AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ LOCALISATION : quelque part à Laurel
❝ PT. EXPERIENCE : 85
Mythologique


 : C

MessageSujet: Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé] Ven 3 Nov - 17:34

Combien de temps s'était écoulé depuis que Sonja s'était retrouvée à l’hôpital? Elle même ne savait pas vraiment. Ses blessures avaient finis par se refermer. Ce qu'elle avait murmuré juste avant de sombrer, elle s'en rappelait sans vraiment savoir si elle s'y résoudrait finalement. A quoi bon, elle n'avait même pas réussi à percer la carapace du géant.
Mais il y avait aussi une autre raison, celle-là était peut-être le déclic qui lui manquait. Celui qui lui permettrait de dépasser ses limites.

Là était le plan.

C'était pour cela que la finlandaise vint se perdre dans la foret en réfléchissant à sa propre folie de venir ici. Pour une fois, c'était Thor qui l'avait encouragé. Mais répondre à une invitation de Carnage relevait quand même de la folie pour elle. Et pourtant...
Et pourtant le sourire qui s’affichait sur son visage entrait en désaccord avec ses pensées. D'un côté, elle avait hâte, de l'autre une grande appréhension.
Dans le centre commercial, elle avait vraiment crue mourir, et pourtant elle était encore debout. Elle marchait, slalomant entre les arbres de la foret qui bordait Laurel, elle marchait vers l'inconnu. Qu'est ce qu'il lui réservait, cela restait un mystère complet. La jeune femme voulait savoir, Thor avait l'air d'en savoir plus qu'elle, et cela l'énervait.

Au bout d'un bon moment, elle s'arrêta et leva les yeux vers le ciel qu'elle percevait à travers les branches. Il était clair, pour combien de temps ? Le dieu du tonnerre était dans la place, peut-être n'allait'il pas rester clair très longtemps.

- CARNAGE!


Elle avait hurlé ce nom et il se répercutait à travers les arbres. Pas longtemps après, elle l'hurla une deuxième fois. L'agneau appelait le loup.


Dernière édition par Sonja Toivonen le Mer 30 Mai - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : ?
❝ PT. EXPERIENCE : 1742
Mutation


 : ✘

MessageSujet: Re: Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé] Lun 25 Déc - 17:52

Carnage était installé sur le tronc coupé d’un arbre, occupé à essuyer le fil d’une de ses lames vorpales. C’était son moment de pause après son entraînement quotidien. Le chuintement de l’épée se faisait entendre, de façon nette et répétée, comme une routine entretenue avec soin, un geste nécessaire, mais dont l’entretien se faisait avec une sensibilité qui le changeait en art.

Pas de passant pour être témoin de cette tendre scène. L’éclair était jaloux et chassait toutes les paires d’yeux indiscrets qui cherchaient à se repaître de la vue de son propriétaire.

Ce-dernier avait presque fini son travail. Nettoyer ses armes n’était pas compliqué : la force du katchin les rendait insensibles aux inconvénients des aciers plus conventionnels utilisés sur Terre. Les lames terribles purent revenir sans trop tarder dans leur refuge, ces fourreaux qui accompagnaient Carnage depuis sa nomination en tant qu’Ambassadeur d’Havöck.

Combien d’histoires ces épées-là avaient-elles bien pu voir naître et mourir…

Meknes se releva dans un sourire.

Il sentait les rayons du soleil passer au travers des feuillages pour taper contre sa silhouette sans l’affecter.

C’était similaire à ces coups innocents et inutiles que ses adversaires lui adressaient lorsqu’ils essayaient de le combattre… Au moins ces petites touches avaient-elle le mérite de le faire se sentir en vie, car elles attisaient en lui un appétit dévastateur, lequel lui donnait envie de répliquer durement par plaisir de constater la comparaison, l’impressionnant écart de force et de niveau. C’est très facile d’exister par la destruction.

Bousculer les choses, ça donne la sensation d’altérer le monde. La casse et les cris savent faire résonner les tripes et faire s’affoler les sens. Que cela dure ou non, que cela soit véritable ou non, le sentiment est là : le mal est fait, alors j’existe…

Agir autrement était une logique que Meknes tentait peu-à-peu d’apprivoiser. Il sentait que s’il parvenait à évoluer de cette manière il pourrait atteindre un nouveau stade d’existence. Il n’avait pas de nom pour cet état alors il le considérait sous cette formulation, le temps de l’affiner, de lui donner une forme plus juste, un but plus clair. De la paix peut-être, de la sérénité. Mais comme s’était complexe, il fallait procéder par étape. Passer de la haine gratuite à la destruction créatrice, c’était déjà un sacré morceau.

Avec un peu de chance, Carnage allait pouvoir faire des boulets qu’il traînait une matière nouvelle, des projectiles à lancer au-devant, pour construire le pont, les marches qui l’amèneraient vers cette suite qu’il convoitait.

Pour cela, rien de mieux que la pratique. Aujourd’hui Meknes allait effectuer un petit plongeon dans le passé. Pas pour se gargariser des gloires d’une époque révolue et pleurer sur ses vieilles blessures, non, au contraire.

Aujourd’hui, Meknes prenait sa revanche sur l’une de ses plus anciennes plaies.

Aujourd’hui, Meknes tuait le souvenir Strider, il coupait le lien. Il laissait quelqu’un d’autre occuper cette place du combattant de la foudre à qui il devait le respect pour animer sa vie avec de nouvelles figures.

Il chasserait le fantôme, pour qu’il rejoigne les limbes, là où Roxane et Mary-Lune se trouvaient.

Il laisserait mourir ces vieilles chimères pour libérer son dos et se lancer dans cette vie neuve.

Sa future disciple mettait du temps à venir, cependant. Elle s’était égosillée depuis plusieurs minutes déjà et n’avait toujours pas mis la main sur le géant. Elle n’était vraiment pas très forte.

Pour lui donner un petit coup de main, Meknes frappa un tronc avec le tranchant de son gantelet. Il y eut un bruit sourd, suivi d’un silence inconfortable déchiré ensuite par les gémissements de la plante, dont la cime était arrachée par la gravité. Elle penchait, penchait, et sa base meurtrie pliait et cédait sous le poids du reste, puis abandonnait tout dans un ultime cri d’agonie, arrêté par le fracas des branches qui s’écrasaient au sol et s’éparpillaient partout afin de former une mare de petites blessures.

Comment ne pas éprouver un délicieux frisson de délice face à un spectacle pareil...

Pendant qu’il se laissait absorber par sa contemplation, Sonja arriva jusqu’à lui. Ils échangèrent un regard et Carnage put alors lui adresser son plus beau sourire, farceur, terrible, et l’apostropher en faisant son possible pour ne pas paraître trop moqueur, trop vexant.

Sa voix forte et son enthousiasme laissaient croire des choses terribles vis-à-vis de ses intentions.

« Tu es venue pour t’entraîner ? »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : quelque part à Laurel
❝ PT. EXPERIENCE : 85
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé] Ven 5 Jan - 15:20

Le bruit sourd d'un arbre qui chute. Sonja le regarda tomber mais elle savait très bien qui en était l'origine. Il n'y avait ni vent, ni inondation, un arbre ne tombe pas tout seul comme ça. Elle soupira avant de se diriger vers l'arbre incriminé. Il aurait put tout aussi bien se manifester plus tôt, même si elle n'était pas spécialement impatiente de revoir ce klong ennemis public n°: 1.

Là, elle le vit, des lames sorties, c'était vraiment la situation type pour faire demi-tour et partir en courant pour le commun des mortels. Se perdre en forêt et rencontrer un type, lame sortie, avec un arbre fraîchement assassiné à côté. Mais la finlandaise ne se laissa pas impressionnée. Il parla en premier.

« Tu es venue pour t’entraîner ? »

Non pour te mettre une raclée alors que j'ai même pas réussi à t'atteindre il y a quelques semaines. Evidemment, c'est ce qu'elle aurait put répondre, avec une pointe de sérieux, mais surtout un lac d'ironie. Mais elle lui répondit d'un ton calme.

- C'est bien pour ça que je suis là.

Elle se tenait droite et fière, ça elle savait le faire. Mjöllnir l'accompagnait même si elle doutait fort d'en avoir besoin. Après tout, c'était une arme qui était bien habituée avec les géants mais celui-là était un tout autre type.

- Si tu avais été face au Dieu du tonnerre lui-même, nous en serions surement pas ici pour en parler.


Sonja sourit, rigola intérieurement. Elle ne manquerait jamais une occasion de se justifier de sa défaite cuisante. Mais elle ne cherchait pas plus à le provoquer, elle savait que c'était une très mauvaise idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : ?
❝ PT. EXPERIENCE : 1742
Mutation


 : ✘

MessageSujet: Re: Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé] Sam 27 Jan - 12:33

Le géant faiseur de chaos faisait face à la petite représentante du plus puissant des guerriers.

Carnage ne se privait pas d’afficher à l’enfant ses expressions les plus monstrueuses, ces grimaces vicieuses qui faisaient de lui un titan terrible. Le tyran moderne toisait la descendante d’un dieu de la foudre, prêt à mettre à l’épreuve le jouet qui voulait devenir son disciple.

« Le seul véritable dieu du tonnerre est Strider, mais peut-être que je me trompe… Par contre, dans ce cas, il va falloir le prouver… »

Le piège était trop gros pour pouvoir attirer la combattante mais il annonçait la couleur du débat. Pour convaincre Meknes, il allait falloir lui opposer de puissants arguments, bâtis sur une structure solide, et avec un enchaînement des idées qui ne laisseraient pas de place à une éventuelle répartie. Frapper fort et juste, mettre les bons mots aux bons endroits, démonter la remarque en petits morceaux, écraser l’impertinence et enfin triompher.

La discussion s’annonçait rude et la rhétorique agressive, mais cela ne faisait pas peur à Sonja : elle représentait quelqu’un qui avait fait face à bien pire.

Carnage, en revanche, n’avait que peu fréquenté les hauteurs célestes d’où venait son adversaire. Il lui manquait ce catalogue d’entités à la collection des divinités avec lesquelles il avait interagi.

C’était l’occasion rêvée de combler le vide, d’explorer des horizons inédits et d’apprendre de ces nouveaux ennemis.

« Tu dois préparer ton corps. Je ne combattrais pas comme la dernière fois, mais tu n’auras toujours aucune chance contre moi si tu ne t’échauffes pas un peu. »

Alors qu’il annonçait son plan, Meknes roulait des mécaniques et faisait jouer ses articulations avec souplesse. Il illustrait ses propos tout en laissant supposer que lui était déjà prêt pour l’assaut.

« Pas de pouvoir, que les jambes et le corps. Je vais essayer de quitter la forêt. Si tu ne me rattrapes pas avant, je tue une personne. »

Ça, Nere 3MAJ le lui avait bien appris. Commencer un exercice par le biais d’un ultimatum avait de quoi affoler l’esprit, forcer le dépassement de soi et la concentration. C’était une méthode qui fonctionnait dans la mesure où la condition physique phénoménale des Kherrrs leur permettait de faire face à ce genre de fantaisies.

Comment Sonja allait-elle réagir ? Paniquer et le prendre au mot ? Tricher face à l’ampleur des enjeux ? Suivre les règles et faire de son mieux ?

Peu importe son choix, elle allait devoir faire vite, car Meknes était déjà parti.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : quelque part à Laurel
❝ PT. EXPERIENCE : 85
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé] Dim 11 Fév - 14:57

Elle se sentait toujours mal face à lui et il ressortait ce Strider, elle avait fait quelque recherches. Une ancienne légende, mais elle n'avait jamais eue le loisir de le connaître. Mais la première épreuve à laquelle il allait la soumettre, ça elle n'y était pas prête.

« Pas de pouvoir, que les jambes et le corps. Je vais essayer de quitter la forêt. Si tu ne me rattrapes pas avant, je tue une personne. »

Elle avait eue peur d'avoir bien comprit ses mots. Pourquoi devait-il laisser la vie des personne entre ses mains ? Thor était le protecteur de Midgard mais il combattait pour les défendre, il ne courait pas un marathon.

- Okay...

Elle se mit à courir, à en perdre haleine. Ses petites jambes ne pouvaient pas suivre le rythme du géant. IL lui fallait tricher, au moins un peu. Pas de foudre mais...
pendant qu'elle courait, elle grandissait. Elle avait laissée place à Thor, il avait beaucoup plus de chances de rattraper le klong. L'endurance prenait le dessus sur la rapidité.

*Qu'il me traite de tricheuse je m'en fiche. Mais rattrape le.*

Ça devait être assez comique de voir le dieu du tonnerre courir dans une forêt pour rattraper un géant. Combien de géant avait-il tuer ? il y avait bine celui qui avait refuser de mourir après trois coups de Mjöllnir mais tous les autres avaient périt. Mais celui qu'il pourchassait ne venait pas de Jotun, d'Asgrad ou des mondes de l'Yggdrasil. C'était tout nouveau, un nouveau défis.
C'était pour Thor un jeu, comme pour Meknes. Sonja, ne s'y retrouvais déjà plus dans les sentiments de Thor. Elle, elle avait peur, lui il était d'attaque.

Il voyait l'entrée de la ville. Trouvons ce Klong, avant qu'il ne se décide à tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : ?
❝ PT. EXPERIENCE : 1742
Mutation


 : ✘

MessageSujet: Re: Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé] Mar 13 Fév - 12:02

La poursuite était intense et surnaturelle. Pour des yeux de profane, c’était deux fantômes monstrueux qui slalomaient entre les arbres, trop vifs pour être solide mais assez forts pour soulever des bourrasques. C’était deux bus.

Meknes se délectait de ce jeu absurde et de la violence intense qui en résultait. Il se voulait pédagogique mais surtout sadique. Il ne faisait pas cela pour gagner : il préparait son piège.

Les premiers buildings ne tardèrent pas à se montrer après quelques brèves minutes de course-poursuite. Avec eux, c’était le début de la civilisation et la fin de l’ordre. Carnage allait pouvoir réaliser sa promesse et tuer des innocents. C’était ce que pensait Sonja et c’était parfait.

Quelle ne fut donc pas sa surprise lorsque, changée en Thor et lancée en pleine course, la guerrière vit Meknes se retourner brusquement, préparer ses appuis et arrêter en pleine course la combattante légendaire avec un direct logé dans le fond de son estomac.

Malfaisant mais magnanime, le criminel laissa au dieu tout le temps de se remettre de ce terrible impact. Il pouvait faire difficilement autrement dans la mesure où contempler ce corps secoué par des spasmes douloureux lui procurait un plaisir des plus fous.

Les mains sur les hanches, dans une posture affirmée, Carnage se laissait envahir par cette soif de destruction qui était sienne, cette volonté de briser les autres qui l’avait toujours caractérisé.

C’est une fois que Thor eut fini de rendre son déjeuner que Meknes considéra qu’il était temps de passer à la suite, non sans se permettre une petite moquerie.

« Tes réflexes, petite. »

Il continuait de l’appeler « petite » même après sa transformation. Le géant ne cherchait pas à comprendre : il découvrirait tous les secrets de Sonja en temps et en heure, au fur et à mesure de son entraînement. Ses poings se refermèrent de nouveau et le colosse était prêt pour les prochains assauts.

« En garde, maintenant. »

Un petit échauffement, un tranquille pugilat, mais ça Sonja ne le savait pas. Pour elle, cela devait être quelque chose de bien pire. Thor faisait cependant preuve d’une certaine vaillance, ce qui empêchait de faire de ce combat une simple bastonnade. Meknes n’en restait toutefois pas moins caustique.

« Où est passée la gamine, hmm ? Tu te caches ? Ou bien c’est ton vrai visage, c’est ça ? »

Moqueur, Carnage sentait néanmoins qu’il était important de ne pas y aller à fond ici. D’abord pour laisser l’occasion à Sonja de réfléchir (durant les demi-secondes où elle n’encaissait pas un coup) et ensuite parce que l’Ambassadeur venait de penser à son passé.

Il était hors de question pour lui de transmettre à sa disciple les lynchages que sa grande sœur lui faisait subir et qu’elle osait considérer comme de simples « exercices ». Il n’était pas comme elle, il n’était plus comme les Kherrrs, il était dans le camp des humains… Alors il se devait de construire autre chose. D’être sévère parce que les arts martiaux standards ne pouvaient plus suffire dans un monde où tout le monde pouvait avoir des pouvoirs.

Mais il fallait faire plus que cela, s’adapter à des forces et des situations extrêmes. Faire face à de la puissance brute mais aussi d’autres talents plus sournois, des choses contre lesquelles il n’était pas possible de faire quoi que ce soit.

Alors quoi ? Dire qu’il fallait croire en ses rêves et ne jamais abandonner allait-il s’avérer utile dans des batailles où c’était à la personne la plus gâtée par la nature que revenait la victoire ? Bien sûr que non, mais en attendant il était toujours possible de se renforcer, de surpasser ses limites pour causer le plus de dommages possibles au camp adverse.

Incapable de se dire qu’il puisait à la fois dans des logiques humaines et dans des logiques kherrrs, Meknes ne pensait plus qu’au combat et à Sonja. A ses défauts, ses failles dans sa posture, pour pouvoir l’aider à corriger cela.

Il n’arrivait plus à la voir comme une ennemie ni même un jouet. L’adjectif qui devait la qualifier échappa plusieurs fois à l’esprit de Carnage, alors celui-ci se contenta de laisser parler son instinct, jusqu’à la fin de la leçon où il allait pouvoir tout expliquer à son élève.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : quelque part à Laurel
❝ PT. EXPERIENCE : 85
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé] Lun 26 Fév - 18:36

Il ne l'avait as vu venir, le coup qu'l reçu lui coupa la respiration , il dut se tordre en deux. Et un grand contrôle de soi pour ne pas lui enfoncer la boîte crânienne. On ne plaisantait pas avec le dieu du tonnerre. Il ne fit pas attention à sa réflexion mais plutôt se concentrant sur les mouvements du klong, histoire de ne pas se faire avoir deux fois.
Mais c'était pas Thor qui devait s’entraîner, mais bien l'humaine qui lui servait autant d'hôte que de couverture. C'est pour cela que, quand il demanda où était passé Sonja, il la vit réapparaître sous ses yeux, le Dieu laissa place à gamine.

- Ici même.

Elle afficha un sourire complice. A vrai dire, il était très rare pour elle d'être confrontée à un combat. C'était des hasards ou sa propre fierté qui plaisait pas à tout le monde. La finlandaise le savait pourtant, le loup ou la honte de tous les dieu et de tous les hommes ne se laisseraient pas avoir si facilement.
Pourtant si Thor l'avait choisie, c'est qu'elle n'était pas ordinaire, elle devait avoir quelque chose. Ce quelque chose que Meknes avait peut-être perçu lui aussi lors de leur combat. Ce quelque chose qui fera peut-être surface avec ses entraînements secrets.

- Bien, je suppose que le principe ne sera pas juste de se taper dessus ?

Pas de moquerie ou d'ironie dans sa voix. Le moment ne s'y prêtait pas . Ou plutôt, elle ne trouvait pas de quelle manière pouvait-on se moquer d'un klong responsable d'elle ne savait combien de morts.

- J'ai le droit de me servir de ça ?

Le seul objet qui faisait parfois tâche avec la frêle demoiselle. Un marteau n'allait pas avec sa tenue, son comportement et même sa stature habituelle. Mais c'était un objet qu'elle était la seul, parmi la terre entière, à pouvoir porter, et ce sans avoir besoin des gantelets de Thor. Mjöllnir était sa force, mais aussi se fierté, même si ça force physique dépassait de loin celle d'un humain normal, encore une  fois, grâce au  dieu du tonnerre. Et pourtant, elle était très loin de savoir utiliser toutes les facultés qu'elle avait acquises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : ?
❝ PT. EXPERIENCE : 1742
Mutation


 : ✘

MessageSujet: Re: Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé] Dim 15 Avr - 19:55

Meknes eut un sourire quand il entendit les réponses de Sonja. Un grand sourire qui se changea rapidement en grimace, parce que c’était comme cela que Carnage parvenait à exprimer ses meilleures émotions.

Sa posture de combattant bien mesurée contrastait avec sa mine patibulaire et son œil de monstre qui luisait entre sa forêt de cheveux.

« Bats-toi de toutes tes forces, et avec tout ce que tu as. Je corrigerai tes erreurs au fur et à mesure. »

C’était une façon sympathique de dire qu’il allait la punir. Plusieurs fois ses coups manquèrent de faire vomir l’enfant. Plusieurs fois un impact fit cracher à sa peau un peu de sang.

L’extraterrestre n’était pas fou et il retenait la plupart de ses gestes. Ses assauts ne tuaient pas mais ils faisaient trembler tout le corps de la bougresse à chaque fois que celle-ci était capable de les encaisser.

Autrement, c’était la douleur, les blessures et les gémissements… et Carnage ne s’arrêtait quasiment jamais pour que Sonja se révolte. Elle finit par exploser contre cette souffrance permanente au point de chercher à tuer son adversaire seulement pour avoir quelques secondes de répit. Ses coups devenaient grandioses et chaque frappe était empreinte du fracas du tonnerre, c’était parfait.

« Voilà… »

Carnage jubilait devant cette explosion de violence. Il se plaisait surtout à chercher entre deux échanges de coups les yeux de la gamine pour se régaler de la colère qu’ils affichaient. Ces assauts répétés formaient dans sa tête une douce musique.

La différence de gabarit ne jouait vraiment pas en faveur de la jouvencelle qui bondissait ou frappait ce qu’elle pouvait pour se montrer efficace. C’était une parodie de l’affrontement contre la petite dame vampire, la surpuissance et l’immortalité en moins.

Sonja avait cependant de quoi se défendre. Son niveau était largement au-dessus de la moyenne et son endurance aussi. Il y avait de quoi être fier ! Mais ce n’était pas suffisamment parce que le monde devenait de plus en plus terrible. Secrètement, Meknes pensait à l’avenir, et à un monde où les dotés comme elle ne seraient plus socialement acceptés. Il allait falloir redoubler d’ardeur dans ce cas, ou mourir bien vite pour que tout s’arrête. Hmm, hmm.

Carnage s’imaginait bien en leader de la rébellion, prêt à diriger l’humanité afin qu’elle puisse combattre contre elle-même. Ah, le bon passe-temps…

Hmm, hmm…

C’était la soirée. L’entraînement était terminé parce qu’il n’avait pas de raison de durer aussi longtemps.

Pendant un moment les deux duellistes s’étaient livrés à une série d’étirements et d’exercices de relaxation afin de se remettre de leurs échanges puissants.

Sonja était dans un sale état. Enfin, elle semblait n’avoir rien de cassé et sa motivation était intacte, tant mieux car Meknes ne voulait pas décevoir les espoirs qu’il avait placé en elle.

Ils se quittèrent bons amis, sans trop de commentaire tout de même de la part du géant. Il était trop tôt pour se prononcer de toute façon et seul le temps et la régularité pouvaient apporter de solides réponses. Pauvre forêt, elle avait durement subi les conséquences de leur entraînement…

C’est pourquoi, dans un sourire monstrueux et affable, Meknes conclut cet échange avec des mots plein de promesses, mais aussi une lueur malsaine dans le regard qui indiquait qu’à l’avenir, il serait encore pire que durant la séance de tout à l’heure.

« La prochaine fois on se trouvera un dojo. »

Et puis après, il dut disparaître, parce que c’était Carnage tout de même, et que c’était le grand méchant après tout.

Il ne fallait pas oublier que ce qui motivait principalement le colosse dans ce temps qu’il investissait auprès de la petite, c’était tout ce potentiel de destruction qu’il avait envie de voir s’éveiller devant lui.

Une petite bombe de plus dans l’univers…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : quelque part à Laurel
❝ PT. EXPERIENCE : 85
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé] Mer 30 Mai - 20:02

Jamais, jamais de toute son existence elle n'avait été aussi humiliée. Évidemment, elle ne pouvait se venter de faire face à Carnage mais pour le coup, elle servait de punching-ball. Plus les coup arrivaient, plus la haine grandissait.

* Je veux le tuer !*

Elle atterissa dans un arbre, son dos protesta violemment. Tonnerre, éclair, elle le sentait, ils étaient au bouts de ses doigts.

* Je vais le tuer !*

* Garde en tête, un entraînement.*

*BORDEL T'APPELLE CA UN ENTRAÎNEMENT ?*

Elle accompagna d'un coup son coup de colère d'un hurlement de fureur et elle lâcha l'orage. Elle lâcha son pouvoir, elle lâcha toute sa rage. Rappelant son arme qu'elle avait lâché dès les premièrs coups sans trouver ma possibilité de la reprendre. Le tout dans un arc électrique d'une lumière bleuté prennant une périphérie assez large autour d'elle.
À chaque coup était accompagné le grondement sourd du monstre qui venait du ciel. À chaque coup était suivi de ses griffes électrique. Et Sonja connaissait cette puissance, mais elle était aveugle. Mais...

* Garde en tête l'entraînement.*

Ses assauts devenaient d'un coup plus précis, pas pour autant plus efficaces.

À la toute fin, Sonja ressemblait plus à une folle. Éméchée, les vêtements en piteux état, étonnamment pas encore vraiment trop fatiguée. Meurtrie aussi.
QuelIes étirements plus tard elle répondit d'un signe de tête à la dernière phrase du géant. Elle le regarda s'éloigner.

- Je vais devoir m'expliquer demain, pourquoi j'irais pas bosser. Je crois que j'ai besoin de repos.

Ce n'était pas vraiment destiné à quelqu'un et Thor était parfois un interlocuteur silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Parmi les arbres hurlera l'orage [PV Meknes][terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: L'illogisme du temps :: Le futur ou le passé-
Partenaires
dabberblimp"

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com