.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Une cueillette aux champi-gnions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Une cueillette aux champi-gnions Lun 7 Aoû - 19:24

Le bon point quand on sait passer inaperçu et rester discret, c'est que si on part quelques heures, personne ne le remarque. Je ne reçus aucune punition de la part de la 'sup pour mon escapade d'hier.

 Je dois retrouver Blake à 12h devant son magasin aujourd'hui. Je n'ai pas eu école de la journée et j'ai eu tout le temps pour me préparer. J'ai donc pris un sac avec tout le nécessaire pour l'entrainement. Eau, trousse de premier soin (enfin ce qu'on pourrait appeler une trousse de premier soin, mais qui est plus une trousse contenant des pommades et baumes que j'ai appris à fabriquer auprès de mes sœurs, elles pourront soigner et aider à cicatriser si besoin d'aide, mais rien de tous ça n'est magique ou instantané), tenue de combat et mon masque.
Je prie donc le même chemin que la veille, cette journée est plutôt chaude, mais pas un seul surveillant à l'horizon.

....

Cette fois j'ai bien noté mon chemin et j'ai retrouvé facilement le magasin de Blake.
Le seul soucis et que j'ai oublié mon casse-croûte.
Je trouverai facilement quelque chose de comestible en forêt. Voilà la boutique de Blake et Blake en train de parler a quelqu'un.
Je vais me rapprocher.

"-Bonjour, monsieur Blake et monsieur que je ne connais pas."


Dernière édition par Aequilius Phylonmay le Lun 7 Aoû - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 325

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Lun 7 Aoû - 22:09

Bon aujourd'hui ce qui est cool c'est qu'avec Dante on ferme le restaurant à midi, moi je dois aller faire visiter la forêt à Aequilius et Dante doit faire quelques recherches et quelques achats sur Internet. Alors que les derniers clients partent vers 11h30 je vois Dante aller se faire une cigarette dehors, bien que je ne sache pas si ce soit une simple cigarette. Je nettoie ce qu'il reste à nettoyer de vaisselle et prend mon épée multimodale que je laisse souvent dans la réserve.

Alors que j'ai mon long manteau cachant toute l'arme sauf le manche, dépassant derrière ma tête, je vois Ae arriver. Prenant une des cigarette de Dante l'allumant avec son briquet je dis bonjour à Ae. Et je vois Dante avoir un changement de visage. Il semble amusé de comment Ae l'appelle, d'ailleurs il lui répond avant de partir.

"-Coucou Aequilius, amusez-vous bien dans la forêt avec Blake."

Et ensuite il partit calmement prenant une ruelle pour rejoindre chez nous, il risquait pas d'avoir un problème s'il se faisait agresser, il a toujours plusieurs dagues sur lui et un magnum, au cas ou. Cette ville est loin d'être sûr après tout. Justement alors qu'Ae on part vers la forêt j'entends un tir et un cri étouffer. Autant ne pas s'en préoccuper, je suis sûr que ce n'est rien. Continuant longeant la route pendant un petit moment on arrive enfin aux bois. Je les faits d'abord visiter à Ae avant de l'amener à la clairière ou j'ai l'habitude de m'entraîner.

"-On se pose là Ae? On pourra s'entraîner tranquillement ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Lun 7 Aoû - 23:45

Quand je suis arrivé le monsieur qui fumait avec Blake me salut et part.
Il portait sur lui l'odeur d'une des herbes habituellement utilisait pour les cérémonies Dryadiques.
Blake fumait aussi une, comment on appelle ça, une cigarette voilà.

....

Alors qu'on part vers la forêt il ma semblé entendre le bruit d'une détonation et un cri.
Doit-on aller voir ce que c'est ?
Blake ne semble pas s'en inquiéter et je suis sûr qu'il la entendu aussi.
ça doit êtres normal peut-être.

....

Il me fait visiter la forêt.
Elle ne possède pas les mêmes arbres que chez moi.
Il y a par contres quelque plante que je connais et qui ont quelques propriétés intéressantes.
Je vais en récupérer un peu, ça peut toujours aider au cas ou.

.....

On marchait jusqu'à une clairière.
"-On se pose là Ae? On pourra s'entraîner tranquillement ici."
"-Bien je me prépare et vous me dites par quoi on commence."

Je pose mon sac . Je sors ma tenu et mon masque.
Je me cache entre les arbres et je change de vêtements.
Porté cette tenue et se masque, conçu par ma mère, me fait penser à elle et les raisons qui mon poussé à rejoindre les mortels.
Je devais éviter que ce qui s'est passé ce jour-là ne se déroule plus et j'avais besoin de m'entraîner. Pour atteindre mon objectif, j'avais besoin d'apprendre à vivre parmi les mortels et c'est pour ça que j'ai rejoint ce village, mais après j'ai perdu le contrôle des événements.
Je me suis retrouvé à Laurel et à la 'sup et je n'avais pas prévue ça.
Mais la rencontre d'hier ma montrer que finalement, c'était mieux comme ça.
La 'sup me donne tous les moyens de mes ambitions.
La forêt me manquait, mais je suis maintenant dans mon élément.
Je me sens bien, en forme et remonter a bloc.
Quoi qu'il me demande, je le ferais, même si je dois détourner un fleuve, détruire une montagne et raser une forêt.
Je m'échauffe un peu et je lui dis :
"-Je suis prêt, par quoi on commence ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 325

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Mer 9 Aoû - 1:04

Alors que nous arrivons dans la clairière, le petit Ae part se changer derrière un arbre pendant que je m'assied au milieu du grand cercle d'arbre et pose mon énorme arme à côté de moi, fermant les yeux. Je suis déjà au niveau supposément maximal d'énergie mais j'essaie de le dépasser, me mettant directement en mode terreur. Je deviens encore plus pâle qu'à mon habitude, mes yeux devenant noires et violets alors qu'une croix de Baphomet se dessine sur mon front. Lorsqu'Ae revient vers moi il peut voir qu'un masque fait un d'os recouvre mon visage, à part la bouche, le nez, les yeux et la croix sur mon front.

"-On va commencer par l'évaluation de ta force. Le mode dans lequel je suis rentrer rend ma peau très, très solide. Donc tu peux taper aussi fort que tu veux, ne t'en fais pas. Tape au niveau de mon ventre, sous le plexus."

Je retira ma grande cape laissant voir un maillot à manches courtes rouge avec des tâches noires. Je me demande à quel point ses coups sont puissants. Je crée au niveau ou il doit taper une protection supplémentaire en os. Pour limiter les dégâts au cas ou son coup soit plus puissant que je ne puisse endurer. Mais ça m'étonnerait beaucoup. Sa tenue et son masque m'étonne, le style fait en effet très grec je trouve mais son masque à l'air très triste. Je vois qu'il se concentre, ou réfléchit, je ne sais pas. Il prépare peut-être son coup. Pour lui donner du courage je lui parle.

"-Vas-y Ae, donne tout ce que t'as !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Mer 9 Aoû - 1:37

Quand je sors de ma cachette, je vois comme je m'y attendais les changements physiques que donne sa forme démoniaque et c'est pas beau à voir. Mais je me suis promis de ne pas le juger sur ça.
Ma tenue de combat fait un peu pensé à une armure de combat de la Grèce antique, mais faite en écorce et en feuille magique.
"-On va commencer par l'évaluation de ta force. Le mode dans lequel je suis rentrer rend ma peau très, très solide. Donc tu peux taper aussi fort que tu veux, ne t'en fais pas. Tape au niveau de mon ventre, sous le plexus."

Je prépare donc mon coup en restant rivé sur son plexus. Il ne faut pas que je me trompe, c'est la zone la plus protéger. Je ne pense pas transpercer sa peau, mais je ne préfère pas courir le risque.
"-Vas-y Ae, donne tout ce que t'as !"

Ah, tu veux voir ce que j'ai dans le ventre, très bien. Je m'élance vers lui visant bien son plexus. Je n'ai jamais su comment envoyer mon poing. Mon truc c'est la chasse, pas le combat, mais j'apprends vite. J'envoie donc mon poing en direction de son thorax et au moment du contact, j'entends un gros CRAC et son corps s'envole dans les airs accompagnés par quelque fragment d'os.
Sa protection a l'air de bien tenir, mais un combat ne se résume jamais à un coup.
Je le regarde s'envoler dans les cieux. Je ne pense pas l'avoir trop blessé, mais ai-je bien fait de le frapper aussi fort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 325

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Mer 9 Aoû - 2:12

Bordel ce p'tit à du punch il fait volé ma première protection en éclat et m'envoie dans les airs. Je suis légèrement au dessus du sol, si je ne fait rien je vais atterrir sur le dos, et je préfère éviter. J'envoie donc pas mal d'énergie dans mes mains et mes pieds pour me retourner retombant sur mes 4 pattes, glissant un peu à terre. Alors pour le côté énergie brute, il est bon, mais faut-il encore qu'il touche son adversaire, je met un genou à terre réorganisant totalement mon corps. Les os sur mon corps se fissurent, mes yeux gardent leur couleur mais mon masque et ma croix partent, laissant place à deux majestueuses ailes et des filaments au niveau de ses chevilles, faits de sang. On passe maintenant à la deuxième phase de l'entraînement. De ma main sort lentement un os que je casse d'un mouvement de poignet.

"-Maintenant seconde phase de l'entraînement. Tu vas devoir être rapide, je ne me battrais pas directement avant la phase 5 ou 7... Mais la ton but vais être d'attraper cet os, par tout les moyens...Et ça commence, maintenant !"

Alors que je finissais ma phrase je tenta de le surprendre en créant avec mon pied un impact d'énergie continuant ma cours vers lui mais sautant au dernier moment en créant un impact vers le bas lui souriant en disant.

"-Tu vas devoir être très rapide et attentif à mes mouvements."

Disais-je tombant sur mes pieds quelques mètres plus loin face à lui, l'os faisait un bon mètre et bon, après tout c'était pas un truc ultra-chiant à attraper, c'était plutôt le détenteur de l'os qui était dur à attraper. Je me demande en combien de temps il va m'attraper ne bougeant plus, lui faisant signe de venir un sourire gentil aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Mer 9 Aoû - 2:55

Il se rattrape et il a encore changé de forme, des ailes ? Blake peut voler ?
Je comprends pourquoi il fait aussi peur.
Mais je dois rester concentrer et je me suis promis de ne pas le juger la-dessus.
"-Maintenant seconde phase de l'entraînement. Tu vas devoir être rapide, je ne me battrais pas directement avant la phase 5 ou 7... Mais la ton but vas être d'attraper cet os, par tout les moyens...Et ça commence, maintenant !"

Il teste ma vitesse et j'ai bien peur qu'il me sous-estime. Il ne voit en moi qu'un gosse ou il me confond avec un chien ce qui est le moins probable. La chasse est une affaire de vitesse, de précision et de calme. Il faut de la dextérité et de la patience. Il me donne la possibilité de juger ma valeur sur autres choses que sur mon apparence. Si mon père ma bien pour une fois donné une chose. C'est ma puissance et je dois apprendre à la maitrisé. Je dois faire de mon mieux.
Je ne bouge pas. Il vient à moi de toute façon.
Il fait un très joli mouvement et un bon gros impact comme je sais les faire quand je retombe de plusieurs mètre, mais Blake le fait avec son énergie.
"-Tu vas devoir être très rapide et attentif à mes mouvements."
Il est à quelques mètres de moi et me verra arriver à des kilomètres.
Il est vrai que Blake m'a juste dit que je devais l'attraper, pas la méthode à employer.
Je reste calme.
Je repense à ce que ma tante et matriarche Kala m'a dit sur la chasse. Reste calme et concentre toi, tu dois savoir surprendre et êtres précis. Tu n'auras pas de seconde chance, ton bras devras toujours êtres sûr.

Je m'élance vers Blake comme si j'allai attraper son os, mais au dernier moment je lui envoie un grand coup de coude dans le ventre.
Comme prévue, de surprise plus que de douleur, Blake ce baisse.
Je me sers de son genou comme appui et je grimpe sur son bras.
J'attrape l'os et je dis en rigolant :
"Toucher"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 325

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Mer 9 Aoû - 3:15

Je le vois arriver plutôt rapidement vers moi, j'aurai pu esquiver des milliers de fois mais je ne le veut pas vraiment, je veut surtout voir de quelle façon il va attraper l'os que je tient. Je le vois s'arrêter d'un coup. Une feinte? Nan, un coup direct, de coude plus précisément, dans le ventre, me faisant me baisser légèrement, plus par réflexe que par réelle douleur. Il en profite d'ailleurs pour sauter attrapant mon avant bras de la main droite et touchant l'os de la gauche disant un joyeux "Toucher !" je lâche l'os le faisant descendre ébouriffant ses cheveux, il se débrouille vraiment bien pour un enfant, mais après tout ce n'est pas un enfant ordinaire...

"-Bien ! Maintenant phase 3, vient vers ces trois arbres..."

Je partis chercher mon arbre dessinant sur les trois arbres des croix au niveau des genoux, du plexus, du cœur et de la tête. Le but? Je veut voir s'il est précis et combien de coups il peut faire d'affilé sur le même arbre sans le casser. Maîtriser sa puissance et être rapide ça compte. Surtout pour lui, qui pourrait littéralement tout comme moi, tuer d'un seul coup. Il va falloir qu'il se contienne.

"-Alors commence par celui de gauche. Donne 4 coups, 1 à chaque point, sans casser l'arbre, c'est compris? Donc, un low-kick un coup de jambe au niveau du genou, un coup de poing au niveau du plexus avec le poing droit, un avec le gauche dans le cœur. Et un dans la tête. Rappelle toi, tu dois être rapide mais contrôler tes coups. Je n'ai pas dis que l'entraînement allait être simple !"

Je le regardais attendant qu'il commence, allait-il y arriver du premier coup? Ou allait-il a contrario exploser l'arbre du premier coup. Je le regardais, heureux d'enfin pouvoir entraîner quelqu'un avec mon immense épée en main, posée sur mon épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Mer 9 Aoû - 3:34

Après les os voilà qu'il me demande de détruire des arbres.
Une dryades qui s'attaque à des arbres maintenant.
Si je veux vraiment m'entraîner j'ai tout intérêt à faire le moins de dégât possible a ces arbres.
"-Alors commence par celui de gauche. Donne 4 coups, 1 à chaque point, sans casser l'arbre, c'est compris? Donc, un low-kick un coup de jambe au niveau du genou, un coup de poing au niveau du plexus avec le poing droit, un avec le gauche dans le cœur. Et un dans la tête. Rappelle toi, tu dois être rapide mais contrôler tes coups. Je n'ai pas dis que l'entraînement allait être simple !"

Je vois où sont les marques et je me prépare. Je donne le coups de pied et CRACK l'arbre tient bon, mais une partie de l'écorce et du bois est partie avec le coup, j'enchaîne avec le coup de point au niveau du plexus, on aurait dit que mon bras s'enfoncais dans du beurre, il me semble que mon poing et passer de l'autre coter.
Mais pas le temps, je retire mon poing aussi vite que je peux et je donne mon coup à gauche dans le cœur avec le même résultat à part que je ne troue pas l'arbre cette fois-ci.
J'enchaîne immédiatement avec mon point droit en même temps que le poing gauche se retire.
Il y a à nouveau un troue, mais je n'ai rien détruit totalement et j'ai été plutôt rapide.
En bonus je ne me suis même pas fait mal.
Mais j'ai quand même de la peine pour ces pauvres arbres.
Je prierai les déesses de cette forêt a leur bon rétablissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 325

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Mer 9 Aoû - 16:27

Bien, comme je m'y attendais il a éclater certains morceaux de l'arbre, il ne l'a pas entièrement cassé mais au niveau du plexus il l'a transpercé, ce qui aurait résulté par la mort du sujet. Il faudra entraîner ça à nouveau, car s'il veut devenir un héro du peuple il n'a pas grand intérêt à tuer les criminels, à la limite leur casser certains membres pour les immobiliser, mais pas les tuer. Je regarde l'arbre et sort un crayon de ma poche, pour marquer la profondeur des coups, il se débrouille plutôt bien ce petit. Je m'assis à terre refermant mes ailes, les filaments disparaissant, je commence à recharger mon énergie.

"-On va faire une pause, tu te débrouilles bien Ae, à part que tes coups sont trop puissants, si tu deviens héro tu devras apprendre à libérer ta puissance sous une forme plus soft. Car si un super méchant à la même constitution que moi ça va mais imagine si tu dois arrêter un tueur qui ne possède pas de pouvoir? Ou même un suspect? Ce serait dommage de lui éclater le plexus, tu vois ce que je veut dire?"

Pendant ce temps je sent l'énergie affluer à mon corps, je pense qu'il peut la ressentir, pour les gens possédant des capacités surnaturels elle est assez pesante j'ai l'impression. De toute façon ce n'est pas comme si je cachais que mon pouvoir était assez sombre. J'avais ramené dans le sac que je portais en bandoulière quelques trucs à manger comme des pâtisseries. J'ouvris le sac sortant l'un des sachets contenant des pains au chocolats, laissant les autres et le carnet dans mon sac.

"-Sert toi, on fait une petite pause avant de continuer, enfin si tu veux continuer bien sûr !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Mer 9 Aoû - 18:44

"-On va faire une pause, tu te débrouilles bien Ae, à part que tes coups sont trop puissants, si tu deviens héro tu devras apprendre à libérer ta puissance sous une forme plus soft. Car si un super méchant à la même constitution que moi ça va mais imagine si tu dois arrêter un tueur qui ne possède pas de pouvoir? Ou même un suspect? Ce serait dommage de lui éclater le plexus, tu vois ce que je veut dire ?"

"-Oui, je vois très bien ce que vous voulez dire. J'ai toujours eu se problème. Je ne suis pas le seul. Héraclés, c'était un jour énervé contres le remplaçant de son professeur de musique. Il a tué, sans le vouloir, en jetant sa harpe de colère qui a fini dans la tête du professeur. Mais comme vous avez appris à contrôler votre énergie, je suis certain que vous pouvez aider n'importe quelle élèves qui a du mal à maîtrise sa force comme moi."

Je ressens son énergie fluctuer, elle est bien plus puissante que comme je l'avais ressenti hier. Mais bizarrement au lieu qu'elle me fasse me sentir mal à l'aise je ressens une certaine impression de sécurité. Sûrement parce qu'elle est assez proche de l'énergie vital que maîtrise mes sœurs. Je me sens comme si j'étais avec un membre de mon clan.

Il sort de son sac des trucs bizarres, de la nourriture.
Moi qui ai si faim. Mon pouvoir creuse énormément et j'ai besoin de beaucoup manger.
Le pire est que je ne grossie même pas.

"-Sert toi, on fait une petite pause avant de continuer, enfin si tu veux continuer bien sûr !"
"-je me sens de continuer et merci pour ces trucs."
J'en prends un, on dirait du pain, mais avec des trucs marrons au milieu.
Sa sent une odeur sucrée.
De l'extérieur je dois ressembler à un petit animal.
Je le goûte et ce truc est vraiment super bon.
"-Ces choses sont super bonnes, comment ça s'appelle ? Et le truc marron au milieu vous appelez ça comment ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 325

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Jeu 10 Aoû - 1:49

Je connaissais bien sûr l'histoire d'Héraclès, elle était assez connue, avoir tué un prof en lui lançant un instrument de musique. Cette mort est quand-même plutôt amusante quand on y pense. Il me dit que si j'avais réussi à dompter mon énergie je devrai réussir à apprendre à n'importe quel élève à contrôler la sienne, mais il y a un facteur qu'il a oublier, un facteur important. Mon énergie n'est pas une force directe, l'énergie me rend juste ultra-résistant et me permet d'opérer les modifications que je veut dans la zone de mon corps. Alors qu'Aequilius lui possède cette force constamment.

On peut dire qu'en fait son pouvoir est un pouvoir constant. Il fait effet tout le temps et n'a pas besoin d'être activer, à part si l'on considère que la colère puisse être une activation. Le mien est certes plus puissant mais est moins endurant, ou alors je dois le modeler pour qu'il le soit en réduisant sa puissance. Si je serai Dante je comparerai sûrement en disant que je suis un ordinateur gamer et lui une console de dernière génération. Il possède de grandes capacités que l'on peut pousser à son paroxysme mais on ne peut pas vraiment le booster alors que moi c'est l'inverse. Je n'ai pas forcément des capacités qui crèvent le plafond, cependant lorsqu'on me pousse je peut devenir extrêmement puissant. Mais alors que je réfléchis à ça il me demande ce qu'il vient de manger.

"-Eh bien ça s'appelle un pain au chocolat. Et le truc marron au milieu, eh bien c'est du chocolat, c'est fait avec du cacao et pleins d'autres trucs. Je sais faire ce genre de pâtisserie, si tu veux je t'en ferais."

Disais-je en souriant avant de me relever et de l'observer. Je lui demande ensuite de se mettre en garde et la corrige en lui disant de bien protéger son visage et ses côtes. Quand il a fait ça je regarde si c'est bon et me met en garde

"-Bon la 4 était plutôt rapide, maintenant la 5, tu vas pendant deux minutes essayer de me donner le plus de coups possibles, okay?"

Sauf que cette fois je me met à terre, prenant ma forme de monstruosité, un masque d'os, une peau encore plus résistante couverte d'écailles violettes et noires aux endroits moins importants. Je fais aussi apparaître ma queue d'os de 9 mètres mais sans les points et recouverte de cartilages pour éviter de le blesser, juste le repousser. Je me prépare à un assaut dans les prochaines secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Jeu 10 Aoû - 3:45

"-Eh bien ça s'appelle un pain au chocolat. Et le truc marron au milieu, eh bien c'est du chocolat, c'est fait avec du cacao et pleins d'autres trucs. Je sais faire ce genre de pâtisserie, si tu veux je t'en ferais."

Il y a tellement de mot étrange dans cette phrase, je n'y comprends pas grand chose.
Cacao ? Pâtisserie ?
Mais l'a on a autre chose de plus important à faire.
Il me demande de me mettre en garde, il me corrige sur ma posture tout en me donnant des conseilles sur la façon de mettre un coup de poing et de parer un coup.

 "-Bon la 4 était plutôt rapide, maintenant la 5, tu vas pendant deux minutes essayer de me donner le plus de coups possibles, okay?"

Ok, il faut que je me déchaîne, ma tante me demandait de me contrôlé et Blake me demande de laisser exploser mon pouvoir pour mieux le contrôler.
Il se transforme. Je me mets en garde.
Je vois sa queue apparaître.
Il y a une forte probabilité pour qu'il me frappe avec. Il faut que je me prépare a riposter.
J'avance vers lui en courant, d'un coup sa queue passe par son entre-jambe. Par réflexe je fais un pas sur le côté, elle n'est là que pour me bloquer.
Je saute pour récupérer le bout et soulever Blake. S'il veut me voir déchaîner autant pas le décevoir. Je retombe sur le sol et j'abaisse mes bras de toutes mes forces vers le sol pour le faire retomber lourdement. J'enchaîne ensuite en me retournant, je le soulève à nouveau en le tirant toujours par la queue et je le refais retomber violemment sur le sol.
puis je me met a tourner autour de moi en lui disant :
"-Je vous remercie de vouloir me rendre plus puissant, maintenant à moi de vous envoyer vers des sommets."
Je projette Blake dans les cieux et je saute pour le récupérer une dizaine de mètres plus haut pour le projeter violemment vers le sol. Je ne me suis jamais senti aussi bien. C'est comme si me battre étais mon élément, que je suis fait pour ça. Je l'attrape et comme prévue je le renvoie sur le sol de toutes mes forces. Causant une grosse onde de choc dans la carrière. Je retombe sur mes jambes et je cours vers le point d'impact.
"-STOP!!!!"

 A cet ordre de Blake je tente de me stopper, mais dans ma précipitation je m'emmêle les pieds tout seul et je tombe par terre en roulant un peu. Puis je me met à rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 325

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Jeu 10 Aoû - 19:59

Ce petit est vraiment plein de ressource. Il attrape ma queue d'os et de chair et me retourne pour me balancer à terre. Il le refait une seconde fois avant de me faire tourner, me balancer en l'air en sortant une punchline digne d'un bon héro. Après l'avoir dit il me balance à 10 mètres de haut et saute attrapant ma queue pour me balancer à nouveau à terre, causant un gros impact, je dois avouer que ce coup là, je l'ai senti, l'impact à éclater toutes mes protections, c'est très bien jouer. Je lui dis alors de se stopper mais ses jambes s’emmêlent et il tombe roulant jusque devant moi. Je me relève légèremet, toujours un peu assis ébouriffant ses cheveux lui disant

"-C'est bien ça Ae, t'es super bon ! Je pense qu'on va s'arrêter là pour aujourd'hui finalement. Je voudrai bien t'apprendre autre chose qui pourrai te servir, mais qui n'est pas du combat. Mais juste avant je vais te montrer ce que me permet mon pouvoir niveau puissance d'attaque, et encore c'est pas le plus puissant"

Je me relève essuyant les os et passe en mode Cogneur. Les filaments de sangs parcourant mes mains je m'approche d'un caillou levant ma main gauche l’abattant explosant le caillou en milles morceaux en envoyant un peu partout. Je sors de ce mode, fatigué prenant mon épée que je met sur mon dos. Je chargea aussi ma sacoche, prêt à repartir.

"-Allez on rentre à la maison ! J'ai quelque chose à te montrer, je pense que tu vas bien aimer !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Jeu 10 Aoû - 20:43

"-C'est bien ça Ae, t'es super bon ! Je pense qu'on va s'arrêter là pour aujourd'hui finalement. Je voudrai bien t'apprendre autre chose qui pourrai te servir, mais qui n'est pas du combat. Mais juste avant je vais te montrer ce que me permet mon pouvoir niveau puissance d'attaque, et encore c'est pas le plus puissant"

Blake se relève et prend une nouvelle forme. Il s'approche d'un gros caillou et frappe de sa main gauche sur la roche. Elle s'éclate en mille morceaux.
Je suis impressionné, il ne faut jamais énervé ou se mettre a dos ce genre de personne. L'énergie démoniaque renforce énormément sa force.
Sa force de destruction rien que dans cette forme et se n'est pas ça plus puissante.
Sa forme la plus puissante doit êtres vraiment forte, capable de détruire la ville d'un revers de la main. Blake reprend sa forme d'origine, il a l'air bien fatiguer. Il reprend son épée et la met sur son dos.
Son pouvoir consomme beaucoup d'énergie et lui demande beaucoup physiquement. Heureusement qu'il a besoin de l'activer et qu'il ne le porte pas en continue.
Je ne suis pas vraiment fatigué, mais ma constitution est différente, ce qui me permet de me battre pendant des heures s'il le faut.
Enfin tant que je n'ai aucune blessure grave bien sur. Je suis infatigable et j'ai une force surhumaine, mais je ne suis pas invulnérable.
J'ai déjà appris beaucoup et je ne suis pas pressé, les mortels me considère comme trop jeune et ne m'enverrons pas en mission.
Je vais rentabiliser ce temps et m'entraîner pour êtres prêt le jour où on m'enverra en mission. Je dois viser le sommet et monter le plus haut possible et j'ai une éternité pour y arriver.
Je me donne donc un nouvel objectif, qui ne sera peut-être jamais atteignable.
Devenir suffisamment fort pour tenir face a Blake, pas pour le vaincre, seulement faire un combat digne des Légendes.

"-Allez on rentre à la maison ! J'ai quelque chose à te montrer, je pense que tu vas bien aimer !"
"-Bien, Donner moi 5 minutes pour me changer et j'arrive. Les mortels doivent pas être habitués à voir quelqu'un dans mon accoutrement. Vous ne voulez pas que je vous porte quelque chose, vous me semblez bien fatiguer ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 325

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Ven 11 Aoû - 1:17

Il me dit qu'il allait changer d'habit, qu'en portant ça les mortels allaient sûrement le regarder bizarre, ah bah ça c'est sûr, en portant un habit fait uniquement de feuilles et un masque d'ambre ça va sûrement choquer. Mais bon certains super-héros et super-vilains ont des costumes voir des transformations tout aussi originales. Il n'a pas vraiment à s'en faire, cette ville est un peu un repère à bordel et anachronismes, limite voir la réincarnation de Jésus se balader en ville à moitié à poil ne m'étonnerait même pas je crois... J'aime bien cette ville ! Il me demanda aussi si je voulais qu'il porte quelque chose, j'avais l'air si mal en point que ça? Ou il était juste très gentil. Ah non, il mettait ça sur le compte de la fatigue.

En fait il avait un peu tort, mon pouvoir ne me fatiguait pas, c'était surtout arriver à 0% d'énergie démoniaque qui me fatigue, comme actuellement. Parce qu'en fait j'ai juste assez pour maintenir mon corps actuelle qui ne demande pas d'énergie démoniaque et qui est naturellement plus résistant que la moyenne. Et malheureusement je n'arrive pas encore à régénérer mon énergie démoniaque en mouvement, il faut que je sois au repos. En méditation ou que je fasse des choses qui demandent peu d'énergie, comme cuisiner à la maison ou regarder la télé. Après qu'Aequilius soit revenu nous commençons à marcher vers la maison, elle n'est pas vraiment très loin, entre mon restaurant et la 'sup, dans un petit coin tranquille dans une ruelle avec juste nôtre appartement et un petit coin de verdure.

Arrivant chez moi j'ouvre la porte et je fais coucou à Dante en train de chercher dans un genre de coffre à jouets à côté de la télé des trucs. Il me dit bonjour en levant la main mais ne se retourne pas, ne faisant pas attention à Ae, je l'amène donc à la cuisine que je ferme après lui avoir montré ou poser ses affaires, je claque mes mains en souriant.

"-Bon maintenant je vais t'apprendre quelque chose de tout aussi important, la cuisine ! Un bon héro se doit de manger des bonnes choses pour bien pouvoir se battre."

Je sortis les ingrédients pour faire quelque chose qu'il allait sûrement apprécier, les crêpes, autant commencer par un truc que les enfants aiment souvent manger. Bon moi j'adore en manger mais en même temps je suis rester un grand enfant dans le fond. Un enfant qui pourrait raser la moitié d'une petite ville d'un claquement de doigts, mais un enfant quand-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Ven 11 Aoû - 15:14

Après notre entrainement je me suis changé et on a quitté la forêt. On a marché jusqu'à chez lui, en discutant de tout et de rien.
Arriver dans sa maison, on a vu son ami cherchait des trucs dans une espèce de coffre à côté d'une boite a image parlante.

Il y a tellement de choses bizarres chez les mortels, ils appellent ça la technologie. Pour moi ces objets me semblent bien curieux. Les mortels ne vivent qu'aux alentour de 100 ans. Les dryades vivent en général plusieurs milliers d'années. D'après Kala sur ces 10 000 dernières années les mortels ont eu un fort développement technologique. Ils nous ont toujours priés et craint, nous les esprits de la forêt.
Mais depuis 2000 ans les mortels s'étendent, détruisent nos sanctuaires et réduisent nos terrains de chasse ce qui augmente les tensions entre les différentes créatures fantastiques qui vivent cachés des yeux des mortelles.
Cette histoire ne peut que finir mal, si on ne s'adapte pas et la découverte de vie hors de ce monde pourrait êtres une solution a long terme. Tous se réfugiaient sur un nouveau monde.

"-Bon maintenant je vais t'apprendre quelque chose de tout aussi important, la cuisine ! Un bon héro se doit de manger des bonnes choses pour bien pouvoir se battre."

Mais pour l'instant avant de rêver d'étoile et d'autres astres, je vais devoir apprendre à cuisiner.
J'ai eu une légère approche de cet art auprès des mortels qui mon recueillit en Grèce avant de me jeter comme un chien après avoir je détruise la maison abandonnée à la lisère du village.
Mais je ne préparais que rarement la nourriture et dans la forêt se sont toujours Saphira et Stéfany qui s'en occupent, enfin s'en occupaient je ne sais même pas si elles ont survécu.
Et voilà que les larmes me montent, penser aux noms de mes sœurs me rappellent a quel point elle me manque. La prochaine fois que je croise la route d'un centaure je repeins en rouge les pointes de mes flèches de son sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 325

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Ven 11 Aoû - 19:12

Je commençais à prendre les ingrédients les mélangeant et touillant ensuite pour former une pâte, mais alors que j'étais plonger dans ma recette je voyais qu'Ae semblait pensif une larme à l'oeil, je mis ma main sur sa tête lui souriant. La pâte finie je la mis dans une poêle avec un peu d'huile entendant Dante courir dans la maison disant joyeux à voix haute "Des crêpes ! Tiens coucou Ae !" s'asseyant à table alors qu'avec une spatule je détachais les côtés l'envoyant en l'air la rattrapant dans la poêle attendant un peu la mettant ensuite dans une assiette faisant la même chose pour plusieurs autres crêpes, Dante en mangea d'ailleurs plusieurs.

"-Tu veux essayer de faire une crêpe Ae? Essaie, je vais t'en préparer une !"

Pendant qu'il était à côté de la poêle je mis du chocolat, de la chantilly et du caramel sur la sienne et la mienne, oui j'aime bien charger ma nourriture on va dire. Et puis Ae m'a l'air aussi fin que moi, il faut qu'il se nourrisse correctement s'il ne veut pas avoir de problèmes de santé, je me sentirai vraiment coupable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Sam 12 Aoû - 20:08

Je sors de mes rêveries quand Blake me met sur ma tête en souriant.
Il se mit ensuite à faire une sorte de patte. Après, il fait chauffer un peu de patte qui s'étale sur une poêle.
Son ami qui s'appelle Dante arrive et tout joyeux se rend compte que Blake fait des "crêpes" et que je suis là. Je lui rends son coucou.
Blake détache la crêpe, puis il la met sur une assiette et après il recommence. Mais il fait plus vite les crêpes que ce que Dante en mange. Quel appétit il a tous de même.

"-Tu veux essayer de faire une crêpe Ae? Essaie, je vais t'en préparer une !"
"Oui, je veux bien tester."
J'ai plus dit oui par politesse.
Quand je lance un truc en l'air même quand je contrôle ma force sa finie toujours par aller trop haut. J'essaye de donner le coup de poignet le plus léger possible et ma crêpe décolle pour s'accrocher au plafond.
"Oups, désoler"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 325

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Dim 13 Aoû - 0:07

Après avoir fini la crêpe j'entends le bruit de sa crêpe toucher le plafond ce qui me fait rire. Mais alors que je rigole je vois Dante prendre une chaise, courir puis sauter attrapant la crêpe en s'appuyant sur la chaise. Je tape dans ma main retournant à la poêle faisant les autres crêpes.

"-C'est pas grave, ne t'en fais pas ! Ca peut arriver à tout le monde de loger une crêpe ! Je vais faire celles restantes. Je t'apprendrai une autre recette qui ne nécessite pas d'envoyer de trucs en l'air."

Je lui fis un clin d'oeil souriant, finissant de faire les crêpes alors que Dante en à manger une bonne dizaine, ce qui fait énormément de crêpe, pour un humain normal. Pas grave il en reste une cinquantaine pour plus tard. Je commence à manger la mienne m'asseyant à côté d'Ae

"-Tu voudras manger ici ce soir? Que je t'apprenne à faire un repas? Je pense que tu arriveras à faire de bonnes choses à manger. Enfin, je veut pas non plus te déranger, tu dois certainement avoir des choses à faire ou des gens à voir."

Dante mange encore, quel morfal sérieux, d'ailleurs il m'inquiète à manger autant, il aurait pas encore foiré une de ses expérience?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Dim 13 Aoû - 23:13

"-C'est pas grave, ne t'en fais pas ! Ca peut arriver à tout le monde de loger une crêpe ! Je vais faire celles restantes. Je t'apprendrai une autre recette qui ne nécessite pas d'envoyer de trucs en l'air."

Blake reprend son fourneau et je m'assoie sur une chaise et je commence à manger ma crêpe.
C'est super bon, mais j'observe d'un coin de l'oeil Dante qui est en train de manger tout un tas de crêpe.
En plus d'en mettre partout.
Il y a quelque chose d'étrange chez lui.
Mais je ne vais pas vraiment y faire attention. Les mortels sont bien étrange de toutes façons. Blake s'assoit à côté de moi et mange sa crêpe.

"-Tu voudras manger ici ce soir? Que je t'apprenne à faire un repas? Je pense que tu arriveras à faire de bonnes choses à manger. Enfin, je veut pas non plus te déranger, tu dois certainement avoir des choses à faire ou des gens à voir."

"Sa aurait été avec plaisir, mais je dois rentrer a la 'sup pour pas qu'ils remarquent mon absence. Il commence d'ailleurs à se faire tard et je ne veux pas vous déranger plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 325

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Lun 14 Aoû - 0:15

Ae mangeait tranquillement sa crêpe nous disant qu'il aurait bien voulu mais qu'il doit rentrer. Sinon en plus de nous déranger on va voir qu'il est absent, mais d’où lui vient l'idée qu'il nous dérange? Mais il est vrai qu'il va être 6h, si je ne me trompe pas la classe enfant est plutôt surveillée et ils vont flippais s'ils on perdu un gosse dans une aussi grande ville. Surtout un gosse qui pourrait balayer une maison d'un revers de la main.

"-Pas grave, mais si tu veux, demain ou un autre jour, manger au restaurant on t'offrira le repas bien volontiers. Et puis on va te ramener, qui sait qui traîne en ville à cette heure. De toute façon après nous, on va bosser ce soir, après t'avoir ramené."

"-Ouep et nos deux boulots ! Enfin, deux sur trois pour moi."

Après avoir retiré les miettes Dante parti chercher dans sa chambre deux katanas qui étaient désormais au niveau de sa taille, il enfila sa cape noire. Elle a la même utilité que moi sa cape enfaite, caché nos armes, et pour moi, mes capacités aussi. J'enfilais la mienne aussi tendant ma main à Ae.

"-Tu viens? On te ramène et on part au boulot. Puis après le boulot moi et Dante on va aller chasser les méchants héhé !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ POINTS : 155

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions Lun 14 Aoû - 0:56

"-Pas grave, mais si tu veux, demain ou un autre jour, manger au restaurant on t'offrira le repas bien volontiers. Et puis on va te ramener, qui sait qui traîne en ville à cette heure. De toute façon après nous, on va bosser ce soir, après t'avoir ramené."
Je lui répondis d'un signe de la tête, mais je ne pense pas pouvoir venir demain.
Je devais bosser au mieux a la 'sup, c'est pas comme ci j'étais coincé là-bas de toute façon.
"-Ouep et nos deux boulots ! Enfin, deux sur trois pour moi."

Dante est partie cherchez ces affaires il est revenu avec deux magnifiques mais drôles de lames. Je n'en ai jamais vue comme avant de cettes formes et je comprends l'utilité des capes.
Se promener avec des armes n'est pas une bonne chose parmi les mortels.
Les héros sont là pour faire régner la paix et protéger les honnêtes citoyens en restant dans l'ombre, pas de faire peur en se promenant armée sur la voie publique.
Après que Blake est finie de s'habiller, je lui prie la main qu'il me tendit. Je dois faire comme ci j'étais un petit enfant mortel normal.
"-Tu viens? On te ramène et on part au boulot. Puis après le boulot moi et Dante on va aller chasser les méchants héhé !"
Chasser, c'est ce qui fait ce que je suis et je prie toujours Artémis même si je ne chasse plus.
Peut-être devrai-je prier Apollon pour eux ? C'est le dieu de la justice après tous.
"Allons y alors, si je tarde trop c'est moi que les surveillants vont me chasser."
Puis, je me suis mis à rire.
Et nous sommes parties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une cueillette aux champi-gnions

Revenir en haut Aller en bas

Une cueillette aux champi-gnions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Les alentours :: La forêt-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit