.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Home sweet...home? (PV Jonas Cros)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Dans le ciel! Zooouu!
❝ POINTS : 25

MessageSujet: Home sweet...home? (PV Jonas Cros) Mar 7 Mar - 21:28

Après sa rencontre catastrophique avec Meknes, Wilhelm s’était dit qu’il ne pouvait pas attendre plus longtemps avant de se dévoiler et d’entrer en contact avec le héros qui avait pris sa place. Il était revenu pour ça, pour être un mentor. Même si toutes les réactions étaient possibles de la part de ce Laughing Jack qu’il ne connaissait que par l’intermédiaire des médias, Strider n’en avait envisagé qu’une seule jusqu’à aujourd’hui : celle où son mentorat était le bienvenu. Alors qu’il était sur le chemin du manoir, le doute commençait à s’installer. Insidieux, le doute commença à attaquer la pertinence de son retour. Le gouvernement s’intéressant plus sérieusement à l’éradication du crime dans la ville, les jokers avaient été créés pour alléger la charge de travail des Légendes et la S.A.D était là pour s’assurer que tous ces supers agissaient selon un cadre sécuritaire pour le grand public. Alors pourquoi est-ce que le retour d’un ancêtre serait bénéfique pour cet endroit qui semblait vouloir se débarrasser des erreurs du passé. Mais est-ce que Wilhelm était une erreur du passé? C’est vrai qu’il n’avait pas toujours utilisé des méthodes qui auraient été approuvées par des fonctionnaires. La vie de combattant du crime avait tendance à obliger des décisions grises, ambigües. Pourtant, même avec son lot d’erreurs et de regrets, Strider était convaincu d’avoir toujours pris la moins pire des décisions pour l’humanité en temps de conflits. La guerre, ce n’était pas fait pour tout le monde mais, il en était certain, c’est la seule chose qu’il savait bien faire. Il avait échoué au jeu de l’amour, il avait même essayé sans grand succès de vivre une vie de civil. Au final, tout ce qui lui allait bien c’était d’être dans le feu de l’action. Alors était-ce seulement un désir égoïste qui le poussait à revenir? Non…non.

Wilhelm avait regardé Laughing Jack à la télévision. Il l’avait vu faire des erreurs de technique, prendre des coups et perdre. Il avait bu beaucoup de choses mais ce qui était le plus flagrant était ce qu’il n’avait pas vu. Il n’avait pas vu l’étincelle, l’espoir qui émanait auparavant de chaque apparition des Légendes. L’espoir qui laissait croire aux citoyens qu’ils n’étaient pas seuls, que l’humanité se sortirait toujours du pétrin, que des anges gardiens veillaient sur eux. Laughing Jack ressemblait à une réplique, à la doublure de la star du film, bref, il ne ressemblait pas à une tête d’affiche. Strider, lui, l’avait été toute sa vie. Sans les Légendes, les supers n’étaient que des visages anonymes possédant d’immenses pouvoirs. Comment faire confiance à des inconnus pour leur confier la survie de l’humanité? Comment leur faire confiance pour qu’ils n’abusent pas de leurs pouvoirs? C’était ça aussi le rôle des Légendes, de garder l’équilibre entre les non-dotés et les dotés. Au-delà de son manque de charisme, Wilhelm avait aussi remarqué que l’équipe était plutôt maigre en ces temps d’agitation. Une seule Légende alors que le gouvernement se vantait d’avoir rempli son quota de Jokers pour l’année? N’y-avait-t-il pas de Jokers assez efficaces pour passer aux choses sérieuses? Laughing Jack était seul. S’il pouvait régler qu’un seul des problèmes de son successeur, celui-là était plutôt facile.

Le deuxième doute qui lui passa par la tête fut la réaction de la Légende face à son retour. Peut-être que le plus jeune le prendrait comme une insulte? Pour qui il se prenait, Wilhelm, de débarquer à l’improviste et de s’imposer dans une demeure qui n’était plus la sienne depuis deux ans? Si Laughing Jack faisait ce qu’il était reconnu pour faire…rire… sous son nez, ce serait terrible. Allez, du courage. La bouteille lui était tentante mais il avait arrêté depuis longtemps. Il avait arrêté depuis Brooke… Ce n’était pas plus mal en considérant ce que l’alcool lui causait comme effet. Si les Légendes avait besoin de renfort, l’équipe n’avait certainement pas besoin d’un coéquipier violent et instable.

Finalement arrivé devant la grille du manoir des Légendes, Wilhelm prit une grande inspiration. Au diable les doutes! Qui ne tente rien n’a rien comme on dit. Il n’aura qu’à aviser s’il devait être triste ou non après la rencontre. Pour l’instant, il valait mieux assumer le meilleur des scénarios! L’ancien justicier appuya sa paume sur le détecteur digital. La voix d’Archimède lui répondit aussitôt.

« Monsieur Wilhelm. Vos autorisations sont périmées. »

La voix robotique était accompagnée d’une légère froideur. L’intelligence artificielle n’aimait plus beaucoup l’homme depuis que sa relation avec Brooke était devenue houleuse. Wilhelm se passa la main sur le visage, embêté.

« Je suis convaincu que tu peux faire une exception, mes autorisations vont être reprogrammées d’ici peu. Si ma rencontre avec l’actuel locataire se passe bien. »

« Personne n’habite ici. »

« Laughing Jack... »

« Négatif. »

« Est-ce qu’il est là au moins? En ce moment? »

« C’est confidentiel. »

« Come on. »

Wilhelm foudroya du regard l’écran qui représentait le robot au-dessus de l’écran digital.

« Je vais vous laisser entrer mais c’est une faveur, comprenez-le bien Monsieur Murnau. Une faveur que vous ne méritez pas, d’ailleurs. »

La grille s’ouvrit et se referma presque sur Wilhelm qui se sentit pousser vers l’avant. Cet androïde n’avait pas perdu son caractère. Il lui rappelait celui de sa créatrice. Ému, le trentenaire se remit en marche vers la porte d’entrée du manoir. Toc toc toc.


Dernière édition par Wilhelm Murnau le Lun 20 Mar - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Certainement dans sa boutique
❝ POINTS : 14

MessageSujet: Re: Home sweet...home? (PV Jonas Cros) Lun 20 Mar - 18:14



Petit Padawan


Feat Wilhelm Murnau

Il suivait donc ce quotidien, partageant les connaissances théoriques d’Archimède avec celle qu’il récoltait sur le terrain. Choisissant parfois d’en partager avec le centre Joker afin de faciliter le travail des autres héros. Il savait bien que le gérant du centre ne l’appréciait pas, mais ça n’allait pas l’empêcher d’aider ses confrères. Non, il n’avait pas l’état d’esprit « Tu ne m’aime pas, je ne t’aime pas », pas de rancune, pas de rancoeur. Pas trop. Alors qu’ils conversait tranquillement sur les activités soudainement inexistante de Purple Haze depuis quelques mois, le majordome des Légende se fit silencieux.

« Un soucis Archimède ? »

Pas de réponse immédiate, il devait être occupé autre part. Où ça ? Jonas n’en n’avait pas la moindre idée, affalé dans le canapé il n’était pas prêt de voir le visiteur qui patientait devant le grillage du manoir. Intrigué, il finit par se lever, défroissa un peu les plis de son t-shirt et posa les documents qu’il consultait sur la table. C’était un peu le bazar cette table d’ailleurs, heureusement qu’Archimède était là avec ses robots. La Légende gagnerait tellement de place en utilisant des tablettes pour consulter tout ça, mais il avait un peu de sang de vieux semblait-il.

« Vous avez de la visite monsieur. »

La voix de l’IA était sèche, une chose rare et un mauvais signe pour la suite. Jonas n’était pas très bon pour saisir les sous entendus alors il ne savait pas si Archimède voulait lui dire que de vrais ennuis arrivaient ou si, tout simplement, il n’aimait pas celui qui pointait son nez au manoir. D’ailleurs qui laisserait-il bien rentrer ? Surtout à contre coeur. Il était tout naturel qu’il se tende, même légèrement.

« Quelle genre de visite ? »

« Une simple visite de courtoisie. »

Ce n’était donc que ça. Rassuré, Jonas laissa ses épaules s’affaisser. Il avait appris la leçon, juste être lui même. C’était une simple rencontre, même si la personne devant la porte ne devait pas être bien commune. T-shirt, pantalon de jogging, pantoufle, l’intégrale de la personne détendue.

« À quoi je dois m’attendre ? »

Silence. Ce n’était pas plus mal, il serait authentique, spontané, pas d’avis tierce pour l’influencer. Les mains dans les poches, il se dépêcha d’aller ouvrir la porte, le toc toc toc se faisait de plus en plus pressant. La main sur la poignée, il ne prit pas de longue inspiration avant d’ouvrir.

« Bonjour, bonjour ! Bienvenue, je suis Laughing Jack. Puis-je savoir ce qui vous amène ? Et qui vous êtes au passage, peut-être que ça m’expliquera pourquoi notre bon majordome n’apprécie pas votre visite. »

Il est vrai que le visage du visiteur ne lui disait rien. Enfin, peut-être que si ? Non, il ne lui disait rien… où alors… En tout cas il ne le laissait pas rentrer pour l’instant, mieux vaut savoir qui ont invite dans sa demeure. Qui sait, peut-être que cela pourrait être un vampire ?

HRP:
 

© code by Lou' sur Epicode


_________________

Best Avava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Home sweet...home? (PV Jonas Cros)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Le centre ville :: Le quartier résidentiel-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit