.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Pourquoi moi ? | Jojo ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Quelque part où y'a personne.
❝ POINTS : 320

MessageSujet: Pourquoi moi ? | Jojo ♥ Lun 20 Juin - 14:08


Pourquoi moi ?Jonas & Macha

Depuis ton arrivée, tu as pu bien t’accommoder, ou du moins, faire semblant de t'être habituée à la vie en communauté. Tu as même réussi à trouver un petit boulot pour t'intégrer et revenir petit à petit dans une vie normale, avec des contacts avec d'autres gens. Ça faisait longtemps que tu n'avais pas eu d'autre personne dans ton entourage à part ta mère. Tu assimile vite ce qu'il faut faire, mais tu fais encore des erreur. Tu suis les cours avec assiduité, surtout ceux pour contrôler tes pouvoir. Enfin, contrôler c'est un bien grand mot pour toi. Tu peux à peine faire trois pas sans que ta louve sente un danger dans les couloir de la HSSUP et veuille prendre les commandes. Elle ne t'avais pas autant posé de problèmes quand tu étais chez toi, sans personne de dangereux. Et ta louve n'aurais jamais considéré ta mère, et donc sa mère aussi, comme un danger pour sa sécurité.

Tu regarde l'emplois du temps de la journée. Apparemment, aujourd'hui, il y a une visite du centre des joker. Bon, espérons que cette journée se passe sans accroc... Car Tu avait tôt fait de perdre les pédale et de se transformer pour attaquer les gens qui tenterons de t'approcher, car ta louve ne faisait pas de différence avec les gens que tu et qu'elle connaissait depuis peu. Tous des dangers, autant qu'ils sont. Et ta louve veux te protéger à tout prix d'une nouvelle agression. Plutôt compliqué pour faire confiance aux gens, hein ? Tu soupire et tu prépare des affaires pour la visite. De quoi noter, en somme. Tu ne compte pas vraiment devenir une héroïne, ce que tu veux, c'est pouvoir ton contrôler pour ne pas faire du mal aux autres sans le vouloir. Et aussi arriver à te servir un peu mieux de tes sens de louve. Car tu sais très bien que tu ne sais pas du tout t'en servir, alors que ça pourrait rassurer ta louve si tu avait mieux conscience de ton environnement via l'odorat et l’ouïe. Enfin, tu pense que ça pourrait la rassurer. Tu n'en est pas sûre...

Tu rejoins ta classe et fait signe de ta présence quand on t'appelle. Une fois les professeurs satisfaits, ta classe et toi sont en route dans le bus réservé pour la sortie scolaire. Personnellement, ça ne te fait pas trop envie. Être un héros, tu trouve ça dangereux. Et puis, il te suffit d'imaginer à quel point tu risque d'être un boulet. Pour le moment. Qui voudrait d'un loup qui attaque ennemis et alliés ? Personne, oui, c'est ça le truc. Tu ne fais pas vraiment attention à l'agitation dans le bus. De toute façon, tu n'as personne à coté de toi. Et tant mieux. Ta louve n'aimait pas déjà d’être dans un espace clos avec plein de gens, donc pleins d'ennemis potentiels. C'est un vrai soulagement quand le bus arrive et que tu descend enfin de cette boite à roue avec des vitres. Ça, tu es sure que c'est ce que ta louve pense du bus. Et tu la comprend un peu aussi. Les profs mettent la classe en rang et font entrer les élève petit à petit. Enfin, ça ne va certainement pas empêcher quelques uns de se perdre dans les locaux. Ils sont accueillis par des Jokers, qui vont apparemment s'occuper de quelques groupes d'élèves chacun.

Tu te serais bien mise avec Junko, mais tu ne l'avais pas vu du tout. Et puis te voilà toute seule sans groupe. Meh. Ok, très bien. Tu n'étais pas très bien intégrée à la classe, finalement... Tu t'approche d'un des profs.

« Euh... excusez moi, j'ai pas de... euh... groupe ?»

Tu ne sais pas trop quoi dire. Dans le fond, cette sortie ne t'intéresse vraiment pas. Tu as même l'impression d'être déjà un boulet. Le prof observe les jokers déjà bien occupés. Puis il voit apparemment quelqu'un n'ayant pas d'élève.

« Tu peux aller avec Laughing Jack, c'est la seule légende actuellement, mais comme il est là et qu'il était Joker avant, il connait bien les lieux. »

Le prof te montre la légende en question. Tu le regarde et ta louve se met directement à grogner dans ta tête. Eh merde, pourquoi ça n'arrive qu'à toi ses choses là ? Le prof t'accompagne même jusqu'à lui. Tu sens que si tu reste trop longtemps en sa compagnie, tu ne va pas pouvoir garder ton calme bien longtemps...

« Laughing Jack, je vous confie cette élève. Faite lui faire le tour de l'établissement. Après tout, vous êtes un habitué des lieux et il semble que vous n'avez rien a faire pour le moment, je me trompe ? »

Clairement, tu flippe. Tu as quelques sueurs froide. Ta louve te dis que c'est un danger. C'est une légende. Mais ça, ça ne va pas l'empêcher de le considérer comme une menace. Ça non. Tu regarde la légende dans les yeux avant de les détourner. Ouep. T'es dans la merde ma jolie.
© Lady sur Epicode


Dernière édition par Macha Duval le Sam 25 Juin - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 19

MessageSujet: Re: Pourquoi moi ? | Jojo ♥ Mer 22 Juin - 17:08



Am i Scary ?


Feat Macha Duval

C'était un jour comme les autres pour la plupart des gens mais il aurait été assez difficile de déterminé ce qu’était une journée « comme les autres » pour Jonas. En tout cas ce qui était sur c’est que ce n’était pas une journée agitée, c’était un simple jour presque semblable à celui des honnêtes citoyen de la ville. Mais si n’importe qui dans cette ville aurait été content de vivre une journée sans devenir le témoins de l’attaque d’un criminel qui s’était levé du mauvais pieds ce n’était pas vraiment le cas de Jonas. Non pas qu’il voulait que les criminels attaquent la population mais il avait besoin d’avoir quelque chose à faire, il avait besoin de se concentrer sur son travail sous peine de tomber dans une morosité qui ne faisait de bien à personne et certainement pas à lui. Et malheureusement s’occuper de la boutique, arroser les plantes, chérir les fleurs et préparer des bouquets pour les clients parvenait de moins en moins à l’occuper. Lorsqu’il sentait que la boutique n’était plus suffisante il prenait sa journée et se dirigeait vers le manoir des Légendes ou le centre des Jokers pour faire quelque chose d’efficace.

Ce jour là il avait choisi le centre des jokers, non pas que la compagnie d’Archimède était désagréable mais croiser de vraies personnes faisait du bien parfois. Même si le majordome virtuel possédait un caractère bien à lui ce n’était pas assez pour que la Légende le voit vraiment comme un véritable compagnon. Il manquait d’une dimension… physique, vous voyez ? Il n’avait donc même pas pris la peine de mettre la boutique en place et avait directement enchainé après son petit déjeuner par un bisous sur le front de sa fille adoptive, une caresse sur la tête du chat qui avait bien grandit depuis le jour ou il l’avait recueilli et était parti sans plus de préparation. Il n’avait pas emporté son équipement ou son masque, il avait simplement enfourché son vélo en direction du centre. Il fallait vraiment qu’il se trouve un nouveau moyen de transport, il ne s’était jamais acheté de voiture depuis sa majorité tant et si bien qu’il ne savait plus ou il avait rangé son permis de conduire, s’il l’avait passé un jour.

Une fois arrivé sur place l’ex-Joker signala sa présence à l’accueil, persuadé que cela serait un peu mal vu par certain. Étrangement le jeune homme en charge du centre ne semblait pas l’apprécier. Mais d’un autre côté Jonas avait aussi une chance de croiser le docteur Keegan et ça c’était le genre de chose qui pouvait illuminer sa journée. Le reste des habitants du centre lui étaient plus ou moins étrangers, à part peut-être Bakuren avec qui il avait fait quelques duels ou bien le très désagréable John Doe, ce criminel asiatique repêché par le gouvernement. Plutôt que de chercher de la compagnie, peut-être par peur de gêner le train-train quotidiens de ces héros tout aussi utiles et efficaces que lui, le Laughing Jack décida de s’occuper seul. Direction la grande salle d’entrainement, une espèce d’immense gymnase ou les jokers pouvaient s’entrainer seul ou à plusieurs. Les dimensions étaient taillées pour que les dons les plus impressionnants soit lâchés sans trop de restriction, dans la limite du raisonnable tout de même.

Ainsi s’égrainèrent les secondes, les minutes et peut être les heures, Jonas ne savait pas. Il avait passé tout ce temps à exercer son corps comme il l’avait fait des centaines d’heures auparavant et comme il le ferait certainement encore des centaines d’heures. Il s’était entrainé jusqu’au moment ou il remarqua que certains jokers se dirigeaient vers le hall principal. Curieux et bien content d’avoir trouvé une raison valable de prendre une pause, il passa rapidement par les douches pour se sentir bien dans ses baskets puis se mit en route vers l’endroit susnommé.

Evidemment la douche l’avait retardé et il arriva après la guerre, sur le chemin il croisa de nombreux joker en compagnie de ce qui semblait être des étudiants de la Heroe’s Sup. Un peu surpris de voir ces petites têtes se balader dans le centre Jonas en déduisit que cela devait être une sorte de sortie pour faire découvrir la vie de Joker ou quelque chose dans ce genre là. De toute manière les élèves Alpha ne viennent pas en bande comme ça pour retrouver un héros qu’ils assisteront pour une mission. L’unique légende se retrouva donc seul héros dans le hall, un rapide coup d’oeil et son attention fut attiré par… quelqu’un ? Qui lui demandait de s’occuper d’une élève pour lui présenter les lieux. Il ne s’était pas trompé sur sa supposition finalement.

« Ça marche. C’est quelle classe ? »

« Mmh, les Omicrons. »

Jonas acquiesça avant de se tourner vers l’étudiante qui attendait qu’un héros la prenne en charge, elle avait l’air un peu tendue non ?

« Bon bah, viens, c’est par là. » dit-il en se retournant pour partir dans une direction plus ou moins aléatoire.

Direction les escaliers pour monter dans la section purement administrative du centre. C’était certainement l’endroit que tous les Jokers allaient montrer en dernier alors autant s’en occuper tout de suite pour être tranquille. Alors qu’il montait massivement les marches, quelques mètres devant l’étudiante, Jonas tenta de lancer une discussion sans vraiment se retourner.

« Tu peux m’appeler directement Jonas, ce sera plus simple que Laughing Jack. C’est quoi ton nom ? » Il est clair que ça ne se passait pas comme la première fois qu’une étudiante avait été placé sous sa garde « Si tu as des questions hésite pas, à propos du centre, des jokers, tout ça. »

La légende s’arrêta à un pallier intermédiaire pour voir si l’apprentie héros suivait bien ou s’il devait ralentir le pas.

« Mais du coup, c’est quoi ton don ? »

Il y avait tellement de choses différentes à la ‘Sup, bien plus que dans le centre. Peut-être pourrait-il donner quelques conseils en creusant de ce côté là.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Best Avava:
 


Dernière édition par Jonas Cros le Sam 25 Juin - 8:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Quelque part où y'a personne.
❝ POINTS : 320

MessageSujet: Re: Pourquoi moi ? | Jojo ♥ Mer 22 Juin - 21:38


Pourquoi moi ?Jonas & Macha

« Ça marche. C’est quelle classe ? »

Tu aurais aimé qu'il refuse. Vraiment. Bon sang de bois.

« Mmh, les Omicrons. »

Et le prof t'abandonne au grand méchant loup. Au sens figuré, ah ah.

« Bon bah, viens, c’est par là. »

Si tu avais pu ne pas devoir le suivre. Ou si seulement tu avais pris tes jambes à ton cou. Ou si encore tu t'étais faite porter pâle pour la visite. Oui, vraiment. Tu regrettais presque de pas avoir été malade. Au final, tu le suis quand même. Mais à une distance respectable, pour toi, pas pour ta louve. Ton anxiété viens du fait d'avoir peur de ne pas contrôler ta louve, mais paradoxalement, cette anxiété la rend tout autant agressive que si c'était la légende qui en était l'origine, bon, c'est un peu le cas aussi, car ta louve et toi partagez les mêmes sentiments dans une certaine mesure. L'instinct quoi. Tu ne quitte pas la légende des yeux, car ta louve aimait avoir visuel sur le danger qu'elle considérait le plus urgent, on va dire. Œil pour œil, dents pour dents, surement...

Tu montes les escaliers et tu écoute ce qu'il dit. En vrai, il n'a pas du tout l'air méchant. Et puis, c'est un héros, alors il ne peux qu'être du côté des gentils. Pas vrai ? Alors pourquoi ta louve te tannais pour prendre le contrôle et se transformer ? Un effet du pouvoir de celui qui te sers de guide, sans doute ? Mais pourquoi ta louve réagissait aussi violemment ? Bon, en fait, tu le savais. C'est parce que tu le suis bêtement. Normal. Ta louve aurais déjà sauté sur l'infortuné et fuis la queue entre les pattes une fois la menace hors d'état de la suivre. Comme... Enfin... Ou comment finir dans une cage, quoi.

« Tu peux m’appeler directement Jonas, ce sera plus simple que Laughing Jack. C’est quoi ton nom ? »

Tu es décontenancé par sa phrase si directe. Une légende pouvait se permettre de donner son identité à un élève comme ça ? Bon, ce n'est pas comme si tu avais envie de tout savoir sur sa vie privée, hein. Donc au final, tu ne savais pas vraiment si son identité était connue du public. Tu devrais mieux bosser ta culture générale, tiens, ça t'appendra.

« Euh... Je m'appelle Macha...»

« Si tu as des questions hésite pas, à propos du centre, des jokers, tout ça. »

« Ok...»

Tu n'es pas très loquace. Bon, en même temps, comme devenir une héroïne, c'est pas ton but final, le centre des joker, ça te passe totalement par dessus la tête. Déjà, si tu arrive à ne pas te transformer quand un danger se présente sur ta route, tu sera bien contente... Parce que là, tu es en train de mener une petite guerre de domination intérieure pour savoir qui aura le dernier mot, entre toi et ta louve. Pourtant, tu fais de ton mieux pour suivre la conversation, et aussi monter les marches, en plus de garder une certaine distance minimale à respecter entre Jonas et toi. Quand il s'arrêta au pallier, tu fis de même, mais dans les marches. Pas question d'envenimer la situation en s'approchant plus que nécessaire. Ta louve veux te protéger alors que tu la combat vraiment pour pas qu'elle fasse la connerie d'attaquer une légende en voulant vous protéger, elle et toi. Traumatisée à cause de la période lycée ? Absolument. Dire qu'avant elles vivaient en harmonie, bien qu'un peu à côté de la plaque parce qu'elles savaient pas différentier l'odeur d'un chien d'un chat, sérieux.

« Mais du coup, c’est quoi ton don ? »

Tu le regarde quelque seconde dans les yeux avant de les baisser au niveau des pieds de la légende. Le regarder dans les yeux, tu sais très bien que c'est tout ce qu'il faut pour que ta louve intensifie sa petite lutte contre toi. Et franchement, tu dois être tellement pâle à ce moment. Parce que du coup ta louve te fais avoir peur d'une personne qui jusque là était tout à fait... euh... serviable ? Mouais, tu pouvais trouver mieux comme synonyme. Tu cherche tes mots quelques instants.

« Je suis... à moitié louve. Enfin... à moitié grand esprit louve... Je... Je sais pas trop...»

Si ton père avait été foutu de rester avec ta mère, tu n'en serait certainement pas là à avoir la frousse de ta vie. Tu remet une partie de tes cheveux derrière ton oreille gauche. Un réflexe. Ça lui fera voir une des choses anormale qui tu avais du cacher durant ton adolescence. Tes oreilles lupines malgré ton apparence humaine. Au final, tu te sens vraiment pas bien. Faut que tu t'isole rapidement. Le meilleur moyen d'y arriver, c'est de poser la fameuse question qui met mal à l'aise. Mais tu es ravie d'avoir une échappatoire, bien que provisoire.

« Elle sont où les toilettes ? »

Faut vraiment que tu arrive à calmer ta louve, même si c'est juste provisoire. Faut juste qu'il ne t'approche pas. Sous aucun prétexte. Sinon tu ne répond plus de rien. Foutue louve. Foutu instinct. Foutue sortie. Non mais quelle idée de l'emmener ici, déjà qu'elle flippait grave déjà devant certains élèves ?
© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 19

MessageSujet: Re: Pourquoi moi ? | Jojo ♥ Ven 24 Juin - 17:19



Am i Scary ?


Feat Macha Duval

L’étudiante ne semblait pas du tout, mais pas du tout, à l’aise. Elle restait en toute circonstance quelques mètres derrière l’albinos et lorsqu’il s’était arrêté au pallier pour l’attendre elle s’était stoppée au milieu des marches. Est-ce qu’elle avait peur de lui ? Est-ce qu’elle était gênée par quelque chose ? Il faut dire que Jonas n’était pas l’homme le plus impressionnant du haut de son petit mètre soixante-dix, même sa silhouette était plutôt menue. Certes il avait été plus souriant que ce jour là, son expression était plutôt fermée, mais tout le monde avait ses mauvais jours pas vrai ?

Macha revela son don de manière assez… flou. Elle n’avait pas l’air de bien savoir elle même de quoi il en retournait. Sa voix avait été hésitante et prendre la parole en face à face semblait avoir encore fait empiré son « état ». Peut-être qu’elle manquait seulement de confiance en elle. Jonas resta pensif quelques seconde, il faisait de son mieux pour chasser de vieux souvenir qui dataient à peine de l’année dernière et se focaliser sur cette petite mission qui lui avait été confié. C’était une Omicron donc elle maitrisait assez mal son pouvoir, c’était une « grand esprit louve », ou au moins à moitié, mais qu’est-ce que ça voulait dire « grand esprit » c’était une sorte de créature mystique ? La légende tentait de tirer des conclusions à partir de rien alors que l’étudiante éleva la voix d’elle même, une première.

C’était pour poser une question, bon ce n’était pas une question à propos du centre ou des jokers mais au moins elle posait une question. Jonas fut tout de même surpris parce qu’il ne s’attendait pas vraiment à ce genre d’interrogation mais… soit.

« Ah… euh… l’étage juste au dessus est réservé à l’administration. Je suppose qu’ils ont des toilettes. »

Il se remit en route, continuant l’ascension qui se terminait bien rapidement, juste un pallier au dessus. Quelques pas dans un long couloir avec deux ou trois plantes vertes pour agrémenter le paysage, deux ou trois coups sur une porte fermé avant de l’ouvrir sans attendre de savoir si elle pouvait ou non être ouverte.

« Salut, vous avez des toilettes à cet étage ? »

Le bureaucrate derrière son ordinateur fut quelques peu surpris de l’interruption mais il ne mit pas longtemps à reconnaitre l’intrus.

« Bonjour Laughing Jack, essayez la troisième ou quatrième porte à gauche. »

Un signe de main à la fois pour remercier et dire au revoir plus tard et la porte se refermait. Jonas retourna vers l’étudiante qui conservait encore et toujours cette distance de sécurité entre elle et lui. Jonas soupira, l’image de la gamine en train de courir à travers les couloirs de la Heroe’s Sup complètement effrayée par celui qui était censé la remettre sur le droit chemin s’imposait de plus en plus dans son esprit. Il devait faire quelque chose, être juste comme ça à ne rien faire avec une élève qui avait autant de présence que la plante verte à côté d’elle était vraiment mauvais pour lui. Il pointa les deux portes que lui avait indiqué l’homme derrière son bureau du doigt.

« Essayes une de ces deux portes là. »

Et alors qu’elle passait devant lui en prenant le plus de précaution du monde il s’autorisa à briser cette distance de sécurité qui s’était installé en lui donnant une petite tape dans le dos.

« Je sais pas si tu as peur, mais tu n’as rien à craindre ici. »

L’ex-joker ignorait totalement qu’en ce moment précis l’instinct animal qui se cachait dans l’étudiante ressentait plus fort que jamais la répugnante présence du Laughing Jack, le vrai. Celui qui se dissimulait sous forme de don dans le corps et l’esprit de la légende et dont la simple présence mettait mal à l’aise n’importe quel être vivant capable de deviner sa présence. Le contact fut vite coupé et l’étudiante pris la direction des toilettes, Jonas soupira de nouveau, s’adossant contre le mur. Il est assez ironique de savoir qu’entre l’étudiante et la légende, c’est la plus jeune qui saisit le mieux la teneur du don du plus vieux. Et pendant ce temps, la similitude entre cette scène et celle de la première rencontre avec les deux gamins se faisait de plus en plus évidente dans l’esprit de Jonas.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Quelque part où y'a personne.
❝ POINTS : 320

MessageSujet: Re: Pourquoi moi ? | Jojo ♥ Ven 24 Juin - 20:32


Pourquoi moi ?Jonas & Macha

« Elle sont où les toilettes ? »

Tu ne fut pas surprise par le fait qu'il fut décontenancé par ta question. En même temps, vouloir aller au toilette à un moment pareil, alors que tu venais d'arriver... Enfin bon. Tu plainais quand même les gens ayant réellement des petites vessies, uhuh.

« Ah… euh… l’étage juste au dessus est réservé à l’administration. Je suppose qu’ils ont des toilettes. »

Tu espérais qu'ils en aient vraiment, sinon tu étais prête à courir le plus vite et plus loin possible de la légende qui mettait à rude épreuve le peu de contrôle que tu avais sur la partie la plus sauvage de ton être. Alors qu'il se remet en route, tu le suis de nouveau avec la distance de sécurité que tu as instauré, même si cela ne calme pas vraiment les ardeurs de ta louve. Mais ça te permet de résister, bien que sommairement, à ses coups de griffe intérieurs pour sortir. Vous déboucher sur un couloir avec des plantes vertes basique, de type bureau. Tu reste à côté des plantes alors que la légende frappe à une porte et ouvre sans même attendre. Pas très poli, a ton avis. Si jamais tu avais le malheur de faire ça pour entrer dans la chambre de ta mère alors qu'elle approchait de sa deadline, tu avais vite fait de prendre les jambes à ton cou pour ne pas la déranger plus et la mettre en colère. Question de survie avec une mère écrivaine.

« Salut, vous avez des toilettes à cet étage ? »

Pitié, faites qu'il y en aiiii. Elle ne pouvait pas tenir encore plus longtemps. Vraiment. Il y eu un silence. Puis une réponse.

« Bonjour Laughing Jack, essayez la troisième ou quatrième porte à gauche. »

Le grand esprit soit loué. Tu recula de quelques pas quand la légende revint vers toi. Si bien que tu faillis renverser une des plante. Godiche, va. Il pointe du doit deux portes.

« Essayes une de ces deux portes là. »

Tu t'empressa donc de te diriger vers la porte la plus proche, et ton odorat te disait clairement laquelle choisir même de loin, et sans le contrôler. Les produits chimiques. Bwark. Puis alors que tu pensais le danger écarté en dépassant légèrement la légende, il fit quelque chose de totalement... Stupide, oui. Un contact bien que bref, et voilà. Ta louve se débattis encore plus fort pour mordre la main qui avait servi à vous toucher, elle et toi.

« Je sais pas si tu as peur, mais tu n’as rien à craindre ici. »

Ah. Ah. Ah. Si tu avais eu le loisir de la faire, tu aurais ris, tellement il était... aveugle ? Mais pour le moment, tu bataillais bien assez pour mettre un pied devant l'autre sans grogner. Tes yeux sont surement dorés. Et tes doigts sont à mi-chemin entre normal et poilu. Tu tends le bras, enclenche la poignée, ouvre la porte, la referme, et puis tu t'écroule littéralement par terre. Tu as mal partout et tu en tremble. Résister autant te fais aussi mal physiquement. Et ta louve qui gagne du terrain. Elle n'en démord pas. Tu fais tout ce que tu peux pour la retenir, mais là, tu sens que ça va mal finir. Tu te retiens au mieux pour ne pas laisser échapper même un soupir alors que ton corps doit absolument se transformer. C'est comme une promesse. Tu arrête de résister, et tu n'as plus mal. Mais tu sais très bien ce qui risque d'arriver après. Tu réussi tant bien que mal à te mettre en position assise. Puis tu serre tes jambes contre toi aussi fort que tu peux, même si ça te fait souffrir, quitte à faire des trous dans ton jean à cause de tes griffes. De toute manière, si tu te transforme, c'est à tout tes vêtements, de la chaussette à la petite culotte que tu pourras dire adieu. Ta louve déchiquetais tout ce qui pouvait l'entraver dans ses mouvement...

Tu respire le plus lentement possible. Tu te rassure mentalement. Mais ça n'arrange rien. Ça ne fait qu'empirer. Ta louve n'a vraiment pas apprécié le fait de se faire toucher par cet ennemi répugnant. Sa louve à détecté quelque chose de mauvais dans cet homme, elle n'en démordra pas pour défendre sa partie humaine têtue et idiote quand même. Elles sont un tout, après tout. Soudain, ta louve te sort une attaque beaucoup trop forte pour résister. Elle a triché, aussi. Elle s'est servie des sentiments que vous aviez partagé ce jour là. Ça t'a fait paniquer juste assez pour qu'elle puisse prendre les commandes. Bordel de merde, tu contrôle plus rien. La transformation est entamée, tu ne peux plus la retenir. Et ta louve ne veux pas te laisser reprendre les commande. Pour elle, tu es une chose gênante qui ne comprend rien à rien. Tu pense qu'elle n'a pas tord, mais quand même... On ne peux pas répondre à la frayeur par la violence à chaque fois. Il faudra que tu arrive à le lui faire comprendre...

Toi, la louve, tu es enfin sortie gagnante de cette bataille. Tu te devais d'émerger pour protéger ta moitié humaine trop hésitante. Tu n'es pas bien dominante, et tu es peureuse aussi, mais tu te dois de t'auto-protéger, car toi moitié humaine est trop faible pour le faire elle même. Tu ne pense qu'au présent, et actuellement, il y a une menace derrière la porte de cet endroit. Cette personne te dégoûte vraiment, et t’effraie beaucoup. Tu ne l'aime pas. Elle est mauvaise. Tu dois donc l'occuper en premier lieu, puis fuir à la première occasion et suivre une piste pour trouver un endroit sûr où ta partie humaine sera en parfaite sécurité. Tu commence déjà par déchirer les bout de tissus qui restaient et qui te gênaient donc pour être libre de tes mouvement. Tu te fiche pas mal de faire du bruit. Qu'il vienne, tu lui sautera à la gorge, et ça en sera fini de la menace qui pesait sur vous deux. Bien que ta partie humaine ne soit pas du tout d'accord avec cela. Mais elle n'avait pas son mot à dire. Pas tant que tu seras aux commandes.
© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 19

MessageSujet: Re: Pourquoi moi ? | Jojo ♥ Jeu 25 Aoû - 14:20



Am i Scary ?


Feat Macha Duval

Si le clown tapi dans la légende avait une conscience propre à ce moment là il devait vraiment être en train de rire. Par sa simple présence, non, par un simple écho de sa présence il parvenait à terroriser un être vivant. Mais il n’avait pas de conscience, c’était une partie de Jonas, un matériau qui s’était fondu dans son être et qui était désormais indissociable bien que jusqu’à peu sa présence fut grandement édulcoré. L’affrontement avec Carnage quelques semaines plus tôt et l’usage de ses pouvoirs avaient comme brisé un verrou.

Mais ça Jonas n’en savait rien, il se sentait juste plus calme qu’avant et même dans la situation ou une étudiante tentait à tout prix de le fuir il ne s’en rendait pas compte. Peut-être les coups répétés sur le crâne l’avaient un peu abruti par la même occasion. Certes il avait remarqué le stress constant dans les gestes de la jeune fille mais il n’avait pas vraiment porté attention à ses changement physique. Elle avait envie d’aller aux toilettes, il n’allait pas l’en empêcher.

Cependant les bruits étranges qui s’échappé de la porte qu’elle venait de franchir le poussait de plus en plus à croire que quelque chose n’allait pas. Du tissu qui craque, que l’on déchire, le crissement d’objets pointus sur le sol et les grognements d’une bête. Il soupira, il se passait bel et bien quelque chose de désagréable, comme la première fois.

« Écoutez moi tous ! Je vous conseille de rester dans vos bureaux pendants quelques minutes, il risque d’y avoir du grabuge dans le couloir. »

Il avait parlé fort afin que le maximum d’employés du centre Joker l’entendent et que l’information circule. C’était leur travaille après tout, faire circuler des informations pour gérer des situations parfois désastreuses. Jonas s’approcha doucement de la porte et posa la main sur la poignée.

« Tout va bien à l’intérieur ? Je peux entrer ? »

Pas de réponse, juste un grognement. Il s’en doutait, il n’attendait pas vraiment de réponse. Il n’était plus aussi distrait qu’au début, lorsqu’il était simplement question de faire visiter les locaux du centre à une étudiante. L’hypothèse la plus plausible était que lorsqu’il ouvrirait cette porte il se retrouverait face à une étudiantes ayant perdue le contrôle de son don. Ce qui ne serait pas surprenant, les Omicrons ont encore du chemin à parcourir.

Le bruit métallique de la poignée que l’on tourne résonna dans le pseudo silence qui s’était installé et la Légende ouvrit doucement la porte. Enfin, essaya de l’ouvrir doucement. Alors qu’il n’avait entrouvert le panneau de bois d’une dizaine de centimètre seulement, celui ci s’ouvrit d’un coup, poussé de l’intérieur. Surpris, Jonas se retrouva au sol, surplombé par la masse imposante d’un loup (ou d’une louve ?) clairement remonté contre lui. Une belle bête.

L’animal le maintenait au sol de tout son poids et montrait les dents au bonhomme en blanc. Une belle bête certes, mais avec une sale haleine, peut être que cette petite devait se laver les dents un peu plus souvent.

« Hey, du calme. Personne ne va s’énerver et tout va s’arranger. » Dit calmement Jonas.

Mais bon, la louve -il venait de se souvenir que l’étudiante lui avait dit être une demi louve du grand esprit ou quelque chose comme ça- ne semblait pas l’entendre d’une bonne oreille et grogna de plus en plus fort, approchant dangereusement ses dents du visage de sa « proie ». On aurait presque dit qu’elle tentait de faire passer un message, mais Jonas ne parlait ni le loup, ni n’était très patient ce jour là.

« J’ai dit : Personne ne s’énerve. »

Cette fois ci, bien que le ton fut calme, la menace était palpable. La louve eut un mouvement de recul, se remit à grogner une ultime fois avant de tourner les talons et partir en courant dans la direction inverse. Jonas toujours au sol, mit quelques secondes pour se relever, elle était lourde quand même. Il jeta un coup d’oeil à l’intérieurs des toilettes et y trouva des habits en lambeaux. Bon, il fallait commencer par le commencement. Il retourna dans le bureau du sympathique bureaucrate qui l’avait aiguillé la première fois.

« Re-bonjour… Mmmh, où-est ce qu’on stock les vêtement de rechange ici déjà ? »

L’homme, qui avait de nouveau abandonné son travail pour porter son attention sur le bonhomme en blanc, prit quelques secondes pour réfléchir.

« Aucune idée, peut-être à côté de la grande salle d’entrainement, avec les douches, je suis sur que vous connaissez le coin. » Il vit Jonas acquiescer et commencer à partir « Mais tout va bien se passer ? »

La Légende s’arrêta, réfléchit quelques secondes à son tour, puis répondu tout simplement.

« Ça devrait aller, ce n’est qu’un gros chien. »

Il quitta la pièce tranquillement avant de se lancer à la poursuite de Macha, sans pour autant trop forcer le pas. Elle n’arriverait probablement pas à trouver la sortie vu qu’elle était partie dans le sens opposé et il trouverait bien des gens pour l’aider à retrouver la trace d’un loup courant à travers le centre joker. Il ne s’en faisait pas trop.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Quelque part où y'a personne.
❝ POINTS : 320

MessageSujet: Re: Pourquoi moi ? | Jojo ♥ Mer 31 Aoû - 23:29


Pourquoi moi ?Jonas & Macha

Tu n'avais jamais été très bonne pisteuse, pour une louve. Ni vraiment douée en orientation... Tu avais fuis la queue entre les jambes dans la direction opposée d'où vous étiez venues quand le ton de l'être-dangereux-suintant-quelque-chose-de-très-mauvais était devenu beaucoup trop calme. Même toi, tu savais quand il était temps de partir au plus vite après avoir tenté une intimidation. Macha continuait à se débattre dans un coin de ta tête, mais tu ne la laissera pas reprendre la contrôle tout de suite. Ta mission, actuellement, était de trouver un endroit sûr, et visiblement, ce lieu ne l'était pas du tout. Déjà, le simple fait était que, elles seraient traquées. Telle des proies. Et globalement, tu n'aimais pas ça du tout. Surtout si c'était... l'autre. Ta partie humaine avait soufflé un prénom dans ton esprit avec un ton agacé, comme si sa manie de ne pas vouloir nommer les gens par leur prénom mais par autre chose lui était insupportable. Elle ne cessait de lui répéter qu'il n'était pas un ennemi, mais ça, tu en doutait fortement. Tu te considère comme la partie raisonnable de vous deux, qui sait reconnaître un danger quand elle en voit un. Depuis votre première agression, c'est toi qui veille au grain, Macha contente ou non.

Tu cours à travers les couloirs à la recherche d'une porte de sortie, mais quelque te dis que tu n'en trouvera peut être pas. Tu ralenti aux intersections pour être sûre que le chemin est libre et tu repart de plus belle à toute vitesse. Cet endroit est bien trop grand pour toi, et comme tu ne le connais pas, tu ne peux pas savoir vers où aller. Tu te sens piégée, et ça te rend agressive. Enfin, n'importe qui se sentant piégé serait agressif, c'est un fait. Puis d'un coup, tu entend des voix... Tu les reconnais légèrement. Surement des camarades à ta partie humaine. Et tu n'as pas vraiment d'autre endroit où passer... Bon, clairement, tu n'as pas trop le choix. Tu préfère passer à travers les élèves que de devoir faire demi-tour et te retrouver nez à nez avec celui que tu dois fuir comme la peste. Le choix et très vite fait. Tu continue donc ta course et tu file entre les jambes des gens. Deux trois crois surpris retentissent, mais tu ne demande pas ton reste et continue de courir.

Mais jusqu'où va tu continuer ta course ? Ça risque de ne pas durer très longtemps, et tu va finir par te faire attraper. Ce n'est qu'une question de... temps. D'ailleurs, Macha est déjà en train de se lamenter sur la fin de cette situation. Tu ressent très bien sa détresse et son malaise. Mais en aucun cas tu ne te remettra en question. Tu met tout sur le dos de l'homme-à-la-présence-macabre. Et puis, pourquoi Macha vous a-t-elle embarquée dans un endroit si dangereux pour vous deux ?  Tu ne comprends pas ta moitié humaine.

HRP:
 
© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 19

MessageSujet: Re: Pourquoi moi ? | Jojo ♥ Dim 11 Sep - 18:40



Am i Scary ?


Feat Macha Duval

Jonas s’était mis en route. Il avançait sans trop se pressé à vrai dire, il savait bien que s’il comptait faire la course avec un loup il allait perdre à coup sur. De toute façon un loup à l’intérieur du centre joker laisse forcement des traces bien visible comme des bureaucrates surpris, des traces de griffe hors du « gymnase » ou des héros un peu moins blasé que d’habitude. Il fit d’abord un détour vers ledit gymnase qui ne se trouvait pas trop loin heureusement, il y récupéra un ensemble de survêtement gris pour l’étudiante. Vu l’état des habits avec lesquels elle était arrivé il y avait peu de chance pour qu’il lui en repousse lorsqu’elle redeviendra humaine.

Ce n’est qu’après cette étape passé qu’il se mis activement à sa recherche, il se dirigea d’abord vers l’entré du centre. Quitte à éviter le pire, il valait mieux qu’elle ne parte pas si ce n’était pas déjà fait. Il croisa quelques collègues avec les élèves qu’ils initiaient au centre. Les jokers ne pouvaient s’empêcher d’avoir de petits sourire moqueur lorsqu’ils le voyaient passer sans étudiants. Pourquoi ça ne les surprenait pas ? Aucune idée, Jonas n’avait pourtant aucun antécédent avec ce genre de situation. Il se retrouva enfin devant la porte d’entré, il avait perdu tellement de temps et toujours aucun loup à l’horizon.

« Dites, vous n’avez pas vu un loup par hasard ? » demanda-t-il à l’employé chargé de vérifier qui entre et qui sort.

Le vigile secoua négativement la tête avec un air désolé. D’autant plus qu’il n’avait pas de collègue à l’intérieur du centre, depuis quand le repaire des héros aurait besoin de garde quelconque ? Bref, Jonas n’avait aucun moyen de retrouver la louve à part en utilisant ses pieds alors il ne perdit pas plus de temps. Mais pour maximiser ses chances de la trouver il commença à répéter cette même phrase en boucle :

« Qui a vu un loup ? »

A force de répéter cette question en boucle, toujours plus fort, à force de laisser les minutes s’égrainer, Jonas finit par coincer la louve dans un couloir sans issue. Je ne m’attarderai pas sur le temps que ça lui a pris afin de ne pas le décrédibiliser d’avantage. Quoi qu’il en soit il se retrouva, dans une posture pleine de flegme face à face avec la louve qui commençait déjà à montrer les dents. Puis… puis il se demanda ce qu’il devait faire. Avait-il le droit de frapper cette étudiante afin de lui faire perdre connaissance sous prétexte qu’elle avait perdu le contrôle de son pouvoir ? Ça ne semblait pas très professionnel.

« Bon, qu’est-ce qu’on fait ? Tu n’as nul part ou aller, je ne te laisserai pas partir cette fois ci et je te déconseille d’essayer. Est-ce que c’est pas possible de juste reprendre ta forme humaine ? En plus regarde, j’ai pris de quoi t’habiller au cas où. » Dit-il en mettant bien en évidence les survêtement

Visiblement cette solution ne semblait pas très envisageable au vu de la réaction de la louve. Après, il ne parlait pas le loup, peut-être se trompait-il. Tout alla très vite à partir de là, du moins pour quelques instant. La louve tenta une percé afin de prendre de nouveau la fuite mais cette fois ci Jonas était vraiment sur le chemin, pas comme l’autre fois.

D’un geste étonnamment naturel Jonas passa par dessus l’animal dans une figure de saute-mouton avant de s’arrêter à mi-chemin pour se laisser tomber de tout son poids sur son encolure. Dans le prolongement de son mouvement il se laissa glisser le long de son flanc avant de faucher les pattes de l’animal pour finalement terminer dans une jolie clef de bras autour du cou de la bête. Peut-être qu’en lui faisant perdre momentanément connaissance elle finirait pas reprendre connaissance ? Sinon il aurait juste à la renvoyer au centre. Quoi qu’il en soit elle aurait beau gratter le sol, aboyer, tenter de le mordre, il ne lâcherait pas sa prise.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pourquoi moi ? | Jojo ♥

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi moi ? | Jojo ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Le centre ville :: Centre des Jokers-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit