AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

La marche des élèves [Ouvert à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 403
Mystique


 : D

MessageSujet: La marche des élèves [Ouvert à tous] Dim 17 Déc - 22:41

Spoiler:
 


Depuis la quarantaine de Laurel j'avais fait les 100 pas absolument partout. Dans le quartier aselus, au centre ville... Je suis même allé chez Raphaël, mais il n'était pas là. Mais ce soir, soir du 17 Décembre, j'en peut plus. Dans la chambre règne inhabituellement un silence de mort. Dans les chambres en général aussi, lorsqu'on sort dans le couloir on entend juste quelques chuchotements et on voit souvent des visages fixant le sol. Je tiens plus, vers 22h je m'approche de Jay et m'assoit sur son lit alors qu'il est dans nôtre petite salle de bain et je commence à parler.

"-J'en ai marre que tout le monde se taise...Depuis que le barrage à était mis en place c'est comme si on avait buté quelqu'un chaque jour. Y a plus personne qui parle, pourquoi? Et pourquoi personne agit, c'est insupportable, tu penses pas Jay?"

Je marqua une légère pause buvant une boisson que j'avais acheté en ville jetant la canette dans la poubelle. Il était déjà tard et le couvre-feu était passer mais je parlais fort.

"-Tu sais quoi, je pense que je vais me barrer d'ici et aller voir le directeur pour avoir des explications. Je vois pas pourquoi on aurait moins le droit de vivre normalement que ces putains de non-dotés ou comme ils aiment dire maintenant des non-altérés !"

Disant ça je rassemblais mes affaires dans un sac. Je pris un peu de nourriture et sortis dans le couloir disant à Jay.

"-Moi, j'vais pas rester ici les bras croisés, je veux savoir ce qu'il arrive exactement et ce qu'il va se passer pour nous. Je vois pas pourquoi on aurait pas le droit de savoir ça, comme apparemment on se fait tirer comme des lapins quand on essaie de passer le barrage. Et surtout comme les Altérés semblent être la cause du barrage."

Mes pas firent du bruit dans les couloirs vident. J'avançais lentement, mon sac sur mes épaules. Le bruit de mes chaussures en cuir résonnait dans le couloir alors que quelques portes s'ouvraient je dis au milieu du couloir.

"-Vous tous, vous ne voulez pas le savoir? Pourquoi on est tous retenus ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 305
Fantastique


 : C

MessageSujet: Re: La marche des élèves [Ouvert à tous] Mar 19 Déc - 20:13

Un séchoir à cheveux résonnait dans la chambre. Il était 22h et Jay se préparait pour aller dormir, il n'était pas le seul à ne pas encore être couché. Il acquiesça furtivement aux paroles de son camarade de chambre, Raven.
Cependant la deuxième partie de son discours le fit se retourner, le séchoir fut coupé net.

- Aller voir la directrice ne changera rien, de toute façon elle est dans la même situation que nous.

Il le regarda faire son sac et le rejoignit sur son propre lit.

"-Moi, j'vais pas rester ici les bras croisés, je veux savoir ce qu'il arrive exactement et ce qu'il va se passer pour nous. Je vois pas pourquoi on aurait pas le droit de savoir ça, comme apparemment on se fait tirer comme des lapins quand on essaie de passer le barrage. Et surtout comme les Altérés semblent être la cause du barrage."

Jay soupira en essayant d'arrêter son camarade.

- Justement, tu crois que je m'en fout mais pas du tout. Je pense par contre que ça peut être justifier, tu as vu comme moi le monstre du tunnel, on a failli crever Raven.


Il le suivait comme pour être sûr qu'il allait pas faire de conneries qui allait les mettre dans une merde encore plus grosse que celle dans laquelle ils étaient déjà. Le couloir était vide, plusieurs portes s'étaient entrouvertes lorsque Raven fit son discours.
Jay regardait le manège, et savait très bien que d'autres partageaient les idées de son camarade de chambre. Jay aussi voulait agir mais s'attirer les foudres de ceux qui leur en voulaient n'étaient pas vraiment la meilleure solution et la directrice ne pourrait pas les aider.

*Tu comptes sortir avec ces vêtements légers et pas du tout adéquates ?*
*Ta gueule...*


Cette histoire aller le mener bien tard dans la nuit, il le sentait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 403
Mystique


 : D

MessageSujet: Re: La marche des élèves [Ouvert à tous] Sam 23 Déc - 0:43

Je considérais ce que disais Jay, mais je n'étais pas d'accord avec lui. Je lui répondis en parlant à voix normal, de toute façon j'avais certainement réveillé tout le monde donc partant de ce postulat, la discrétion est quelque peu...Inutile !

"-Ecoute Jay...Je le sais ça, mais quitte à passer l'arme à gauche autant que ce soit en abattant ce titan !"

L'évocation de cette créature en fit frémir plus d'un, mais j'étais loin d'avoir terminé ma tirade, surtout que je trouvais d'autres arguments au fil de la conversation.

"-Et vous tous comme moi...On est inutiles pour l'instant mais si on fait tous un geste et qu'on se pointe chez la directrice elle n'aura pas d'autres choix que de nous écouter, elle ne risquerait pas de nous dissiper tous. Vous allez sûrement me demander l'utilité...Eh bien faire bouger les choses ! Ou au moins en savoir plus sur la situation, selon vous, pourquoi on a été encagés comme des animaux? Et qu'est-ce qui empêcherait le monstre de venir ici, tous nous tués? Un prof à déjà était quasi réduit à néant sans rien lui infliger et nos attaques ricochaient sur lui. On ne peut rien lui faire, mais peut-être que les gens au dessus savent ou il se trouve. Bref..."

Je reprenais la lanière de mon sac le remettant sur mon dos, j’allumais aussi une cigarette dans le bâtiment, première fois que je fumais devant Jay et surtout ici. En plein bordel ça me détend, même si bon, le bordel de ce soir, c'est peut-être un peu moi qui l'ait causer. Mais bon relativisons, c'est un petit problème pour régler un bien grand mal. Alors que la fumée s'étend dans le couloir je dis une dernière chose tournant les talons pour continuer mon chemin.

"-On joue peut-être nôtre vie sur ce coup...La mienne ne sert à rien jusqu'à maintenant, mais si je dois mourir, ce sera pas sans me battre !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ PT. EXPERIENCE : 240
Mythologique


 : F

MessageSujet: Re: La marche des élèves [Ouvert à tous] Dim 24 Déc - 2:01

Demain, dame Fenrirdotir veut nous faire passer un test de contrôle de pouvoir.
A ce genre de test je ne suis pas très bon.
Je troue très souvent les mannequins en bois d'entraînement sans le vouloir.
J'ai un peu peur d'échouer pour ce test.
Tiens, un homme parle plutôt fort.
Les gens qui crient fort dans les couloir se font tard depuis quelque temps.
Mais les quelques disputes sont toujours autour de cette histoire de quarantaine.
Je n'y comprends rien. Pour nous, les Upsilon, rien ne me parait différent.
A part les interdictions de sortie scolaire et le plus grands nombres d'élèves qui dorment à l'école.
Il crie bien fort celui là.

Je descends de mon lit et je marche doucement pour ne pas réveiller mon voisin de chambre.
Je sors de la chambre 2 et je me dirige vers la chambre 3.
Je me dirige timidement vers la chambre.

"- Bonjour monsieur, vous pourriez arrêter de crier s'il vous plait ?"
je me mets à bailler.
"Il se fait tard et il y a cour demain."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 305
Fantastique


 : C

MessageSujet: Re: La marche des élèves [Ouvert à tous] Dim 24 Déc - 11:42

Jay se frotta l'arrière de la tête. Il ne savait pas vraiment ce que comptait faire Raven à 22h. S'il avait vraiment envie de parler à la directrice, il pouvait le faire demain et ne pas être obligé de prendre son camarade de chambre à partie.
Et puis mère ces cheveux mouillés me glace le cou. Et l'autre s'allume au clope, tranquille.

 "On joue peut-être nôtre vie sur ce coup...La mienne ne sert à rien jusqu'à maintenant, mais si je dois mourir, ce sera pas sans me battre !"

Jay eu un sourire jaune, ça voulais pas dire qu'il était près à faire le kamikaze on fonçant dans les basques du géant ?

- Raven...t'as envie de crever ? Libre à toi ! Je m'occuperais de ramasser tes restes quand tu te sera fait rétamer !

A ça une petite voix se fait entendre. A  voir le garçon, il devait être en upsilon. Il vient dire d'arrêter de crier. Bon ok, c'est vrai que la discussion aurait put rester interne et dans leur chambre, mais que voulez-vous...

- Desolé, mon coloc' est un imbécile...

Il l'avait dit assez fort pour que Raven l'entende et il n'avait pas détourner le regard de Raven, même si la phrase s'adressait aussi à l'Upsilon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ PT. EXPERIENCE : 155
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: La marche des élèves [Ouvert à tous] Ven 12 Jan - 14:37

La marche du dirlo adjoint
Attends… IL EST DEJA 22 HEURES ?!

J’aurais jamais dû rester après la fin des cours, avec toute cette paperasse j’en aurais pour plusieurs semaines de travail, c’est vraiment n’importe quoi, cette quarantaine, j’ai du boulot à plus savoir quoi faire, et en plus, je fais même pas gaffe à l’heure pendant ce temps… Bon, c’est pas comme si le dieu de la Lune avait besoin de dormir, mais quand même, c’est ennuyant de remarquer qu’on a perdu autant de temps de sa nuit…

Tiens, le téléphone du bureau des surveillants sonne, et y a personne pour répondre… Bon, j’imagine que c’est à moi de m’en occuper… Qui peut bien appeler à une heure pareille ?

« Hmmmmallô ? » sortit une voix de jeune femme du téléphone, 16 ans je dirais, à l’oreille.

« Bureau des surveillants de la Sup, j’écoute ? »

« Mmmmonsieur Tsukito ? »
La demoiselle semble avoir reconnu ma voix, ça a du la surprendre, mais bon, passons.

« Désolé de vous déranger à 22 heures, mais y a quelqu’un qui crie dans la chambre à côté, est ce que vous pourriez envoyer quelqu’un s’il vous plait ? »

« Bien sûr, ma petite, rendors-toi, je m’occupe de tout. »

Je raccroche le téléphone et me dirige vers les dortoirs… Cet hurleur a intérêt d’avoir une bonne excuse parce que moi, je comptais aller poutrer du mafieux ce soir, et là, on m’apprends qu’il est 22 heures mais qu’en plus, un petit malin a décidé de faire son kéké !

Dans le dortoir, il y a deux portes ouvertes, celles des chambres 2 et 3, mais on dirait qu’Erik dort encore… Attends 2 minutes… la chambre 3… C’est la chambre de…

« Tiens tiens tiens… Raven Flower et Jay Blake… on a décidé de veiller tard à ce que je vois… »

Le petit Phylonmay est aussi là, mais il à l’air d’être complètement somnolent, il vient de se réveiller, et… IL EST TROP MIGNON ! ON DIRAIT UN PETIT LAPIN TOUT BLANC ET… ahem ! Je me mets à sa hauteur et pose ma main sur sa tête.

« Va te recoucher, Aequilius, je ne pense pas que Madame De Paris aimerait te savoir réveillé à cette heure-là, en plus tu as cours, demain. »

Je me relève et regarde nos deux fêtards de minuit.

« A nous, maintenant…Premièrement, fumer est interdit dans l'enceinte de l'académie, en plus devant un enfant... heureusement que vous avez pas déclenché l'alarme. »

« Vous savez, messieurs, vous n’êtes pas sans savoir que vos petites escapades ne sont pas passées inaperçues… Votre petit jeu au tunnel Betanine était super marrant, vous savez ? je n’y croyais pas quand j’ai appris la nouvelle, mais le fait est que, pour le coup, vous avez fait complétement n’importe quoi, et maintenant j’apprends que vous hurlez dans les couloirs en plein milieu de la nuit… »


Le ton exubérant et fringant laissa peu à peu la place à un ton sérieux et mauvais.

« Je ne crois pas vous avoir déjà eu en face de moi. Mais maintenant, je vais vous expliquer un truc. Je vous ai à l’œil tous les deux, j’ai pas du tout oublié la montagne de travail que ce procès m’a fait. Je vais vous parler de vous à moi, je vais vous observer personnellement, particulièrement toi, Raven, Et vous avez intérêt à vous tenir à carreau. Partez vous recoucher, vous avez cours demain, vous aussi… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 403
Mystique


 : D

MessageSujet: Re: La marche des élèves [Ouvert à tous] Dim 14 Jan - 19:59

"-Jay, si on reste aussi on va finir par crever, s'ils mettent tout les altérés, comme ils disent, en quarantaine, c'est pour une bonne raison...Ça sent la purge, et j'ai pas envie de crever dans cette école !"

Alors que je disais à Jay mon point de vu des bruits de pas se faisaient entendre, se rapprochant, certainement un pion, je me préparais à répondre voyant que ce n'était personne d'autre que le sous-directeur, je ne crois pas l'avoir croiser avant mais je ne l'apprécie déjà pas. Il semble prendre un malin plaisir à nous tailler. Bien sûr je respecte ce qu'il dit lançant ma cigarette dans une poubelle proche, encore faiblement allumée. Je sers le poing tentant d'encaisser mais son côté pédant et supérieur me saoule et alors qu'il se retourne semblant repartir je lâche un.

"-Vous pensez que vous auriez fait mieux que nous au tunnel?! Personne, pas même les légendes n'ont réussi à le vaincre, c'est un miracle qu'on soit vivants, et encore une fois, pas grâce à vous, Monsieur Tsukito !"

Ayant fini ma phrase je déglutis, sa réponse va faire mal. C'est pour ça que je ne lui donne pas le temps de répondre revenant directement à la charge attendant juste qu'il me regarde.

"-Et ne pensez pas que c'est la faute de Jay, c'est entièrement ma faute, ça j'assume. Et je vais pas rester ici longtemps, demain on a cours, mais on a aussi une chance d'être morts, c'est pas comme si des personnes étaient aptes à nous protéger ici. La 'sup actuellement, est considérée comme Laurel, comme une bombe à retardement, et par beaucoup de monde. Elle pourrait être effacé tout comme Laurel, mais ça fait broncher personne ! Maintenant que je vous ait dis tout ce que j'avais à dire, j'y vais."

Je pris ma forme de sable n'attendant pas sa réponse retournant le plus rapidement possible dans ma chambre, lâchant le sac que j'avais avec moi. Je n'en aurai pas besoin. J'attrapais un bout de papier marquant dessus ceci pour Jay "Je reviens dans quelques heures, j'ai besoin de prendre l'air, j'étouffe ici, je n'en peux plus de cet endroit qui ne bouge pas. Je vais chercher quelqu'un qui pourrait m'aider". C'est alors que, finissant décrire ces mots, j'ouvris les volets révélant la nuit noir, les faisant claquer contre le mur en les repoussant. J'ouvris ensuite les fenêtres entendant des bruits de pas dans le couloir me transformant en sable et partant le plus vite que je le pouvais, vers la sortie de l'école. Il fallait que j'allais voir celui qui m'avait entraîner...Il devait sûrement être chez lui à cette heure.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Flâne encore dans les Jardins
❝ PT. EXPERIENCE : 240
Mythologique


 : F

MessageSujet: Re: La marche des élèves [Ouvert à tous] Lun 15 Jan - 23:37

Le chef de dame Gabi viens d'arriver.
Puis il se met à ma hauteur, me frotte la tête et il me demande d'aller me recoucher.
Ensuite, il crie sur Raven et Raven lui répond.
Je n'aime pas quand les gens se crient dessus.
Je prends la main au sous-directeur, je le regarde dans les yeux et je lui dis :
"Monsieur, désolé de vous déranger, mais je n'arriverai pas à m'endormir, vous pourriez me lire une histoire, s'il vous plaît ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ PT. EXPERIENCE : 155
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: La marche des élèves [Ouvert à tous] Mar 16 Jan - 9:23

Une dernière histoire et au lit !
Heh… attends un peu, petite fleur, j’ai une surprise pour toi… Je crois que tu n’as pas compris le principe d’autorité, mon petit corbeau, et cette erreur, tu va la payer très cher…
 
Je m’avance dans les couloirs suivant la trainée de sable tranquillement, sans me presser, avec un léger sourire sadique sur le visage, quand quelqu’un me prend la main, je me demande- ah, le petit Aequilius… j’ai appris qu’il avait le pouvoir d’être mignon, et ce n’est pas qu’une rumeur, il est vraiment adorable ce petit, même jusque dans ses actions il à l’air d’être trop pur pour ce monde démoniaque, dans un temps normal je désactiverais son pouvoir et je lui dirais non, mais désactiver son pouvoir reviendrait aussi à l’affaiblir grandement, lui qui possède une force monstrueuse, ça pourrait être dangereux pour ce petit lapin.
 
Pourquoi c’est à moi de m’occuper de ça, déjà ?
 
Je le ramène dans sa chambre, le laisse s’installer, et je commence à chercher quelle histoire pourrait bien intéresser l’enfant… Bon, déjà on exclut la mythologie grecque, il a dû les entendre des millions de fois… Perrault et Grimm c’est trop glauque… peut être un conte qui vient de chez moi… ah mais oui, je sais !
 
« Bon… Il était une fois, un grand dieu, appelé Izanagi, c’était le père des dieux, et il s’amusait souvent à tester les mortels. Un jour, il s’est déguisé en mendiant et se dirigea vers la forêt. Il fit semblant de mourir de faim et s’effondra dans une clairière.
 
Là, des animaux virent et se placèrent autours de lui, ils prirent en pitié le vieil homme, et partirent chercher de la nourriture pour aider cet homme. Le renard partit lui chercher des myrtilles, les singes partirent lui chercher des fruits, mais malgré la volonté la plus noble, le lapin ne pouvait rien lui donner, il était trop faible.
 
Alors Il demanda aux animaux de préparer un feu, dans lequel il se jeta, espérant pouvoir nourrir le vieil homme. Alors, Izanagi, touché par ce sacrifice, se révéla aux animaux et invoqua une douce brise qui effaça les flammes, pour récupérer le lapin encore vivant, et il l’envoya sur la lune, où il vécu en tant que dieu immortel. Fin. »

 
Ça faisait déjà un moment qu’il dormait, mais bon, on finit une histoire ou on ne la finit pas, mais il n’y a pas d’arrêt. J’aurais pu aussi lui réciter de tête Alice au Pays des merveilles, mais je pense que ça aurait duré un peu trop longtemps.
 
Cette histoire, je l’ai écrit il y a longtemps pour apaiser les foules qui prenaient Yumigami pour un monstre sans cœur, alors j’ai inventé cette histoire, permettant de donner un aspect mignon à mon être divin, c’est pas très réglo, mais bon, j’en avais marre qu’on me prenne pour le méchant de la fratrie, alors que c’est évidemment Susanoo le plus malhonnête de nous trois.
 
C’est amusant, j’ai beau être un dieu immortel, je crois pas avoir déjà réellement déjà élevé un enfant pour lui raconter cette histoire personnellement, et pourtant j’ai un petit pécule de descendants à travers le monde… c’est ironique des fois la vie, même pour un dieu… Pourquoi j’ai l’impression d’avoir un bourdon dans la tête quand je parle d’élever un enfant, moi ?
 
Du coup, j’en étais où ? Ah oui, le petit insolent de Raven, je me lève et je pars en direction de la chambre d’à côté, en faisant attention de bien refermer la porte.
 
…Mais quel con.
 
Il est parti, la fenêtre est ouverte, et il a même laissé un mot : il sort prendre l’air…
 
Je suis un peu furax là, et j’ai envie de passer ma colère sur quelqu’un, je vais aller l’écraser, et peut être le virer si ca continue, on a bien précisé de ne surtout PAS sortir de la Sup, et c’est pour une raison bien précise. Je sors de la chambre, ignorant le colocataire de Raven.
 
Je me dirige ensuite vers ma voiture et me prépare à aller lui mettre une correction appropriée, c’est-à-dire ma canne dans ses genoux, plus précisément sur le nerf. Cet idiot a laissé quelques grains de sable un peu partout sur son chemin, ce sera pas très compliqué de suivre la piste.
 
Je vais devoir remettre mon habit de prof et lui faire un cours personnalisé de philosophie du héros et du RESPECT DE LA P*TAIN DE LOI !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La marche des élèves [Ouvert à tous]

Revenir en haut Aller en bas

La marche des élèves [Ouvert à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La Heroe's Sup :: Le manoir :: Les chambres-
Partenaires
dabberblimp" 5050

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit