AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

[EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 34

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Jeu 19 Mai - 10:32



VS Deep Purple


Feat le groupe 1

Ce vilain, ce criminel parlait beaucoup trop. Il parlait pour ne rien dire, comme si tout cela n’était qu’une immense mise en scène, un ring ou il prenait la place du challenger et la Légende celui du champion en titre. Mais il se trompait, ce paysage dévasté n’était pas une mise en scène, pas plus qu’il n’était un challenger. Il était simplement une gène, un élément perturbateur alors que le but premier de Jonas à ce moment précis devrait-être de sauver des vie aux côtés des autres héros. Le Laughing Jack s’en voulait un peu de ne pas avoir fait usage de son autorité même minime pour choisir ceux qui pourraient ou nom partir à bord de cet avion, justement pour éviter ce genre d’incident.

Purple Haze commença à se mettre en mouvement, un vague violette se propageant dans sa direction. Jonas leva les yeux au ciel pour se donner un instant de réflexion. Il n’avait pas été très en forme ces derniers temps il devait le reconnaitre, depuis combien de temps n’avait-il pas affronté de vilain dans un face à face comme celui ci ? Le souvenir de cette nuit avec Renovatio passa rapidement dans son esprit. C’était ça, il l’avait perdu, il avait tenté de l’oublier mais rien ne pourrait l’effacer. Assez étrangement c’était ce qui le poussait toujours plus loin dans son rôle de héros. Cette envie de débarrasser le monde des criminels dans une énorme flaque de sang.

Derrière son masque le Laughing Jack avait commencé à sourire, puis il se mit en mouvement avant que le gaz corrosif ne l’atteigne, dévorant le sol ou il se trouvait quelques secondes auparavant. Le gaz était dense, presque opaque, et une fois qu’il avait atteint son but il se propageait de manière bien plus passive. Jonas ne s’était pas précipité sur le criminel, il n’était pas encore assez fou pour cela, pour le moment il tournait autour de son adversaire en cherchant à couper son champ de vision avec son propre gaz.

« Ecrasante défaite ? Pour un parasite qui profite du chaos crée par un autre tu parles bien. »

Faisant fit de ses blessures le héros en blanc se déplaçait agilement dans le terrain inégal, cherchant à évaluer les capacités de ce gaz, restant hors de porté du danger. Peut-être qu’il devrait se trouver un ventilateur géant pour ses prochaines missions ? Des pensées inutiles dans ce combat pour la sécurité des blessés. Mais ce n’était pas sur eux que Jonas focalisait son attention, il faisait confiance aux autres héros pour s’occuper d’eux.

« Ton gaz a beau ronger la pierre si tu n’arrives pas à me toucher il sert plus à décorer qu’autre chose. Et fait attention, j’ai l’impression que tu as la peau sèche. »

Doucement, tout doucement le Jonas d’avant revenait, comme s’il n’apparaissait qu’avec la stimulation d’un combat contre un criminel. Mais cette fois-ci ce caractère se liait au sérieux qu’il avait acquis depuis quelques temps. Il devait trouver un moyen de s’approcher sans trop de soucis.

« Et si ma réputation me précède tant que ça, sais-tu quel est mon don, Purple Haze ? »

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 168

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Jeu 19 Mai - 18:56


“Il faut de l'héroïsme pour remplir le rôle
mesquin que chaque jour nous propose.”
« L'héroïsme, le cœur à l'échancrure de la chemise, la Marseillaise que tu leur chantes à la gueule jusqu'au souffle dernier, tu peux toujours rêver mon garçon, c'est du roman. »
Des gens & Iwan

Naya avait mal au cœur pour tous ces gens. Kiyo aussi d’ailleurs. Ils ne comprenaient pas pourquoi ils n’étaient pas morts, surtout si c’était pour souffrir ainsi. C’était pour cette raison qu’il avait décidé de les aider en les achevant. Il savait que ce n’était pas une bonne chose, et c’était pour cette raison qu’il tuait seulement les plus faibles, ceux qui ne pouvaient à peine respirer. Etait-ce pour sa conscience ? Peut-être, peut-être pas. Quand il voyait cette scène, il avait l’impression de se retrouver dans son monde et voir les mauvais côtés de son monde. Il en avait mal au cœur, autant que Naya, d’après ce qu’il pouvait comprendre des sentiments de cette dernière. Alors qu’il marchait, semant la mort mais la rédemption autour de lui, il croisa le regard d’une jeune femme. Elle pleurait de souffrance. De ce que Kiyo voyait, elle avait la jambe cassée et retournée, avec une énorme plaie au niveau des intestins. Il voyait qu’elle souffrait et alors qu’il allait mettre un terme à sa vie, il fut interrompu par un énorme coup de pied dans son épée. Le coup fut tellement puissant qu’il n’eut pas le choix que de la lâcher. Rien qu’à la jambe, il reconnut aussitôt cette personne : Yumi ou plutôt Black Jack, comme elle s’était présentée dans l’avion.

« Qu’est-ce que je fais ? », répète-t-il. « Ça ne se voit pas ? J’essaie de sauver les personnes les plus souffrantes en abrégeant leur souffrance. », répond-t-il sans une once de sentiment dans sa voix. « Et toi ? Qu’est-ce que tu fais là ? Tu n’aides plus les personnes noyées ? », dit-il en remarquant que la jeune femme était mouillée.

••• Dis Kiyo … tu crois qu’elle va nous attaquer ? •••, demande-t-elle, inquiète. ••• Elle est peut-être sympa, mais je pense pas qu’elle soit ici pour faire une partie de jeu vidéo. Si tu veux … ••• commence-t-elle à dire avant de se faire couper par Kiyo.

« Je sais Naya ! », dit-il en haussant la voix. « Je sais très bien Naya… », ajoute-t-il tout simplement.

Kiyo s’avança vers Yumi non pas pour l’attaquer ou pour faire quoique ce soit, mais pour récupérer son épée. Il ne craignait rien puisque tu savais, au vu de sa fatigue et de ses blessures, qu’elle ne pourrait pas prendre son arme pour l’attaquer. Il reprit donc son épée et retourna vers la personne qui souffrait. Dans son regard, il la voyait le supplier de mettre fin à ses souffrances, du moins, c’était ce qu’il lisait dans ses yeux. Et sans dire autre chose, il tua la personne devant les yeux de Yumi. Il avait bien changé au contact d’Iwan. D’ailleurs, le contact de la lame dans le corps fit réagir Iwan. Tu commenças doucement à te réveiller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans les poubelles.
❝ POINTS : 72

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Jeu 19 Mai - 20:38



h o l y   s h i t
event majeur #2
Tu souriais aux déclarations de ton adversaire qui semblait plus que n'importe qui apte à te mettre des bâtons dans les roues. Il essayait de retourner ton propre pouvoir contre toi en utilisant l'opacité du gaz afin de bloquer ton champ de vision et se faufiler dans un angle mort. C'était une ruse ingénieuse qui avait le mérite de faire son petit effet, mais ne changeait strictement rien à ton mode de fonctionnement. Au contraire, cela te permettait de suivre de manière encore plus précise ses mouvements : il se cachait forcément à l'endroit où le gaz était le plus compacté. Ton aspect décontracté reprenait le dessus sur la folie passagère de précédemment, tu commençais à raisonner de manière plus calme et posé, c'était une chose nécessaire si tu souhaitais éviter les divers pièges que la légende pouvait te tendre pour te faire sortir de ta zone de confort. Il est habile, il s'adapte vite et par dessus tout, même à cette distance tu pouvais sentir cette aura meurtrière signifiant qu'à ta première incartade, tu te retrouverais avec la gorge ouverte et qu'il laisserait ton cadavre être consumé par ton propre gaz. Tu mis tes mains dans les poches de ta veste, laissant le gaz se propager de lui-même afin de ne pas bêtement couper le visuel que tu avais sur lui. Le vent se chargeait d'offrir à ton gaz des mouvements imprévisibles, une attaque frontale semblant tout à fait inutile. - « Ton don ? Selon les informations j'ai pu me fournir sur les héros, il se rapprocherait d'une sorte de résistance physique. Il est plutôt difficile de trouver des informations fiables sur vous, tu sais ? Surtout sur quelqu'un comme toi. Allons, entre nous, tu sais bien que ce qui fait de toi une légende n'est pas réellement ton don, n'est-ce pas ? Des dons, nous en avons tous. Alors pourquoi toi plutôt qu'un autre ? » - dis-tu en sortant tes mains de ta poche, cette fois-ci vêtues des gants qui combinés avec ton gaz pouvaient provoquer de violentes explosions.

Tu faisais en sorte de parler le plus longtemps possible afin que le gaz continue de se propager dans les alentours, ton but étant maintenant devenu celui de causer le maximum de dégâts et laisser ton emprunte. Tu repris la parole de plus belle afin d'essayer de cacher la vibration de tes bras, stockant sous haute pression ton purple rain en préparation de ta prochaine attaque. - « Tu ne trouve pas ça un peu de gros de m'insulter de parasite, mh ? Après tout, ceux qui ont commencé en premier à se servir du chaos crée par les autres afin de vous faire un nom, c'est vous. Les héros. Et toi plus que n'importe qui, afin de porter un nom aussi prétentieux que "légende", bah. » - sans prévenir tu projeta le gaz que tu avais stocké sous haute pression dans tes bras, provoquant un effet de propulsion à gaz froid afin d'envoyer de manière massive et rapide ton purple rain. L'attaque avait avait pris la forme d'une sorte de tunnel, sortant des deux bras du criminel, le forçant à se concentrer sur le contrôle du gaz utilisé pour cette attaque. Si tu as un peu de mal à suivre l'action, ceci peut éventuellement t'aider : blblbl
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Jeu 19 Mai - 22:00


C'est la merdasse with Groupe Japon


Tu te réveillais. Enfin. Un type en blanc te toisait.

"Elle respire!"

Le monde était flou autour de toi, la lumière t'aveuglait pourtant il faisait gris ce jour-là. Tu ne sentais plus ton bras gauche ni ta jambe gauche. Tu tentais de te relever mais ton cerveau refusait le moindre mouvement. Tu paniquais, tu entendais les sirènes, des cris, tu apercevais des ombres qui se mouvaient autour de toi, qui te touchaient mais tu ne pouvais pas réagir.

Tu te calmais enfin. Doucement ta vue te revenait, un japonais avec un t-shirt blanc ensanglanté regarder tes blessures et tentait d'arrêter les saignements. Tu le remercias en japonais, tu te souvenais que tu avais appris quelques mots et phrases il y a quelques années de cela quand tu avais fuis l’Égypte pour le Japon et rencontré Akainu. Où était-il d'ailleurs? était-il encore vivant? ou blessé?

Une douleur ignoble te paralysa, ton bras te faisait souffrir le martyr, l'homme arracha son t-shirt et immobilisa ton bras, ça te faisait un mal de chien mais c'était nécessaire. Il fit une attelle, avec des débris qui jonchaient le sol, à ta jambe qui était cassée au niveau du tibia, tu hurlais à la mort.

"Je suis désolé si cela fait mal...rassurez-vous, je suis infirmier mais l'ambulance est tombée à l'eau et j'ai peur que mon chef soit décédé."
Il était d'un calme olympien. Cela t'étonnait. Au loin, tu aperçus des hommes et des femmes qui aidaient les blessés.

"Je dois aider les autres. J'ai fait mon maximum pour vous soigner mais j'ai peur que ça ne suffise pas..Essayez de remonter et de vous mettre à l'abri au maximum..l'île est en train de couler doucement..."


Il partit te laissant là debout sur une jambe t'appuyant sur une barre de fer pour en faire une béquille. Tu tremblais, tu avais peur et froid. Tu avançais doucement en pleurant tellement tu avais mal. Des gens t'aidait quand il y avait des marches ou une grosse montée et finalement te voilà non loin de là où l'équipe était à l'origine. à bout de force, tu t'évanouis, tombant à nouveau lourdement sur le sol.
 

FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Ven 20 Mai - 13:14

EVENT MAJEUR N°2







Une secousse vous fait tomber à terre. A plusieurs endroit, le sol se figure, craque, semble hurler de douleur avant que de l'eau souillée n'en sorte. Il apparaît que le pays est réellement en train de couler!







_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Jeu 26 Mai - 18:15


C'est la merdasse with Groupe Japon


Un grondement sourd te réveilla. L'île coulée, tu paniquais. Une fissure était là à 3cm de ton nez et l'eau s'engouffrait partout. Par chance, une imposante armée était arrivée par hélicoptère, les portes-avions étaient tout proches mais c'était évidemment trop risqué qu'ils s'approchent plus. C'était risqué de couler avec le Japon. Tu te levais. Tu serrais les dents. Pas question de rester une minute de plus ici. Tu étais en colère et pleine de rancœur. Ses soi-disant héros s'occupaient davantage de leur cul et de leurs petites affaires plutôt qu'aider les gens qui se noyaient.

Plus loin un homme et une femme étaient en train de se noyer. Tu ne pouvais pas faire grand chose mais tu tentas quand même de les sauver. Tu pris quelques graines qui te restait dans les poches et tu fis pousser deux grandes lianes que tu attachas solidement à un arbre qui résistait à l’effondrement.

"Accrochez-vous à ça!"

Tu balanças la corde maladroitement te tenant à l'arbre de peur de te casser la gueule. Heureusement les deux personnes pouvaient s'accrocher et des soldats les tiraient rapidement de ce mauvais pas. Toi, cet ultime effort te fit bien ressentir toutes tes douleurs. Tu douillais.

Un soldat te soulever comme un sac à patate et te pris dans ses bras telle une mariée.

"Mais...euh....attendez...Je...Où es Akainu? Il faut le retrouver...et...et le monstre? Il a pas pu disparaitre comme ça..."

Pendant qu'on te ramenait dans un hélico, tu regardais l'air inquiet partout autour de toi. Tu croisais un ou deux membres de ton équipe que tu taxas gentiment de "Connard" ou "d'Inutile". Après tout, tu n'avais vu personne sauver des gens.

"même pas foutu de se sauver eux-mêmes, c'est à se dégouter d'être ou de devenir un héros, ne pensez-vous pas?"

Le soldat semblait interloqué de ta question mais fini par acquiescer.

"Aie...mais aie...ça fait maaal."
 Le soldat était pas très délicat il faut l'avouer. Il te balança dans l'hélico avant de grimper à son tour.

"Je suis désolé...je suis un peu brute de décoffrage et surtout pressé de sortir de cet Enfer..."

Il n'avait pas tort. L'hélico décolla et t'emmena vers le porte-avion le plus proche. Tu espérais vraiment y retrouver ta moitié, Akainu et tu plongeas dans un profond sommeil...pour la troisième fois.





FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En train d'arpenter les rues ou d'innover à domicile.
❝ POINTS : 449

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Dim 29 Mai - 3:49

On the Edge

________________________________________________

Persona 4 - The Genesis

BL♦CKJ♦CK
And Many Others


________________________________________________


Je n’eus pas à attendre la réponse de Kiyo. Sauver les gens en les tuant ? Il est taré ma parole… Je l’ai connu moins bête que ça. Et si un médecin ou une équipe de secours passait dans le coin juste après ? Tant de vies gâchées mais pouvant être sauvées… Décidément, il a beaucoup changé ; énormément, même, depuis notre dernière rencontre. J’espérais intimement que ça n’était pas dû de près ou de loin à moi. Je ne me souviens pas l’avoir connu ainsi lorsque nous étions en couple. Il me renvoya à la figure la question en me demandant pourquoi je n’avais pas replongé pour aider plus de personnes… Contrairement à lui j’avais de vraies justifications.

" Je vois que tu as été trop occupé par tes petits meurtres pour constater que de l’eau souillée se déversait dans la mer. En retournant à l'eau je me condamne à la mort ou à une mutation indésirable, et je joue bien assez avec la chance pour ne pas prendre ce risque. "

Il allait ensuite chercher son épée… Vu qu’il ne m’avait pas répondu, je ne savais pas trop comment il allait réagir. Mais dans tous les cas, il n’allait pas mettre fin à la vie de cette jeune femme. Elle va souffrir, c’est certain, mais il y a une chance pour qu’elle puisse être sauvée, et je ne comptais pas laisser Kiyo la gâcher. Ce qu’il comptait faire à nouveau, d’ailleurs… Sauf qu’à défaut de s’enfoncer dans de la chair, son épée ira plutôt dans le sable ; j’ai bondi sur quelques mètres en emportant avec moi la jeune femme qui m’avait tout doucement remerciée de mon geste avant de perdre connaissance. La douleur, sans doute. Cela dit elle vivait toujours, et je n’en demandais pas mieux. Mais j’avais un autre problème sous les bras ; les thompson. Enfin, pas seulement, le pays coule et il nous le rappelle d’un séisme qui nous firent perdre l’équilibre à moi et a Kiyo. La ville devait être triste à voir… Et quelques jurons en japonais plus tard, je m’adressa à nouveau à mon ex après m’être rapprochée, mais pas trop près au cas ou son épée le titillerait.

" Tu fais bien de parler de Naya, laisses-la prendre le contrôle. Pas d'inquiétude, je ne compte pas lui faire de mal, nous avons juste une bonne partie du pays qui est en train de couler, faisant que nous avons mieux à faire que nous battre, ou dans ton cas, tuer de pauvres innocents en quête de soins. Sans vouloir être vexante, tu as mal joué. Laisses donc place à la tête pensante pour que nous puissions élaborer un plan. "

Et s’il ne voulait pas coopérer, j’allais devoir reproduire le célèbre sketch « boot to the head » jusqu’à mettre K.O Kiyo pour parler à Naya… Je le connaissais comme ma poche ; 8 mois à sortir ensemble, ça ne s’oublie pas, mais il avait certainement progressé entre temps.

________________________________________________



Dernière édition par Yumi Lawdner le Dim 12 Juin - 1:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 168

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Mar 31 Mai - 9:28


“Il faut de l'héroïsme pour remplir le rôle
mesquin que chaque jour nous propose.”
« L'héroïsme, le cœur à l'échancrure de la chemise, la Marseillaise que tu leur chantes à la gueule jusqu'au souffle dernier, tu peux toujours rêver mon garçon, c'est du roman. »
Des gens & Iwan

Plus Kiyo écoutait les paroles de Yumi, plus il se demandait comment il avait fait pour être avec elle pendant 8 mois. En quelques secondes, il avait envie de la tuer, de lui faire fermer sa gueule. Elle parlait sans comprendre pourquoi il agissait comme ça, sans rien savoir de ce que lui, il sait. Alors quand elle le traita de meurtrier, deux réactions naquirent en lui : celle de rire de sa connerie, ou de s’armer pour de bon, pour la tuer. Parce que oui, ce qu’elle racontait était des conneries. Elle n’avait jamais connu la guerre, surtout quand il s’agissait de guerre contre des monstres. Elle ajouta aussi qu’elle n’aidait pas les gens noyés parce que l’eau était contaminée par la radioactivité, qu’il n’y avait plus rien à faire pour eux. Cette dernière phrase était la phrase qui allait décidé de sa réaction : il se mit à éclater de rire.

« Tu es incapable de faire quoique ce soit avec des bottes pour les gens dans l’eau alors tu viens m’emmerder, c’est ça ? », dit-il en essuyant ses larmes de rire. « Aller, laisse-moi faire mon taff pour les sauver et j’te laisserai la vie sauve. Tu sais, je t’aime bien Yumi… ce serait con que je te tue pour des condamnés à mort. », dit-il, en essuyant toujours ses larmes. Son visage et sa voix étaient, cependant, redevenus beaucoup plus sérieux.

Alors que tu étais sur le point d’achever la jeune demoiselle, les tripes à l’air, tu ne la touchas pas, seulement du sable. Yumi venait encore d’intervenir. Cette action était celle de trop. Elle venait de choisir de mourir pour ces gens qui l’étaient déjà. Un sentiment qui te faisait sourire. Ta noirceur infectait même le héros qu’était Kiyo. Tu te sentais fier de toi.

••• Tu sais Kiyo, si tu veux pas la tuer de ta propre âme … je peux le faire. Elle ne verra aucune différence. •••, dis-tu. ••• Je peux … •••, commenças-tu à dire avant de te faire interrompre par Yumi.

Elle raconta qu’il fallait que Kiyo laisse place à Naya pour que, toutes les deux, elles puissent aider l’ile. Il aurait pu accepter, tout comme elle, si Yumi n’avait pas rajouté des détails qui leur déplaisaient fortement… comme le fait de tuer des gens innocents. Kiyo la regarda sans changer de regard et prépara son arme. Elle voulait vraiment le combat, elle allait l’avoir. Toutefois, si elle pensait se battre contre les thompsons de l’époque, elle allait avoir une drôle de surprise. Même si le corps d’Iwan ne s’était pas encore totalement remit de la chute dans l’eau, son âme était en pleine forme. Elle allait devoir combattre les trois Thompsons.

« T’inquiète pas pour moi. Mon âme ira très bien. », dit-il en réponse pour Iwan. « Quant à toi Yumi, jamais je ne te laisserai Naya… Autrefois, j’aurai pu te faire confiance. Mais ce temps est révolu. », dit-il alors qu’il était en position de combat. « Tu me traites de meurtrier alors que je ne fais qu’abréger la souffrance des gens. Chose que tu ne fais pas en laissant les gens souffrir dans l’eau radioactive. », ajoute-t-il.

••• Kiyo … qu’est-ce qu’on va faire s’il arrive pendant le combat ? •••, dit-elle, inquiète.

••• Quand il arrivera, je m’occuperai de lui personnellement, inquiète pas Darling. •••, dis-tu avec un sourire sadique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 34

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Mar 31 Mai - 22:24



VS Deep Purple


Feat le groupe 1

Jonas continuait de tourner autour de Purple Haze mais cela n’avait pas l’effet escompté. Le criminel parvenait à le suivre du regard sans trop de difficulté. Etait-ce à cause de son bras meurtrie que la légende ne parvenait pas à se mouvoir aussi aisément que d’habitude ? Possible. Quoi qu’il en soit le Laughing Jack continuait sa ronde alors que le gaz continuait de se répandre et le criminel de parler, cherchant une ouverture. Il était assez clair qu’il cherchait à gagner du temps, pourquoi ? Cela importait peu, pour le moment le héros ne pouvait pas faire grand chose alors peut importe ce que préparait le malfrat cela allait provoquer du mouvement.

Ou peut-être était-il simplement en train de gagner du temps avant ce qu’il savait inévitable ? Mais contrairement à ce qu’il disait dans un premier temps il ne ressemblait pas à un homme résigné face à son sort. Au détour d’un pilier à moitié planté dans le sol plusieurs mètres de sa position initiale le héros en blanc tira trois lame supplémentaire de l’intérieur de son manteau. Laissant glisser les couteaux entre ses doigts, la main de son bras meurtri tenant toujours fermement l’attacher caisse métallique.

Une souffle violacé déferla vers la légende à une vitesse alarmante. C’était donc pour ça qu’il avait gagné du temps ? Impressionnant, vraiment. Jonas n’était clairement pas capable de faire ça par contre il pouvait s’appuyer sur la dépouille de béton pour tenter un saut et sortir de l’air du cône corrosif qui lui fonçait dessus. Le gaz n’était pas loin, à peine une dizaine de centimètre sous le corps du héros même s’il n’avait pas pu relever assez son bras meurtri pour le placer hors d’atteinte du gaz. Résultat la valise métallique entière commençait à se dissoudre sous l’effet du gaz et la main, qui avait été plus épargné, prenait une drôle de couleur.

Mais cela n’avait pas vraiment d’important, le conteneur avait encaissé les dégâts laissant le contenu indemne. L’attaque concentré du criminel n’avait pas fait plus d’effet que ça sur le héros, par contre elle a eut pour effet de laisser un trou béant dans le dôme de gaz qui avait mis tant de temps à se construire. Profitant de cette opportunité qui ne durerait pas une éternité le héros s’engouffra à travers le gaz mortel jusqu’au criminel, couvrant la distance en quelques seconde à peine. Peut être moins.

Il se retrouvait juste à côté de Purple Haze qui semblait toujours en train de récupérer de sa dernière attaque et commença son propre assaut de sa main libre. La première lame vint se loger dans le bras de Purple Haze. Peu de réaction. Peu importait, le Laughing Jack ne frappait pas au hasard ses adversaires. Les deux suivant se plantèrent derrière les genoux du balafré avant que celui ci ne reçoivent un coup de pieds qui l’envoi voler quelques mètres plus loin.

« Tu l’as dit, nous sommes arrivé après les premiers à créer le chaos. Nous ne sommes donc pas les premiers… Pourquoi est-ce que je discute encore de ça ? »

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans les poubelles.
❝ POINTS : 72

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Mer 1 Juin - 18:23



h o l y   s h i t
event majeur #2
Tu savais, hein ? Tu savais que ton coup ne fonctionnerait pas, que tu n'arriverais pas simplement à effacer l'existence d'une légende avec une attaque aussi vulgaire. Et pourtant c'était le mieux que tu pouvais faire dans ton état, toi qui ressentais encore les dégâts de la chute que tu subis tout à l'heure. La légende en face de toi était également blessée, c'est sûr, mais tout ceci semblait beaucoup moins apparent dans ses mouvements que dans les tiens. Il était rapide, précis, agile. Il passait au-dessus de ton attaque et s'engouffrait dans la seule petite ouverture que tu savais fatale, ton unique faiblesse dans cette composition et il l'utilisa habilement pour t'atteindre et te porter ses attaques. Un couteau dans le bras, un dans chacun de tes genoux et tout ce beau travail était ponctué d'un violent coup de pied qui eu pour effet de t'envoyer voler quelques mètres plus loin. Ton corps roulait sur le sol, tu mordais la poussière, tu perdais.

Tout ceci te semblait logique, ton orgueil ne pouvait pas prendre le moindre coup car la situation inverse aurait plutôt relevé du miracle. Ton corps s'arrête de rouler et tu restes allongé sur le ventre alors que le gaz violet commence à t'entourer, te prodiguant un écran de protection. Tout ce que tu pouvais faire en l'état était de profiter de l'avantage stratégique que tu possédais grâce à l'avancement du terrain. Maintenant complètement entouré par ton purple rain, le gaz commençait à ronger les couteaux plantés dans ton corps, provoquant rapidement leur dissolution. Le morceau de lame toujours présent dans la plaie t'évitait d'avoir affaire à une blessure ouverte, le saignement ne serait donc probablement pas un problème. Par chance, ses lames n'avaient pas atteint tes tendons, sûrement à cause de la précipitation dans laquelle il avait été obligé d'agir. Te redressant lentement, tu poussas un râle alors que le gaz se faisait de plus en plus épais autour de toi. - « Aaaarh. J'aurais presque pu le sentir passer, ça. Tu as déjà songé à arrêter ta carrière de héros et bosser au cirque du soleil ? Aaaarh, j'te jure... » dis-tu alors que ton corps répondait de moins en moins à tes mouvements, signe que tu atteignais lentement ta limite.

Maintenant à nouveau debout, tu ouvres la bouche pour rentrer deux doigts à l'intérieur et vérifier que la chute ne t'avais pas fait sauté une ou deux dents. Une fois ton inspection buccale terminée, tu frottais tes cheveux afin de faire s'envoler la poussière qu'ils avaient pu ramasser. - « Tu sais, j'ai pas vraiment l'habitude de tomber sur des personnes crèvent pas, c'est vachement frustrant. Peu importe ce que je fais, tu veux pas tomber. J'aime pas ça. Mais à dire vrai, rentrer toi-même dans mon périmètre, est-ce que c'était la meilleure idée ? Allez, j'imagine qu'il est maintenant l'heure de se dire au revoir ! C'était... Instructif. » dis-tu en accumulant rapidement le gaz autour de ton adversaire. Maintenant qu'il était dans ton périmètre, tu avais un contrôle parfait sur le gaz et la direction qu'il pouvait prendre. Tu avais maintenant formé un dôme autour de lui qui se resserrait progressivement. Il est probable que si tu n'avais pas gagné autant de temps, tu n'aurais pas été capable d'utiliser ce genre de tour de force et l'inciter à se précipiter dans ton périmètre. Néanmoins, la fatigue et tes blessures t'empêchait de continuer ce combat plus longtemps. Il est presque sûr que tu n'aurais pas eu l'énergie suffisante afin de faire complètement s'écraser ce dôme de gaz que tu avais formé autour de lui et qu'il était destiné à s'escompter d'un moment à l'autre.

Tu profitais donc de l'attention porté par la légende sur ton dernier tour de force et l'épaisseur du gaz qui bloquait sa vision afin de prendre la fuite, le temps que le gaz s'éparpille aux quatre vents.
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 34

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Mer 1 Juin - 22:46



VS Deep Purple


Feat le groupe 1

L’attaque du Laughing Jack semblait avoir fait son effet. En tout cas Purple Haze ne s’est pas instantanément relevé comme si un moustique venait de lui foncer dessus. Cependant elle n’avait pas été aussi efficace que voulu, le criminel arrivait à se relever malgré les armes plantées dans son corps. C’était un dur à cuir pour ne pas broncher plus que ça dans cette situation, le contraire aurait été décevant mais tout de même… ne ressentait-il pas la douleur pour agir ainsi ? Ce serait bien ironique pour lui de se faire vaincre par une Légende qui n’avait que ça comme particularité.

« Le cirque du soleil ? Qu’est-ce que c’est ? »

Il fallait que la Légende trouve un moyen de mettre ce criminel or d’état de nuire sans pour autant le tuer pour pouvoir le livrer à la justice. Mais avec un pouvoir comme le sien ce n’était pas chose aisé. La solution la plus simple serait certainement de l’assommer mais encore une fois ce gaz allait fortement lui compliquer la tache. D’autant plus que comme Purple Haze venait de le faire remarquer il se trouvait dans ce fameux rayon ou le gaz semblait agir selon la volonté de son maitre.

Le gaz commença à se rassembler autour du héros en blanc sali par son affrontement. Ainsi il voulait en finir de cette manière, bien. Mais s’il penser que le Laughing Jack allait se laisser faire et attendre patiemment sa fin il se mettait le doigt (ou ce qu’il en restait) dans l’oeil. Jonas regarda la silhouette de Purple Haze disparaitre de son champ de vision alors que le mur de gaz devenait de plus en plus épais. Le criminel semblait faire volte-face, il comptait fuir sans même attendre le dénouement de ce combat ?

Jonas commença à ouvrit la mallette métallique qui avait largement souffert de son passage, même rapide, dans le gaz du balafré. Il devait profiter du laps de temps ou il avait encore une petite liberté de mouvement. En quelques secondes sa faux était montée.

« Faudrait que je lui donne un nom un de ces jours… »

Il pourrait tenter d’utiliser la largeur de l’arme comme une sorte d’éventail pour dissiper le gaz mais c’était trop risqué. Rien ne disait que l’arme n’allait pas juste se faire dissoudre en quelques seconde, elle a beau être un beau jouet du centre Joker elle n’était pas parfaite. Il préférait largement parier sur un lancer hasardeux censé toucher le criminel et lui faire perdre le contrôle du gaz. Le vrombissement du moteur se fit bientôt entendre, la chaine se mit à tourner et les dents à s’agiter. C’était vraiment la dernier des armes qu’on imaginait manié par un « héros ».

Le gaz se rapprochait, la légende manquait de temps, alors d’un geste brusque il lança son arme à travers le rideau violacé. La faux disparu du champ de vision de la légende. Plusieurs secondes s’écoulèrent et la prison de gaz ne semblait pas se dissiper.

« Dommage. »


hrp:
 
© code by Lou' sur Epicode


_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Lun 6 Juin - 19:29

EVENT MAJEUR N°2







Il semblerait que plus rien ne peut être fait pour cette partie du pays. L'eau prend de plus en plus de terrain sur vous, si vous ne fuyez pas rapidement, il sera impossible de vous en sortir! Entre les bâtiments effondrés, le sol fissuré et l'eau montante, si vous n'agissez pas intelligemment, vous risquez fort de ne pas pouvoir vous en sortir... tout court!







_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ POINTS : 168

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Ven 10 Juin - 8:23


“Il faut de l'héroïsme pour remplir le rôle
mesquin que chaque jour nous propose.”
« L'héroïsme, le cœur à l'échancrure de la chemise, la Marseillaise que tu leur chantes à la gueule jusqu'au souffle dernier, tu peux toujours rêver mon garçon, c'est du roman. »
Des gens & Iwan

Toi et Kiyo étiez prêts pour le combat quand quelque chose te chiffonna, ou plutôt, chiffonna Naya. Elle semblait plus paniquer que d’habitude. Et sans être vexant contre elle, elle était un peu comme un chien. Tout le monde avait l’impression qu’elle était folle, mais elle sentait juste les choses avant qu’elles ne se produisent. Des fois, elle devait juste ressentir les malheurs d’une autre dimension. Enfin bon, le sujet n’était pas là pour le moment. Tandis que Kiyo se préparait pour le combat, tu observais Naya. Elle était dans un stress inhabituel. Tsunami ? Autre tremblement de terre ? Début des règles ? Tu ne savais pas. Toutefois, son comportement inquiéta Kiyo.

●●● Kiyo, tu as un combat à mener. Occupe-toi de cette chienne et moi je m’occupe de notre petit chiot. ●●●, dis-tu en parlant de Naya. ●●● Qu’est-ce qui t’arrive encore Naya ? On a oublié d’éteindre le four ? ●●●, demandes-tu avec une pointe d’humour made in Iwan.

●●● BIEN SÛR QUE NON ! ●●●, hurla-t-elle. Kiyo en grinça des dents. ●●● C’est juste que … c’est juste que je sais pas si c’est une bonne idée de combattre ici…●●●, commença-t-elle à dire. ●●● Enfin … Que Kiyo commence un combat. Son épée peut créer des continents. Alors combattre avec ce genre d’arme sur une île qui commence à couler … ●●●, continua-t-elle à dire.

Mais alors qu’elle voulait continuer à parler, un autre tremblement de terre – beaucoup plus petit par contre – vint leur rappeler la réalité : la moitié du Japon était en train de couler. Toutefois, avant même qu’elle ait pu dire quelque chose, Kiyo lança la première attaque sur Yumi. Elle venait de dire que ce n’était pas une bonne idée et lui … il attaquait. Tu te frappas le front avec la paume de ta main droite. Il était irrécupérable. Cependant, avant que tu interviennes, Naya le fit : il venait de brandir son épée sur Yumi quand elle switcha avant qu’il ne la blesse et passa juste à côté d’elle en freinant à quelques mètres derrière elle.

« Désolé, mais je n’ai pas le temps de discuter avec toi, ni même que Kiyo combatte avec toi. », dit-elle. « Si tu voulais qu’on discute pour faire quelque chose, je peux te dire qu’une chose : fuit tant que tu peux. J’ai pas envie d’avoir un troisième bras qui pousse dans le dos ou une bouche sur mes parties intimes. », dit-elle en courant aussi vite qu’elle pouvait.

Malheureusement pour elle, la vitesse sur un sol mouillé n’était pas très compatible. Et alors qu’elle essayait de fuir l’eau, elle glissa et tomba par terre. La tête cogna le sol. Fort heureusement, Kiyo reprit sa place quelques secondes après mais de l’eau l’avait déjà touché. Quelques gouttes, mais avec l’eau dans laquelle Iwan était tombé, c’était les quelques gouttes qui allaient faire déborder le vase.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans les poubelles.
❝ POINTS : 72

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Ven 10 Juin - 14:10



h o l y   s h i t
event majeur #2
Fuir le plus rapidement possible avant que l'île ne prenne complètement la flotte, fuir le plus rapidement possible quand que la légende se débarrasse de toi. Ce sentiment d'excitation te transportait et arrivait à te rendre encore plus rapide qu'à ton habitude, peut-être car c'était la première fois que tu prenais réellement une situation au sérieux. Grisé par ce sentiment, tu ne fit même pas attention à l'action qui se déroulait derrière toi. Le Laughing Jack avait monté à une vitesse record une arme tout ce qu'il y avait de plus impressionnant : une faux tronçonneuse qui représentait avec exactitude la barbarie dont la légende semblait pouvoir faire preuve. La lancer du héros, bien que hasardeux, trouva tout de même sa cible qui avait eu le bon réflexe de courir en ligne droite comme s'il était une sorte de surhomme qui ne pouvait dorénavant plus être atteint par quoi que ce soit. Ou peut-être avais-tu simplement sous estimé ton adversaire ? Le résultat était là, le haut de la faux percutait ton dos et la rotation des chaines commençait à déchiqueter ta chaire. Par chance, le lancer du Laughing Jack avait été suffisamment hasardeux pour que la faux heurte malencontreusement le rideau de purple rain qui s'était formé autour de lui.

Le gaz agissait comme un virus qui rongea la faux à une vitesse affolante, comme si ce dernier désirait protéger son maître de manière indépendante. Il me fallut que quelques secondes pour que la lame de la faux ne soit complètement dissoute, l'empêchant de porter un coup qui aurait pu se révéler fatal. Le choc de l'impacte eu quand même l'effet de t'envoyer t'écraser au sol, avec une blessure conséquente au niveau de ton dos. Tu luttais afin de garder conscience et laisser enfermer le Laughing Jack dans sa cage de purple rain, la seule barrière qui empêchait ton prédateur de venir finir d'ouvrir ta pauvre carcasse. Tu crachais du sang en quantité relativement importante, traînant ton corps le plus loin possible de l'adversaire vraisemblablement plus puissant que toi. Il ne devait pas savoir que cette attaque t'as eu, il  ne devait pas savoir que tu étais dorénavant beaucoup trop blessé pour être un quelconque danger pour qui que ce soit. Finalement cacher derrière un muret, tu t'adossais à ce dernier et priait le ciel qu'un salut te soit accordé, une fenêtre pour t'échapper de cette fâcheuse situation. Dire que tu étais venu pour éliminer le plus de héros possibles, te voilà dans un bien piteux état. Certes tu avais causé la mort de nombreux blessés, mais à quel prix ?

Le sang qui coulait de ta bouche commençait doucement à s'accumuler au sol, formant petit à petit une flaque. Il en était de même pour ton dos adossé au muret, peignant d'une couleur rougeâtre les débris laissé par le passage du Kaiju et l'agonie de cette île. L'horizon commence à s’obscurcir, tu pouvais même ressentir un froid glacial te caresser l'échine. Ta carrière se verra visiblement bien courte. Alors que tu perdais lentement conscience, tes pensées allaient avec reconnaissance envers ce qui semblait être ton dernier adversaire. Pour ce sentiment d'excitation et de plaisir de combattre qu'il t'avait offert, même si tu n'avais pas tenu tête très longtemps à ce héros surentraîné. La déception de cette revanche que tu ne risque pas d'être capable de réclamer, la honte d'avoir été vaincu sur ton propre terrain. La peur de mourir comme un no name.

Tu observais du coin de ton œil presque fermé plusieurs silhouettes qui se dirigeaient dans ta direction, ne sachant dire s'il s'agissait des secours ou bien de la police qui venait récupérer ton presque cadavre. Ils avaient l'air de t'adresser la parole mais tout commençait à se faire déjà beaucoup plus silencieux, plus calme. Tu n'entendais rien et tes yeux étaient rivés sur le sol, tes lips maculées de sang dessinant un rictus fatigué. Avec précaution les deux intervenants placèrent ton corps sur une civière et se dirigèrent vers un hélicoptère afin de te prodiguer les premiers soins et t'évacuer avec de nombreux blessés. L'ironie de la vie voulait que tu quittes finalement cette île en vie, malgré ton combat avec le Laughing Jack. Toi qui avait pu délibérément causer la mort de nombreux héros et ne pas être emporter par la faucheuse, n'étais-tu pas finalement le gagnant de ce round ? Et cette idée te réjouissait suffisamment pour te faire faiblement éclater de rire entre deux crises de toux. Le Purple Haze ne décédera pas aujourd'hui.
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : En train d'arpenter les rues ou d'innover à domicile.
❝ POINTS : 449

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Dim 12 Juin - 1:24

On the Edge

________________________________________________

Persona 4 - The Genesis

BL♦CKJ♦CK
And Many Others


________________________________________________


Je n'avais ni l'équipement, ni l'envie de me battre contre lui. Je devais parler à Naya pour arranger cette situation désespérée... Hélas, il n'était pas de cette oreille. J'ai sûrement trop appuyé sur la critique de ses actes, moi et ma grande gueule... C'est vers moi qu'il pointa sa lame, prêt à en découdre. Tant qu'il restait dans ce corps, j'avais mes chances, nous avons été en couple, et j'ai pu le contrôler durant quelques centaines d'heures via la console; je connaissais par cœur son jeu, je savais comment il avait été programmé. Son arme était utile contre des monstres gigantesques, mais contre un adversaire de taille humaine qui brillait par sa rapidité, le matchup jouait en sa défaveur. Si je le mettait au tapis, je pourrais parler à Naya, mais il fallait faire vite, avant que la situation ne s'aggrave.

" Kiyo. Tu pouvais ramener des équipes de secours, y'en a plein qui se promènent pour porter assistance aux blessés. Tu devrais peut-être aussi songer à ramener des potions de ton monde un de ces quatre pour aider des blessée autrement qu'en les tuant. Tu n'as jamais connu le travail d'équipe et l'aide à autrui dans ton jeu? "

Il remit ensuite sur le tapis les victimes à l'eau... Il n'avait pas compris que je risquais la radioactivité depuis mon premier plongeon? ni même envisagé que n'importe qui sinon un champion d'apnée aurait perdu connaissance après autant de temps passé sans respirer? Je ne pouvais plus rien pour eux, c'était un fait... J'ai fait ce que j'ai pu, je ne suis qu'une humaine, après tout.

" Bien, bien, et qu'est ce qui t'empêche de reprendre le contrôle si jamais je dérape avec elle? Si il faut que je mette hors service ton âme pour parler à Naya, c'est sans hésiter que je le ferais. Même après notre rupture, je pensais que tu étais quel qu'un de bien... Et au final, je me suis fourvoyée. "

Je me mis en garde alors qu'un nouveau tremblement de terre fit rage... Etait-ce déj trop tard?... Pendant ce temps la, Kiyo lança les hostilités... Il n'en avait donc rien a faire de son pays? Il voulait ma tête? J'ai encore trop de choses à faire pour exaucer son souhait maintenant. Je n'aurais honnêtement eu aucune difficulté à esquiver son coup, mon pas sur le côté ayant largement fait l'affaire, même si l'attaque fut interrompue par Naya qui souligna un point important: il était trop tard pour agir maintenant, il fallait fuir. Ce qu'elle fit, avant de se ramasser, Kiyo revenant à la charge pour poursuivre la course de Naya... Ils allaient jamais y arriver seuls. Et très sincèrement, même si je n'aime pas comment ils ont tourné, je préférais largement les voir en cellule que six pieds sous terre. Mais je n'allais pas profiter de la situation pour les livrer à la justice, juste leur sauver les miches. Je m'élance alors vers lui.

" PRENDS LE CORPS DE NAYA, TU SERAS PLUS LEGER ET JE POURRAIS VOUS PORTER POUR NOUS TIRER DE LA! "

Ni une ni deux, arrivée à portée, je la laissa me grimper dessus et s'accrocher tandis que j'utilisais mes bottes pour bondir sur des ruines qui n'étaient pas encore englouties. Mieux vaut éviter l'eau. Bon, il est certain qu'avec elle sur le dos, j'allais sauter moins bien, mais il fallait que j'accomplisse cet ultime sauvetage. Trouver un hélico de sauvetage ne sera pas trop difficile, je pense, mais il est fort probable que les derniers soient sur le point de décoller. J'en voyais certains au loin, entre deux bâtiments effondrés, et décidais de m'y diriger, sautant de ruine en ruine pour éviter l'eau. Un des pilotes finit par me remarquer et se positionne pour m'accueillir à son bord, et je souffle un bon coup en laissant descendre le corps de Naya contrôlé par Kiyo de mon dos. Je n'avais même plus envie de lui parler. Non, plus rien à lui dire. Je pris simplement place sur un des sièges de l'hélico, et sortis mes cartes, essayant d'en activer une, et une autre, et encore une autre... Sans succès. Tant pis, j'allais devoir me débrouiller pour les réparer une fois rentrée...

Quelle journée de merde. Et finalement, la femme que j'ai sauvée de Kiyo va quand même crever...

________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 172

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Dim 12 Juin - 3:53

Shingeki no Kaiju
feat : Jokers, légende, civil, personnel, criminels
Un foie, un fémur, un morceau d’intestin... oh un œil bleu… Mais décidément pas de portable, enfin de portable entier, parce que des morceaux il avait pu en trouver… Oh que oui de toutes les tailles et de toutes les formes. Mais il n’avait pas le temps pour un puzzle d’autant plus qu’il se doutait que mettre un peu de colle ne servirait à rien. De toute façon il n’avait pas de colle. L’agent soupira et se releva, son corps protesta, plus pour la forme qu’autre chose, lui arrachant de ce fait une grimace accompagnée d’un grognement. Il abandonna l’idée de trouver un moyen de communication et parti en direction des lumières et bruits, zone qui semblait être la plus probable pour trouver de l’aide, à moins que comme le papillon il allait vers sa mort…
Tout autour de lui le silence de la fin planait comme une chape de plomb. Par moment le bruit des vagues arrivait jusqu’à lui alors qu’il se sentait lentement de moins en moins solide sur ses assises, vraisemblablement à cause du fait que le sol n’était plus stable et qu’il allait finir par rejoindre les poissons maintenant mutant qui se baladait dans l’eau radioactive… Mais cela il ne le savait pas, tout ce qu’il voyait n’était que des ruines alors pour lui qu’un ou deux bâtiments disparaissent dans les flots était logique… Foutu lézard.

Finalement il arriva à proximité d’un camp de secours, la première chose qui le frappa était que ce dernier semblait être évacué… Etait-ce déjà finit ? Tout le monde avait été secouru ? Cela lui semblait peu probable vu le temps qui s’était écoulé. Il s’avança et avant qu’il n’ait le temps de dire sushis un groupe de secours de l’armée lui tomba dessus.

« Monsieur ! Monsieur ! Ne bougez pas, vous allez l’air gravement blessé ! » La personne se retourna vers son collègue « Il marche, on l’emmène à l’hélico d’évac. »
« Non mais…je »
« Vous allez venir avec nous Monsieur mais avant je dois rapidement vous ausculter… »

Ni une ni deux le voilà qu’il se faisait tripoter dans tous les sens, son corps protestait, il protestait mais rien n’y faisait. Il se demandait pourquoi le secouriste était aussi inquiet et il comprit… Lors de sa fouille il n’avait peut-être rien trouvé mais il avait ramené des voyageurs indésirables, bout de chair, de peau, de muscles et avec ses bandages imbibés de sang et la lumière inconstante il pouvait passer pour gravement blessé, voir à l’article de la mort.

« Rien ne semble cassé, on y va. »

Encore une fois Akainu n’eu pas le temps de placer un mot que les deux secouristes se placèrent de chaque côté de lui et vinrent soutenir sa marche tout en le guidant vers le point d’envol.

« Qu’est ce qui se passe ? Vous semblez évacuer. »
« Vous n’êtes pas au courant ? La zone est en train de couler et avec le réacteur nucléaire qui dégorge dans la mer tout cela va être en quarantaine. Le camp est redéployé plus loin. »
« On… COULE ?! »

L’agent du SAD surprit manqua de glisser sur le sol et ne dût sauvegarde qu’à ses soutiens.

« Oui, il semblerait que l’ennemi ait déstabilisé toute la zone… ah on y est »

En effet ils venaient d’arriver à l’hélico qui chargeait un groupe de blessés alors qu’un autre plus loin était en train d’arriver. Il fut installé et rapidement s’envola en direction de la flotte qui stationnait plus loin. Cette dernière était composée de nombreux navires et l’hélicoptère se posa sur celui qui paraissait être le navire de commandement, là où l’attendait un groupe de l’armée venu prendre en charge les blessés. Akainu fut débarqué et emmené alors que son transport repartait aussitôt dans l’autre sens continuer sa mission. Une fois dans la zone de soin on le passa à la douche décontaminante alors que ses vêtements étaient jetés. On lui donna une serviette le temps d’être ausculté puis bandé correctement avant de lui donner cette fois des vêtements de l’armée, à savoir un tee-shirt, un pantalon, des chaussettes et une paire de rangers avant de l’envoyer rejoindre les autres. Le yakuza suivit les mesures sans protester et en profita pour « emprunter » un portable qu’il utilisa une fois un minimum tranquille pour appeler son agence.

« Agence de marketing à votre écoute. »
« Je voudrais parler au service de la comptabilité,  bureau des arriérés. »
« Qui dois-je annoncer ? »
« L’agent O. »
« Ne quittez pas s’il vous plait. »

Un instant passa avant qu’une autre voix se fasse entendre à l’autre bout du fil

«  Vous êtes sur une ligne sécurisée, parlez Agent O. Avec l’attaque du Japon nous vous avons cru mort et nous avons des ennuis à San Franscico et Laurel. Soyez bref. »
« J’ai besoin d’information et d’un grade de commandement au sein de l’opération en cours.  J’ai besoin de données sur BlackJack, Iwan Thompson, Bakuren, Purple Haze et Laughing Jack. Ils faisaient partie de l’équipe de Laurel. »
«Alors
  • BlackJack, identité civile : Yumi Lawdner, diplômée de la SUP, Ancien pseudo : Card mistress. Elle a participée aux événements de la fête de la justice, s’est battu contre une criminelle serpent ; à un don qui lui permet d’invoquer des armes.
  • Iwan Thompson , tueur en série non doté.
  • Bakuren, tout ce qu’on sait de lui c’est qu’il vient du Japon.
  • Purple Haze, inconnu.
  • Laughing Jack, légende. Il ne ressent pas la douleur, torture les criminels attrapés ce qui engendre de nombreuse poursuit judiciaire donc il se moque éperdument. »
« Bien, j’ai des informations à vous donner. Bakuren a un pouvoir qu’il nomme cri d’acier, lorsqu’il bouge sa lame il donne naissance à un son strident pouvant étourdir ou plus. Il semblerait que le pouvoir provienne de lui et non de son arme. Concernant Purple Haze il est capable de projeter un gaz corrosif semblable à une brume violette, capable de dissoudre n'importe quelle matière solide. Je recommande de le classer dans les éléments à risque. »
« Nous prenons en comptes ses données, votre priorité doit être la stabilisation de ce théâtre d’opération et la mise hors course des éléments hostiles par tous les moyens que vous jugerez nécessaire. A ce propos, vous êtes désormais Ashitaka Kitano, un détaché du ministère de la défense en mission, vous ne prenez pas le commandement de l’opération mais la personne en charge doit faire ce qu’elle peut pour vous aider dans votre mission sans pour autant saborder la sienne… Il a reçu une communication de son QG le prévenant de votre arrivée. Agent O vous avez vos ordres. »
« Bien Monsieur. »

Akainu coupa la transmission, brisa le portable et le jeta par-dessus un hublot donnant sur l’immensité. Puis d’un pas aussi vif que son corps le lui permettait il se dirigea vers la zone de commandement où des soldats l’arrêtèrent.

« Ashitaka Kitano, je suis attendu par le commandant. »

On lui demanda de ne pas bouger tandis qu’un soldat allait vérifier ses dires. L’attente ne fut pas longue et on lui fit signe de continuer, sous escorte.

« Ah Monsieur Kitano, on m’a prévenu de votre arrivée… Sachez que je n’apprécie pas qu’on m’ordonne de vous aider alors que mon pays est en détresse. »
« C’est aussi mon pays commandant, et si cela peut vous rassurer ma mission englobe la votre. Je dois sauver tous ceux qui peuvent l’être et mettre hors d’état de nuire tout ennemi qui profiterait de notre état.  Vous restez maitre à bord, je compte sur votre amour pour la Japon et non sur les chaînes de commandement pour protéger notre pays.»
« Voila qui me rassure. Vous pouvez comptez sur mes hommes et moi pour protéger notre pays. »
« Bien, nous commencerons alors immédiatement, nous avons découverts que des éléments de soutien envoyés par Laurel étaient en fait de dangereux criminels pouvant profiter du chaos pour créer plus de dommages… Ils doivent être considérés comme prêts à tout et donc vos hommes se doivent agir en conséquence. S’ils ne se rendent pas il faut tirer pour tuer. »  

Akainu regarda le commandant dans le blanc des yeux, espérant lui faire bien comprendre qu’il ne fallait pas jouer au plus fin avec ces individus.

« Nous devons sauver notre pays, nous ne pouvons nous permettre de perdre d’autres hommes et femmes par gentillesse. Dès lors je vous demande de déployer des forces de recherche, si possible aérienne et armée pour trouver tout individu suspect. »
« Nous avons des hélicoptères de combat… »
« C’est parfait. Pouvez-vous ? »
« Oui. » Le commandant se tourna vers ses hommes « Déployez les escadrons de combat Alpha et Beta, leur mission : recherchez tout individus à pouvoir et assimilé. » Il s’arrêta un instant pour réfléchir. « Faites passer le mot à nos troupes, elles doivent être vigilante et signaler tout comportement à pouvoir. »

Akainu savait que cela allé être une chasse compliquée, cela revenait limite à chercher une aiguille dans une botte de foin. Mais il fallait bien commencer quelque part… Il ne laisserait personne toucher à son pays... l'homme sourit sadiquement... que la traque commence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Mer 15 Juin - 19:42

EVENT MAJEUR N°2







Il est malheureusement trop tard pour faire quoi que ce soit. Cette partie du Japon coule, et malgré tous les efforts des dotés d’un pouvoir géologique, rien ne peut être fait pour cette parcelle de territoire. Les hélicoptères décollent, ils ne restent plus rien à faire ici… Cette intervention semble plus avoir relevée de la catastrophe assistée qu’autre chose. Tout porte à croire que les retombées les plus amères ne sont pas encore arrivées…

Ci joint, une carte du Japon, à l'heure actuelle.
Spoiler:
 



NOTE : VOICI LA DERNIÈRE INTERVENTION DE SPOILER. VOUS POUVEZ CLORE VOS PARTIES SI VOUS LE DÉSIREZ MAIS L'EVENT EST CONSIDÉRÈ COMME CLOS. MERCI ♥







_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 80

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Jeu 16 Juin - 18:02


C'est la merdasse with Groupe Japon


"creefkdffffffffff Alerte. Alerte. Ordre de capturer toutes personnes présentant des particularités étranges ou usant de pouvoirs. Ordre de tirer si les suspects ne se rendent pas."

Euh...Hé, Neith, tu entends? Ouais c'est la merde hein? Tu te souviens? Tu es dans un hélico de l'armée en train d'agoniser et tu as un peau une jolie peau verte sur tout ton corps. Tu te réveilles. Un des soldats te regarde, il semble hésitant, il venait de t'injecter de la morphine pour soulager tes douleurs avant que l'ordre arrive. Tu savais qu'il fallait la jouer serré. Se rendre, c'est risqué qu'ils découvrent ton passé et que tu croupisses en prison pour quelques années.

"Et bien mon chou. Qu'avez-vous à me dévisager ainsi?"

Tes forces te revenaient doucement et tu profitais de la confusion du soldat pour se pencher vers lui en glissant tes doigts sur son torse et en lui soufflant gentiment sur le visage. Il était totalement déstabilisé, tu lui subtilisas son arme tel une lionne sautant sur sa proie et tu te saisis de menottes pour l'attacher et tu sortis une graine de liane que tu fis pousser afin de l'attacher davantage pour qu'il ne tente pas de fuir. Le bruit de l’hélicoptère couvrait les éventuels cris du beau soldat.

"Groaaar. Silence mon mignon. Sinon je te propose un joli plongeon dans l'eau radioactive. Sans parachute et sans bras, je doute que tu survives très longtemps."

Sur ces mots, tu lui lèches la joue et lui caresse l'entrejambe. Tu sais que j'ai vraiment du mal à te suivre quand tu deviens tarée? C'est quoi ton problème? La morphine c'est aphrodisiaque ou quoi? Tu prends la bouteille de morphine dans la méga trousse de secours et tu te fais une seconde injection, les douleurs te faisant à nouveau mal. Tu profites pour chloroformer le soldat.

"Hum, un jour, je m'occuperais de toi, promis."

Le soldat surpris tente de se débattre et finit par dormir. Tu lui fous la trouille putain...tu veux le violer? Il a rien demandé pourtant! Tu en profites alors pour panser comme tu peux tes blessures surveillant d'un œil le pilote et copilote qui n'ont pas vu la couleur de ta tronche quand tu t'es fait transporté. Heureusement, tu étais seule avec le soldat à l'arrière et il y avait assez de médocs et de bandages pour tout un régiment. Tu serrais très fortement histoire de maintenir un maximum tes os qui se barraient de ton corps.

"Ici Gamma, demande autorisation pour atterrir."
"Autorisation accordée, Gamma. Bon retour."

Il fallait que tu joues serré n'est-ce-pas? Un porte-avion rempli de soldats et toi verte qui pisse encore un peu le sang. Tu te saisis d'une béquille, pris un revolver et tu n'attendais même pas que l'hélico atterrisse totalement et tu sautas, les médocs que tu pris faisaient un miracle, tu te brisas surement encore un peu plus les os mais tu ne sentais plus rien. Tu "courus" plutôt tu boitais jusqu'à te retrouver dans un bâtiment, surement le bâtiment de commandement, l'alerte avait été donné, une intrus était sur le navire. Tu cherchais des yeux un endroit ou te cacher mais tu souffrais de plus en plus. Heureusement, une cabine d'infirmerie était sur le chemin mais c'était fermé, tu tiras dans la serrure en pleurant tellement tu en pouvais plus.

"Ouvre-toi bordel!!"

La porte s'ouvrit, tu foutais tout par terre à moitié inconsciente et là, le graal: une bouteille de morphine. Tu te fis une autre injection avant de t’effondrer sur la civière.

"Aaah, ça fait du bien..."

Visiblement, tu avais fait tellement de ramdam qu'un groupe de haut-gradés étaient rentrés et te pointaient de leurs armes.

"Nous avons appréhender l'intrus, Monsieur Kitano."

Tu te relevais et vis l'homme que tu avais tant oublier.

"Je...je suis désolée...As-tu des nouvelles de nos filles?"



FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 172

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Dim 26 Juin - 2:14

Shingeki no Kaiju
feat : Jokers, légende, civil, personnel, criminels
L’ordre venait de tomber et avec lui les derniers espoirs des Japonais. Le Haut Commandement Japonais venait de décider de mettre fin à la vaste opération de sauvetage qui malgré tous les efforts investis n’avaient permis que de retarder futilement l’inévitable. L’ile venait de se voir amputée d’une partie de ses terres et les habitants qui avaient pu être récupérés devaient maintenant être relocalisés. La flotte où se trouvait Akainu se préparait donc à faire route vers le port le plus proche. Tout autour de ce dernier ils pouvaient voir les mines attristées, atterrées ou choquées de ses compatriotes qui venaient de faire face à la triste réalité du monde… Personne n’est à l’abri de la mort ou de la destruction même lorsque l’on pense être à l’abri le souffle glacé de la fin trouve toujours un chemin jusqu’à notre cœur.

« Alerte ! Un intrus est à bord ! »

L’esprit du yakuza qui jusqu’alors était perdu dans miles et une pensées fut soudainement ramené à l’instant présent. Une attaque ? Un intrus ? Était-il seul ? Était-ce l’œuvre d’un fou ou d’un commando entraîné ? Autant de questions qu’il était possible de résumer à une seule… Qui était l’intrus ? Il lui fallait des informations pour agir au mieux mais il lui fallait aussi agir vite pour protéger les civiles qui avaient pu être rapatriés sur la flotte.

« Des coups de feu ont été détectés près d’une zone médicale. Commandant, un témoin dit avoir vu l’agresseur… »
« Et ? »
« Il a la peau verte Monsieur. »
« Foutu mutant. »  Il se tourna vers Akainu. « Monsieur Kitano il semblerait que vous ayez vu juste… Des criminels sont effectivement à pied d’œuvre pour semer le trouble. »

Le sad réfléchissait à toute allure, un mutant vert… cela pourrait-il que cela soit … Non de ce qu’il se souvenait elle n’était pas dotée mais pourtant il l’avait vu avec la peau verte… C’était possible… mais comment ? Il se devait d’agir la probabilité que cela soit elle était trop importante pour la laisser de côté. Il ne devait pas permettre au commandant de la tuer alors que ce dernier était justement en train de donner ses ordres.

« Commandant, il me faut cette personne vivante. Je dois savoir si elle agit seule ou pour le compte de quelqu’un d’autre. Dites à vos hommes de la cerner et de m’attendre. J’espère que vous comprenez. »
« … Comme vous voudrez. »

Ce dernier se retourna et modifia ses ordres. Il avait véritablement fait un effort sur lui-même pour ne pas ordonner la mise à mort de l’intrus car il reconnaissait que l’argument de la personne envoyée par son gouvernement était censé. Mais cela ne voulait pas dire qu’à cet instant présent il l’approuvait, pour lui il devait avant tout faire passer au premier plan les vies dont il avait la responsabilité. Sauf qu’en tant que militaire il devait aussi se plier à la hiérarchie. Akainu savait qu’il y avait fort à parier que si un tel événement se reproduisait il ne pourrait pas empêcher le Commandant d’aller jusqu’au bout… Enfin pour l’heure il avait obtempéré et cela lui suffisait.

« Mes hommes sont en train de se rapprocher, ils ont bouclés la zone et vous attendent avant de pénétrer dans l’infirmerie. »
« Bien dites leur que je suis en route. »

Akainu sorti et récupéra son katana qu’un garde avait conservé depuis son entrée dans la zone de commandement. Puis d’un pas aussi vif que ses multiples blessures lui permettaient il rejoignit le reste des soldats.

« Lieutenant Teppei au rapport Monsieur. L’ennemi ne semble pas avoir bougé. »
« Bien, nous allons entrer je veux la cible vivante vous avez compris ? »

Le groupe avança prudemment et s’empressa de prendre position autour de la cible, la braquant de leurs armes avant de prévenir Akainu.

« Nous avons appréhendé l'intrus, Monsieur Kitano. »

Ce dernier avança et sous ses yeux apparut l’agresseur… sa femme. Ainsi ses doutes étaient fondés et il avait bien fait de suivre son intuition… Mais… Pourquoi était-elle ainsi ?

« Je...je suis désolée...As-tu des nouvelles de nos filles? »

Désolé ?... Elle était désolée ?... elle pensait qu’un simple désolé allait comme par magie effacer ses années d’absence ? Que tout allait revenir à la normale comme si de rien n’était, que demain ils iraient récupérer leur filles et manger un burger comme une parfaite petite famille ?... Il t’en collerait des désolés… Akainu était à deux doigts d’exploser, il fulminait tellement qu’il aurait été possible de cuire un œuf sur son crane. Cela faisait plus de deux ans qu’elle avait disparue et il la retrouvait sur un porte-hélicoptère japonais en pleine catastrophe mondiale avec la peau verte en prime… Plus de deux ans… et il avait droit à un fucking désolé… Le sad serra les dents, les fesses et tout ce que son corps était capable de serrer ; puis il respira un grand coup et au prix d’un violent effort sur lui-même il se calma… un peu avant de se retourner vers les soldats qui pour le coup ne savaient pas ou se placer.

« Je m’en occupe, sortez et sécurisez la porte. »
« Mais… »

La protestation du soldat resta coincée dans sa trachée lorsqu’il vit le regard sombre de son supérieur du moment. Il acquiesça alors à l’ordre et le petit groupe sortit prendre position dans le couloir tandis qu’Akainu retourna à sa préoccupation première.

« … Elles vont bien… je pense, je les ai laissées à tes parents pendant que j’essayais  de savoir ce qui t’étais arrivé… PUTAIN Neith ! Qu’est-ce qui s’est passé ? Plus de deux ans sans nouvelles ni rien et je te retrouve là en pleine zone d’opération, la peau verte en prime et un simple désolé sur les lèvres… Je veux une explication ! »

La colère d’Akainu diminua tout au long de sa prise de parole et lorsque cette dernière se termina une bonne partie de son énervement s’était évaporé lui permettant de réfléchir un peu plus calmement et de remarquer l’état de sa femme.

« … Mais avant cela il faut qu’on te soigne… »

Sans attendre une quelconque réponse de sa part il fila à la porte et apostropha le soldat le plus proche.

« Il me faut une équipe médicale pour l’intrus je veux qu’on le soigne pour qu’il puisse répondre à mes questions… Pronto ! »

Son ton était sec, limite agressif et le soldat s’empressa de transmettre l’ordre tandis que le yakuza était reparti « surveiller » la cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1 Dim 17 Juil - 15:30

Cloture de l’évent


L’évent est maintenant terminé. Merci à tous d’avoir participé ♥


¦ Liste des Récompenses ¦

- Yumi
50 xp

- Daïshi
30 xp

- Akainu
60 xp  

- Jonas
50 xp  

- Naya
60 xp    

- Neith
60 xp    

- Spencer
80 xp    




_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1

Revenir en haut Aller en bas

[EVENT MAJEUR #2] JAPON - GROUPE 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Le reste du monde :: Les autres pays-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit