AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

[HALL] Dans le cimetière perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 976
Admin


 : ✘

MessageSujet: [HALL] Dans le cimetière perdu Dim 22 Oct 2017 - 23:11

This is Halloween





■ Undead Burg ■

Dans la zone abandonnée se trouve un ancien cimetière. Il était déjà un peu laissé en friche avant que le tout ne soit dévasté. Tout au fond de cette petite colline, en déambulant entres pierres tombales fissurées et caveaux mortuaires éventrés, se dresse une bâtisse de bois assez malsaine. Cette ancienne église serait le lieu de nombreux rituels et activitées occultes. L’ambiance y est macabre et ce n’est pas cet arbre mort qui y est accolé qui laisse penser le contraire.  




_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org En ligne
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [HALL] Dans le cimetière perdu Mar 24 Oct 2017 - 16:33





Unlucky boy
Pumpkins and SkeletonsLost in Halloween Town


Qu'est-ce que... Je fais ici ?
...

Je regardais autour de moi, sans comprendre le comment du pourquoi. Mais apparemment j'avais bien atterri ici. Dans un soupir désespéré, je me suis gratté l'arrière de la tête.

"Bon Erik... Récapitulons. Qu'est-ce que tu as fait pour finir dans un cimetière ?"

On repart du moment où je suis parti de la HSSUP pour éviter les très intéressantes soirées d'Halloween. Tout les élèves des classes supérieures essayaient de ramener les petits nouveaux à ces soirées, comme si ça prévoyait un bizutage de masse. Personnellement j'ai déjà donné, et je subis encore assez tout les jours pour me rajouter volontairement ça sur le dos. Bref, ça semblait clair que j'allais pas me rendre à ce genre de soirées spooky spooky sans réel intérêt. Donc forcément, on évite l'école pour ça. Sauf que c'était partout pareil, tout le monde était extrêmement content à l'idée de fêter Halloween. Je devais un sacré mouton noir à chaque fois, à ne pas être à sa place.

J'ai fini par errer avec mon casque sur les oreilles pour camoufler le bruit ambiant de la masse. Sans même regarder où est-ce que je me dirigeais. J'ai bien dû marcher pendant une heure ou deux... Je sais pas, je suis incapable de dire, j'étais trop perdu dans mes pensées.
Pourquoi Halloween a autant de popularité ? Le but d'une fête où on se fait peur, une sorte de fête du mal en somme, comment on peut s'amuser sur ce genre de principe ? Je veux dire, ça a rien d'amusant. "Bouh regarde, je suis déguisé en démon", je suis très content pour toi, mais le mien me suffit.

C'est à peu près en me perdant comme ça dans mes pensées que je me suis perdu comme ça dans ce cimetière.

Je savais même pas où j'étais au niveau géographique dans la ville, ni comment il était possible de finir ici juste en errant de façon aléatoire en ville... Enfin, Unlucky comme on dit.

Dans tout les cas, ici au moins personne viendra m'emmerder, vu l'état de l'endroit. Je regardais de chaque côté, et en effet, ce cimetière était totalement délabré, personne avait du venir ici depuis extrêmement longtemps. Et même si l'ambiance était très pesante, le calme régnait et c'était reposant. J'avais qu'à voir le bon côté des choses pour une fois. Enfin, pour l'instant c'était bien, mais vu les trous qu'il y avait un peu partout, j'allais finir par trébucher dans un caveau, pour finir bloqué totalement. Encore un soupir, pourquoi pas ? C'est ce que tu veux de toute façon hein ? Donc autant profiter du calme mais si je risque encore et toujours de tomber sur un nid de karma.

Tout était cassé ici, les tombes, les murs. Les plantes avaient commencé à récupérer leur territoire d'ailleurs, ce qui augmentait grandement les chances de tomber. Est-ce que je suis à ça près ? Puis bon, il semblerait qu'il n'y ai personne aux alentours, donc pas de malchance à annuler si on réfléchit bien.
Je me suis penché pour lire les inscriptions de certaines pierres tombales encore en état. Je devais bien perturber le repos des âmes qu'il y avait ici. J'allais encore me faire taper sur le doigts. Mais ce n'était clairement pas mon but. Il faut s'en prendre au hasard, en tout cas, le silence était très reposant, et pour ça, je respectais les morts. Ils n'essayaient pas de me perturber avec des paroles inutiles, non, ils ne pouvaient plus. Je ne pouvais espérer qu'ils puissent profiter d'un calme comme celui du cimetière.

Pour finir, mon regard s'est posé sur une sorte d'église en ruine. C'est bizarre, mais l'aura qui s'en dégageait était bien moins calme que le reste du cimetière.
J'ai commencé à avancer sans réfléchir. Maudit élan de curiosité... Mais après tout, quitte à être là, autant faire le tour de l'endroit.

"Qu'est-ce qu'il peut bien m'arriver, de toute façon ?" Dis-je avec un sourire sarcastique.
©️ Mleh Copyright & ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 458
Inné


 : S

MessageSujet: Re: [HALL] Dans le cimetière perdu Mer 25 Oct 2017 - 10:00

Dans un cimetière perdu ...

« Chaque bonne réalisation, grande ou petite, connait ses périodes de corvée et de triomphe; un début, un combat et une victoire »
Des gens & Iwan

Aucune des trois âmes arrivantes à Laurel, enfin dans ce monde, ne connaissait réellement les aboutissements de cette fête. Mais chacune d’elle avait trouvé un avantage pour y participer : Kiyo profitait de cette fête pour aller à des soirées pour pouvoir draguer des filles en quête d’aventure charnel, Timothy, lui, s’amusait à faire la chasse aux bonbons alors que toi, Iwan, tu profitais de cette fête pour vivre comme dans ton jeu. Pour cette soirée, tu avais donc décidé de porter ta tenue de « super vilain » et te promener dans le lieu qui ressemblait le plus à ton manoir. Et ce lieu était l’église abandonnée. Cette carcasse religieuse était parfaite pour toi, pour ce moment. Surtout qu’en cette soirée, des abrutis allaient sans doute s’amuser à faire des séances de spiritismes ou encore jouer à se faire peur. Des conneries qui, dans le fond, te faisaient bien rire. De ce que tu savais, les gens étaient de moins en moins croyants et pourtant, ils s’amusaient à faire ce genre de chose en cette période bien précise de l’année. Un blasphème pour toi. Un blasphème qu’ils allaient tous payer d’une manière bien propice. Avec un peu de chance, ce jeu allait même les mettre sur le chemin de Dieu.

Tu partis donc vers l’église, te demandant s’il y allait y avoir beaucoup de personnes. Après tout, même si c’était une fête populaire, les gens étaient de plus en plus stupides. Les enfants s’amusaient à toquer aux portes, demandant des bonbons contre l’absence de sort. Heureusement pour les habitants de Laurel, Timothy n’était pas stupide, mais très joueur. Leur chance faisait qu’il ne leur avait pas donné de grenade en absence de bonbon. Dans le cas contraire, t’aurais bien rigolé. Le malheur des autres faisait le bonheur des autres. Une devise qui s’appliquait bien à toi. Après tout, tu étais le diable en personne. Sur le chemin, tu te demandais quel sort tu allais bien pouvoir réserver aux malheureux qui oseraient s’aventurer dans le cimetière. Un combat à l’épée ? Un lancement de grenade ? C’était dans ce genre de moment que tu regrettais tes véritables pouvoirs. Tu ne pouvais même pas faire apparaitre des compagnons de la nuit. Tu ne pouvais même pas faire apparaitre tes chiens de l’enfer. En y repensant, tu te rendis compte que tu leurs avais même pas donné de noms.

Tu réfléchissais à ça sur la route. Et quand tu arrivas à destination, tu te rendis compte que tu t’étais trompé de chemin. Machinalement, au lieu d’aller vers l’église, tu partis vers la zone abandonnée. Tes pensées étaient tellement perdues que tu n’avais pas fait attention.

« Et merde… », jures-tu. « Pourquoi est-ce que vous m’avez pas prévenu que je partais dans la mauvaise direction ? », demandes-tu en haussant la voix.

••• On n’osait pas te déranger dans tes pensées mon cher. •••, répondit Kiyo en souriant. ••• Et pis c’est cool la zone abandonnée, non ? Ya autant de merde… •••, commença-t-il à dire avant de se faire interrompre par Iwan

« Ta gueule ! Est-ce qu’au moins, tu connais l’origine de cette fête ? », demandes-tu de façon rhétorique. « C’est une fête religieuse. Et je sais que des abrutis vont salir ce lieu de culte, « juste pour s’amuser », et je peux pas laisser passer ça. », finis-tu dire, sur un ton sec et assez malveillant.

Maintenant que tu étais ici, tu craquas tes doigts, un par un avant de te dire que tu pourrais aussi faire chier des merdeux ici. Les cons étaient les mêmes ici ou dans les cimetières. Tu allais pouvoir quand même t’amuser. Vagabondant dans ces lieux, tu te reperdis dans tes pensées. Et comme pour la première fois, aucune des trois autres âmes ne t’avait prévenue. Mais à contrario, cette fois-ci, tu les remercias. Ta perte de conscience, ton vagabondage te permit de trouver un endroit bien… hors nome. Tu venais de tomber sur des tombes. Malgré l’état des tombes, tu pouvais même dire que tu étais tombé sur un cimetière. Tu allais pouvoir garder ce lieu de paix pour les âmes. Continuant de marcher, tu aperçus plus loin une église. Celle-ci était dans un état encore plus pitoyable que la cabane de la vieille voyante ou des tombes qui accompagnaient ce lieu. Tu avanças doucement quand tu entendis quelqu’un.

De ce que tes oreilles te disaient, cette personne ne semblait pas rassurée. Se serait-elle perdue comme toi ? Tu venais de trouver une âme errante. Et tout le monde savait que le diable ne laissait aucune âme en errance. Il les voulait avec lui. Tu t’avanças discrètement vers cette personne ? tu posas doucement ta main sur son épaule.

« Tu as l’air perdu… », dit-il en chuchotant à son oreille, avec une voix presque malsaine. Tu te trouvais à sa gauche, légèrement en arrière pour pas qu’il te voit. « … puis-je t’aider mon jeune ami ? », demandes-tu, sur le même ton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [HALL] Dans le cimetière perdu Mer 25 Oct 2017 - 17:07





Unlucky boy
Pumpkins and SkeletonsLost in Halloween Town


Je m'étais avancé en prenant bien garde à ne pas trébucher sur tout les obstacles qui me séparaient du bâtiment à l'abandon. Insouciance peut-être, mais une insouciance raisonnée. Si j'dois me fracasser le crâne sur une tombe, c'est pas de chance, mais si je peux l'éviter, ça reste quand même une meilleure solution... Je suppose ?

J'étais finalement arrivé nonchalamment devant l'église qui tenait à peine debout... L'ambiance était extrêmement sombre, elle était en train de me hérisser les poils. Pourtant, je sentais cette présence au  fond de moi se réjouir d'un tel endroit...
Tu n'as pourtant pas l'habitude de te manifester pour rien, hein ? Pourtant je sens au fond de moi que cet endroit excite tes pulsions mauvaises. Je suppose que ça va me retomber dessus, c'est comme ça que tu fonctionnes, hein ? Je regardais ce qui restait de la porte du lieu en poussant un soupir.

"Je vois que tu te réjouis..."

Il n'avait pas l'intention de se manifester plus apparemment. Et c'était pas plus mal, j'avais vraiment pas envie de discuter avec lui, ni-même de l'entendre. En général, il ne se manifeste que très peu, et quand il le fait, je l'ignore. Je ne veux pas lui parler et je ne veux pas l'entendre. Et de son côté, il n'est pas réceptif aux quelques paroles que je peux lui adresser. Notre accord c'est d'être en désaccord.
Mais il a toujours l'avantage... Et c'est pas vraiment comme si j'étais de taille à lutter. D'un claquement de doigts il peut me réduire au silence. De mon côté, je suis plus que banal, j'ai aucun moyen de m'imposer face à lui. Je ne suis qu'un humain, même pas capable de trouver sa place.
Tu dois bien rigoler, enfoui au fond de mes entrailles, n'est-ce pas ?

Autant continuer à l'ignorer, même si je ne peux oublier l'influence qu'il a sur moi et la présence constante de cette épée de Damoclès. Plus je me préoccupe de lui, plus il est arrive à ses fins.

Je me suis gratté l'arrière de la tête avant de mettre mon casque autour du cou. Faisons le tour de cette fameuse église, que je me sois pas perdu pour rien... Tout était en effet cassé, mais l'intérieur semblait montrer des signes de rituels, mais pour être sûr, il fallait que je rentre dans la ruine. On verra ça une fois que j'aurais fait le tour du cimetière déjà.
En marchant je suis tombé sur un arbre mort qui était collé au mur de l'église, je ne l'avais pas vu en arrivant. Mais ça confirmait bien une chose en tout cas, ce lieu respire bel et bien la sympathie. J'étais particulièrement à l'aise maintenant. Oui Erik, on y croit. L'auto-persuasion, il paraît que ça marche bien. M'enfin, l'ambiance était peut-être malsaine, mais au moins, elle était toujours aussi calme. Et en regardant bien, le cadre pourrait donner un très beau dessin. Un dessin très peu rassurant, mais un beau dessin quand même. Pourquoi pas après tout ? Me mettre à dessiner ici pourrait me permettre de passer le temps et ainsi éviter les gens et Halloween.

Bon d'abord je regarde l'intérieur de bâtiment et on voit après. Je me suis donc dirigé à nouveau vers l'entrée avant de m'arrêter devant celle-ci.
Un soupir.
Bon Erik, on y va.

J'allais faire le premier pas quand une grande sueur froide me stoppa net. Une main s'était posé sur mon épaule.

"Tu as l’air perdu…"

J'étais figé, comme si le temps s'était stoppé. Tu l'avais senti avant n'est-ce pas ? C'était pour ça la sueur froide avant même que la main me touche ?

"… puis-je t’aider mon jeune ami ?"

Une fois la phrase terminée, j'ai réussi à me retourner dans un effort surhumain. Mon corps me semblait anormalement lourd, sans que j'en connaisse la raison... Une sorte de paralysie, mais c'était dans ma tête non ? J'avais quand même réussi à casser ce rythme en me retournant. Mais dans la surprise, j'ai aussi cherché à me reculer pour mettre de la distance entre cette main et moi.

"Waah !"

Malheureusement... Ah, malheureusement. J'ai la poisse, je le sais. Avant même de comprendre ce qu'il m'arrivait. Avant même d'avoir pu appercevoir la silhouette qui était derrière moi. J'étais par terre.
En essayant de me retourner, je m'étais finalement pris les pieds dans une ronce qui passait par là. Je l'attendais, la chute de l'histoire.

Je regardais le sol, évaluant mentalement les dégâts, plus de peur que de mal, mais si ma jambe avait dû s'écorcher sur quelque chose... J'essayais de me redresser tant bien que mal pour retirer la ronce qui s'était enfoncée dans mes vêtements...

"Aha... Unlucky..."

J'ai finalement redressé la tête pour tomber sur la personne qui se trouvait également dans ce lieu.
On aurait dit un vampire avec la tenue et le look... Après tout, c'était la période d'Halloween et la tenue ne me choquait pas plus que ça, je trouvais ça plus étonnant de tomber sur quelqu'un ici. Et puis encore une fois, j'ai vraiment pas de chance. Quelque soit l'endroit où je vais, je ne peux pas être tranquille... C'est tellement désespérant.

En y repensant, le bonhomme m'avait quand même posé une question, que j'avais totalement passé à la trappe dans ma surprise. Et je ne savais pas trop quoi répondre... Déjà parce que je n'avais pas vraiment envie de discuter avec quelqu'un qui peut potentiellement m'attirer de la malchance, et puis ensuite parce que c'était pas vraiment commun d'expliquer à quelqu'un que j'étais arrivé là sans même savoir comment, et que je ne savais pas du tout où j'étais. Mais bien sûr, ça allait paraître encore plus bizarre de ne pas répondre... Alors Erik, prends sur toi et improvise quelque chose.

"Euh... Je... Non. Je-je... Je, ça va. Je suis arrivé là par hasard."

Encore une belle prestation du grand Erik. Merci à tous, applaudissement, rideau... En plus de bafouiller dès que je m'adresse à quelqu'un, j'avais l'air très crédible en étant par terre.

Je regardais les ronces emmêlés autour de mes pieds en me disant que ça allait me prendre du temps de tout retirer. Je m'étais vraiment bien cassé la gueule. Et en plus je passais pour un idiot maintenant. J'ai l'habitude, unlucky tout ça. Mais j'allais peut-être avoir besoin d'un coup de main au final.

"Hem... Vraiment désolé... Mais je... Je vais peut-être avoir besoin d'aide pour me relever... Si ça ne vous dérange pas..."

Je commençais à retirer du mieux que je pouvais le reste des ronces qui s'accrocher à moi en titillant ma peau jusqu'au sang. J'ai vraiment pas de chance hein ?
©️ Mleh Copyright & ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 458
Inné


 : S

MessageSujet: Re: [HALL] Dans le cimetière perdu Jeu 16 Nov 2017 - 16:53

Dans un cimetière perdu ...

« Chaque bonne réalisation, grande ou petite, connait ses périodes de corvée et de triomphe; un début, un combat et une victoire »
Des gens & Iwan

La peur était un sentiment que tu aimais infliger aux autres. Et de ce que tu voyais avec la victime que tu venais de trouver, il transpirait la peur. Un sentiment, une vision qui te faisait plaisir, qui faisait naitre un grand sourire intérieurement. Tu ne savais pas s’il était un doté ou non, mais cet enfant était une victime parfaite. Ce fut pour cette raison que tu allas lui parler doucement, tranquillement. Tu avais avancé comme un félin qui guidait sa proie. Et il fallait dire que tu avais choisi la bonne victime. Alors que tu avais seulement posé une main sur son épaule, tu le sentis se raidir. Puis, quand tu lui posas une simple question, il tomba par terre. Une vision qui te faisait afficher un léger sourire, presque mesquin. Ce jeune homme te plaisait vraiment. Tu allais pouvoir te divertir en cette soirée d’Halloween. Cette fête arrivait pile à temps.

Alors que tu l’observais, que tu le regardais par terre. Du moins, avant, tu l’avais vu se retourner. Sans comprendre si c’était vraiment de ta faute, celle de l’endroit, de l’évènement ou un mélange des trois, tu le vis essayer de reculer. Ce fut à ce moment-là qu’il se mit à trébucher et qu’il tomba par terre. Une scène plutôt pathétique. Tu le regardais se débattre avec les ronces quand il te répondit. Du moins, quand il essaya de te répondre. Parce qu’il fallait l’avouer, les bégaiements du garçon ne l’aidaient pas dans tous les sens du terme. Littéralement ou métaphoriquement. Alors qu’il te répondit enfin, tu l’aidas à enlever les ronces qui restaient au niveau de ses pieds et tu lui tendis ta main pour l’aider à se relever. Ce garçon ne semblait pas avoir de chance en cette soirée. Mais de ce que tu voyais, il semblait avoir l’habitude. Ou du moins, pas embêter de cette malchance.

« Par hasard ? », dis-tu. « Toi aussi tu es tombé sur cette maison par hasard ? », demandes-tu.

En entendant sa réponse, tu te demandas si ce lieu était naturel. Ce n’était pas la première fois que tu trainais dans cette zone, ou du moins, dans la zone que tu étais toute à l’heure, mais tu ne te souvenais pas de cet endroit, de ce cimetière, de cette église. Cet endroit était un mystère. Et même si ce n’était pas ton fort, pour une fois, tu étais prêt à jouer aux Scoubidou pour une nuit. Cela n’allait pas te faire de mal. Mais surtout, grâce à ce nouveau, tu venais de trouver votre Daphné, la « jolie » demoiselle en détresse.

Quand il fut relevé, tu le toisas. Il était plutôt bien foutu mais tu n’étais pas un pédophile, tu ne jouais pas dans cette cour. Même si tu te disais que c’était dommage en le voyant. Niveau taille, il était plutôt de taille moyenne. En le voyant, tu sentais que Naya commençait légèrement à rougir. Cette fille était vraiment spéciale, même si tu comprenais assez bien. Tu avanças de quelques pas, laissant ton nouvel ami derrière toi. Ce lieu t’intriguait et tu voulais le découvrir.

« Est-ce que tu n’es pas doué avec tes pieds en temps normal ou c’est ce lieu ou moi, qui t’as fait peur pour que tu tombes comme ça ? », demandes-tu en te moquant légèrement. « Même si tu n’as pas l’air très courageux, est-ce que ça te dis de venir avec moi visiter ce lieu ? », ajoutes-tu. « Et t’inquiète pas, je te protègerai princesse. », finis-tu de dire, en te moquant un peu de lui.

Tu attendis sa réponse pour continuer ta route.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [HALL] Dans le cimetière perdu

Revenir en haut Aller en bas

[HALL] Dans le cimetière perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: La zone abandonnée-
Partenaires
dabberblimp"