.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Midgard
❝ POINTS : 605

MessageSujet: J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han) Lun 2 Jan - 14:24

Rien de tel qu'un bon moment de détente autour d'un diabolo-grenadine dans mon bar favori après un bonne journée de travail. Bon après c'est le seul bar où je traine donc c'est pas compliqué.

Je m'installe donc comme à mon habitude au niveau du bar près de la fenêtre mon Diabolo à la main, faisant des bulles avec ma paille, je profite de la musique tout en écoutant les conversations autour de moi, certaines sont très amusantes, d'autres plus tristes, j'aime bien écouter les humains. Cela me permet d'en apprendre plus sur eux. Par exemple, si je vois quelqu'un danser il faut que je mette un billet dans son pantalon, en parlant de pantalon il parait même que certains range une saucisse de viande dedans, drôle d'endroit pour cacher son casse-croute, les humains sont vraiment étrange.

Bien que perdue dans mes pensés je remarque un homme que je n'ai jamais vu qui vient d'entrer, c'est cool que le bar se fasse connaître, même si j'aimerai bien qu'il reste calme pour pouvoir faire des bulles en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : HQ de la SAD
❝ POINTS : 86

MessageSujet: Re: J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han) Lun 2 Jan - 19:33



Have a drink


Feat Lagherta

Encore une journée de bon travail qui se termine. Je quitte mon bureau en veillant bien à fermer les verrous de mes tiroirs et celui de ma porte, conservant toujours mon carnet noir dans le revers de mon manteau. Jamais je ne le quitte tout comme je ne quitte jamais vraiment mon travail. Le visage de la plupart des agents sont imprimés dans mon cerveau et s’il m’arrive d’en croiser un dans la rue je serait incapable de l’ignorer totalement. Je soupire.

Je rentre chez moi assez rapidement. Le siège de l’agence n’est pas à plus d’une dizaine de minute à pieds de chez moi, j’en profite pour compléter mon rituel du soir sans véritablement savoir ce que je ferai de ma fin d’après midi et de ma soirée. Une fois propre, j’hésite à me poser devant mon ordinateur portable afin de finir un rapport qui nécessiterait encore quelques approfondissement avant d’être remis à l’agent Cool.

Après quelques minutes de réflexion je finit par enfiler de nouveau mon manteau, cela pourra attendre. Me voilà ainsi de retour dans la rue, je pourrai aller au dojo afin de m’entrainer mais il me semble qu’aujourd’hui se déroule une initiation pour de jeunes gens. Les plus anciens présents sont réquisitionnés afin de montrer des mouvements de base. Non pas que cela ne m’enchante pas mais je me permet cet excès d’égoïsme pour aujourd’hui.

Récemment, je me suis découvert un nouveau passe temps. Je visite ponctuellement des nouveaux bar afin de trouver un point d’ancrage après le travail. En fait, cette idée m’est venue après une discussion lambda avec des personnes imaginant l’intégralité des bars de la ville comme des repaires d’ivrognes. Étrangement cette discussion m’a hérissé le poil, car c’est bien évidemment faux.

Mes pas me guident donc vers un petit bar que je n’ai jamais visité auparavant. A vrai dire, je n’ai visité que très peu de bar de Laurel jusqu’à maintenant. Je passe la porte en silence, l’après midi touche à sa fin et la plupart des tables sont déjà occupées. Je vais donc m’installer tranquillement à une des rares tables vides. Ma voisine ressemble à une adulte-enfant qui s’amuse à faire des bulles dans son verre. Pourquoi pas. Quelques coup d’oeil à la carte plus tard et je lui adresse la parole.

« Dites moi mademoiselle, êtes vous majeure ? »

Je ne sais si ce qu’elle boit est de l’alcool mais mes principes me poussent à lever cette obscurité.

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Midgard
❝ POINTS : 605

MessageSujet: Re: J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han) Lun 2 Jan - 20:05

Une question vient briser ma tranquillité, un homme en manteau m'interroge sur mon age.

- Majquoi ?

Quel terme étrange, j'ouvre mon dictionnaire Asgardien-Anglais qui ne m'a pas servie depuis plusieurs mois maintenant. Je soupire, encore un de ces policiers humains. En y regardant de plus près il a vraiment l'air d'un policier en plus, avec son long manteau et son air sérieux, j'aime pas trop non plus la façon dont il me regarde, en temps normal je lui aurais dit de se barrer mais je ne veux pas attirer d'ennuis au bar. N'ayant pas de carte d'identité sur moi je lui tend ma carte de membre du personnel de la sup. De toute façon je suis bien plus vieille que l'age indiqué .

- Je rassurer vous, ça être  sans alcool. Quoi vous venir faire ici ? Sonja pas avoir fait de bêtise j’espère.

Je continue donc de jouer avec ma paille sans réellement prêter attention à l'homme aux allures de policier, sans plus de cérémonie je sort un paquet de bonbons que je déguste avec plaisirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : HQ de la SAD
❝ POINTS : 86

MessageSujet: Re: J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han) Mar 3 Jan - 15:20



Have a drink


Feat Lagherta

C’est donc une étrangère. Entre son accent, l’air d’incompréhension sur son visage et les fautes de prononciation et de grammaire dans ses paroles cela semble plus qu’évident. C’est tout de même surprenant. Je sais que l’école des héros recrute bien souvent son personnel pour la qualité de ses éléments, comme l’agence au final même si l’école est moins efficace, mais tout de même. Parler la langue d’enseignement semble être une qualité primordiale dans ce domaine ? Quoi que la carte qu’elle montre semble la désigner comme une surveillante.

De toute manière qui suis-je pour juger les choix de l’école des héros ? Oui, un agent de la SAD qui est censé veillé à la sécurité des civils faces aux dotés, mais je pense que l’agence devrait plutôt orienter son regard sur le centre des jokers. Avis que je n’exprime pas dans l’enceinte de l’agence, ce n’est pas mon rôle.

« Sonja… »

Je laisse mon regard voyager à travers le bar en cherchant de qui elle pouvait bien parler. Je m’arrête sur la serveuse du bar. Oui, c’est certainement d’elle dont parle cette… Lagherta, toujours en croyant sa carte. Quel étrange nom, mais l’Europe semblait être l’origine de bien des singularités. Enfin, c’était la seule origine qui pourrait justifier un tel nom à ma connaissance.

« Vous parlez de cette jeune femme ? Non elle n’a rien fait de mal… enfin je n’en sais rien. Pourquoi me posez vous cette question ? »

Il est vrai que cette interrogation est quelque peu sortie de nulle part. Je ne pense pas ressembler tant que ça à… ah. Si peut-être un peu en fait. Je suppose que mon air sérieux, voir sévère, et mon apparence stricte peut donner ce genre d’impression. Mais je suis ici en tant que civil autant que possible. Je lève une main afin de commander une boisson, une simple pinte de bière sera un bon début je pense. Il est trop tôt pour boire de l’alcool fort.

Une fois ma commande passée, je me retourne vers la jeune femme. Un brin de discussion a commencé, autant l’entretenir.

« Vous ne venez pas des USA n’est-ce pas ? Qu’est-ce qui a bien pu vous attirer jusqu’ici ? Est-ce l’école des héros ou n’est-ce qu’un emploi fortuit ? »

Je tique rapidement qu’elle peut avoir des soucis de compréhension si je me met à parler d’une manière trop soutenue.

« Ou est-ce que vous avez juste trouvé du travail là bas pas chance ? »

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Midgard
❝ POINTS : 605

MessageSujet: Re: J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han) Mer 4 Jan - 22:38

Je suis rassurée quand il me dit que ce n'est pas pour Sonja qu'il est ici

- Sonja avoir don pour attirer ennuis à elle...

Il se commande cette drôle de boisson appelée bière, je fronce légèrement le nez, j'apprécie cette odeur et la déteste en même temps, c'est assez étrange comme sensation. Peut-être que je devrais demander à Sonja de m'en faire goûter une pas trop forte un de ces quatre, et sucré de préférence. J'adore les aliments sucré? En parlent de sucre je reprend un bonbon tout en en proposant un à mon interlocuteur. Je ne sait pas si il aime ça, il préfère peut être les chocolats, ou le caramel. Je lui propose aussi un chocolat, par contre dommage pour lui si il voulait du caramel, j'aime pas ça. Je suis sur que c'est Odin qui à inventé le caramel. C'est pareil pour la réglisse. Tous les aliments mauvais on été inventé par Odin je suis sûre, ces aliments sont dangereux, c'est pour ça que mon corps m'alerte du danger face à eux.
L'homme m’interroge sur ma motivation à venir ici. Je ne peux quand même pas lui dire que je suis une asgardienne et qu'on a tenté de me tuer. Je réfléchit

- Je venir de ....

Je cherche rapidement un pays, tentant de me souvenirs de quels pays viennent Eirunn et Sonja

- Norlande. Ami à moi m'a présenté directrice de la SUP, Elle être gentille et accepter engagé moi. JE prendre cours d'anglais en plus de mon travail.

Je boit une gorgée de ma boisson qui n'a presque plus de bulle à force de souffler dedans

- Et Vous ? Vous travailler où ? Vous être policier ? Vous connaitre André ?


Je pose beaucoup de questions comme les humains que j'ai côtoyés ont l'habitude de le faire, j'espère ne pas griller ma "couverture", enfin ce n'en ai pas vraiment une étant donné que pas mal de gens sont au courant de ma véritable identité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : HQ de la SAD
❝ POINTS : 86

MessageSujet: Re: J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han) Jeu 5 Jan - 12:34



Have a drink


Feat Lagherta

Je souris intérieurement lorsqu’elle dit que son amie s’attire souvent des ennuis même si mon visage ne traduit rien. Après tout cela est courant dans cette ville et si dans ce contexte cela peut avoir un aspect attendrissant, signe de la relation entre cette Lagherta et cette Sonja, d’une manière générale c’est une assez mauvaise nouvelle. C’est une preuve que les rues ne sont pas forcément sures. En tant qu’ex-militaire et membre de l’agence il est toujours difficile de faire face à ce genre d’aveux sur la sécurité, même si je dramatise certainement beaucoup les choses.

Je hausse légèrement un sourcil lorsqu’elle me me dit d’où elle vient. « Norlande », jamais entendu parlé de ce pays. Mais il s’agit très certainement de la déformation d’un autre nom, au vu de ses difficultés de langage. Je tente, en essayant de clarifier ce point, de confirmer ma théorie précédente.

« Norlande ? C’est un pays d’Europe du nord ? Comme la Hollande ou la Norvège ? »

Une gorgée de bière plus tard je l’écoute poser des questions à son tour. C’est étrange, elle semble persuadé que je suis un policier. D’ailleurs qui est cet André ? Une de ses connaissances qui est policier ? Certainement au vu de la logique de ses paroles. Je prend le temps de boire encore un peu avant de répondre.

« Je ne suis pas policier, non. Et je ne connais pas cet André non plus, désolé. Je travaille dans une entreprise d’electrotechnique. Enfin, je doute que cela vous intéresse outre mesure. »

Je prononce ces paroles naturellement, comme je l’ai fait des centaines de fois auparavant. Après tout cette couverture est une partie de mon travail et je dois savoir la maitriser. Cela ne me pose pas vraiment de problème après tout, tous les agents en ont une afin de protéger l’agence et enfreindre la règle fondamentale de discrétion serait une erreur impardonnable. Surtout pour moi.

« Et donc ce qui vous a mené jusqu’à Laurel est tout à fait différent ? Excusez moi si je vous dérange avec mes questions, simplement il est toujours intéressant de savoir ce qui attire les étrangers ici. » Je prend une gorgée de bière entre mes deux phrases « Moi même, je ne suis pas d’ici. Je viens de la Corée. »

J’espère qu’un peu de « confidence » de ma part peut faire avancer la discussion, après tout cette jeune femme a parlé de choses interessante. Comme quoi ses connaissances ont un lien avec la directrice de l’école des héros. Un bon sujet de discussion selon moi.

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Midgard
❝ POINTS : 605

MessageSujet: Re: J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han) Ven 6 Jan - 22:25

Apparemment Nordland n'existe pas comme lieu, j'hoche donc vigoureusement la tête quand il me dit Norvège, peut importe le pays du moment qu'il est du nord et explique mon accent. Je reprend quelque gorgé de mon diabolo et sursaute que je tombe sur un bonbon plus acide que les autres. Je manque de m'étouffer avec sous la surprise mais au final j'en apprécie le gout, j’espère qu'il y en a d'autres dans le paquets car je n'ai pas retenu son nom.

L'homme continue sur le ton de la conversation. Je suis déçu qu'il ne connaissent pas André ça m'aurais permis de lancer la conversation sur un sujet que je connaissais un peu. Quand il me parle de son métiers j'en oublie ma "couverture" d'humaine pour lui poser pleins de questions :

- C'être quoi ça elek-tro-tek-nik ? Vous apprendre à robot à se battre ? Vous maitriser foudre ?

Je frisonne en évoquant ce sujet, manquerait plus qu'il soit lié à Thor, puis continue avec de nombreuses autres questions je me souvient soudainement que les humains doivent être familiers de se genre de choses, je tente de me rattraper :

- Désolée, moi poser beaucoup de question, mais moi venir petit village avec peu de technologie, moi être curieuse avec elle.


Il me parle de son pays, je me demande où il se trouve, je lui demanderai bien mais je ne veux pas commettre d'autres erreurs, je note mentalement de faire quelques recherches à la bibliothèque quand j'aurais le temps, ça me permettrai d’approfondir mon anglais au passage.

De peur de me trahir je n'ose poser d'autres questions et me contente de banalités tout en sirotant ma boisson. Est-ce que son travail lui plaît ? Si son pays lui manque ? Si la vie est la même ici que là-bas. Si chez eux aussi les hommes mettent leurs en-cas dans leurs pantalons ou bien si cette drôle de coutume est purement américaine... En bref des questions qui évite de trahir le fait que je ne soit pas vraiment de Midgard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : HQ de la SAD
❝ POINTS : 86

MessageSujet: Re: J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han) Jeu 12 Jan - 11:32



Have a drink


Feat Lagherta

Je ne peux m’empêcher de tiquer face au comportement étrange de manière répété de la jeune femme. Mon instinct « d’inspecteur » refait surface alors que je désire couper quelques instants avec mon travail. Je tente d’oublier mes doutes en considérant que de toute manière il s’agit d’une membre de la Heroe’s Sup et qu’elle pourrait être n’importe quoi. Je n’ai pas à juger de cela et cela n’est pas censé orienter mon comportement. Je sais bien qu’il existe, au sein de l’agence, des agents qui vouent un mépris ou même une haine particulière à l’encontre des dotés. Il n’y a qu’à voir la confiance réduite qu’on leur accorde à travers leurs rangs.

J’aime à croire que je ne suis pas comme cela, bien que le fait de baigner dans une telle atmosphère peu finir par m’influencer un peu. Je tente d’être objectif lorsque je rédige un rapport à propos d’un agent, seul son efficacité et son respect de l’éthique de l’agence sont important. Je calme donc mes interrogations lorsqu’elle montre de manière bien évidente qu’elle ne sait pas ce que veut dire électrotechnique.

« Non, rien de tout cela. Il s’agit des métiers liés à l’électricité, ceux qui s’occupe de faire en sorte que le réseau électrique fonctionne correctement par exemple. Vous voyez de quoi je parle ? »

Sa justification, comme quoi elle viendrait d’un village isolé, ne me convainc pas une seconde mais ce n’est pas réellement important. Si elle ne veut pas parler de ses origines c’est très bien. Innocent tant qu’on n’a pas prouvé le contraire. Je la suis donc dans son changement de sujet, buvant quelques gorgées de bières à intervalle régulier.

« Mon travail me convient. Vous travaillez à l’école des héros, je suis sur que vous comprenez ce sentiment d’être utile à la société en effectuant son métier. » Ce n’était pas forcément uniquement lié à la Sup mais l’enseignement d’une manière générale devait apporter une certaine satisfaction, du moins je pense. « Pour ce qui est de mon pays… je n’y pense pas vraiment. Il est vrai que ça fait longtemps que je n’y suis pas retourné mais j’ai le sentiment d’avoir terminé ce que j’avais à y faire. Je n’ai pas de regret. »

Par contre sa question sur… les en-cas dans le pantalon me surprend un peu. J’avoue ne pas du tout savoir quoi répondre, je ne sais même pas de quoi elle parle. Alors je garde le silence, je pense qu’elle a du mal interpréter quelque chose pour arriver à cette idée.

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Midgard
❝ POINTS : 605

MessageSujet: Re: J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han) Ven 13 Jan - 14:07

Alors qu'il m'explique en quoi consiste son métiers je penche la tête sur le côté avec un air d’incompréhension totale dans les yeux, cependant je me dit que c'est anormal si je répond par la négative à sa question:

- Ah oui moi voir un petit peu.

Je souris en espérant être convaincante même si ce n'est pas le cas. Papi aurait honte de moi si il me voyais mentir aussi mal lui qu'on surnomme la langue d'or.
Nous continuons la conversation quand j'aborde son pays.

- Être utile ? Disons que j'être contente de protéger et aider les petits de l'école.


Mon regard se voile un peu quand il parle de son pays, je ne peux m'empêcher de penser à Asgard, à mes frères et aux autres membres de ma meute, je me rend compte qu'ils me manquent énormément, j’espère pouvoir les retrouver un jour.
Je bois et mange quelques bonbons pour cacher mon trouble tout en cherchant un sujet de conversation, cet homme n'a pas l'air de trop vouloir parler de lui ni de son métier.

- Vous avoir hobbies particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han) Aujourd'hui à 9:53

Revenir en haut Aller en bas

J'vais chez Moe (non j'ai pas du tout la flemme de trouver un titre c'est faux) (Avec Han)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Le centre ville-
Partenaires

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit