.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Bercée d'illusions | Nere ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Dans la même rue que toi
❝ POINTS : 235

MessageSujet: Bercée d'illusions | Nere ♥ Lun 10 Juil - 15:04


Bercée d'illusions

"Natsukashii" désigne la nostalgie heureuse..., l'instant où le beau souvenir revient à la mémoire et l'emplit de douceur. Vos traits et votre voix signifiaient votre chagrin, il s'agissait donc de nostalgie triste, qui n'est pas une notion japonaise.
Nere & Alphée

Laurel était vraiment une ville particulière : elle était la ville qui recueillait le plus de criminel au mètre carré malgré le nombre de super héros qui y vivait. Surtout que ces héros n’étaient pas des Kick Ass en puissance mais bien de réels héros. Un peu comme des Barman ou des Superman. Comment pouvait-il y avoir autant de criminel ? Plus tu te posais la question, plus une idée émergea en toi : et si c’était les héros qui créaient les criminels ? Après tout, un héros ne peut pas être ce qu’il est, s’il n’y a pas de Némésis, s’il n’y a pas de méchant en face de lui. Comme il ne peut pas avoir d’ombre sans lumière. Une pensée qui te donna quelques frissons. Comment le gouvernement pouvait-il cautionner ça ? Des pensées qui te firent penser que le mal était bien plus profond, bien plus encré dans la société que tu ne le pensais. Un mal qui allait mettre du temps pour être éradiqué. Et plus tu y pensais, plus tu te demandais si ta technique était la bonne : si les criminels étaient le résultat de l’orgueil des héros, ne serait-il pas préférable de s’attaquer à eux, étant plus faible, pour détruire ensuite les héros ? Sans criminels, les héros n’avaient plus de raison d’exister et devenaient eux-mêmes des criminels.

Pour tes recherches personnelles, tu avais décidé de jouer avec quelques brigands. Ton allure de petite fille sage faisait qu’ils tomberaient rapidement dans le panneau. Une petite robe mignonne pour accentuer le côté fragile, des talons pour dire qu’elle ne pourrait pas fuir et un sac à main pas trop grand, mais pas trop petit - pour pouvoir transporter ta flûte - pour te donner un côté nunuche. Cette allure était un appât parfait pour eux. Les truands étaient des abrutis en règle générale. Une bonne paire de cuisse saupoudré de naïveté et le tour était joué. Tu allais pouvoir t’amuser un peu. Et avec un peu de chance, ton piège pour les criminels allait faire apparaitre des héros que tu pourrais soigner en même temps. Tu allais faire d’une pierre deux coups avec ton plan, s’il fonctionnait comme tu le prévoyais. Après tout, personne n’était à l’abri d’une petite complication comme par exemple, l’absence d’héros,  l’intervention d’un super héros plus tôt que prévu ou des criminels bien plus fort et résistant que tu ne le pensais. Mais pour ce dernier, tu n’avais pas spécialement peur. Ton pouvoir était puissant pour les contenir physiquement et ils étaient trop idiots pour trouver l’autre réponse. Te préparant tranquillement chez toi, tu vérifias ta tenue devant le miroir qui se trouvait dans le couloir. La robe était parfaite. Tes talons étaient parfaits aussi. Et la flûte ne sortait pas de ton sac. Ton costume de victime était parfait.

Maintenant que tu étais dehors, tu te demandais où est-ce que tu allais pouvoir t’amuser. Le centre ville était un endroit passe partout pour ce genre d’intervention. Tu étais sûr de trouver des héros et des criminels. Mais ce n’était pas pratique pour ton plan. Il te fallait un endroit où il y avait plus de criminels que d’héros . Ton but premier était de t’attaquer aux criminels et non aux héros. Le centre-ville était donc une idée à supprimer. Le quartier vegga était un bon endroit pour ton jeu. Il y avait beaucoup d’argents et donc, parallèlement, beaucoup de criminels. Qu’ils soient de petites ou de grandes envergures, il y avait des criminels et c’était le seul détail qui t’importait. Malheureusement, le détail de l’argent faisait qu’il y avait aussi beaucoup de civils, beaucoup d’innocents. Tu ne pouvais donc pas travailler dans ces lieux. Les innocents faisaient que tu ne pouvais pas, non plus, travailler dans les vieux quartiers. Il ne te restait plus que la ville basse. Endroit parfait : assez pitoyable pour avoir un taux de criminalité assez haut sans pour autant avoir trop d’innocents ou de héros dans les parages. Tu te dirigeas donc vers ce lieu.

Sur le trajet, tu te rendis compte que ton costume était plus que parfait, beaucoup de personnes te regardaient. Leur regard se traduisait par la question : mais que fait-elle habiller de cette manière dans un lieu pareil ? Un regard qui te satisfaisait. Quand tu arrivas dans la ville basse, les regards se tournèrent toujours vers toi. Mais cette fois-ci, ils ne se posaient pas la question de l’habillement mais plutôt que de qui allait se passer. Entre les regards lubriques et les regards malsains, tu ne savais plus où donner de la tête. Tu ne savais pas qui tu allais prendre dans tes filets en premier. Mais avant que tu puisses te poser une quelconque question, tu remarquas qu’un groupe de trois personnes te suivait. Trois personnes. C’était parfait pour toi. Tu avanças dans une ruelle sombre et étroite, mais pas trop. Tu voulais que les corps soient découverts et que le groupe puisse avancer sur une même ligne. Tu voulais les descendre, les fusiller à l’ancienne. Tu voulais leur couper la tête. Et ce que tu fis.

Des rires sadiques. Une douce mélodie. Et trois têtes tombèrent. Alors que le sang coulait vers le chemin principal, le bruit de tes talons montrait que tu te dirigeais dans la direction opposée. Les hommes étaient des créatures trop naïves pour survivre. Tu te posas ensuite dans un coin tranquille, dans les ténèbres en attendant que d’autres personnes viennent à ta rencontre.

C’était la soirée de la reine de cœur. C’était ta soirée.  

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bercée d'illusions | Nere ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: La ville basse-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit