AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

I need you ! [PV Xann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ PT. EXPERIENCE : 849
Inné


 : D

MessageSujet: I need you ! [PV Xann] Jeu 8 Juin - 0:44



I need you !

Lilou ne s'était toujours pas remise des événements passés. Mais il fallait  se bouger et continuer à vivre. Kari ne supporterait surement pas de la voir ainsi se morfondre. La première nuit elle s'était endormi au près de Klaus, assez tard. Les suivantes furent durs, mais un peu moins à chaque fois. Son odeur de lavande hantait encore leur salon. Cela faisait tout de même deux semaines qu'il vivait parmi eux. Ils avaient eu largement le temps de s'habituer et même faire des projets.

La plaie béante dans leur poitrine était encore à vif. Retourner en cours était difficile.
Elle n'avait prit aucune nouvelle de sa famille et s'était complètement renfermée. Mais cela devait changer.

La brune se leva, éteignit son réveil, elle enfila une tenue de sport et partie à l'aube. Elle deviendrait forte, elle ne serait plus pathétique et ne laisserait plus personne se faire abandonner. Cette sensation de culpabilité la rongeait intensemment.

Ce matin là elle couru une heure, sans pause. Elle revint au bungalow en hypoglycémie, elle s'assit un instant. La tête lui tournait. Mais qu'est ce que c'était agréable de vider son esprit, de s'épuiser jusqu'à en être saoul.

Elle se leva et se dirigea vers la douche. L'eau glacé lui fit un bien fou. Elle fit des tartines beurrées à la confiture de citron, ainsi que deux tasses de thé bien noir et bien fort. Cette journée devait bien se dérouler.

Lilou observa son emploie du temps sur le frigo, cours toute la matinée, une longue pause déjeuné, et un cours en fin d'après midi. Ensuite elle observa celui de son coloc. S'il ne se réveillait pas maintenant il allait être en retard. Elle frappa à la porte de sa chambre.

" Le petit déjeuné est prêt Klaus, j'y vais à ce soir."

La matinée fut calme, le demoiselle eu du mal à suivre, ce n'était pourtant pas en son habitude de papillonner. Elle se rattraperait au derniers cours de l'après-midi.

Lilou décida de manger son sandwich dans le parc, elle n'avait pas tellement faim, et le temps n'était pas à son beau fixe, mais il fallait qu'elle s'isole un peu.

Elle dégota un banc, elle s'y installa, mangea son sandwich bu quelques gorgée d'eau et observa sa montre. Elle avait encore le temps.


Un homme passa devant elle. Ses sourcils se froncèrent légèrement : elle le connaissait. C'était sûr, mais d'où ...?

Elle se leva et le suivi quelques minutes. Son visage... Où pouvait-elle l'avoir déjà vu ? Sa démarche lui était inconnue. Un Livre ! Où dans un cours mais un cours de...

Ça y est Lilou se souvenait. Xann Norwood ! Le célèbre psychologue dont parlait beaucoup de faculté de psychologie, abordant les sujets de la négativité principalement, mais aussi de nombreuses notions sur l'anxiété et les personnes ayant subit un lourd traumatisme...

Était-ce vraiment un hasard qu'elle le rencontre ici et maintenant ?
Lilou aimait à croire qu'il n'y avait pas de hasard. Elle le rattrapa et l'interpella.

" Monsieur Norwood ? Excusez moi de vous déranger, je me présente, Lilou Quill, auriez-vous un peu de temps à me consacrer ? J'aimerais vous poser quelques questions. "
Elle lui présenta un amical sourire. Était-ce la première fois qu'elle souriait depuis...

Xann Norwood était peut-être lui aussi en pause déjeuné et elle venait le déranger. Quel toupet n'est-il pas ? Lilou s'en fichait, lorsqu'une chance se présentait il fallait la saisir.
Codage par Libella sur Graphiorum



Dernière édition par Lilou Quill le Sam 17 Fév - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ PT. EXPERIENCE : 564
Inné


 : B

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Mar 27 Juin - 22:30

Je fais un signe de la main et sourire amical à l'élève qui vient de sortir, l'air soulagé d'avoir pu parler un peu. C'était la dernière consultation de la matinée.  Cela fait quelques mois déjà que j'ai pu adopter mon rythme de croisière dans le boulot. Je me relâche quelque peu dans mon fauteuil alors qu'un frisson étrange me parcourt l'échine. Bientôt un an que je suis ici. Il s'est passé plusieurs événements éprouvants au début de mon arrivée ici, mais globalement, je suis satisfait. Cela peut paraître étrange pour un ancien militaire, mais j'avoue volontiers qu'être un peu pantouflard et engoncé dans mon petit quotidien me sied à merveille. Je pensais que ce serait très riche en émotion tout les jours, mais finalement, je suis parvenu à retrouver une quiétude proche de celle que j'avais à Baltimore. Il faudrait que j'y retourne à l'occasion. Et que je passe aussi voir papa et maman quand j'aurai un peu de temps devant moi. En automne, ce serait bien, il y a souvent une petite baisse de régime en octobre et novembre.

Bon, il est 11h47. J'ai une dizaine de minute d'avance sur mon planning. Prochaine étape, surveiller des cours, pour m'assurer de quelques petits choses pour certains élèves difficiles. Cette observation en situation me permet d'avoir des informations de première main et importance qu'il me serait difficile d'obtenir en consultation. Mais pour l'heure, repas. Quoique, j'ai encore un peu de temps, et aujourd'hui je n'ai pas trop faim. Je prendrai surement une assiette de crudité au self, ça suffira bien. Un peu d'ordre dans mes papiers, un verre d'eau pour s'hydrater, porte du bureau fermée à clef, nous pouvons y aller.

Quoique.
Maintenant que j'y pense, je n'ai pas pensé à relire le dossier de ceux que je comptais surveiller cet après-midi.
On rouvre la porte, thé citronnelle-gingembre-carotte et bientôt en retard pour la popote.

Aujourd'hui, je vais devoir m'occuper de nouvelles têtes.

- Klaus Sokovitch, 18 ans, étudiant Iota. Don: Maîtrise de l'eau. Originaire d'Allemagne, a connu la misère. Forte envie de se contrôler, ses pulsions comme son don. Bon élève, mais peut-être trop exigeant avec lui-même. Manque de repère familiaux et amicaux, ce qui peut le rendre trop attaché à certaines personnes trop vite. A du mal a prendre du recul.
S'entend bien avec Lilou Quill, élève Iota et camarade de chambre ; ainsi qu'avec une personne étrangère à la Sup, plus âgée. J'ai senti à quelques reprises la présence de l'individu dans le bungalow de M. Sokovitch et Miss Quill, elle semble tourmentée, mais calme en présence de ses amis.
Il semble sujet depuis une ou deux semaines à une tension constante inhabituelle et inexpliquée.

Instabilité potentielle: Faible. Surveiller malgré tout ses interactions sociales car elles constituent ses plus grandes faiblesses psychologiques. Essayer de l'ouvrir un peu plus aux autres et de lui donner des repères affectifs stables.


- Lilou Quill, 22 ans, étudiante Omicron. Don: Polyglotte et médium empathique. Originaire de Russie, mais famille cosmopolite, a été à l'abri du besoin. Élève attentive, elle est cependant impulsive et irréfléchie. A une légère tendance à en faire trop. Avenante, souriante, elle sait tirer profit de ses connaissances en psychologie pour mettre son interlocuteur en confiance, son don l'y aidant grandement. Elle est aussi dotée d'une certaine force de caractère et peut se montrer têtue. Forte volonté à aller de l'avant et à progresser dans la vie.
S'entend bien avec plusieurs personnes, son don d'empathie y étant sûrement pour quelque chose. Particulièrement proche de son camarade de chambre, Klaus Sokovitch ; ainsi que d'une personne étrangère à la Sup, plus âgée. J'ai senti à quelques reprises la présence de l'individu dans le bungalow de M. Sokovitch et Miss Quill, elle semble tourmenté mais calme en présence de ses amis.
Elle semble sujette depuis une ou deux semaines à une tension constante inhabituelle et inexpliquée.

Instabilité potentielle: Quasi-nulle. Ses convictions, son tempérament et son don l'empêchent viscéralement de causer du tort à autrui. Surveiller malgré tout régulièrement sa santé mentale après des contacts avec des personnes présentant de grands stigmates psychologiques. Risque de contamination empathique faible mais non nul.


- Deirde O'Brian, 16 ans, étudiante Epsilon. Don: Télékinésie. Originaire de Londre, famille aisée. Douce et attentionnée, elle cependant atteinte d'un dédoublement de personnalité. Cette seconde personnalité se fait appeler Persée. Beaucoup plus malveillante et est avide de pouvoir (cas typique de la seconde personnalité souhaitant prendre l'ascendant sur son hôte). Ne se manifeste qu'en cas de danger imminent, Miss O'Brian ayant le contrôle la majorité du temps.
Sa double personnalité est pour le moment tenue secrète des autres élèves, les professeurs sont cependant informés de la situation. Miss O'Brian s'entend bien avec quelques élèves de sa classe. Est très proche de James St Lucas.

Instabilité potentielle: Grande. Surveiller de très près les apparitions de Persée.



Bon je crois avoir fait le tour. Il est 12h20, je vais devoir manger au lance-pierre. J'espère qu'il restera des tomates cerises et du poivron !

On range tout ça, on reboit et on y va.

Je traverse les jardins en toute hâte, clopinant et sautillant presque,  volant vers ma destinée et mon repas constitué de légumes frais ; quand soudainement, une jeune voix féminine m'interpelle.


" Monsieur Norwood ? Excusez moi de vous déranger, je me présente, Lilou Quill, auriez-vous un peu de temps à me consacrer ? J'aimerais vous poser quelques questions. "

Je m'arrête en prenant soin de remettre mon costume en place et de redresser ma stature. Attend, Lilou Quill ? Quelle coïncidence. Je profite du fait d'être de dos pour laisser s'échapper un peu ma surprise avant de mieux me contenir. Je me retourne.

"Oui c'est bien moi ! En quoi puis-je vous aider, Miss Quill ?"

Je lui rend son magnifique sourire, de manière aussi sympathique et sincère que le sien. Cependant, à la voir ainsi, un autre étrange frisson me parcouru le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ PT. EXPERIENCE : 849
Inné


 : D

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Mer 16 Aoû - 1:50



I need you !
C'était vraiment lui. Xann Norwood. Le célèbre docteur de psychologie.

Pendant la licence, de la demoiselle, en France on avait à de nombreuses reprises discouru de ces notions et études. Lilou s'y était donc facilement intéressée. Mais lorsqu'elle découvrit ses travaux elle en fut complètement absorbée.
Ayant un don reposant principalement sur les émotions des êtres, Lilou se passionna très vite pour les événements bouleversants et leur impact sur l'esprit humain, ainsi que toutes ces sources, facteurs favorisants, et remèdes aux affect négatifs. Exactement ce dont traitait M. Norwood. Si elle s'était tant intéressée à la psychologie, si elle avait réussi à obtenir son diplôme. C'était surement grâce à lui. Et le voilà déambulant dans le jardin d'une école pour futur super héro.

" Euh...Eh bien.... En fait...."

Les mots qu'elle avait en tête, quelques instants plus tôt,  s'étaient évaporés. C'était vraiment  lui !

Apercevoir quelqu'un, lui parler et puis se rendre compte qu'il s'agit vraiment de votre figure de référence (dans votre domaine de prédilection) sont deux choses bien distinctes.

Lilou avait surement l'air cruche et ce qu'elle déclara ensuite eu peut-être un effet accru.

" J'ai étudié tous vos livres !"

Reprend toi Lilou ! Enfin ! Quelle impolitesse de paraître si démuni devant une personne. Il ne s'agit quand même que d'un humain. Bon un géant dans le domaine de la psychologie, mais tout de même il ne s'agit pas d'un monstre ou d'un extra-terrestre.

" En fait.... Je suis désolée. Woua... C'est vraiment vous ! Je dois avoir un million de questions à vous poser sur vos travaux, vos cherches, sur vous, que faites vous ici ? Je ne pensais pas que la SUP recrutait des gens si qualifié ! Et puis j'ai quelques conseils à vous demander... " Sur sa vie à la SUP qui avait si bien commencé, qui continuait de bien se dérouler mais quelque chose manquait, s'en était allé et par sa faute, par son incompétence et sa faiblesse.

" Mais peut-être préférerez-vous que je prenne rendez-vous. Vous devez-être débordé ! "

Finalement l'assurance qu'elle avait un peu plus tôt s'était dissipée. Mais elle restait motivée par la curiosité et la nécessité de trouver....de l'aide ? C'était donc cela qu'elle cherchait.

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Lilou Quill le Sam 17 Fév - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ PT. EXPERIENCE : 564
Inné


 : B

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Lun 25 Sep - 18:24

Je dois l'avouer, je n'ai pas l'habitude qu'on me reconnaisse pour mes travaux. Bien sûr, j'ai ma petite notoriété dans le monde académique, mais ce n'est pas le milieu où notre image est le plus mis en avant. Il m'est déjà arrivé que quelques étudiants ou des personnes passionnées par la psychologie me salue après avoir eu connaissance de mon nom, mais je ne suis que rarement dévisagé en pleine rue. De plus, je n'écris pas de traités portant sur le bien-être ou de livre de vulgarisation, donc ma réputation en dehors du monde universitaire et de la recherche est pour ainsi dire quasi-nulle. A la limite, il n'y a que les forces de polices ou quelques journalistes qui se souviennent de moi, pour mes quelques collaborations en tant que consultant sur certaines affaires, mais ça reste discret.

Alors qu'une élève de la Sup me reconnaisse, ça me fait bien plaisir. Cependant, à la voir comme ça, pour une raison quelconque, je ne me sens pas très bien. Ne me dites pas que ma phobie du jour c'est les manifestations de joies ?! Heeerg, pourquoi ça n'arrive qu'a moi ce genre d'emmerdes...
Bon bah aujourd'hui, je serai gentil et courtois, mais un peu froid pour éviter les effusions de bonheur en ma présence. Génial....

"Hm je suis navré Miss Quill mais je n'ai toujours pas eu mon déjeuner. Après je comptais vous voir dans l'après-midi, donc cela tombe plutôt bien. Si l'affaire n'est pas urgente, je veux bien vous recevoir à ma table, mais si vous préférez venir me voir dans mon bureau à la première heure cet après-midi, dans ce cas,  vous pouvez considérer que ce sera votre heure de rendez-vous. "

Je. Déteste. Ma. Vie.

Pourquoi il a fallut que je sois obligé d'être aigri le jour où je rencontre une personne si sympathique ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ PT. EXPERIENCE : 849
Inné


 : D

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Sam 14 Oct - 22:58



I need you !

Le grand psychologue semblait...gêné. Pas par le temps ou d'une chose x, non il semblait mal en point par rapport à la présence de Lilou.

Il y eu un grand bruit. Assez conséquent, et douloureux. On aurait pu l'entendre à mille lieux à la ronde. C'était le cœur de la demoiselle, il venait de se briser.

La seule "célébrité" qu'elle adulait, avait un comportement froid et distant avec elle. Pourtant on lui avait dit tant de bien à son propos. Elle c'était trop emballé. Comme toujours.

Elle recula d'un pas. Elle força un sourire qui se voulait amicale et chaleureux, mais qui ressembla plutôt à une grimace embarrassée. Il avait surement mieux à faire que s'occuper d'une étudiante en émois. Car après tout n'était-ce pas que cela ?

La boule de culpabilité pesa dans le ventre de la demoiselle. C'était douloureux. Ses yeux se remplirent d'eau. Pourquoi fallait-il qu'elle soit un poids pour tout le monde, sa mère, Klaus, Kari' et maintenant lui.

Mais enfin pourquoi ?

La Lilou affectée tenta de chasser la tristesse de son esprit. Mais cela ne fonctionna pas extrêmement bien.

" Je... Je suis désolé. Je....Je ne veux vraiment pas vous déranger. Je ne veux plus déranger personne... "


Quelle fragile.... Lilou devait lui paraître si faible et chochotte à cette instant. Aux bord des larmes parce qu'on refusait de lui parler ? C'était pitoyable.

Lilou passa une main devant ses yeux. Elle prétexta à ses larmes qu'elle avait des allergies. Ce n'était pas totalement un mensonge. Lilou était allergique aux échecs, à son désespoirs et à sa culpabilité.

" Je peux revenir plus tard, ou sinon je.. je peux ne pas revenir, je sais que je bouscule un peu trop les personnes parfois. "  

Elle était pourtant si normal au début de cette rencontre, enfin presque, pourquoi fallait-il qu'elle se sente si mal ?
Pourquoi passait-elle le plus clair de son temps à dormir et  pleurer ? Pourquoi cela lui arrivait-elle à elle ? La brune avait tout de même fait tout ce qu'elle pouvait. Tout ce qui était en son pouvoir. Mais non ce n'était pas assez, elle était encore trop faible trop fragile, trop stupide et naïve. Comment aurait-elle pu imaginer garder une bête sauvage à la maison éternellement ?

La demoiselle cacha ses mains dans son dos, elles tremblaient. Si elle avait été forte et si elle en aurait été capable elle aurait arraché le cœur de sa poitrine et aurait jeter au loin l'organe si douloureux.

Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Ich bin hier ~ Jam këtu ~ أنا هنا ~ Ovde sam ~ 我在这里 ~ 나는 여기에있다 ~ Olen täällä ~ Tha mi an seo ~ Είμαι εδώ ~ אני כאן ~ मैं यहाँ हूँ ~Aku di sini ~ Ég er hérna ~ 私はここにいる ~ Hie ego sum ~ Eto aho ~
Kei konei au ~ Jeg er her ~ Men bu erdaman ~ من اینجا هستم ~
Я здесь ~ Halkaan ayaan joogaa ~ I'm here ~ Estoy aquí ~ Mimi niko hapa ~ ฉันอยู่ที่นี่ ~ Tôi ở đây ~ Buradayım ~ Ngilapha







~ Je suis là ~


Dernière édition par Lilou Quill le Sam 17 Fév - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ PT. EXPERIENCE : 564
Inné


 : B

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Ven 20 Oct - 21:16

Miss Quill se mit à sourire, mais celui-là ne me dérangeât aucunement; et pour cause, il était la manifestation de la détresse de la jeune élève. Étonnamment, ma gêne et ma sensation de mal-être n'ont aucunement disparues. Elles ont simplement changée de source, plus naturelle et saine, puisque ce n'est pas une phobie mais bien ma compassion qui me plonge dans cet état cette fois.

Sans même avoir besoin d'utiliser mon don, je constate que son désespoir et sa tristesse grandissent de manière exponentielle.

"Miss Quill, ne soyez pas ridicule. Si une jeune femme forte comme vous, êtes dans un tel état juste parce que je vous invite à ma table plutôt que dans mon bureau, alors ce que rien ne va plus. Je m'excuse mais des circonstances particulières m'obligent à être un peu froid aujourd'hui, mais cela ne regarde et ne concerne que moi, donc respirez un coup si vous pensez m'importuner. Mais puisque vous semblez avoir besoin de mon aide plus que tout autre chose, allons sans plus tarder boire du thé et discuter dans mon bureau."

*Grouiiiiiiiiiiiiiiiiiick*

"... Après je dois vous avouer que si vous consentez à ce que l'on fasse un détour pour que j'aille m'acheter un sandwich, je veux bien vous dédicacer mes livres ou être votre prof particulier dans le domaine que vous voulez jusqu'à la fin de votre scolarité..."

Je prie une moue amusée tout en tapotant mon ventre d'une main. De l'autre je sortis le mouchoir brodé de la poche de ma veste et le lui tendis tout en transformant ma moue en sourire amical. Nos doigts se touchèrent quelques fractions de secondes quand l'une des mains tremblantes qu'elle cachait dans son dos entra en contact avec la mienne pour saisir le bout de tissu.

Mes automatismes étant ce qu'ils sont, je ne pus m'empêcher de ressentir avec exactitude la mesure de sa détresse. La pauvre enfant était toute chamboulée. D'un autre coté, je ressenti une sensation étrange... Une sorte d'osmose, de concordance. Peut-être était-ce dû  au fait que nous ayons un don très similaire sur certains points, ou alors était-ce parce qu'elle aussi était en train de me sonder ? C'est... Perturbant...

Pour la première fois dans mon existence, j'ai l'impression de rencontrer quelqu'un qui serait à même de me comprendre entièrement.

Une fois ma main rapatriée le long de mon corps, je ne pus m'empêcher de la serrer un peu puis de l'étirer pour faire disparaître les fourmis que je ressentais.

" Alors, où allons-nous, Miss Quill ? Sandwicherie ou vous préférez passer directement à mon bureau ? A vous de voir.
"


J'arborais un sourire bienveillant tout en scrutant son visage pour percevoir les éventuelles manifestations de son état psychologie et émotionnel. Mon don ne couvrant que la négativité, il me faut utiliser des moyens plus conventionnels pour détecter le bien-être de mes patients. Et au diable mes phobies, quitte à ce que j'en sois malade demain, rien ne m'empêchera d'apprécier les sourires et la joie de mes étudiants !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ PT. EXPERIENCE : 849
Inné


 : D

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Mer 25 Oct - 1:46



I need you !

Son ton n'avait pas évolué, il était toujours austère, mais quelque chose avait tout de même changé, son regard peut-être ? La formulation de ses phrases ?

L'anxiété de la demoiselle commençait à se dissiper. Ou plutôt elle s'était tassé sous une couche de bonté.

Face au grondement gastrique du psychologue, Lilou ne put résister à un mince sourire. Les rumeurs n'avaient finalement pas menti.
C'était un homme bon et intelligent. Il savait exactement les mots et le comportement à adopter pour rasséréner une personne. Sans un mot, sans préciser pourquoi il le faisait, ou dans quel intention, il tendit humblement un mouchoir à Lilou. Elle le prit et l'en remercia. Elle effleura ses doigts, la curiosité de savoir ce qu'il se cachait en lui la guettait.

La sensation  lui fut singulière, et trop furtive pour l'avoir investi complètement. Il y avait en lui beaucoup de tumulte, et une peur étrange, elle n'arriva pas à savoir de quoi exactement, mais elle le comprit. C'était la première fois qu'elle éprouvait cela. Même avec l'extra-terrestre où elle avait expérimenté des émotions complexes, là c'était autre chose. Comme une correspondance entre eux. Pourtant elle ne le connaissait nullement, et pendant cette fraction de seconde elle s'était senti encore plus proche de lui.

" Alors, où allons-nous, Miss Quill ? Sandwicherie ou vous préférez passer directement à mon bureau ? A vous de voir. "

Lilou découvrit un visage prévenant qui attendait une réponse. Ses yeux séchés elle lui répondit timidement.

" Je vous suis, et je ne voudrais en aucun cas que vous mouriez de faim sur le chemin, allons à la boulangerie pour vous repaître. Je me sentirais trop mal de vous perdre vous aussi. "

Elle lui sourit rassuré. Elle enfoui profondément ses émotions destructrices, et le suivit d'un pas faussement assuré.
Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Ich bin hier ~ Jam këtu ~ أنا هنا ~ Ovde sam ~ 我在这里 ~ 나는 여기에있다 ~ Olen täällä ~ Tha mi an seo ~ Είμαι εδώ ~ אני כאן ~ मैं यहाँ हूँ ~Aku di sini ~ Ég er hérna ~ 私はここにいる ~ Hie ego sum ~ Eto aho ~
Kei konei au ~ Jeg er her ~ Men bu erdaman ~ من اینجا هستم ~
Я здесь ~ Halkaan ayaan joogaa ~ I'm here ~ Estoy aquí ~ Mimi niko hapa ~ ฉันอยู่ที่นี่ ~ Tôi ở đây ~ Buradayım ~ Ngilapha







~ Je suis là ~


Dernière édition par Lilou Quill le Sam 17 Fév - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ PT. EXPERIENCE : 564
Inné


 : B

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Jeu 26 Oct - 13:28

L'affaire était donc entendu. Nous sommes donc allés m'acheter de quoi manger avant de repartir vers mon bureau. Je dégustais mon repas du midi sur le chemin: un sandwich jambon-beurre, fromage, tomate, salade, cornichons ; tout en discutant un peu avec miss Quill. Rien de particulier, une petite discussion plein de légèreté sur les sandwichs, les bonnes adresses que j'avais dans le centre-ville en terme de restaurant ou de boulangerie. De quoi nous occuper et nous vider la tête le temps d'arriver à mon lieu de travail.

Une fois la porte déverrouillée, j'indiquais la commode sur la gauche du doigt tout en allant dans la direction opposée, en direction de la bouilloire et de la vaisselle.

"Choisissez un thé ou une infusion selon votre goût. Si vous avez l'amabilité de prendre un sachet de thé vert mangue-passion, je vous en serait gré. Premier tiroir en partant du haut. Le sucre et le miel sont dans le second tiroir. Et pour le citron et le lait, demandez-moi."

Tout en donnant mes instructions, je mis en place les coupoles, suivi des tasses et complétée par les cuillères. Une fois la table mise, je sortis la boite de gâteau mon bureau pour la poser coté de nos tasses, plutôt vers l'avant du bureau que vers mon coté, afin que ma patiente puisse se servir. Cette boîte est ma plus fidèle alliée, le sucre et le chocolat, la douceur et le croquant étant des choses qui nous aident à tenir quand le moral est au plus bas.

Miss Quill revint avec les sachets de thé. Dans la tasse, il n'y a plus qu'à atteindre que l'eau chauffe. Je la prie de s'installer en attendant que l'eau chauffe.

Avant de commencer, il est de bon ton de récapituler ce que je viens d'apprendre de notre échange. Elle est dans une grande détresse émotionnelle. Vu l'ampleur, c'est récent. Quelques jours tout au plus. La cause de cette détresse, il s'agit d'une perte, elle l'a mentionné. Un ami, un amant ou membre de la famille ? Quelqu'un de proche, c'est tout ce que je peux en déduire. Aussi, elle s'efforce a aller de l'avant, sans se laisser le temps de laisser sortir ces émotions. Plus le temps passe, plus la blessure et la souffrance seront tassées, mais pas soignées. Il faut impérativement que je l'amène à se confier et à se lâcher un peu.

L'eau est prête.

Je ramène l'eau et la verse dans les tasses. Le bruit de l'eau chaude qui coule possède un timbre plus duveteux, plus doux que celui de l'eau froide. C'est un son que j'ai toujours beaucoup apprécié. Je repose la bouilloire et m'installe. Je sort un carnet et un stylo. Nous pouvons commencer.

Je m'éclaircit la gorge.

"Bon, commençons. Vous disiez avoir besoin de mon aide. Que puis-je donc pour vous ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ PT. EXPERIENCE : 849
Inné


 : D

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Dim 26 Nov - 16:17



I need you !

Ils se dirigèrent prestement dans la direction de la sandwicherie, sur le chemin ils conversèrent de choses et d'autres, sans réelle importance, mais plus dans le but de détendre l'atmosphère.

Lilou suivi le psychologue il lui désigna un meuble emplie de toute sorte de thé. Elle prit le sachet qu'il lui demandait et se permit, pour elle, de choisir un thé noir chinois, d'une région reculée et méconnue des amateurs de thé. Elle ne prit ni sucre ni citron. Juste une tasse bien chaude.

Ils s'installent confortablement. Monsieur Norwood prépare méticuleusement, tout ce qu'il pense, lui être nécessaire pour une séance. Chaque geste semble être rodé, construit et effectué depuis pas mal de temps.

Il s'éloigne de nouveau pour aller chercher le liquide fumant. En le versant dans les tasses une épaisse brume odorante s'en réchappe. Les yeux cobalts de la demoiselle sont adsorbés par les volutes de fumé. Elle prend la tasse brûlante au creux de ses mains.
La chaleur est rassurante. Apaisante.

L'empathique prend une profonde inspiration. Son souffle tremble déjà.

"  Je pense que j'ai besoin de parler. Il y a tellement de choses qui sont arrivées... Je ne sais même pas par où commencer. J'ai l'impression que tout va de travers. Je me fâche avec ma famille, j'échoue à contrôler mes propres émotions. Je passe mon temps à me morfondre.

Je déteste me sentir si inutile et faible.

Il y a quelques temps déjà, avec Klaus, mais à des moments différents, nous avons rencontré une personne, elle est devenue cher à nos yeux. Elle a fait partit de notre vie pendant un moment, et bien que nous étions conscients de ne pas en avoir le droit, nous l'avons hébergé dans notre bungalow, comme un coloc. C'était notre meilleur ami. Mais c'est une personne au passé compliqué, à l'esprit confus et plein de noirceurs. J'étais persuadée que je pouvais l'aider, que je l'aidais. Et des preuves de son changement commençait à apparaître. Que si un événement obscur arrivait je le sentirait venir. Mais maintenant, j'ai en fait l'impression que c'est mon aide, ma présence, mes interventions qui ont fait empirer tout cela. Au final, nous avons perdu un ami cher, je ne trouve plus les mots pour consoler qui que ce soit. Et je m'en veux tellement. Je me sens idiote, incapable et si faible. J'aurais du réfléchir, chercher plus profondément. J'aurais du le rattraper, ne pas rentrer tant que je ne l'avais pas retrouvé, à la place, il nous a piégé dans une sorte de paradoxe mentale, il a fuit et ne reviendra probablement jamais..."


Lilou prit une longue gorgée de thé. La chaleur, la légère brûlure de l'eau sur son palais l’empêcha de se focaliser sur sa tristesse. Le thé était âpre. Délicieux.

" J'ai besoin de vous, je ne sais plus quoi faire pour me débarrasser de cette constante déprime et culpabilité. Le poids est si lourd..."

Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Ich bin hier ~ Jam këtu ~ أنا هنا ~ Ovde sam ~ 我在这里 ~ 나는 여기에있다 ~ Olen täällä ~ Tha mi an seo ~ Είμαι εδώ ~ אני כאן ~ मैं यहाँ हूँ ~Aku di sini ~ Ég er hérna ~ 私はここにいる ~ Hie ego sum ~ Eto aho ~
Kei konei au ~ Jeg er her ~ Men bu erdaman ~ من اینجا هستم ~
Я здесь ~ Halkaan ayaan joogaa ~ I'm here ~ Estoy aquí ~ Mimi niko hapa ~ ฉันอยู่ที่นี่ ~ Tôi ở đây ~ Buradayım ~ Ngilapha







~ Je suis là ~


Dernière édition par Lilou Quill le Sam 17 Fév - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ PT. EXPERIENCE : 564
Inné


 : B

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Mar 19 Déc - 0:06

Je suis resté silencieux durant toute la durée de la confession de Miss Quill. Car c'était bien de ça dont il s'agissait, la confession d'une détresse et d'un désarroi implacable. Je voulais l'amener en douceur à discuter, en espérant relever des choses révélatrices de ça et là, mais mon interlocutrice est loin d'être une personne renfermée sur elle-même. Elle a besoin d'aide, et elle le sait. Une fois sa légère pudeur émotionnelle et son entêtement à être capable de tout supporter dépassés, c'est un torrent émotionnel qui se déverse.

Je n'en perd pas une miette et prend soin de consigner tout ce qu'elle me dit. Sentiment de perte de repère, dépression, pessimisme, mauvaise image de soi, sensation de faiblesse et d'inutilité, ressassement de ses échecs, impression de piétinement. Et ça ce n'est que pour la partie symptôme visible. La suite de son récit me révéla les causes. Comme je le soupçonnais, elle a perdu un être cher,  en la personne de cet individu qu'ils logeaient dans leurs bungalow. Je vais donc avoir l'occasion de récolter quelques informations supplémentaires. Il faudra que je fasse remonter une note à la directrice sur la sécurité relative aux bungalows. Nous ne pouvons pas permettre de telles intrusions au sein de l'école. Déjà que la précédente jardinière laissait un peu trop de portes ouvertes, si les élèves s'y mettent aussi... Il faudra aussi que je m'entraîne à affiner ma détection émotionnelle, afin de pouvoir facilement contrôler les aller et venues des individus à l'intérieur du campus.

Plus tard, pour le moment, Miss Quill.

Elle me décrivit l'individu mystérieux qui semblait être la source de bons nombres de ses malheurs. Tourmenté, pleins de négativité ; une pauvre âme en somme. Pas étonnant que Miss Quill et Sir Sokovitch aient eu envie de l'aider. Ensuite le schéma fut assez classique. Ils ont essayé de l'aider, ça a dérapé, ils ont subis un retour de flamme. Et vu sa nature, il n'est pas étonnant que Miss Quill ai mal digéré cet échec. Surtout si l'individu a utilisé un don pour les malmener mentalement.

Je continuais de prendre des notes, écrites comme mentales, au fur et à mesure du récit de la jeune élève, sans la quitter des yeux, mais sans pour autant focaliser mon regard sur elle. Cette sorte de vision flou qui vous permet de remarquer les changements sur le visage de la personne qui vous parle tout en vous laissant la possibilité de réfléchir, retenir et écouter tout à la fois. Je ne devais pas perdre une miette de ce qu'elle me disait. Mon esprit tout entier était entièrement focalisé sur la collecte d'informations, afin d'avoir l'idée la plus précise possible de son état. De même, j'essayais de mesurer avec précision son état émotionnel par le biais de mon don. Un mélange de désespoir, de tristesse et d'auto-dénigrement.

Mais sa dernière parole me fit tressaillir. Son appel à l'aide était plus que de simples mots. Cela venait de son cœur, je le ressentais comme si c'était le mien. Ce n'était pas son don qui était a l'oeuvre, elle ne me touchait pas. Ce n'était pas non plus la conviction de son ton, même si on y ressentait de la détresse, les mots choisit et l'intonation n'étaient emprunt de toute la violence des émotions qui l'habitait, elle était tout à la fois trop dépassée par ce qu'elle ressentait et trop maîtresse d'elle-même pour qu'ils puissent s'exprimer de toutes leurs forces. C'est alors que j'ai compris d'où me venait cette empathie pour elle.

Sa situation, ce qu'elle venait de vivre, c'était ce qui m'effrayait le plus moi aussi. Elle ressentait précisément ce que je ne souhaitais plus jamais vivre moi-même. L'écho qui résonnait en moi était mon empathie et ma compassion pour quelqu'un qui vivait ma plus grande crainte: celle d'échouer à aider quelqu'un. De se retrouver dans cet abîme que j'ai vécu durant une partie de ma vie, où l'on veut aider l'autre, mais que notre manque de savoir-faire, de compétence ou même de chance ont finalement fini par provoquer un résultat pire que si nous n'avions rien fait. Ce cauchemar de se sentir fautif d'avoir voulu bien faire, inutile pour avoir tenté quelque chose, médiocre pour avoir essayé une tâche bien trop complexe.  Je l'ai connu étant enfant ou ado, et maintenant que je suis psychologue dans cet établissement scolaire, la perspective de l'échec me hante plus que jamais. Dans un métier comme le mien, un seul échec peut balayer toute la confiance en vous que vous pouvez bâtir, toute la crédibilité que vous avez acquise au prix d'une précaution infinie peut se retrouver vaporisée en un instant. Bien sûr, vous n'y pouvez rien, ce n'est pas vous le problème, ce n'est pas vous qui avez eu besoin d'aide. Mais vous avez échoué a aider quelqu'un qui en avait besoin, et là il n'y a que deux solutions possibles. Soit vous prenez de la distance et vous vous rassurez en minimisant votre responsabilité ; soit vous encaissez tout de plein fouet, en espérant vous relever, ce que vous ne ferez que très difficilement, voir pas du tout. Et ce second échec est bien souvent fatal.

Cela devait faire maintenant cinq bonnes secondes que je regardais la jeune élève en face de moi, l'air triste et préoccupé par ce qui lui arrivait. Je sentais la pression monter en moi. J'allais marcher sur de sacrés œufs.

- Miss Quill... Je vais être honnête. Je n'ai qu'une envie, c'est de vous prendre dans mes bras et de vous ôter tout vos soucis. Mais, outre le fait que cela serait sûrement pris pour un acte immoral vu notre écart d'âge, ce ne serait pas vous rendre service. Utiliser mon don pour prendre votre tristesse pour moi et vous laisser aller de l'avant ne vous aiderait pas si jamais vous faites de nouveau face à ce genre de situation. Vous avez fait des études de psychologie, je ne vais donc pas vous apprendre le rôle de l'échec et de l'expression de la tristesse dans le développement d'un individu.

Je fis une pause. Je me trouvais ridicule, a parler de manière aussi froide et rationnelle alors qu'elle était dans un tel état de détresse. Mais en toute honnêteté, je ne savais pas quoi faire d'autre. Une grande inspiration et on reprenait.

- Tout d'abord, je pense que c'est une bonne chose que vous vous laissiez aller à vos sentiments. Surtout ici, dans mon bureau, il est fait pour ça. Pleurer, ça fait du bien, et vous avez parfaitement le droit de laisser libre cours à votre tristesse, ce n'est pas une faiblesse de votre part. Ensuite, il faut que vous arrêtiez de vous sentir coupable. Vous avez, d'une certaine manière, essuyé un échec, mais auriez vous sincèrement pu faire autrement ? Si votre don vous permettait de voir le futur, peut-être, mais ce n'est pas le cas. Vous êtes une jeune femme intelligente, doté d'une capacité très pratique pour comprendre autrui, alors si vous n'avez pas réussi a aider votre ami, je pense que c'est plus parce qu'il n'y avait rien que vous ayez pu faire pour lui. Vous avez fait de votre mieux, c'est déjà admirable. La réussite ou l'échec d'une action ne dépend pas toujours uniquement de nous-même. Surtout dans le domaine de la psychologie. Si la personne que vous voulez aider ne souhaite pas recevoir votre aide, que ce soit au début ou pendant votre tentative, alors il n'y a rien que vous puissiez faire. Alors je vous en conjure, ne vous laissez pas abattre. Vous savez au plus profond de vous même que vous ne devez pas vous laisser faire par votre sentiment d'échec, et que vous devez aller de l'avant. Cela peut sembler paradoxale vu que je vous ai dit de laisser aller votre tristesse, mais pour le moment vous devez vous exprimer, laisser votre ressenti parler, sans pour autant le laisser prendre le dessus sur vous. Cette expression doit vous soulager pour vous permettre de redresser la pente, de créer un cercle vertueux qui vous fait vous sentir bien.

Nouvelle pause, j'ai la bouche sèche, je reprend une gorgée de thé pour m'hydrater et m'apaiser. Normalement, une thérapie de la sorte prend du temps, mais je sens que Miss Quill est trop intelligente pour qu'une approche en douceur marche. Elle a sûrement conscience de son état, et une longue discussion lui serait plus profitable dans l'immédiat. Elle a besoin de soutient et de paroles rassurantes sur lesquelles réfléchir. Je repris mon discours, avec un petit sourire gêné mais néanmoins franc et presque rassurant.

- De plus, sachez que vous êtes une personne formidable, au cas où vous en douteriez. Vous possédez un cœur pur, qui ne demande qu'à faire le bien autour de lui, ce qui est une qualité rare. Vous n'êtes pas une mauvaise personne, ou une incapable. Tout le monde peut faire des erreurs, plus ou moins catastrophique, mais cela ne suffit pas à déterminer la qualité d'une personne. De même, vous autoriser à craquer un peu, vu ce qui vous est arrivé n'est pas non plus surprenant.
Si vous sentez que vous avez besoin de prendre quelques jours de repos, je peux vous faire une dispense de cours.


Encore une pause. Nouvelle gorgée. Je me sentais presque inutile en vérité. Je parlais beaucoup, et je ne la laissais pas faire sa propre réflexion, je ne l'incitais pas à se poser des questions pour débloquer ce qui coinçait. Mais d'un autre coté, j'ai plutôt le sentiment qu'elle a besoin d'être réconfortée, que quelqu'un lui montre que tout va bien, qu'elle n'est pas l'inutile de service qu'elle pense être.

- Mais je parle beaucoup trop. Dites-moi, si vous aviez une envie particulière, là maintenant, une pensée ou une idée qui vous ferait aller mieux, ce serait quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ PT. EXPERIENCE : 849
Inné


 : D

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Sam 23 Déc - 11:14



I need you !
Cela faisait bizarre de se retrouver de l'autre côté de la barrière, de se sentir analysé, décortiqué.
C'était un sentiment vraiment singulier, et infiniment rassurant pour Lilou. Elle se sentait comprise, nul besoin d'expliquer les détails, il savait. Assise dans le fauteuil, une tasse chaude d'un thé délicieux dans les mains, entourée de paroles et d'une présence rassurantes, elle se sentait comme dans un cocon.

Elle avait déjà ressentit cela, lors des vacances, entourée pas sa famille. Ici, comme à Moscou, elle avait la sensation que rien ne pouvait lui arriver.

La voix du psychologue n'était pas aussi grave que papy Sergueï, personne n'égalait personne Sergueï ni en tire, ni en conduite d'engin plus grand qu'une maison.
Le ton de son interlocuteur pouvait sembler froid, peut-être dur, mais la demoiselle le savait, le sentait réassurant, touché par sa détresse.

Un câlin n'aurait pas été de refus, mais effectivement cela n'était pas approprié et à part quelques seconde de réconfort cela n'aurait en rien modifié la situation. Ce qu'il lui fallait, c'était des mots.

La brune écoutait attentivement la rasade de paroles que Xann débitait. Il prenait des pincettes, il s'expliquait, il justifiait ses termes, la conseillant, la gratifiant. Comment trouver ses émotions après tant de mots ?

La brume entourant son cœur l'oppressait un peu moins. Il reprit après une courte pause d'hydratation.

À ses termes si doux et à l'apparence si honnête. Était-elle vraiment comme il la décrivait ? Elle n'était pas idiote, ni naïve, elle se savait gentille et maligne, mais à ce point vraiment ? Une discrète perle coula sur sa joue. Elle bu une autre gorgée de thé. Et offrit un mince sourire reconnaissant au psychologue.
Il avait raison, ce qu'il s'était passé, elle n'aurait probablement jamais pu faire autrement, et malheureusement elle ne le saura jamais. Il fallait qu'elle passe au-dessus. D'une manière ou d'une autre. Il fallait qu'elle trouve une chose pour s'y focaliser, en attendant que la peine s'amenuise.
La question de M. Norwood correspondit parfaitement au fil de sa réflexion. Ses yeux cobalts s'éclairèrent d'une lueur de clairvoyance.

" Merci M. Norwood, vous m'avez grandement inspiré. J'ai effectivement deux idées. Deux souhaits. Le premier, à la sup, ou à côté, continuer ma licence sur un Master de psychologie, c'est une idée simple, mais si un jour, quand je serais une grand-mère si je ne peux plus être une héroïne, j'aimerais me tenir à votre place et aider de cette autre manière, que chacun de me mots ou gestes deviennent un réconfort, une aide. J'en parlerais à la directrice dés demain. Quant à ma deuxième idée, elle vous concerne un peu. J'aimerais être plus forte, plus puissante, mais pas dans mes capacités physiques. Pour cela, j'ai déjà eu quelques conseils. Ce que je désire, c'est d'augmenter, de développer et faire grandir mon don empathique. Qu'il ne devienne pas une arme, je n'aime pas causer les blessures, mais je souhaite qu'il me soit utile pour défendre ceux qui en ont besoin. Il m'aiderait à créer et pourquoi pas inspirer. "


Son esprit semblait plus léger, motivé par de nouveaux projets, elle pouvait grandir, aller plus loin. Un sourire allègre paru enfin sur son visage.

" Seriez-vous prêt, avec votre accord, à être celui qui m'aidera à faire épanouir mon don ? "

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Ich bin hier ~ Jam këtu ~ أنا هنا ~ Ovde sam ~ 我在这里 ~ 나는 여기에있다 ~ Olen täällä ~ Tha mi an seo ~ Είμαι εδώ ~ אני כאן ~ मैं यहाँ हूँ ~Aku di sini ~ Ég er hérna ~ 私はここにいる ~ Hie ego sum ~ Eto aho ~
Kei konei au ~ Jeg er her ~ Men bu erdaman ~ من اینجا هستم ~
Я здесь ~ Halkaan ayaan joogaa ~ I'm here ~ Estoy aquí ~ Mimi niko hapa ~ ฉันอยู่ที่นี่ ~ Tôi ở đây ~ Buradayım ~ Ngilapha







~ Je suis là ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ PT. EXPERIENCE : 564
Inné


 : B

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Lun 15 Jan - 14:33

Sa réaction me désarçonna, je dois l'avouer. Durant son monologue, une lueur nouvelle brillait dans ses yeux, celle de la passion. Sa détermination était maintenant revenue. Pour ma part, j'étais ému. Un des plus grands honneurs que l'on pouvait me faire était bien de souhaiter devenir comme moi et faire mon métier. Inspirer une nouvelle génération, c'est quelque part comme devenir parent je pense; on se sent emplie d'une grande fierté, ainsi que d'une immense responsabilité.

Je baissais néanmoins un instant le regard, contemplant mon reflet dans ce qui restait de mon thé. Serais-je à la hauteur ? Nos dons sont certes similaires, mais arriverais-je à aider cette élève à s'épanouir, comme elle le dit ? Le doute est permis.
Mais je ne dois pas me laisser abattre, cela pourrait être une bonne expérience car, après tout, je pourrai aussi découvrir des choses sur moi. Je ne me connais pas si bien que ça, tout compte fait...
"... Elle...aussi...mourra..."
" C'est d'accord. Ce serai un honneur pour moi de vous enseigner ce que je sais et de vous aider à vous développer. Après, si vous me demandez si je suis prêt, il se pourrait que je ne le sois jamais assez, mais malgré tout, je veux bien essayer ! A vous de me dire quand vous voudrez débuter. "

Je ponctuais ma réponse d'un sourire chaleureux, car j'étais réellement heureux d'une telle demande. Néanmoins, je sentais maintenant que je devais donner le meilleur de moi-même pour elle. Et pour cela, je devais répondre à certaines questions que j'ai depuis trop longtemps maintenant laissées en suspens...

Je finissais alors le fond de ma tasse et la reposais sur mon bureau, dans l'attente de la réaction de ma nouvelle pupille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ PT. EXPERIENCE : 849
Inné


 : D

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Sam 27 Jan - 15:18



I need you !


Le psychologue ne répondit pas tout de suite, il semblait comme hésiter. Un poids de quelques tonnes vint se poser à nouveau sur le cœur de l'élève. Ce ne fut le temps que de quelques micro-secondes. Le lourd sentiment de déception s'envola instantanément lorsqu'elle l'observa plus attentivement.

Son regard, ses gestes. Il n'était plus M. Norwood éminent scientifique du comportement humain. Il était Xann, jeune quarantenaire, célibataire, doué, mais humain, et là sûrement en plein doute, sur ce qu'il était, sur ce qu'il voulait continuer de devenir, et surtout s'il en était capable.

Il fut franc. Il lui confia son trac, mais il accepta. Cela ne put rendre la demoiselle que transit de joie. Et dire qu'il y a une heure elle était complètement désespéré, et la voilà qui voguait vers un avenir beaucoup plus lumineux.

Un sourire ravi s'étira sur ses lèvres rosées.

" Merci M. Norwood. Nous pourrons commencer dés demain si vous le souhaitez, ou en fait dés que votre emploi du temps peut nous le permettre. Je vous promets d'être la plus assidue possible. Je ne compte pas vous décevoir. "

Un jour, elle deviendrait une héroïne, elle aurait son diplôme de "Super", elle aurait enfin la possibilité d'aider le plus de monde possible, de façon légale, et avec des alliés. Elle pourrait pourquoi pas donner des cours aux élèves de la Sup', de temps en temps, et rentrerait enfin chez elle heureuse. Imaginer cet avenir, finalement pas si lointain la gonflait de bonheur.
Elle n'oubliait pas le passé, Karisu serait toujours un souvenir douloureux, mais qui sait, peut-être un jour elle le rencontrera de nouveau. Elle sera peut-être alors assez forte pour le stopper, pour l'aider.

Mais avant tout, il était temps de développer ses compétences prodigieuses.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Ich bin hier ~ Jam këtu ~ أنا هنا ~ Ovde sam ~ 我在这里 ~ 나는 여기에있다 ~ Olen täällä ~ Tha mi an seo ~ Είμαι εδώ ~ אני כאן ~ मैं यहाँ हूँ ~Aku di sini ~ Ég er hérna ~ 私はここにいる ~ Hie ego sum ~ Eto aho ~
Kei konei au ~ Jeg er her ~ Men bu erdaman ~ من اینجا هستم ~
Я здесь ~ Halkaan ayaan joogaa ~ I'm here ~ Estoy aquí ~ Mimi niko hapa ~ ฉันอยู่ที่นี่ ~ Tôi ở đây ~ Buradayım ~ Ngilapha







~ Je suis là ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ PT. EXPERIENCE : 564
Inné


 : B

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Dim 28 Jan - 16:43

Bon et bien nous y voilà. J'ai une apprentie. Sa déprime s'est muée en enthousiasme, c'est le principal.

" Concernant le début de votre apprentissage, il faut d'abord que j'en informe la direction, afin que tout se fasse dans les règles. Donc nous ne commencerons pas demain, mais je vous tiendrais au courant."

Je raccompagnais ma désormais pupille jusqu'à la sortie en lui souhaitant une bonne journée accompagné d'un large sourire. Une fois cette chose faite, il était désormais temps que j'aille aux bureaux des dirigeants de l'école, puisqu'il me fallait notifier deux choses à notre administration.

La première étant bien évidemment la demande de la jeune Lilou Quill quand à m'avoir comme professeur particulier quand au développement de son don. Il fallait que je sois renseigné sur ce qu'il est possible de faire ou ne pas faire, ainsi que la législation en vigueur. Il faudra aussi que je prenne contact avec ses professeurs de développement de dons pour assurer un suivi.

La seconde chose qu'il me faut absolument rapporter, c'est la présence d'une faille dans notre système de sécurité, pour que des élèves arrivent à héberger un inconnu potentiellement dangereux. Il faut impérativement que quelque chose soit fait à ce propos. Sinon, nous risquons de nous retrouver dans la même situation qu'il y a quelques mois, et je ne tiens pas à devoir réparer une énième fois mon bureau à cause d'un criminel en goguette ! Voir pire encore, des cas comme celui de Miss Quill ou Sir Sokovitch pourraient se reproduire, et il en est hors de question. Il faudra d'ailleurs que j'aille lui parler, à lui aussi.

C'est avec ces idées en tête que je me dirigeais alors vers le manoir de l'école.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ PT. EXPERIENCE : 849
Inné


 : D

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann] Sam 17 Fév - 21:53



I need you !


Lilou hocha la tête à sa réponse. Elle avait également des choses à faire. Et une des premières, prendre rendez-vous avec la directrice pour régler cette histoire de double cursus.

Elle savait que c'était possible, mais encore fallait-il avoir l'accord de la directrice et organiser son emploi du temps.

Lilou se laissa raccompagné, elle le remercia une énième fois, de l'aide qu'il lui avait fourni et du futur enseignement qu'il lui prodiguerait.

Plus du tout dans le même état où elle était entrée, elle était heureuse de lui avoir parler, de l'avoir écouter.

Il y a quelques mois elle entrait dans l'école des héros en ayant le rêve de devenir une acolyte de première ordre. Grâce à de très bon amis elle avait gagner en ambition, pour devenir plus tard une grande héroïne. Et voilà que maintenant elle avait un mentor, qui lui enseignerait le plus possible et qui la ferait probablement progresser très rapidement. Et ensuite quoi ?

Pourquoi pas Joker ?

Now, I follow you.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Ich bin hier ~ Jam këtu ~ أنا هنا ~ Ovde sam ~ 我在这里 ~ 나는 여기에있다 ~ Olen täällä ~ Tha mi an seo ~ Είμαι εδώ ~ אני כאן ~ मैं यहाँ हूँ ~Aku di sini ~ Ég er hérna ~ 私はここにいる ~ Hie ego sum ~ Eto aho ~
Kei konei au ~ Jeg er her ~ Men bu erdaman ~ من اینجا هستم ~
Я здесь ~ Halkaan ayaan joogaa ~ I'm here ~ Estoy aquí ~ Mimi niko hapa ~ ฉันอยู่ที่นี่ ~ Tôi ở đây ~ Buradayım ~ Ngilapha







~ Je suis là ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I need you ! [PV Xann]

Revenir en haut Aller en bas

I need you ! [PV Xann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La Heroe's Sup :: La cour et les jardins :: Les jardins-
Partenaires
dabberblimp"

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit