.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Un mot suffit. [PV Meknes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ POINTS : 187

MessageSujet: Un mot suffit. [PV Meknes] Lun 29 Mai - 23:31

La grasse matinée du bungalow fut très vite écourtée. Un vacarme de bruits sourds de verres cassés raisonna depuis la cuisine. Lilou sorti du lit les yeux encore dans le brouillard. Pieds nus, dans un pyjama short bleu et brun, elle entra dans la cuisine. Karisu se trouvait au milieu d'un bazars monumental.
La brune se frotta les yeux.

" Kari, qu'est ce que tu fais à cette heure ? "

Elle observa la scène et rit. L'homme au cheveux flamboyant devait être tombé sur le derrière. Et avait surement entraîné la vaisselle qu'il portait.
La brune enfila des chaussons et l'aida à se relever.

" Combien de fois doit-on te dire de ne rien faire ? J'imagine bien que cela soit pénible, mais tu es blessé, tu nous préparera à petit déjeuner lorsque tu seras à nouveau valide. " Elle lui fit un petit clin d’œil.

Elle prit un grand verre d'eau et s'affaira sous le regard de l'invalide. Tout d'abord elle ramassa les débris en faisant bien attention à ne pas se couper. Puis elle continua de préparer le petit déjeuné.
Elle fit du café, du thé, des tartines à la confiture de nèfles et des smooties tous frais. Dans le café et un smootie elle y mit planta une paille. Elle tendit le bras. Kari geignit mais accepta la tranche de pain. Il la prit entre ses dents.
La demoiselle posa le tout sur la table de la petite salle à manger et parti prendre une douche.

Les journées devait être très longue pour lui. Mais franchement, avant de le ramasser elle aurait du le prendre en photo ! Elle en riait encore. Ce Kari là, Klaus et elle le découvraient tout les jours un peu plus.

Ce matin là elle prit son petit déjeuné en compagnie du grognon.

Sa journée fut des plus simples, elle parti en cours et au moment de revenir elle reçu un coup de fils de la part de Klaus.
Karisu avait apparemment tenté une nouvelle fois d'aider mais n'avait récolté que des égratignure. Cela la fit rire, il ne s'arrêterait donc jamais. Elle hocha la tête et mémorisa la liste de matériel à acheter. Avant qu'il ne raccroche elle lui proposa de ne pas faire à manger ce soir, elle passerait à l'épicerie acheter un truc fait tout frais.

Avec son nouveau programme elle décida donc de passer à la brasserie russe des bas quartier qui faisait de délicieux plats de son enfances. Lilou se rendit ensuite dans la pharmacie de la rue adjacente.

Il n'y avait pas grand monde, la brune se rendit à un gichet.

" Bonjour que puis-je faire pour vous ?

- Eh bien je souhaiterais plusieurs choses : de la bétadine dermique et alcoolique, des compresses stériles, du sparadrap, des bandes non adhésives, de l'huile essentielle de lavande aspic ainsi que de la menthe poivrée.
- Une vraie trousse de secours !" Rit la pharmacienne.

Lilou la vit disparaître derrière le comptoir. Elle posa son sac de nourriture sur le sol et recula d'un pas. Elle percuta, légèrement et sans le vouloir, la personne derrière elle. Elle se retourna furtivement et s'excusa rapidement.

Et puis soudain elle se stoppa. Elle avait entendu un mot, ou plutôt des syllabes rassemblées créant ainsi un sens à cette combinaison.
Le cerveau de la demoiselle réfléchissait à mille à l'heure. Elle n'avait jamais entendu cette langue, et elle n'avait aucun sonorité continentale ou.... Elle déglutit. Humaine...

La pharmacienne revint avec un sac contenant tout ses articles. Lilou sans un mot de plus, paya, pris son sac et sorti. Bien que l'envie l'en manquait elle ne regarda pas l'inconnu. Elle sorti et attendit sur le côté.
Elle était sûr que cette langue, ce langage n'était pas humain. Mais d'où alors ?

La personne sortie. Elle reconnue son manteau. Lilou lui barra le chemin. Elle l'observa. Son  visage lui était familier. Mais cela semblait lui échapper. Comme un rêve qui s'émiette à son réveil.

Dans le langage qu'elle avait entendu plutôt elle lui posa la question intriguée.

" De quel lieu provenez-vous ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un mot suffit. [PV Meknes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: La ville basse-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit