AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ POINTS : 403

MessageSujet: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Dim 14 Mai - 0:38

Il doit être onze heure, du matin. Le soleil brille dans le ciel, éloignant les imprudent nuages qui tentait de prendre un peu de place.
Lilou est devant le porte d'un Bungalow, le chiffre correspond a celui donné par l'accueil de l'école. Elle pose sa valise et regarde une nouvelle fois le plan. Espérant ne pas s'être trompée. Le sac de rando dans son dos est assez lourd mais il vaut mieux vérifier deux fois.
C'est le bon. Elle inspire un grand coup et pose sa main sur la porte. Et si son coloc était horrible. Et si c'est elle qui était horrible. Les seules personnes avec qui elle avait jamais vécu c'étaient des personnes âgée, qui n'arrêtaient pas de râler, mais qu'elle aimait plus que tout.
Enfin bref il fallait bien qu'elle frappe à la porte à un moment donné. Elle se racla la gorge.

" Salut, je m'appelle Lilou ! je suis ta nouvelle coloc...Non c'est trop informel, on ne s'est jamais vu la personne va peut-être mal le prendre...." Lilou testa différentes présentations sans jamais être convaincu.
Mais de quoi avait-elle peur au juste ? C'était insensé, elle prit sa valise en main et frappa à la porte.
Il  y eu un grand bruit, Lilou recula d'un pas, rata la marche et glissa sur le sol. La porte s'ouvrait déjà. Lilou se releva prestement laissant sa valise et son sac à dos au sol affichant un sourire maladroit.
"Bonjour, je suis Coloc votre nouvelle Lilou..."


Dernière édition par Lilou Quill le Mar 16 Mai - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Souvent en ville basse ou parti s'entraîner dans la forêt. Ou en cours, accessoirement.
❝ POINTS : 124

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Dim 14 Mai - 1:48

Klaus ouvrit difficilement les yeux. Il regarda son radio-réveil et vit qu'il était sept heures du matin. "L'heure idéale pour se lever un samedi." pensa Klaus à haute voix d'un ton sarcastique. Il n'aimait pas se lever tôt, en général, mais il se devait de le faire pour son entraînement physique quotidien. En effet, depuis qu'il s'était évanoui en secourant ses personnes dans l'immeuble de la ville basse, il avait eu l'idée de renforcer son entraînement, déjà intense, pour ne plus qu'un tel évènement aille se reproduire. Il se leva et se dirigea vers la cuisine, où il se prépara un petit-déjeuner tout en vitamines et protéines. Bacon grillé à la poêle avec des œufs sur le plat, accompagné d'une salade de fruits frais sur un lit de sirop d'érable, le tout accompagné d'une tasse de thé noir sans sucre. Son petit-déjeuner était sans aucun doute la meilleure partie de ses exercices, et il salivait déjà avant même de commencer à le préparer.

Une fois ce dernier avalé, il sortit du bungalow pour courir dans les jardins. Le soleil commençait à peine à se lever, et il faisait encore froid à cette heure, ce qui participait un peu plus à tenir Klaus éveillé. Ce jogging matinal se faisait long, et était douloureux, puisqu'à chaque fois que Klaus arrivait à s'adapter à la distance qu'il parcourait, il rallongeait le circuit, de sorte qu'il soit toujours dans sa zone d'inconfort à la fin, et qu'il continue malgré tout son exercice, car comme avait dit un jour un sportif à son école, étant enfant : "Quand ça fait mal, c'est que ça travaille." Il courut donc ainsi pendant trois bons quarts d'heure, avec des sprints espacés de six minutes pendant le trajet, et rentra difficilement dans son bungalow pour s'étirer.

Il poussa la porte d'entrée, et sans s'asseoir, et en prenant bien le temps de respirer, vint étirer ses muscles fraîchement échauffés. Il fallait souffrir pour être en forme, mais il se demandait à chaque étirement s'il n'en faisait pas un peu trop, sans pour autant arrêter de le faire. Les courbatures aux jambes étaient pour lui depuis quelques semaines une habitude, quelque chose de machinal, qu'il continuerait sans doute, sans vraiment savoir pourquoi, si ce n'est qu'il le fallait. Il lui fallait avoir mal, parce que cela signifiait qu'il s'améliorait, et qu'il devenait plus fort, ce qui lui permettrait de sauver plus de personnes. La prochaine fois, il ne s'évanouirait pas, même en étant seul dans un immeuble en feu. La prochaine fois, il tiendrait.

Cette pensée le fit finir ses étirements pour se mettre au reste de son entraînement quotidien, aussi s'allongea-t-il à terre et entama une série de quatre-vingt pompes sans s'arrêter. Il suait et peinait à la faire, mais rien ne brisait sa détermination, et il se découvrit une nouvelle habitude de se rafraîchir à l'aide de sa sueur et de son pouvoir, ce qui lui avait pris depuis un certain temps déjà, et était agréable, bien que complètement inutile. Puis, une fois sa série terminée, il en fit une autre de quatre-vingt abdominaux, puis une autre de quatre-vingt squats, avant de finir sur trois minutes de gainage. A la fin de ses trois minutes, il s'écroula par terre, à bout de force, et attendit au moins vingt minutes sur le sol que la douleur s'estompe au moins légèrement, avant de finalement s'étirer pour mettre un terme à cette torture qu'il appelait lui-même "exercice quotidien." Il s'étira, s'étira encore, et ses yeux se fermèrent.

Finalement, ce sont des coups à la porte qui le firent prendre conscience qu'il s'était endormi à la fin de sa torture quotidienne. Il se releva du sol en un bond très douloureux et vint ouvrir la porte pour tomber sur une jeune fille aux cheveux châtains qui vint chuter juste devant sa porte d'entrée, et se releva aussitôt, avant même que Klaus lui demande si ça allait pour lui dire d'un air aussi maladroit que son sourire le fut : "Bonjour, je suis Coloc votre nouvelle Lilou ..." Ayant la tête légèrement dans le brouillard, il se mit à réfléchir au sens de ces mots en inclinant légèrement la tête sur le côté avant de lâcher : "Aaaaah, ça y est, j'ai compris, tu es ma nouvelle coloc, c'est ça ? Et tu t'appelles Lilou. Enchanté, je suis Klaus. Klaus Sokovitch. Tu viens d'arriver ? Tu es dans quelle classe ? Tu as quel âge ?" Klaus ne lui laissa pas le temps de répondre et l'invita à rentrer dans le bungalow en prenant sa valise et son sac, ce qui lui réveilla ses douleurs musculaires, jusque là cachées par son sommeil brusque. Il disposa sur la table une bouilloire, ainsi que des sachets de thé ou de café et du sucre, et lui proposa de s'asseoir, avant de lui-même prendre place sur la chaise.

"Vas-y. Raconte-moi tout. Puisqu'on est amenés à se voir souvent, j'aime autant mieux te connaître." lui fit-il avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ POINTS : 403

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Dim 14 Mai - 2:28

Et mince, a force de se répéter les mots dans l'ordre, Lilou avait tout dit de travers. Où était-ce parce qu'un Apollon avait ouvert la porte ?
L'aura chaleureuse du jeune homme la mit à l'aise instantanément. Il se présenta et lui posa une multitude de question. Puis finalement il prit ses affaires et la convia à entrer. Ses bras semblèrent tressaillir un instant, très léger, la douleur, il avait mal. Vu ça tenu cela pourrait sembler normal. A son invitation elle s'assit et se permit de se servir un thé en le remerciant.

"Vas-y. Raconte-moi tout. Puisqu'on est amenés à se voir souvent, j'aime autant mieux te connaître."
Son sourire amical, rendait l'atmosphère tout de suite plus légère, permettant a Lilou d'oublier le bafouillage précédent.

" Je suis enchantée de te rencontrer, effectivement je m'appelle Lilou, Lilou Quill, je suis arrivé aujourd'hui, par le train, et précédemment par avion. Je suis dans la classe..." Lilou sorti un papier un peu froisser de sa poche
" Omicron, je ne sais pas trop ce que cela signifie d'ailleurs... J'ai 22 ans et je commence une nouvelle école, cela fait vraiment bizarre.
Et toi, Klaus c'est ça ? Cela à une consonance européenne, je dirais même Europe de l'est, sans trop m'avancer. Tu es là depuis longtemps ? Au fait on t'avait prévenu de mon arrivée ? Parce qu'au secrétariat ils n'ont pas du tout su me dire avec qui je ferais de la colocation. Tu dois être dans une classe d'expérimentée ! "


Lilou replaça une mèche derrière son oreille et bu une longue gorgée de thé. Il était délicieux ! Et cet endroit aussi, ce n'était pas un endroit immense, mais à deux cela convenait parfaitement. Aujourd'hui serait une bonne journée. La veille elle avait du courir dans tous les sens pour ne pas rater son avion et ensuite ne pas s'endormir pendant la correspondance de 4 heure en Angleterre. La température a Laurel était nettement supérieur à celle de Moscou, ce qui était très profitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Souvent en ville basse ou parti s'entraîner dans la forêt. Ou en cours, accessoirement.
❝ POINTS : 124

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Dim 14 Mai - 12:49

Klaus se servit du thé en écoutant Lilou parler. Il sentait que le courant passerait bien entre eux, sans trop comprendre pourquoi. Peut-être se retrouvait-il un peu en cette fille, qui avait l'air légèrement plus âgée que lui, et dont la sympathie émanait telle une douce aura chaleureuse. Lorsqu'elle eut finit de poser ses questions, Klaus ne savait pas trop par où commencer, et préféra d'abord continuer les présentations.

"Effectivement, je viens d'Europe de l'Est. De Bavière, pour être plus précis, mais je ne considère plus cette région comme ma maison, et je préfère garder la raison secrète pour le moment, si cela ne te dérange pas." Le simple fait de penser de nouveau à Munich l'emplit d'une tristesse qu'il réprima aussitôt. Il ne voulait plus y penser. Il devait se tourner vers l'avenir. "Sinon oui, je suis ici depuis trois ans, déjà. Je suis en classe Iota. Et toi tu es en Omicron ? Tu es dotée ? On ne m'a absolument pas prévu de ton arrivée, non, donc je ne sais rien de toi, mais tu dois bien avoir un don pour venir étudier à Laurel. Pour ma part, je suis capable de contrôler l'eau, et mon identité de super-héros est Herr Strom. Cela signifie Monsieur Courant, en allemand. C'est plus ridicule traduit, mais j'y pense depuis tout petit, donc j'y tenais particulièrement."

Il se mit à rire. D'un rire plein de nostalgie d'une époque qui lui manquait, et il pensa à ses parents. Que faisaient-ils à l'heure actuelle ? Étaient-ils seulement toujours en vie ? Et qu'est-ce qu'il avait à ne penser qu'à des choses nostalgiques, aujourd'hui ? Il oubliait, d'habitude, et cela ne le dérangeait pas, d'oublier. Il arrêta d'y penser.

"Sinon tu dois être fatiguée, si tu viens d'arriver. Si tu veux te reposer, surtout n'hésite pas, je vais te montrer ta chambre."
Il se leva, et lui indiqua une porte sur sa droite. "Je n'y suis allé que pour y faire le ménage, donc elle doit être fonctionnelle. Si tu veux aller y faire une sieste, ça me va, tu es chez toi, maintenant, de toute façon." Il lui fit un sourire amical, content de ne plus être seul chez lui. Depuis le temps qu'il attendait quelqu'un, il se sentait soulagé de ne plus être seul. C'était drôle, en y pensant, qu'il lui aura fallut trois années pour enfin rencontrer des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ POINTS : 403

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Dim 14 Mai - 13:41

De Bavière donc, elle n'y était jamais allé, mais en avait largement entendu parlé. Une bouffé soudaine de tristesse envahie Klaus. Elle nota que c'était un sujet qu'il ne fallait pas aborder. Les gens avaient leur vie privé, et même si elle était extrêmement curieuse, Lilou savait respecter l'intimité des personnes qu'elle côtoyait.

L'eau ? il était capable de contrôler l'eau ? C'est un don super !! C'était génial ! La demoiselle était en admiration totale !
Il rit à la révélation de son Surnom, et puis son rire se perdit dans un profond souvenir. Il se reprit rapidement et lui dévoila le lieu de sa chambre.

" C'est très gentil de ta part, je me reposerais après le déjeuner. Et oui je suis dotée, Je suis polyglotte Empathique, en gros ça signifie que je parle toutes les langues et que je fais ce que font les profiler's dans les séries. En tout cas ton nom est très cool, autant traduit qu'en allemand. Le mien c'est Cocci, de Coccinelle. Avec une maîtrise de l'eau tu dois être super puissant ! C'est vraiment un don super intéressant, et  si jamais il y a le feu je saurais qui appeler"

Lilou rit, mais ce n'était pas vraiment une blague, si elle voyait une petite  flamme elle paniquait comme si une météorite  allait s'écraser sur la terre.

" Oh j'ai quelque chose pour toi. " Elle fouilla dans son sac " C'est un peu bizarre comme présent, mais c'est mon grand père." Elle sorti une grande bouteille. " C'est une des meilleures Vodka Russe. Mon grand-père disait que ça décoinçait les bourgeois anglais. Autant dire qu'il ne faut pas trop en abuser. Il m'a fait promettre de l'offrir à mon ou ma future colocataire. " Elle lui tendis la bouteille.

" Sais-tu extraire l'eau de différents liquides ? Désolé si c'est une question personnelle, mais je suis tellement curieuse par rapport à ton don ! "

Le Don de Lilou était simple mais les peu de fois où elle en avait parlé les personnes ne souhaitaient plus l'approcher de peur d'avoir leur esprit fouillé.
Elle n'était pas télépathe, juste empathique. Mais la nuance semblait compliquer a comprendre. Si elle devait parler de son Don à Klaus elle ne parlerait pas de ce point là. Tout gâcher le premier jour serait le comble de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Souvent en ville basse ou parti s'entraîner dans la forêt. Ou en cours, accessoirement.
❝ POINTS : 124

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Dim 14 Mai - 19:09

Décidément, cette fille promettait d'être une très bonne colocataire. Klaus était intrigué par le don de son interlocutrice. De l'empathie ? Comprendre plusieurs langues ? Cela aurait pu lui être tellement utile à de très nombreuses reprises, et sa curiosité était de plus en plus piquée. Elle commença à parler de son don, avec une certaine admiration qu'il ne comprenait pas vraiment. Il lui était plus simple de faire du mal que du bien avec son pouvoir, tandis que le sien n'était que bénéfique pour la société. Mais Klaus se garda de lui dire, ne voulant pas faire preuve d'ingratitude envers les compliments de Lilou. Elle se mit finalement à lui dire qu'elle savait qui appeler en cas d'incendie, ce qui le fit rire. Pourtant il s'agissait bien là de son quotidien, sauver des gens des incendies. Il ne s'était pas engagé en tant que pompier pour rien, et il se prépara à le lui dire, mais s'abstint, voyant qu'elle continuait de parler.

"Oh j'ai quelque chose pour toi." lui fit-elle avant de sortir une bouteille d'eau-de-vie. "C'est une des meilleures Vodka Russe. Mon grand-père disait que ça décoinçait les bourgeois anglais. Autant dire qu'il ne faut pas trop en abuser. Il m'a fait promettre de l'offrir à mon ou ma future colocataire."

"Merci, ça va me changer de mon whisky illégal et bon marché." dit-il avant d'éclater de rire. Il est vrai que le whisky qu'il achetait au marché noir ne servait qu'à lui chauffer la gorge, et que le goût en était affreux, un petit peu comme s'il avait maturé dans une vessie. Klaus ouvrit aussitôt la bouteille, et en remplit le bouchon, avant de l'avaler cul-sec. Il réprima une toux vive en disant : "Bon sang, il est costaud ! Scheiβe, j'ai jamais bu un truc aussi fort. Je risque plus de stresser, haha." et il se mit à rire en toussant. Une fois sa toux calmée, il se racla la gorge et dit "Enfin, merci du cadeau, tu diras à ton grand-père que là d'où il vient, ils s'y connaissent en alcool ! Sinon oui, la maîtrise de l'eau peut être très pratique, et pour le feu, il s'avère que je suis pompier volontaire, donc je suis plus ou moins l'homme de la situation en cas d'incendie, oui. Malheureusement, je ne peux contrôler qu'en modifier la forme et la pression, pour l'instant, et je réfléchis actuellement à des moyens de m'en servir en combat, même si je pense que c'est difficile de créer une lame d'eau, ou de l'eau assez pressée pour devenir solide ..." il réfléchit.


"Sais-tu extraire l'eau de différents liquides ? Désolé si c'est une question personnelle, mais je suis tellement curieuse par rapport à ton don !"

"En réalité, cela dépend. Si l'eau est en majorité dans la solution, je la contrôle totalement, sinon, elle s'extrait d'elle-même, et je n'ai jamais essayé encore de la purifier, de peur que ça ne marche un peu trop bien, il faudrait pour ça que j'arrive à voir à l'échelle moléculaire. Car je n'arrive à contrôler l'eau que si je peux la visualiser parfaitement. En la voyant, donc, ou en en connaissant le chemin et en me concentrant assez intensément. Mais je ne le maîtrise pas encore complètement, cela va me demander du temps avant d'arriver à percevoir mon don d'autre manière. Mais je parle de moi, encore et encore, et tu ne parles que très peu de toi. Comment ton don fonctionne-t-il ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ POINTS : 403

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Dim 14 Mai - 19:42

Whisky illégal ? il devait être d’une qualité déplorable.. Lilou éclata de rire lorsqu’avec un simple bouchon le jeune homme s’étouffa.

Fasse à toutes les explications de Klaus sur son pouvoir la demoiselle avait les yeux pleins d’étoiles.Ses explications la faisaient se questionner davantage.  Et puis il lui posa une question sur son don.

«  Mais tu es très intéressant » rigola t-elle «  Je n’ai jamais rencontré de personnes dotées alors c’est surement toi qui subira mes millions de questions. Ce sont mes grands-parents et ma mère qui m’ont élevé et mon Papy, du côté maternelle est russe et il m’a même appris a faire de l’alcool de fruit » Elle lui fit un clin d’œil. « Sinon mon Don est  très simple, quand j’entends une langue un dialecte, un animal je le comprends automatiquement et ce depuis que je sais parler. Tu as déjà tenté de faire des tests d’extraction d’eau ? Comme par exemple dans des gobelets avec du sirop à différentes concentrations ou d’autres liquides missile dans l’eau ? Ton pouvoir est si incroyable, tu ne peux que progresser et trouver de nouvelle technique que se soit pour combattre les gens ou les sauver. Et le fait que tu sois en plus un pompier, une fois ton « diplôme » de super héros obtenue tu feras fureur au près des demoiselles ! » Lilou rit «  Quoique je trouve que tu as déjà la prestance d’un héros, et je ne te connais que depuis quelques minutes »

Avoir un pouvoir si puissant devait-être exceptionnel. Bon après les humains ne sont jamais satisfait de ce qu’ils ont, mais quand même, il pouvait sauver des gens ! Les sortirent d’un bâtiment en flamme, combattre un vilain. En plus il était de forte constitution. Papy Sergueï l’apprécierait à coup sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Souvent en ville basse ou parti s'entraîner dans la forêt. Ou en cours, accessoirement.
❝ POINTS : 124

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Dim 14 Mai - 21:51

Tous ces compliments firent rougir Klaus, qui ne savait vraiment plus trop où se mettre. En cet instant, il aurait été incapable de dire quel âge ils avaient. Il aurait également été incapable de dire des tas de choses, son cerveau était embrouillé, et il ne savait pas si c'était à cause de la vodka ou bien de la légère gêne que lui avait provoqué cette fascination de la part de quelqu'un. Elle était la première personne avec qui il eut une discussion comme celle-ci, mais elle était surtout la première qui lui avait parlé aussi sincèrement, sans aucun effort, comme ci son éloquence était naturelle. Était-ce une des conséquences de son don ? Son empathie était-elle supérieure à la normale ? C'était comme si elle savait quoi dire pour le faire rougir. Comme si ses paroles arrivaient à atteindre directement ses sentiments. Était-elle comme ce télépathe qu'il avait rencontré dans cet immeuble en flammes, ce Karisu ? Il ne le savait pas, et, vu comme elle changeait de sujet chaque fois qu'il voulait en savoir plus sur son don, il devrait sans doute attendre un petit moment avant d'arriver à comprendre.

Il se tira de ses pensées après un moment qu'il trouvait trop long, et dit finalement : "M-merci. C'est très gentil, vraiment, et ça me donne envie de persévérer juste pour ne pas te donner tort." Il se mit à rire. "Sinon, non, je n'ai pas vraiment fait de tests. A vrai dire, je me suis contenté de contrôler l'eau quand j'en voyais, et je ne me suis pas amusé à réfléchir à d'autres liquides, car je me disais que si je ne voyais pas l'eau, je ne la contrôlerais pas. Non, en fait, je n'ai pas d'excuse ce coup-ci, j'ai juste été trop bête pour y penser. Mais c'est une excellente idée, j'y songerai, à faire des tests, un jour. Il faut dire que j'ai plus pensé à travailler mon corps que mon don, et que ce n'est pas très productif." Il marqua une pause dans ses paroles, le temps de réfléchir à la manière dont il pourrait formuler ce qu'il voulait dire. Il avait vraiment envie d'en apprendre plus sur ce don, parce qu'il était persuadé qu'il ne se limitait pas à ce qu'elle en avait dit. De toute évidence, elle lui cachait quelque chose, et il ne voulait pas paraître trop invasif, mais il mourrait d'envie de savoir ce qu'elle lui cachait, et le nom de Polyglotte Empathique suggérait réellement plus que de simplement parler plusieurs langues. Quoi de plus frustrant que de vouloir dire quelque chose sans vouloir vexer quelqu'un ? Il aurait souhaité que la Heroe's SUP donne des cours de communication en ce moment même.

"Mais il y a ... il faut que je te pose une question. Ton don, il ne te permet que de parler plusieurs langues, ou il y a autre chose ? Tu dis que tu peux profiler les gens, c'est-à-dire ? Tu arrives à lire dans leurs pensées ou quelque chose comme ça ? Si c'est le cas, ne t'en fais pas, j'ai rencontré quelqu'un qui avait un pouvoir similaire, et il m'a semblé sympathique, alors tu n'as pas à avoir peur de me le montrer." Il lui sourit d'un sourire qu'il voulait rassurant, pour ne pas la brusquer ou la faire se braquer, mais son envie de savoir était vraiment trop importante, et il avait le sentiment de ne rien avoir à craindre d'une telle personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ POINTS : 403

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Dim 14 Mai - 23:28

Il avait compris. Au vu de ses réactions il avait comprit qu’elle lui cachait quelque chose.
Elle tritura ses doigts et baissa son regard azur vers la tasse.

« L’autre partie de mon don je n’en parle plus, c’est une décision que j’ai prise il y a peu. Mais tu me semble très amicale et j’ai confiance en toi. J’espère que tu n’es pas un psychopathe du coup. Je peux décrypter tous les langages, d’anciens dialectes, comprendre les animaux, les extra-terrestre, les hiéroglyphes, des langues morte depuis un millions d’année, les dessins sur les grottes préhistoriques, tout cela. Mais aussi le langage du corps, ce que signifie respirer de tel ou telle manière, croiser ses jambes, se gratter une partie du corps. Avec cela j’arrive à analyser l’état d’esprit de la personne et parfois même anticiper ses actions. Si je souhaite plus de précision il me suffit de la toucher. Alors je ressentirais exactement ce que la personne ressent à ce moment précis.
Je ne voulais pas en parler, car trop de fois on m’a reproché de m’immiscer dans l’esprit d’une personne. Et ensuite mes amis se sont éloignés. Et c’est vrai que c’est une chose intrusive, mais cela m’aide à mieux comprendre les autres. Et cela ne fait pas mal, enfin pas à la personne que je touche. »


Lilou releva les yeux.

« Enfin bref, ça ne rend pas mon don plus puissant juste un peu plus flippant. » La demoiselle souris.

Même si sa famille ne lui a jamais dit, elle a bien vu que cela semblait les déranger, au début tout du moins, ensuite ils ont su mentir avec plus de facilité. Il n’y a que Mamy Daï (du Tibet) qui n’a jamais eu peur et même complètement apprécié son don. Cela leur permettait de se mettre en communion parfaite pendant leur méditation. De rares vrais moments de paix.

_________________
Ich bin hier ~ Jam këtu ~ أنا هنا ~ Ovde sam ~ 我在这里 ~ 나는 여기에있다 ~ Olen täällä ~ Tha mi an seo ~ Είμαι εδώ ~ אני כאן ~ मैं यहाँ हूँ ~Aku di sini ~ Ég er hérna ~ 私はここにいる ~ Hie ego sum ~ Eto aho ~
Kei konei au ~ Jeg er her ~ Men bu erdaman ~ من اینجا هستم ~
Я здесь ~ Halkaan ayaan joogaa ~ I'm here ~ Estoy aquí ~ Mimi niko hapa ~ ฉันอยู่ที่นี่ ~ Tôi ở đây ~ Buradayım ~ Ngilapha



~ Je suis là ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Souvent en ville basse ou parti s'entraîner dans la forêt. Ou en cours, accessoirement.
❝ POINTS : 124

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Lun 15 Mai - 11:51

Klaus se leva et posa sa main sur l'épaule de Lilou. "Mais enfin, pourquoi te cacher ainsi ? Ton pouvoir te permettrait d'accomplir de si grandes choses ! C'est un symbole de paix, pas de domination ! Tu peux comprendre les autres mieux que quiconque, je ne vois pas pourquoi il faudrait en avoir peur. C'est d'un pouvoir génial dont tu es dotée, et ne laisse jamais personne te dire le contraire, vraiment. Le mien peut servir à tuer de mille et une manières, tandis que le tien n'y peut rien, tu peux simplement les convaincre calmement, quoi de mieux pour arrêter les criminels ? Je suis sûr qu'avec un pouvoir pareil, tu feras une grande héroïne."

Et il lui sourit, espérant que cela suffisse à la convaincre de ce dont il était certain, qu'elle était destinée à sauver des vies en les comprenant, ce qui était pour lui une manière bien plus noble que celle de nombreux héros. Ceci le fit penser à l'incident de sa vie où il manqua de tuer quelqu'un, provoquant par la même tous ses ennuis, et une profonde nostalgie le remplit soudainement, mêlée à une certaine mélancolie, qu'il décida de laisser sortir. Peut-être comprendrait-elle mieux en ressentant la chose que lui-même ressentait, et il laissa passer un moment avant d'enlever sa main et de retourner s'asseoir pour prendre une tasse de thé. Il se mit à rire intérieurement du fait que son arrivée coïncide avec l'expiation de ses péchés intérieurs. Elle était déjà capable d'aider quelqu'un à se soulager de ses peines sans même en parler concrètement. Vraiment, cette fille était impressionnante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ POINTS : 403

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Lun 15 Mai - 13:17

Lilou écoutait Klaus  avec attention, elle ne l'avait jamais vu de cette manière. Un symbole de paix, c'était une belle image. Une héroïne elle n'avait jamais imaginé être une héroïne à elle toute seule. Aider les héros, oui, être une coéquipière de l'ombre, mais une héroïne ? Cela lui paraissait être un rêve si ambitieux.

Mais Klaus avait posé sa main sur son épaule, elle ressentait toute cette confiance et cette admiration face à son empathie. Et puis soudain les émotions changèrent de la culpabilité fit surface, une lourde nostalgie, de la tristesse. Il y avait eu un incident. La façon dont il avait parlé " Le mien peut servir à tuer de mille et une manière" sa culpabilité était presque palpable, et le faite qu'il ne teste pas toute les possibilités de son pouvoir, et développe son physique confirmait sa théorie. Son pouvoir d'eau avait blessé, voir même plus.

Klaus semblait être une personne généreuse et pleine de bonté. Il ne l'avait surement pas fait consciemment.

Lilou sourit.

" Merci Klaus. J'ai compris ce que tu essayais de me dire, et je ne l'avais jamais vu de cette manière. J'ai voulu faire cette école pour être l'acolyte d'un grand héro, mais je n'aurais jamais imaginé pouvoir être une héroïne à moi toute seule. Je pense que je peux essayer d'être une héroïne. Mais je voudrais passer un marcher avec toi. Si je deviens une héroïne, tu ne dois plus avoir peur de ce que tu es capable de faire, de ton pouvoir. Je t'aiderais, si tu le souhaite, à l'explorer de toute sorte de manière, jusqu'à en connaître les limites et même, pourquoi pas, t'aider à t'améliorer. Ainsi tu n'auras plus peur, et tu ne te sentira pas si coupable pour un événement que tu ne contrôlais pas. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Souvent en ville basse ou parti s'entraîner dans la forêt. Ou en cours, accessoirement.
❝ POINTS : 124

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Mar 16 Mai - 11:17

Klaus se mit à sourire. La proposition de sa nouvelle colocataire était d'une bonté telle qu'il peinait à en revenir. Venait-elle réellement de lui proposer son aide pour apprendre à maîtriser ses pouvoirs ? Lui, qu'elle ne connaissait depuis même pas une heure, venait de lui faire une promesse assez engageante pour qu'il se sente obligé de répondre.

"Et je ferais de même, dans ce cas. Nous nous aiderons mutuellement, dans u but commun, devenir de valeureux héros. Je suis capable de t'aider à t'entraîner physiquement en dehors des cours, si tu le souhaites, et je me dévoue même pour te servir de cobaye pour ton pouvoir. Mais la proposition que tu m'as faite ... si elle était à sens unique je me sentirais trop mal pour faire quoi que ce soit. Alors, marché conclu. J'accepte le marché, et même si je sens que cela ne sera pas facile, je m'engage à faire tout mon possible pour arrêter de culpabiliser." Et il se mit à lui sourire, malgré que ses pensées étaient tout autre. Après tout, s'il se mettait dans des états pareils, c'est parce qu'il le méritait, et l'innocence e pouvait tout excuser.

Soudainement, son ventre se mit à gargouiller. "Ah, mais on dirait bien que j'ai faim, que dirais-tu si j'allais préparer le déjeuner ? Tu dois avoir faim, toi aussi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ POINTS : 403

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou] Mar 16 Mai - 12:34

Lilou était tout à fait heureuse, rien ne pouvait plus la ravir. Son nouveau colocataire était une personne incroyable, et d'une bonté sans nom.
Elle accepta volontiers les nouveaux termes de ce contrat.

En Entendant le ventre de son ami grogner elle rit.
" Je vais t'aider a préparer à manger si tu le souhaites. Et oui j'aurais bien besoin de ton aide pour m’entraîner. Je suis une vrai limace et j'ai une endurance de coccinelle. Je te remercie Klaus !"

Elle lui fit un grand sourire et lui servit un bouchon, ainsi qu'à elle, de Vodka Made in Russia. Elle trinqua à leur nouvelle rencontre et future, longue, amitié.

Le liquide brûlant coula dans sa gorge, elle le sentit descendre jusque dans son estomac. Cela Scellait donc ce contrat et la promesse d'une vie très belle.

L'après-midi Lilou reçu un coup de fil de personnes souhaitant prendre des court de langues. Elle programma un rendez-vous pour le lendemain et Finis d'installer ses affaires.

Elle s'allongea dans son tout nouveau lit. L'aventure commençait a peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou]

Revenir en haut Aller en bas

Nouvelle "maison", nouvelle vie, nouveau coloc. [ PV : Klaus - Lilou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: L'institut :: La cour et les jardins :: Les studios et bungalows-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit