.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

L'heure des explications ft Akainu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 78

MessageSujet: L'heure des explications ft Akainu Ven 29 Juil - 20:27


L'heure des explications feat Akainu


Quelques jours après l’événement du Kaiju du Japon, à l’hôpital de Laurel.

J'avais, il parait, eu beaucoup de chance. Dix minutes plus tard et s'en était fini de l'usage des mes bras. Heureusement, l'opération de la colonne s'était très bien passée. D'autres opérations ont suivi dans la foulée sans aucun problème. Je comatais doucement dans une chambre d’hôpital décidément bien trop triste à mon gout.

Je réfléchissais, j'essayais de me rappeler les mots si durs d'Akainu à mon sujet et à ma soudaine disparition. Comment lui expliquer? Allait-il être moins "violent" quand il saura la vérité? Je l'avouais volontiers, j'avais peur de ses réactions. C'était un jeune homme empli de principes et qui était rude. Cependant, c'était aussi ce qui m'avait attiré.

J'étais sous morphine, toujours. Il a été constaté que les doses que j'avais inhalé avait fait développer une dépendance aux drogues chez moi et les médecins avaient jugé bon de me sevrer tout doucement en descendant les doses petit-à-petits.

Je ruminais toujours plus, je m'ennuyais quand tout à coup, quelqu'un toqua à la porte.

"Oui? Qui est-ce?"

C'était Akainu...


FICHE PAR FALLEN SWALLOW



HRP:
 

_________________


Mes cadeaux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 172

MessageSujet: Re: L'heure des explications ft Akainu Dim 4 Sep - 19:27

L'heure des explications
feat: Neith Arrhidaeos
Le retour s'était plutôt bien passé étant donné les circonstances, Akainu avait réussi après quelques tours de passe-passe administratif et militaire a rapatrié la dangereuse terroriste à Laurel où elle était soignée… Et lui aussi d'ailleurs. La rencontre avec le Kaiju avait été courte mais intense, il lui avait marqué le corps de façon saignante et les multiples blessures avaient mis un peu de temps à récupérer. Après quelques jours et plusieurs interventions médicales du SAD le yakuza avait eu l'autorisation de sortir, avec néanmoins interdiction de réaliser des efforts violents le temps de reposer son organisme. Exit donc les missions et patrouilles, il devait se reposer et de ce fait il s'ennuyait ferme.

Finalement il retourna à l'hôpital, en tant que visiteur cette fois, afin de voir l'état de Neith. Les médecins en charge avaient été positif, certes les opérations subies n'étaient pas anodines mais dans l'ensemble elle avait plutôt bien réagit. Maintenant ils s'occupaient de sa dépendance à la morphine et n'ayant aucun prérequis de temps ils avaient décidé de la sevrer doucement, afin de ne pas agresser son organisme plus que nécessaire. Après cette discussion on lui indiqua le numéro de chambre, qu'il connaissait déjà par d'autres moyens. Il s'y rendit et se prépara à toquer mais il arrêta sa main quelques millimètres avant la porte.

Son cœur n'était pas serein, il le sentait taper contre sa poitrine avec force et vigueur, son esprit n'avait de cesse de penser à des choses diverses et variées en rapport avec Neith, lui ou leurs filles. En y repensant il s'était montré un peu sec, voir un tantinet violent dans ses propos lors de leur retrouvailles. Il ne fallait pas qu'il recommence, il devait lui laisser une chance de s'expliquer, si ce n'était pas pour lui il le devait à ses filles qui n'étaient pour rien dans toute cette affaire. Il inspira profondément deux, trois fois pour calmer son cœur et vider son esprit puis il toqua.

"Oui? Qui est-ce?"

Sa voix s'infiltra sournoisement dans son esprit, les multiples inflexions de chacune de ses syllabes résonnaient comme un écho de sa vie passée et pendant un instant il se revit lors de leur première rencontre puis tel un torrent d'image il finit par voir leur dernier instant ensemble. Tournant la poignée il ferma son visage, laissant l'impassible masque prendre place et calmement il entra.

Bonjour Neith.

Akainu se heurta à la première difficulté, que dire… Il se retenait de lui balancer tout ce qu'il avait sur le cœur alors même qu'une petite voix dans sa tête lui disait d'y aller franchement, de la blesser pour toutes ses années de silence. Après tout il fallait bien qu'il vide son sac, qu'importent les dommages collatéraux. L'agent du SAD était tenté mais les dommages collatéraux risquaient fort d'être ses enfants et son instinct paternel, qu'il ne pensait pas avoir, l'empêcha de se montrer cru. Il s'approcha du lit de Neith et doucement entama la conversation.

Comment tu te sens ?

Une question anodine, un début bateau et loin de tout rapport avec le sujet brûlant qu'ils avaient en commun mais c'était tout de même un début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 78

MessageSujet: Re: L'heure des explications ft Akainu Lun 26 Sep - 18:24


L'heure des explications feat Akainu


-Bonjour Neith

Cette parole me glaçait le sang m'enfonçant au plus profond des couvertures pour ne pas le regarder.  Il était encore plus beau que dans mes souvenirs mais je sentais la colère gronder en lui qu'il cachait derrière un masque. Je le connaissais par cœur, je savais qu'il m'en voulait. Comment pouvait-il en être autrement d'ailleurs ? J'avais disparu pendant deux longues années, errant aux états-Unis, m'installant facilement à Laurel et dans les jardins de la Sup et tout oublier. Oublier ses enfants, son passé de criminelle, sa fuite, sa chute, l'origine de sa mutation, Akainu, tellement de choses qui ont été effacé d'un coup de bouteille sur le crâne. Si je le retrouverais, je me vengerais sans aucun remord. Ce type autant la mort que moi je mérite une soufflante de la part d'Akainu.

-Comment tu te sens ?

Il me tirait de mes pensées...

-Je ne sais pas trop...

Que voulais-tu que je te dise Aka ? Pardon ? Pardon d'avoir tout oublier ? Je détournais le regard puis je fermais les yeux pour tenter de me calmer..

-C'est très confus dans mon esprit, Akainu...Je suis détruite de toute part physiquement et moralement..

Un silence qui semblait durer des heures, je ne pouvais pas me permettre de rester là à le fixer sans demander s'il allait bien aussi mais j'avais peur de faire éclater sa colère mais d'un autre côté, j'avais plus que jamais besoin de lui, de son soutien, de son amour si peut qu'il en avait encore à mon égard...

-Et toi ? Comment-te sens-tu...Je sais que nos retrouvailles n'ont pas été idéales et que je n'aurais jamais assez de mots pour me faire pardonner de cette absence...

Je faiblissais un instant, troublée par son regard implacable qui semblait me fixer prêt à me juger sans vouloir ou essayer d'écouter ce que j'avais à dire. Je touchais mon crâne, le bandage était trop serré et me gênait. J'avais mal au crâne, je voulais le desserrer mais finalement je reposais mes mains sur les draps blancs et je serrais les dents.

-Dis-moi. Comment m'as-tu retrouvé ? Mes souvenirs sont encore brouillons mais il me semble que...j'étais partie sans prévenir...enfin disons que je voulais le faire avant mon accident...


FICHE PAR FALLEN SWALLOW


_________________


Mes cadeaux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 172

MessageSujet: Re: L'heure des explications ft Akainu Dim 8 Jan - 14:29

L'heure des explications
feat: Neith Arrhidaeos
Elle ne savait pas trop, dans le fond il la comprenait lui non plus ne savait pas trop comment réagir ou plutôt comment être lui-même face à elle. Il ne savait rien de son passé, rien de ses embûches qu'elle avait affronté seule. Il ne comprenait pas pourquoi elle avait du tout plaquer, sa vie, sa famille... ses filles putain. Comment avait-elle pu les laisser en plan ! Il devait savoir, il devait connaitre la raison qui était à l'origine de tout cela et si c'était un homme il allait lui faire payer la note avec les longs et douloureux intérêts. Leur petite famille n'avait jamais été comme les autres, après tout il n'avait jamais vu ses filles, rien n'avait été mis au clair. Il est vrai qu'on était loin d'une famille modèle et rentrant dans les normes mais c'était sa famille, sa femme et ses enfants et ça... cela compte pour lui et rien ne devait lui porter atteinte. Tandis qu'il repensait à tout cela sa colère se raviva doucement et il mit ses mains dans le dos avant de former des poings discrètement qu'il serra et desserra doucement comme un moyen de se calmer.

-C'est très confus dans mon esprit, Akainu...Je suis détruite de toute part physiquement et moralement..

Akainu ne rajouta rien, préférant ne pas dire quelque chose qu'il allait regretter plus tard il continua de se calmer.

-Et toi ? Comment-te sens-tu...Je sais que nos retrouvailles n'ont pas été idéales et que je n'aurais jamais assez de mots pour me faire pardonner de cette absence...

Comment se sentait-il ? Bah il se portait comme un charme il était vraiment ravi qu'elle disparaisse, qu'elle abandonne ses filles. Il était heureux mais alors d'une force qu'elle ne pouvait même pas imaginer. Après tout c'est bien connu que les gens aiment quand leur moitié disparait sans rien dire. C'est cool de s'inquiéter, de penser à un accident, un enlèvement ou pire. De ne pas savoir si on va la revoir et en combien de morceau. Ce qui est plus tordant encore c'est de devoir expliquer aux enfants que maman ne reviendra pas parce qu'elle est devenue une inconditionnelle d'une certaine marque de meuble... Non non tout aller bien dans le meilleur des mondes. Bon c'est ce qu'il mourrait d'envie de lui dire à cet instant mais son cerveau fonctionna à cent à l'heure pour l'en empêcher. Un peu comme un pote qui te retiendrai alors que tu es bourré et que tu tentes de sauter du haut du pont car tu sais voler.
L'agent prépara une réponse plus diplomatiquement correct mais il fut interrompu avant même de la sortir.

-Dis-moi. Comment m'as-tu retrouvé ? Mes souvenirs sont encore brouillons mais il me semble que...j'étais partie sans prévenir...enfin disons que je voulais le faire avant mon accident...

Bien sur c'était facile de chercher des excuses après coup, un peu comme quand tu plantes quelques en plein coeur et que tu lui sors « Désolé je visais la jambe mais j'ai eu une poussière dans l'oeil ». Un peu facile, un peu trop même. Néanmoins dans le doute il garda valide l'excuse de l'accident et l'utilisa par la même occasion pour balayer sa question.

Un accident ?  

Son ton semblait relativement posé mais son regard lui transperçait Neith comme deux lames aiguisés et ne lui laissait pas l’opportunité d’esquiver cette question.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : dans la rue
❝ POINTS : 78

MessageSujet: Re: L'heure des explications ft Akainu Dim 8 Jan - 15:02


L'heure des explications feat Akainu


Je sentais son œil inquisiteur, je voyais qu'il se retenait. Comment cela allait se finir? Je n'en savais rien...J'avais peur et j'étais désemparée. Il réfléchissait toujours à ses réponses et je ne réussissais pas à le laisser parler...peut-être parce que si je le laissais parler , il s'emballerait alors qu'il ne connaissait pas la vérité vraie.

- Un accident?

Je sentais que c'était clairement le moment de tout déballer...mais je savais que je serais confuse. Je n'avais pas envie d'être jugée, j'avais juste envie d'un réconfort alors je lui pris sa main que je serras fort dans la mienne...

- Je...par quoi commencer? J'ai du mal encore à me souvenir...Tu te rappelles? Après m'être vengée de mes bourreaux, j'ai du partir...je crois que je suis allée vivre à New York normalement pour quelques temps et...je voulais te prévenir ainsi que mes parents...mais j'ai voulu faire un casse d'une bijouterie ou quelque chose comme ça...mais ça s'est mal passé...un homme m'a doublé...un mec très agile...je crois qu'il était doté...il avait des réflexes de félins mais j'ai voulu le suivre jusqu'à des hangars étranges...j'aurais pas du Akainu...TU M'ENTENDS J'AURAIS PAS DU...

Je pleurais de rage, de tristesse, de honte. Je m'énervais, je voulais tuer ce mec...pour avoir ruiné mon passé et mon présent. J'enfonçais mes ongles dans sa main tellement la colère m'emportait.

- Il...il m'a assommé avec une bouteille enfin un truc comme ça mais il y avait un produit dedans...c'est ça qui m'a donné mes pouvoirs..mais j'ai perdu la mémoire...je ne me souvenais même pas de mes parents...je me pensais orpheline et n'ayant jamais eu de relations sentimentales...j'ai toujours pensé que j'avais vécu aux états-unis et..et...j'ai atterri à Laurel en travaillant pour la Heroes Sup...

Je m'allongeais brusquement, enfonçant ma tête dans l'oreiller et lâchant sa main.

- Je suis désolée...désolée de tout...désolée d'avoir toujours été cleptomane...ça a couru à ma perte...je suis désolée de comprendre que maintenant mes cauchemars récurrents qui me rendait insomniaque et je suis désolée qu'il est fallu une catastrophe et de nombreuses blessures pour que mon cerveau daigne enfin rendre ma mémoire...


FICHE PAR FALLEN SWALLOW


_________________


Mes cadeaux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'heure des explications ft Akainu

Revenir en haut Aller en bas

L'heure des explications ft Akainu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Le quartier Vegga :: L'hôpital-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit