AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

❆Première Neige ❆ [ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ LOCALISATION : Dans tes rêves et cauchemars les plus foux
❝ PT. EXPERIENCE : 285
Mythologique


 : C

MessageSujet: ❆Première Neige ❆ [ouvert] Dim 24 Déc - 5:51

❆ Première Neige ❆


   


Les fêtes de fin d'année approchent à grand pas. Beaucoup de choses se sont passées cette année, et se déroulent encore. Certain d'entre-vous on été très sage et mérite mille et un cadeau, d'autre devrait faire une rétrospective du peu de bonnes choses qu'ils ont effectué.

Mais peu importe qui vous êtes, un enfant, un vieillard, un schizophrène, un fleuriste, un étudiant, à moitié grille pain, invisible, agent secret. Rien n'a d'importance. Qu'importent aussi vos actions, que vous ayez sauvé des vies, ou que vous en ayez retiré, que vous ayez dirigé, chasser, manger des cœurs. Encore une fois, cela n'a pas la moindre importance.
Car ce soir, vous rentrez chez vous, dans le lieu que vous squatter, dans votre appartement étudiant, chez vos parents ou à l'orphelinat et voici qu'une lettre est arrivé pour vous. Votre nom, votre prénom et l'endroit où vous vous trouvez actuellement se trouvent sur l'enveloppe.


Lettre:
 
_____________________


La nuit est tombée depuis quelques heures déjà. Les immenses grilles en fer forgé de l'Eden ont été ouvertes il y a quelques minutes. Une multitude de voitures dépose en continu des citoyens, arborant de belles toilettes, d'élégantes coiffures, et bien sûr un masque. Tous plus extravagant les uns des autres.


Pour l'évènement, d'une envergure complètement insensée, les jardins ont été transformés en immense salon à la décoration "cosy", des tapis aux sols, des tentes chics montées, des chauffages lumineux tout pour le confort d'invité, au centre un îlot de coussin encerclait un groupe de musique douce, le tout doucement éclairé par des lustres en quartz rose.
C'était dans cet endroit que l'on se sustentait, gratuitement, des serveurs passaient charger de plateau pour ravitailler le buffet. Plusieurs bars avaient été installés pour veiller à la bonne hydratation des convives. Comme suggéré dans l'invitation, les boissons et la nourriture étaient gratuites, à volonté, sauf pour les boissons alcoolisées, chaque personne de plus de 21 ans ne pouvait boire plus de trois verres d'alcool.

Le hall et la salle de réception ont été fusionnés pour former une immense salle de bal. Bordé de colonne au chapiteau couvert de feuille d'or, au sol un marbre clair, si lustré que l'on pourrait admirer son propre reflet. D'élégantes guirlandes courraient le long des murs, pendaient et s'enroulaient sur les piliers blanc-cassé. Et puis bien sûr, pour rappeler la célèbre fête, à l'entrée, un sapin de sept mètres reposait sereinement, l'étoile à la cime effleurant le plafond. Pour l'amener, le placer, et le décorer, il avait fallu énormément de personnel.

Et enfin, la signature de l'hôtel, en quelque sorte. Le premier étage fut réservé, exclusivement pour les invités. Toutes les suites ont été ouvertes créant dans chaque lieu un petit salon "privé" et beaucoup plus intimiste que les lieux publics du rez de chausser.

Les lumières tamisées, les musiques, les danses, la nourriture, les parfums, cette ambiance festive, ne peut que vous ravir.
N'oubliez pas votre masque, ce soir pouvez être qui vous voulez. Ne vous attardez pas trop sous le Guis. Qui sait qui est ce que vous pourriez rencontrer ?

Bon réveillon, Joyeux Noël.



B-NET


Dernière édition par Urselia Ávyssos le Mar 27 Fév - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : En train de bosser.
❝ PT. EXPERIENCE : 422
Non doté


 : A

MessageSujet: Re: ❆Première Neige ❆ [ouvert] Dim 24 Déc - 6:05







Première neige
Ft. Laurel




Je n’aime pas noël. D’ailleurs, toutes choses ayant pour nom “fête” font partie de ma liste des choses que je n’apprécie pas. Toutes excuses pour forcer les gens à se rapprocher d’une quelconque manière m’agacent. J’ai toujours trouvé le concept idiot, mais cela, je le dois au fait que je suis un sale con. Au moins, depuis que je suis à Laurel, ce genre de repas de famille ou de réceptions professionnelles ne sont plus d’actualités. Du moins, jusqu’à 2017. 2018 est une année bien particulière dans ma vie. Les derniers mois ne sont qu’une succession de bouleversements tous les plus impressionnants les uns que les autres. Certes, le fait que je vive sous un dôme de haute technologie, ayant pour but de servir de cage à un homme ayant commis des crimes contre l’humanité était une chose. Mais le fait que j’étais en couple avec Urselia était une chose que j’avais bien plus de mal à assimiler. Depuis un événement “gênant” dans mon ancien appartement, je vivais à ses côtés. J’ignorais ce que voulait l’étiquette, mais j’étais persuadé que les choses allaient bien trop vîtes aux yeux des autres. Pour moi, attendre plus d’une semaine avant de pouvoir me réveiller tout les matins à ses côtés me semblait une éternité. Mon quotidien avait bien évolué, en bien, je suppose.

Cela restait néanmoins une immense perturbation dans mes habitudes paramilitaires. Je mangeais autre chose que de la nourriture en boite. Les placards de l’appartement étaient bien plus fournis que les miens, ce qui ne m'empêche en rien de manger équilibré. Urselia connaissait mes habitudes alimentaires, et savait pertinemment que je ne les modifierais pas, même si je me permettais quelques petits écarts de conduite en sa présence. Urselia m’avait également forcé à abandonner cette fâcheuse tendance de défaire mon lit chaque matin. Cela n’avait pas été bien compliqué. En réalité, je me réveillais toujours avant elle, du moins lorsque ne nous réveillons pas en même temps. Je n’avais donc pas vraiment envie de la déranger dans son sommeil chaque matin, seulement pour une histoire de toc.
Mon corps, comme mon Coeur avaient bien plus de difficulté à quitter l’endroit où je dormais qu’avant. Presque tous les matins, c’est à contre cœur que je quittais la peau brûlante de la déesse grecque avec qui je partageais ma vie.
Mon temps passé dans la salle de bain restait un moment rapide et expéditif. Du moins, lorsqu’une jolie sirène ne décidait pas de se réveiller en avance, lorsque le soleil n’était pas encore enclin à nous baigner dans la lumière, pour venir se coller à ma peau. J’ai d’ailleurs très vite compris qu’elle adorait cette salle d’eau. Du moins, c’est elle qui me l’a fait comprendre, de manière très suggestive. Mon dos s’en souvient encore.

Depuis qu’elle était entrée dans ma vie, j’avais une véritable raison de vouloir quitter mon boulot le soir.

Nous avions tous les deux uns pan de notre vie que nous ne nous révélions pas mutuellement. Cela ne nous posait aucun souci. D’ailleurs, je ne désirais en rien savoir ce qu’elle faisait de son temps passé à travailler. C’était réciproque et je le savais.
J’avais d’ailleurs pu installer un petit coin pour “travailler”. Rien de lié directement à la S.A.D. Je n’étais pas assez idiot pour trahir mon appartenance à l’agence, et ce, même à ma compagne. En revanche, de nombreux documents sur Laurel y figuraient. D’une simple carte de la ville jusqu’aux lignes de réseaux téléphoniques. J’avais également transvasé de nombreux dossiers en lien avec l’entreprise de mon père. Visiblement, il ne démentait pas quant à sa volonté de me passer le flambeau.
J’y entreposais également, en plus de mon bureau, quelques objets pour faire mes exercices quotidiens. À l’origine, il devait s’agir d’un endroit tranquille pour m’entraîner, mais la réalité à voulu qu’il ne s’agisse que d’un endroit de stockage, Urselia prenant trop à cœur l’envie de “m’aider”. Elle me regardait suer, en somme. De plus, j’avais aménagé quelques compartiments et armoires contenant des armes à feu. Fusils, pistolets. Rien de bien impressionnant, mais on ne savait jamais.
Pour le reste, mes affaires avaient pris une petite place au sein de son dressing. Au fond de moi, je ne désirais pas tout séparer comme si nous étions de simples colocataires. Nous habitions ensemble, comme un couple “normal”.

Mais ma présence ici n’avait pas consisté qu’a la simple sécurisation d’une simple pièce de stockage. Urselia était très prévoyante question sécurité, et je la comprenais. Néanmoins quelques points nécessitaient des améliorations. Le système d’aération entre autres. Mes deux premières semaines ici ont consisté en une bonne centaine d’heure de BTP. Heureusement que j’ai eu quelques mois au sein du génie à l’armée, sinon, j'aurais eu un mal de chien à installer tout cela. “Déléguer” ce genre de choses n’était pas dans nos projets.



En parallèle de tout cela, depuis presque un mois, je travaille sur un véritable casse-tête financier et humain. Urselia, dans son éternelle folie des grandeurs que j’affectionne tant à décidé d’organiser une immense réception pour les fêtes de fin d’année. Immense dans cette phrase étant un euphémisme. Le nombre de participants dépassait clairement la raison. Je lui ai dit et répété que cela pouvait être dangereux, étant donné la situation actuelle. Malheureusement pour moi, elle était aussi têtue que moi, et plutôt que de m'efforcer à lui tenir tête, je l’ai forcé à l'autoriser à organiser toute la sécurité du bal. Ceci fut accepté à une condition : ”Que je reste à ses côtés”. J’ai accepté, évidemment.


La sécurité, ça me connaît. Je passe ma vie à la violer, alors quoi de mieux qu’un hacker pour créer un anti-virus ? Ma couverture était d’ailleurs une entreprise de sécurité privée. Une entreprise tampon pour la S.A.D, pour pouvoir y “cacher” quelques employés. Même si je n’y étais pour ainsi dire jamais, ils me versent officiellement mon salaire, bien qu'officieusement, cela soit bien plus complexe.

Avec le budget qui m’était alloué, j’ai engagé une bonne vingtaine d’agents de sécurité sélectionnés sur le volet, tous armés. Quelques-uns ayant une valeur dissuasive étaient postés à l’entrée, possédant des MP7 sous le costard. La majorité des agents postés à la sécurité pure et dure sont en majorité des Urfoons, pour des raisons évidentes. De véritables combattants en puissances, capables de neutraliser n’importe quel danger en quelques mouvements. Trois pôles de surveillances dépendant tous d’un réseau électrique et de communication différent, afin d’éviter tout “problèmes”. Ces trois groupes étaient équipés de caméras parfaitement dissimulées, ainsi que de micro-drones aegis. Des petits bijoux valant une fortune, mais nous pouvions nous le permettre. Dans le lot, quelques Myrkiads, reconnus pour avoir un sens du détail surclassant grandement celui des simples humains. Le tout, dispatché dans trois zones différentes.

Comme dans tout évènement “public”, quelques voitures de policiers ont été mobilisés devant la grille de l’entrée, “au cas où”. Dans les invitations, j’ai également pris la peine d’inviter quelques jokers en particulier, afin de rajouter un climat de sûreté dans la réception.

Le système d’aération des différentes pièces à également été revu et sécurisé. Et le plus important, la sécurité d’Urselia était assignée par la personne en qui j’avais le plus confiance : moi.

Cette soirée dépassait de nombreux records en terme de coût, mais cela en valait la peine.

J’étais fier de mon plan de sécurisation. L’endroit était plus sécurisé qu’un sommet des nations unis, et pourtant, tout le monde n’y verrait que du feu. Mis à part les voitures sur le parking et les deux colosses à l’entrée, vérifiant les poches, tout mes agents étaient invisibles.




Mon après-midi avait consisté en une bonne dizaine de répétitions avec mon équipe. Elle était fin prête. Lorsque le crépuscule à commencé à tomber sur la ville, je me suis empressé de me rendre à l’appartement, afin de me préparer. J’avais à l’origine envie de prendre ma tenue de militaire. Mais étant donné qu’il s’agissait d’un “bal masqué”, j’ai très vite compris que porter une tenue aussi reconnaissable était contraire à l'intérêt de ce genre de pratiques. Je me suis donc rabattu sur un costard sur-mesure, qu’Urselia m’avait fait faire en prévision de ce genre d’évènements. C’est à contre cœur que j’ai troqué mon uniforme médaillé contre cette veste recouvrant ma chemise blanche.
Urselia était déjà en bas, elle accueillait les premiers venus visiblement. Il n’y avait encore que très peu de monde, je ne m’inquiétais donc pas de sa sécurité. Pabloche et Ricardoche, les deux Urfoons s’en chargeraient très bien jusqu’à mon arrivée. Neuf millimètres dans le pantalon, couteau dans un emplacement sous mon pantalon de costume, et surtout, ma lunette sous mon masque. J’avais fait en sorte d’en récupérer un assez large pour deux raisons. La première était de pouvoir dissimuler cet objet bien pratique, la seconde était d’éviter d’avoir l’air “d’un cavalier qui surgit hors de la nuit qui court vers l’aventure au galop.”

Quelques coups de peigne dans ma coiffure toujours aussi complexe et organique, ainsi que sur ma barbe bien plus sage, un peu de parfum, et j’étais fin prêt. Je me suis lentement dirigé vers la salle de réception, mais tout ne se passa pas comme prévu. L’organisation était parfaite, mais j’avais comme une boule au ventre. Moi, arrivant, vêtu d’un costard, dans une immense salle de réception, à la recherche d’une magnifique nymphe. Un frisson parcouru mon échine. J’avais une impression de déjà-vu. À mesure que je m’avançais sur le sol de marbre, je ne pouvais m’empêcher de penser à cette soirée, à cette nuit pluvieuse. J’ai eu beaucoup de difficulté à cacher mon sourire en coin. Je savais que les souvenirs de cette soirée pas si lointaine que ça, me donneraient une irrésistible envie, que la soirée “publique” se termine rapidement.
J’ai salué les deux aliens placés à la porte, et je me suis enfoncé dans l’immense pièce, à la recherche d’Urselia.


©️ Jawilsia sur Never Utopia

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : devant le croisement du Bien et du Mal
❝ PT. EXPERIENCE : 259
Fantastique


 : C

MessageSujet: Re: ❆Première Neige ❆ [ouvert] Lun 25 Déc - 16:47

Hier, je m'entraînais encore à utiliser mes nouvelles aptitudes et ce soir, je me retrouve invité à une soirée mondaine, ce n'est pas que ça me déplaît, mais je n'ai pas vraiment l'habitude de me retrouver dans ce genre d'événement... Alors que je me demandais encore comment j'avais pu me faire inviter, je revêtais un costume de bal que j'avais dû louer comme ça ne fait pas partie de mes habitudes vestimentaires, de plus, j'ai également dû m'acheter un masque couvrant tout le centre de mon visage brûlé... Hors de question de passer la soirée à subir les regards dégoûtés des autres convives...

Le costume et le masque:
 

Mon visage... Me regardant dans la glace, je remarque que mon menton et mon front commencent à retrouver peu à peu leurs santés d'avant... Je suis tiraillé alors entre joie et peur, bien sûr, retrouver mon faciès d'antan me fais scintiller les yeux... Mais deux ans sans une seule photo pour se souvenir de quoi il avait l'air... J'ai peur d'avoir oublié mes propres traits...


Après avoir fini ma toilette et m'être habillé, j'attrape une rose rouge spécialement acheté pour l'occasion, je sors et me fais aborder par un homme en costard.


- Monsieur, excusez-moi, mais j'ai été engagé pour conduire toutes personnes invitées à l'hôtel Eden à bon port... Vous semblez habillé pour l'occasion, avez-vous reçu une invitation ?

Cherchant dans mes diverses poches, je finis par la trouver et la lui présente.


- Parfait monsieur Falcon, si vous voulez bien vous donner la peine de prendre place.

C'est alors qu'il ouvre la porte arrière de la voiture qui se trouve juste derrière lui, j'entre...


Arrivé devant l’hôtel, je tente d'ouvrir la portière, mais le chauffeur est bien plus rapide que moi, je sors en le remerciant d'une poignée de main garnie d'un petit billet de banque et me dirige vers l'entrée du bâtiment, je présente mon invitation à un gorille s'y trouvant et entre... Comment dire... Je n'ai jamais vu un intérieur aussi magnifique, tout le monde est habillé de façon très distinguée et évidemment aucun visage n'est à découvert... Après avoir fait un tour sur moi-même, admirant l'environnement, je remarque la présence d'une femme dont la robe est aussi magnifique que le manteau blanc d'une plaine enneigée... Pas de doutes, voici Miss Ávyssos.

Je me dirige vers elle et la salue en courbant légèrement l'échine la main plongeant dans mon haut de costume pour sortir délicatement la rose rouge que j'avais pris.

- Un petit quelque chose pour vous remercier de cette invitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Laurel
❝ PT. EXPERIENCE : 165
Mystique


 : E

MessageSujet: Re: ❆Première Neige ❆ [ouvert] Mar 26 Déc - 20:39

Erdain reçu la lettre mystérieuse contenant l'invitation, ceci ressemblait fortement à une invitation pour une soirée mondaine. Ceci ne semblait pas lui déplaire, surtout que tout était pris en charge par la propriétaire de l'hôtel Eden.


Erdain se mit à chercher dans ses smokings celui qui lui semblait le plus apte à faire bonne figure dans cette soirée, finalement il décida d'opter pour un costume classique et relativement sobre. Il se para de bijoux représentant les emblèmes familiaux, ainsi que d'une broche en or blanc évoquant un aigle où l'on pouvait distinguer les initiales d'Erdain Emerlidas. Une fois sa préparation effectuée Erdain commanda une limousine et un chauffeur personnel ainsi que deux gardes du corps qui arrivèrent dans l'heure. Mais arriver les mains vides à une telle réception aurait été un manque complet de respect et de politesse, pour remédier à cet inconvénient il choisis de se rendre en priorité en dehors de la ville pour aller voir un bon ami à lui qui pourrait lui procurer quelques petites choses intéressantes pour Dame Urselia, une fois tout ceci effectué Erdain Emerlidas se rendit à la réception.

Une fois devant l'hôtel le stress commença à monter, Erdain se rappela des conseils de ses parents pour faire bonne figure. Il se recoiffa rapidement, remis un peut de parfum qu'un simple ouvrier ne pourrait se payer même en économisant toute sa vie, remis son masque puis sortit de la limousine accompagné des deux gardes du corps. Il s'approcha de l'entrée, montrant l'invitation à l'homme tenant l'entrée. Il se retourna puis s'adressa aux deux gardes: 

"Vous pouvez m'attendre dans la voiture, merci."

Pénétrant dans l'hôtel, il balaya la salle d'un regard. Il semblait y avoir foule, mais Erdain sût reconnaître de suite les personnes dont il devrait se rapprocher pendant la soirée : La classe haute, de la plèbe qu'il devrait éviter pour faire bonne figure et préserver l'image . Il continua d'avancer, saluant les personnes qu'il reconnaissait. Tout en suivant les conseils de son père il refusa les amuses-bouche des serveur, une personne distinguée ne doit pas se gaver en public. Au bout de la salle il reconnu Urselia et s'approcha vers elle, attendant qu'elle eu finis sa discussion il s'inclina devant elle et pris la parole: 

"Somptueuse réception, je vous remercie de m'avoir invité. Voici un modeste présent pour vous montrer gage de ma gratitude. 

Il ouvrit la mallette noir ornée de diamant qu'il portait depuis son entrée, cette dernière contenait une pierre précieuse : Du spinelle. Cette pierre était d'un bleu extraordinaire comparable à la beauté d'un bleu océan, mais le plus impressionnant était le travail qu'avait fait le lapidaire lors de la taille du spinelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans tes rêves et cauchemars les plus foux
❝ PT. EXPERIENCE : 285
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: ❆Première Neige ❆ [ouvert] Mar 27 Fév - 23:34

Notre premier Noël.


*Toc Toc*

" Entrez George."

Une femme dans la salle fut surprise.

" Comment l'avez vous reconnu ? "

Urselia sourit amusée.

" C'est un secret entre un majordome et son maître. "

Georges entra dans le petit salon privé. Il ferma la porte. Se retourna et découvrit une nouvelle fois la plus belle créature que le monde ai porté. Le monde vassillait-il ou était-ce lui ?

" Votre majordome est muet ?"

Urselia ne posa aucun regard sur lui. Elle ne prononça aucun mot non plus. Il n'y en avait pas besoin.

Il baissa les yeux. La voir ainsi l'éblouissait.

" Les premiers invités sont arrivés, ils ont été très bien accueilli, Lisbeth ne pourra pas venir elle est malade. "

Urselia hocha la tête.

George enregistra son image divine dans son esprit et sorti.

Elle portait une robe bleue nuit, la jupe tout en volume était  constituée de soie et de tulle souple et fin, le haut était un bustier, corset au dos. Des petites mains s'étaient démenée pour broder, à la main, des motifs en fils d'or, de belles perles marines et d'inestimables saphirs. Elle portait une somptueuse parure d'or jaune et d'or blanc, d'ambre et de diamant. Ses bras nu laissait la place à ses gracieux mouvements, pour serrer des mains, recevoir des présents, et glisser ses doigts entre ceux de son amant, il ne lui fallait aucun accessoire.

Ses cheveux furent, pour l’événement, natté en épis dans son dos. Les petites mèches de devant ramenées en arrière et une couronne faites de coquillages, de nacre et feuille d'or "chiffonnée", tenait le tout. Elle était la reine de la soirée.

Pas une princesse, pas une jeune écervelée. Non, une puissante, belle, et prestigieuse souveraine.

La déesse dans sa tenue d’apparat se rendit dans le hall. Un domestique était chargé de lui apporter son manteau si elle s'approchait de la sortie, l'air était frais, il ne fallait pas que la directrice attrape froid. Bien que l'on ne l'ai jamais vu tomber malade.

Son manteau était tout aussi élégant que sa tenue. En fourrure blanche, une vrai fourrure, mais pas celle d'un mammifère. Juste des millions voir milliard de fil de vers à soie. Donc un habit chaud, et très coûteux.

Une jeune femme, petite, brune, cheveux raides, attachés en queue de cheval la suivait partout, elle avait pour rôle d'aller chercher, de trouver quiconque Urselia cherchait, et se chargeait de déposer dans son bureau tous les présents qu'on lui offrait, que ce soit des fleurs, du vins, ou toute sortes d'autres choses.

Beaucoup de monde vint la saluer. Elle offrait son sourire à tout va, et serrait une multitude de main humaine. On lui offrit d'énorme bouquet, des fleurs couvertes d'or, mais également une seule rose rouge.

Urselia fut flattée, elle remercia le jeune homme en l'appelant par son prénom. Ses espions avaient bien fait leur travail.

Elle dénicha son homme surveillant l'assemblé dans l'ombre d'un pilier. Elle avait tenté de l'approcher discrètement. Mais une reine parmi des fourmis ne passe pas inaperçu. Elle le rejoint et le salua d'un chaste et merveilleux baiser.

" Comment vas-tu ?"
S'enquit-elle.

A peine eurent-ils le temps d'échanger quelques mots, que déjà on venait les saluer. A chaque fois qu'elle sentait son amant se tendre elle le soulageait d'une caresse. Oui c'était dur et long, mais cela était son travail. Il fallait passer son temps à sourire serrer des mains. Ils avaient à peine le temps de s'hydrater et se nourrir. Mais la déesse était ravi de tant d'admiration et compliment.

Une silhouette qu'elle semblait connaître jouait des coudes pour s'approcher. Urselia posa ses lèvres sur la joue de son amant et lui susurra discrètement.

" Altéré manipulateur de métal à tes dix heures." Elle était persuadé que ce genre d'information pouvait l'intéresser.

Elle le salua, il s'inclina. Tant d'humain à ses pieds. Si son père pouvait voir cela il tenterait de réduire l'humanité à néant.

Ce soir, la nymphe des ombres avait été gâté, par toute sorte de présent, mais celui-ci, fut le premier du genre.

La valise fut ouverte, non sans quelques précautions de sécurité, et le collectionneur dévoila l'offrande.

Incroyable. La surprise d'Urselia ne fut pas feinte.

Elle effleura la pierre précieuse du bout des doigts.

"Il est magnifique, un Spinelle bleu cobalt, d'une rareté évidente. D'où provient-elle de Madagascar ? Du Sri Lanka ? "

Elle s'enquit de la provenance de l'objet et remercia son invité. Elle lui promis de l'informer sur la sorte de bijou sur lequel elle le ferait monter, et en prendrait grand soin. Elle éclaira ensuite le nouveau riche des différents lieux dans lesquels il pouvait passer une excellente soirée.

Après avoir chargé son employée et quelques agents de sécurité d'amener la pierre en lieu sûr, Urselia se tourna vers son amant.

" J'ai également un cadeau pour toi. Ce n'est pas une chose que tout le monde pourrait apprécier. Isolons nous un moment dans mon bureau. Cela me permettra de te montrer où je travail. "

Robe:
 

Masque:
 

Coiffure:
 


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Viens Invité, approche toi. Tu es intrigué n'est-ce pas ?
Tu ne repartiras pas, tu resteras  près de moi.
Tu me serviras, tu seras mon ombre, tu le deviendras.
Je dévorais ton âme et ainsi mon ombre sur l'océan grandira.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ❆Première Neige ❆ [ouvert]

Revenir en haut Aller en bas

❆Première Neige ❆ [ouvert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Le quartier Vegga :: Hôtel Eden-
Partenaires
dabberblimp"

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit