.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Opposites have in common their dirty socks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : dans le lit de ton actionman
❝ POINTS : 26

MessageSujet: Opposites have in common their dirty socks Dim 15 Mai - 2:24




S
i il y avait bien un point sur lequel tu n'étais jamais dépaysé entre la vie à Laurel et celle avec le géniteur, c'était bien la laverie. Qu'importe que tu sois ici ou là-bas, ce petit tas perfide de linge peu sympathique à l'odeur s'accumulait à la même vitesse, beaucoup trop rapidement à ton goût, et tu te retrouvais à transporter ton sac de linge à dos de trottinette. Autant dire qu'à vingt heure et des poussières, il y avait certainement des choses plus passionnante à faire que laver ses culottes dix ans d'âge.

Poussant les portes de la vieille laverie, tu adressais un salut militaire à la quinquagénaire qui s'empressa de te répondre par un mouvement de tête ignorant. Adorable, vraiment. Sortant ta langue dans une mimi-vomitive dès plus charmante, tu te dirigea vers les machines opposées tout en morigénant sur le manque de respect des vieux d'aujourd'hui. Tu ne lui avais fait qu'une toute petite blague à cette cliente là, un petit lézard inoffensif, pas de quoi t'en tenir rigueur pendant trois ans. Trois ans sacrebleu.

En retournant ton sac au sol, tu notais tout même qu'il y avait bien une différence entre la laverie de ton enfance et celle-ci, premièrement les gens du coin étaient beaucoup trop rancunier, aucune gratitude pour la distraction que tu leur proposais - gratuitement de plus - avec tes tours bon enfant.

Une fois le lingue trié, tu attrapais ton pack de lessive en mini-sachet avant t'entendre la porte s'ouvrir. Ta bonne compagne la vieille femme poussa un crie étouffé et tu souris sournoisement avant de charger tes mains des petits sachets de lessive.

La deuxième différence entre les deux laveries, c'était qu'à Laurel il y avait un service de laverie exclusif lui proposant un Spencer à disposition, du moment qu'on faisait un tant soit peu attention à l'heure.

La porte était à peine refermée que le pauvre bougre se retrouvait déjà mitraillé de sachets lessive et tu n'avais pas perdu l'occasion de grimper sur les sèches-linges centraux pendant l'action, gratifiant ton presque ennemie d'un "Ce soir, tu vas prendre mon gars, c'est moi qui te l'dis !". Cette phrase aura au moins eu l'effet de t'arrêter dans ta lapidation pour te tourner vers la seule autre femme présente "'fin c'est une façon de parler, vous voyez ? Je suis pas du tout ce genre de fille, et lui non plus c'est pas ce genre de fille, gars, enfin je présume," moment de pose, tu jetas un regard suspicieux vers Spencer "et on a pas ce genre de relation, je parlais de quelque chose de plus physique... et je parle bien de lui coller une raclé !"

Tirade essoufflée et bouche à court de mot, tu décidais t'être suffisamment enfoncé toute seule en même temps que tu te grattais le coup nerveusement, avant de te tourner vers le jeune homme. Lui lançant un dernier sachet, tu t’essayas sur ton perchoir et baragouina un "tu vois où ton refus nous mène ?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans les poubelles.
❝ POINTS : 72

MessageSujet: Re: Opposites have in common their dirty socks Dim 15 Mai - 15:57



F * C K   N A S A
Zombie feat son nemesis trop d4rk
La vie dans la rue n'était pas toujours de tout repos. Outre le fait que tu étais incapable de prendre une douche tous les jours, pour des raisons matériel, tu te retrouvais souvent refouler de la plupart des foyers d'aide aux sans abris en raison de ton apparence pour le moins... Singulière. Après avoir vu les extra-terrestres, ils étaient toujours autant choqué de voir une presque momie débouler pour demander de l'aide et du réconfort. Tu avais bien sûr des alternatives  afin de conserver un hygiène convenable, bien que dormir sur un carton à même le sol n'était pas vraiment l'idéal pour en respecter les normes. Tous les deux jours tu rentrais par infraction dans un appartement afin de prendre une douche, sans rien cambrioler, et passait ensuite à la laverie afin de laver ton costume et tes vêtements. Il y avait néanmoins deux problèmes que tu rencontrais fréquemment avec ce mode opératoire : premièrement, la plupart des appartements dans lesquels tu rentrais par effraction étaient eux même des squattes, c'est à dire un endroit où il est relativement compliquer de trouver une douche opérationnelle. Deuxièmement, la laverie que tu affectionnais tant par son manque de fréquentation selon l'horaire auquel tu t'y rendais était également la laverie favorite d'une héroïne pour le moins excentrique et vivace. Bien entendu, tu pourrais te rendre à cette laverie à des horaires différents, réduisant de ce fait les chances de te retrouver en tête à tête avec elle mais, il t'arrivait parfois d'apprécier les moments en question. Non pas qu'une compagnie féminine te manque, quoi que, mais bien parce qu'elle t'offre l'attention que tu désires : celle d'un héros. Tous les vilains ont normalement une relation de course poursuite avec un héros, c'est bien connu. Dans ton cas, le héros en question, c'était une jeune fille un peu folle dont le costume de limitait à une combinaison de cuire moulante digne d'un vieux comics. Sans oublier que encore une fois, dans ton cas, la course était plutôt à sens unique. Elle passait son temps à te défier dans toutes les situations du quotidien, à chaque fois qu'elle te voyait. Amusant au début, ces situations répétitives ont vite commencé à devenir étouffantes relevant plus du harcèlement que de la relation héros/vilain. Pourtant tu te surprend encore à jouer le jeu pour l'amuser et à lui promettre un combat qui n'arrivera probablement jamais, sûrement afin de conserver son attention de héros fixé sur toi.

Une fois n'est pas coutume, elle était présente à cette fameuse laverie et à la simple vue de ton visage, elle commença une attaque frénétique à coup de... Sachets de lessive. Les sachets frappaient ton visage stoïque alors que tu restais encore à l'entrée de la laverie, attendant qu'elle tombe en rade de munitions, pour pouvoir tranquillement laver tes vêtements. Elle se mit elle-même dans l'embarras avec son vocabulaire un peu rustre, une situation qui te fit décrocher un sourire alors que tu te dirigeas vers ta machine, avec ta valise de linge sale. Tu te passerais bien de dire bonjour à la vieille femme qui ne semblait guère t'apprécier au vu de son crie étouffé il y a quelques secondes plus tôt. Tu tournes la tête vers l'héroïne qui s'était assise de manière boudeuse sur les sèches linge, comme si elle était incapable de masquer sa déception. Tu ébouriffa nerveusement tes cheveux, espérant que la situation n'irais pas de mal en pire. - « Arrête de te plaindre, c'est toi qui cherche à me provoquer n'importe quand. Tu sais qu'il y a des moments pour ça ? Et bien que tu connaisses pas mon pouvoir, je peux t'assurer que c'est pas avec des... Sachets de lessive que tu risques de me faire tomber à tes pieds. » - dis-tu, engouffrant les vêtements de ta valise dans la machine. Portant un dernier regard sur les sachets de lessive, tu t'exprimas à nouveau dans un soupire. - « Remarque, il vaut mieux ça que tes culottes sales. »
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Opposites have in common their dirty socks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Les vieux quartiers-
Partenaires

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit