AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Docteur, c'est mon plateau-repas ça! (feat Xann)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Hssup
❝ POINTS : 207

MessageSujet: Docteur, c'est mon plateau-repas ça! (feat Xann) Sam 7 Jan - 0:28

La journée avait bien commencé mais le repas avait un drole de gout, je saurais pas dire quelle saveur par contre... Ah oui, d'ennui total! Je me sentais mieux depuis quelques jours. Je pouvais maintenant me mettre debout sans tomber et faire quelques pas avant d'atterrir dans les bras de l'infirmière par intérim de l'école. Enfin par infirmière, je veux dire une étudiante qui teste ses leçons sur ses patients, moi depuis un moment! Bon, au moins elle savait faire des piqures et des pansements, je ne pouvais donc pas me plaindre mais quand je la voyais ranger ses scalpels... Mais bon, l'administration n'engage pas de tarés psychopathes, heureusement.

Second moment que je n'aime pas dans la journée avec les soins particuliers, le repas du midi. Bizarrement, même ici on nous servait des trucs dégueu, à croire que l'Hopital fournit les écoles en repas "spécial patient". Aujourd'hui, steack-carton et sa purée liquide, le fromage sans lait et un gateau-éponge-qui-t'aspire-la-salive-et-t'étouffe-comme-il-faut. Un bon repas quoi, le meilleur! Et pour couronner le tout Il allait venir. Docteur Norwood, psychologue scolaire de la Hssup depuis peu, il me harcèle déjà depuis un moment pour discuter avec moi. J'ai toujours refusé. Il avait la tête du mec qui passe sous le bureau de ses patrons, ou du mec trop gentil bisounours. Bref, le genre de type banal que je préfère éviter pour converser avec des esprits, et puis... Un psy... Manquerait plus que ça, je suis pas dépressive ok?

L'ambiance était lourde et peu réjouissante mais je l'ignorais, me contentant de manger, plateau devant moi, machant avec lenteur mon bout de carton sec. Lassie baillait à mes pieds, visiblement aussi amicale que moi en l'attente du psy, mais son motif était différent du mien: elle n'a jamais aimé les médecins!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ POINTS : 331

MessageSujet: Re: Docteur, c'est mon plateau-repas ça! (feat Xann) Mar 10 Jan - 2:02

Bon aujourd'hui, c'est ma chance !

La petite Blue Anderson, une des nombreuses élèves dites à problèmes qui refusaient de venir me voir dans mon bureau, était bloquée à l'infirmerie suite à une altercation avec Aidan Auditore, qui était maintenant portée disparue. Bon c'est grave, certes, mais ça veut aussi dire que je peux lui parler !

Aussi la connaissant, elle serait capable de se planquer dans l'infirmerie en m'entendant arriver. Il paraît qu'elle communique avec les morts, je suppose que c'est grâce à ça qu'elle à réussi à m'éviter malgré toute mes tentatives. Mais aujourd'hui, elle n'aura nulle part où aller.

Ah nous y somme. L'infirmerie. Je la vois: elle est dans le lit à coté de la fenêtre, devant son plateau repas qui m'a l'air somme toute assez dégoûtant. Je veux bien que la nourriture d’hôpital doit être la plus neutre possible pour éviter qu'elle ne fasse empirer les états de certains malades m'enfin quand même. Passons, il est temps de rentrer.  

Je souris, m'accroupis et toque à la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Hssup
❝ POINTS : 207

MessageSujet: Re: Docteur, c'est mon plateau-repas ça! (feat Xann) Dim 22 Jan - 17:00

Je soupirai. Malgré que cette journée commençait mal, je devais prendre sur moi. Il fallait que je voie ma situation de façon positive, comme on me l'avait appris! Aidan avait fui, certes, mais elle était en vie. C'était le principal! Ensuite, même si l'infirmière était une étudiante, c'était mieux qu'un moine ne connaissant rien aux pratiques modernes, le nombre de champignons ingurgités là bas... Brrr. Et puis le psy n'était pas si enquiquinant, j'avais vu pire et j'avais surmonté tout ça. Oui, je devais voir cela ainsi, positiver, il y a toujours pire et j'ai toujours eu la tête haute, toujours... En cette pensée, je posai ma main sur la cicatrice à mon cou, une sorte de courbe irrégulière partant de ma clavicule, allant vers mon dos pour redescendre vers ma poitrine, rejoignant la marque laissée par Carnage qui coupait une autre trace, celle-ci perpendiculaire, faite par les médecins pour extraire mon poumon à travers mes cotes brisées. C'était bizarre de penser que j'avais frolé deux fois la mort! Lassie se mit alors à couiner, les yeux posés sur mon épaule. La pauvre était encore perturbée par ce que je lui avais raconté, en même temps, elle m'avait vu traverser le vortex, puis elle m'avait aperçu à l'entrée de l'école, quelques couleurs sur les joues, un corps transformé, un peu maigre et les cheveux longs. Comment ne pas être choquée par ça?

Souriante, je lui ébouriffais le poil. L'infirmière n'avait pas fait dans la dentelle en me déshabillant, heureusement, Aidan n'avait pas vu que je n'étais pas la Blue qu'elle connaissait, enfin si, mais pas la Blue changée quoi! J'avais déjà eu du mal à cacher à persuader Lassie que j'avais vécu presque 2 ans sans elle alors expliquer à Aidan que j'avais vécu dans un monastère alors qu'elle croyait que j'étais revenue avec elle... Au final, elle avait bien fait de partir. Oui, je ne devais pas voir son départ comme un échec mais une autre voie à emprunter.

Sur cette belle pensée purement positive et trois inspirations profondes, je finissais mon "steak" quand un bruit me fit sursauter. Le psy était là, sur la fenêtre, dans une position qui défiait toute logique! Un grand sourire sur les lèvres que prit Lassie prit automatiquement pour une provocation, elle se jeta sur la vitre et... La traversa ainsi que le Dr Norwood pour finir dans l'herbe. Je ne pus résister à rire devant son action, ce qui réveilla les petits esprits couchés au pied de mon lit, ahuris devant ma réaction. Je plaquai une main sur mes lèvres en les dévisageant du regard. Mince, jouer les pestes grognon était vraiment difficile maintenant! Et puis zut, tant pis, de toute façon, il verra bien que je joue la comédie si je continue ainsi. Finissant mon assiette, je fis sortir un de mes bras fantomes qui alla ouvrir la fenêtre avec douceur pour ne pas faire tomber Xann, au grand déplaisir de Lassie qui aurait bien aimé le voir se vautrer par terre à en croire son sourire carnassier. Déçue par mon geste, elle retourna se coucher contre moi, l'oeil mauvais de mère poule tandis que je répondais au sourire du docteur par un autre aussi franc que le sien. Au fond, même si je n'aimais pas les médecins, avoir de la visite était toujours agréable!

-Bonjour, Xann! Je vois que tu n'as pas perdu de temps en apprenant mon accident!

Mon bras d'ectoplasme parti se loger dans les poils de Lassie, lui grattouillant la tête pendant que j'attachais mes cheveux devenu trop longs pour les laisser libres, ce n'était pas très pratique pour manger une soupe aux pommes de terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ POINTS : 331

MessageSujet: Re: Docteur, c'est mon plateau-repas ça! (feat Xann) Mar 7 Fév - 11:07

Elle sourit aussi et me laisse entrer. Je ressens un léger frisson, il doit faire plus froid que je ne le pensais dehors. Je me faufile dans l'infirmerie grâce à une petite acrobatie. C'est étonnant de voir à quel point j'arrive à m'amuser avec un bête module d'adhérence.

"Bonjour, Xann! Je vois que tu n'as pas perdu de temps en apprenant mon accident !"

Je me relève et m'époussette un peu.

" Vous avouerez, miss Anderson, qu'il est difficile d'obtenir une audience avec vous. Dites-vous simplement que je profite de la chance qui m'est octroyée."


Et même moment, je sort de ma poche une gaufrette au sucre afin de la poser sur le plateau "repas" de la jeune élève. Avec tout le respect que je dois aux hôpitaux, et aux organismes médicaux en général, je dois malgré tout avouer que la qualité de leur cuisine relève plus des fois de la tentative d'euthanasie que du soin véritable.

Une fois mon cadeau donné, je me met à la recherche d'une chaise afin de m'installer près de la fillette. Une fois installé, petit éclaircissement de gorge et c'est partit.

" Bon, maintenant, attaquons la partie moins cordiale. Puisque cela fait un sacré bout de temps qu'on est censé se voir, j'ai un bon paquet de question. De plus, il faut aussi que nous discutions de l'accident qui t'as envoyé ici. Donc commençons doucement; parle-moi un peu de toi."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Hssup
❝ POINTS : 207

MessageSujet: Re: Docteur, c'est mon plateau-repas ça! (feat Xann) Dim 19 Fév - 16:53

Il ne me semble pas que le psychologue de l'école avait pour don de pouvoir se coller aux murs, se devaient être un gadget donc. En tout cas, il semblait bien s'amuser avec à en croire sa cabriole pour entrer dans la pièce, dommage, il n'avait pas la grace d'une danseuse étoile. Il essuya le peu de poussière qu'il avait récolté à son atterrissage avant de prendre la parole.

" Vous avouerez, miss Anderson, qu'il est difficile d'obtenir une audience avec vous. Dites-vous simplement que je profite de la chance qui m'est octroyée."

J'allais répondre quand Lassie gronda plus fort que jamais, n'appréciant définitivement pas le psychologue. Heureusement qu'elle est intangible et invisible aux yeux des vivants! Mon regard se posa sur elle tandis que mon bras d'ectoplasme, celui ci voyant, redoublait de caresses pour la calmer un tant soit peu, histoire qu'elle ne se jette pas sur lui. Bien que cela ne lui ferait rien, hormis sentir un très grand froid, ce qui n'est jamais agréable. Mon attention se reporta sur mon plateau où une gaufrette venait d'apparaitre, offerte par le Doc. Un dessert que je n'ai pas pu déguster depuis 2 ans, un petit miracle de la vie donc. Oubliant totalement mon plat principal et la tradition sociale qui veut qu'on mange un dessert en dernier, je pris le gâteau d'une main et en arracha un morceau de l'autre. La pâte fondit contre mon palais et le sucre parvint à animer mes papilles gustatives défectueuses. C'était fade mais l'accompagnement sucré harmonisait l'ensemble. Les produits sucrés et épicés étaient les rares mets que je parvenais à apprécier. J'enfournais un autre bout de gaufre dans ma bouche quand un raclement métallique me fit comprendre que Xann venait de prendre une chaise. Je le regardais s'assoir à coté du lit puis se racler la gorge.

" Bon, maintenant, attaquons la partie moins cordiale. Puisque cela fait un sacré bout de temps qu'on est censé se voir, j'ai un bon paquet de question. De plus, il faut aussi que nous discutions de l'accident qui t'as envoyé ici. Donc commençons doucement; parle-moi un peu de toi."

Je haussai un sourcil. De la part du psychologue, je m'attendais à une entrée dans la matière plus précise, sachant qu'il a dû lire mon dossier, pire, l'apprendre par coeur! Mais je voyais où il voulait aller, des fantomes psy, j'en ai eu quelques uns, je sais comment ça fonctionne. On parle de tout et de rien pour aller jusqu'au sujet facheux et enfin, dire le problème, sans même s'en rendre compte, que ce soit par l'émotion traduite ou les mots. Or, s'il voulait que je parle de moi, c'est que le souci venait de moi. Ca commençait mal vu que je n'ai aucun problème et encore moins envie de me décrire... Etrangement, Lassie ne réagissait pas aux propos du doc, ni à mon comportement, elle était même assez calme. En fait, elle dormait! Ok... Alors elle aimait pas le psy mais elle le considérait pas comme une menace... J'arriverais décidément jamais à la comprendre celle-la! Mais revenons à nos moutons. Je haussai les épaules tout en reprenant un morceau de gaufre, préférant ignorer la demande, ou plutot la contourner.

-Vous connaissez déjà mon dossier, je n'ai rien à ajouter là dessus, hormis mon séjour en Inde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ POINTS : 331

MessageSujet: Re: Docteur, c'est mon plateau-repas ça! (feat Xann) Jeu 8 Juin - 0:11

Décidément, il faudra que je demande à la directrice de faire inspecter le chauffage. Il fait étonnamment froid ici. A moins que ce ne soit dû a la présence des spectres qui accompagnent la jeune élève.
Comme attendu, elle élude ma première question. Bien évidemment que je connais son dossier, c'est mon métier ; et de manière assez complète puisqu'elle fait partie des "fuyards", ceux qui m'évitent comme la peste. Je leur porte une attention toute particulière, sans négliger ceux qui me font le plaisir de leur visite pour autant ; mais je dois bien avouer que bien souvent, les "fuyards" font preuves d'une ingéniosité et d'une ténacité dans leur capacité à me fuir qui force l'admiration.

Mais bon, sa réponse étant loin d'être satisfaisante, je fronce malgré moi les sourcils et affiche une moue ennuyée.


"Miss Anderson, si je vous pose ces questions, c'est, vous vous en doutez, pour mieux vous connaître. Jusqu'ici, vous avez religieusement évité mon bureau ou ma personne. Mais soyons logique, et pédagogue. Vous êtes une jeune fille intelligente, et vous discutez souvent avec des fantômes, donc des personnes qui ont, ironiquement, pas mal d'expérience de vie. Sommes-nous d'accord sur ce point ? Bien, vous savez donc ce que je veux, vous connaître.
En effet, je connais votre dossier, et je sais dès lors que vous n'aimez pas trop être le centre de l'attention ni parler de vous. Cependant, répondez à cette simple question: Si vous, qui manifestement éprouvez du dédain pour ce dossier qui est, je vous l'assure, plus à jour de toute manière, comment diable voulez-vous que je puisse avoir la prétention de vous connaître ?"


Tandis que j'expliquais à la jeune dotée par A+B pourquoi je lui posais des questions aussi vagues, je pouvais voir se dessiner quelques instants songeurs sur son visage. Au moins, elle réfléchissait à ce que j'étais en train de dire. Il est temps d'attaquer le deuxième acte.


"Aussi, outre la question du dossier, j'aimerais que vous compreniez que je ne suis pas une menace. Eviter les incidents entre les élèves fait partie de mes responsabilités. Je ne dis pas ça comme un vulgaire agent de cette école qui souhaite éviter tout débordements, ce serait éventuellement plus le rôle des surveillants, et encore ; mais bien de vous aider à vous épanouir,
à aller mieux. Ainsi, je considère l'incident qu'il y a eu entre vous et Miss Auditore comme un échec de ma part, car il aurait largement pu être évité si j'avais pu discuter avec vous et vous aider. Vous pouvez bien sûr considérer que je ne peux pas vous aider, car votre don vous rend trop "à part",
cependant, considérez les deux points suivants je vous prie: Premièrement, si vous ne me laissez pas essayer, il est certain que je ne pourrai pas y arriver. Deuxièmement, votre don vous rend certes spéciale, mais n'oubliez pas que nous le sommes tous ici. De fait, on est tous un peu "à part", et c'est précisément pour ça que nous devons se serrer les coudes et que nous pouvons un peu nous comprendre. Je n'ai pas la prétention de pouvoir vous aider parfaitement, et ainsi de pouvoir révolutionner votre vie par une thérapie psychologique, mais au moins, j'espère réussir à être une personne qui arrive à vous comprendre et à vous conseiller au mieux."


Je laissais quelques secondes de silence planer. Juste ce qu'il faut pour que mon monologue soit presque lourd et pesant.
" Mais bon, je parle, je parle, et si ça continue, c'est vous qui serez embauchée comme psy ici. Ahum, donc ! Parlez-moi de vous ! C'était bien l'Inde ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Hssup
❝ POINTS : 207

MessageSujet: Re: Docteur, c'est mon plateau-repas ça! (feat Xann) Jeu 24 Aoû - 19:02

Ma réponse n'a pas dû lui plaire à en croire son froncement de sourcils, je me préparais donc à une leçon de vie dont les adultes ont le secret, gorgée de morale étouffante et ennuyeuse. Pas de pensées négatives Blue! Une brève seconde, je fermais les yeux, inspirant lentement mais profondément puis d'expirer, imaginant que je chassais mon ennui avec l'air de mes poumons... mon poumon. Bien que cela fait deux ans maintenant, j'ai toujours cette manie de les désigner au pluriel, alors que je suis parfaitement consciente de n'en avoir plus qu'un. Je finis par rouvrir les yeux, écoutant avec autant d'attention que je pouvais, l'infatigable Psy de l'école.

Tout d'abord, il me complimenta, autant sur ma personne que sur ce que mon don offrait: un source de Savoir quasi inépuisable. Bien qu'il ne s'attendait pas à ce que je réponde, je hochais la tête. Ce que m'apprenait les fantomes était au-delà de ce que pouvait me donner les vivants au vu de leurs ethnies parfois très exotiques mais aussi des époques. Il me confirma qu'il avait bien consulté mon dossier, même si ce n'était pas nécessaire, tout le personnel pouvait consulter les dossiers, avant de finalement m'informer que ce dernier n'était pas à jour. Je haussais un sourcil, très surprise par cette nouvelle. Pourtant, j'ai bien vu la directrice remplir mon dossier par mon témoignage sur mon séjour en Inde! Qu'est-ce que cela signifie? Que la directrice a gardé secret les témoignages de ceux ayant voyagé dans le temps? Remarque, certains doivent obtenir des données plutot confidentielles... Comme la Joker... Oui, ce devait être ça, pour éviter des fuites d'informations pouvant nuire, elle gardait les témoignages pour elle. Il avait recommencé à parler mais je n'étais plus vraiment, comprenant juste qu'il m'expliquait son rôle ici, dans cette école. Il se mit à parler de mon altercation avec Aidan aussi, voyant cela comme un échec de sa part. Je ne voyais pas cela ainsi, c'était moi qui avait failli à ma tache. Aidan était la seule personne, avec Swann, qui me comprenait sans me juger, bien que je lui ai peu parlé de mes pouvoirs et ce que je faisais au cimetière ou autre, elle ne m'a jamais rejeté, voyait bien que l'éthique humaine n'avait aucune emprise sur moi et ce que je pouvais faire.

Mais lui, le psychologue, lui qui me dit que nous pourrions nous comprendre, en sera-t-il vraiment capable? Les trois quarts de mes actes dans ma vie sont des "délits" selon les Lois des Vivants, pas chez les Morts. Voit-il vraiment cette différence? Ce n'est pas sûr... Voilà pourquoi j'ai toujours cherché à ne pas me rapprocher des adultes: ils ne comprennent pas ce qu'ils ne peuvent voir. Et je ne compte pas le lui montrer de si-tôt!

" Mais bon, je parle, je parle, et si ça continue, c'est vous qui serez embauchée comme psy ici. Ahum, donc ! Parlez-moi de vous ! C'était bien l'Inde ?"

Une grimace eut tôt fait de prendre place sur mes lèvres. Moi? Psy? Pourquoi pas Légende tant qu'il y est? Je finissais tranquillement ma gaufre, savourant le peu de gout que je pouvais ressentir, avant de prendre la parole, cherchant mes mots en même temps. Il y avait tant de choses à dire!

-Je vous laisse votre job avec joie, j'ai bien assez avec le mien! Quant à l'Inde, c'est un très jolie pays, surtout quand on vit dans un monastère délabré et habité par des moines décédés, ils restent tout de même très accueillant et fort utiles pour en apprendre d'avantage sur-soit. Je vous les aurais bien conseillé mais je crains que la poussière et les squelettes risquent de vous déranger!, dis-je avec un petit sourire en coin.

Il ne pourra jamais me comprendre, comme on ne peut comprendre un démon ou un vampire, bien que je sois moi aussi une Vivante et purement mortelle, ma perception de l'Au-delà est grande comparée à la Société dans laquelle on vit. Dormir dans un cercueil ou danser avec un cadavre ne viendra jamais à l'idée des gens alors que pour moi, cela est une activité comme une autre. Les Morts aussi ont des émotions et des besoins, mais comme on dit "on ne croit que ce qu'on voit"! Je finis par reprendre mon sérieux.

-Si vous voulez tout savoir, je n'ai pas chômé là-bas. On m'a formé et fait découvrir ce dont j'étais capable, j'y ai appris le travail des cultures et la calligraphie ainsi que les bases de l'Hindi, leur langue. C'est tout ce que j'ai fait en un peu plus d'un an avant de finalement partir rejoindre les états-unis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ POINTS : 331

MessageSujet: Re: Docteur, c'est mon plateau-repas ça! (feat Xann) Mer 13 Sep - 23:45

La grimace arborée par la jeune élève me fit légèrement sourire, de même que la déclinaison quand a l'idée de prendre ma place. Elle me raconta brièvement son séjour en Inde, sans s'étaler sur les détails. C'est un début dirons-nous. Au moins, le dialogue s'installe.

"L'Hindi, l'agriculture, la calligraphie et la méditation. Ça en fait des choses en un an. Je pense que ce qui m'étonne le plus dans votre histoire, c'est le fait d'avoir pratiquement vécue seule, enfin par vous-même, pendant un an. A l'occasion, il faudra que vous me donniez quelques détails sur cet aspect de votre voyage."

Il était temps maintenant de recentrer doucement le sujet.

"Mais du coup, une question me taraude un peu. Si vous étiez si bien en Inde, pourquoi êtes vous revenue à la Heroe's Sup ? Vous aimez vous proclamer libre et indépendante, chose que manifestement vous arrivez à être ; et je suis persuadé que le monde regorge d'endroit où vous pourriez développer encore plus votre don. Doit-on en déduire que vous vous plaisez ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Docteur, c'est mon plateau-repas ça! (feat Xann)

Revenir en haut Aller en bas

Docteur, c'est mon plateau-repas ça! (feat Xann)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: L'institut :: Les bâtiments d'apprentissage :: L'infirmerie-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit