AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

DERS A SNEK IN MEH BOOT (TC Alex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ LOCALISATION : Laurel... quelque-part...
❝ PT. EXPERIENCE : 20
Mythologique


 : C

MessageSujet: DERS A SNEK IN MEH BOOT (TC Alex) Mar 28 Nov - 21:05



Criminel



Every great story seems to begin with a snake.


Apophis
____________________________________________________________________
Je suis l’Abysse noir, je suis l’Ombre glaciale, je suis le Soleil obscur…


❝ Âge : Aussi ancien que l’univers
❝ Sexe : Masculin
❝ Origine : Les abysses insondables du Noun
❝ Race : Dieu
❝ Orientation : Pansexuel
❝ Métier : Propagateur de chaos
❝ Statut social : Divin ?
❝ Situation amoureuse : Célibataire
❝ Date de naissance : Il fallut que Nous nous éveillions pour que le temps naisse…


Caractère
____________________________________________________________________
…Je suis le Serpent maudit…


Quand on est une entité cosmique à l’essence divine composée de, et incarnant la plus pure obscurité, on a tendance à avoir un niveau de santé mentale assez faible par rapport aux standards des sociétés humaines actuelles. Ou plutôt, Apophis est un peu trop sain d’esprit et a parfaitement conscience de ce que représentent tous les concepts sur lesquels sont bâtis l’univers actuel : la lumière, la vie, les valeurs morales… tout finit un jour par s’effondrer. Les seules choses naturelles, et par conséquent éternelles sont l’obscurité, le Néant et l’animosité qui se trouve entre toutes les entités conscientes, une animosité engendrée par le simple fait de vouloir accomplir ses désirs alors que d’autres s’y opposent. Apophis personnifie ce principe depuis qu’il a « émergé » du Noun, s’acharnant depuis lors sur son némésis dans une lutte inexorable face à la force de vie de Râ pour assoir sa domination sur la réalité, pour faire voir l’amère vérité de l’univers aux mortels, enfin, amère pour eux, c’est une véritable délectation de voir les ténèbres et la corruption s’étendre à l’infini sur les Hommes qui croient qu’ils peuvent échapper au divin.

En effet, Apophis est un parfait sadique aux tendances de psychopathe, le viol et le meurtre sont ses péchés mignons, la torture est un jeu distrayant, mais surtout, ce qui le fait vibrer, c’est la trahison. Pas la trahison qu’IL perpétue, mais celle que les autres commettent, celle qu’il les pousse à effectuer. Après tout, quoi de plus hilarant que de voir des vermisseaux s’entre-tuer pour un simple quiproquo ? Au final, c’est ça la vie : un bête mensonge, alors il joue selon ses règles. Cette aptitude à faire en sorte que des idées erronées s’incrustent dans le crâne de ses interlocuteurs fait de lui un très bon manipulateur qui tire les ficelles dans l’ombre, se réservant le gros gibier pendant que ses pantins font le ménage.
Malheureusement, comme tout psychopathe qui se respecte, Apep est un profond narcissique dont l'orgueil démesuré le mène souvent à se surestimer et à prendre des décisions qui pourraient lui porter préjudice, que ce soit en combat ou par rapport à la communication avec ses "alliés".
D'ailleurs, expliquons ces guillemets sur ce joli terme désignant un compagnon d'infortune : En bon (à vous de voir) manipulateur qu'il est, le dieu des ténèbres tombe très facilement dans la paranoïa et estime qu'il ne peut réellement faire confiance à personne, en particulier en considérant le fait que les gens avec qui il tente de collaborer ont une fâcheuse tendance à poignarder les gêneurs, lui-même préférant disposer de ceux qui empiètent un peu trop sur son espace vital sans délai, parfois à tort.

Ces règles de la vie, il veut les abolir. Car c’est dans les ténèbres que se cache le vrai visage des mortels, mais aussi celui des dieux, et ainsi, il compte « libérer » ce qui se cache dans l’ombre de la rectitude que les êtres de lumière tentent d’imposer. Et pour cela, il faut tuer Râ, puis chaque dieu qui ordonne le cosmos, qui le façonne à son image, jusqu’à ce que ce dernier se façonne de lui-même, dans les hurlements de souffrance et de folie des êtres qui y résident.

Cet objectif qu’il est nécessaire d’accomplir, et qui fut reporté autant de fois que le Soleil s’est levé, est la raison pour laquelle il voue une haine viscérale à Râ, Seth et Bastet, qui l’ont repoussé sans cesse, l’empêchant de montrer la vérité à la face du monde. SA vérité, la seule, la vraie, celle que les entités qui s’attachent à la vie et à la lumière ne peuvent comprendre. S’il a bien un désir malsain à assouvir, c’est celui de pouvoir les attacher au sommet du plus haut pic tandis qu’il dévore le dieu solaire et que le monde brûle dans le chaos et la désolation. Cet échec permanent l’a également doté d’un fort tempérament et d’une ambition sans égal, lui donnant légèrement tendance à entrer dans des crises de colère et d’hystérie monstrueuses si jamais quelqu’un venait à contrecarrer ses plans. Mais cette rage qui bouillonne en lui, c’est également un moteur puissant qui, combiné au peu d’estime qu’il a des mortels et des enveloppes qu’il habite, fait de lui un être implacable qui n’hésitera pas à mettre des villes entières à feu et à sang, et à détruire autant de corps que nécessaire pour assouvir ses besoins.



❝ Particularités : Pupilles fendues de serpent, iris dorés luminescents, une voix qui a tendance à devenir caverneuse lors de ses accès de rage.
❝ Tics et manies : siffle comme un serpent sous le coup de l’agacement, crache par terre en signe d’hostilité

❝ Passions : le meurtre, la torture, les émeutes qui dégénèrent, provoquer le chaos de manière générale
❝ Phobies : LES CHATS
❝ But : Devenir l’unique Soleil en assimilant l’âme de Râ et des autres divinités solaires et régner seul sur les mondes des dieux et des humains
❝ Rêve : Soumettre les autres panthéons à sa volonté


Identité secrète ❝ Blacklight
____________________________________________________________________
…Je suis celui qui met fin à la Lumière…


❝ Origine : mythologique
❝ Don : Apophis est une divinité primordiale égyptienne, il représente le chaos, la nuit, et les forces maléfiques. Il est l’antithèse même des dieux du panthéon égyptien puisqu’Apophis représente la destruction et les ténèbres là où ils représentent la création et la lumière.
Comme toutes les créatures mythiques égyptiennes, il possède un véritable nom qui témoigne de sa véritable nature et qui permet à toute personne le connaissant de le contrôler : Km-Râ (prononcez Kem-Râ, ce qui veut dire « Soleil Noir »). En effet, Apophis n’est pas si différent que ça du dieu-Soleil, puisqu’il est en réalité l’entité complétant Râ, il est l’ombre que le dieu projette sur le monde.
Du fait de sa nature, Apophis possède la capacité de se nourrir de l’énergie des rayons solaires. Bien qu’il utilise en général cette capacité sur une très faible distance autour de lui afin d’éviter de rendre visible le fait que la luminosité diminue en sa présence, il est en mesure de s’en servir sur un rayon de dix mètres environ, à l’endroit qu’il désire tant qu’il reste dans son champ de vision, lui octroyant la possibilité de priver une cible de l’énergie solaire qui l’entoure, et par conséquent, de toute forme de chaleur provenant de l’étoile. Le fait de se nourrir d’énergie solaire permet, entre autres, à Apophis de régénérer l’enveloppe dont il se sert à plus ou moins grande vitesse en fonction de l’intensité du rayonnement, c’est aussi un facteur déterminant sa condition physique surnaturelle. En clair, plus il perçoit de rayonnement, plus il devient puissant, agile et endurant.
Apophis est aussi capable de « muer », comme tout serpent qui se respecte. Pour être exact, si l’enveloppe qu’il utilise est trop endommagée, ou s’il n’en a plus l’utilité, Apophis est capable de transférer son âme dans un autre corps pour en prendre possession, tuant le précédent. Le processus peut prendre entre une dizaine de minutes et plusieurs heures selon la force dont dispose Apophis, et laisse le corps dont il a pris possession vulnérable pendant cette durée. Après avoir pris possession de sa cible, il dispose d'un laps de temps de quelques heures durant lequel il conserve l'apparence originelle de sa victime et peut sonder ses souvenirs. Tous les corps possédés par Apophis finissent par changer pour une apparence physique similaire : celle d’un homme grand et fin aux yeux de serpent avec des cheveux verts hérissés. La seule limitation concernant le choix de l’enveloppe est la puissance de son âme, étant donné qu’elle résistera, il est préférable pour Apophis de choisir un corps disposant d’une âme plus faible (PNJ mineur, donc).
Enfin, le dieu-serpent ne se sert pas de sa capacité de projection spirituelle que pour transférer son âme de corps en corps. C’est aussi un formidable outil offensif puisqu’il peut temporairement extirper son âme de son corps sous la forme d’un serpent géant immatériel pour attaquer son ennemi sur le plan spirituel, ce qui peut brouiller ses sens pendant quelques instants en plus de l’affaiblir du fait de la dévoration d'une partie de son âme, ce qui se traduit par une inhibition de la réception nerveuse de la partie touchée (le système fonctionne moins bien car le fragment d'âme associé est temporairement absent, un peu comme lorsque le shinigami mange les bras d'Orochimaru dans Naruto) créant ainsi un engourdissement et un dysfonctionnement plus ou moins impactant des organes touchés en fonction de l'écart de puissance entre Apophis et l'entité qu'il attaque.
Entre autres, Apophis dispose, comme beaucoup d’entités mythiques et divines, de la capacité de détecter lesdites entités, et dans une moindre mesure, les âmes des mortels, lui octroyant une certaine forme de nyctalopie

❝ Maîtrise : 10/10 : il EST Apophis, son pouvoir est son essence et il fait partie de lui. Qui plus est, il a eu toute l’éternité pour se rendre compte des incroyables options que son pouvoir mettait à sa disposition.

❝ Points forts : -Pouvoir versatile, permettant d’affronter des ennemis résistant aux attaques physiques ou magiques
-Peut survivre à des blessures graves en changeant d’enveloppe
-Renforcé par l’énergie solaire, effet décuplé lors des éclipses qui sont représentées comme la manifestation de sa supériorité sur Râ
-Résistant aux attaques de lumière (bénie, entre autres.)
-Pas besoin de se nourrir, de s’hydrater ou de dormir, le corps est maintenu en « vie » par la seule volonté d’Apophis

❝ Faiblesses : -Sa résistance physique dépend du corps qu’il possède
-Est toujours affecté par les maladies dont son enveloppe est victime tant qu’elles ne sont pas soignées par une exposition au Soleil, même si certaines maladies demeurent incurables comme les cancers et les paralysies innées au corps qu'il possède (il pourra soigner une paraplégie provoquée par des lésions de la moelle épinière mais pas arranger les défauts physiques et biologiques liés aux maladies génétiques de son hôte).
-Peut être chassé de son enveloppe sous peu qu’il croise le chemin d’un exorciste suffisamment compétent, auquel cas, il ne pourra plus agir dans le monde physique tant qu’il n’aura pas trouvé de corps dans lequel se glisser.
-Ne subit qu’un renforcement mineur la nuit, ou lorsque le ciel est couvert, et d'une manière générale, sa puissance commence à se dégrader s'il passe plus de deux heures sans capter de lumière solaire (calcul basé sur un Soleil de midi dans un ciel dégagé avec une intensité moyenne), ce qui le laisse avec les capacités physiques du corps dans lequel il se trouve au bout d'une heure environ (variable, mais posséder le corps d'une mémé par obligation le rendra monstrueusement vulnérable sans lumière). De ce fait, Apophis ne peut recourir à ses pouvoirs qu'à faible dose en pleine nuit, à tel point qu'ils sont quasiment inefficaces et que ses corps, à moins d'être correctement entraînés, se briseront aisément du fait de ses tentatives de se battre au même niveau de force qu'en disposant d'énergie solaire.
-Etant donné que ce sont des enveloppes mortelles qui abritent de manière forcée l’âme éternelle d’Apep, ces corps ont tendance à céder sous la puissance de sa force spirituelle si celle-ci circule de manière trop brutale dans son corps (AKA, si jamais il spamme la projection spirituelle)
-Apophis ne dispose d'aucun moyen de lutter si jamais on lui ordonne quelque-chose en prononçant son véritable nom, il est tout simplement obligé de s'y plier, peu importe sa nature, bien qu'il soit incapable de mettre un terme à son existence par ses propres moyens.
-La projection spirituelle rend l'âme d'Apophis matérielle pendant l'attaque, ce qui donne la possibilité de l'attaquer directement, ce qui, en plus de lui infliger des dégâts, l'affaiblit quelques instants, laissant une énorme ouverture dans sa garde.

■■■ Ton matériel de héros ■■■

❝ Costume : Imperméable jaune doublé avec du kevlar
❝ Arme : Crocs d'Apophis (paire de dagues rituelles corrompues par l’essence du dieu et les meurtres perpétrés à l’aide de ces armes)
❝ gadget : N/A
❝ Véhicule : N/A


Histoire
____________________________________________________________________
…JE SUIS APOPHIS, EMPEREUR DU CHAOS, ET LE GLAS VIENT DE SONNER POUR LES MORTELS


Aaaaah, l’éternité, c’est très long tu sais… surtout vers la fin paraît-il…
Quoi ? oui, c’est à toi que je parle, vermisseau ! alors tu vas me faire le plaisir d’écouter attentivement parce que ce que je m’apprête à te raconter, tu fais partie des rares mortels ayant survécu suffisamment longtemps en ma présence pour pouvoir l’entendre….
MOI ! Le grand Apophis, souverain des ténèbres abyssales, grand Serpent de la nuit éternelle et ainsi de suite, je suis né du Noun, l’océan primordial duquel toute chose a émergé. Tu dois probablement savoir que je suis le grand serpent qui affronte Râ pour le dévorer et propager la nuit éternelle, n’est-ce pas ? Et tu dois également savoir que presque à CHAQUE FOIS… j’échoue. Pourquoi ? parce qu’il sait que tout ce qu’il représente disparaîtra tôt ou tard, et que par conséquent, il ne peut m’affronter seul, car Apep est puissant, Apep est ETERNEL !

Pourquoi ris-tu, vermine ? Tu insinuerais que je ne te fais pas peur ? Cette enveloppe n’est-elle pas assez intimidante ? c’est ça qui est amusant chez vous, les humains, tout est basé sur l’apparence, sur la façon d’être. Vous avez gâché tant de bon potentiel… mais dans la mort, vous aurez droit à une seconde chance de l’exploiter, car ce que vous avez enfouit au plus profond de votre âme ressortira, montrant votre vrai visage…

Moi ? ça fait des milliers…millions ? ça fait une belle éternité en tout cas que je sais qu’il est inutile pour moi de porter un masque, puisque mon âme transparait, et que tout cela me plaît. Les Egyptiens qui vénéraient la famille de mon alter ego n’étaient pas non plus très tendres avec moi, on m’a qualifié de bien des noms, mais il faut bien avouer que « Soleil Noir », ça en jette un peu plus que ce que vous pouvez trouver, vous autres les mortels…

Pourquoi cet air intrigué ? AH, j’ai pensé à voix haute ! Mon alter ego, dis-tu ? Ouiiii ! je me rappelle ! En fait, plus que mon alter ego, c’est une sorte de « jumeau bénéfique », parce que, oui, sans lumière, rien ne projette d’ombre, et paradoxalement, sans ombre, la lumière n’aurait pas lieu d’être. Par conséquent, lorsque Râ a émergé du Noun, il a projeté une ombre sur ce dernier, c’était moi. Je ressemblais à un petit ver de terre tout noir à l’époque, tu aurais dû me voir ramper vers les montagnes de l’horizon pour me cacher de cette horrible émanation aveuglante que projetait le Soleil. J’avais pas l’air bien malin. Et puis avec l’aide de ses… engeances, il s’est mis à me mutiler, des dizaines de milliards de fois, alors que je tentais de faire en sorte que lui et moi nous ne fassions qu’un… nous aurions formé un être si parfait, son corps et mon âme, mon pouvoir de dévoreur de lumière, et sa lumière éternelle pour m’alimenter… un mouvement perpétuel, qui me permettrait de devenir l’être le plus puissant de toute la création !

Maaaais… tu te demandes très certainement, si je suis si puissant, si j’ai effectivement des choses plus importantes à faire… pourquoi suis-je ici en train de te parler de ma vie et de mes petits problèmes ?

Et bien, à vrai dire, c’est un peu compliqué et très embarrassant comme situation… Est-ce que tu promets de ne pas te moquer ? Bien, alors allons-y…
Il y a quelques années, Râ a décidé de s’incarner dans une enveloppe mortelle pour conférer ses pouvoirs à un futur justicier… oui, je sais, tout le monde connaît l’histoire, ce type est devenu une Légende, et tout ce qui va avec. Bien entendu, tu es également au courant qu’il a fini d’une façon assez tragique alors qu’il était censé faire une visite de courtoisie chez les poissons.

C’est donc à cette occasion que j’ai décidé de porter le coup de grâce à mon petit Soleil préféré, après tout, il venait de se faire tuer, son âme était affaiblie, c’était une occasion en or d’en finir une bonne fois pour toutes et de prendre l’avantage…
Sauf qu'en me laissant emporter par la fougue et l'alléchante occasion de mettre un terme au règne de Râ, je n'avais pas réfléchi au fait que ses serviteurs prépareraient une contre-attaque dans l’Au-Delà, ET JE ME SUIS RETROUVE PRIS EN EMBUSCADE COMME UN MISERABLE DEBUTANT ! je me calme… je me calme…

Du coup, la force d'une armée de dieux et d'un Soleil, ça fait beaucoup, même affaiblis, et ils ont tiré parti de leur supériorité en termes de puissance pour dissiper l’Ombre que je représentais à l’aide de leur lumière divine. ET ÇA FAIT MAL ! IMAGINE TON CORPS SE DESINTEGRER LENTEMENT TOUT EN CONSERVANT TES SENSATIONS ! Enfin voilà… après ça, un minuscule fragment de mon âme subsistait, comme je te l’ai dit, mon essence est éternelle, alors je trouve toujours un point d’ancrage dans la réalité pour subsister. Du coup, ça fait un certain temps que je maintiens mon existence dans le monde en me réincarnant à l’aide des ténèbres dans le cœur des Hommes, que j’accumule cette noirceur, que je la raffine, afin de retourner à mon état d’origine. J’imagine que Râ me considère pour l’instant comme une simple nuisance, et honnêtement, ça m’arrange et j’ose espérer que ça continue pour un petit bout de temps, histoire de ne pas me faire pulvériser trop brutalement par la colère divine. Enfin… si Râ m’attaque, il devra m’envoyer ses larbins, ce qui me fera une belle occasion de me débarrasser de cet horrible chat qui m’a laissé de belles marques sur mon enveloppe divine… et de ce roquet qui se prend pour un roi alors qu’on lui a prouvé qu’il en était indigne… Et si jamais c’est ce cher Soleil qui pointe le bout de son bec, alors il devra s’incarner dans un mortel, et j’aurai une longueur d’avance sur ce mortel parce que moi, j’ai la pleine conscience de mes pouvoirs, et ils sont déjà suffisamment rétablis pour affronter n’importe quel hôte divin qui se présente à moi…

Allez ! fais pas cette tête ! c’est pas la mort ! bon… bientôt ça le sera, en effet… mais pour le moment ça devrait aller, les gens des générations présentes devraient pouvoir terminer leur vie tranquillement… mais regarde-toi ! tu as du sang plein les vêtements ! et arrête de me regarder avec ces yeux de merlan frit, j’ai l’impression de parler à un cadavre !
Minute… je faisais quoi à la base, moi… AH OUI ! C’EST VRAI ! cette vermine a réussi à m’ouvrir le ventre et à m’arracher un bras, et du coup je l’ai égorgée ! je me disais bien que le poids était mal réparti dans ce corps…
Bon bah, il est temps de faire avancer un peu cette jolie histoire qui est en train de se dérouler !

_______________________________________________________
Samuel déposa un dossier sur la table. Avec l'organisation de la SAD à revoir depuis la mise en place de la quarantaine, il n'avait pas vraiment eu l'occasion de se reposer, ses nuits étaient très courtes et il n'avait que peu de temps pour s'occuper de sa famille, prétextant des réunions à répétition à son travail.
Et aujourd'hui, il venait de récupérer le dossier d'un altéré à problèmes. De gros problèmes. Le genre de problèmes qui a tendance à se montrer un peu trop résistant à son goût.

Nom de code : Blacklight

Le dossier pouvait être classé dans les enquêtes de la SAD dont les déductions étaient les moins claires, il s'agissait d'une mise en corrélation de plusieurs événements que seuls des soupçons très difficilement vérifiables permettaient de lier. Ce fut une véritable aubaine de tomber sur un agent du MI6 un peu trop bavard. Grâce à la collaboration du gouvernement britannique, l'agence de surveillance des dotés put intercepter l'homme répondant au nom de James Wellon, qui aurait été condamné pour haute trahison envers la couronne s'il ne livrait pas ce qu'il savait à la SAD.
Le directeur de l'agence observait la scène d'interrogatoire derrière un panneau de verre sans tain, un de ses agents étant assis en face de Wellon, et le questionnait sur les informations dont il disposait afin d'apporter quelques éclaircissements concernant le dossier Blacklight.

-Donc, d'après ce que la NSA, et la CIA nous ont fourni en guise d'informations, le sujet Blacklight serait apparu aux alentours de l'état de Washington, les rumeurs faisant état d'un tueur en série que certaines caméras spécialement équipées par notre département du FBI pour surveiller les dotés auraient repéré, et dont le luxmètre aurait perçu une diminution de la luminosité ambiante. Un phénomène similaire aurait été perçu à bord d'un avion Boeing 747 en partance de l'aéroport de Seattle vers New-York, puis dans un vol de New-York vers Londres. D'après les commandants de bord, ces diminutions de l'intensité lumineuse auraient eu lieu à cause de perturbations météorologiques. J'ai bon, jusqu'ici il me semble, non ?

Wellon desserra sa cravate, une goutte de sueur perla de son front, il n'avait pas du tout confiance en ce département sorti de nulle-part.

-Vous avez omis le fait que les pilotes des deux vols ont été retrouvés égorgés de la même façon dans leurs chambres d'hôtel à deux jours d'intervalle, leur peau était devenue livide, leurs os déformés comme s'ils avaient fondu et les femmes de ménage chargées de nettoyer leurs chambres ont toutes les deux mystérieusement disparu, la première ayant été retrouvée elle aussi égorgée dans une ruelle de New-York. Alors j'aimerais comprendre ce qui vous a empêché de confirmer le lien entre ces incidents et ceux de Seattle.

Samuel lut le dossier. Il n'y avait aucune preuve tangible que le tueur de Seattle était lié aux victimes des vols, sachant que le seul élément correspondant entre ces événements était l'anomalie lumineuse qui aurait pu s'expliquer de plusieurs façons en ce qui concernait les avions. Bien entendu, il y avait des soupçons mais pas de lien concret.
Le passage intéressant concernait les événements de Londres.

-Nous avons préféré ne pas faire de paris concernant le dossier Blacklight, le sujet du dossier n'a été aperçu distinctement que très récemment.

L'agent se racla la gorge puis poursuivit.

-Concernant Londres, on nous a rapporté plusieurs assassinats s'étendant sur cinq jours, toutes les victimes avaient été égorgées comme les commandants de bord et les femmes de ménage : une perforation au niveau de la trachée. D'ailleurs, je tiens à souligner le fait que les victimes ne sont pas décédées d'asphyxie ou d'hémorragie contrairement à ce que l'on aurait pu supposer avec de pareilles blessures. On n'a jamais retrouvé l'assassin, et personne n'a eu de piste jusqu'à...

Wellon l'interrompit, il savait pertinemment de quoi parlait l'agent de la SAD. Samuel mit le doigt sur la page du dossier qui traitait de cet incident au même moment.

-Jusqu'à ce que le British Museum soit cambriolé. Les caméras du musée nous ont permis d'identifier un des gardes en poste le 15 mars aux alentours de minuit. Si vous avez lu le dossier, vous savez également que le cadavre de la deuxième femme de ménage gisait dans le hall du musée, toujours avec la même entaille que les autres. Et puis soudain...

Samuel lut la ligne qui renvoyait à ce passage.

-Le noir total...

-Les caméras fonctionnaient toujours, la cause était extérieure aux systèmes. Ce qui signifie que quelque-chose a brouillé leur champ de vision pendant cinq minutes et dix-huit secondes, le temps de voler un ensemble de pièces faisant partie d'une exposition dédiée à l'Egypte antique.

L'agent Wellon prit un bout de tissu pour nettoyer ses lunettes, et détailla l'incident tout en les frottant.

-Une paire de dagues rituelles d'une valeur inestimable retrouvées dans une salle d'embaumement d'un temple de Râ, voilà ce que cet individu a dérobé. Le temps que la lumière revienne, le garde avait disparu et six de ses collègues baignaient dans leur sang. C'est là que tout est devenu confus. Les méthodes d'assassinat employées ont changé. Nos services ont suivi l'affaire avec l'aide de la CIA quand les meurtres ont cessé à Londres et repris aux Etats-Unis. Ce qui était étrange, et qui nous a posé problème, c'est que les anciennes méthodes employées par le tueur de Seattle faisaient toujours parler d'elles, à une fréquence à peu près similaire à celle qui avait lieu avant ces quelques jours en Angleterre. À côté de ça, des meurtres plus violents ont eu lieu, des meurtres qui laissaient les victimes en lambeaux, les blessures ont été infligées par des lames aux dimensions similaires à celles dérobées au British Museum.

Wellon rangea les lunettes dans la poche intérieure de sa veste. L'agent rebondit sur ce que son homologue britannique venait de souligner. Un détail fort intrigant.

-En effet, ces dagues n'avaient rien de banal, le voleur recherchait ces lames en particulier et pas un substitut quelconque. Nous avons mis des experts au travail pour étudier les raisons qui auraient poussé cet individu à les dérober. Vous savez, avec tous les alter-humains et autres créatures divines qui courent les rues ces temps-ci, nous avons émis plusieurs hypothèses. Et au vu du tracé que forment les différentes victimes successives sur la carte, nous avons estimé qu'il pouvait potentiellement s'agir d'un être capable de possession, ce qui expliquerait le fait que chaque victime se soit retrouvée à proximité immédiate de la suivante peu de temps avant sa disparition. Et donc, au vu des effets observés d'une éventuelle altération ou d'un pouvoir surnaturel, et de l'intérêt tout particulier que semblait porter le meurtrier à ces dagues, nous avons une vague idée de ce que cet être serait.

Samuel trouva une page marquée avec la mention « théories et spéculations ». En la lisant rapidement, il tomba sur un passage plus détaillé que le reste de la page. Les divinités choisissaient souvent de s'incarner en ce monde par le biais d'enveloppes mortelles, des cas de possession comme ceux-ci étaient relativement communs. Si ces données étaient validées, le contrôle de l'obscurité que détenait ce fameux meurtrier provenait d'une divinité de la nuit, des ténèbres...
Concernant l'histoire des dagues, Samuel fit le lien sans même lire le passage jusqu'au bout. Il avait juste eu besoin de la mention « Apophis, ennemi mortel du dieu solaire, Râ ». L'entité en question aurait donc subtilisé ces lames dans le but de souiller leur image sacrée, c'était une théorie plausible.

Wellon pouffa. Ce qui attira l'attention de l'agent chargé de le questionner.

-Vous semblez bien vous amuser...

L'agent se leva, Wellon le fixait en affichant un sourire légèrement narquois.

-Nous sommes un groupe d'agents chargé d'étudier les dot...les altérés, agent Wellon, je veux bien comprendre que tout ceci ait l'air amusant pour quelqu'un de l'extérieur, mais c'est bien la réalité, notre monde est submergé par le surnaturel.

Wellon pouffa de nouveau.

-Enfin... il semblerait que nous avions raison par rapport à une de nos idées, mais d'ici à penser qu'un tel être ait le cran de nous narguer... Ça vous va assez bien, les pupilles fendues...

L'agent du MI6 ferma les yeux et leva la tête, toujours avec le même sourire. Puis il plongea son regard de prédateur dans les yeux de l'homme qui lui faisait face. Il avait encore la situation en main.

-Apophis, je présume ?

Samuel prit son téléphone, tout en restant le plus calme possible. Ils n'avaient pas encore pleinement conscience des pouvoirs du dieu. Le timbre de l'ancien agent du MI6 avait changé, il était plus caverneux, comme s'il provenait d'un abysse insondable.

-J'ai eu du mal à trouver ce corps, vous savez. Je voulais voir à quel point les mortels dissimulaient bien leurs manigances, quelle chance que vous l'ayez trouvé !

Le directeur de l'agence contacta la sécurité et leur ordonna de se préparer à riposter à une attaque, il fit verrouiller toutes les issues pour le confiner au passage. L'agent chargé d'interroger Wellon saisit son arme et la pointa nonchalamment vers la coquille vide habitée par une des plus puissantes divinités de la création. Il fallait qu'ils se montrent toujours en situation de force.

-Maintenant que tu as eu ce que tu voulais, explique-nous les raisons de ta venue sur Terre.

-Ce pauvre James aurait bien aimé vous raconter tout ce que je lui ai dit, malheureusement, je crois qu'il ne sera plus en mesure de le faire... quel dommage, hein ?

Apophis montrait un sourire carnassier, il fixait l'arme de l'agent avec insistance.

-Tu ne pourras pas me tuer avec ça, vermine. Rien que pour me bannir sur ce monde pitoyable, il aura fallu la force de Râ et de l'intégralité de ses laquais. Et même si tu supprimais cette enveloppe, je pourrais me réincarner quelque-part en ville.

L'agent hésita, il savait qu'Apophis avait les moyens de faire la peau à quelques agents avant d'être abattu, mais le tuer là, tout de suite, ne ferait que le relâcher dans la nature. Le dieu-serpent se releva brusquement pour approcher son front du canon. Apophis jouait au fou, pour la simple et bonne raison qu'il voulait traumatiser cet homme qui avait osé le défier. Il voulait rentrer dans sa tête et s'amuser avec ses peurs les plus profondes, l'amener à craquer.

-Allez, je sais que tu en meurs d'envie ! Après tout, tu épargnerais tes amis, tes collègues. Mais d'un autre côté, tu mettrais les habitants de cette ville de monstres encore plus en danger qu'ils ne le sont déjà.

Le dieu des ténèbres attendit quelques secondes pour finalement saisir sa victime à la gorge, la plaquer contre le mur et la soulever d'une seule main. Sa force surnaturelle était renforcée par l'énergie solaire qu'il avait absorbée avant de changer de corps. Il serrait fort, juste assez pour faire mal, mais pas assez pour l'étouffer. Il voulait voir combien de temps l'agent tiendrait avant de tirer tandis que ses jambes gigotaient vainement dans le vide.
Samuel se rua vers la salle d'interrogatoire mais le coup de feu partit avant qu'il ne puisse ouvrir la porte. Au sol gisait le corps sans vie de James Wellon, agent du MI6 décédé huit heures auparavant, et dont le corps avait servi à un dieu des ténèbres à s'infiltrer dans le QG de l'agence la plus secrète du gouvernement des Etats-Unis d'Amérique sans le savoir. L'agent qui avait tiré était assis par terre, tremblant comme une feuille, les yeux écarquillés. Une flaque de sang s'écoulait au sol depuis le front du cadavre. Samuel crut percevoir pendant un instant une forme verdâtre qui s'évapora dans l'éther. Ils allaient devoir prendre des mesures à l'encontre d'Apophis, peu importe à quel point il pouvait être destructeur d'un point de vue matériel, il était clairement capable de mettre à mal des organisations par sa simple présence à Laurel. Ce n'était pas bon du tout.

De son côté, le dieu-serpent revint dans l'immeuble délabré où il avait tué Wellon, et récupéra le corps à moitié rongé par les rats et dépourvu de bras gauche qu'il avait utilisé auparavant. Maintenant, il allait devoir réfléchir à de nouveaux plans et trouver un nouveau corps en meilleur état.



Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : Tchakaba
❝ Âge : 17
❝ Avatar : Yuki Terumi (Blazblue)
❝ Passions & Hobbies : le meurtre en masse… quoi ?
❝ Découverte du forum : TC d’Alex
❝ Un petit mot pour la fin : Deux êtres aux tendances apocalyptiques d’affilée… je crois que je me suis trouvé une vocation ! *retourne se shooter au chara-design de Blazblue*






Dernière édition par Apophis le Sam 30 Déc - 21:14, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Laurel... quelque-part...
❝ PT. EXPERIENCE : 20
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: DERS A SNEK IN MEH BOOT (TC Alex) Lun 11 Déc - 20:42

Wallah petit up la fiche est terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 976
Admin


 : ✘

MessageSujet: Re: DERS A SNEK IN MEH BOOT (TC Alex) Mar 19 Déc - 15:28

Mon chou,

Ton personnage est très intéressant, mais mérite d’être d’avantage développé.
Je sais que certaines remarques t’ont déjà été faites. Je passerais donc pour le moment sur le caractère et l’intervention du SAD dans ton histoire, car il me semble que tu sais déjà ce qu’il te reste à faire à ce sujet. Si tu as besoin d’un rappel n’hésite pas à demander.

Pour ce qui est de ton don, je souhaiterais que tu réexpliques plusieurs choses. Ce que tu entends par le faite d’utiliser la projection spirituelle comme une attaque. Et quelles sont les conséquences de la privation de soleil.
J’aimerais aussi comprendre comment influe l’absence de lumière sur ton don. Que se passe-t-il les nuits sans lune, lorsqu’il pleut ou si tu es dans une cave ?
Je n’ai pas compris non plus pourquoi tu pouvais contrer "les dons tirant leur force des étoiles". Au point de vu mythologique, une étoile est très différente du soleil.
Et ta seule faiblesse pour le moment est de croiser un exorciste, il faut donc équilibrer tout ça.

Pour ce qui est de ton histoire, la légende mythologique était Râ lui-même, pas un hôte. Je te laisse corriger ta fiche en conséquence.

Bon courage mon poussin

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
avatar
❝ LOCALISATION : Laurel... quelque-part...
❝ PT. EXPERIENCE : 20
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: DERS A SNEK IN MEH BOOT (TC Alex) Mer 20 Déc - 15:37

Les modifications ont été apportées, j'ai essayé d'accentuer le fait qu'Apophis a un énorme désavantage dans le noir et que ses corps restent assez peu résistants par rapport aux contraintes qu'il leur impose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 976
Admin


 : ✘

MessageSujet: Re: DERS A SNEK IN MEH BOOT (TC Alex) Sam 30 Déc - 19:21

Mon poussin,

Ton pouvoir est beaucoup mieux défini ainsi. Cependant, en ce qui concerne l’attaque spirituelle, il faudrait que tu définisses mieux ses limites ou que tu y ajoutes une faiblesse spécifique.
En ce qui concerne l’histoire, Blacklight est effectivement un dossier qui doit être traité par la SAD, mais je ne vois pas en quoi il s’agit d’un cas spécial.

Courage mon chéri, tu n’es plus très loin de la validation.

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
avatar
❝ LOCALISATION : Laurel... quelque-part...
❝ PT. EXPERIENCE : 20
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: DERS A SNEK IN MEH BOOT (TC Alex) Sam 30 Déc - 21:16

Les modifications ont été apportées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 976
Admin


 : ✘

MessageSujet: Re: DERS A SNEK IN MEH BOOT (TC Alex) Dim 31 Déc - 18:42

tu es validé!


Tu es dès à présent un criminel de niveau 16. Tu peux maintenant disposer de ton costume et ton arme.

Tu peux tout d'abord venir nous dire ton don, ton métier et ton super-pseudo ainsi que réserver ton avatar.

Ensuite, tu pourras créer ton journal et commencer à gagner de l'expérience en participant activement au forum. Tu peux également t'inscrire dans le sujet recherche de RP ou, si tu veux faire des rencontres totalement imprévues, dans la random roulette!

Si tu as une question, n'hésite pas à nous en faire part, le staff est là pour t'aider au mieux et pour t'aiguiller vers la bonne voie.
Bonne chance dans la ville des héros!

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: DERS A SNEK IN MEH BOOT (TC Alex)

Revenir en haut Aller en bas

DERS A SNEK IN MEH BOOT (TC Alex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Ensuite :: Les Inscriptions :: Les Admis-
Partenaires
dabberblimp" 5050

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit