AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Nan. ☻ Nonoha Urahaha [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Katzboizz; Agence d'hommes-à-tout-faire
❝ POINTS : 10

MessageSujet: Nan. ☻ Nonoha Urahaha [Fini] Mer 11 Oct - 20:46



Civil



D'accord

Urahaha Nonoha
____________________________________________________________________
Nan


❝ Âge : 22 ans
❝ Sexe : Masculin
❝ Origine : Japanglais
❝ Race : Humain (Doté)
❝ Orientation : à droite, à gauche, en avant, en arrière et vers l'horizon
❝ Métier : Odd Jobs (Hommes-à-tout-faire)
❝ Statut social : Moyen?
❝ Situation amoureuse : Célibataire et peu intéressé
❝ Date de naissance : 01/01


Caractère
____________________________________________________________________
B R O W N  B R I C K S


Nonoha est ce qu'un adulte de son âge ne devrait pas être.
Quand on se lance dans la vie active, on espère pouvoir être capable de rencontrer certains aspects de responsabilité... lui a juste décidé de faire le strict minimum de ce qu'il peut administrativement faire. Menacé? Trouves la voie la plus rapide pour foutre le camp! rejette la faute sur quelqu'un d'autre! attaque les parties génitales, kangaroo-kick une fille dans le dos; tout les coups sont permis! C'est comme si vous passiez un diplôme pour devenir un parasite social. Cependant ses excès d'enfantillages ne sont pas entièrement descriptifs de sa personnalité. S'il le souhaite, et s'il s'en inquiète suffisamment; l'androgyne peut presque passer pour un adulte mature, raisonnable et de bonne compagnie... après quelques verres, ou bien si vous êtes en train de vider trois poches de sang sur le pavé. Comme tout hommes de son âge, il apprécie la compagnie des dames; et à un degré plus insignifiant, celle des hommes; avec qui il va incessamment flirter pour finalement les envoyer paître en disant qu'il ne roule pas de ce côté là.
Il est également inconscient de l'existence de son don. à ses yeux l'univers a toujours eut ces étranges développements, au point où il ne sent même pas la nécessité de devoir les mentionner. Il s'adapte simplement aux sauts d'humeur de son entourage, et de l'improbabilité des situations desquelles il est victime (et instigateur). Le reste de son comportement infantile est plus ou moins classique au terme: rapide à commencer à se mêler de ce qui ne le regarde pas, généralement par mégarde. Une grande gueule pour très peu de muscles ou de capacités physiques allant au delà de sa pratique de shadowboxing sur internet (qui ne s'est pas avéré très fructueux d'ailleurs). Même s'il ne représente pas un danger en tant que personne; son don quasi-constamment actif, fait de lui une valeure hasardeuse dans l’équation de vos chances de lui coller une droite. Si vous n'avez pas la guigne, vous allez sûrement éviter de tomber dans les égouts... ou de tuer un innocent en le frappant trois fois plus fort que vous le feriez habituellement!

Plus physique que mental - Il est rarement vu avec une apparence fixe. Bien que certaines sont récurrentes , il sera souvent vu portant divers cosplays, teintes , longueur de cheveux et autres changements drastiques. ça proviens de son obsession pour la customisation de personnages dans ses jeux en ligne.  


❝ Particularités : Ses iris sont d'un noir si profond que la lumière ne se reflète pas à l'intérieur; un attrait physique bizarre qui accompagne ses dents de requin. Purement esthétique; ça permet de faire la différence entre ses déguisements. Dans le cas où des lentilles seraient utilisées pour y donner une couleur; elles le rendraient quasi-entièrement aveugle.
❝ Tics et manies : Il se décrotte le nez en publique sans gêne.

❝ Passions :Il apprécie les courses équestres, et le chaos qui en suit après avoir exposé autant de personnes enragées à son don incompréhensible.
❝ Phobies : Les escaliers. Si ceux-ci font plus de 5 marches et qu'il n'est pas dans le feu de l'action, il va probablement détourner la destination jusqu'à trouver une rampe ou un ascenseur.

❝ But : Vivre suffisamment longtemps pour mourir de vieillesse
❝ Rêve : être riche


Doté
____________________________________________________________________
...Vous pouvez répéter?


❝ Origine : Prodige
❝ Don : Quantum Error - C'est un don particulièrement étrange et son possesseur n'a pas spécialement l'air d'être au courant qu'il est la seule raison de son mode de vie atypique. Bien que le nom fasse penser à un truc compliqué, on va simplifier ça autant que possible - partez du principe que plusieurs mondes existent, et qu'il existe des conséquences différentes pour chaque actions perpétrées à la place d'une autre. Par exemple, aujourd'hui vous avez décidé de prendre la paire de chaussettes rouges plutôt que la bleue. ça divise donc le monde dans lequel vous vous trouvez et deux nouvelles réalités se forment : l'une ou vous avez choisi l'autre option; et celle que vous avez choisi. à vos yeux, rien de différent ne va se passer; et pourtant ce tout petit choix pourrait éventuellement amener à une situation où vous devrez décider d'épargner ou d'abattre un terroriste à la fin d'une poursuite en voiture effrénée. En clair, le don de Nonoha se situe pile au milieu de ce choix de chaussettes. Son existence est une anomalie, et également une perturbation dans les lignes d'espace-temps qui régissent le monde; et qui peut aléatoirement les amener à fusionner, se détruire, se diviser, ou tout simplement faire un 360° et aller chercher quelque chose de complètement différent du monde que vous avez toujours connu.
Compliqué à suivre, mais encore plus à vivre. Le don s'active et se désactive aléatoirement, sans que son utilisateur ne s'en rende compte. Des événements étranges se produisent, les gens autour de lui semblent parfois agir complètement différemment de leurs habitudes. Des scénarios bizarres qui se succèdent les uns après les autres. Il ne semble pas que le don ai une quelconque capacité offensive ou "utile"; et ne semble pas pouvoir être maîtrisé par sa propre volonté non-plus. Aucun signe physique de perturbation spatio-temporelle ne se montre non-plus (en clair, aucun effet spécial flashy pour annoncer l'action du don); tout semble aussi fluide qu'une purée Moussline bien faite par maman.

La zone d'opération des chocs spatio-temporelles varient en taille, mais arrivent bien plus généralement aux alentours immédiats de Nonoha. Cependant, l'anomalie possède également des vertus "contaminantes" qui s'en vont naturellement avec le temps. Le plus de temps une personne traîne autour de lui, et le plus longtemps elle sera plus aisément affectée par ces hausses & baisses de chance, malheurs ou incohérences. Pour exemple, une personne qui passe sa vie aux côtés de Nonoha, oubliera graduellement le développement naturel des choses, sans particulièrement s'en rendre compte.

Mais avec la même fluidité, la façon dont les humains se ré-adaptent à leur vie normale se dissipe de la même façon qu'une maladie. Doucement les choses rentrerons dans l'ordre et laisserons la "victime" hors du conflit spatio-temporel. Bien qu'il n'y ai pas de réel délais fixe pour la contamination et ré-habilitation; on peut estimer que ces deux états peuvent être attrapés ou dissipés en un maximum de trois jours (pour les plus atteints) loin de Nonoha. Une personne qu'il a simplement croisé dans la rue n'aura probablement à faire face à ces problèmes pour guère plus de temps qu'une heure après son départ. Bien que les clashs dimensionnels varient en termes d'impact; il est très rare qu'ils dépassent une zone trop éloignée du doté. On peut donc considérer que ça ne s'applique qu'à la rue dans laquelle il se trouve, ou n'importe quel autre espace confiné dans lequel il pénètre.
❝ Maîtrise : 0/10 (Complètement aléatoire, Aucun contrôle)
❝ Points forts : Dans des cas miraculeux, une situation qui aurait pu être extrêmement sérieuse et impliquer la mort de nombreux innocents (ou criminels, on fait pas de différences) peut être tout simplement complètement évité. (Exemple notable: quelqu'un se fait tirer dessus; un pigeon apparaît devant la balle et encaisse pour lui dans une scène très dramatique)
❝ Faiblesses : ....Cela dit, ce cas "miraculeux" peut aussi complètement aller à la face opposée de la pièce. En clair une situation déjà atroce peut devenir encore pire, ou bien un moment heureux et bénéfique pour autrui, peut être complètement ruiné par un développement de situation irrationnel. De plus, la fréquence d'activation du don est plus ou moins "invisible" - il n'y a aucun moyen particulier de réaliser que quelque chose d’irrationnel est sur le point d'arriver, avant que les acteurs d'infortune ne le voient de leur propre yeux. (Exemple notable: Le vieux monsieur de la Navy a finalement terminé son bateau en bois; mais celui-ci prends vie, s'en va de la maison, mets un fedora sur sa tête et part à la guerre pour sa nation).


Histoire
____________________________________________________________________
C'est une phrase qui décrit l'histoire de mon personnage


La définition d'un bon citoyen se devrait être courte, clean et sans histoire. Pas de retards de loyer, pas d'ennuis avec le voisinage, prenant soin de sa famille ; arrive au travail à l'heure, et reste polis en toutes circonstances. Maintenant, prenez toutes les qualités qui font d'un bon citoyen l'un des majeurs atouts d'une ville active, et pointez-les dans la direction opposée. Les lettres d'expulsion s'entassent dans la boîte aux lettres au point où cette même boîte-postale ressemble désormais à sapin de noël en plastique (ou dans ce cas là, en papier) qui aurait apparemment survécu la saison hivernale. Bien entendu les appartements avoisinants celui du protagoniste de cette histoire ; n'étaient pas sans complaintes à son sujet. Des bruits de toutes sortes pouvaient être entendus de l'extérieur ; allant du rugissement féroce de Godzilla  en passant par des cris de torture ; bruits de porcelaine cassée ; parfois même des discours fachistes d'antan. Si la nuisance sonore n'était pas suffisante pour vous donner envie de partir ; il est utile de préciser que les occupants de cette maison ne semblent jamais être sérieusement saisis par les autorités compétentes. Des huissiers sont bien venus à nombreuses reprises, et le voisinage indique bien avoir vu les monsieurs en costume entrer à l'intérieur et être accueillis par ces excentriques... mais deux types de scénarios se produisent durant ces tentatives de résolution de problèmes. Le premier cas implique la sortie directe du représentant de la justice, suivi d'un changement mineur par rapport à son entrée – Une fois, l'un d'eux est rentré à l'intérieur puis est re-sortit une demi-journée plus tard au milieu de la nuit, vêtu de rien de plus que sa paire de caleçons et ses chaussettes. Si la rumeur qu'il avait été dépouillé était plus que probable ; la vérité en était qu'il avait perdu une partie de jeux de dés et parié toutes ses possessions. Des choses similaires sont arrivés aux autres représentants des autorités... s'ils parvenaient à sortir, tout court.

Rencontrez madame Rosewell. Cette vieille mégère est l'une des occupantes des sept résidences du cul-de-sac dans lequel se trouve l'agence d'hommes-à-tout-faire nommée « Kawtzzboizz ». Trois maisons sur la droite, trois maisons sur la gauche, et la principale nuisance pile au milieu de l'arc nord de l'impasse. Madame Rosewell est également l'auteur de 57 des 61 lettres de complaintes envoyées aux autorités locales, à propos de ces « ripoux ». Considérant que la vieille femme en a déjà envoyé 89 pour les autres voisins ; il est facile d'imaginer qu'une bonne partie de ces plaintes étaient infondées. Mais il y a une part de vérité dans ce qu'elle dit, bien évidemment.

- Ils ne payent jamais leur loyer ! Le propriétaire évite toujours leur appartement, quand son suppléant n'est pas avec lui. Il se fait pipi dessus je vous dis ! Incapable de se faire entendre sans son nain ! J'vous l'dis moi, c'est innacceptable !

La vieille dame au chignon de cinq mètres de haut , semblait être propriétaire de son emplacement dans le cul-de-sac depuis de nombreuses générations. Une lignée à laquelle elle tient énormément, et refuse de quitter le voisinage contre vents et marées.

- Cet endroit est mon berceau, et il sera mon tombeau !! Ces vermines vont déguerpir bien avant moi ! Ramenez la caméra ! J'vais exposer ces salo----

La vieille dame agrippa alors la caméra du quatrième mur et commença à l'attirer avec elle comme s'il s'agissait d'une sorte de reportage télé. Dans un sens, elle n'a pas tord – je suis en train de narrer et vous êtes en train de regarder-- enfin lire, enfin, vous voyez ce que je veux dire. Madame Rosewell attira notre regard au milieu du cul-de-sac où se trouvait une énorme fontaine alimentée par le minuscule canal visible hors de la zone. Une fontaine surplombée par une statue de bronze, quelque peu abîmée par les récents changements climatiques ; il s'agissait en réalité d'un magnifique rouleau de papier toilette.

- Ces brigands ont juste ramené cette fichue statue de nulle-part ! Et ils l'ont posé là ! Et ils l'ont soudé complètement !! c'est impossible à enlever sans abîmer la fontaine de mon ancien époux !... Bon d'accord on a divorcé il y a trente-huit ans, mais ça ne leur donne aucun droit !


Quand soudain un fracas se fit entendre. La porte de l'agence d'hommes-à-tout faire s'ouvrit doucement pour commencer ; comme si un simple courant d'air avait suffisamment bougé le locket principal ou l'entrouvrir. Cependant ce tout petit espace entre la porte et sa fermeture, fit place à une femme à lunettes et une adolescente se crêpant le chignon. La grande avait ses mains fermement agrippées aux cou de la jeune aux cheveux roses, l'étranglant suffisamment fort pour que la peau de sa victime fasse une transition smurfs 2017 plus réaliste que le film.

- AAAH ! C'est eux ! Regardez-les !! Inacceptable ! Ce sont des singes, des singes je vous dis !!

à y regarder de plus près, il semblait que la plus âgée était une businesswoman ; vêtue de vêtements relativement chics ; dont elle devait sûrement profiter du sentiment de confort alors qu'elle s'assurait de priver la trachée de sa victime de toutes tentatives de s'avérer fonctionnelles. Elle était en colère, visiblement ; avec son piquet de brochette maintenu entre ses dents. Sa victime était considérablement plus petite et frêle, et vêtu comme un noble ! … ou en tout cas, sa cape l'était, son pyjamas, un peu moins. Ce qui semblait être une tentative de strangulation était en réalité une opération de récupération de biens par la violence- l'agresseur avait l'air d'essayer de récupérer ce qu'il se trouve dans la bouche de l'adolescente, quitte à lui enfoncer la main dans le gosier. Serrant d'autant plus fort ; la bussinesswoman s'écria.

- « Je suis en pleine croissance » !? Mon cul !! t'as trois ans de plus que moi ! Elle est finie ta croissance ! La seule croissance que tu vas gagner c'est les centimètres de ton cou qui vont s'allonger quand j'aurais fini de t'exploser la nuque sur le trottoir ! T'as idée de combien on a économisés pour un barbecue !? Tu crois que tu peux juste m'arracher ce qui me revient de droit !?

Miranda Millenine. Ancienne manager, devenue membre de Kwatzzboiz pour des raisons obscures. Un tempérament généralement strict, la principale complainte de la mégère à son égare, serait que son « attitude de gorille » fait peine à son sens du féminisme. Serrant son dentier dans sa main, la vieille femme recula de quelques mètres. Oui, si ça va avait commencé ,ça ne pouvais qu'empirer. Un coup de talons bien placé dans la mâchoire eut vite-fait d'envoyer le prince-pyjamas rouler-bouler jusqu'à (effectivement) se cogner le fond du gosier contre la rempare de la fontaine, résultant à une seconde fontaine : celle-ci pixelisée et verdâtre, accompagnée d'un son désagréable et d'une odeur peu supportable. À quatre pattes au dessus de ses crimes ; Nonoha leva la tête avec un petit sourire en coin, le visage en sueur et l'air de pleinement se foutre de son assaillante.

- ….Hey, regarde.. j't'ai rendu ta part... hehe—hAAAAAAA

Parce qu'il n'est jamais deux-sans-trois, la businesswoman envoya de nouveau sa botte dans un meeting personnel avec la face de l'androgyne. Cette fois-ci, le corps de la victime fut plus proche de Madame Rosewell et son cameraman fictif. Tout les deux ébahis et pris de court, nous observâmes de plus près le faciès de cette étrange créature en pyjamas. Malgré son air disgracieux et ses pauvres choix vestimentaires ; ce sac-de-frappe humain qui se trouve ici, est en réalité le propriétaire de l'appartement, et tout simplement de l'agence Katzboizz. On dirait pourtant rien de plus qu'une adolescente revenue d'un concours de cosplay, nipponne au possible, et atrocement plate. Mais c'est bien entendu un homme, et la pire catégorie d'entre eux : un feignant. De longs cheveux roses attachés en une gigantesque natte et une cape bien longue qui était maintenant pleine de poussière... ces éléments descriptifs avaient beau être récurrents, ils n'en étaient pas réellement définitifs. Ses yeux en revanche, semblaient si sombres qu'ils pourraient égaler la teinte ventablack

- Celui là est un pervers, aussi !! Il change tout le temps de couleur de cheveux, et des vêtements aussi ! Il est tout le temps déguisé et il part tout le temps après les jeunettes. Ecoeurant ! Je suis sûr qu'il a fait de la chirurgie esthétique. Oui ! C'est pas normal ! Ils doivent mentir sur leur âge !

Il est vrai que l'âge des membres de l'agence avait souvent été remise en question – apparemment Nonoha serait le plus vieux de trois habitants, couronné de sa vingt-et-unième bougie (s'il mettait son gâteau sur la tête en tout cas). Ce n'était pas le cas de la businesswoman qui, en revanche, n'en avait qu'aux environs de 19. Bien plus âgée qu'elle ne l'est réellement, et très complexée qu'on lui rappelle.

* Nonoha quant à lui.. c'est un être bien particulier traînant un passé bien étrange qu'il ne serait pas capable de résumer de façon plausible. Expliqué plus simplement; le jeune "homme" ne savait pas exactement comment mettre en avant les moments les plus inexplicables de sa vie. Il aurait apparemment fait partie d'une famille asiatique logée en Angleterre, où il vivait une vie plus ou moins "normale" jusqu'aux premières manifestations de bizarreries. Tout d'abord sa mère avait commencé à clamer de nulle-part que son fils était en réalité une fille, et l'a fait se retirer de toutes les institutions qui ne toléraient pas son "handicap scolaire". Les bizarreries de la mère ayant commencé à s'abaisser quelque peu lorsque le père de la famille trouva un compromis (plonger la face de son gamin dans autant de magazines de mangas et culture japonaise que possible au point d'en faire un atroce weaboo); l'homme de la famille n'avait pas lui-même réalisé sa descente aux enfers dans le monde des erreurs dimensionnelles. Une adolescence passée entre les produits de beauté de maman et les coups de ceinture de papa; et voila un parfait mix de culture sociale mal montée. Le projet d'origine étant de déménager dans une grande ville afin de restaurer l'honneur de sa famille ; il sembla que les choses ne se déroulèrent guère comme prévu. Résultat des courses, au lieu de se faire un nom dans l'univers des bons citoyens travailleurs; ce même nom était maintenant affiché sur la blacklist de certains bars, salles d'arcades, même des réunions d’extrémistes anti-dotés qui en avaient marre de se faire poursuivre par cet énergumène qui se moquait de leur costume de fantôme. En clair... un pervers efféminé que ni l'âge, ni la raison n'ont l'air de frapper du bon endroit.

Grinçant des dents, quelque peu hébété, Nonoha leva son minois et tenta de se remettre debout. Essuyant sa salive et ses quelques gouttelettes de sang sous ses narines simultanément ; son petit sourire s'afficha comme les dents d'un requin.

- Est-ce que c'est une ride que je viens de voir apparaître ou bien est-ce que c'est juste FoxDie qui commence à faire effet ?..
- AAAAAH !? Tu veux répéter ça, dégobilleur en slip ?!
- Allons allons, il n'y a pas de raisons d'aller aussi loin, surtout en face de l'audience.

Une troisième voix se fit entendre, et avec celle-ci, une paire de lunettes finement lavées et placées à un parfait angle. Un jeune homme a l'air très propre et organisé, sortit à son tour de la pittoresque bâtisse. Des yeux bleus, une coiffure impeccablement coiffée et scintillante, s'amenant en direction des deux pitres avec dans sa main droite, ce qui semblait être l'intégralité d'un barbecue de table ; toujours en train de bouillir et griller. Vous penseriez qu'un objet de cette taille et émettant une chaleur si inconfortable, limiterait les mouvements de cet homme, mais...pas réellement. Ses yeux rivés droit vers le futur, il afficha un sourire aimable.

- Celui là---il... Il est faux ! Regardes-le, avec sa face d'avocat de la défense ! C'est le genre de type qui défendrait un tueur en série ! I-Il fait juste semblant d'être de bonne famille, mais c'est un dégénéré !

Sakamoto Kotatsu. Étudiant en loi, toujours activement présent dans son processus d'apprentissage ; il a rejoins l'entreprise d'hommes-à-tout-faire en tant que second job. Estimant que son futur lieu de travail comporterait déjà suffisamment de mensonges et mauvaises ondes, il désirait probablement trouver une place qui lui appartienne. Le soucis réel serait plus son incapacité à lire l'atmosphère. Sa positivité, probablement, un jour le tuera.

- Nonoha, excuses-toi simplement à Miranda, sincèrement, et également au lecteur, pour avoir déballé tes intestins sur le bord de la feuille de présentation. Il serait dommage qu'un autre huissier passe par ici ; le dernier est toujours porté disparu après-tout. Enfin, sa mère nous a appelé pour nous dire qu'il avait dévalisé le frigo avant de prendre la poudre d'escampette, mais tout de même! La dernière chose qu'on veut, c'est plus de problèmes avec la police. Et bien sûr, je sais qu'il est impossible pour deux hommes de votre stature de régler vos problèmes.......

Une frame vidéo plus tard et les voilà sur un ring de boxe improvisé, équipement de sport attachés sur les participants, et Sakamoto comme arbitre.

- Round 1 ! Que la mort vous sépare !

Alors qu'il s'apprêtait à siffler pour annoncer le départ du match ; un gant de boxe violet vola dans son nez ; résultat de sa précédente implication par rapport à cette affaire.

- QUI T'AS TRAITÉE D'HOMME DE STATURE ESPÈCE DE QUATZ'YEUX D'MES ---
- Tu portes des lunettes toi aussi---
- HEIN !?
- A---Ah rien,c'est le lecteur, j'te jure, j'te jure Miranda !

Hein ?...

- Hah ?!
- Ouais. Il a dit « Hah ! Heh ! Regarde-la, c'est Kala avec les nerfs de Kerchak ! »
- Espèce de---..... !!

Une grimace, un gant de boxe violet approche très vite...

Bonk.



Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : Willow
❝ Âge : 20
❝ Avatar : Base: Astolfo/Himiko Toga; mais aucun réellement fixe
❝ Passions & Hobbies : Dessin?
❝ Découverte du forum : Ha
❝ Un petit mot pour la fin : Ha






Dernière édition par Nonoha Urahaha le Ven 13 Oct - 2:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: Nan. ☻ Nonoha Urahaha [Fini] Jeu 12 Oct - 22:12

Bonsoir petit poussin,

C'est une fiche bien agréable à lire que tu nous présentes là cependant, comme tu dois t'en douter, il y a quelques remarques à faire avant de pouvoir te valider.

Tout d'abord à propos de ton don, j'aimerais bien avoir une idée de la portée de l'influence de Nonoha. De ce que l'on en comprend dans ton histoire ça semble être assez restreint, seule la scène directement autour de lui est affectée, mais je préfère être sur de bien saisir. Évidemment, il vaut mieux éviter de pouvoir affecter un quartier entier...

Le staff a aussi réfléchi à une sorte de "garantie" à propos de ton don histoire d'en limiter l'impact mais sans en altérer les effets. Tu compares le pouvoir de Nonoha à une perturbation des embranchements de choix qui forment la réalité en soulignant qu'il peut se passer des choses totalement différentes de ce qui est prévu à la base autour de Nonoha. Mais une fois que Nonoha n'est plus dans les alentours, je suppose que l'influence de son don disparaît aussi, et même si les souvenirs de ce genre d'expérience doivent être marquant, je suppose que les choses reviennent à la normale. Dans l'embranchement dans lequel elles sont supposées être. Si ce n'est pas le cas, je pense que c'est un bon compromis pour ne pas altérer de manière durable la réalité du forum, donc te laisser moins ouvert aux conséquences.

Pour ce qui est de l'histoire il y a aussi deux remarques. D'abord, j'aimerais bien avoir quelques informations sur le passé de ton personnage. Quelles soient disséminées dans un dialogue ou une description, car pour l'instant, c'est plus un test RP que tu nous proposes qu'une histoire. Même si je suppose que Nonoha n'a pas une histoire incroyable et que ce qui t'importe, c'est le présent, ça ne ferait pas de mal d'avoir quelques indications par-ci par-là.
Enfin je sais que tu as fait ton possible pour préserver Nonoha du contexte de Hssup cependant, je dois te dire que le colocataire "Sakamoto" a bien raison pour ce qui est de ne pas attirer l'attention. En tout cas avec un don, comme le tient même s'il difficile de faire le lien entre ton personnage et les évènements qui l'entourent ne le considère pas comme intouchable de ce côté-là. Pour le staff, des organismes comme la S.A.D par exemple ont parfaitement connaissance de ton profil, même s'ils ne te considèrent pas comme "dangereux" pour le moment.

D'ailleurs, pour l'anecdote, à combien estimes tu le nombre de personnes disparues chez ton personnage ? (évitons tout de même les chiffres absurdes)

Sur ce, je te souhaite bon courage dans tes modifications.

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : Katzboizz; Agence d'hommes-à-tout-faire
❝ POINTS : 10

MessageSujet: Re: Nan. ☻ Nonoha Urahaha [Fini] Ven 13 Oct - 2:36

aight en théorie ça devrait être bon, j'ai ajouté quelques passages dans la description du don pour expliquer un peu / donner une idée approximative de la portée des anomalies. j'ai aussi ajouté une toute petite description d'histoire pour Nonoha (indiquée avec un "*" au début); vu l'heure à laquelle j'écris je suis pas trop sûr si ça passe mais j'ai essayé (?). J'ai précisé un peu la phrase de Sakamoto accessoirement - l'huissier a beau avoir disparu, il est toujours en vie, il agis juste bizarrement

le fait que la police soit impliquée dans ce genre de trucs est un peu inévitable; surtout à cause du nombre de dettes et d'autres éléments de profiteurs dont ils font objet. même si le SAD est sûrement au courant.. étant donné que le don est une affaire de zone et n'a pas réellement fait de victimes jusqu'à présent, j'imagine que les agences anti-dotés soient un peu plus à cheval sur les dotés dangereux plutôt que juste des potentiels distributeurs de pots-de-vin.

(bien qu'ils ont eut un tas d'actions frauduleuses ou vandales par certains aspects, ils n'ont jamais vraiment causé la mort de qui que ce soit, par exemple)

et je crois que c'est tout. environs une dizaine de représentants financiers ont abandonné l'affaire après une visite (ou plusieurs); généralement pour des raisons différentes et difficilement relatés à eux

valà valà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 815

MessageSujet: Re: Nan. ☻ Nonoha Urahaha [Fini] Sam 14 Oct - 20:08

tu es validé !


Tu es dès à présent un civil au niveau 15.

Tu peux tout d'abord venir nous dire ton don, ton métier et ton super-pseudo ainsi que réserver ton avatar.

Ensuite, tu pourras créer ton journal et commencer à gagner de l'expérience en participant activement au forum. Tu peux également t'inscrire dans le sujet recherche de RP ou, si tu veux faire des rencontres totalement imprévues, dans la random roulette!

Si tu as une question, n'hésite pas à nous en faire part, le staff est là pour t'aider au mieux et pour t'aiguiller vers la bonne voie.
Bonne chance dans la ville des héros!

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Nan. ☻ Nonoha Urahaha [Fini]

Revenir en haut Aller en bas

Nan. ☻ Nonoha Urahaha [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Paperasse :: Les Inscriptions :: Les admis-
Partenaires
bouton partenariat