.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Un jour comme un autre. [ R² : Jay W. Blake ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ POINTS : 562

MessageSujet: Un jour comme un autre. [ R² : Jay W. Blake ] Sam 28 Mai - 13:34

Un jour comme un autre et pourtant pas tant que cela. Suite à un lever plus que matinal aux aurores et un petit déjeuné succinct un petit coup d'œil rapide au calendrier ne fait que confirmer ce que je savais déjà : c'est aujourd'hui. En tant que membre de la classe Epsilon, il est de mon devoir de faire des patrouilles pour augmenter mon expérience sur le terrain. Même si je me destine à soutenir les autres héros plutôt que les rejoindre, il est tout de même nécessaire que je visualise et comprenne leurs besoins pour pouvoir leur apporter le support logistique et technique nécessaire à leur quotidien particulier. Aujourd'hui, j'accompagne un élève de classe Iota à moins que ce soit l'inverse ? Enfin peu importent, le résultat sera le même. Il est bien évident qu'à nos niveaux respectifs, enfin à celui que la logique veut qu'il ait, un binôme permet de réduire drastiquement les risques d'accident et de problèmes majeurs.

Enfin soit, c'est bien en avance sur notre rendez-vous avant de partir en patrouille que j'arrive au point convenu par notre correspondance. Le ciel est couvert, mais il ne semble pas qu'il y aura de la pluie bien que la potentialité de ce fait ne soit pas totalement à exclure. Je porte les parties les plus légères de mon uniforme sur moi, par-dessus j'ai des vêtements amples et larges pour que cela soit moins visible, le tout surmonté d'un sweat à capuche. Le but de cette tenue est de pouvoir passer d'une apparence civile à une qui permettra de garder mon anonymat tout en étant utile en un temps aussi court que possible. Ainsi, mon drone de défense ainsi qu'une boite à outils légère sont dans un grand sac à dos que je porte à un emplacement évident au vu de son nom.

Comme il est encore tôt et que les nuages bloquent, une partie des émanations de l'astre solaire, je ne souffre pas trop de la chaleur, mais il est évident que cela ne sera pas forcement aussi évident quand nous approcherons de midi. Bon forcement avec une tenue aussi "lourde" je ne serais pas forcement le plus invisible dans une foule au vu de la saison, mais ce sera bien moins évident de savoir ce que je suis si je me baladais en tenue de héros tout de même. De toute manière avec le temps Laurel est devenu une ville où il est moins anormal d'y voir quelques étrangetés ici et là.

J'attends maintenant, capuche rabaissée et observant une tablette de donnée avec un petit sourire tout en écoutant d'une oreille une musique calme. Au moment où mon partenaire de patrouille se présentera, je l'accueillerai avec une salutation calme et m'assurerai qu'il soit dans de bonnes conditions pour cette journée qui pourrait autant être ennuyeuse que mouvementée. Ce ne sera pas un tournant dans notre vie, mais un pas parmi les autres nous conduisant chacun vers nos buts et rêves respectifs.

Random roulette:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 225

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre. [ R² : Jay W. Blake ] Mer 1 Juin - 11:52

C’était aujourd’hui qu’il devait accompagner un étudiant Epsilon. D’après ce qu’il avait compris c’était juste une patrouille de routine, mais c’était aussi le matin, il avait dût se lever peut-être un peu tôt à son goût.
CE n’était pas tant le problème de bosser un peu de l’extérieur de la heroe’s mais la dernière avait été un peu… beaucoup chaotique. Au moins, ils restaient à Laurel, c’était déjà ça. Il commença à se préparer en prenant soin de ne pas réveiller ceux qui dormaient encore dans sa chambre et sorti tout aussi discrètement.

Dehors il ne faisait pas encore vraiment chaud, c’est donc chaudement qu’il s’était habillé. En marchant, il essaya de se souvenir du point de rendez-vous, pour couronner le tout, il ne savait pas avec qui il était, juste qu’il s’appelait Alexandre mais comme on n’était pas dans un MMO, les noms n’étaient pas affiché au dessus de la tête des gens.
C’est avec un bon quart d’heure de retard qu’il arriva au point de rendez-vous ou un mec habillé au moins aussi chaudement que lui semblait attendre. Il s’approche de lui comme quelqu’un venu demande rune clope :

« Tu es Alexandre ? Désolé je suis en retard. »

Même si il n’était pas du tout désolé. Il s’était juste arrêté acheté quelque trucs à manger qu’il n’hésita pas à entamer maintenant. Une mission ? Quelle mission ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 562

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre. [ R² : Jay W. Blake ] Mer 1 Juin - 22:36

Il est arrivé, je le regarde un instant avant de lui faire un sourire. Poli, celui-ci n'exprime pas grand-chose en particulier, si l'on exclut la joie retenue de rencontrer une nouvelle personne et l'espérance que cette journée, sans être trop monotone, ne soit pas une source de danger trop forte pour nous ou les concitoyens. Il s'excuse pour son retard, j'observe l'horloge sur mon téléphone portable... Si peu, comparativement à ce que je peux créer comme attente c'est un délai plus que raisonnable. Je ne lui fais pas l'affront de lui demander s'il a pensé à prendre ses affaires, ce n'est pas un gamin et même s'il ne les a pas pris j'imagine que ce serait sa volonté.

" Oui c'est bien moi, enchanté Jay, j'espère que nous ferons du bon travail aujourd'hui. "

Une simple patrouille, oui mais je ne la laisse pas non plus tout au hasard. Aujourd'hui, dans notre périmètre, deux évènements pourraient, même à faible probabilité, être la source d'une de nos interventions. Je tends alors mon appareil mobile à mon coéquipier du jour d'un geste lent.

" Outre les délits courants potentiels, nous pourrions avoir besoin de surveiller deux événements aujourd'hui. Je te laisse regarder."

Ainsi, s'il s'en donne la peine, il pourra voir qu'aujourd'hui il y a deux faits qui ont attiré mon esprit. Celui qui est le moins probable, est le déplacement d'objets de valeur dans un fourgon blindé qui doit aller de la banque centrale jusqu'à un hôtel de vente pour ce soir. Outre le chemin assez cour et la sécurité relative des routes pratiquées il se peut qu'il y ait des petits malins ou même des dotés qui essaye de s'en prendre à celui-ci. Peu de chance que l'on fasse une énorme différence si cela arrive, mais ce serait toujours un plus n'est-ce pas ? Le second de mes pressentiments qui n'arrivera qu'en début de soirée est plus nébuleux,il s'agit d'une rumeur sur les internet qui dirait qu'un prisonnier doté dangereux serait transféré ce soir dans un véhicule banalisé. L'identité de cette personne est inconnue et il est impossible de dire en si peu de temps si ce fait est avéré, mais si c'est le cas il y a de fortes chances que cela dérape, amis ou ennemies cela fera certainement bouger quelqu'un.

J'ai prévu des pauses dans des lieux sélectionnés à des heures précises qui devraient, sans en être certain, nous permettre d'avoir un temps d'intervention optimal en cas d'appel à l'aide ou tout comportement et évènement suspect en rapport avec ces deux choses. Une fois tout ceci examiné, ou non d'ailleurs, je reprends et range mon appareil.

"Ce sera ma partie de l'organisation de la patrouille, je te laisse décider en dehors de cela l'itinéraire que nous allons emprunter en attendant les heures que j'ai programmées."

Je préfère considérer que nous sommes des coéquipiers, ne pas lui donner ce genre d'ouverture, ne pas utiliser ses initiatives créées a mon sens un rapport supérieur et subordonné malsain et inutile. En attendant, il est temps de commencer cette patrouille qu'il dirige pour le moment donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 225

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre. [ R² : Jay W. Blake ] Mar 7 Juin - 12:00

Ce mec avait absolument tout prévu, il avait juste à regarder ce qu'il se tramait et le planning du jour. Un fourgon blindé avec un bon pactol, et un criminel dangereux qui va se balader dans un véhicule banalisé, facile à exploser, si il en avaient la capacité. BIEN, ça allait pas être aussi chaotique qu'à San Francisco, sinon on pouvait dire adieu à Laurel.

"Ce sera ma partie de l'organisation de la patrouille, je te laisse décider en dehors de cela l'itinéraire que nous allons emprunter en attendant les heures que j'ai programmées."

Il lui laissait donc le reste, en attendant ses heures. Jay réfléchit en attaquant un paquet de chips, goût sauce barbecue.

"On devrait peut-être commencer par la ville basse? C'est là que sont tous les criminels. Il y a de fortes chances qu'ils se réunissent en douce là-bas."

Il croqua dans ses chips puis lui tendis le paquet.

"T'en veux ?"

Peu importe si il lui en prenait aussi. Il savait pas non plus si ils trouverais quelque chose dans la ville basse, mais il était pas forcément hyper fort en préparatifs.

*Il y a aussi une bonne flopée de mecs dans la zone abandonnée*
"C'est trop loin ça."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 562

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre. [ R² : Jay W. Blake ] Jeu 9 Juin - 12:59

Maintenant qu'il a conscience de ma portion de la journée et qu'il semble avoir décidé de la sienne, il est temps d'y aller. Ce n'est pas comme si nous étions pressés, mais le crime n'attend pas lui. Suite à sa proposition que je décline poliment, enfin plus ou moins d'un geste auquel ne se joint aucune parole, il dit que c'est "trop loin". Je l'observe une poignée de secondes de manière interrogative.

"Un problème ?"

J'attends sa réponse, peut-être son esprit est-il ailleurs ? Cela m'arrive parfois lorsque j'essaye de penser à trop de facteurs en même temps. Et encore, le pire c'est quand j'essaye d'exprimer deux idées à la fois et que cela finis en un mélange, un gloubi-boulga de néologisme incompréhensible même pour moi-même ce qui est un comble, n'est-il pas ? Il est donc temps de nous diriger vers la ville basse, d'une manière ou d'une autre nous finissons par y arriver, par le biais des transports ou communs et de la marche ce n'est pas si difficile de toute manière, enfin cela ne l'est pas tant que l'on ne s'approche pas trop de se coupe gorge. Heureusement pour nous, il fait encore jour, je ne me permettrais pas à mon niveau actuel d'y aller de nuit.

"Je te suis."

Bien que je n'en aie pas l'air... Non en fait je n'ai pas l'air et je ne suis pas réellement tendu, mon esprit est accaparé par trop de choses pour se permettre de perdre de l'énergie à être paranoïaque, même pas assez malgré le lieu. J'ai beau n'être venu ici que pour des missions, je m'en passerai toujours autant. La seule bonne chose qui ressort d'ici en général, c'est le fait de pouvoir relativiser sur sa place dans la société et la chance d'être à la sup et pas à trainer dans les environs comme certains le font malheureusement pour eux et leurs espérances de vie. Comme nous sommes le matin, le tout est quand même bien calme et même si je suis certain que nous sommes déjà repérés et donc que les petits criminels, que de toute manière ne nous intéressent pas, sont déjà planqué ou son vigilant sur leurs actions.

Pourquoi serions-nous si repérables ? Moi en tout cas je le suis, j'ai une gueule de premier de la classe malgré ma tenue actuelle, mes vêtements sont "trop" propres, j'entends par la pas usée pas de crasse bien entendue et de toute manière quand tu veux survivre dans ce milieu tu te méfies du moindre étranger n'appartenant pas à ton quartier. En fait, tu t'en méfies plus, car, j'imagine, bien que même l'ami d'hier peu être l'ennemi de demain dans ce genre de zone. Les mains dans la poche avant, je n'attends qu'une chose, qu'il se passe quelque chose tout en espérant que cela sera tout de même tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 225

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre. [ R² : Jay W. Blake ] Sam 11 Juin - 15:54

Il lui demandait si il avait un problème, Jay se demandait deux minutes en quoi. Il avait oublié que seul lui entendait les paroles de Draco et c'était à lui qu"il répondait. Jay préférait ne pas relever la remarque, on n'était pas la pour déblatérer de ça, plutôt d'arrêter des gens, et puis il avait la possibilité pour qu'Alex le prenne pour un fou.

"Je te suis."

La ville basse, Jay n'y était jamais allé mais il savait au moins où c'était. Certaines personnes les regardaient d'un drôle d'air, ainsi emmitouflé mais il faisait pas assez chaud pour se permettre d'être décontracté. Les regards qui convergeaient vers eux furent plus nombreux arrivés dans la ville basse, ça parlaient dans leurs dos. Personne s ne venaient ici pour se détendre, surtout pas quand on avait la chance d'avoir le confort, comme eux dans la SUP.

Jay regardait partout, il n'était pas tranquille, il n'aimait pas les regards, cette impression d'être épié sans arrêt par quelqu'un, à chaque petites ruelles un peu sombres. Il se tourna vers l'Epsilon:

« Pour être franc, je me demande juste ce qu’on pourrait faire contre une bande de mecs armés jusqu’aux dents. »

C'était pas un Kaiju, mais ils n'étaient que deux, et il ne se rappelait pas comment la mission c'était terminé, juste du contact du sang et du sable, pour se réveiller à Laurel comme après un mauvais rêve.

« Il nous faudrait une longueur d’avance, mais prendre la hauteur serait trop voyant. »

Ou plus précisément, un mec avec des ailes ça courrait pas les rues, il n'avait pas envie de devenir une cible trop facile.

« Des idées ? »

En disant cela, il continuait d'inspecter la zone. Chaque personnes semblait être des potentiels criminels. Les epsilon et les alpha avaient des cours pour les reconnaître?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 562

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre. [ R² : Jay W. Blake ] Lun 13 Juin - 20:17

Ainsi nous entrons dans les bas quartiers, pas besoin d'être un fin psychologue pour comprendre que l'un comme l'autre ne somme pas particulièrement tranquille dans ces lieux, l'un moins que l'autre tout de même. Enfin bon, le travail c'est le travail et ainsi quand il me demande ce que nous allons faire quand nous tomberons sur des criminels bien préparés. Ma première réaction pourrait semble hautaine ou idiote, mais ce n'est que le prélude d'une explication un peu plus large.

"Notre travail."

Je m'assure que l'on ne nous écoute pas, on est déjà certainement catalogué comme suspect dans les environs, s'ils apprennent notre nature de manière certaine on va avoir de gros problème très rapidement. Je respire un bon coup puis continue.

"Ce genre de phrase préfaite ne sert pas a grand-chose, mais c'est malheureusement vrai. Il est impossible de prévoir tous les cas de figure et pourtant j'ai déjà essayé. Une arme ça se repère, ce n'est pas le seul problème, bien qu'il n'y en ai pas forcement à tous les coins de rue il ne faut pas oublier que certains son potentiellement dotés de particularités ou de matériel tout aussi dangereux."

Je me rappelle vaguement de ces drones étranges d'il  ya quelques années qui ont réussi à plus que nous surprendre, mais c'est une histoire bien trop longue pour la raconter maintenant. Bon, autant finir mon petit monologue d'ailleurs.

"Même si on prend de la hauteur, ce n'est pas écrit sur leurs fronts qui est un criminel ou non et même si c'était le cas, on ne peut pas agir sans preuve solide ou sans les prendre la main dans le sac... Pas forcement de manière littérale d'ailleurs."

Je soupire, ce n'est pas de sa faute, mais j'ai l'impression que ce coup-gorge me rend légèrement plus nerveux que d'habitude. Enfin en tout cas, cela ne se voit pas trop. Autant conclure.

"Avec mes capacités actuelles, je n'ai pas de recette magique à te propose. Juste d'attendre et surtout, de rester vigilant."

C'est un peu décevant, mais on ne nous apprend pas à faire autre chose que nous servir de notre tête le plus efficacement possible, certains arrivent même mieux à faire leurs missions à grand coup d'instinct, mais c'est une faculté qui m'est bien inconnue pour ma part. Alors que je finis ma phrase, j'ai de plus en plus l'impression d'être observé, il y a tellement de regards dans mon dos que j'en ai la nuque qui me gratte. Il est temps d'aller plus loin de toute manière. Ce manque de paranoïa "aiguë" en moi que je déplore jour après jour me conduit souvent à ne pas être vigilant sur les bonnes choses. Si ce n'est pas mon cas, peut-être Jay aura-t-il remarqué ce gamin qui est passé sur un vieux vélo rouillé. En soit, cela n'a rien d'étrange, ce qui l'est plus, c'est qu'un groupe de trois individus suite à son passage se son regroupé, l'air plus sombre et leur regard essentiellement fixé sur nous. L'un d'eux cache mal un objet encombrant qu'il vient de sortir de derrière une caisse. Est-ce que cette patrouille va perdre le calme que j'aurais espéré qu'elle conserve ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 225

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre. [ R² : Jay W. Blake ] Mer 15 Juin - 15:42

Ses capacités actuelles, qui sait, tout pouvait servir. Jay ignorait d’ailleurs le don de ce type, s’il en avait un ou si il avait été admis à la heroe’s parce qu’il avait réussi à faire une armure ou un gadget quelconques.

*Regarde par là.*

Jusque là, perdue dans ses réflexions, Jay regardais dans le vide, En entendant la voix de Draco, il se concentra un peu plus.  Trois individus apparemment pas très bien attentionnés s’avancent vers eux. Même sans être observateur, il était évident qu’ils n’étaient pas là juste pour discuter.

« Bonjour ! »

Bravo Jay, c’est tour ce que t’as réussi à sortit devant un mec qui sort une batte de baseball ? Voilà pourquoi il préférait éviter la ville basse, apparemment leur présence n’était pas la bienvenue et ce n’était pas les gens autour qui interviendrait si jamais combat il y avait.

« Partez où on vous refait vos sales gueules de riches à tel point que même votre mère vous reconnaitra pas. »

Un mec normalement constitué partirait sans demander son reste, mais l’être humain est ainsi fait qu’il ne manque pas une occasion de s’affronter, surtout quand il sait comment prendre l’avantage.

« Je suppose que même vous dire qu’on vient on paix ne vous arrêtera pas, et de toute façon, c’est pas le cas. »

Alex devait complètement déprimé à côté, ou avoir envie d’assommer Jay avant qu’il commette l’irréparable, mais c’était peut-être un peu trop tard maintenant. Après tout, ils n’étaient pas là pour arrêter ce genre d’individus ? Aucuns des trois n’avais d’armes à feu, ça c’était un bon point.

« Espèce de petit con ! »

Et le mec à la batte de baseball brandit cette dernière.

*Il veut quoi l’affreux ?*
« Go ! »

Il parvint à échapper au coup de batte et à se transformer pour mieux faire face aux individus. Il les regarda à présent avec ses prunelles de sang.

« T’as failli m’atteindre, fais gaffe un peu ! »

Le feu commençait à prendre doucement.

« Tu seras juste un de plus à ma liste. »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un jour comme un autre. [ R² : Jay W. Blake ] Aujourd'hui à 9:53

Revenir en haut Aller en bas

Un jour comme un autre. [ R² : Jay W. Blake ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Le centre ville-
Partenaires