AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 403
Mystique


 : D

MessageSujet: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Lun 5 Fév - 14:55

Cela faisant maintenant plusieurs minutes que j'avais fui l'école, sous ma forme intangible je me déplacer vite, trop vite même, j'avais pris une ligne droite jusqu'à l'appartement de M.Assad et je rebondissais de bâtiments en bâtiments, laissant des traces de sable derrière moi. Avec ce temps calme et le fait que pour une fois on ait pas de pluie, il était très facile de me pister.

Arrivé dans la ville basse après un rebond sur un toit je repris forme humaine marchant jusqu'à l'appartement de la personne qui m'entraînait. Il devait certainement être là, en général il tuait de jour si je me souviens bien.

"-Monsieur Assad vous pouvez m'ouvrir, c'est Raven ! J'ai besoin de vôtre aide ! Monsieur Assad?"

C'est bizarre, même après une ou deux minutes, pas un bruit, le connaissant il aurait au moins pester sur le fait qu'on le réveil en pleine nuit ou il aurait lancé une bouteille sur la porte en signe de mécontentement. Je décide donc de vérifier par les fenêtres, tout semble éteint, même la télé. Je décide de rentrer par l'interstice de la serrure.

Après une petite minute mon corps se reforme de l'autre côté de la porte, j'allume la lumière, l'appart est en bordel comme à son habitude, mais...Il y a quelque chose d'étrange, la seul plante de la maison semble totalement crevé, même si ça aurait pu être normal, ça se rajoute à de la bouffe à moitié pourrie sur la table, comme si M.Assad n'était pas venu ici depuis un moment.

Je comprends que ce que je fais actuellement est une infraction mais en même temps, il pourrait y plus grave que ça, il est peut-être arrivé quelque chose au tueur à gage. Je fouille la maison de fond en comble à la recherche de traces éventuelles d'un passage récent et finit par la chambre de Raphaël, un vrai foutoir, cependant je vois plusieurs choses sur son lit qui me surprenne, déjà, il est fait. Mais en plus dessus se trouve une mallette, son sniper, ainsi qu'une lettre, ou plutôt, un papier en mauvais état.

Je déplie le papier froissé et à chacune des lignes, je semble perdre de plus le peu de joie que je possède à chaque ligne. Dans la lettre écrite dans un anglais peu complexe, M.Assad annonce que si je trouve cette lettre c'est qu'il est certainement mort et que je peut récupérer ce qu'il a. Il parle sûrement de la valise et du sniper. Je chancelle tombant par terre fondant en larmes faisant tomber la lettre qui se replie à côté de moi.

Je sers ma tête, ne voulant pas que tout cela soit réel, mes pleurs se font de plus en plus fort alors que je me tiens la tête hurlant désormais, mes pouvoirs se déchaînant emplissant les pièces de milliers de grains de sables. Après plusieurs minutes à avoir rempli le sol de larmes, et la maison de sable, je me relève, passant mon bras devant mes yeux. Je range la lettre dans valise, ne regardant pas ce qui se trouve à l'intérieur et je met le sniper dans mon dos.

Je ressors comme je suis rentrer et m'arrête devant la maison, je pose la valise joignant mes mains, faisant flotter les particules de sable dans la maison, les faisant bloquer toutes les entrées, je ne laisserai personne à part moi rentrer dans cette maison. Après avoir finis cela j'entends un bruit pas loin et je m'oriente vers celui-ci, le visage rempli de peines et de fatigue, une main sur le sniper.

"-Qui est là ! Montre toi !"

Je tourne sur moi même pour esquiver un possible assaut qui pourrai venir de n'importe ou. Je dis à voix beaucoup plus basse.

"-J'en ai marre de cette vie, de cette ville...Faut que je parte, j'étouffe ici, quand je ne risque pas la mort, c'est les seuls personnes que j'aime qui se font fauchés..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ PT. EXPERIENCE : 150
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Mer 7 Fév - 11:05

La nuit, tous les Kiyoshi sont gris
Avec un air perplexe, un homme regardait une explosion de sable sortant d’un batiment, une brique de jus de fruits à la main, et des lunettes de protection scientifiques autours des yeux. On pouvait entendre un peu partout autours le bruit significatif qui indiquait que l’étranger n’avait plus beaucoup de boisson dans sa brique, et que sa paille cherchait les pauvres restes de son jus. A quel moment Kiyoshi avait-il décidé de parler à la 3ème personne ? Il n’en savait rien, et il devrait probablement arrêter… mais en même temps c’est plutôt pratique de parler à la 3ème personne… j’imagine que les bonnes choses ont toutes une fin.

Je sais pas ce qu’il fout dans ce bâtiment de la ville basse, un vieux amas de taudis les uns sur les autres pour donner la vague forme d’un immeuble… les humains et leur sens de l’art m’échappera toujours… est ce qu’ils considèrent que la pauvreté n’a pas le droit au beau ? Ce sont des concepts intéressants à observer.

Tiens, comme l’explosion me l’avait subtilement fait remarquer, notre petit électron libre était dans ce bâtiment, et il a probablement réveillé tout le quartier avec ses pouvoirs, la police va bientôt rappliquer.

Le voilà qui sort, il a trouvé de nouveaux jouets, dont un qui ne me plaira pas du tout, il ne m’a pas remarqué dans la pénombre, faisons en sorte que cela reste comme ça.

Après quelques pas, je donne un petit coup dans un caillou, pour tester ses réactions… il semble aux aguets, il se retourne et commence à hurler à son observateur mystérieux de se montrer… comme si j’allais m’amuser à détruire un build up aussi simplement, il faut soigner son entrée, gamin, c’est une des premières leçons du cours de ténébritude, tu manque d’entrainement dans cette matière aussi, on dirait.

Une cigarette s’allume dans la pénombre, révélant uniquement un point rouge à mon petit élève improvisé, un grand sourire se trace sur mon visage, ma canne commence à taper régulièrement sur le sol comme pour annoncer le début d’une pièce de théâtre, avec votre serviteur dans le rôle principal.

« Flower, Flower, Flowerrrrrrrrrrrrrrrrrr… »


Je ne suis plus qu’à moitié dans l’ombre, et je continue à avancer lentement vers mon jouet de ce soir.

« Tu sais, petit, pointer quelqu’un avec un fusil de sniper sans qu’il soit stabilisé au sol est une très mauvaise idée, le recul va juste faire que tu va t’étaler sur le sol au premier tir, en plus du fait que tu va rater ta cible à cause du mouvement. »

Mon haut de forme cache habilement mes yeux, et heureusement pour lui, il n’aimerait pas le regard que je lui lance.

« J’ai beaucoup pensé à toi, Flower, c’était particulièrement amusant de te voir t’énerver juste pour t’énerver, mais… disons que tes insultes me sont restés en travers de la gorge, gamin… tu devrais faire attention avec tes pouvoirs, si la police rapplique pas, tu auras de la chance…

Bon, qu’est ce que tu fichais ici, et surtout, y a quoi dans cette valise ? Me force pas à aller la chercher. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 403
Mystique


 : D

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Mer 7 Fév - 23:56

C'était finalement cette raclure de sous directeur qui se présenta devant moi, n'arrivant à parler qu'en faisant des railleries ou en voulant donner des leçons. Je leva mon arme face à lui retenant mes larmes pour arriver à tirer s'il s'approchait trop, mes yeux devaient briller. Je lâcha légèrement l'arme, c'est vrai, la police. Il se permis de me toiser et se penser en total contrôle de la situation. C'est alors que je reculais un peu le visant toujours.

"-Qu'est-ce que j'ai à perdre de toute façon si les flics arrivent? Je peux disparaître dans cette ville si je le veux. Et pour ce que je faisais ici...Je suis venu chercher de l'aide la ou je pourrai en trouver, et pour le reste, c'est pas tes affaires. Toute façon tu te moques bien de ce qui peut m'arriver. T'as essayé de me traquer parce que tu n'as pas envie de perdre le peu d'estimes que les gens ont en l'école, et surtout pour toi !"

Je chargeais l'arme et regardais dans le viseur me bloquant dans cette position pour être sûr qu'il ne bouge pas. Je faisais attention aux moindres sons devenant presque paranoïaque commençant à craquer, ce qui se ressentait dans ma voix, qui avait tendance à tendre vers le cri.

"-Je vais aller moi-même sortir de cette ville maudite...J'y ai perdu le peu que j'avais. Je voulais protéger les gens mais apparemment le sort en a décider autrement car je ne peux protéger personne que j'aime ! Et puis dès que j'essaie les gens, je tombe sur plus fort que moi...Bien plus fort...Et la, aucun héro pour nous aider."

Je posa l'arme à côté m'avançant vers lui lentement levant la tête, mon visage crispé par la colère, la haine et la tristesse.

"-Parce que vous vous êtes permis de critiquer ce qu'on a fait face à Carnage...Mais vous pensiez faire mieux, et ces fils de pute qui ont failli nous faire mettre en taule le penser aussi? On a failli crever là-bas pour essayer de protéger des civils et c'est pas assez. Normal, si vous, vous n'aviez pas envoyés de simples élèves pour une mission qui est limite suicidaire pour des légendes, ça ne se serait peut être pas passer comme ça ! Donc vous n'avez aucun droit de venir me faire la morale au vu de vos choix, bien plus que douteux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ PT. EXPERIENCE : 150
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Jeu 8 Fév - 10:48

L’ombre de la haine, face à un petit lapin
Il n’a toujours pas compris, huh ? je crois que je vais devoir y aller un peu plus violement avec ma manière de lui enseigner… Il n’a même pas répondu à une seule de mes questions précisément, il est trop occupé à se plaindre sur son sort et à rejeter ses échecs sur la première figure d’autorité.

Et il continue à me pointer avec son gros joujou… est ce que quelqu’un lui a appris pourquoi on ne peut pas faire de quickscope à bout portant dans la vraie vie ? Et surtout, où il avait trouvé un machin pareil ? Ça m’avait l’air d’être de la bonne qualité, ce bousin…

« Bon, je crois pas qu’on s’est compris, je suis pas venu pour te voir te plaindre de tes propres échecs, surtout sur une mission que toi et ton camarade avez fait de votre propre initiative, depuis une rumeur infondée, sans prévenir un seul professeur… Vous aviez de la chance que Fried soit là pour sauver le bout de chair que vous êtes, il n’avait aucune raison de vous suivre à la base. On vous demande de suivre un parcours précis pendant vos patrouilles, entre autre en évitant les zones ou des choses dangereuses pourraient se produire. »

Tiens, ma clope arrive déjà au bout de sa courte vie, RIP in peace, bro, tu m’auras tenu compagnie et chaud pendant cette aventure, mais je dois continuer seul sur le chemin que j’ai emprunté.

« Mais je ne suis pas là pour ressasser le passé, je suis là pour : réponse un, te ramener à l’école et on en parle plus, réponse deux, te stalker parce que j’aime te voir dormir, réponse trois, te faire un cours de philosophie du héros dont tu te souviendras pendant des siècles. »

« Si t’as toujours pas compris, la bonne réponse est la trois. »


« Premièrement, je crois que tu ne sait vraiment pas à qui tu as affaire, car, concernant ton échec, j’ai déjà fait mieux il y a longtemps, j’ai attiré Dark Hours là où il ne blesserait personne, avant de l’affronter, donc oui, j’ai déjà sauvé des civils, et tu sait comment je l’ai fait s’écarter des gens ? La fuite, car battre en retraite est parfois la meilleure solution. »

« Deuxiemement, tu vas lâcher ce fusil, même si tu sais t’en servir, nous sommes des héros, pas des punisseurs, est ce que tu comprends la différence ? Je ne crois pas. Un punisseur, c’est un type qui finira seul, sans personne pour l’aider, car il a décidé de faire ce qu’il voulait en massacrant des criminels parfois innocents. Un héros, c’est un type qui est là non pas pour punir, mais pour sauver. Le héros ne va pas chercher l’affrontement comme tu l’as fait, et comme tu le fait encore. S’il y a une solution pour sauver un plus grand nombre de personnes, ou si il peut raisonner quelqu’un, il n’hésitera pas à choisir. »

Toujours insensible à mes paroles, j’ai l’impression, j’aurais dû m’en douter, il n’est tout simplement qu’un enfant. Et un enfant ne comprend pas l’autorité avant de se la prendre en pleine face.

« Tiens, on va jouer à un jeu, toi et moi. Tu va essayer de placer une attaque sur moi, et me toucher, et moi, je vais essayer de te battre, sans même utiliser mon propre pouvoir, qu’en dit tu ? Je te laisse même essayer de porter le premier coup. »

Héhéhéhé… j’insiste sur « essayer ».


Dernière édition par Kiyoshi Tsukito le Dim 11 Fév - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 403
Mystique


 : D

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Sam 10 Fév - 18:48

Le sous-directeur tentait de me faire une façon de morale face à laquelle je restais de marbre, c'est vrai ce qu'il disait mais nôtre passage au tunnel n'aurait pas empêché cette bête de massacrer des innocents, il en aurait tué encore plus si personne ne serait intervenu. D'ailleurs il tentait aussi de m'impressionner en relatant de ses exploits avec Dark Hours...Mais bon, sur ça, j'ai des doutes. Je ne pense pas qu'une personne telle que lui puisse faire ça. Il est beaucoup trop arrogant pour ça. Il pense aussi me donner un cours de philosophie du héro, mais très clairement c'est une bonne excuse pour tenter de me casser la gueule.

De toute façon je n'ai plus rien à perdre, je peux me déchaîner autant que je veux, c'est ironique quand-même, moi qui voulait devenir héro vais sûrement finir en taule, ou alors mort. Cette pensée m'emplit de détermination, je ne dois pas perdre, je ne peux pas perdre ! Mais alors que je pensais à ça une idée me vint. Un sourire se dessinait sur mon visage. Je pris la parole, une sourire tordu par la tempête de sentiments contraires en moi.

"Qui vous dit que j'ai envie de jouer? Cette fois j'ai peut-être envie de fuir, comme vous, monsieur le professeur de philo. Mais bon...Je vais faire preuve de courage. Juste une chose, vous pensez me punir ou essayer de me sauver? Pour reprendre vôtre définition de héro !"

Disant cela je n'avais pas envie d'entendre sa voix narquoise à nouveau. C'est alors que je courrais vers lui envoyant des milliers de grains de sable, mon but? L'aveugler, ça devrai l'entraver pas mal. Mais pour être sur que s'il esquive ça il prenne tarif je maintenais du sable en l'air, beaucoup, histoire que peu importe ou il bouge sa vue soit gênée. Je courrais vers lui m'arrêtant au dernier moment. Donner un coup de poing, c'était trop simple, en plus même sans me voir il pouvait m'entendre. Je frappa donc sa jambe gauche sur laquelle il semblait s'appuyer un peu plus pour écraser son genou et casser l'os. C'était risqué car si il me voyait il pourrait facilement esquiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ PT. EXPERIENCE : 150
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Sam 10 Fév - 19:42

Pas si vite, on a à peine commencé...
Après une tentative plutôt pathétique mais néanmoins notable de mal parler à son adversaire, voilà que l’homme sable tente une technique plutôt intéressante (pour ne pas dire déjà vue) d’aveugler son adversaire, le temps de lui donner un coup. En temps normal j’aurais juste figé les grains de sables dans les airs, mais là, je devais lui expliquer deux trois trucs.

« Première leçon de combat, un don ne fait pas tout, loin de là. »

Je sors d’une poche de ma veste l’arme ultime face à cette mini tempête de sable, cet artéfact réduisant fortement l’aveuglement par particules… qu’on appelle lunettes. Je les mets sur mon nez, et malgré que ce ne soient que des lunettes de bureau, elles sont largement suffisantes pour réduire la quantité de sable m’obstruant la vue.

Pendant ce joli moment, je voyais le gamin foncer vers moi, s’arrêter juste devant, et tenter de frapper son très cher professeur à la jambe, il pensait probablement pouvoir compter sur l’effet de surprise, et mon incapacité à voir, malheureusement pour lui, il avait oublié que je portais ces verres portables sur monture régulièrement à l’académie.

« Trop impétueux, Flower. Un ennemi qui te laisse porter le premier coup s’attend à être frappé. »

Une danse mortelle s’engagea alors, son poing sembla frapper une cible n’ayant jamais réellement existé. Un petit contournement par la droite pour passer dans son dos. Le bout de ma canne, dont je n’avais toujours pas montré le secret (dégainer un katana contre un sale gosse, franchement) se colla contre son dos, avant de l’envoyer vers le sol. L’élan qu’il s’était donné lui porta préjudice, ne lui permettant pas de résister à cette poussée soudaine provenant de son dos.

« J’imagine que tu ne va pas abandonner pour une petite poussotte, si ? »

Ce côté blagueur qui semblait me caractériser selon les élèves disparaissait peu à peu. Le gamin s’était relevé… il semblerait qu’il a envie de continuer. A sa guise, j'ai des millénaires d'entrainement à presque tous les arts martiaux existants, il ne va pas pouvoir me toucher comme ça. Je pars avec un avantage indéniable, je connais ses pouvoirs et ses capacités, lui non, voyons si il arrivera à dépasser cet handicap.

« Sache que j’ai quelque chose que tu n’as toujours pas : l’expérience. J’ai affronté d’innombrables gens comme toi, qui se croyaient invincibles car ils savaient un peu se battre, tous ont échoués à ne serait-ce que me porter un coup. Si tu veux que je reconnaisse un minimum tes chances face au géant du tunnel, va vraiment falloir faire mieux que ça. Tu veux peut-être retenter ta chance ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 403
Mystique


 : D

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Sam 10 Fév - 21:35

Il avait comme je le pensais prévu mon coup, et bien même, avant que je ne le vois il m'avait poussé avec sa canne me faisant mettre un genou à terre. Il se permis même une petite remarque, sûrement heureux d'avoir utilisé ses années de vie pour arriver à mettre un enfant à terre. Pathétique ! Je laissais ma main tomber mollement sur le sol regardant les alentours. J'étais déterminé à au moins le toucher, et pour cela pas de quartier. D'ailleurs dans ce quartier il y avait un véhicule de déneigement, avec du sable ! Je fis léviter son contenu jusqu'à moi, alors que le sable encore en l'air tombait sur le sol, se mêlant aux flocons de neige qui recommençait à tomber.

Le sable qui flotta jusqu'à moi pris la forme de renforts pour mes poings, je n'aurai pas besoin de forcément le frapper de mes propres poings, je pourrai propulser mon sable, il est peut-être fort et à des années d'expériences, même moi, j'ai de l'inventivité à revendre ! Même si la, vais commencer par du basique, je cours vers lui et saute avant de transformer le sable servant de renfort en une batte. Bien sûr il n'a pas de mal à la bloquer mais c'est au moment qu'elle le touche que je passe rapidement derrière lui sous forme de sable pour essayer de lui donner un coup de poing dans le dos disant pendant que le coup s'approche dangereusement de lui.

"-N'essayer pas de me prendre pour un crétin ! Vous aussi vous vous sur-estimer !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ PT. EXPERIENCE : 150
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Dim 11 Fév - 0:26

Round 2, toujours un échec.
« Hé hé hé hé hé… Ce qui va te surprendre, c’est que je ne sous-estime personne ici. Et je ne sur-estime encore moins quelqu’un. »

De toutes les villes qui utilisent du sel pour déneiger, il a fallu qu’on se trouve dans une ville qui déneige à coup de sable… Er, ça va rendre les choses un peu plus compliqués. Juste un peu.

Il utilise le sable pour renforcer ses attaques… Il bluffe. Pourquoi renforcerait-il ses attaques si son seul but est de me toucher ? Il lance un assaut en formant une arme avec son pouvoir, une parade simple suffit à contrecarrer son assaut, mais comme je le suspecte, me toucher avec une technique aussi mollassonne n’est qu’une diversion, mais on ne surprend pas quelqu’un qui s’attends à une attaque fourbe. Il apparait derrière moi, sa technique de déplacement va devenir un peu embêtante. Juste un peu.

Un coup de canne derrière moi, visant l’estomac, me permet de couper la respiration de mon adversaire le temps de m’éloigner assez pour ne pas avoir de pression trop forte sur moi. J’attends quelques instants que son souffle revienne, en faisant tourner ma canne comme une toupie.

« C’est bon, tu as compris que c’est même pas la peine d’essayer ? Ou il faut encore que je te montre que tu es LOIN d’être le plus fort ici. Tu veux être un héros, ça tombe bien, c’est mon job de les former. Malheureusement tu rejette l’autorité de ceux qui sont passés par là avant toi. »


Je soupire un moment. Il semble qu’il veut toujours essayer, et qu’il n’a pas montré tout son attirail… ça tombe bien, moi non plus, loin de là…

« Si tu veux sauver des vies, c’est pas de cette façon qu’il faut s’y prendre. Rien que le fait d’accepter mon jeu est une preuve d’échec. Si tu avais refusé, j’aurais été heureux : tu n’aurais pas lancé un combat inutile. »

Je me reprépare à une tentative d’assaut de mon élève pour un soir… il semblerait qu’il croie que je l’humilie juste pour le plaisir… Il ne comprend toujours pas. Le seul qui s’enfonce dans l’humiliation, c’est lui.

« L’académie a échoué, elle n’a pas su faire de toi un héros, en tant que directeur adjoint, j’en prends l’entière responsabilité… Et la responsabilité de te remettre un peu sur les rails. Juste un peu. »

Pourquoi je perds mon temps avec ce gosse, déjà ? L'ancien Yumigami l'aurait envoyé valser depuis un bon moment déjà... Je suis devenu trop gentil, faut croire.

Allez, approche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 403
Mystique


 : D

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Dim 11 Fév - 1:29

Il me disait qu'il ne me sous-estimais pas, bien sûr, après il balança une pique bien placé. Bien sûr elle ne me faisait rien, il pensait que je me sur-estimais? C'est pas de la confiance en lui mais un ego de trois pieds de long qu'il a cet homme ! Il arriva encore à me repousser, normal, ça me fit même sourire, intérieurement je m'amusais bien, enfin un crétin qui arrivait à me tenir tête, ça faisait du bien d'avoir du répondant. Depuis Carnage et cette fille, Sloane je crois, bon peu importe ! Son coup de canne me fit vaciller coupant ma respiration le temps d'un battement de cil.

Il essayait de me faire comprendre que dans ma position je n'étais pas le plus fort et qu'il allait devoir me former. Un sourire se dessinait sur mon visage. A travers celui-ci, la haine se mêlant à la colère avec une pointe de désespoir donnait une fragrance merveilleuse à ce moment une saveur exquise. Ce moment d'extase par le combat me faisait oublier la mort prématuré de mon mentor, l'arrivée des flics, il n'y avait que lui, moi, mon sable, et bien sûr mon environnement. J'étais un mania du combat à mi-distance mais aujourd'hui autant se déchaîner, puisque c'est ce qu'il veut. Souriant je courais vers lui et dis avant de me crée une épée de sable maniable à une .

"-Vous avez raison, vous êtes plus fort et expérimenté que moi... Cependant autant rester déterminé, si ce combat comme vous l'avez dis à pour but de me tester...Autant vous montrez ce que je sais faire !"

Je commençais à attaquer de manière quasiment animale. Je ne retenais aucunement et frapper en enchaînant de nombreux coups d'une violence sans borne utilisant à la fin une technique que j'allais tenter. Lancer mon épée sur lui à bout portant pour le distraire. Mais pas vraiment pour le toucher avec. Lorsque la lame s'approcha elle se sépara en plein de petites dagues qui volèrent vers lui. Pendant ce temps je partis en forme de sable chercher le sniper et courrait sur lui. Et alors que j'arrivais à très courte portée je levais l'arme, un sourire démon, comme si je voulais lui arracher les tripes et les rependre apparut sur mon visage. Je tira à bout portant, normalement ça aurait du m'exploser le corps en me projetant très loin, malheureusement pour toi mon pote, suis un homme sable. A peine pensait, à peine partit...La balle hein, pas lui ! Quoique, la bastosse devrai pas l'amener loin des portes de la mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ PT. EXPERIENCE : 150
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Dim 11 Fév - 15:04

Round 3, essaye encore
Aaaaah, je le sens, il le sent probablement aussi, ce bonheur dans la furie du combat, cette envie de massacrer son adversaire, d’écraser tout son être et ce qu’il représente, et cette forme de béatitude monte doucement en lui. S’il avait été un ennemi, je lui aurais probablement arraché un sourire sadique, je me serais battu sérieusement, j’aurais dégainé ma lame… Mais ici, c’est un potentiel héros qui sent monter cette transe, et c’est encore une fois une preuve d’échec. A quel point ce gamin a sombré dans ses propres erreurs pour tomber si bas ?

Il compte sortir l’artillerie lourde, hein ? Je me doutais qu’il n’utilisait pas tout, voyons ce qu’il est capable de faire quand il ne se retient pas…

Il fonce sur moi avec une épée faite en sable. Evidemment que c’est un piège, fabriquer une lame dont le but est de trancher, avec du sable, ce n’est pas possible que cela marche. Ah bah tiens, il l’utilise en tant que projectile, c’est une idée intéressante… Ah, en dizaines de projectiles ça peut poser problème, effectivement… mais petit, ce n’est que du sable, ce n’est pas en essayant de m’en lancer que tu arriveras à quoi que ce soit. Je me déplace comme un serpent entre tous ces petits projectiles, si bien que cette façon de bouger pourrait presque faire croire que mon don est l’agilité, alors que tout cela n’est qu’un résultat de plusieurs millénaires de jeux avec la mort.

A peine ai-je finis mes cabrioles, qu’un amas de sable transportant un sniper se point en face de moi, me vise, et se prépare à tirer. Je lui ai pourtant expliqué que… Oooooooooooh… je vois, il compte utiliser ses pouvoirs pour porter un coup à bout portant avec son sniper… mais c’est pas une bonne idée, et je vais lui montrer pourquoi.

Alors qu’il se prépare à tirer, il est partiellement en sable, pour éviter de se prendre le recul, mais il suffit d’un coup de pied bien placé sur l’arme, pour que le tir dévie. Raven n’a pas assez de poigne sur l’arme pour pouvoir empêcher le sniper de bouger.

Il semble qu’il commence à perdre son sang froid à force de se plonger de plus en plus dans le feu de l’action, ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’il ne tombe d’épuisement. Mais ne relâchons pas notre attention, c’est maintenant qu’il va devenir dangereux.

Je regarde tranquilement le petit en train de s’énerver, il a vraiment l’air de, plus que de simplement toucher, de me mettre complètement à terre, voire de me tuer… bah, qu’il essaye.

« Déjà fatigué ? Je pensais que tu devais venger ta famille… Ou peut-être que c’est juste une excuse pour toi. Peut-être que tu veux juste frapper des gens pour passer ta frustration. »

« Pathétique. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 403
Mystique


 : D

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Dim 11 Fév - 17:01

Merde ! Un seul de ses coups de pied à réussi à dévier l'arme l'envoyant voler quelques mètres plus loin, c'est plus mal, la balle lui aurait certainement exploser le crâne et devoir ramasser ses miettes et être en taule à cause de lui m'aurait fait chier. Après cela je recule de quelques mètres évaluant la situation, je n'ai plus beaucoup d'énergie, il va falloir la jouer fine pour que j'arrive à lui infliger des dommages dont il se souviendra. Je me reforme en un humain correcte avant qu'il ne fasse l'ultime sacrilège, osez s'attaquer à ma famille. Le seul vestige qui rester à peu près de mon humanité venait d'être piétinez par ce connard, plus aucune retenue, je relâche tout.

Juste après ses insultes le sable commençait à tournoyer autour de moi, semblant crée une mini-tempête. Le sable du véhicule de déneigement était comme attiré dans la tempête la renforçant. De le tempête semblait émergé bientôt deux grandes mains, de 4 mètres de long. Elles étaient à 2 mètres et je les maintenaient grâce à ma colère, la tempête s'estompait doucement me faisant apparaître, couvert de sable cachant tout mon corps. Je voulais le tuer, l'arracher le trancher. J'avançais lentement un seul mot à la bouche.

"-Je vais te déchirer...T'arracher...TE BROYER ENTRE MES GRIFFES"

Je lever les grandes griffes de sable courant vers lui les abattant sur lui prévoyant même que s'il arrive à sortir, tout le sable allait se ruer sur lui pour le broyer. La seule envie que j'avais, c'était de sentir son sang nourrir mon sable, et pouvoir éclater son crâne sous mes bottes. Plus rien ne comptait à partir de ce moment, je me fichais que mon pouvoir était en train d'écraser mon propre corps, et mon sable de peser trop sûr moi...Il fallait qu'il se taise, pour toujours ! Je lui ferai payer ses mots aux centuples !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ PT. EXPERIENCE : 150
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Dim 11 Fév - 18:34

échec.
Même pas capable de garder son sang-froid face à une pique bien placée… Il n’est pas près de devenir un superhéros… tous les défauts possibles, il les a. Il n’y a rien à garder en lui. J’ai essayé de lui trouver des bons côtés, pourtant, mais on dirait qu’il ne veut juste pas au moins essayer de devenir quelqu’un de meilleur…

Navrant, il n’a ni respect, ni sens du devoir, ni même un minimum de self-control. Il faut croire que la Heroes Sup ne peut pas réussir à tous les coups à créer de bonnes personnes. Le voilà qui hurle à la mort, il veut tuer, bah voyons, si tu savais combien ont essayés. Il est en train de se détruire lui-même, juste pour essayer de garder un minimum de fierté, d’amour propre… C’est vraiment ça qu’il voulait, quand il a rejoint l’académie ? C’est ça qu’il avait toujours voulu devenir ?

Ce gosse a finalement gagné le combat… Il a réussi à venir à bout de ma patience, il n’y a rien à conserver.

L’échec fonce sur moi, hurlant à qui veut l’entendre qu’il va me déchirer, me broyer. Quelques mètres… quelques centimètres de moi… annulation.

Le sable finalement part en formant une triste danse autours d’un gosse hébété par la situation, et brisé par son propre pouvoir. Le sable se fige en l’air de par mon pouvoir. La scène semble figée dans le temps, plus rien ne bouge. Il me suffit de pousser un peu avec ma canne pour que l’échec tombe à la renverse, il n’a plus de force pour tenir debout.

« Oui, j'avais dis que je ne me servirais pas de mon pouvoir, mais de un, tu as essayé de me tuer et je n'ai rien dis, de deux, tu étais en train de te détruire toi-même avec ton propre pouvoir, et je tiens à la santé de mes élèves. »

Après un bref regard, je commence à retourner à ma voiture, je prends le sniper, et la valise. Je ne sais pas d’où il les tient, mais il n’a pas de permis de port d’arme, et j’ai pas envie de savoir d’où il les tient, mais ce n’est probablement pas à lui. Je rapporterais tout ça autre part, probablement dans un local de la Sup. Je me retourne vers lui, il n’a toujours pas assez de force pour se lever.

« J’aurais essayé… Mais tu n’a vraiment rien d’un héros. Et maintenant tu comprends à peine le début de la vraie raison de ma poursuite. Je suis pas là pour t’humilier, j’ai jamais été là pour faire du mal à des gosses. Je suis là pour leur montrer la voie. Mais malgré tous mes efforts, tu ne veux pas t’y engager… Tu es un enfant, grandis un peu, ça te sera utile plus tard dans la vie. Si tu n'es pas capable de rester calme face à l'adversité, si tu n'es pas capable d'éviter un affrontement inutile... Alors tu n'es pas un héros. »

Je pose la valise que possédait Raven sur la banquette arrière de la voiture, avec le fusil. Les sirènes de la police commencent à résonner au loin. Il est trop faible pour fuir, et s’il se fait prendre au beau milieu de ce carnage de sable, il sera dans de gros ennuis, et la Sup ne l’aidera pas deux fois… Je me mets au volant de la voiture.

« Bon, tu montes, oui ou merde ? Je vais pas attendre toute la journée non plus. J’ai des papiers à remplir, moi. J’ai des trucs à faire, et des absences d’élèves à excuser… genre celle de ce soir. La porte arrière de la voiture est toujours ouverte. Tu peux aussi rester là, à te lamenter sur ton sort, et garder ta fierté d'être invincible, mais ça n'avancera rien, Raven, tu va juste t'enfoncer plus profondément dans tes erreurs. »


C’est sa dernière épreuve pour ce soir, celle qui indiquera s’il peut encore être un minimum sauvé de lui-même… me déçoit pas encore une fois, s’il te plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 403
Mystique


 : D

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Dim 11 Fév - 21:53

Tout ne se passa pas bien, lorsque je fus arriver près de lui, tout se suspendit, mes grains de sable qui se préparaient à écraser son corps restèrent juste en l'air avant de tomber sur le sol, ceux qui recouvraient et écrasaient mon corps, tombèrent eux aussi. Malheureusement une bonne partie de mon corps avait été écrasé par la puissance du sable. Mes poumons me faisaient affreusement souffrir, et mon bras gauche ne semblait plus vouloir répondre. Il me poussa simplement avec sa canne me faisant tomber à terre sans que je ne puisse rien faire. Je tomba droit la tête s'écrasant, regardant sur le côté. Le sable s'était comme moi, éparpiller à terre. Je me sentais partir alors que le sous-directeur me parlais.

Pourquoi...Est-ce que j'avais perdu? Il avait raison, je n'étais qu'un crétin obnubilait par sa soif de pouvoir...Et je le suis toujours, je n'ai jamais rendu personne fier car ça devait me sembler plus simple de se complaire dans la médiocrité et de ne pas devoir affronter la dur réalité. J'avais été longtemps seul, mais aujourd'hui des gens essayaient de m'aider, lui aussi, avant, je pensais que c'était vain mais finalement...J'en ai besoin. Tsukito me laissa une dernière porte ouverte, une dernière chance de ne pas le décevoir, monter avec lui, ou tenter de rassembler mes dernières forces, et ma haine, pour m'enfuir avant que la police n'arrive.

Je me mis sur le côté, des larmes coulant de mes yeux, comme la neige tombait du ciel et ressembla mes dernières forces pour me lever. Je n'avais pas l'air blesser au départ, mais le sable qui recouvrait mon corps dévoila des marques de lacération sur tout le côté gauche de mon corps. Mon propre pouvoir m'écrasait, ma haine avait commencé à me consumer, s'il ne m'avait pas arrêté, peut-être qu'à l'heure qu'il est je serai déjà...Il ne fallait pas que j'y pense. Je titubais alors que, de mes plaies, beaucoup de sang coulait. J'avançais lentement vers la voiture, il ne devait pas penser que j'étais autant blesser. Je tentais d'accélérer alors que ma jambe, elle, semblait prête à s'arracher. J'arrivais finalement à la voiture, il pouvait me voir, couvert de sang sur tout le côté gauche, et les habits comme, arrachés par le sable.

J'avais pitié de moi-même à travers son regard, je ne pus le soutenir, ni son regard, ni ce que j'étais devenu, mes larmes continuaient de tomber en silence alors que je rentrais dans la voiture m'asseyant sur le siège de derrière lutant pour ne pas m'effondrer. Comment est-ce que j'en étais arrivé là...? Avec les dernières forces, j'articulais ces quelques mots alors que mon corps commençait à partir en sable.

"Désolé...D'être un poids mort...Pour l'académie..."

Je ne voulais pas tâcher sa voiture et je n'avais quasiment plus de force pour maintenir une force humaine. La moitié de mon corps se confondait en un nuage de sable alors que j'essayais de terminer ce que je pensais être mon requiem.

"Mer...ci"

Ma voix n'avait réussi qu'à dire cela avant que je m'effondre, ayant perdu connaissance...La partie gauche de mon corps, si elle était encore là, m'aurait peut-être amené aux portes de la mort...Mon don m'a encore une fois, sauver la vie...Mais à présent, je ne me reposerai plus sur celui-ci. Je ne suis pas juste un pouvoir, un doté parmi les autres, un nom dans une liste. Je suis Raven, et je crois que c'est le premier jour, que je le suis vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ PT. EXPERIENCE : 150
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito] Sam 17 Fév - 1:09

Bonne nuit les petits
L’enfant turbulent essayait de dire quelque chose à travers le sable qui s’écoulait de lui, mais à quoi bon l’écouter ? Ses blessures rendaient ses propos impossibles à ne serait-ce qu’être audibles. Son pouvoir avait aussi des vertus de préservation semblait-il. Il faut croire que l’enfant avait vraiment plus de ressources que je ne lui en avais accordé, ou alors que ses réflexes de survie étaient développés.

Il faut croire que l’enfant s’était évanoui, car seul le son du moteur et des sirènes de police en approche berçaient la nuit. J’avais largement le temps de partir avant que tout cela ne dégénère avec la police. Il faudra pourtant trouver une explication aux blessures de l’enfant, et cela risquerait de le compromettre. Bientôt les sirènes de police s’effacèrent et il ne restait plus qu’un silence dans cette immense capitale qu’était Laurel. Je me retournais vers le gamin allongé à la banquette arrière pour voir comment il allait, mais il semblait s’être endormi. Son propre pouvoir avait failli le détruire, et ce même pouvoir l’empêchait d’aggraver son état actuel… quel étrange phénomène que ceci.

Arrivé à la Sup, je pris le gosse inconscient et l’amena à l’infirmerie… Le nouveau médecin n’était pas là, alors je lui laissais une petite note.

« Monsieur Bonners, voici l’élève Raven Flower. Après quelques circonstances fâcheuses hors de l’académie, il perdit le contrôle de son pouvoir, ce qui lui a valu de graves blessures. Après quelques observations, son pronostic vital n’est pas engagé, mais il n’empêche que ces blessures sont quelque peu préoccupantes. Excusez que je ne puisse pas vous remettre l’élève en personne, mais j’ai quelques rapports urgents à remplir sur cette affaire.
Bien à vous,
Kiyoshi Tsukito, directeur adjoint. »


Voilà pour Flower. Après un bref regard, je prépare un rapport sur la situation. J’imagine qu’il faudra expliquer tout le grabuge que cela aura causé, et je n’ai pas envie que ce gamin se fasse expulser alors qu’il commence à peine à revenir sur de bons rails.

Le rapport prit un moment à être rédigé, surtout que je devais désincriminer le plus possible Raven dans ce rapport. Et ce ne fut pas de tout repos… mais je pense qu’avec ça, il devrait s’en tirer pour quelques heures de colle après son rétablissement, pas plus.

J’ai vraiment trop de temps à perdre je crois… pourquoi je suis allé empêcher un sale môme de foutre sa vie en l’air ? tout aurait été plus simple si je l’avais laissé crever au fond d’une fosse.

Pourquoi j’essaye de sauver les humains à la base ? Pourquoi leur vie aurait-elle un sens à mes yeux ? Il n’allait pas mourir, juste finir en prison pour le restant de ses jours.

Oh well… C’est pas plus mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito]

Revenir en haut Aller en bas

La fuite d'un élève turbulant [Ft Tsukito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: La ville basse-
Partenaires
dabberblimp"

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com