AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

" Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 130
Fantastique


 : C

MessageSujet: " Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack] Lun 5 Fév - 0:29

" Je suis le remède de tes maux... "
____________________________________________________________________
Encore faut-il que tu acceptes qu'ils leur disparition et ta mise à nu.




Sa matinée à la SAD fut brève, il eu même le temps de manger son repas de midi. Lorsqu'il arriva à la Sup' il aperçu de jeunes gens manger à l'extérieur, il faisait une température supportable, presque agréable. Ils avaient raison de se détendre.

Mais quelque chose l'interpella. L'un des jeunes hommes. Il l'avait déjà aperçu. La fée s'approcha des deux compagnons.

" Bonjour Messieurs. Excusez-moi de vous interrompre. "
Il leur serra la main.

" Je me présente, je suis Edwin Tristan Bonners, le nouveau médecin scolaire. "

Il plongea son regard d'or dans celui de braise de l'élève momie.

" Si vous êtes disponible, j'aimerais vous voir à l'infirmerie dans l'après-midi. Si vous avez besoin d'un "mot d'excuse" pour louper quelques minutes de cours, je vous réglerais ça. Je vous laisse déjeuner en paix. A bientôt."

Edwin fit un signe de main aux jeunes gens et s'éloigna.

Durant l'après-midi il eu quelques égratignures et deux adolescents souhaitant louper les cours. Personne n'a encore jamais été capable de duper son œil expert, ce n'est pas aujourd'hui que ça allait commencer. Tester les nouveaux employés quel bizutage peu original.

Il appela une surveillante lui demandant de les raccompagner dans leur cours respectifs. Elle devait bien préciser à leur professeur qu'ils souhaitaient éviter leurs cours pour diverses raisons.

Travailler à la SAD était beaucoup plus gratifiant. Pourtant travailler ici était beaucoup plus réconfortant et apaisant. Pour l'instant ses responsabilités étaient minimes et cela lui plaisait, il n'était dans une école à humains obligés de suivre un cursus, mais dans une école pour former de grandes personnes, motivées, avec de la conversation et ayant toutes une histoire différente.

L'heure qui passa ensuite, il la consacra à  fouiller les dossiers médicaux des élèves pour trouver le mystérieux bandé.

Quelqu'un frappa à sa porte. Il rangea rapidement la multitude de dossier sur le bureau et alla ouvrir.

" Aaah Monsieur Falcon, je suis ravi que vous ayez pu venir. Venez entrez. "

Il le laissa passer et referma derrière lui. Il s'assit derrière son bureau.

" Asseyez-vous je vous en pris. Bien vous vous demandez surement pourquoi j'ai fait irruption durant votre déjeuné, et qu'est ce que je vous veux ? Je vais être franc. Ce n'est pas la première fois que je vous rencontre. La dernière fois que je vous ai vu, se fut fugace, lorsque je suis venu pour un entretien avec la directrice. Et aujourd'hui je vous vois de nouveau, ça n'a pas été compliqué de trouver votre dossier médical. J'ai sais les blessures qui couvre votre corps. Je ne peux imaginer la souffrance que vous avez du ressentir, et celle encore présente maintenant. Je n'ai pas regardé ce qu'il vous était arriver, ceci est votre histoire. J'en prendrais connaissance seulement si vous le décidez. J'ai cru comprendre que vous avez refusé tout suivi psychologique, ce que je peux comprendre parfaitement, personne ne peut imaginer ce que l'on a subit. Sachez que si vous avez besoin de parler, de vous éloigner un instant de ce monde complexe et dur, ou simplement car vous avez besoin de conseil je suis là. "

Edwin releva ses manches de chemise, dévoilant une cicatrice par balle sur son avant bras. Il se racla la gorge.

" Bien maintenant je dois vous expliquez pourquoi vous êtes ici. Je suis médecin depuis pas mal d'années maintenant, je ne vais pas vous exposer mon C.V, mais sachez que l'on peut me qualifier de très bon médecin. Je souhaiterais que toutes nos conversations restent entre nous. Je suis, comme beaucoup de monde ici, doté d'une capacité très particulière. Et grâce à celle-ci je pense...Non. Je suis persuadé de pouvoir rendre à votre corps une apparence normale. C'est une chose dur et soudaine à entendre, je ne pourrais vous guérir en un instant cela prendra du temps, je ne pourrais traiter votre visage qu'en dernier et en une seule fois, mais voilà ce que je vous propose Jack. Je peux vous rendre une apparence parfaitement saine. Si vous désirez du temps pour réfléchir je comprendrais. "
Edwin l'encouragea à lui répondre avec un sourire amicale et compréhensif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : devant le croisement du Bien et du Mal
❝ PT. EXPERIENCE : 244
Fantastique


 : C

MessageSujet: Re: " Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack] Lun 5 Fév - 15:51

Alors que je partageais un repas avec quelques amis, un homme vînt à notre rencontre, après nous avoir tous serrés la main, il se présenta comme étant le nouveau médecin du bahut et manifesta son envie de me voir dans son bureau dans l'après-midi, comme je n'aime pas refuser un simple rendez-vous à quelqu'un capable de sauver des vies, j'acceptai d'un hochement de tête, suite à quoi, il rebroussa chemin pour retourner à ses occupations.

Plus tard, alors que je m’apprêtai à entrer en classe, je signalai à la prof mon besoin d'aller à l'infirmerie afin d'honorer un rendez-vous, pensant à un problème vis-à-vis de mes brûlures elle ne me retint pas et me fit signe d'y aller.

Arrivé devant la porte de l'infirmerie, je toquais et attendis l'invitation à entrer, en vain car il vint lui-même ouvrir la porte.


- Aaah Monsieur Falcon, je suis ravi que vous ayez pu venir. Venez entrez.

Ce que je fis sans tarder, lançant un regard examinateur à mon environnement, j'attendais le signal pour pouvoir m'asseoir, ce qui ne tarda pas.

- Asseyez-vous, je vous en pris. Bien, vous vous demandez sûrement pourquoi j'ai fait irruption durant votre déjeuné, et qu'est ce que je vous veux ? Je vais être franc. Ce n'est pas la première fois que je vous rencontre. La dernière fois que je vous ai vu, se fut fugace, lorsque je suis venu pour un entretien avec la directrice. Et aujourd'hui, je vous vois de nouveau, ça n'a pas été compliqué de trouver votre dossier médical. J'ai sais les blessures qui couvrent votre corps. Je ne peux imaginer la souffrance que vous avez du ressentir, et celle encore présente maintenant. Je n'ai pas regardé ce qu'il vous était arrivé, ceci est votre histoire. J'en prendrais connaissance seulement si vous le décidez. J'ai cru comprendre que vous avez refusé tout suivi psychologique, ce que je peux comprendre parfaitement, personne ne peut imaginer ce que l'on a subi. Sachez que si vous avez besoin de parler, de vous éloigner un instant de ce monde complexe et dur, ou simplement, car vous avez besoin de conseil, je suis là.

Aahhh ça, pour le fait que personnes ne peux imaginer la douleur endurée... Je te le fais pas dire le toubib...

Il releva ses manches ce qui dévoila une cicatrice provenant visiblement d'une blessure par balle et, à en juger par la circonférence de la cicatrice, ce n'était pas une carabine à plombs qui lui a fait ça...

Après s'être raclé la gorge, il m'expliqua qu'il avait un don qui lui permettait de se qualifier de "très bon médecin" et m'affirma sans grande hésitation qu'il serait en mesure de soigner mes brûlures. Affirmation qui fût source d'un discret rictus pour moi. Il me dit que je disposais de temps pour faire mon choix, mais je savais très bien que le plus tôt serait le mieux... Pour lui du moins...

- Hé bien, si gentillement proposé je peux difficilement dire non, mais je préfère vous prévenir, vous n'êtes pas le premier à plancher sur mes blessures, mais si vous dites que votre don vous assure pleine réussite...

Je déballai mon bras gauche afin de lui présenter le sujet à opérer...

- Alors par contre, petite mise en garde, si vous devez approcher de près ou de loin mon sang, prenez vos précautions, j'ai littéralement le sang chaud...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 130
Fantastique


 : C

MessageSujet: Re: " Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack] Mar 6 Fév - 1:34

" Je suis le remède de tes maux... "
____________________________________________________________________
Encore faut-il que tu acceptes qu'ils leur disparition et ta mise à nu.



Edwin fut assez surprit. Le jeune homme sembla bien accepter la révélation. Mais une fois qu'il entendit sa première remarque il comprit. Ce n'était surement pas le premier à lui proposer de lui redonner une apparence normale, l'espoir que cela lui arrive l'avait-il quitté ?

Comme s'il s'appretait à être opéré tout de suite il dévoila à son tour son bras. Puis il le mit en garde.
Le médecin sourit à nouveau. Il posa, très fébrilement ses mains sur son bras. Une peau brûlée ne supporte pas le contact.

" Je suis heureux que vous acceptiez, si rapidement en plus. Et ensuite j'aurais de multiples questions et quelques parties à vous expliquer. Si je perçois qu'il n'y a aucune contre-indication, nous allons faire un test dans quelques temps. Lorsque vous découvrirez que le test est concluant, et en fonction de la douleur que vous avez éprouvé, nous pourrons fixer des rendez-vous régulier pour vous guérir au fur et à mesure. Je ne peux me permettre de traiter une grosse partie d'un coup, cela prend beaucoup de temps, et d'énergie. Si par la suite une urgence venait à se présenter, je ne serais capable de m'en occuper. "

Edwin sorti un calpin ainsi qu'un stylo.

" Je vais vous poser une série de questions, pour les futurs interventions et pour compléter votre dossier médical. Cela restera évidemment secret. Êtes-vous prêt ?"

Il attendit la confirmation de l'étudiant puis commença.

" Êtes-vous à jour dans vos vaccins ? "

" Avez vous des antécedents chirurgicaux particuliers ? "

" Avez-vous des allergies ou intolérances à certains médicaments ?"


Il lui laissait le temps de répondre à chaque fois puis notait la réponse.

" Avez-vous des antécédents de maladies infantiles, cardiaque ou pulmonaire ?"

" Vis à vis de la douleur, vous diriez que vous êtes insensible, plutôt résistant, normal, sensible à la douleur, très sensible ? "

" Avez-vous déjà eu des relations sexuelles sans protection ? Cela comprend également les relations homosexuelles ? "


" Concernant votre pouvoir, pensez-vous qu'il peut se manifester seul ou contre votre volonté ?"

" Quel est la température "normal" de votre corps ? Et surtout de votre sang ?"  

" Maintenant pour la futur grosse intervention. Étiez-vous brun ou blond ? "

"Aviez-vous des grains de beauté sur le visage, ou une cicatrice ?"


" Une dernière chose, je ne vais pas vous demander de vous mettre nu maintenant, mais je souhaiterais que vous remplissiez sur ce dessin les parties de votre corps mutilées."

Edwin lui tendit le schema ainsi qu'un crayon de couleur orange.

" Vous êtes majeur, donc ensuite je vous ferais signer ce papier qui est un consentement à l'intervention. Vous pourrez vous rétracter à n'importe quel moment. Et ensuite si vous êtes près, nous allons faire un petit test sur une parcelle de peau. "

Il glissa la feuille qui requerrait une signature et attendit son patient.

Schema à compléter, même HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : devant le croisement du Bien et du Mal
❝ PT. EXPERIENCE : 244
Fantastique


 : C

MessageSujet: Re: " Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack] Mar 6 Fév - 17:49

Il semble content de ma réponse et m'annonce qu'il va me poser une série de questions avant de passer au test de soin, bien... Voyons ce qu'il à me demander...

- Êtes-vous à jour dans vos vaccins ?

- Normalement oui...

- Avez vous des antécédents chirurgicaux particuliers ?

- Quelques tentatives de greffes de peaux mais toutes greffes ont finis par prendre la même allure que ma propre peau...

- Avez-vous des allergies ou intolérances à certains médicaments ?

- Pas que je saches...

- Avez-vous des antécédents de maladies infantiles, cardiaque ou pulmonaire ?

- Hé bien, mon père est mort d'une crise cardiaque, il faisait de l'asthme il me semble, mais personnellement j'ai jamais rencontré ce problème là...

- Vis à vis de la douleur, vous diriez que vous êtes insensible, plutôt résistant, normal, sensible à la douleur, très sensible ?

- Je pense être plus résistant que la moyenne...

- Avez-vous déjà eu des relations sexuelles sans protection ? Cela comprend également les relations homosexuelles ?

- Euuhh.... se racle la gorge... Non...

- Concernant votre pouvoir, pensez-vous qu'il peut se manifester seul ou contre votre volonté ?

Aahhh... En voilà une bonne question... Je décroche mon regard de celui du toubib et réfléchi quelques instants...

- Ben... Pour être honnête avec vous, j'ai parfois l'impression que mon don à sa propre conscience, j'ai parfois eu l'occasion de remarquer que dans certains cas, j'avais tendance à être plus chaud, littéralement, que dans d'autres, souvent quand j'ai mal ou peur, et la colère peux même me faire prendre feu plus ou moins contre mon gré, alors... Oui, je pense le contrôler mais je pense également qu'il peut changer mon état si il juge telle ou telle réaction nécessaire à la situation dans laquelle je me trouve...

- Quel est la température "normal" de votre corps ? Et surtout de votre sang ?

- J'ai jamais pris sa température exacte, jesait maintenir mon corps à température humaines mais mon sang lui peut vous brûle pratiquement au second degrés...

- Maintenant pour la futur grosse intervention. Étiez-vous brun ou blond ?

- Brun... Brun foncé...

- Aviez-vous des grains de beauté sur le visage, ou une cicatrice ?

- Non...

- Une dernière chose, je ne vais pas vous demander de vous mettre nu maintenant, mais je souhaiterais que vous remplissiez sur ce dessin les parties de votre corps mutilées.

Je m’exécute et lui passe le schéma colorié.

- Voilà, plus c'est foncé, plus la brûlure est grave...

- Vous êtes majeur, donc ensuite je vous ferais signer ce papier qui est un consentement à l'intervention. Vous pourrez vous rétracter à n'importe quel moment. Et ensuite si vous êtes près, nous allons faire un petit test sur une parcelle de peau.

Il me passa le papier, je le pris et attrapa un stylo, juste avant de poser la plume sur le papier, je m'interrogea silencieusement... Ne suis-je pas en train de faire perdre son temps et le mien ? Après tout, aucunes tentatives de me soigner n'a été concluant... Mais d'un auter côté, il à un don pour soigner comme il le prétend... Et si c'était la bonne cette fois ?

Mon regard se perdit quelques secondes dans le blanc du contrat, puis finalement je signa me disant que au pire, ça ferait un déçu de plus...

- Voilà, maintenant... C'est quand vous voulez, mais encore une fois, faites attention à vous, je ne sais pas comment mon don va réagir face à cette opération, je vais faire mon possible pour le rassurer mais je ne peux rien promettre...

Le schéma colorié:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 130
Fantastique


 : C

MessageSujet: Re: " Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack] Mer 7 Fév - 13:52

" Je suis le remède de tes maux... "
____________________________________________________________________
Encore faut-il que tu acceptes qu'ils leur disparition et ta mise à nu.




Edwin nota les antécédents familiaux du jeune homme. Il n'avait pour l'instant aucun risque cardiovasculaire ou respiratoire, mais ne sait-on jamais.

Lorsqu'il lui posa la question sur ses relations sexuelles, le jeune sembla gêné, cela fit sourire le médecin. Mais pas pour longtemps, la réponse suivante le calma instantanément. Sur Son calepin il écrivit, en gros, en rouge, en police 40.

" NE DOIT PAS SAIGNER. NI AVOIR MAL. POUVOIR INSTABLE"

Ensuite il l'entoura une bonne centaine de fois.

Il nota les dernière donnés, rangea les papiers importants dans les dossiers du jeune homme puis se pencha sur le dessin.

" Bon..." Il prit un marqueur vert.

" Le test que nous allons faire aujourd'hui nous le feront sur une partie fortement brûlée. Votre bras gauche me semble une bonne idée. Ensuite nous travaillerons sur les zones les moins touchées au plus brûlées. Je pense qu'une fois qu'on trouvera une manière de faire concluante et définitive, chaque partie prendra 2 à 3 semaines, si nous nous voyons tous les jours. Vous me donnerez votre emplois tu temps et je m'organiserais en fonction. Il n'y a que trois parties "peu" touchées. Nous commencerons par votre pied G, puis le dos et enfin vos parties génitales. "

Edwin relava la tête un sourire aux lèvres.

" En résumé, dans a peu près trois mois, vous pourrez conclure sans souffrir le martyr. "

Il lui fit un petit clin d'oeil puis continua ses explications, au fur et à mesure qu'il priorisait les parties qu'il réfléchissait à la méthode qu'il allait utilisé. Il termina ses gribouillages et discussion puis il se leva. Il se rendit près de la photocopieuse.

" Je vais vous imprimer un exemplaire, pour vous, pour que vous puissiez le consulter quand vous le souhaitez. "


Il lui tendis la feuille.
Photocopie:
 

" Bien, maintenant venez avec moi, pour plus de sécurité, retirer votre haut, et vos bandages du bras gauche. Préparez-vous, je reviens dans un instant. "

Le médecin sortit de son cabinet, il appela avec le téléphone de l'infirmerie pour demander à une surveillante de prévenir que Jack aurait pas mal de retard. Ensuite il passa dans le couloir et piqua sa solution finale.

Il rentra à nouveau dans sa salle d'examen. Il posa l'extincteur sur son bureau. Il remonta les manches de sa chemise.

" Bien nous allons commencer, pas trop stressé ? "
Lui demanda t-il pendant qu'il se lavait les mains.

Il alla chercher du matériel qu'il disposa sur un chariot d'un métal inoxydable (ne contenant pas de fer). A l'aide d'une clé qu'il gardait autour du cou il alla chercher un anesthésiant local ainsi que du MEOPAⓇ.

" Donc je vous explique, cette fiole c'est de la XylocaïneⓇ un anesthésiant local, je vais vous faire de petites piqûres sous-cutanées pour anesthésier la partie que je vais traiter. Ceci - il désigna la bouteille de gaz - C'est un anxiolytique et antalgique, donc en gros un anti-douleur et un anti-stress. Tout cela va vous permettre de ne pas souffrir et d'être détendu, quant à moi ça me permettra de ne pas mettre le feu à l'école ou à mes vêtements. "

Il lui demanda de s'allonger et  posa délicatement le bras délicatement perpendiculaire à son corps, il passa différents produits en lui expliquant qu'il désinfectait la peau. Ensuite il pratiqua les multiples piqûres dans le bras délimitant ainsi le rectangle qu'il allait opérer.

Le matériel derière lui était prêt, la poubelle non loin de là également. Le médecin se permit de manger un twix avant de commencer. Il fallait bien prend des forces.
La fée mit en place de masque de protoxyde d'azote, et enclencha la bouteille à 1l par minute [vitesse faible].

Il plaça ses mains, une nouvelle fois lavées, à deux centimètres au dessus de la plaie. Une lueur dorée et scintillante fit son apparition autour de l'endroit traité.

Il se concentra, prit une a une les cellules, il analysa ce qui leur faisait défaut puis commença à les modifier. Il leur donna une consistance normale, et une apparence dite "normale" pour une cellule de peau. Cela alla étrangement vite, le carré de peau sain fut complètement remplit. Mais quelque chose n'allait pas. Edwin éloigna ses mains. Pour observer le résultat, parfait. Pour quelques secondes seulement.

" hm... Effectivement je comprend..."


Les cellules qu'il avait rendu saines recommençaient peu à peu à se rabougrir, à cuir. Là était le problème...

Le corps de Jack était bien trop chaud pour maintenir les cellules dans un état normal. Pourtant son sang l'était encore plus, et il ne semblait pas souffrir d'hémorragie. Avec un sang magmatique, les cellules épithéliales* auraient du fondre depuis longtemps... A moins que....

" L'intima et les cellules épithéliales contenant de l'endothélium ont mutés... hm....très intéressant."

Edwin le regard fixé sur le bras réfléchissait à vive allure, et même de temps en temps à haute voix.

" Donc si je prend une cellule d'intima et d'endothélium, l'une à l'intérieur pour protéger les cellules et la peau et l'autre....hm ... Oui ça devrait fonctionner. Mais... pour arriver jusque là... Oui, ça pourrait le faire..."

Le chirurgien approcha l'extincteur.

" Bon jack, je vais vous demander de vous concentrer, je vais vous faire respirer un peu plus de gaz, parce que je vais ouvrir votre bras, je vais récupérer des cellules qui entourent des veines et artères. L'intérieur de votre corps à comme qui dirait muté pour mieux accueillir votre pourvoir, le soucis c'est que l'extérieur, donc votre peau, n'a pas suivi la mutation. C'est à cause de cela que les greffes de peau se sont toutes consumées. Je vais vous demander de vous concentrer extrêmement fort, vous allez devoir maintenir votre température corporelle la plus basse possible, les effets du gaz vont vous shooter, mais il faut que vous vous concentriez. Il en va de ma vie, et de votre  apparence. Vous comprenez  ?"

Edwin attendit une réponse de sa part avant de commencer.

Lexique:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : devant le croisement du Bien et du Mal
❝ PT. EXPERIENCE : 244
Fantastique


 : C

MessageSujet: Re: " Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack] Mar 13 Fév - 22:36

Lors de la préparation, le doc ramena un extincteur ce qui me fis rire à cœur joie.

- Ah ah le coup de l'extincteur on me l'avait jamais fait ! Mais vous avez raison, mieux vaut en avoir un pas loin.

Après que je me soit installé, je déballa mon bras gauche, ça me fais bizarre de me dire que ça pourrait marcher... Il me demanda si j'étais pas trop stressé, je lui fit comprendre que si, je l'étais, en grimaçant légèrement, je m'allongea et il m'expliqua deux trois trucs sur l'opération et notamment les produits qu'il allé utiliser sur moi pour me calmer et m’anesthésier.

Il me piqua à de multiples endroits sur mon bras, bien vite, je ne sentais plus mon bras sur une large zone, puis, il commença... Il plaça le masque à gaz sur ma bouche et envoya le produit qui ne mis pas longtemps à me mettre légèrement dans les choux... La tête qui tourne, je voyais, flou, la scène qui se déroulais sous mes yeux, le doc avait plaçait ses mains au-dessus de mon bras et une lumière dorée en emmenais, mon bras me faisait bizarre, j'avais l'impression de sentir des picotements très désagréable puis presque immédiatement après, une sensation extrêmement agréable. De ce que je pouvais voir, le doc avait l'air ennuyé et intrigué.

- hm... Effectivement je comprend...

Puis il se mit à monologuer sur le sujet de mon bras, il parla de chose que mon cerveau ne comprenez pas, il aurait pu parler en péruvien j'aurais tout aussi compris... puis il me regarda directement et me parla, je me concentra pour passer outre le gaz...

- Bon jack, je vais vous demander de vous concentrer, je vais vous faire respirer un peu plus de gaz, parce que je vais ouvrir votre bras, je vais récupérer des cellules qui entourent des veines et artères. L'intérieur de votre corps à comme qui dirait muté pour mieux accueillir votre pourvoir, le soucis c'est que l'extérieur, donc votre peau, n'a pas suivi la mutation. C'est à cause de cela que les greffes de peau se sont toutes consumées. Je vais vous demander de vous concentrer extrêmement fort, vous allez devoir maintenir votre température corporelle la plus basse possible, les effets du gaz vont vous shooter, mais il faut que vous vous concentriez. Il en va de ma vie, et de votre apparence. Vous comprenez ?

- Je... euh.... oui... oui je.... comprends... Doc... Si.... si vous.... Bordel... Si vous sentez.... Me réchauffer vous.... vous dégainez... L'estinteur.... Tout de suite... Déjà que là.... j'ai du mal.... alors faites gaffe.... je vous en prie....

Je me sentais vraiment pas bien... Si mon corps créait de l'adrénaline à cause de la peur, pourtant je faisais confiance au doc... Une seule possibilité de suspect pour cette peur alors...

- Phénix.. Bordel... Clalme-toi... C'est pas un méchant... Il sait..... Il sait très certainement... Ce.. Qu'il... fait...


Attends... Je viens de dire ça à voix haute non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 130
Fantastique


 : C

MessageSujet: Re: " Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack] Sam 24 Fév - 17:47

" Sur ta peau, je suis un artiste."
____________________________________________________________________
Un jour tu pourras avoir un petit- ami et le satisfaire au lit. Quoi ? Comment ça tu n'es pas gay ?



Le chirurgien n'attendit qu'une réponse.

"Oui."

Le reste il l'occulta pour se plonger entièrement dans son travail, il décala la tête du jeune garçon sur le côté pour qu'il ne voit pas son oeuvre.

Il enfila une pair de gant stérile et attrapa le scalpel, son niveau de maniement était si grand qu'à cet instant c'était de l'art.

Edwin ouvrit l'avant bras du jeune homme, d'une main il tenait la plaie ouverte, de l'autre il épongeait les gouttes de sang. Les compresses souillés finissaient dans une poubelle métallique près du patient.

Pour ne pas risquer que l'anesthésie cesse, Edwin coupa le nerfs sensitif. Le jeune pourrait toujours bouger son bras, mais il ne sentirait plus rien, du moins tant que l'artiste n'avait pas reconstruit son nerf.

Doucement, minutieusement il arriva à l'artère battante.

" Ne bouger pas votre bras, peu importe ce qu'il se passe. "

Il prit deux clamps, il les disposa de part et d'autre de l'artère brachiale. Lui laissant une parcelle du gros vaisseau libre et pouvant être ouverte sans vider le patient de son magma... euh non, de son sang.
clamp:
 

Mais il n'avait que 5 minutes pour effectuer le prélèvement. Au delà de ce temps le corps du jeune homme commencera à éprouver les symptômes sévère d'une embolie.

Le médecin scolaire effectua une petite ouverture, dans le tube organique. A l'aide d'une curette, il s'appliqua à récupérer la fine pellicule de cellule tapissant l'intérieur du vaisseau.
curette:
 

Une fois le prélèvement effectué, il déposa dans un emplacement stérile les cellules.
Sans matériel, pour la suite de l'intervention, il reconstruit une couverture de cellule, déclampa l'artère et referma, successivement les différentes couches de chair et de peau.

Edwin reprit le scalpel, il avait chaud. C'était bientôt terminé, il ne fallait pas s’arrêter en si bon chemin. Il découpa un rectangle de peau, le jeta dans la poubelle, puis posa l'amas de cellules prélevés.

Il retira ses gants, fit une friction de gel hydro-alcoolique. Le moment était venu.

Ses mains scintillantes se placèrent à nouveau au dessus du bras. Sa manipulation était en cours.

Tout d'abord, les cellules se placèrent correctement, plus en tas, mais en ligne les unes à côté des autres, ensuite elles se multiplièrent de façon à couvrir toute la partie à vif.

Lentement, une a une, chacune vit sa fonction changée, mais pas totalement, elles devenaient opaques, composées de mélanine, moins sanguines, et soudain ce fut terminé.

Edwin "recolla" le nerf, stoppa le gaz. Il lui faudrait une petite vingtaines de minutes pour s'en remettre, mais le résultat était là. Le chirurgien retira son masque et sa charlotte "glamour". Il attendit encore deux-trois minutes, mais son sourire ne diminua pas. Il avait réussi.

Un rectangle de peau saine trônait fièrement sur le corps brûlé.

"Dans tes dents mutations de mes deux !" S'exclama t-il en français. Les expressions françaises étaient tellement plus glorifiantes pour les traduire.

Depuis combien de temps n'avait-il pas éprouvé tant d'enthousiaste à avoir résolu un problème ? Depuis bien trop longtemps.

La Sup lui apportait tout ce qu'il avait souhaité, son lot de bizarrerie en tout genre, à réparer. L'homme heureux rangea son matériel et finit pas s'asseoir sur son bureau en attendant le réveil complet du jeune homme.

Le médecin disparu quelques secondes, le temps de raccrocher l'extincteur et d'aller chercher une poignée de paquets de biscuits chocolatés. Lorsqu'il revint le damoiseau semblait plus...éclairé.

" Prenez votre temps pour vous relever, je ne voudrais pas avoir à vous réparer le crâne. " Il lui tendit un gâteau. " Vous en voulez un ? Pour fêter ça ? "
Dit-il en lui désignant son bras.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : devant le croisement du Bien et du Mal
❝ PT. EXPERIENCE : 244
Fantastique


 : C

MessageSujet: Re: " Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack] Dim 11 Mar - 18:29

Alors que j'étais dans le gaz, je revoyais certains des événements de mon passé, le massacre de Meknes, le combat contre Robert, l'incendie de forêt..... Mais le plus douloureux fût le souvenir de cette nuit où une brune vint me trouver allongé dans l'herbe... Un souvenir mêlant joie et regret... Un souvenir que je ne pourrais effacer...

Revenant petit à petit à moi, je sentais un étrange sensation alors que mon regard se dirigeait vers le doc, il mettait visiblement beaucoup de cœur à son ouvrage, la concentration pouvait se lire sur son visage. La lueur provenant de se mains dégageait une chaleur vraiment très étrange, d'ailleurs, le simple fait que je ressente une quelconque chaleur était déjà bizarre en soi, je reposa la tête et resta calme le reste de l'opération...

Une fois la chirurgie terminé, le doc coupa le gaz anesthésiant et parti remettre l'extincteur en place et revint avec un casse dalle, il s’essaya à nouveau à mes côtés.


- Prenez votre temps pour vous relever, je ne voudrais pas avoir à vous réparer le crâne. Vous en voulez un ? Pour fêter ça ? Dit-il en me tendant un petit gâteaux.

je me passa une main sur le visage.

-Attendez, ne prenez pas le risque de crier victoire trop vite...


J'alluma ma main droite et l'approcha lentement du la parcelle de peau saine pour finalement la poser complètement dessus..... Aucunes sensation de brûlure... Après quelques secondes de "chauffe", je releva la mains puis l'éteignit, encore une fois, aucunes marque de brûlure ne fît son apparition... Je ferma les yeux et soupira en esquissant un large sourire pour finalement retomber en position allongé en ricanant.


- Ah ah ah.... Bordel de merde alors vous je sens que je vais vous adorer !

Je me relève, attrape le gâteaux qu'il me tends et croque un morceau.

- Si vous êtes d'accord, on pourraient finir le bras plus tard quand mes cours seront finis, on peut aussi commencer à mettre des rendez-vous en place. Qu'est-ce que vous en dites ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 130
Fantastique


 : C

MessageSujet: Re: " Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack] Ven 1 Juin - 19:50

" Sur ta peau, je suis un artiste."
____________________________________________________________________
Les prémices d'une guérison totale !




Edwin sourit. Voir un élève qui était si heureux était encourageant. Il fourra plusieurs gâteau dans son gouffre qui lui servait de bouche et hocha la tête.

" Pas de soucis Jack, sachez qu'en plus, pour les prochaines fois maintenant que j'ai des cellules de base, nous iront beaucoup plus vite, la douleur sera toujours présente car je devrais toujours enlever l’épiderme et le derme, mais nous iront plus vite et je m'arrangerais pour bien manger avant. "

Une fois que le jeune élève reprit totalement ses capacités cognitives, ils s'assirent au bureau programmant les différents rendez-vous. Cela devait lui paraître fou, savoir qu'un jour il retrouverai une apparence normal.
Ils programmèrent les rendez-vous des trois prochains mois. Trop s'avancer était risquer de faire annuler ou décaler des rendez-vous. Ils discutèrent encore un peu, et puis avant de le laisser partir le médecin lui précisa.

" Pour l'instant je te conseil de ne pas ébruité ta futur transformation. Lorsque cela sera visible tu pourras répondre aux questions de tes camarades, mais pour le moment j'aimerais que cela reste entre nous. Beaucoup d'élèves ont des cicatrices ou des blessures, je ne voudrais pas être submergé de monde à l'infirmerie, ni pas les médias. Je suis médecin urgentiste, pas chirurgien plastique. d'accord ?"

Le grand et beau-gosse de médecin attendit la réponse positive de l'élève. Être englouti sous une marrée de personne qui souhaitait faire disparaître des trace sur leur peau était une tache qu'il ne voulait pas accomplir. Où alors il leur grefferait des queues de sourit pour les punir.

Il sera la main du jeune homme et le laissa repartir à sa difficile vie d'ado.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: " Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack]

Revenir en haut Aller en bas

" Je suis le remède des tes maux..." [P.V Jack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La Heroe's Sup :: Les bâtiments d'apprentissage :: L'infirmerie-
Partenaires
dabberblimp"

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit