.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Hear me roar || Lagherta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Hear me roar || Lagherta Dim 31 Juil 2016 - 19:47

Comme depuis quelques temps maintenant, André dormait paisiblement auprès de sa compagne – fiancée, plutôt puisqu’elle avait accepté sa demande en mariage – et ne se souciait plus de grand-chose. Après tout, son père était maintenant bel et bien mort – une balle collée par ses soins entre les deux yeux du monstre avait suffi à calmer ses angoisses définitivement -, la mafia russe le laissait enfin tranquille et Elliot lui foutait la paix depuis bien trois semaines facile désormais sinon plus. Qui aurait donc pu saccager la sérénité dans laquelle André s’était emmitouflé jusque-là, du coup ?

La réponse était aussi évidente qu’étonnante par certains aspects. Fenrir.

A vrai dire, cette fois, André n’eut pas la désagréable surprise de voir la bête de légende s’incarner sous sa forme humaine directement chez lui – ce qui était en soit une attention délicate de la part du monstre, sans doute ? – mais il fut tiré de son sommeil par des appels… directement dans sa tête. André et Fenrir ayant partagé un lien de fusion extrêmement puissant, les restes que l’humain conservait dans les méandres de son âme permettaient, parfois, ce genre de réveils désagréables aux yeux du métis.

« André ? André ! André ! Réveilles-toi, André ! » Résonna une voix qui le fit émerger de sa torpeur appréciée. Le jeune homme se redressa, veillant à ne pas réveiller sa future épouse et observa la pièce, vide de vie autre que la leur, avant de comprendre. Il se pinça l’arête du nez avant de répondre, mentalement, à cette interpellation. « Fenrir, putain, j’espère que t’as une bonne raison pour m’avoir re- » »C’est ma fille, André. » « …Quoi ? » « Ma fille, l’une de mes filles, une Managärm, vient d’atterrir ici, à Laurel, tout près de chez toi. Seule, elle est en danger, j’ai besoin de toi pour la protéger quelque temps. » « …Tu te fous de ma gueule ? » « S’il te plaît… Je n’ai pas dû où l’envoyer ailleurs. Helheim est trop dangereux pour elle actuellement, elle n’a plus tout son pouvoir à disposition. »

André soupira d’agacement mais ne lutta pas davantage. Il connaissait Fenrir, maintenant. S’il n’y allait pas rapidement, l’autre continuerait à lui marteler l’intérieur du crâne avec ses geigneries. Autant donc sortir maintenant à...

Approximativement quatre heures du matin
et tenter de se reposer un peu plus tard. De toute manière, André était maintenant debout et faire marche arrière ne lui aurait pas plus. D’autant que cette histoire commençait à lui courir sur le système. Qu’est-ce que Fenrir avait bien pu faire, encore ? Le jeune homme se dirigea un peu plus loin que les quartiers résidentiels, à pas de loups, dans l’espoir de trouver la fameuse fille de Fenrir. Et si c’était un loup gigantesque, André se jurait de faire de Fenrir une descente de lit. Oui, parfaitement.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Midgard
❝ POINTS : 366

MessageSujet: Re: Hear me roar || Lagherta Mer 3 Aoû 2016 - 1:43

Un air frais me fait ouvrir les yeux, je me sent faible et ne comprend pas trop ce qui m'arrive:

- Père ? Où êtes vous ?

Pas de réponse mais un homme qui avance dans ma direction d'un pas décidé et qui semble de mauvais poil, paniquée je tente de me lever mais je m’effondre presque immédiatement, les forces me manquent, je quitte ma forme humaine pour devenir un loup… Enfin ma forme est très différente de celle à laquelle je m'attendais, je m'attendais à quelle forme d’ailleurs ? J'ai comme un trou noir sur ce qu'il s'est passé avant ma chute, j'aurais dû demander plus de précisions à père.
La simple action de réfléchir me fait mal à la tête, je gronde contre l'homme qui approche tout en tentant de prendre mon épée dans ma gueule, grave erreur, le simple fait de vouloir la soulever achève de me vider de mes forces, je me laisse tomber sur le flanc tout en continuant à grogner, luttant contre l'inconscience.
Ma vue se trouble également m'empêchant de voir distinctement les traits l'homme devant moi, je me met à trembler… Je vais pas mourir à peine arrivée ici, j'ai promis de réaliser ma mission, enfin quand je m'en souviendrais.
Alors que je me prépare à mordre, l'odeur de mon ''adversaire'' m'interpelle, elle ressemble à celle de père, je me rappelle de ses paroles concernant un ami vivant dans ce monde, je me force à parler, ma voix est pâteuse et à peine audible, j'espère pour lui qu'il lit sur les lèvres :

- Qui… t'est ?


En prime je m'exprime dans la langue d'Asgard, j’espère qu'il va comprendre le message, ça m'étonnerait qu'un humain connaisse le langage des dieux.
Il semblerait que ma transformation n'ait rien arrangé à mon état, je sent que les ténèbres m'envahissent de nouveau malgré ma lutte, il ne faut pas pourtant… Je ne sait pas encore si cet homme est dangereux ou pas. Et puis, pourquoi mon corps est-il si faible ? Je ne pensais pas que faire trempette dans la rivière des morts me mettrai dans un tel état
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Re: Hear me roar || Lagherta Ven 9 Sep 2016 - 21:09

Okay, elle semblait être au bord de l’évanouissement. Génial. Magnifique. Fenrir avait le don de toujours foutre André dans les emmerdes ou les trucs chiants jusqu’au cou, décidément. Pourquoi est-ce que ce n’aurait pas pu être tout simplement une fille capable de tenir sur ses jambes, hein ? Merde alors, ce n’était pas si compliqué que ça après tout ! Elle avait l’air d’une junky, en plus. Le métis se posa sérieusement la question de savoir si elle n’était pas droguée, en prime. Il soupira alors qu’elle l’interpellait dans un langage incompréhensible pour lui. « T’as tout intérêt à rester calme si tu veux pas d’ennuis ici. Je suis là à cause de Fenrir. »

Bon, probablement que la gosse ne comprendrait pas un mot de ce qu’il venait de débiter non plus – la barrière de la langue quelle chiantissime invention – mais il espérait qu’au moins le nom de Fenrir la ferait tiquer. Ce serait toujours ça comme temps de gagner, et dieu savait bien que André appréciait de gagner du temps lorsqu’il le pouvait – en l’occurrence, présentement pour rentrer rapidement chez lui. Il s’approcha donc de la demoiselle et ne tarda pas à la transporter à la manière d’une victime, ou d’une princesse – encore une, tout dépendait du point de vue.

Bon, apparemment, il n’avait pas le choix, il devait la ramener chez lui. Pour le moment, en tout cas. Non pas que cela le réjouissait particulièrement, bien au contraire, mais il devait bien admettre que chaque chose devait être réglé en son temps. Et puis, ce n’était pas comme si c’était la première créature bizarre à venir squatter sous son toit pendant quelques temps, pas vrai ? Il n’empêchait que Fenrir allait lui payer un jour ou l’autre. Oh que oui.

Aussi, alors qu’il s’apprêtait à repartir, André pencha sa tête au regard cerné vers la gosse – car oui, c’était définitivement une gosse qu’il voyait là – pour lui accorder un seul et unique mot. « имя ? », ou ‘imya’ en langue slave. Alors, certes, elle ne parlait pas anglais et le russe ne se rapprochait pas trop de ce qu’il avait entendu précédemment, mais Loukas avait tout de même le petit espoir de se dire que puisque c’était les suédois qui avait bâti la Russie aux origines du pays, peut-être que l’enfant pourrait reconnaître une sonorité familière. Peut-être. Il ne perdait rien à essayer, de toute manière.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Midgard
❝ POINTS : 366

MessageSujet: Re: Hear me roar || Lagherta Ven 16 Sep 2016 - 16:46

Alors que je tente de rester éveille je sent que l'homme me prend dans ses bras et qu'il commence a me porter, j'enfonce mes crocs dans sa main mais le lâche immédiatement quand il prononce une phrase incompréhensible dans laquelle je comprend tous de même le nom de père, je me mets à lécher sa main pour m'excuser, elle a un goût salé.

L'homme me parle à nouveau, je comprend plus ce qu'il me dit à l'intonation de sa voix qu'a ce qu'il me dit réellement, j’essaie de parler, ma voix est a peine audible

- Lag...ta

L'obscurité me gagne, je me pelotonne contre lui et sombre dans une inconscience un brin agitée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
❝ LOCALISATION : Dans ton dos.
❝ POINTS : 229

MessageSujet: Re: Hear me roar || Lagherta Sam 22 Oct 2016 - 20:07

Il avait simplement voulu être attentif à ce que lui avait dit Fenrir. Non lui en déplaise, André avait tout de même cette notion de morale qui lui était propre et qu’il n’aurait pas voulu perdre malgré tout. Hors, cette fille, aussi bizarre soit-elle, était donc bel et bien liée à la créature nordique louve. Il fallait donc que le Russianov fasse quelque chose à propos de ceci parce que voir débarquer tout le panthéon du Nord juste pour avoir la peau d’une gamine à Laurel non merci. Ils avaient déjà suffisamment de tarés chez eux pour ne pas en rajouter une couche.

Il tenta donc d’être un minimum sympathique mais l’autre nana déjantée ne trouva rien de mieux à faire que… De le mordre. « Aie ! Putain mais arrêtes ! ». Et voilà qu’elle lui léchait la petite plaie avant de s’évanouir. Magnifique. Un clébard avec un corps d’être humain. Super. Et sinon les emmerdes pouvaient être encore pires ? Sans aucun doute. Quoi qu’il en soit, André soupira et ramena donc la nouvelle arrivante chez lui, en la déposant sur le canapé de son salon. Puis il se dirigea vers sa cuisine.

Il avait besoin d’un café bien noir, là. Maintenant et en urgence.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Midgard
❝ POINTS : 366

MessageSujet: Re: Hear me roar || Lagherta Mer 9 Nov 2016 - 20:08

Ce qui se passe après que l'homme m'ait prise dans ses bras m'apparaît très flou, je sens vaguement qu'il me ballotte un certain temps puis dans ma semi-inconscience, je comprends qu'il me dépose sur une surface légèrement moelleuse, le reste n'est plus qu'un immense trou noir, j'ignore combien de temps je reste dans le monde du sommeil, trop affaiblie pour faire quoi que ce soit ouvrant les yeux de temps à autre pour immédiatement les refermer sans même avoir pu penser à la moindre chose ou prononcé une seule parole, il y a bien quelques fois où je rêve, mais c'est systématiquement pour me retrouver dans la rivière des morts en train de perdre la vie ou bien une vision bien plus étrange encore où je vois mes semblables gisants couverts de sang et un homme armé qui s'avance vers moi, enfin, j'imagine que c'est ça, car cela m'apparaît de façon très floue comme si j'étais plongée dans la brume...
Mon corps parvient finalement à retrouver les forces nécessaires pour me maintenir éveillée assez longtemps pour prendre ma forme humaine et tenir une conversation. L'homme qui m’héberge tient en effet à savoir ce qui m'est arrivé. En théorie, cela devrait être simple, mais en pratique, cela est plus compliqué que cela et je comprends rapidement qu'André - oui, on a quand même réussi à se dire nos prénoms après plusieurs minutes de balbutiements maladroits pour dire le mien en tenant de l'imiter et de nombreuses répétitions pour dire le sien – n'a absolument aucune patience, enfin disons plutôt qu'il n'a pas l'air de réellement vouloir être patient avec moi, c'est comme si je le gênais, je me demande vraiment pourquoi père m'a confié à lui, enfin bon, je sors du sujet... Donc je disais : expliquer ce qui m'est arrivé s'avère plus compliquer que prévu, je tente de mimer la chose sans succès après avoir abandonné le langage. Après plusieurs minutes, mon interlocuteur soupire et me sort un objet rectangulaire et un bâton de bois, je penche la tête sur le côté sans comprendre. Il prend le bâton le bois et laisse une longue ligne dessus avant de me fixer, je me demande quelle sorcellerie il utilise, visiblement agacé, il me donne le bâton de bois et me montre l'objet rectangulaire, après plusieurs secondes d’incompréhension totale, j'ai un vague souvenir de père utilisant cet objet pour conserver ses mimes. Je prends donc maladroitement l'objet rectangulaire et commencer à mimer en images et grossièrement pour expliquer ce qu'il s'est passé. Je finis rapidement et lui tends le carnet en espérant qu'il va me comprendre cette fois, je note aussi qu'il faudra que j'apprenne la langue de cet humain.

le "magnifique" dessin de Lag :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hear me roar || Lagherta

Revenir en haut Aller en bas

Hear me roar || Lagherta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Les vieux quartiers :: Le quartier résidentiel-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit