.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Avant j'étais Dionysos Diogone, Zeus de Nysa mais ça c'était avant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : dans un tonneau
❝ POINTS : 76

MessageSujet: Avant j'étais Dionysos Diogone, Zeus de Nysa mais ça c'était avant. Mar 28 Fév - 23:23



Personnel



La meilleure ivresse, c'est moi !

HOLMES Dionysos Gini
____________________________________________________________________
Je suis un dieu...oui mais un dieu saoulant !


❝ Âge : 33 ans à jamaaaiiiiis (3368 ans en vrai, ouais, j'ai vécu.)
❝ Sexe : mâle, sauf si t'es bourré(e) tu peux me confondre avec une plante ornementale !
❝ Origine : Américain. Voyage à Olympe, Perse, Jérusalem etc et plus récemment Havöck et à 25 km de Laurel.
❝ Race : Dieu humanisé, ça compte ?
❝ Orientation : à poiiiil mais attention, je suis très propre. Bisexuel
❝ Métier : prof de théâtre, vigneron et parfois héros
❝ Nombre d'années de service: depuis le 1er février 2018.
❝ Statut social : tant que les gens aimeront le vin, le théâtre et l'extase je serais toujours riche !
❝ Situation amoureuse : bleh, bleh, bleh
❝ Date de naissance : Officiellement vers 1350 B.C. Officieusement sur la carte d'identité: le 5 mars 1985 mais bon comme je ne vieillis plus depuis des millénaires, est-ce bien nécessaire de savoir cela?



Caractère
____________________________________________________________________
écoute mon vieux....c'est moi qui saoule les gens. Tu veux du vin ?


Hum...comment me décrire depuis toutes ses années ? J'étais multifacette et j'ai donc une capacité d'adaptabilité importante. Je sais me fondre dans la masse quand cela est nécessaire, je suis donc discret. Cependant, aussi paradoxal qui soit, je peux être exubérant. Cette exubérance peut très vite saouler mes interlocuteurs, c'est vrai, mais j'ai l'habitude.


En 3000 années d'existence, j'ai voyagé partout où le vent me portait et surtout toujours dans l'optique de fuir Héra, j'ai l'âme vagabonde. On pourrait dire de moi que je suis un peu bohème, ce qui est vrai, romantique peut-être.

Je suis bon vivant, j'aime la barbak et la boisson qui est une forme d'extase parmi d'autres après tout. J'adore prendre soin de moi et prendre du temps pour moi, un peu coquet et narcissique? Oui. J'aime qu'on me porte de l'attention et plaire, je m'amuse donc à séduire et manipuler les personnes qui m'entourent.


Je suis ainsi grandiloquent et théâtral, haussant la voix, faisant des grands gestes et les gros yeux. Alors oui, je sais, briser des cœurs et des amitiés, c'est mal. Mais que ferais-je d'une amitié ou d'un amour mortel ? Bon ok, j'ai été marié à Ariane mais c'était il y a des millénaires, y'a prescription non ? Et puis...elle a été divinisé mais ça fait un moment que je ne la vois plus...


A première vue, je suis nonchalant et mou et n'y voyez aucune malice, il s'agit d'une attitude normale pour quelqu'un qui grise de ne plus faire autant de choses qu'avant. Connard de père. Non, je ne suis pas colérique, j'ai juste du mépris pour lui et de la crainte pour Héra.


Au quotidien, j'ai une façon de me déplacer très particulière,  parfois le dos rond, les mains dans les poches ou le long de mon corps et se déplaçant à la Jack Sparrow. Non, je ne suis pas saoul mais c'est un style comme un autre et puis Johnny Depp est cool.


Malgré mon attitude parfois amorphe, j'ai parfois des excès d'énargie qui pourrait penser que je suis hyperactif et totalement fou, j'adore semer la discorde partout où je passe quand j'y trouve mon compte. Un rien m'amuse. Évidemment, parfois, je me fais griller et je tente toujours de m'éclipser avant de me faire tataner la tronche mais étant un très bon acteur, je réussis toujours plus ou moins à retomber sur mes pattes. Oui, je suis opportuniste, mon blaster Klong étant mon plus beau trophée mais ceci est une autre histoire.


Je suis parfois arrogant je le conçois surtout avec les simples mortels et les mortels améliorés. Personne ne peut vaincre un dieu...bon moi, je suis un dieu déchu d'accord mais je sais me battre....en fait non, j'ai trop compté sur ma métamorphie et mon élixir de folie furieuse, autant dire que je suis une brelle au combat, encore heureux que Grènetis ma panthère est là ainsi que mon arme sinon...ça ferait longtemps que je serais devenu une constellation  vu la concentration de dotés au km² à Laurel.

Les vêtements modernes me gratte, je cherche donc uniquement des vêtements 100% coton naturel, autant dire dans ce monde pollué, le naturel n'existe plus, pour ça qu'il m'arrive d'être à poil, surtout à la plage. Oui, j'ai la fibre écolo en même temps les premiers dieux ne sont pas cassés le cul à faire un beau monde pour qu'une seule espèce détruit tout sur son passage pour des motifs financiers. Alors oui, c'est vrai, je généralise mais comme ce sont des « puissants » soi-disant qui dominent l'espèce humaine et les êtres vivants en général. Forcement, ils donnent une image très négative de leur espèce. VOILA, C'EST DIT ! BANDE D'IRRESPECTUEUX ! Ne vous étonnez pas d'une prochaine apocalypse hum ?


Avant comme je le disais (et que je le redirais), j'étais métamorphe. J'adore me glisser dans la peau d'un autre personnage. Mon plus beau coup ? John Doe, un candidat aux élections américaines. Cette capacité, mes disciples grecs et carthaginois l'ont apparenté au théâtre. Ils n'avaient pas tort, le théâtre n'est-ce-pas l'art de se glisser dans la peau de quelqu'un d'autre ? J'ai énormément d'humour et d'auto-dérision. Oui, je peux me moquer de moi-même surtout si je suis dans une mauvaise situation du style « mais non!! Tu as cru que j'étais un dieu ? Mais non, je suis un magicien de pacotille. Transformer l'eau en vin, tss même dans Tintin et les Picaros y'a ce tour ! »


Bon, moi et le psychologique, c'est pas mon fort. Un petit point sur le physique peut-être ? Ouais, je sais, je suis beau-gosse. Bon, Apollon me bat. Qu'il est beau celui-là d'ailleurs...enfin, bref, je fais environ 1,80 pour 70kg, oui j'ai la taille fine de mes beaux jours.  J'ai 3368 ans mais je n'ai plus jamais vieilli depuis mes 33 ans. Allez savoir pourquoi. L'âge de maturité et de la virilité, l'âge du Christ aussi (même si cela est faux). Malgré tout, je suis quasiment imberbe, seul Zeus, Poséidon et Hadès ont le privilège de la barbe. Le mythe du sage patriarche, tout ça. Une bonne blague.


J'ai les yeux bleu-gris, en accord avec mes cheveux qui sont de la même couleur. Niveau style vestimentaire, une paire de rayban aviateur, mon dressing est rempli de t-shirt/maillot/chemises en coton souvent de couleur pastel ou blanche que j'accompagne (surtout pour les chemises) d'une cravate mal-nouée. Niveau pantalon, du coton toujours mais de couleur bleue foncée, noire ou grise type jeans et des paires de converses ou de vans.



❝ Particularités : J'ai déjà été en garde à vue pour état d'ivresse et attentat à la pudeur.
❝ Tics et manies : Je remonte régulièrement mes lunettes sur son nez. Je fais les gros yeux quand je veux paraitre plus impressionnant, ce qui me donne plus l'air ridicule. Il lui arrive de se balader à poil mais il évite, désormais, toujours les endroits publics ce contentant de plages nudistes, parfois en forêt ou le cadre de ses vignes.

❝ Passions : l'amusement, le théatre, l'alcool et le cinéma
❝ Phobies : les femmes hystériques et les jaloux possessifs
❝ But : récupérer mon pognon.
❝ Rêve : être une légende. Mais faut être discipliner, il parait. Bonne blague, aha.


Identité secrète ❝ Jesus
____________________________________________________________________
Parce que c'est drôle d'être pris pour un messie


❝ Origine :  mythologique
❝ Don : Dionysos. Je suis le dieu le plus bourré du monde ! (et fou mais c'est un détail!) J'ai eu de nombreux attributs mais actuellement je suis plus de dieu de la fiesta, des conneries, du théâtre et du vin. SANGRIA!

Power Vino ! Transformation de l'eau douce en vin

Flower Vino ! Possibilité d'agir sur les effets du vin (genre d’élixir)

Éloquence ! Fonctionne mieux sur les gens saouls


Folie ! Mais ça, c'est de nature !


❝ Maîtrise : 6/10
J'ai perdu la plupart de mes pouvoirs à cause de mes soi-disant excès au cours de l'Histoire...Zeus m'a foudroyé. Avant, j'étais métamorphe et super fort. Maintenant, je suis figé à mes 33 ans, faible avec juste une immunité aux maladies terrestres et l'immortalité des dieux grecs.


J'ai perdu aussi la puissance de mes pouvoirs. Il était possible avant de changer l'équivalent d'une piscine olympique remplie d'un liquide aqueux en vin ou tout autres alcools et je pouvais faire des élixirs à base de vin très efficace comme le vin de folie furieuse, qui permettait à la victime de se battre jusqu'à mort s'en suive que ce soit l'un ou l'autre combattant maintenant je produis uniquement du vin blanc ou rouge de bonne qualité. (équivalent vins de Saumur)


Mon éloquence pouvait permettre de persuader n'importe qui très facilement mais ce n'est plus le cas. Je pouvais aussi faire pousser mes vignes très rapidement mais ce n'est plus possible.


Power Vino : Permet de transformer jusqu'à quatre litres d'eau douce par jour.


Flower Vino : Je peux agir sur l'effet du vin crée. J'ai trois possibilités :

vin du copain : rend une personne euphorique.

vin du lourdaud : rend une personne dépressive. (donc chiante)

vin du nymphomane : rend une personne reloue qui a chaud aux fesses.


Éloquence : persuader quelqu'un de bourré de quelque chose. Genre qu'il a un poulet sur la tête, ou un chien qui veut lui mordre le derrière.


Folie : j'ai des propos parfois très déroutants, sans queue ni tête...Une bonne technique pour filer à l'anglaise...lasser ou énerver l'adversaire...tout dépend...

❝ Points forts : Euh...euh...euh...hormis mon amusement, j'vois pas. Plus sérieusement, huhu, le taux d’alcoolémie de mon vin est élevé (entre 25 et 45% ça dépend de ma forme) et l’absorption par le sang est plus rapide qu'un vin classique. La personne devient pompette au bout d'un verre, saoul au bout de deux, carpette au bout de quatre verres et ailleurs au bout de huit (coma) (pour les Klongs multipliez les doses entre 3 et 6, sont tenaces...)


❝ Faiblesses : un pouvoir totalement inutile au combat, sauf si je réussis à faire un toast au nom de ma défaite avec mon adversaire et partir en catimini une fois l'adversaire saoul. Je ne peux transformer que de l'eau douce, l'eau salé pourrait fonctionner mais personne ne boit et aime du vin salé...J'ai déjà essayé et c'est vraiment dégueulasse...

■■■ Ton matériel de héros ■■■

❝ Costume : masque de théâtre grec+toge blanche+une ceinture de cuir marron+boxer rose fluo en dessous
❝ Arme :  une arme klong qui fonctionne comme un blaster. 10 charges lasers qui se rechargent toutes les 5h une fois vide. Un souvenir d'Havöck.
❝ gadget : une bouteille de vin vide et deux verres en plastiques
❝ Véhicule : version Jésus : une vraie panthère très gentille nommée Grènetis. Elle est mortelle et n'a aucun pouvoir hormis celui de mordre les fesses de mes assaillants. Version Gini : une voiture en forme de bouteille de vin avec le nom de mes vignes !


Histoire
____________________________________________________________________
Je suis la définition même du pot-de-vin ou du gag foireux.



Prologue



Avertissement lecteur: Il s'agit pour ce prologue, d'un rappel mythologique des actions de Dionysos. Si vous êtes curieux ou intéressé pour un lien mythologique, il est possible que ce prologue capte votre attention sinon passez directement à la suite de l'histoire.

rappel:
 

Chapitre I : « Voyage éternellement de nuages en marécages »

Étant immortel, je risquais de m'ennuyer ferme si je ne trouvais pas une occupation. Occupation que j'ai très vite trouvé en usant de ma métamorphie. Ainsi, je me suis éclaté mais totalement pendant trois mille ans. Bon, je l'avoue j'ai un peu merdé au début. Jésus, c'était moi. Oui, ça peut paraître prétentieux mais personne ne peut vérifier mes dires. Le seul problème à cette connerie c'est que ça a définitivement enterré le polythéisme six pieds sous terre. Mais être prit pour un messie capable de miracles était assez drôle. Multiplier les poissons, marcher sur l'eau, diffuser la paix, changer l'eau en vin et j'en passe. Tout ça, j'en étais capable et puis bon un coup de transe et hop les fidèles gobaient n'importe quoi. J'ai ensuite incarné une foule de personnages connus et inconnus comme Charlemagne, exécuter des païens au nom Dieu, c'était vraiment paradoxal de ma part mais, mais j'adore voir des gens mourir et combattre pour leurs convictions aussi futiles pouvaient être. Les humains sont des êtres passionnés et souvent bornés facilement manipulables et les diriger était jouissif. Oui, oui, être empereur des passionnés et des bornés c'était cool. J'ai incarné des nanas aussi que ce soit une putin de Londres au Xe siècle ou Aliénor d'Aquitaine qui était aussi une « dame de petite vertu » mais à plus grand échelle. J'ai pu me taper deux rois, j'ai manipulé mon monde..Bon, j'ai fini par être mis en taule par mes propres enfants mais qu'est-ce que c'était drôle ! Et là vous allez me dire : « Mais...tu étais un mec transformé en nana ? Comment as-tu pu être enceinte ? » et je vous répondrais : « Te pose pas de questions, c'est divin. ». Jouer des nanas, c'était vraiment chouette, surtout étant bi, j'adorais varier les plaisirs.

J'ai incarné Machiavel aussi. J'ai usé de vice pour arriver à ma faim. J'ai manipulé des gens pour faire cramer des mecs qui étaient en travers de mon chemin. J'ai travaillé pour les Borgia. Quelle merveilleuse famille ! Des gens vraiment charmants ! J'ai écrit des livres sur la politique. Bon, j'ai eu le temps de lire beaucoup d'auteurs dans le monde qu'ils soient grecs, perses ou arabes et j'avais donc un socle de connaissances suffisant à mes yeux pour prétendre être moi-même auteur, héhé. Je suis machiavélique !  Et puis, j'ai eu soif de voyage et comme j'aime faire tout et son contraire, j'ai joué aux pirates, une nana en plus. J'ai pillé énormément de bateaux, anglais, français, espagnols ou néerlandais en compagnie du viril Rackham et la douce Mary Read et j'ai conservé un butin assez conséquent pour moi-même afin de m'enrichir encore plus plus tard, bien plus tard. Une de mes plus belles prises était l'abordage, le pillage et le massacre d'un bateau espagnol qui revenait de l'Amérique du Sud, les cales remplies d'or et d'épices. Le trio amoureux que nous étions s'est partagé équitablement mais étant immortel et eux non, j'ai récupéré leur part de butin après leur mort. Plus de 600kg d'or pur et 200kg de pierres précieuses au total. Un beau pactole ! J'en ai enterré une partie vers 1780 aux états-unis et j'ai dépensé le reste menant une vie fait de faste et de luxure à outrance pendant de longues années. J'ai crée un château et des vignes aux États-Unis, juste à 25km de l'actuelle Laurel.

Mais...oui, il y a un mais. Là où j'avais enterré mon butin, un bâtiment s'est construit par dessus à partir de 1792 et pas des moindres : la Maison-Blanche. Sauf que je ne m'en étais pas rendu compte, voyageant à travers les continents, j'étais loin de m'imaginer un pareil revers et c'est seulement dans les années 1900, soit plus d'un siècle plus tard, voulant retrouver mon trésor que je me suis rendu compte de cela. J'ai essayé de m'introduire plusieurs fois dans la Maison-Blanche et même si j'ai parfois réussi, je n'avais jamais assez le temps ou des moyens rapides pour creuser et récupérer mon préciiiieux ! Je sais qu'il est toujours là mon coffre, à plus de 15 mètres de profondeur, les fondations de la Maison-Blanche n'ont pas permit, normalement, de le découvrir. Ce précieux métal m'a obsédé pendant plus de 80 ans, c'est pas grand chose à l'échelle de l'immortalité mais quand même ! Ça fait mal au cul !


Dans les années 1980, l'idée de pouvoir retourner dans le passé a germé en tête après avoir vu Retour vers le futur, le cinéma avait quelque chose d'assez magique et plaisant, je squattais et squatte toujours les cinémas de façon très régulière. Donc, retourner dans le passé. Une idée qui pourrait être facile si j'avais le pouvoir de voyager dans le temps mais je n'ai pas du tout cette capacité. Oui, j'étais vert. C'est drôle pour un mec qui fait pousser dans la vigne, non ? Finalement, j'ai abandonné mon idée après avoir vu Star Wars et la tentative d'invasion des Klongs. Mon envie de découvrir ce peuple a été plus forte que ma soif de l'or et je suis parti pour Havöck.


Chapitre II : Havöck est un Star Wars Holidays


Nous sommes donc en 1999. Comme je l'ai dit, j'ai réussi à aller sur Havöck. Comment ? Allez-vous me dire. C'est tout simple ! En ce jour, c'est pas moins d'un millier de vaisseaux Klong qui ont débarqué à Laurel. C'était un jour où je m'occupais paisiblement de mes vignes et deux vaisseaux se sont posés non loin de chez moi. Autant dire que ces drôles d'oiseaux qu'ils étaient n'avait rien de sympathique mais leur organisation spartiate avait quelque chose de profondément passionnant. Leurs armes ultra perfectionnées me faisait penser à des armes lasers comme dans Star Wars. Il fallait donc que je visite leur pays. J'ai observé la guerre de loin pour saisir mon opportunité quand un klong tomba au combat et été laissé pour mort par ses congénères. Après l'avoir tiré à l'abri des regard, je l'acheva avant de prendre sa forme et le dépouiller de ses effets personnels et je retournais auprès d'un des vaisseaux garé non loin de mes vignes et j'attendais le bon moment pour entrer. Heureusement, leur tentative d'invasion fut avorté et beaucoup de klongs durent battre en retraite, pile le bon moment pour me mêler dans la foule. J'essayais de paraître le plus stoïque possible, cherchant à éviter le plus possible la communication ne connaissant pas leur langue. Je les observais, retranché dans un coin du vaisseau. En six heures de temps, je réussis à faire la corrélation entre certains mots et expressions du visage. C'est ça être un bon acteur ! C'est imprégner du langage, des mimiques pour coller le plus possible au personnage incarné ! Au vue de mes observations, chaque klong appartenait à un clan et se différenciaient par des signes distinctifs ou des insignes. J'avais repéré un ou deux klongs qui portait les mêmes insignes que moi et donc, j'avais décidé de les suivre une fois arrivé sur la planète. L'atmosphère était assez riche en oxygène, l'adaptation sera normalement assez rapide. Par contre, j'étais incroyablement léger, je comprenais pourquoi ils étaient si grands.

Au bout de huit-dix mois, je connaissais suffisamment de vocabulaire et de coutumes kherrs à force d'observation, de lectures, de discours des chefs, pour commencer réellement à m'amuser. J'avais remarqué quelques petites choses : outre une technologie sur-développée à en faire pâlir n'importe quel mortel et même dieux, leur amour pour la baston et la guerre était profondément ancré. J'en avais déjà fait les frais mais j'avais trouvé un moyen pour être respecté car les perdants des combats étaient assujettis aux gagnants. Autant dire que celui qui dictera mes actes n'était pas né. Les kherrs avaient de curieux rituels. Au début de chaque combat, les duellistes buvaient le zveck, une boisson alcoolisée très très forte. A tel point, que les kherrs soufflaient de la vapeur.

ça allait être bientôt mon tour, je ne savais pas me battre, c'est vrai mais j'avais la plupart des résistances communes des kherrs et je pouvais transformer le zveck en le mélangeant à mon vin de folie furieuse. Je mis mon doigt dans le breuvage avant de le boire cul sec. Une petite vapeur s’échappa et je me présenta devant mon adversaire. Je soufflais, je trépignais, je grognais, je le regardais avec un regard à glacer n'importe quel humain. J'avais envie de le tuer et au bout de 30 secondes alors que mon adversaire me chargea, je fonçais sur lui, poing en avant, tel un taureau en furie et le combat commença. Enragé, j'étais enragé, je voulais le buter! Je le mordais, le griffais, l'étranglais, lui retourna les doigts jusqu'à ce qu'ils se déboitent et craquèrent. Au bout de 20 minutes de combat, mon adversaire était ko. J'avais des plaies de ci de là, il avait bien combattu mais c'est MOI qui avait gagné, aha! Je suis un kherr divin MOI! J'avais gagné le respect de mes pairs comme ça.

Le clan 702BEC où j'étais été composé d'une centaine d'individus mâles et adorait se bastonner avec le clan 01VDM situé à quelques kilomètres de là. Ils vouaient un vrai culte à leurs armes respectives et étant un être doué d'éloquence et roi de la discorde, je voulais savoir ce que donnerait un conflit entre ces deux clans.

Un beau jour donc, je me suis glissé dans la peau du chef kherr 01VDM pour lui prendre une arme, un blaster laser de couleur blanche. J'ai étudié au préalable les habitudes de ce chef et de sa famille pour choisir le meilleur moment pour m'introduire chez lui. Une fois le vol effectué, je fis en sorte d'accuser le clan 702BEC en tentant de lancer une rumeur. La rumeur s'amplifia et finit par atteindre les oreilles du chef. Moi, j'étais retourné dans mon clan et j'attendais, du moins je l'espérais, un début de conflit, quelque chose. En attendant, j'avais testé mon vin, pourtant puissant, à un kherr mais 70% d’alcoolémie, ce n'était rien face aux 90% de leur breuvage. J'avais bien dormi moi après avoir bu ça tiens ! Puis quelques jours plus tard le chef 01VDM se rendit chez mon chef avec une troupe de guerriers farouche et vaillante. Notre chef nous rassembla pour nous annoncer la demande de bastonnade ou duels, j'avoue que je comprenais encore assez mal certaines locutions, pour...euh...venger le vol du blaster. J'étais donc assez déçu même si les 01VDM ont perdu leur duel, le fait que les kherrs n'étaient pas rancuniers ni facilement « soulables » et difficilement corruptibles. J'étais finalement assez déçu et je décida donc de partir d'Havöck. L'opportunité se présenta en 2000...ou 2001, je m'en souviens plus. Quand la cheffe suprême des Kherrs, Nere 3MAJ, devait se rendre sur Terre pour signer une trêve. Je me portais donc volontaire pour faire parti du cortège diplomatique invoquant alors que j'étais bilingue kherr-anglais (et grec ancien mais là ça commence à remonter et j'ai pas pratiqué ce langage depuis pfiouu, des lustres.) Ainsi, j'étais revenu sur Terre et après être acquitté de la mission diplomatique, je m'en allais et reprit une apparence terrestre.
Chapitre III : les conneries de trop!


J'avais donc après cette péripétie prit un peu de vacances à Laurel dans mon château vignoble. Oui, je n'étais pas parti hyper loin mais il faisait bon, c'était sympa. Entre 2001 et 2010, j'ai usé de ma métamorphie à faible usage, juste pour profiter un maximum de la gratuité que chaque personne pouvait m'apporter : bons de réduction, jeux à gratter, places de cinéma. Non seulement, j'ai pu amassé un peu d'argent avec la vente de mon vin mais en plus, je faisais des économies. Merveilleux, n'est-ce-pas ? J'ai passé un diplôme de théâtre et faisait des spectacles assez régulièrement. J'avais un tel succès que j'ai même fait une tournée mondiale. En 2010, une école ouvrait à Laurel. Une école de dotés. Amusant ce truc, non ? Nous, nous avons appris seuls à maîtriser nos pouvoirs, les humains servaient de test quelque part. Ces humains améliorés étaient donc contrôlés et bridés. Tant mieux, ça serait bête qu'ils fassent des conneries, il y a déjà assez de Moi ici ! Quatre ans plus, le barrage céda, à cause d'araignées géantes qui m'hérissait le poil. La rivière en contrebas devint un fleuve gonflé et tumultueux. Je peux vous l'avouer volontiers, j'ai eu la peur de ma vie ce jour-là. Mon vignoble comme je l'ai déjà dit, était situé à 25km de Laurel mais beaucoup de choses s'est construite depuis 1780 dont le barrage à 4km de chez moi. Quand il céda, le torrent d'eau arriva jusqu'à mes vignes détruisant 40% de mon vignoble. Saloperie d'araignées aliennes ! Je me suis bourré la gueule pendant des mois, une dépression qu'ils disaient les médecins. Connerie, j'avais juste l'alcool triste ! Et puis, mon château n'a pas été détruit donc faire repousser des vignes instantanément était aisé ! Mais trop simple, je voulais faire jouer les assurances avant pour être indemnisé des dégâts et une fois fait, j'ai tout fait repoussé. Malin hein ?

Un an après, en 2015, voilà que des humains améliorés se prenaient pour des héros garants de la sécurité des humains normaux. La bonne blague ! A partir de ce moment, tout était parti en couille absolument tout. Que ce soit le bordel fait par les Knightmares venus du ciel et la protection soit-disant héroïques des Légendes et des Jokers en 2016 et surtout, surtout le kaiju l'année d'après en mai 2017. Mais ça, j'y reviendrais ! Parce qu'en 2016 et 2017, j'avais fait mon plus beau coup d'éclat même si cela a mal fini...Mon envie de récupérer mon trésor était à nouveau là et il fallait donc que je trouve un moyen sur la durée pour avoir le temps de faire des travaux dans la Maison-Blanche. Et puis, je m'étais dit « Eurêka ! Il faut que je devienne Président des États-Unis ! » Ayant encore beaucoup d'économies, j'ai pris l'apparence d'un milliardaire. Mon pseudo ?John Doe. Étant d'un naturel blagueur et étant encore très puissant à l'époque. J'ai réussi à mobiliser les américains en usant des mes talents et mes pouvoirs d'éloquence pour les persuader du bien fondé de ma candidature. J'ai pourri la candidature de mon adversaire et j'ai négocié avec les Russes une alliance contre la Corée du Nord et la Chine en échange de pots-de-vins injectés sur les comptes des grands électeurs. Ainsi, même si le peuple était contre moi en soudoyant le reste, j'assurais ma victoire. J'ai dénigré les femmes, les homos, les dotés, les immigrés, les chinois et les italiens. J'ai, en gros, foutu le dawa et pourtant, cela a fonctionné, j'ai été élu en novembre 2016. Entre novembre 2016 et le 20 janvier 2017, date de mon investiture, j'étais retourné à Laurel pour jouer au casino où j'ai triché facilement pour gagner un peu de sous. Je  m'étais occupé de mon vignoble et le 20 janvier 2017, je suis parti à Washington pour suivre le protocole. J'étais à deux doigts de toucher mon but ! Mais au moment où je jura sur la Bible, un orage terrible arriva et j'étais foudroyé par un éclair de feu de Zeus. Oui, c'était mon père qui en avait ras la barbe de mes conneries. L'éclair m'emporta directement sur l'Olympe, laissant un paire de chaussures noires fumantes devant une foule à la fois ravie et médusée de ce qu'il s'était passé. Mon père sans dire un mot me dépouilla de la plupart de mes pouvoirs et me renvoya chez moi sans ménagement. Déchu et avec un pouvoir bridé, je ne pouvais plus être métamorphe et la plupart de mes autres capacités ont été réduites ou ont carrément disparu. Saleté de dieu suprême !

J'ai imploré la clémence de mon père pendant des mois mais rien n'y faisait, il était sourd à mes prières. J'ai donc repris mes voyage et en juin 2017, je posais mes valises dans le Nord du Japon. Tu parles d'une idée. Un kaiju immense a débarqué et a tout balayé sur son passage dont moi. Trois fractures. Pour la première fois, j'ai ressenti la douleur humaine et c'est vraiment pas agréable ! On remerciera l'intervention des héros dotés d'ailleurs, très utile. Il y a eu plein de morts, tant avant je trouvais ça chouette et même jouissif maintenant c'est devenu flippant. Je me demande ce qu'il se serait passer sans les groupes d'interventions. Si ça se trouve, il y aurait eu moins de monde...surtout à San Francisco, les pauvres innocents...Une fois rétabli, je suis retourné dans mon vignoble et ayant toujours une curiosité pour tout, j'ai décidé de postuler pour la Heroes Sup en tant que professeur de théâtre après l’événement de la faille dimensionnelle et de la traîtrise du vice-directeur. J'enseigne donc depuis le 1er février 2018.



Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : Shirin Neith
❝ Âge : 23
❝ Avatar : Aikuro Mikisugi (kill la kill)
❝ Passions & Hobbies : le chocoooolat
❝ Découverte du forum : je fais presque parties des murs
❝ Un petit mot pour la fin : love ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: Avant j'étais Dionysos Diogone, Zeus de Nysa mais ça c'était avant. Ven 10 Mar - 23:00

tu es validée !


Tu es dès à présent professeur d’art dramatique au niveau 23. Tu peux maintenant disposer de ton costume et ton gadget.

Tu peux tout d'abord venir nous dire ton don, ton métier et ton super-pseudo ainsi que réserver ton avatar.

Ensuite, tu pourras créer ton journal et commencer à gagner de l'expérience en participant activement au forum. Tu peux également t'inscrire dans le sujet recherche de RP ou, si tu veux faire des rencontres totalement imprévues, dans la random roulette!

Si tu as une question, n'hésite pas à nous en faire part, le staff est là pour t'aider au mieux et pour t'aiguiller vers la bonne voie.
Bonne chance dans la ville des héros!


_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org

Avant j'étais Dionysos Diogone, Zeus de Nysa mais ça c'était avant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Paperasse :: Les Inscriptions :: Les admis-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit