.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

(100%) Fight me IRL, 3 stocks, no items, final destination, fox only, no DLCs! also no weird omega stages and no walljumps!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : SDF
❝ POINTS : 67

MessageSujet: (100%) Fight me IRL, 3 stocks, no items, final destination, fox only, no DLCs! also no weird omega stages and no walljumps! Lun 3 Avr - 19:00



Criminel



If it moves, it's not dead enough!

ASHFORD Emily
____________________________________________________________________
I blow up things and then i clean up.


❝ Âge : 24
❝ Sexe : Boy (?)
❝ Origine : Autre dimension (Enfer Grècque)
❝ Race : Humain / Demi-Hydre
❝ Orientation : L'amour n'a pas d'yeux, et ses standards non-plus.
❝ Métier : "Nettoyeur"
❝ Statut social : SDF
❝ Situation amoureuse : Constamment en couple avec une personne différente tout les jours
❝ Date de naissance : 9 Avril


Caractère
____________________________________________________________________
The oven ovened itself, mom, what the fuck


Well, Emily est... particulier. Dans ses magnifiques grands yeux lavande, il semble tout voir comme une éternelle blague destinée à se répéter sans arrêt. Le nombre de choses qu'il prend au sérieux sont extrêmement restreintes et il ne semble pas s'en soucier plus que ça. ça reste cependant un défaut puisque sa sale manie de tout prendre pour acquis l'amène aussi à sous-estimer ses adversaires, ou complètement abuser de son don, qui, à chaque utilisation, ronge un peu plus son corps à chaque fois. Emily cependant a un goal dans la vie, un seul, un unique et implacable: se marier. Et si dans les shonens on vous apprend que c'est la route qui vous amène à votre rêve qui décrit vos exploits; ce n'est pas "son" cas. Emily a déjà atteint son rêve, 143 fois jusqu'ici; mais ne peut pas s'empêcher de trouver de nouvelles personnes suffisamment fringantes pour l'impressionner, l'obligeant à papillonner à droite et à gauche pour trouver la prochaine personne qui fera battre son coeur. Bien sûr il n'oublie pas ses précédents amants; c'est pour ça qu'il n'a aucun(e) "Ex" et update simplement son statut de relation sociales comme "nouvelle relation" à chaque fois. Le peu de gens qui le connaissent dans cette zone obscure du web prennent ça comme une blague et... oh boy, ils ont tord.

Mais une Yandere n'en serait pas réellement une sans un grotesque et abusif besoin de se faire remarquer par senpai, et c'est avec cet état d'esprit qu'Emily ira avec passion massacrer tout les proches de ses amours préférés s'il les juge un peu trop collants avec sa cible principale. Si vous pensiez pouvoir vous asseoir dans votre appartement et délester le plat d'hier soir après une longue journée de travail, et ce, en paix; vous n'aurez certainement pas cette chance. Un vrai stalker collectionnant photos, bandes sonores.. il ira même s'inviter chez vos parents pour se faire pistonner. Bien sûr, n'ayant qu'un sens peu développé du consentement, il n'a rien à faire de votre avis sur la question : le fait que vous respiriez encore est déjà un signe que vous êtes faits l'un pour l'autre!

Emily a un humour spécial gravitant principalement autour du cassage de quatrième mur et de blagues vaguement sexuelles; agissant comme une adolescente qui serait restée bloquée à la même année pendant des décennies (shh, ça a du sens, dans ma tête).

Bien sûr, extrêmement peu de choses l'impressionnent (cf : début de la fiche); mais le peu de moments où il se sent paniqué ou incapable de gérer une situation, il va probablement commencer à agir de manière plus sérieuse et réfléchie. Idiot, mais certainement pas autant qu'il adore le laisser paraître.


❝ Particularités : Il agis et s'habille comme une fille; sa voix rend également ses contacts perplexes. dû à ses (peu) d'origines en tant que monstre, ses dents sont acérées comme un piège à ours, et ses yeux sont d'une couleur lavande; aux iris perçantes.
❝ Tics et manies : Il est incapable de se passer des blagues suggestives et références pop culture

❝ Passions : Cosplay, devenir la waifu parfaite, effacer les choses qui l'emmerdent.
❝ Phobies : Le son du tonnerre déclenche des crises d'anxiété; il déteste qu'on lui parle de "famille"

❝ But : Vivre une vie parfaitement normale et silencieuse comme n'importe quel membre de la société; et cela tout en conservant l'énorme plaisir qu'il prend à harceler ou tuer ses amants par excès de zèle ou de jalousie.
❝ Rêve : Exécuter un triple backflip au dessus de la tour eiffel et retomber sur ses jambes sans détruire ses mollets (tldr: il en a pas)


Identité secrète ❝ Lesser Star
____________________________________________________________________
"Gommage ne s'applique pas qu'au maquillage"


❝ Origine : Prodige
❝ Don : "Emptiness Voracity" - Emily peut utiliser une énergie noire et rouge, malléable, prenant plus souvent la forme de dents charnues et d'hydres. Tout ce qui est touché par cette énergie et effacé de l'existence. L'effet n'étant pas immédiat pour les plus gros objets, il est souvent nécessaire à Emily de dévorer la cible à plusieurs reprises pour l'effacer dans son entièreté. En clair, c'est une énergie qui peut passer de "solide" à "tout ce qui est à l'intérieur est considéré comme inexistant".
❝ Maîtrise : 9/10 - Bien qu'il maîtrise ce pouvoir particulièrement bien, il reste uuuuuun détail qui limite son temps de combat de beaucoup : il est toujours incapable de s'empêcher de s'effacer lui-même en attaquant ou se défendant. Il est donc seulement capable de l'utiliser jusqu'à ce que la zone utilisée soit complètement dépourvue de peau, muscles ou nerfs.
❝ Points forts : Permet de complètement gommer de l'existence tout ce que l'énergie touche. étant malléable, elle peut prendre n'importe quelle forme qu'Emily imagine, à condition que son corps lui permette d'endurer le contrecoup de sa "création". Emily peut faire passer l'énergie suivant deux "modes" ; Solide et Vide. Lorsque l'énergie est solidifée, elle agira comme n'importe quelle arme ou masse normale; et peux même être cassée en morceaux si elle encaisse une attaque trop puissante. En revanche, si la manifestation du vide n'est pas en état "Solide" lors de l'attaque d'Emily, aucune arme ne pourra l'empêcher de dévorer sa voie à l'intérieur. (Pour les artéfacts; c'est quelque peu différent : à moins qu'Emily parvienne à complètement dévorer l'arme, elle sera re-rendue réelle après quelques jours sans être au contact d'Em'). La même chose s'applique lorsque l'EV dévore la chaire humaine des personnages joueurs : l'effacement sera beaucoup plus lent que les objets sans vie, et leur corps sera revenu à la normale d'ici quelques jours à condition qu'Emily n'ai pas dévoré plus de la moitié des organes vitaux.

❝ Faiblesses : La limite de ses attaques dépendant en grande partie de la quantité d'énergie de vide qu'Emily concentre dans une attaque. Les hydres, par exemple, peuvent étendre leur cou ou augmenter leur taille sur environs 5 mètres si elles sont plusieurs; tandis qu'une unique, grosse hydre, pourra s'étendre jusqu'au double, mais n'aura que peu de vitesse pour se lancer. L'autre gros point faible d'Emily (à part sa portée réduite) est que l'énergie est obligée d'avoir au minimum deux centimètres de contact avec son utilisateur : l'énergie va toujours apparaître du corps d'Emily et lentement dévorer son point de départ. En clair : le plus Em' utilise son don, et le plus son corps est dévoré par l'EV. En revanche, un détail important est qu'Emily n'est jamais "effacé" par son pouvoir, mais transféré entre la "réalité" et le "vide"; ce qui signifie que ses membres sont toujours présents mais inutilisables pour attaquer, et réapparaîtrons dans le monde réel après (beaucoup) de repos. Emily ne peut bien sûr pas attacher le point départ de l'EV à un membre semi-existant; le point de départ nécessite d'être complètement réel. En TLDR : le plus Emily fight, et le moins il existe (et en prime il hurle comme une truie quand ça commence à attaquer ses tissus musculaires, nice concerto).

■■■ Ton matériel de héros ■■■

❝ Costume : [Here]
❝ Arme : Boîte de mouchoirs vide
❝ gadget : Aucun
❝ Véhicule : Aucun


Histoire
____________________________________________________________________
BITE THE DUST!


Ils disent que l'amour est une chose qui se fait à deux. Et ce jeune garçon à la chevelure blonde clair ne pouvait dire le contraire. C'était bel et bien une chose qui ne peut se réaliser que lorsque deux éléments très importants sont réunis : le premier, bien sûr, étant la « demoiselle » du couple. Elle se doit d'être belle, gentille et responsable. Ce sourire d'ange s'illustrant par pas moins de 38 canines acérées comme des lames de rasoir feraient fondre n'importe quel homme. Et qui ne tomberait pas pour ses magnifiques mirettes lavande ? Une peau douce, bronzée et bien entretenue, une silhouette qui détruirait les scores dans le top 15 des waifus du mois. Aucun doute, le premier élément était parfaitement à sa place dans cette équation. Le second élément... eh bien, disons qu'il est plus ou moins présent également dans cette pièce lugubre et mal éclairée. Le second élément, que l'on appellerait « l'homme » est assis confortablement sur une vieille chaise en plastique, les bras solidement liés par une corde qu'Emily avait noué avec amour autour de ses poignets. Il hurlait et cilait aussi fort qu'il pouvait, demandant à ce que quelqu'un vienne le sauver. Le garçon d'un mètre cinquante-neuf secoua sa tête, envahis par la confusion. D'après le manuel, l'homme était sensé hurler « Je t'aime ! Je t'aime ! » mais à la place, il était en train d'hurler des profanation, crier, et repeindre ses sous-vêtements d'un liquide qui n'est pas celui qu'Emily avait prévu de cultiver ce soir. « No, No, This is all wrong ! » se dit Emily. En effet, quelque chose n'allait pas dans cette équation. La femme (qui n'en est pas une) était bel et bien présent, mais le marié, lui, semblait ne pas désirer cette relation conjugale. Insoutenable ! Comment est-ce qu'on pourrait marier ces deux là si l'autre est clairement en opposition avec la formule ?

Il se creusait la tête du mieux qu'il pouvait, fronçant les sourcils et tapotant sur ses lèvres. Le tueur en série n'était pas totalement convaincu. Qu'est-ce qu'il pourrait ajouter comme épice à la formule pour rendre son couple aussi normal et parfait que tout les autres ? Mais oui ! Bien sûr, il faut changer les traditions ! Au lieu d'une femme et d'un homme aimant, il suffit de remplacer la seconde valeur !

«- Mais oui ! Un CUTTER ! »

Mais oui ! Pourquoi il s'était embêté à essayer de trouver un remède miracle à l'amour. Depuis la nuit des temps les êtres humains utilisent les vertus romantiques des objets tranchants pour pousser leur cible à s'ouvrir à eux, et parfois en plus d'un sens que simplement spirituel ! Les lèvres d'Emily se retroussèrent alors qu'il plongeait sa main dans son gilet de lycéenne, sortant lentement un objet jaunâtre pourvu d'une lame qui se faisait de plus en plus longue au fur et à mesure que les cliquetis et les hurlements de l'amant se firent entendre. Ah, Emily avait tout compris à l'amour, pourquoi s'embêtait-il à essayer de comprendre les humains quand il pouvait simplement couper sa propre voie à l'intérieur d'un homme ? Fier de lui, il remplis ses poumons et sourit.

«  Femme + Cutter – Homme = Homme et demi ; et Homme et demi + Femme = Amour ! Coupe juste la conscience et tout le monde s'aime, c'est pas génial ? Ah là là ! I'm the smartest, i'm so smart ! »

Alors que les larmes perlèrent sur le visage de l'homme kidnappé ; Emily s'avança doucement dans sa direction, étouffant un rire à mi-chemin entre l'extase et l'auto-satisfaction.

-------

Cette journée était magnifique. Oui, la nuit dernière avait été exquise et avait parfaitement illustré l'image que symbolise l'amour jeune, sauvage et sans précédent. Il serait du gâchis que de rentrer chacun chez soi et ne plus jamais parler l'un avec l'autre.. ce que les autres jeunes appellent « Histoire d'une nuit » n'a aucun intérêt pour Emily. Seul le véritable amour compte, et tout ce qui se trouve autour n'est rien de plus qu'un prétexte pour retarder l'inévitable case du mariage. Trop de gens incertains, ça le rendait malade. Il soupira, son regard tardant à passer d'une enseigne de boutique à l'autre. À quoi pensait-il, réellement.. il n'avait pas d'argent, pas de maison, il n'avait personne vers qui réellement se tourner jusqu'au prochain ordre de mission par « le boss ». Bien sûr, il y avait le professeur Yashiro, mais il avait déjà refusé quinze fois, et à la seizième, il lui avait cassé le bras en prime.

Quand soudain.. les joues d'Emily rosirent. Il s'était stoppé au milieu de la foule ; alors que tout le monde ne semblait être préoccupé que par leurs propres histoires. Il pouvait le sentir peser sur lui : le regard doux d'une personne généreuse et tendre qui était prête à dépenser quelques billets insignifiants pour faire plaisir à celle ou celui pour qui son cœur bat. Oui, son petit ami qui était avec lui en ce jour. Près de lui, très près de lui. Comment est-ce possible, pensez-vous ? Après tout, Emily est complètement seul au milieu de cette voie populair de la ville ; aucun téléphone en main et personne qui semblait le connaître aux environs. Et pourtant... si. Emily rougis de plus belle, alors que son regard semble fuir celui de son amant, timide.

« - ...N—Non.... Ed', On se connait que depuis 74 heures et 10 minutes.. cette bague est vraiment chère, c'est un peu.... »

Romantique.. oui. La dernière fois qu'un garçon lui avait fait une proposition pareille, Emily n'avait pas pu s'empêcher de s'emballer et prendre bien plus que ce qu'on lui donnait à manger. La bague était magnifique, des diamants et de l'or, tout ce qui peut faire rêver une gyaru accroc à l'argent. Mais Emily n'était pas l'une de ces gold-digger ! Tout ce qu'il souhaitait était le bien être de son couple. Une fois encore, il tourna la tête en direction de son amoureux, mais fut à nouveau pétrifié par son charisme. Mordant ses lèvres, il répondit sur un air hésitant. Personne n'avait parlé, et pourtant, ce garçon semblait parler tout seul au milieu de l'allée.

«  Je--... Tu ferais ça pour moi ? Celle là ? Celle qui brille et tout ça !... mon amour, tu sais que la seule chose que je désire est ---... »

Son cœur fit un bond en avant. Il était charmé ; et avant d'acheter cette bague, il désirait regarder son amoureux complètement, à nouveau. Il sourit timidement, alors que ses doigts saisirent la fermeture éclaire de son sac, l'ouvrant délicatement... Il le voyait finalement de ses propres yeux, complètement ; alors qu'un rayon de lumière filtra à travers les buildings pur illuminer le contenu du sac : Un objet pixellisé par la censure japonaise et un demi-litre de sang le recouvrant. C'étaient sans nulle doute la partie inférieure du corps d'un homme ; ce qu'on appellerait « Bijoux de famille ». Emily regardait cette chose ensanglantée comme s'il s'agissait de l'amant avec lequel il s'était amusé la nuit dernière. C'est exact : Emily est un tueur en série, et afin de prolonger ses relations amoureuses plus longtemps, il se fiche qu'une personnalité soit attachée ou non au corps de ses amants ; et à un point avancé... il se fiche aussi que quoi que ce soit soit attaché à leurs « corps » tout court. Il pris une grande inspiration et fermas doucement le sac avec un air satisfait, alors qu'il plongea sa main dans l'une des poches extérieur et en ressortit quelques billets du porte-monnaie de sa dernière victime.

Ce jour là, Edward Sanen, 32 ans, mannequin pour la chaîne de vêtements H&D, fut signalé disparu par les autorités locales et les journaux. Il fut déclaré « décédé » une semaine plus tard, certaines parties de son corps ayant été identifiées dans différentes pièces de son appartement secondaire ; des tissus qui n'étaient pas plus grands que trente millimètres. Aucune trace de sang ou quoi que ce soit d'autre n'avait été laissé derrière, et le mystère planant sur sa mort restait entier. En l'espace de quelques mois, de nombreux cas de meurtre et disparitions ont été signalés dans des circonstances similaires. Tous de beaux jeunes hommes ou de belles jeunes femmes , tous entre vingt et soixante ans ; n'ayant rien laissé derrière eux autre que des indices mineurs.

------

«C'est notre cinquième dîner ce soir ! Comment tu te sens ? »

Emily sourit tendrement alors qu'il observait son partenaire de la soirée, dans un sac, avec une tasse de café relié à l'intérieur d'un autre sac en papier pour se donner l'impression qu'il buvait. Emily fronça un sourcil. Ed' ne semblait pas trop dans son assiette depuis quelques jours. Peut-être qu'il était malade ? Ou bien souffrait-il des mêmes problèmes que tout ses précédents amants après que leur relation se soit éternisée. Il soupira tristement, penchant la tête sur le côté.

« Est-ce que tu doute de moi ?.. tu as encore perdu une partie de toi hier, j'ai l'impression que tu te laisse mourir.»

à la fois innocent et probablement en complet déni, Emily tenta de trouver une manière de raviver un peu sa relation avec son amoureux, alors que les passants commençaient à se demander ce qui pouvait bien sentir aussi mauvais dans les environs. Un café aussi populaire avec de tels défauts ? Ça avait pour sûr de quoi soulever des questions, et probablement des estomacs, parce que quelques clients tournaient doucement vert. De son air innocent (et drogué) Emily commença à reminiscer.

« -Oh, c'est vrai que je ne t'ai pas parlé de mon passé. Mais comme il commence à se faire tard et que je vais sûrement devoir répondre de mes péchés dans quelques minutes, laisse moi te faire savoir tout ce qu'il y a à savoir sur moi. Bien sûr je ne me rappelle pas entièrement des détails reliés à mon enfance mais ehhh, c'était y'a longtemps. Emily est un grand garçon-fille maintenant ! Bon ! Hmmm si je me souviens bien j'ai été en hôpital psychiatrique parce que j'avais du mal à exprimer mes sentiments réels ; hmm... est-ce que c'était comme ça ? Je me souviens plus. Quand mon don s'est éveillé, j'ai fait une boulette et j'ai assassiné l'un des autres pensionnaires. Du coup ils m'ont mis en centre de correction. M---Me regarde pas comme ça ! L'adolescence est toujours difficile pour tout le monde tu sais, on change ! On fait des décisions stupides et on commence à porter des vêtements trop flashies...--- je veux dire, c'est derrière moi tout ça, hahaha ! Erhm... où j'en était ? Oh, yea ! Après être sortit du centre, j'ai commencé à traîner avec ce garçon... Sigma, je crois. C'était un beau garçon, et il était fort, aussi ! Mais tout le monde s'est fait canarder par le boss de la famille. Oh ! Oui, c'est là où ils m'ont embauché ! Le boss me donne de l'argent parfois si je nettoie les pièces ! Je veux dire... je mange beaucoup. Eh ? …. »

Emily haussa un sourcil. Il y avait quelque chose qu'il n'avait manifestement pas apprécié dans le regard que lui avait adressé cet appareil génital amputé à l'intérieur du sac. Oui, c'était le regard du jugement. (bien sûr, tout cela se passait dans la tête d'Emily, parce que comme vous le savez, les bijoux de famille ne sont pas capables de voir, parler ou ressentir quoi que ce soit). Il sentait monter en lui une sorte de colère silencieuse, alors qu'il posa sa main contre sa poitrine.

« P---Pourquoi tu veux savoir combien de kilos je pèse !? Tu sais pas que ça se fait pas de demander son poid à une fille !? »
« Madame, votre caf--- »

Dans un excès de rage, Emily lança un violent coup de pied dans la table, avec suffisamment de force pour à la fois la briser en deux et l'expédier dans la rangée suivante. Ce coup inhumain s'était accompagné d'un cri bestial. L'attention était maintenant complètement attirée sur le blondinet. La mauvaise odeur du membre commençait à se répendre aux narines de tout les clients, alors que la « chose » gisait là au milieu de la pièce. Une scène de ménage éclata alors entre Emily et le euh... « truc ».

« POUR QUI TU TE PREND SALOPARD !? Tu pense que je prend soin de moi pour entendre ces conneries à la cinquième date !? Tu crois que je suis une fille facile, que je prend n'importe qui !? Tu sent le rôti périmé et tu crois que tu peux me juger comme ça !? Quand je t'ai rencontré tu faisais un mètre quatre-vingt et maintenant tu fais 5 centimètres, et ça rapetisse tout les jours ! T'es pas parfait !! »
«  AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH !!! »

C'est avec un peu de confusion qu'Emily réalisa que tout les clients hurlaient dans tout les sens et tentaient d'appeler les autorités compétentes. De la table cassée, un petit drap se posa sur le visage d'Emily, comme une parfaite censure donnée par Deus Machina-senpai ; alors qu'il pivotait la tête dans tout les sens possibles pour mesurer à quel point il était dans la merde.

« Cette folle avait une #@% coupée dans son sac !! Un héros !! on a besoin d'un héros ! »
« ….Oh mon dieu ! Qui ferait une chose pareille !? C'est dégueulasse! »
« AAAAAAAAAHHH !!!!! »

La dame de l'accueil hurla d'autant plus fort alors que cette blondinette au drap sur la tête s'était approché d'elle avec un air curieux qu'elle ne pouvait pas voir. Oui bien sûr, la dame était justement en train de parler d'Emily, mais lui ne semblait pas avoir complètement compris l'information. Lent à la détente, ou trop pur, on ne saura jamais réellement. Il grinça les dents en voyant tout les clients se précipiter à l'extérieur du magasin. Il semblerait qu'il doive s'échapper de là avant que les héros ramènent le bout de leur nez. Il secoua sa tête ; le drap qui couvrait son visage (et par l'occasion son identité) semblait le gêner pour addresser ses derniers mots à son amant de cinq centimètres.

« - Je pensais avoir trouvé le garçon parfait mais... j'imagine qu'on ne peut plus continuer à se voir. »

Les mouches commençaient à se réunir au dessus de l'objet d'horreur, alors qu'Emily lui tournait le dos, et qu'une musique dramatique commença à jouer (dans sa tête en tout cas).

« Je romps. Bonne chance pour trouver une petite-amie plus cool que moi. Ciao. »

C'est alors qu'il marcha lentement vers la caméra, la scène se changeant doucement en peinture de fin d'épisode d'anime. Les crédits se mettent à rouler , et les sirènes de police à se faire entendre.

Une fois de plus le serial killer avait frappé ; cependant... le membre amputé que les clients avaient signalé à la police ne semblaient se trouver nulle part lorsque l'investigation pris place. Aucune trace n'en restait ; et celui-ci, ainsi que tout ce qui le liait aux autres victimes, ne furent en aucun cas retracés jusqu'à Emily. Le tueur en série qui souhaitait vivre une vie normale et calme ; tel un fameux personnage de Morioh, était encore en cavale.



Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : Ran
❝ Âge : 20
❝ Avatar : Himiko Toga (BNHA) / Tanya Degurechaffe (Youjo Senki)
❝ Passions & Hobbies : Dessin & Graph'
❝ Découverte du forum : Timmy
❝ Un petit mot pour la fin : Fod left me unfinished.






(si possible ; étant donné que c'est le même personnage, j'aimerais récupérer son expérience. Les événements qui lui sont arrivés sont les mêmes qu'avant; excepté ses interactions avec d'autres personnages joueurs (autre que Yashiro Nana))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : SDF
❝ POINTS : 67

MessageSujet: Re: (100%) Fight me IRL, 3 stocks, no items, final destination, fox only, no DLCs! also no weird omega stages and no walljumps! Lun 3 Avr - 21:19

Aifini o7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: (100%) Fight me IRL, 3 stocks, no items, final destination, fox only, no DLCs! also no weird omega stages and no walljumps! Lun 3 Avr - 23:48

tu es validée!


Tu es dès à présent un criminel de niveau 17. Tu peux maintenant disposer de ton costumeet ton gadget.

Tu peux tout d'abord venir nous dire ton don, ton métier et ton super-pseudo ainsi que réserver ton avatar.

Ensuite, tu pourras créer ton journal et commencer à gagner de l'expérience en participant activement au forum. Tu peux également t'inscrire dans le sujet recherche de RP ou, si tu veux faire des rencontres totalement imprévues, dans la random roulette!

Si tu as une question, n'hésite pas à nous en faire part, le staff est là pour t'aider au mieux et pour t'aiguiller vers la bonne voie.
Bonne chance dans la ville des héros!

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (100%) Fight me IRL, 3 stocks, no items, final destination, fox only, no DLCs! also no weird omega stages and no walljumps!

Revenir en haut Aller en bas

(100%) Fight me IRL, 3 stocks, no items, final destination, fox only, no DLCs! also no weird omega stages and no walljumps!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Paperasse :: Les Inscriptions :: Les admis-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit