roux, et elle a le bout de la patte avant droite blanche, comme si elle l'avait mise dans un pot de peinture blanc.

Le seul hic, c'est qu'elle n'a aucun contrôle sur sa louve. Peu être un semblant de temps en temps, mais pas plus. Sa louve fait donc tout à l'instinct. Et généralement... ça ne se passe pas très bien. Elle est très peureuse et donc agressive avec tout ce qui serait susceptible de lui faire du mal, en soit, tout les trucs qu'elle ne connait ou ne reconnait pas. Elle essaye donc de se transformer un minimum. Bon, le soir de la pleine lune, par contre, c'est un peu trop compliqué de résister à l'appel de celle-ci. Son instinct la pousse toujours à aller hurler sa solitude à la lune. Heureusement, elle a trouvé un moyen pour éviter de perdre le contrôle. Elle arrive à changer certains de ses membres de manières à êtres un peu plus... lupins et poilus.
❝ Maîtrise : 2/10
Elle a beau être née avec, personne ne lui a apprit à se servir correctement de son don. Être un loup, ça s'apprend, ça ne vient pas tout seul, comme ça, pouf, du jour au lendemain. Les parents doivent apprendre aux enfants. Et les enfants douvent apprendre des parents. Les chatons copient ce que leur mère fait, tout le monde le sait. Donc avec une mère humaine, elle n'autait pas pu aller bien loin, c'est un fait.
❝ Points forts : Métamorphose de certaines parties du corps en quelque chose à mi chemin entre l'humain et le lupin. Sens plus développés que les humains normaux.
❝ Faiblesses : Elle n'a aucun contrôle sur sa louve quand elle se métamorphose entièrement. Elle ne se sert pas de ses atout au niveaux de ses sens, car elle ne sait pas comment faire. Sous le coup d'une forte émotion, elle peut se transformer entièrement sans le vouloir. C'est une sorte de système d'auto-défense. Très bancal, mais ça peut surprendre dans le bon sens, des fois. Généralement, quand son instinct de louve détecte quelque chose de mauvais, ses yeux virent au jaune perçant. C'est généralement a ce moment là qu'il faut s'éloigner d'elle au plus vite, si on veut éviter qu'elle ne se transforme, comme dit plus haut.

■■■ Si tu devais avoir un(e)... ■■■

❝ Costume : Une simple tenue noire avec quelques accesoires, avec un masque en forme de tête de loup pour cacher une partie de son visage. Pas que ce soit necessaire, parce que son don ne lui permet pas de jouer les héroïnes, c'est limite elle qui risquerait d'être la méchante dans l'histoire.
❝ Arme : Elle n'en a pas besoin, elle a des ongles, ou plutôt... des griffes.
❝ gadget : Elle ne ressent pas le besoin d'avoir un gadget pour le moment. Surtout que la technologie, ça lui donne mal au oreilles avec toutes les ondes à haute et basse fréquence.
❝ Véhicule : Ses pattes, pour l'instant, c'est suffisant.


Histoire
____________________________________________________________________
Il était une fois...


L'histoire de ses parents pourrait commencer par un il était une fois tellement c'est quelque chose qui s'avère presque impossible et invraisemblable. D'ailleurs, pourquoi se priver, tien ? Soyons fous.

Il était donc une fois, une jeune femme, du nom d'Harleen Duval, fraichement diplômée d'une université enseignant en grande partie l'histoire et la littérature, avec quelques options intéressantes pour les natifs du coin, dont la mythologie inuit. Cette demoiselle avait, comme vous le devinez, choisi cette option, car la curiosité l'avait remporté. Elle était donc à même de connaitre les grands esprits inuits et leurs utilités au sein d'un tel monde. Ayant du temps à perdre, elle décida d'entreprendre un voyage dans le haut du Canada, car elle trouvait les pleines enneigées magnifiques, en plus d'être intéressée par les animaux vivants dans ces lieux inhospitaliers, et plus encore, le loup, son animal préféré. Elle fit donc voyage avec quelques compagnons qui découvraient tout autant qu'elle, la vie sauvage. Grâce à leur guide bien entrainé, ils avaient pu suivre des traces d'animaux dans la neige et les observer au plus près. Cependant, à un certain moment du voyage, les compagnons furent séparés à cause d'une tempête de neige impromptue. C'est ainsi que cela se passa... Alors qu'elle était perdue à cause de la blancheur de la neige qui bloquait la visibilité, elle croisa le chemin d'un loup. Et certainement pas un loup ordinaire, ça, non... Le grand Esprit Loup, Amarok. Dans toutes les histoires que l'on compte de lui, il n'était pas réputé pour laisser des humains foulant son territoire en vie. Cependant, il ne faisait pas nuit, et cette femme était loin d'être une chasseuse. Peut-être est-ce pour ceci qu'il fit une exception. Mais aussi y ajouta-t-il une condition. Puisqu'il la laissait en vie, et qu'il l'aidait à retrouver son chemin, il viendra réclamer quelque chose à la jeune femme un jour prochain. Le sort en était décidé. Mais quoi donc viendrait-il demander ? Nul ne le savait. Pas même le grand Esprit Loup lui-même. Étant un loup, il ne pensait guère au passé ni au futur, il pensait au présent.

Quand ses compagnons elle retrouva, elle ne dit mot sur ce qui s'était alors passé. Jamais ils ne l'auraient cru, de toute manière. Et c'est sur cette note que finit le voyage. Elle n'était nullement effrayée par promesse du grand Esprit Loup, et encore moins sur le fait qu'il puisse la retrouver. Après tout, il l'avait aidée, donc il n'était surement pas bien méchant, au final. Les mois passèrent alors, et elle était sans aucun signe de lui. Elle avait commencé à travailler dans une entreprise chargée de l'édition de livres prometteurs. Elle avait écrit un livre qui avait intéressé ce qui était maintenant son éditeur. Une histoire de fantasy, comme tant d'autres. Puis d'autres mois passèrent, et des années aussi. Victime de son succès auprès des lecteurs sur la série de livres qu'elle avait écrits au fil du temps, elle était suivie par quelques paparazzi pour des journaux locaux. Il y avait même quelques attroupements devant chez elle selon les jours. Elle trouvait cela très étouffant, aussi décida-t-elle de déménager dans un endroit plus tranquille... au Canada. Avec l'argent qu'elle avait gagné, elle pouvait s'acheter une belle maison digne de ce nom. Mais la solitude était toujours son amie la plus proche, et elle pesait lourd dans un si grand espace. Car Harleen était du genre solitaire, et ne trouvait point chaussure à son pied, bien qu'elle ait eu quelques histoires, comme ça. La vie d'écrivain, ce n'est jamais une chose facile.

C'était cependant sans compter sur une vieille promesse... Un jour comme les autres, elle le vit, en ouvrant sa porte. Il était là, à la fixer. Jamais elle n'avait vraiment cru le revoir. Mais il était bel est bien là. Elle pouvait de nouveau observer sa noble apparence. Il avait un pelage blanc comme la poudreuse et ses yeux d'un bleu profond. Il était plus beau que dans ses souvenirs. Elle le laissa entrer. Après tout, elle ne craignait rien, du moins, elle en était presque sûre. En tout cas, il n'était pas le colocataire le plus bavard du monde. Car oui, Amarok avait décidé arbitrairement de rester quelque temps chez elle. Pourquoi ? Nul ne le sait. C'est un loup capricieux, voilà tout. Il se passa plusieurs jours avant qu'il ne se décide à revêtir une forme humanoïde. Car oui, il pouvait faire ça. Imaginez la surprise d'Harleen quand elle le vit comme ça. Et puis, à force de passer du temps ensemble, ce qui devait arriver, arriva. Peut-être était-ce là le but depuis le début. Ou non. Dans tous les cas, il resta jusqu'à la naissance de l'enfant qu'Harleen portait en elle, 9 mois après. Ayant vu sa fille en bonne santé, il reparti donc d'où il venait, non sans avoir laissé un cadeau "d'adieu", un collier pour sa dame. Harleen n'était pas inquiète pour autant qu'il soit reparti. Il finira bien par revenir un jour, ou même, observera la vie de sa fille de loin.

A défaut d'aller à l’hôpital pour accoucher, elle préféra payer les services d'une sage femme qu'elle paya assez pour qu'elle garde le silence sur la nature bien étrange de la petite, car oui, elle était née avec des oreilles de loups à la place d'oreilles humaines. Ça aurait eu de quoi surprendre les médecins si elle avait fait comme tout le monde. Heureusement que lors de sa convalescence, ses parents avaient aidé pour terminer d'aménager la chambre de la petite. D'ailleurs, il n'y avait qu'eux qui étaient au courant de l'identité du père de Macha. Et oui, ça les avait bien surprit. Mais ils ne pouvaient pas nier l'évidence... Maintenant, il fallait qu'elle trouve une nounou pour sa fille, car elle ne pouvait pas non plus s'occuper d'elle tout le temps, avec son métier d'écrivain qui la contraignait à écrire un chapitre avant une date butoir. La petite bénéficia donc d'une nounou jusqu'à ce qu'elle soit en âge d'aller à l'école, avec d'autres enfants. Seulement, après quelques jours, on convoqua Harleen. Macha s'était transformé en louveteau quand un enfant a voulu l'intimider, et elle l'avait mordu jusqu'à sang. Elle n'avait pas prévu ce genre de problèmes. Elle décida donc de lui faire quitter l'école et lui faire faire des cours par correspondance quand elle sera plus en âge de comprendre.

C'est donc ainsi qu'elle passa le plus clair de son temps à rester seule, en regardant par la fenêtre. Bon, elle sortait aussi, des fois, sous forme de louve, quand c'était la pleine lune. Jusqu'aux années où elle aurait dû entrer au collège. Elle voulait se faire des amis, et donc aller en cours avec d'autres personnes. Malgré les mises en garde de sa mère, elle décida de s'inscrire au collège le plus près de chez elle. Pour éviter les vagues à son arrivée, elle avait pris soin de cacher ses oreilles avec ses cheveux, qui étaient d'une longueur respectable. Ces années-là ne furent pas faciles, mais au moins, elle ne provoqua pas d'accident comme à l'école maternelle, ce dont elle ne se souvenait pas, d'ailleurs. En même temps, peu d'enfants se souviennent de cette période-là. Et c'est au lycée que les choses se corsèrent le plus. Au début tout allait bien. Mais c'est quand des gens un peu trop sûrs d'eux s'en prirent à une de ses amies qu'elle intervint. Elle n'était pas du genre à ne pas se laisser marcher sur les pieds, mais elle n'aimait pas qu'on s'en prenne aux gens qu'elle aimait bien. Malheureusement, cela tourna plutôt mal. Pas pour elle, non, non. Pour eux. Il n'aurait pas dû sortir un couteau. Il n'aurait pas dû la tenir. Il n'aurait pas dû faire ça. Ils étaient trois. Et ils ont fait ce qu'il ne fallait pas faire, c'est-à-dire, lui faire tellement peur que sa louve intérieure ne se sente en danger. Et quand un loup se sent en danger, il ne faut pas rester dans les parages. Autant dire qu'ils durent se retrouver en soins intensifs, tellement elle s'était acharnée sur eux. Elle n'osa pas remettre les pieds au lycée. Surtout si c'était pour se faire traiter de monstre par tous. Même par cette amie qu'elle avait voulu défendre.

Elle délaissa donc les réseaux sociaux, car ils ne lui apportaient plus que des problèmes. Heureusement que sa mère était là pour la soutenir. Depuis cet incident, sa louve se méfiait de tout. Exception faite de sa mère, dont elle savait qu'elle ne lui ferait jamais aucun mal. C'était sa mère, quand même. Elle passa les quelques années suivantes à se morfondre. Pour oublier, elle lisait beaucoup, regardait la télévision, jouait à des jeux. Elle étudiait aussi. Puis un jour, sur une chaine quelconque, elle vit quelque chose d'intéressant. La ville de Laurel abritait des personnes comme elle. Mais mieux encore. Derrière la présentatrice, il y avait un loup blanc d'une grandeur anormale... Elle aurait mis sa main à couper que c'était un doté. Peut-être que si elle le rencontrait, il ou elle pourrait lui apprendre à se maîtriser ? Elle pesa le pour et le contre plusieurs jours avant de se décider. Laurel avait une école pour super héros ? Eh bien, elle ne voulait pas vraiment en devenir un, mais si cela lui permettait de se contrôler un peu mieux et de devenir plus forte, cela valait peut-être le coup de tenter sa chance ? Et avec un peu plus de chance, elle rencontrerait la personne qui lui aurait fait prendre cette décision... Elle en informa sa mère, qui était contente qu'elle se décide à faire quelque chose d'autre que de rester à la maison, le regard perdu dans le vide. Pour fêter ça, elle l'emmena faire les boutiques. Nouveaux vêtements pour une nouvelle vie. Macha se décida à avoir un style qui lui permettrait de paraître plus sure d'elle... Et elle se fit aussi faire des piercings aux oreilles. Ça avait un peu piqué quelque temps, mais au final, elle ne sentait plus rien au bout de quelques jours. Le temps de faire les démarches et ses valises, elle put enfin partir, le cœur un peu plus léger, commencer sa nouvelle vie.



Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : Arcanananas
❝ Âge : 19 ans
❝ Avatar : Ramona Badwolf - Ever After High
❝ Passions & Hobbies : LES COMICS MAGGLE.
❝ Découverte du forum : Depuis des temps immémoriaux...
❝ Un petit mot pour la fin : Pouet.






Dernière édition par Macha Duval le Lun 16 Mai - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: The big bad wolf ? Not me. Lun 16 Mai - 19:22

Ma petite louve,

Ton personnage est tout mignon et ta fiche est agréable à lire. Mais j’ai deux petites remarques à faire avant de pouvoir te valider.

Premièrement ta classe est décidé en fonction de ton niveau et donc par le staff.

Deuxièmement  l’existence des dotés n’a été reconnu officiellement il y a seulement 18 ans. L’arrivé d’une fillette aux oreilles de louve devrait donc causer un peu plus d’agitation que cela à la maternité.

Corrige ces points et ce sera tout bon pout toi ma belle.

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : Quelque part où y'a personne.
❝ POINTS : 320

MessageSujet: Re: The big bad wolf ? Not me. Lun 16 Mai - 19:44

Argh, autant pour moi, c'est corrigé ♥

Citation a écrit:
A défaut d'aller à l’hôpital pour accoucher, elle préféra payer les services d'une sage femme qu'elle paya assez pour qu'elle garde le silence sur la nature bien étrange de la petite, car oui, elle était née avec des oreilles de loups à la place d'oreilles humaines. Ça aurait eu de quoi surprendre les médecins si elle avait fait comme tout le monde. Heureusement que lors de sa convalescence, ses parents avaient aidé pour terminer d'aménager la chambre de la petite. D'ailleurs, il n'y avait qu'eux qui étaient au courant de l'identité du père de Macha. Et oui, ça les avait bien surprit. Mais ils ne pouvaient pas nier l'évidence...

En espérant que ce soit bon :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: The big bad wolf ? Not me. Lun 16 Mai - 21:04

tu es validé


Tu es dès à présent une étudiante Omicron au niveau 10. Tu ne dispose de rien pour commencer.

Tu peux tout d'abord venir nous dire ton don et ton métier ainsi que réserver ton avatar.

Ensuite, tu pourras créer ton journal et commencer à gagner de l'expérience en participant activement au forum. Si tu veux faire des rencontres totalement imprévues tu peux également t'inscrire dans la random roulette!

Sache également, que tu as été placée dans la chambre numéro 4, je te laisse aller voir qui est en colocation avec toi! ♥

Si tu as une question, n'hésite pas à nous en faire part, le staff est là pour t'aider au mieux et pour t'aiguiller vers la bonne voie.
Bonne chance dans la ville des héros!

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The big bad wolf ? Not me.

Revenir en haut Aller en bas

The big bad wolf ? Not me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Paperasse :: Les Inscriptions :: Les admis-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit