AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Kiyoshi « Yumigami » Tsukito, le petit lapin blanc d'amour et de bienveillance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ POINTS : 75

MessageSujet: Kiyoshi « Yumigami » Tsukito, le petit lapin blanc d'amour et de bienveillance Ven 22 Sep - 20:16



Personnel



je vais faire disparaître ce lapin ! TADAAA !!!

kiyoshi « yumigami » tsukito
____________________________________________________________________
Je suis le plus mignon de tous les lapins~ Ou le plus dangereux, à vous de voir.

? Âge : Plus vieux que la lune... Je crois.
❝ Origine : J'aime bien le japon, du coup ça fait de moi un japonais.
❝ Race : Ancien dieu LAPIIIIIIIIIIIIIIIN
❝ Orientation : De tous les cotés, homme ou femme, m'en fiche, tant que c'est rigolo !
❝ Métier : Directeur adjoint de la Sup
❝ Statut social : Plus riche que toi, le type lambda devant son écran, mais moins que ton voisin, celui avec le dentier en or qui croit que je le vois pas prendre de mes bonbons...Repose ça. Mais au cours du temps j'ai acquis une collection qui ferait pâlir d'envie certains musées, mais c'est à moi, pas touche.
❝ Situation amoureuse : Veuf plus de fois que tu ne peux le concevoir, célibataire pour le moment.
❝ Date de naissance : ... J'ai oublié, ahahahahah !


Caractère
____________________________________________________________________
Ne suivez pas le lapin blanc dans son terrier. Ou vous n'en ressortirez jamais...

On pourrait penser qu'une entité millénaire serait un être sage et plein de sagesse... FAUX ! Je ne suis pas de ces gens ennuyants à MOURIR. Aux premiers abords, je peux paraître comme un complet idiot, mais ne vous fiez pas à cette idée. Je suis bien plus réfléchi que ce que l'on pense : après tout, je suis directeur adjoint, il faut au moins que je sois intelligent, ah oui, et pédagogue aussi, mais je digresse.

Je suis un joueur, j'aime m'amuser, c'est d'ailleurs pour ça que je travaille dans cette école, je trouve ça amusant, ou peut être est ce parce j'aime l'humanité, qui sait ?! Vous vous demandez probablement pourquoi je suis sous directeur, non ? C'est simple. Je suis bien plus calme et posé lorsque je dois m'adresser aux personnes en tant que directeur adjoint, et j'aime bien faire le pitre devant les enfants, ça les fait rire ; et faut reconnaître que c'est tout mignon un enfant qui rit... Mais souvent cela gêne les gnes plus vieux, mais j'en ai pas grand chose à faire. Je peux aussi être bienveillant avec le monde, contrairement à ce que l'on pense, je suis un dieu, mon rôle, c'est quand même de bénir les gens à la base, même si ça m'a fatigué à la longue. D'ailleurs, vous ne me verrez jamais faire quelque chose qui ne me plaît pas, ou qui n'est pas dans mon intérêt, même si je dois faire "le mal" pour ça... Mais je vais vous dire, le bien et mal, ca veut rien dire DU TOUT, la vie -en tout cas la mienne- est pas faite pour s'ennuyer avec des codes ... Ce qui explique peut-être pourquoi je néglige tout, quand j'y pense !

Je suis très curieux, j'aime apprendre plein de trucs chouettes, par exemple, j'ai appris plein de trucs des politiciens, genre bien mentir et bien parler., ou encore bien se servir des gens..Ils sont rigolos ces politiciens... mais je divague, d'ailleurs ça m'est bien utile pour montrer au monde à quel point je suis meilleur qu'eux !

Un autre petit détail... j'adore Alice au pays des merveilles -et les lapins-. non non non non vous n'avez pas compris : J'A.D.O.R.E ce livre, peut-être parce que je m'identifie trop au lapin blanc ? Qu'au fond de moi je serais plus à ma place au pays des merveilles ? Qui sait ?

Une dernière chose...Je suis quelqu'un d'assez bouffonesque certes, mais si je vous dit de me prendre au sérieux... ne le prenez pas à la légère. Ne jouez pas au plus idiot, déjà vous perdriez, et ensuite, je finirais par vous montrer une facette de moi que vous ne voulez vraiment pas voir, celle qui m'a valu d'être une divinité crainte par vous, les mortels, et vous ne voulez pas la voir, croyez moi, ce n'est pas pour rien que l'on traite les fous de "lunatiques".

En parlant de folie, je tiens à préciser que je ne suis pas fou, il faudrait d'abord que je sois humain pour être sujet à ce genre de maladies. Vous savez, c'est jsute que, Immortel que je suis, vous n'êtes pour moi que des poussières qui disparaîtront de ce monde aussi vite qu'elles sont apparues, pas besoin de justifier des actions qui peuvent paraitre improbables, bien que vous soyez HI-LA-RANTS à observer, et que certaines bouilles sont vraiment attachantes. Alice...qui est-tu, Alice, d'où vient tu, Alice ? Je t'ai connu, mais je ne te connais plus...
Ah oui et j'aime les trucs sucrés. Surtout mes mochis.


❝ Particularités : Etre une divinité lunaire ça compte ? Non ? Même si j'ai des oreilles de lapin que je peux faire apparaître à volonté ? Ou peut être que vous parlez de ma peau extrêmement pâle, de mes cheveux blancs ou encore de mes yeux verts qui s'illuminent lorsque j'utilise mon pouvoir. Sinon je peux porter des lunettes de temps en temps, pour me donner un petit aspect intellectuel, ou bien fumer...Quoi ? Je suis immortel, je ne peux pas mourir d'une cigarette.

❝ Tics et manies : Rire sans raison apparente, ajouter entre un et 8 sucres par réflexe dans mon thé, manger tout et n'importe quoi...sauf du lapin, citer Lewis Caroll, ce type est génial !!! Eviter les endroits lumineux, je m'y sens pas à l'aise. Devenir effrayant lorsque l'on prend trop confiance avec moi.

❝ Passions : Les lapins, les tours de magie, impliquant souvent des lapins, Lewis Caroll, les lapins, Alice au pays des merveilles, les lapins, la Lune, les arts à mes heures perdues, les lapins et faire des mochis. ET LES LAPINS !!!!!
❝ Phobies : Les requins, une longue histoire, je vous la raconterais un jour...Ou pas, qui sait ?

❝ But : retrouver la mémoire et/ou m'amuser le plus possible.

❝ Rêve : Faire le plus gros mochi de tous les temps... Oups, ça, c'est déjà fait ! Je n'ai pas de rêves, juste des envies. Enfin y a toujours mon envie de trucider Susano, mais chuuuuuuuut...

Identité secrète ❝ Shinigami
____________________________________________________________________
JOYEUX NON ANNIVERSAIRE !!!~ Seras-t-il votre dernier ?


❝ Origine : mythologique
❝ Don : Annulation

Mon pouvoir, c'est d'annuler des trucs. Pour l'instant y a deux trucs que je peux annuler, les dons de mes ennemis, ainsi que les phénomènes purement physiques, comme les forces, la lumière, le son, la vitesse d'un objet, ou les ondes en général. Mon pouvoir sur les phénomènes physiques ne peut pas affecter les êtres vivants, donc je ne peux pas paralyser quelqu'un, dommage.

Petit interlude : je suis un dieu, et en temps que dieu, je me dois de préciser deux trois trucs sur ma condition : je suis immortel, ça vous l'aurez compris, je ne peux pas mourir de manière conventionnelle :pas de vieillesse, de maladies, mais aussi, petite particularité en tant que dieu de la lune, je peux vivre sur cet astre comme je l'entends, même si en dehors de la lune, le vide... ça fait mal.

Enfin je suis une des rares personnes pouvant prendre le Ame no ukihashi*, ce pont magique me permettant de rejoindre le domaine des kami (dieux japonais).

Enfin, je peux sentir les auras mythologiques, mais je ne peux connaitre leur nature précise uniquement si elles sont d'origine asiatique.

*Ame no ukihashi : un pont permettant d'accéder au domaine des kamis

❝ Maîtrise : 8/10 Je maîtrise parfaitement mes pouvoirs, mais je n'ai accès qu'a une infime partie d'entre eux dans le monde des humains.

❝ Points forts : Imaginez que vous êtes un type quasi-invincible qui se croit intuable à cause de son don, POUF, y a plus de don, et vous êtes à ma merci, car moi, j'ai encore d'autres atouts dans ma manche, comme une épée, héhéhé...

En dehors de mon don, mes capacités physiques peuvent être considérées comme... "Effrayantes". Bien que ma force physique laisse beaucoup à désirer, je suis... Plutôt bon, dirons nous, en terme d'agilité.

❝ Faiblesses : Je suis vraiment obligé de tout dire ?

Mon pouvoir est quasi inutilisable de jour, je peux, au maximum, empêcher un objet de tomber par terre, mais rien de plus.

Il est limité à l'usage : seulement une heure par jour, se rechargeant au crépuscule. Si je dépasse cette limite, je peux me retrouver aveugle pendant une voire plusieurs journées ENTIÈRES !

Enfin, mon pouvoir se transmet par les yeux : seul ce qui se trouve dans mon champ de vision est affecté par mon don.

Petite précision, je peux toujours l'utiliser sur quelque chose qui se trouve dans mon champ de vision, mais que je ne vois pas, par exemple la lumière ou une balle d'arme à feu.

■■■ Ton matériel de héros ■■■

❝ Costume : C'est pas compliqué ! j'en ai juste plusieurs, tous inspirés de l'univers d'Alice au pays des merveilles !

- Le premier est celui que j'appelle "le chapelier fou", une tenue assez classieuse, avec un haut de forme rappellant le personnage éponyme.

- Le deuxième, c'est "le lapin blanc" une tenue ma foi assez basique, avec un masque de lapin à brisé au niveau de l'oeil gauche, et une montre à gousset en or, que je consulte assez régulièrement.

- Le troisième, "le roi de cœur", est une tenue élaborée pouvant rappeler la noblesse, dans les tons rouges et noirs, parsemés de cœurs.

❝ Arme : Une canne-épée ayant l'apparence d'un Kine. Techniquement, cette lame est plus proche d'un katana que d'une épée, mais "canne-katana" ça existe pas.
❝ gadget : Les kamis ont des serviteurs, qui prennent souvent la forme d'un animal avec un trait caractéristique, exemple, Amateratsu a des loups blancs aux yeux dorés... Moi j'ai des lapins blancs, tout plein de lapins blancs, qui m'obéissent au doigt et à l’œil, mais je les utilise en secret, il ne faudrait pas que quelqu'un comprenne mon rapport à eux...

❝ Véhicule : Une Ferrari 488 GTB noire. Une qualité d'être immortel, c'est que tu peux faire fortune sur le très long terme.


Histoire
____________________________________________________________________
A vrai dire, j'ai tellement changé depuis ce matin que je ne saurais plus dire qui je suis...En partie en tout cas.


Prologue

Un jour, le roi des kamis descendit sur terre.
Il se déguisa en vieillard mourant, pour aller s'échouer dans les bois.
Les animaux de la forêt partirent aider le vieil homme
L'ours puissant lui rapporta du poisson fraîchement pêché
Le rusé renard rapporta des myrtilles
Les habiles singes lui rapportèrent des fruits cueillis dans les arbres
Mais le lapin, lui, ne pouvait rien lui donner.
Alors il demanda aux autres animaux de préparer un feu
Il se jeta dans le feu pour offrir sa chair à l'homme.
Le roi des kami Izanagi fut ému par ce sacrifice
Il réuni les restes du lapin, et pleura avec son œil droit sur la dépouille.
Le lapin ressuscita et devint une divinité de la voûte céleste
Ainsi était né Yumigami, le lapin de la lune

Cette histoire me met toujours la larme à l’œil... HEY, MAIS C'EST LA MIENNE !!!

Chapitre 1 – Les dieux

... Ah bah non, c'est pas mon histoire ça, c'est un conte que j'ai inventé il y a des millénaires pour me donner un aspect mignon, parce qu'il paraîtrait que les gens me craignaient en bas, dans le monde des humains, bah, bande de flipettes.

Je suis né d'une sale histoire, vous voyez ? Papa Izanagi avait perdu sa femme Izanami, avec qui il avait créé le monde... mais vu le nombre d'autres idiots qui se clament de l'avoir créé, est-ce le cas ? Probablement pas. Izanami avait été mortellement blessé en donnant naissance à Kagutsushi le kami du feu, donc papa est parti la chercher dans le royaume des morts, pour voir... Bah qu'elle était morte, et qu'elle se décomposait, et elle a pas trop aimé que son mari la voie comme ça. Bref, il s'est enfui du royaume des morts avant de laver les plaies qu'il s'était fait là-bas, et c'est de son bain que moi, mon frère, et ma sœur on est né... Pas très glorieux de naître d'un bain.

Je suis le kami de la lune, destiné à régner avec les autres divinités sur les cieux, appelé par mes pairs le Takama-ga-hara, les humains me nommèrent "Tsukuyomi", bien que ce ne soit pas mon nom. Ils étaient fascinants, depuis qu'ils avaient découvert l'écriture, leur technologie a progressé à une vitesse folle. Les autres dieux ne voyaient pas d'un bon œil que je m'intéresse à eux, mais c'est pas comme si c'était à EUX que je m'intéressais... Ils étaient peut-être jaloux ?

La seule qui me défendais vraiment était Amateratsu, la déesse du soleil, une des trois divinités importantes qu'Izanagi avait créé, avec moi et Susano, Dieu des tempêtes et des frères indignes. Elle aussi appréciait les humains, mais elle, les considérait plus comme ses enfants que comme des êtres intéressants à observer, qui suis-je pour lui dire quoi penser ?

Bref, la routine d'un dieu, veiller à ce qu'aucun gêneur ne perturbe l'ordre naturel des choses, vous n'imaginez pas le nombre de fois où je suis descendu pour chatier les humains de mon courroux vengeur. certes, les dotés étaient moins fréquents qu'aujourd'hui, mais les rares dotés essayaient de surpasser les dieux ou d'usurper leur identité. Alors je descendais, je leur prouvait leur faiblesse d'être humain, et je les condamnais au pire des chatiments. L'oubli et la mort. Il ne restait jamais rien d'eux après mon passage.

Et les humains apprirent à craindre la nuit.

Mais un jour, Amateratsu me demanda d'aller voir Uke Mochi, déesse de la nourriture, pour vérifier si elle exécutait bien ses devoirs. Je partis lui rendre visite avec mon frère, Susano... J'ai jamais aimé ce type, il était encore plus imbu de lui-même que moi, et bien plus violent.

Nous arrivâmes à la demeure d'Uke Mochi, qui, pour nous honorer, prépara un repas pour moi et mon "frère". Elle fit face aux champs de riz et régurgita du riz gluant bouilli, puis à la mer, et régurgita des poissons grillés, puis enfin vers la forêt, elle régurgita de la viande et des fruits. Je fus amusé par cette façon atypique de servir un repas, et par le riz qui m'avait l'air succulent... Mais pas Susano, il était devenu fou de rage, il criait que c'était une façon de l'insulter, que c'était un déshonneur, et il finit... Par tuer Uke Mochi d'un coup de sabre dans la gorge...

Comme si c'était pas suffisant, Susano mentit à Amateratsu, clamant que JE l'avais tué, j'aurais pas pu rêver mieux comme frère... Amateratsu ne voulut plus me voir après ce jour-là, peu importe à quel point j'essayais de lui expliquer la vérité. En l'honneur d'Uke Mochi, je décidais de créer une pâtisserie à base de riz gluant : le mochi, bien qu'Amateratsu prît ceci comme une façon de se moquer d'elle.

Cet idiot qui me sert de frère en aura fait voir de toutes les couleurs aux dieux, surtout à Amateratsu : il lui a piqué sa place à cause d'un pari, il a fait n'importe quoi jusqu’à ce que CE CON balance un poney décapité en plein milieu de la salle de tissage sacrée où Amateratsu tissait. Elle a craqué, et s'est réfugié dans une grotte... Étant la personne qui la connaissait le mieux, ils vinrent de demander -c'était d'ailleurs la première fois qu'ils voulaient avoir à faire avec moi- de faire sortir Amateratsu de sa cachette. Ils n'avaient pas à me convaincre, c'était d'un TRAVAIL de garder le ciel jour et nuit... Alors les dieux et moi préparâmes un banquet en face de la grotte, et les dieux, sous ma commande, clamèrent qu'une nouvelle déesse de lumière, aussi radieuse qu'Amateratsu, allait la remplacer. Sa curiosité était son défaut, et je le savais : elle jeta un œil dehors, pour voir un miroir pointé vers elle, et elle fut tellement émue qu'elle ressortie de la grotte... Moi ? Les dieux m'ont juste ignorés, je ne faisais que mon devoir, pas de quoi me remercier, après tout. Et Amateratsu n'avait aucune idée que ce plan était de moi, et elle a continué à m'éviter et me détester, ce fut la dernière bonne action que je fis à ma sœur, la personne que j'aimais le plus de la création.

Quant à Susano, il a été banni des cieux avant de revenir en tant que "repenti".

Quelques années plus tard, je me suis vengé en empêchant les fils de Susano de se marier avec une princesse, Yagami pour ne pas la nommer, qu'ils allaient sauver... Tout en faisant de leur porteur de camelote son époux ! Bon c'était aussi un de ses fils, mais bon dieu, moi, que ça fait du bien...

En fait être un dieu, c'est chiant à en mourir

Chapitre 2 – Yumigami l'immortel glandeur

Les humains avaient fini par abandonner peu à peu les kamis, ils préférèrent leurs dieux de logiques et de raison : "les sciences". Bien que cela affolait beaucoup d'entre eux, moi, je vis alors une raison de partir en cavale, plus beaucoup de monde ne me priait de toute façon par rapport à avant, ça ne valait pas le coup de rester, je partis des cieux pour aller côtoyer les humains, et voir de près comment leur monde se développerait. Je crois que les kamis seraient surpris du nombre de guerres que les humains se faisaient en dehors du Japon, c'est incroyablement divertissant

Ce fut ma période dorée, qui continue encore aujourd'hui. Je fis ce que je voulais, quand je le voulais, plus de contraintes, plus de Susano, plus de dieux pour se mettre en travers de mon chemin, et je pouvais enfin côtoyer les humains de près. La première chose que je fis est d'apprendre le mochi à quelques pâtissiers qui passaient par là, il fallait faire vivre la recette, après tout.

Je pris l'initiative de voyager partout dans le monde, pour y... "Appliquer ma pâte", dirons nous.

Les livres d'histoires vous racontent plein de trucs, mais sachez que j'étais au moins un peu impliqué dans plein de ces trucs... Voici une petite liste de mon cru non-exhaustive des événements auxquels j'ai participé, dans l'ordre historique.

Tellement de choses à raconter, et si peu de temps, quels événements pourrais-je vous raconter ? Il y en a tellement, du plus amusant au plus glauque, j'ai changé d'identité plusieurs fois, il semblerait quoi voir la même tête pendant plusieurs siècles avec le même nom les faisait hurler aux sorciers, les humains prennent peur de ce qu'ils ne comprennent pas, ou de ce qu'ils envient, c'est dingue non ?

Et les humains apprirent à craindre les éternels.


Vous savez qui a caché l'arche d'alliance quand Titus a éclaté le temple de Jérusalem ? Sérieusement je m'en rappelle pas. Je me souviens plus du tout ce qu'ils en ont fait, alors que j'étais là, je crois qu'ils l'ont emporté à Rome, et que l'arche a disparu après... En tout cas, j'ai encore un petit artefact de ce glorieux pillage ! Il ressemble à un gratte-dos, et je l'utilise comme tel !

À la chute de Rome j'ai fait fortune en piquant çà et là des objets de grande valeur, j'ai fait fortune à cette époque et j'ai même fait de la politique, jusqu'à ce que des dieux d'autres panthéons s'intéressent de trop près à moi, alors je me suis caché pendant un temps.

J'étais dans les troupes de Jeanne d'Arc pendant la bataille d'Orléans... C'est peut-être pour ça que les flèches s'arrêtaient magiquement devant notre armée... Je sais plus... En plusieurs millénaires, on oublie plein de trucs, vous savez ?

Un petit jeu que j'ai inventé : c'est balancer des mochis sur les statues du Christ à Pâques, les gens attendaient que ça tous les ans juste pour en manger quelques-uns, ils ont même fini par faire la même chose avec des œufs. Ahahahahah les humains...

Sinon j'ai rencontré Lewis Carroll, un auteur du XIXème siècle, qui a écrit ALICE AUX PAYS DES MERVEILLES !!!!! Il m'a même offert une version dédicacée que je borde tous les soirs avant d'aller dormir.

Le meilleur moment que j'ai dû passer dans l'histoire récente, c'était probablement les deux guerres mondiales ! Ça peut paraître un poil horrible pour vous, humains accompagnés d'un sens de l'éthique, mais c'est le cas, je me suis éclaté, toute cette violence pour des territoires qu'ils finiront par perdre, lorsque vous voyez autant d'abominations pour des causes aussi futiles, comment ne pas rire ?
Et puis je suis parti en Russie vers 1917, voir mon petit Léninounet faire sa petite révolte, c'était un charmeur, ce Lénine, un vrai gentleman...

Vous savez que j'ai été citoyen allemand pendant la 2nde Guerre Mondiale ? Avec ma tête d'albinos, j'ai bien failli finir à Auschwitz moi aussi, mais je me suis barré avant, ouais, ils n'auraient pas pu me contenir, mais c'aurait retiré une partie du fun de rester enfermé dans un camp pendant toute la guerre, et je suis retourné au Japon. C'était pas la joie là-bas non plus... sauf pour moi, je me demandais quelle tête avait Amateratsu en voyant son descendant massacrer ses opposants, je donnerais cher pour la voir, mais au moins comme je ressemblais à Tsukuyomi, sans dec' Sherlock, ils m'ont laissé en paix. Je suis resté au japon depuis, jusqu'à... mon petit problème, bref, je vous en parle plus tard de ça.

J'étais aussi un peu triste pour mon temple à Hiroshima, même s'il avait plus vraiment d'importance pour moi, c'était quand même un joli lieu... des fois je me dit que ça me manque mes devoirs de dieu, en fait, je crois que c'est mes pairs qui me manquent, genre, avoir vécu plusieurs millénaires c'est sympa... Mais je les vis seul, ces millénaires.


M'enfin bref, je pourrais continuer des heures sur d'autres événements de la guerre froide, comme la crise du Cuba ou le Vietnam, ou encore revenir sur d'autres gros événements, mais c'est pas amusant de laisser aucune zone d'ombre !

Les autres dieux ne voyaient pas du tout d'un bon œil le fait que je néglige mon poste, surtout que je revenais comme une fleur dans les cieux à chaque fois, pour me reposer avant le prochain feu d'artifice, et ça les frustrait... Peut-être parce qu'eux aussi, ils voudraient quitter les cieux pour aller s'amuser ?

Maintenant, je vais vous raconter un peu mon histoire un peu plus récente.

Avec le nom de Kiyoshi Tsukito, j'ai décidé de me ranger un peu pour un moment, j'ai décidé de devenir membre des forces de l'ordre. J'en avais un peu marre de me balader sans rien accomplir de particulier partout où j'allais, je voulais voir un peu comment ça se passait du "bon" côté, je suis donc devenu policier. Vous seriez surpris d'à quel point c'est plaisant d'aider les humains et d'être aimé par les gens, je pense que je vais me plaire en tant que Kiyoshi.

Imaginez, vous êtes un être immortel crevé, vous avez fait la fête toute la nuit, vous rentrez chez vous et vous apercevez que votre 33ème femme est morte tabassée, vous vous dites que vous êtes vraiment pas content et que vous allez trouver le pourquoi du comment. En fait, c'était plutôt évident, cette femme était dotée, et on était en plein dans la paranoïa des dotés à cette époque, donc tu fais quoi ? Tu retrouves les coupables, tu les fais souffrir avec amour, puis tu décides de défendre la cause des dotés, pour passer le temps, parce que là, tu as VRAIMENT le cafard...

Ils prononcent la sentence de mort sur ce qu'ils ne connaissent pas, je l'ai vu encore et encore, leur peur m'amuse, elle les force à des actions illogiques, elles déclenchent des guerres sur un claquement de doigt, mais là, leur peur m'a atteinte personnellement, et je ne le tolérerais pas.

Et les humains réapprendront à me craindre.

C'est ce qui m'est arrivé, c'est vraiment pas la joie, je vais vraiment avoir du mal à l'oublier celle-là, après tout, je n'ai eu que 33 femmes sur plusieurs millénaires d'existence, je choisissais toujours des personnes que j'aimais vraiment... Je décide alors de faire des sorties la nuit en tant que policier pour éclater quelques criminels, et des anti-dotés, un peu partout au Japon. Et puis...

Chapitre 3 – Plus rien

Je n'ai aucun souvenir de ce qui c'était passé... Une voiture... Un accident... Un criminel... Des araignées... Et... Alice ?

Je me suis réveillé en plein milieu des cieux, avec une cicatrice sur le visage, sans savoir d'où je venais, devant moi se tenait Amateratsu, ma sœur... Depuis toutes ces années elle ne m'avais pas pardonné d'un crime que je n'avais pas commis, tss, elle aurait pu, au moins, avoir la décence d'en choisir un que j'ai vraiment fait.

"Debout, à ce que je vois... Cela va faire 10 ans que tu n'étais pas revenu aux cieux, mon frère."

"Épargne moi tes sermons, tu sais bien que tes leçons ne marchent pas avec moi... Alors, qu'est-ce que je fais ici ? Et pourquoi je suis blessé à mon fabuleux visage ?"

"Tu t'étais blessé aux Etats-Unis, je t'ai ramené chez toi. Tu devrais t'estimer reconnaissant, j'aurais pu te laisser mourir là-bas."

"Tu aurais pu, mais tu ne l'as pas fait, c'est ton choix... maintenant, excuse moi, je dois repartir retrouver ma mémoire, j'ai oublié ce qui m'est arrivé pour en arriver là."

Amateratsu explosa de colère, je crois que c'était la première fois depuis l'histoire du poney et de Susano.

"Tu repars déjà ?! Abandonnant tes devoirs de dieu encore une fois ?! T'exposant encore aux dangers du monde humain ?! Tu me dégoûtes, tu lâches ta propre sœur une fois de plus !"

"Si une personne devrait être dégoûtée... C'est moi. Tu ne m'as jamais fait confiance, à raison peut être, ou peut être que je ne serais pas dégoûté de cet endroit si quelqu'un tenait vraiment à moi ici.
Adieu de nouveau, ma sœur, souris un peu dans la vie, ça te ferais du bien."

Je repris mes affaires, sans même regarder Amateratsu, et son foutu regard inquisiteur, je l'aimais toujours en tant que sœur, et la chose la plus gentille que je pouvais faire, c'était de libérer son espace vital de tout gêneur...

En l'occurence : moi.

C'est ainsi que je quittais les cieux, encore plus en mauvais terme avec les dieux et ma sœur qu'avant. Je repris mon nom d'avant l'accident, Kiyoshi Tsukito, avant de me diriger vers les Etats-Unis. J'allais mettre du temps avec le peu d'informations que j'avais, mais bon...

Toutes mes recherches m'orientèrent vers la ville de Laurel, une ville connue pour son académie de Super Héros, et le centre joker... Il s'en était passé des choses en 9 ans. Cela ne rendrait que les choses plus inéressantes
La Heroes sup... mh.
"Ce serait sympa d'être prof... Ou héros... peut être que je l'ai été..." Songeais-je intérieurement.

Quelle ne fut pas ma surprise quand un policier m'interpella en disant me connaître... Heureusement, je n'étais qu'un ancien collègue selon lui, j'avais donc dû travailler en flic à Laurel, logique, cette ville m'a l'air haute en couleur... Il me racontait des trucs sur un certain "Dark Hours", un super méchant ultra pété et ultra puissant. Je le remerciais d'un air amical, avant de lui demander où se trouvait donc la Heroes Sup.
Dark Hours... Un nom que je connais...
Ce gentil petit garçon était vraiment amical, il prit sur son temps libre pour m'amener à l'académie, probablement l'endroit où j'aurais été à la base...

Lorsque je franchis la porte de l'académie, plusieurs vieux élèves me fixèrent d'incrédulité... Ma beauté était-elle si fatale ?

Non... Enfin si ! Mais ce n'est pas la question, il semblerait que je fus professeur ici à une époque... Ah tu ne cessera jamais de m'étonner, moi-même. DONC. Je décidais de reprendre mon poste, je pense m'installer dans cette ville le temps de retrouver toute ma tête.

Il ne fallu pas longtemps, ainsi que quelques mochis et deux trois autres trucs à la directrice pour passer directeur adjoint, et avoir mon propre bureau pour entreposer... Mes trucs. Sérieusement, sa gérance de l'école est une catastrophe, même un des élèves pourrait faire mieux, j'ai décidé de reprendre cette école en main... Et d'y... "Appliquer ma pâte", dirons nous...

Je vais créer une salle de détente avec un distributeur de sucreries... Quoi, vous croyiez que j'allais faire péter l'école ? Nan, souvenez vous que j'essaye d'être clean avec Kiyoshi, non mais, et puis tuer des enfants c'est pas drôle.

Je suis maintenant le sous-directeur de la première école pour doté existante. En tant que professeur j'ai déjà fait mes preuves, les élèves ne se sont jamais vraiment plaint de moi, ils apprécient mon côté délirant et ma façon de leur faire apprendre, en plus de cela je serais une sorte de héros qui a affronté un des êtres les plus dangereux seul face à face. Lorsque le poste de directeur adjoint s'est libéré, il est tout naturel qu'ils aient pensé à moi, après tout, je suis déjà un peu plus fiable que l'ancien, qui a fait pas mal de trucs pas cools, genre une brèche spatio temporelle, de ce que j'en sais. bref, la vie suit son cours, je gère ce que je peux, avec ce que j'ai, c'est à dire une directrice moyennement présente, et je dois admettre que je me débrouille plutôt bien, en même temps, lorsqu'on gère la voûte céleste, ainsi que des centaines de temples à travers le monde, gérer une école c'est pas décrocher la lune.

Mais... malgré tout ça... Je sens comme si j'étais incomplet... Comme si il y avait un dernier souvenir important qui ne revenait pas...

Quelque chose que j'aimerais retrouver... comme si elle m'avais changé pour toujours...bah, c'est probablement sans importance.

« Je ne vous fais pas confiance. »

« ... Je regrette mes choix de vie... »

« Tu l'as dis toi-même. Si tu es le lapin blanc, alors je dois être Alice, pas vrai ? Et jamais Alice ne laisserait le lapin blanc partir seul ! »

Alice... Qui es-tu, Alice ? Alice, d'où viens-tu, Alice ? Je t'ai connu, mais je ne te connais plus...

Mais je ne m'en fait pas, tu reviendras...

...Car Alice court toujours après le lapin blanc.

1


Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : vicmat
❝ Âge : 18 ans
❝ Avatar : Undertaker - Black Butler
❝ Passions & Hobbies : jeux vidéos, de rôle, mangas et comics
❝ Découverte du forum : Dzaka
❝ Un petit mot pour la fin : Lapin






Dernière édition par Kiyoshi Tsukito le Lun 23 Oct - 10:51, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 913

MessageSujet: Re: Kiyoshi « Yumigami » Tsukito, le petit lapin blanc d'amour et de bienveillance Sam 21 Oct - 0:08

Mon chéri,

Tu as bien compris l'essence du personnage, mais quelques points sont à revoir. Les points faciles pour commencer. Ce serait bien que tu traduises les termes tels que « kami » pour les personnes qui ignorent ce que cela signifie, comme tu as pu le faire pour l’Ame no Ukihashi.

Après… Il y a quelques soucis à corriger dans ta manière d’écrire. Déjà, le plus important, les commentaires entre parenthèses. Ils cassent le rythme de ton texte alors qu’il pourrait être très agréable à lire. Pour les parenthèses qui te semblent nécessaires tu peux toujours utiliser des mises en apposition, c’est-à-dire mettre la réflexion entre deux virgules. Ensuite, l’usage abusif d’insulte dans ton texte nuit aussi au rythme vu qu’il n’est jamais très agréable d’en lire.

Enfin, les paragraphes sur les meurtres de masse du XXème siècle sont vraiment… Dispensables dira-t-on.

Dans ton caractère, il serait bien de nuancer la facilité avec laquelle ton personnage peut tuer facilement. Peut-être que ton personnage ne tue plus depuis qu’il est directeur adjoint, mais j’ai un gros doute en lisant ton caractère et il me semble inutile de rappeler que les gens qui tuent d’autres personnes, criminel ou pas, sont des meurtrier. Sinon, tu ne donnes pas assez d’importance au côté sérieux du personnage, surtout au vu du rôle de Kiyoshi au sein de la Heroe’s Sup.

D’ailleurs c’est une des choses que l’on pourrait reprocher à ta fiche. La surenchère constante sur un humour bancal rend vraiment la lecture difficile par moment, par exemple ces paragraphes sur l’holocauste et Hiroshima que je t’invite à supprimer ou à tourner autrement (si ce n’était pas assez clair), et qui en plus font perde toute crédibilité au personnage.

Enfin, il va falloir revoir un peu ton don, non pas qu’il soit « trop fort » ou « pas assez », c’est juste qu’on ne sait pas quoi en penser. Le principe d’annulation est compréhensible et simple à mettre en place, d’autant plus qu’avec ta limite « utilisable uniquement la nuit » il semblait bien équilibré pour représenter la nature du personnage.

Ce que je veux dire c’est que l’introduction de notion scientifique inexacte pour tenter de le nuancer fait totalement douter de ce que tu dis et au final on ne sait pas quoi penser. Si tu veux défendre de l’utilité de ces notions réfléchis un peu d’abord à ce qui est « normal » pour les différentes forces que tu évoques dans ton don.

Voilà, je pense avoir fait le tour. Je te souhaite bon courage dans les modifications de ta fiche.

Bisous plumeux,

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ POINTS : 75

MessageSujet: Re: Kiyoshi « Yumigami » Tsukito, le petit lapin blanc d'amour et de bienveillance Lun 23 Oct - 10:54

Modifications terminées ! j'espère que votre grandeur céleste et plumeuse est satisfaite !

Câlin lapinesque sur vous,

Kiyoshi I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 913

MessageSujet: Re: Kiyoshi « Yumigami » Tsukito, le petit lapin blanc d'amour et de bienveillance Lun 23 Oct - 22:41

tu es validée !


Tu es dès à présent un Directeur-adjoint au niveau 19. Tu peux maintenant disposer d’un costume et de ton arme.

Tu peux tout d'abord venir nous dire ton don, ton métier et ton super-pseudo ainsi que réserver ton avatar.

Ensuite, tu pourras créer ton journal et commencer à gagner de l'expérience en participant activement au forum. Tu peux également t'inscrire dans le sujet recherche de RP ou, si tu veux faire des rencontres totalement imprévues, dans la random roulette!

Si tu as une question, n'hésite pas à nous en faire part, le staff est là pour t'aider au mieux et pour t'aiguiller vers la bonne voie.
Bonne chance dans la ville des héros!


_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Kiyoshi « Yumigami » Tsukito, le petit lapin blanc d'amour et de bienveillance

Revenir en haut Aller en bas

Kiyoshi « Yumigami » Tsukito, le petit lapin blanc d'amour et de bienveillance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Paperasse :: Les Inscriptions :: Les admis-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit