.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Librom le réveil d'un dieu oublié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ POINTS : 10

MessageSujet: Librom le réveil d'un dieu oublié Mar 8 Aoû - 0:09




Jokers



Chaos is ladder

Mhosva Librom
____________________________________________________________________
La preuve vivante que l’être et le paraître n'ont rien avoir


❝ Âge : Mon corps a entre  18 et 22ans, je suppose.
❝ Sexe : Homme.
❝ Origine : Mon corps est celui d'un jeune humain d'origine française ou anglaise.
❝ Race : Encore une fois, mon corps est humain, mais le reste le fruit du chaos rampant.
❝ Orientation : Mon maître se plaît à profiter du plaisir charnel que celui soit homme ou femme peu importe.
❝ Métier : Je suis le directeur d'un important groupe de l'industrie pharmaceutique qui est le premier fournisseur de morphine et autre opiacé de Laurel.
❝ Statut social :  Et bien, mon premier travail me rapporte énormément d'argent bien que je laisse l'intégralité des décisions au reste de l'entreprise pour le moment. Et le boulot de super-héros rapporte plutôt bien.
❝ Situation amoureuse : Mon maître n'a pas de temps à perdre avec, ces pathétiques illusions.
❝ Date de naissance : Vous voyez votre planète ? Moi non plus. En revanche, la date de naissance de mon corps est un  14 janvier.


Caractère
____________________________________________________________________
Je suis loyal, je ne me pose aucune autre question que remplir mon devoir. Et pour arriver à remplir ma mission a bien, je n'hésite pas à user de manipulation, de peur, de violence et autre joyeuseté.


Je suis en revanche assez déconnecté de la réalité et j'ai énormément de mal à comprendre le second degré et autre image ou expression. Cela explique en parti mon isolement du reste du monde, je ne rends visite aux personnes que pour une partie de plaisir ou bien encore pour le travail, mais là encore la coopération n'est pas mon point fort bien que j'aime paradoxalement la présence d'un coéquipier, car ceci me permette de ne pas aller trop loin. AH OUI ! Que je suis bête ; je m'emporte assez vite et peu potentiellement devenir très violent, mais ce n'est pas un mal, je suppose. Ensuite, j'ignore totalement le concept stupide qu'est l'honneur, un homme a dit un jour mieux vaut 10 mort à un mariage que des centaines sur un champ de bataille. Qui a dit ça déjà ? Quitte à me faire des ennemis aux seins des héros je ne reconnais pas non plus le concept de justice, nous sommes des bourreaux condamnant des hommes sans même tenir compte de leur passif a un sort pire que la mort. Je ne dis pas que ce que nous faisons est mal bien au contraire, mais cette étiquette hypocrite du héros qui sauve la veuve et l'orphelin sans blesser personne me rend facilement de mauvaise humeur


❝ Particularités : Existe-t-il quelque chose de plus particulier qu'un ancien humain réceptacle du dieu Nyarlathothep ? D'une manière plus sérieuse, la présence de ce dieu en moi me rend fou et bipolaire. Mais je reste néanmoins libre de mes actions ce qui peut vite me rendre très instable. Pour caricaturer nous pouvons passer 1 heure à créer un plan qu'au dernier moment je change complètement voire abandonne car mon maître préfère une autre option ou bien que mon esprit est fixé sur autre chose
❝ Tics et manies : J'ai tendance à fixer les gens dans les yeux, j'adore aller dans les bars et observer les gens, ils sont à peu prêt les mêmes partout puis j'en choisi un le conduit au nirvana puis je disparais ma manie la plus répétitive est de discuter avec les criminels que j'arrête, je leur pose toujours la même question.
Pourquoi fais tu ça ?

❝ Passions : Comprendre l'humain et la situation du monde et pour cela, je socialise un maximum avec des inconnues dans des boites, bars ou autre étrangeté. Je suis aussi un passionné de violon que je maîtrise très bien et il arrive que seul dans ma gigantesque bâtisse la chaconne de Bach ou bien une composition de Paganini avec un verre de scotch prêt à m'accueillir une fois que j'ai fini de jouer de souvent.
❝ Phobies : je n'ai qu'une seul peur sombrer dans l'oublie et etre devoré par mon maitre

❝ But : Le but de mon maître est de rayer toutes traces de vie afin de redonner vie à l'ancienne déesse piégée sur terre qui ne pourra être délivrée qu'une fois que tous les êtres vivants seront morts et pour cela, il souhaite paradoxalement que je protège l'humain, car si on tente de s'en prendre à lui directement il deviendra plus fort, il survira alors que si on le protège un jour, l'humain dans sa bêtise s'autodétruira.
❝ Rêve : Je souhaite m'émanciper de mon maître tout en gardant mes pouvoirs, mais bon, ce n'est pas au programme pour l'instant ...


Identité secrète ❝ Damocles
____________________________________________________________________
oublier tout ce que vous croyez savoir


❝ Rang : Joker

❝ Origine : Fantastique
❝ Don : Je suis le réceptacle du chaos rampant nyarlathotep. Je peux utiliser ses nombreux pouvoir : rendre fou(paranoïa extrême due a la vision de maître, voir de la démence pour les plus faible), donner un ordre que la personne exécute inconsciemment, ainsi que faire jaillir des tentacules de tailles diverses. Je peux aussi dégager l'énergie du chaos sous différentes formes variables et bien sure, je peux prendre l'apparence de mon maître(une créature hideuse de 3/4metre avec de gigantesque tentacule et mes capacité physique sont accrue(vitese force)) mais que pendant quelques minutes seulement; de plus utilisé cette technique me plonge par la suite dans un coma d'une heure ou deux
❝ Maîtrise : 10/10 je ne fais qu'un avec lui j'ai accès à toute les connaissances qu'il me laisse voire la maîtrise de ce pouvoir est donc inné comme respiré ou parler je ne peux pas expliquer comment je fais
❝ Points forts : J'ai un très grand éventail de technique et de possibilité et nyarlathotep reste nyarlathotep.
❝ Faiblesses : Plus je puise dans mes réserves de pouvoir plus mon maître risque de prendre le dessus et moi de perdre le contrôle, si je puise trop il y a des chances que je ne revienne jamais et que mon âme soit consumé. Ensuite, mon corps reste un corps humain tout ce qui peut tuer un humain peut me tuer ; par exemple balles ou objet tranchant et tout ce qui peut tuer un humain normale à l’exception des télépathes, car mon esprit est partagé avec mon maître et vous ne voulez pas voir son esprit ou ses pensées. Enfin, son principale point faible vient de l'origine de son don. En effet les premières dates de l'apparition de mon maître date de l’Égypte antique et les dernières du début 20eme; autrement dit, le concept de technologie lui est inconnu ce qui me met totalement à nue face à n'importe quel don technologique je serai en incompréhension total et serais incapable de le combattre pour la bonne et simple raison qu'étant donné que je ne fais qu'un avec mon maître nos connaissances sont lié. Je sais ce qu'est un téléphone, mais mettez moi un portable sous les yeux et je buguerai devant. Alors maintenant imaginer le face à des armes technologique ces choses sorte des connaissances, elles ne sont pour moi pas possible je reste figée face à, ces arme sans savoir quoi faire. C'est un peu comme mettre une toute nouvelle couleur ne ressemblant a aucune autre si je vous demande de l'imaginer vous ne pourrez pas. Voyez la technologie comme cette couleur

■■■ Ton matériel de héros ■■■

❝ Costume : Je porte généralement un smoking blanc ou légèrement beige avec une chemise blanc neige  sous laquelle est dissimulé un gillet de combat du mossad que j'avais obtenu en vendant de la morphine a l’Israël. Pour éviter d’être reconnue je porte un masque de pharaon
❝ Arme : Je possède une chaîne de combat pour m'assurer que l'ennemie ne fuit pas
❝ gadget : Je possède une flasque de rhum assez discrète en cas d'ennui majeur.
❝ Véhicule : S'il y a une chose dont je suis fier, c'est ma Chevrolet Corvette C1 Black histoire.


Histoire
____________________________________________________________________
ce monde est pourrie


Je n'ai jamais compris le monde dans lequel je vivais. Je ne me suis jamais identifié à quoi que ce soit. Toute ma vie, toute ma triste et monotone vie, j'ai perpétuellement cherché quelque chose, quelque chose qui sortait de l'ordinaire, quelque chose de nouveau, d'inexplicable ; quelque chose de plus grand que nous. Je me suis donc documenté, encore et encore ; j'ai lu les œuvres sur les Sumériens, babyloniens, je n'avais plus que ça en tête. Je devais trouver une réponse. Si je ne trouve pas la réponse dans notre monde, je la trouverai dans un autre et je continuerai de chercher jour après jour. Je sombrais dans des angoisses et je commençais même à développer une légère paranoïa et à ce moment, des cernes commençaient petit à petit à creuser mon visage.
Une nuit, une nuit, je me rappellerai toujours de cette nuit étonnamment, je réussis à m'endormir, c'est là que je l'ai vu des centaines de cris sourds, j'étais apeuré, je ne pouvais plus bouger, j'avais conscience que j'étais dans un rêve et pourtant, j'étais sûr que la chose qui était devant moi, était bien réelle. Elle n'avait pas de forme à proprement parler, son seul et unique œil est situé entre deux immenses cornes au milieu de ce véritable corps de monstre ne ressemblant a rien de connu dans son au milieu qu'était les abysses. Elle me fixait, puis doucement elle levait son bras dans ma direction et j'entendais dans mon crâne des mots qui étaient eu bien humains, émané de l'intérieur de mon être
crois-tu vraiment être en sécurité ici ? Tu nous cherchais, nous voilà.

La créature proféra ensuite des incantations dans une langue ne ressemblant à aucune autre, des main jaillirent, je n’eus pas le temps de bouger que j'étais déjà piégé. Mon corps était tellement figé que même mes cils n'arrivaient plus à bouger, que ce soit à cause de ces choses sans réel corps qui venait d'apparaître et m'attaquer, ou bien de la peur qui devenait incontrôlable. Je ne savais plus quoi faire, la grande créature semblait diriger l'amas qui venait d'apparaître. Son énorme bras s'approchait de moi. La paume de ma main fut ouverte et cette chose posa son bras sur celle-ci. La douleur, je ne pourrais jamais l'oublier. Je hurlais pour tenter de me réveiller de ce cauchemar, pour en finir, pour m'enfuir, et pourtant, ce n'était que la triste réalité. Malgré cette douleur dégagée par un mouvement si anodin, j'étais fasciné, j'avais réussi. Un sourire tentait de se dessiner sur mes lèvres, mais la douleur était si forte que je me réveillais, j'étais déçu ne pas avoir pu tenir face à ce dieu. Mais je sentais que quelque chose était encore présente sur ma main et me faisait souffrir le martyr. Cette marque inscrit dans un rouge luisant dans le creux de ma paume était toujours présent. Je décidais d'aller quérir de l'aide dans ma maison. Mais personne ne répondit, elle était bien là elle me rongeais de l'intérieur. Mais ma maison était vide. J'ai donc prit soin de moi seul. J'enroulais un simple bandage dessus et parti pour mes cours. Tout se déroulait comme prévu jusqu'au moment où, à ma surprise, la douleur revint. Elle était si intense, je ne pouvais rien faire. J'avais l'impression de revivre ce moment, je tournais doucement mon regard vers ma main et quelle ne fut pas mon erreur ! Celle-ci était complètement atrophiée, elle ressemblait d'avantage à une fontaine abondante de sang qu'à une main. Je sursautais d'effroi à cette vision dont je ne pouvais détacher le regard, je hurlais "à l'aide !" Ils soulevaient mon bandage et ils n'y virent pas la marque avant de pouvoir réagir, je m'évanouissais. Je me suis réveillé trois jours plus tard, tout le monde me prenait pour un fou, ils voulaient que je voie une psy afin de parler de cette marque, je me suis dit que cela pourrait être intéressant, même si je ne pouvais pas m'empêcher de rire face à cette nouvelle. Quand je fus remis, je partis en direction du bureau de ce charlatan. Une fois assis, je lui demandais de quoi elle voulait me parler, même si j'étais pratiquement sûr de la réponse. Elle me demanda alors les origines de la marque que j'ai vue, et si j'avais des troubles qui auraient pu causer celle-ci. Je fronçais les sourcils, je sentais la colère monter en moi.


" Cette marque est tout sauf une hallucination, j'ai enduré des souffrance dont vous n'avez même pas idée, cette cicatrice en est la preuve et je suis heureux d'avoir enduré tout cela et savez vous pourquoi ?"

Elle paraissait inquiète, et hocha la tête de droite à gauche. Un très large sourire de satisfaction se dessinait sur mon visage, je me suis levé brusquement,

« Car je l'ai trouvé, je l'ai vu, j'ai vu ce que nul autre n'avait jamais vu, juste devant moi ! »

La psy voulait reprendre le dessus en me demandant de quoi je pouvais bien parler, que ça n'avait aucun sens. En haussant le ton, je répondis

"De dieux chère madame, j'ai vu un dieu et moi-même, je ne suis désormais plus un homme ! "

Elle me demandait si je le croyais vraiment. Je fis oui d'un mouvement de tête en sa direction. Elle sortit alors un miroir de son sac

"Ce visage m'a l'air tout ce qu'il y a de plus humain pour moi et vous que voyer vous ? "

Disait-elle me prenant soin de me passer minutieusement son objet devant moi. Je lui répondu d'un calme presque inquiétant

"le néant "

En effet, je ne voyais pas mon reflet dans ce miroir, tout était clair désormais, je fermais les yeux et le vis devant moi, plus grand que jamais, cet air effrayant et putride, ne ressemblant à rien de connu, mais cette fois-ci plus aucune peur non, j'avais compris, je le regardais droit dans les yeux et lui dit :
-J'ai compris vous m'avez choisi, cette marque en est le symbole, je veux vous servir, vous rejoindre.
- En es-tu sûr humain ? Ce monde est loin d'être semblable au tien, je ne te vends aucun bonheur contrairement à certains dieux.
 - J'ai toujours haïe mon monde.
 - Soit, agenouille toi devant ton maître et jure lui obéissance et loyauté, accepte de tout perdre sans rien recevoir accepte de me servir et de perdre ton humanité. Devient ainsi le réceptacle de Nyarlathote
Je m'agenouillais face à lui, certain de ma réponse je ne pu que répondre :
 -J'accepte.
- Dans ce cas lève toi ton toi antérieur est mort, tu te nommes désormais Mhosva Librom tout ce que tu as vécu tous tes souvenirs, tout est désormais à moi. Es tu près ?
- Oui. Soit, dans ce cas suis moi dans les abysses.

Je rouvris soudainement mes yeux, la psy était toujours plantée devant moi.

 - Aurélien vous êtes de retour ? Que c'est il passé ? Vous allez bien ?
- Mon nom est Mhosva Librom et nous en avons finit. 

Le lendemain cette ignare me diagnostiqua schizophrène, que d'ignorance, mais je ne préoccupais plus de cela. Tous mes amis, ma famille proche, tous me prenaient pour un fou alors qu'en réalité, j'étais, je suis l’élu. Ils sont indignes de ne pas comprendre qui je suis, pour qui se prennent-ils à me juger, eux qui se contente de vivre la même vie depuis des années ? Leur monde me dégoûte, je ne savais pas comment accéder au mien, mais je devais trouver au plus vite une solution, car ces traîtres veulent me faire interner. Comment faire ? J'eu l'illumination en regardant la pluie tombée, les abysses peuvent sûrement m'y rendre, il me suffit de laisser mon corps sombrer dans l’océan afin d’accéder au nouveau monde. Vêtu d'un simple linceul blanc, je partis, sans donner de nouvelles à personne. Je ne pensais plus à rien, je me contentais de marcher vers mon destin. Le bruit des gouttes d'eau ruisselant sur le sol résonnant dans ma tête, je marchais au rythme de celles-ci pour enfin me retrouver face à l’Océan. Je me laissais doucement emporté par celui-ci dans l'espoir de rejoindre mon maître. Quand je me suis réveillé, tout était clair et il était là, en moi, il me guidait, me disait quoi faire et quand le faire, tout cela à l'aide de ces pouvoirs. Je ne manquais de rien. Et ceux grâce a mon maître. Ayant besoin d'argent pour pouvoir mener les plans de mon maître, celui-ci me mena en Égypte afin d'y trouver de quoi financé son projet, j'avais trouvé un ancien tombeau gavé d'or. À l'aide de cet or, je pue acheter 45 % des actions d'une entreprise pharmaceutique. Je décidais de faire des recherches sur le patron d'une boite rivale et ce fut le jackpot ; il donnait dans le trafic d’être humain. Je pris soin de conduire cette ordure aux autorités. Par la suite, je menais mes petites affaires, je gérais la boite puis pour une raison que j'ignore il me demanda de sauver les humains, je me mis alors à la tâche. Jusqu'au jour où, a force de sauver des humains, on me proposa un poste de joker, l'emploi rêvé pour un homme comme moi. Le rêve allait plus loin, Nyarlathotep devait aller danser pour Azathot, son « patron ». À plusieurs dimensions et univers de mon esprit j'avais donc un certain libre arbitre, mais ne surtout pas perdre le contrôle, car ceci le forcerait à revenir et il n'apprécierait pas vraiment. Commençait alors une toute nouvelle vie pour un nouvel être.



Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo :librom
❝ Âge : 17
❝ Avatar : sosuke aizen bleach
❝ Passions & Hobbies : lovecraf des mangas et d'autres truc
❝ Découverte du forum : dzaka rein et klaus
❝ Un petit mot pour la fin :non






Dernière édition par Mhosva Librom le Dim 20 Aoû - 17:31, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 810

MessageSujet: Re: Librom le réveil d'un dieu oublié Mar 8 Aoû - 13:13

Bonjour mon petit Dzaka,

Les doubles comptes ne sont autorisés qu'après un mois d'activité et suite à l'accord du staff. Il te faudra donc attendre le 14 août pour que je lise ta fiche.

Je peux tout de même te dire dès maintenant qu'il manque un avatar pour que ta fiche soit validée. Et également que ton pseudo doit être soit constitué des noms prénom de ton personnage, soit son pseudo de super. Le tout avec une majuscule au début comme pour tout nom propre.

En te souhaitant une bonne journée mon poussin,
Papa Spoiler

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ POINTS : 10

MessageSujet: Re: Librom le réveil d'un dieu oublié Mar 15 Aoû - 14:44

c'est fait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 810

MessageSujet: Re: Librom le réveil d'un dieu oublié Mer 16 Aoû - 15:39

Mon chou,
Voici encore un personnage avec des motivations tout à fait intéressante mais voici cependant quelques remarques.

Ton avatar ne semble pas avoir l’apparence d’une jeune humain de 16 ou 18 ans.
Et il n’y a toujours pas de majuscules dans ton pseudo.
« la date de naissance de mon corps est un lundi, oui le samedi 14 janvier. » Lundi ou Samedi ?

Au sujet de ton caractère, j’ai un peu de mal à comprendre pourquoi tu as été engagé par les jokers ? Et il serait bien que tu expliques en quoi ton personnage est fou.

Ton don étant tiré d’une œuvre de fiction il est fantastique. Nyarlathotep est donc un personnage de livre et non un dieu.
Ce serait bien aussi que tu expliques un peu mieux ton don car "rendre fou" ou "prendre l'apparence de mon maitre" ça peut avoir plein de conséquences différentes. Et tu n’as pas de faiblesse pour compenser ton don.

Si tu veux que ton personnage ait une vie civile différentié de ta vie de joker il faut que ton personnage porte un masque.

Il y a plusieurs passages dans ton histoire qui ne sont pas très claire. Il faudrait que tu te relises. Certaines phrases sont collées sans ponctuation.
« Elle me fixait, puis doucement elle levait son bras dans ma direction et j'entendais dans mon crâne des mots qui étaient bien humains, émané de l'intérieur de mon être crois-tu vraiment être en sécurité ici ? »
Ou d’autres n’ont pas de sens ou alors il manque un morceau.
« Je ne pouvais toujours pas bouger ne serait ce qu'étant vide. J'ai donc prit soin de moi seul. »

« Après un bref aperçut de nyarlathotep, le directeur me donna son entreprise pour la modique somme de 1$, par la suite je menais mes petites affaires »
Tu ne vas pas pouvoir avoir tout ce que tu veux juste en menaçant les gens au risque d’aller en prison.

Bon courage pour tes corrections, mon poussin

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ POINTS : 10

MessageSujet: Re: Librom le réveil d'un dieu oublié Jeu 17 Aoû - 16:16

voilaaaa °/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 810

MessageSujet: Re: Librom le réveil d'un dieu oublié Jeu 17 Aoû - 19:15

Mon chou,
C’est bien mieux pour ton histoire mais certaines remarques de mon derniers message restent en suspend.

J’ai un peu de mal à comprendre pourquoi tu as été engagé par les jokers ? Et il serait bien que tu expliques en quoi ton personnage est fou.

Ce serait bien aussi que tu expliques un peu mieux ton don car "rendre fou" ou "prendre l'apparence de mon maitre" ça peut avoir plein de conséquences différentes. Et tu n’as pas de faiblesse pour compenser ton don.


« Après un bref aperçut de nyarlathotep, le directeur me donna son entreprise pour la modique somme de 1$, par la suite je menais mes petites affaires »
Tu ne vas pas pouvoir avoir tout ce que tu veux juste en menaçant les gens au risque d’aller en prison.

Une petite relecture pour corriger tes fautes serait aussi une bonne chose.

Dis-moi quand ce sera bon mon poussin

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ POINTS : 810

MessageSujet: Re: Librom le réveil d'un dieu oublié Ven 18 Aoû - 19:53

Bonsoir Librom,

Il ne reste plus que quelques détails à régler et je pourrai te laisser vagabonder gaiement.

Premièrement, à propos de ton don, ta faiblesse n'est pas claire. Le soucis étant que si tu dis "la technologie est le point faible de mon maître car il ne la comprend pas, donc je ne la comprend pas" et que tu précises que c'est du au fait qu'il est apparu en Egypte antique on peut penser que toute technologie apparue après 30 avant JC (la date "officielle" de la fin de cette période) alimente sa faiblesse. Autant dire que ça couvre beaucoup de chose. De même, tu dis que ses première apparition datent de cette période mais il n'a pas été actif entre temps ?

En tout cas l'idée que la technologie bien propre à notre monde soit une faiblesse pour un être incapable de la comprendre est une bonne idée, il faut juste réussir à la tourner de manière un peu plus compréhensible (pour tes partenaires qui voudrait l'utiliser) et cohérente (pour que ça soit plus crédible). D'autant plus que dans un monde ou la technologie est omniprésente ne pas la comprendre est un vrai handicap qui est une faiblesse évidente, mais qui entraine aussi de nombreuses contraintes en RP. Fait attention à ce choix.

Second point, il faut absolument que tu prennes du recul vis à vis de ton texte et que tu te relises. Il manque énormément de ponctuation, certaines phrases n'ont aucun sens - "Il sont indignes de ne pas comprendre qui je suis" -, etc. Je te conseille aussi l'utilisation d'un site de correction comme Scribens ou BonPatron pour t'aider.

Courage petit poussin

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ POINTS : 10

MessageSujet: Re: Librom le réveil d'un dieu oublié Hier à 17:32

je viens juste de finir et merci pour Scribens ; juste géniale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Librom le réveil d'un dieu oublié

Revenir en haut Aller en bas

Librom le réveil d'un dieu oublié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Paperasse :: Les Inscriptions-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit