AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ PT. EXPERIENCE : 564
Inné


 : B

MessageSujet: Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1] Jeu 8 Fév - 1:27

L'antre du docteur...







■ Résumé■



(Début de l'event ici)

Xann Norwood est porté disparu depuis maintenant bien longtemps. Les investigations commencent après qu'il ai laissé un message étrange au sous-directeur de la Sup, le liant apparemment au criminel se nommant Bloodshed. Après avoir fouillé son bureau, Lilou, Klaus ainsi qu'Osvaald Dorian décide donc d'aller fouiller son bungalow.





■ L'absence se fait toujours sentir... ■



Vous entrez, plus ou moins par vos propres moyens pour certains, dans le logement privé du psychologue de la Heroe's Sup. La première chose qui vous frappe une fois à l'intérieur, c'est certainement la propreté du lieu, ainsi que l'odeur d'encens qui plane dans l'air. Malgré le temps qui est passé, la fragrance est toujours présente, témoin des habitudes du locataire des lieux. La salle de vie commune ainsi que la cuisine sont très peu personnalisée, la seule touche de déco présente étant les nombreuses plantes vertes et autres fleurs. Concernant les chambres, vous remarquer que l'une d'elle a été reconvertie en pièce de travail annexe, tandis que l'autre fait effectivement office de chambre pour Xann. A vous de voir par où commencer vos investigations.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ PT. EXPERIENCE : 849
Inné


 : D

MessageSujet: Re: Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1] Sam 17 Fév - 18:20



Le Bon, la Brute et la Truande


La demoiselle ne comprit que le plus important, Klaus venait avec elle, le directeur adjoint continuerait de faire semblant et joujou et eux ils pouvaient partir. Tout le reste fut très confus et ne paraissait pas avoir une importance particulière.

Aujourd'hui c'était la journée nationale des pamplemousse.

En l'honneur de ses agrumes, Lilou continuerait d'être amer.

Elle répondit poliment et positivement à l'interrogation à la directrice. Elle aurait pu débattre avec elle du fait que Lilou était digne de confiance, qu'elle l'avait toujours été, elle n'avait rien fait pour lésé l'école, elle n'avait jamais tué personne, depuis le début elle avait des notes qu'on peut qualifier de bonnes, voir très bien, elle avait commencer depuis quelques mois déjà un double cursus universitaire pour finir son master. Donc oui on pouvait lui faire confiance.

Ils ne souhaitaient pas qu'une personne inconnue et qualifiée les aident à retrouver un membre du personnel, par contre ils ne mettaient en place des recherches qu'à l'instant où une élève prenait contact, et en plus ils laissaient leur élèves "enquêter" !

Pourquoi ne pas réunir les membres du personnel et le faire eux-même ?

L'équipe éducative ignore où va découler cette affaire, pourtant, mise à part, les questions de confiances, rien ne les perturbent. Une déclaration de disparition aurait clairement pu être faite à la police.

Enfin, comme disait son grand-père Sergueï :

" Ce n'est pas avec des Si qu'on refait le monde, alors relèves toi et va régler ton problème."

Oui, son papy russe aimait à réinventer les expressions courrantes.

Lilou et  son colocataire sortirent, devant adossé à un mur Osvaald. Lilou s'occupa des présentations entre Osvaald et Klaus, elle lui résuma concisement ce qui c'était déroulé plus tôt. Elle leur proposa de prendre sa voiture pour les guider jusqu'au logement du psychoogue. Elle laissa Osvaald choisir de les suivre avec son véhicule ou monter avec eux.

Durant le trajet elle les informa que la direction les avait autorisé mais sans leur confier de double. Soit ils pourrait en trouver une sous un paillasson ou un pot de fleur, soit il ferait avec les moyens du bord.

Au bout de quelques minutes à peine ils arrivèrent. Le bungalow de M. Norwwod n'était pas bien différent des autres, à l'extérieur du moins.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Ich bin hier ~ Jam këtu ~ أنا هنا ~ Ovde sam ~ 我在这里 ~ 나는 여기에있다 ~ Olen täällä ~ Tha mi an seo ~ Είμαι εδώ ~ אני כאן ~ मैं यहाँ हूँ ~Aku di sini ~ Ég er hérna ~ 私はここにいる ~ Hie ego sum ~ Eto aho ~
Kei konei au ~ Jeg er her ~ Men bu erdaman ~ من اینجا هستم ~
Я здесь ~ Halkaan ayaan joogaa ~ I'm here ~ Estoy aquí ~ Mimi niko hapa ~ ฉันอยู่ที่นี่ ~ Tôi ở đây ~ Buradayım ~ Ngilapha







~ Je suis là ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : En train de bosser.
❝ PT. EXPERIENCE : 422
Non doté


 : A

MessageSujet: Re: Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1] Dim 18 Fév - 4:17

La Heroes sup. Réputé comme étant une référence en terme d’éducation. Une immense structure remplie d’imbéciles et d’incompétents. Je pense sincèrement que si tout les marmots qui pètent du feu recevaient un entraînement stricte, il n’y aurait pas de problème par la suite. Mais bon, ce n’est pas vraiment un débat sur les dons, mais plus l’éternel débat sur l’éducation. Doit on laisser une femme dont la réputation transcende les alentours des machines à cafés, et un sous directeur aux allures de clowns gérer autant de potentiels criminels dangereux ? C’est pas moi qui décide. Heureusement d’ailleurs. Sinon ce serait vite réglé. Enfin …

J’observe d’un oeil inquisiteur les quelques élèves et membres du personnel postés devant l’immense entrée. Ca doit être un boulot pénible de rien branler toute la journée. Rentrer le soir en se posant la seule question de son importance dans le processus. Je mettrais ma main à couper qu’avec un peu de préparation, ça doit pas être bien difficile d’y rentrer. Mais bon, ça reste une école, on leur demande pas non plus un système de sécurité ultra-élaboré.

Entre deux bâillements d’ennuis, j’aperçois la silhouette de la personne qui m’a arrachée de mes activités de “repos” ce matin. Elle est accompagnée. Je fronce légèrement les sourcils. Je la salue, lui aussi. Le type à ses côtés semblait être Klaus, son colocataire. Il à pas l’air bien futé, mais pas idiot pour autant. Etant venu à pieds, je suis monté dans la voiture de la demoiselle. Pendant le court trajet, elle m’expliquait la situation. La sup ignorait visiblement tout les protocoles légaux de recherche de personnes disparues. Dommage, les informations que j'aurais pu glaner par la police nous aurait été utile, mais Dame Randi n’en à que faire visiblement. Je soupire, agacé.


Nous arrivons rapidement devant le Bungalow, la porte fermée à doubles tours. Lilou m’explique que la direction n’a pas pris le temps de leur donner les clés pour chercher chez lui.

“Ils sont pas finis vos profs. Bon, après, c’est pas comme si des clés c’était nécessaire pour rentrer la dedans. Pendant que j’ouvre la porte, faites moi un résumé clair de toutes les informations que vous avez. Même les choses les plus inutiles, je ferais le tri des infos dans ma tête, mais j’ai besoin d’en savoir plus. Evitez les suppositions cependant. Juste des faits concrets. Habitude de la personne, personnalité, passé, ect …”


J’écoutais attentivement leur réponses, tandis que je soupirais quant à l’oublie de mon bracelet multifonction. Heureusement pour moi, une simple tige métallique, et une épingle disponible dans la chevelure de Lilou étaient nécessaire. La tige provenait de mon nécessaire de premier secours. Un professionnel est toujours prévoyant.

Mon attention était dirigée vers deux choses. D’une les informations données par les deux étudiants, et de l’autre les petits cliquetis de la serrure. Clac. C’était bon. J’ai poussé la poignée en disant à voix basse.

“Et ils appellent ça une serrure ..."


La discussion continuait, tandis que nous pénétrons dans la première pièce du Bungalow.

“Et ben dit donc, pour un disparu c’est propre. Lilou, va chercher sous l’évier, et essaie de trouver des gants en Latex ou une bêtise comme ça s'il te plaît. Inutile de laisser nos empreintes si la police vient fouiller, ca risquerais de foutre le bordel dans une post-enquête.” lui demandais-je sèchement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Souvent en ville basse ou parti s'entraîner dans la forêt. Ou en cours, accessoirement.
❝ PT. EXPERIENCE : 254
Mystique


 : D

MessageSujet: Re: Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1] Lun 19 Fév - 23:25

Alors c'était décidé, ils iraient enquêter dans le bungalow de Herr Norwood. Frau Randi leur avait demandé s'ils étaient capables de gérer sans l'intervention d'un membre du personnel, et ils répondirent bien évidemment par l'affirmative. Cette question était d'ailleurs au final un peu idiote. Qui n'y aurait pas répondu "oui" ?

Lilou et Klaus sortirent du manoir, pour retrouver ce fameux ami professionnel, qui attendait, adossé à un mur. Lilou fit les présentations. Klaus, légèrement timide, lui fit un sourire qui lui parut un peu trop bête. Bah, il ne ferait peut-être pas de remarque dessus, avec un peu de chance. Enfin, "un peu", beaucoup de chance, plutôt. Car il vit à la tête de cet Osvaald que ce dernier semblait être du genre râleur, et peut-être pas des moindres. Si Klaus se trouvait parfois trop sérieux, il n'en était rien à côté de ce grand barbu musclé, aux allures de gorille, qui pour autant ne paraissait pas idiot, loin de là.

Ils montèrent tous les trois dans la voiture de Lilou, roulant en direction du bungalow de Herr Norwood tandis que la conductrice expliquait à Osvaald ce qu'il devait savoir sur l'enquête, notamment l'absence de clé pour pénétrer dans le logement. Ils arrivèrent, le professionnel demanda aux deux élèves de lui expliquer tout ce qu'ils savaient sur le porté disparu pendant qu'il crochetait la serrure.

"Vas-y, Lilou, explique-lui, tu en sais largement plus sur lui que moi." expliqua Klaus, un léger sentiment d'inutilité pointant le bout de son nez dans son esprit.

La porte fut ouverte, non sans une remarque d'Osvaald, et ils purent pénétrer dans l'appartement. Celui-ci était étonnamment propre pour celui que quelqu'un qui avait disparu. Une odeur d'encens embaumait la propriété d'une odeur que Sokovitch n'arrivait pas à discerner. L'endroit était envahi par les pots de plantes domestiques. Herr Norwood devait bien aimer la botanique, visiblement. Peut-être estimait-il que s'occuper de plantes calmait les nerfs. Klaus se souvenait s'en être servi comme prétexte pour entraîner son pouvoir, quand il était enfant. Après tout, quoi de mieux pour apprendre à gérer les quantités d'eau que l'arrosage des plantes ?

Osvaald demanda sur un ton un peu trop sec au goût de Klaus à Lilou d'aller chercher des gants, afin de ne pas laisser de traces de leur enquête derrière eux. Sokovitch avait décidément du mal avec ce personnage. Il était mal aimable. S'il n'avait pas envie d'être ici, personne ne l'obligeait à venir, mais il n'avait pas à grogner à tout bout de champ.

Il accompagna Lilou pour chercher lui aussi des gants. Il n'attendit pas qu'elle les trouve pour se jeter sur une paire. C'était décidé, il allait sérieusement s'atteler aux recherches. Il enfila ses gants, montra ses mains à Osvaald en passant vers lui, se dirigeant vers l'une des deux chambres. Il ouvrit une porte au hasard sur les deux. Il ne s'agissait pas là d'une chambre, mais d'une salle de travail.

"Je m'occupe de cette pièce." annonça-t-il, avant de commencer à se plonger dans les recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ PT. EXPERIENCE : 849
Inné


 : D

MessageSujet: Re: Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1] Dim 25 Fév - 11:40



Le Bon, la Brute et la Truande


Un sourire malicieux et satisfait apparu sur les lèvres de la demoiselle. Osvaald, pour son plus grand plaisir, n'appréciait guère l'école des héros. Et plus encore les professeurs y enseignant.

Lilou tourna la tête vers Klaus, espérant  qu'il ferait le résumé, mais non, c'était-elle qui avait amorcer le groupe, c'était à elle de se bouger les fesses.

" Xann Norwood, psychologue américain et chercheur, 43 ans, éternelle célibataire, c'est un doté prodige, il est capable de manipuler les émotions négatives. Il a écrit plusieurs bouquins, mais la gloire ne l'intéresse pas plus que cela, il est bon et attentionné avec ses élèves, il est sérieux et beaucoup moins folklorique que l'adjoint, il travail énormément, il n'est pas du genre à abandonner un travail en cours. Il possède aussi des phobies... fluctuantes, comme si chaque jours il avait peur de quelque chose de différent.

Concernant son passé c'est très flou même pour lui même, du à une amnésie il a oublié 8 années de sa vie où il aurait fait partie de l'armée. Cela va faire bientôt 3 ans qu'il enseigne à la Sup'. Concernant ses habitudes, elles sont très variables et dépendantes de son état émotionnelle. Il y a cependant quelques lieux qu'il fréquente plus régulièrement que d'autre. Différent salon de thé, quelques boutiques et librairies, et les bibliothèques, celle de la ville et du campus universitaire, il fait beaucoup de recherche concernant son domaine d'expertise. Il y a quelques temps, peu après mon arrivé il a accepté d'être mon mentor et de m'enseigner différente technique pour contrôler et développer mes capacités. Voilà, je pense que c'est tout. Si quelque chose te viens à l'esprit, ou si tu as une question n'hésite pas. "


Pendant cette courte explication, Osvaald chaparda une barrette métallique directement dans la chevelure de la demoiselle, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire il ouvrit la porte, ponctué d'un commentaire qui fit sourire la demoiselle. Elle nota néanmoins le fait qu'il fallait absolument qu'il lui apprenne à crocheter des serrures !

Lilou ajouta quelques détails sur les différents lieux dont le psychologue lui avait déjà parlé. Ils entrèrent dans le bungalow, effectivement la pièce, bien que couverte d'une fine pellicule de poussière, était tout à fait en ordre.

Lilou hocha la tête à la demande du professionnel et se dirigea vers l'office. La demoiselle amusé sourit en apercevant la mine de son colocataire et ami, il ne l'aimait pas du tout, s'ils étaient dans un contexte différent elle en aurait peut-être rit. Surtout à l'instant où le jeune homme "provoqua le mâle dominant", ou ce qu'il considérait comme tel.

Elle regarda Osvaald et haussa les épaules, non elle ne savait pas trop ce qu'il lui arrivait. Peut-être de mauvais poil comme tout le monde aujourd'hui.

La brune fit un signe au basané et lui lança ensuite la paire de gant.

" Je m'occupe de fouiller la cuisine, la salle de bain et éventuellement le salon. Xann avait un micro caché dans sont bureau, dans les plantes, je pense que s'il à quelque chose à cacher nous pourront y trouver des choses, dans des faux fond de pot. "

Avant de commencer les recherches elle checka son téléphone, pas de nouvelles des autres. C'étaient-ils mit en marche ou continuaient-ils de discutailler dans les couloirs ?

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Ich bin hier ~ Jam këtu ~ أنا هنا ~ Ovde sam ~ 我在这里 ~ 나는 여기에있다 ~ Olen täällä ~ Tha mi an seo ~ Είμαι εδώ ~ אני כאן ~ मैं यहाँ हूँ ~Aku di sini ~ Ég er hérna ~ 私はここにいる ~ Hie ego sum ~ Eto aho ~
Kei konei au ~ Jeg er her ~ Men bu erdaman ~ من اینجا هستم ~
Я здесь ~ Halkaan ayaan joogaa ~ I'm here ~ Estoy aquí ~ Mimi niko hapa ~ ฉันอยู่ที่นี่ ~ Tôi ở đây ~ Buradayım ~ Ngilapha







~ Je suis là ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : En train de bosser.
❝ PT. EXPERIENCE : 422
Non doté


 : A

MessageSujet: Re: Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1] Jeu 1 Mar - 2:51

Certaines personnes sont fortes, d’autres intelligentes, et d’autre n’ont comme unique qualité celle de ne pas me casser les pieds. Nombreux sont, sur cette terre, à disposer de cette unique habilité. Visiblement il semblait que c’était également le cas pour l’homme à lunette. Ma présence semblait le déstabiliser. Au début, je pensais à de la peur. Un simple étudiant, qui, face à quelqu’un comme moi perdait la face, et se cachait derrière un mutisme avisé, et des sourires béats. J’apprécie grandement les personnes capables de se taire lorsqu’elles sentent qu’elles n’apporterons rien à la situation, en sacrifiant même une partie de leur image dans l’opération. Mais, depuis que nous étions entrés, cet adolescent un peu timide, s’était transformé en toutou faisant le beau devant sa maîtresse. Il était là, esquivant tout contact visuel, comme pour me faire comprendre quelque chose. La réalité était que je n’en avais rien à foutre. Pour le moment, il n’avait montré aucun signe concret de tentative de défi, mais rien n’échappe aux yeux du seul traqueur valable de la S.A.D. Lui faisant un signe de main, je lui ai indique qu’il n’avait pas besoin de me montrer ses gants. J’osais espérer que mettre cinq doigts dans des gants était assez simple pour ne pas à avoir à le faire vérifier par un adulte. Mais bon. Néanmoins, la jeune femme semblait avoir notifié le comportement étrange du môme. Je lui ai adressé un sourire moqueur en réponse à son hochement d’épaule. J’ai regardé les deux élèves se mettre à leur tâche respective.

« Simple, concis, efficace. Bon résumé. Par contre, si c’est quelqu’un d’aussi instable psychologiquement, il faudrait regarder au niveau des urgences, ou bien des différents services psychiatriques de la ville. Une chose est sure, il à pas pu aller bien loin. J’enverrais un message à un ami qui travaille à la police, et je connais un mec qui est médecin, il doit bien avoir des contacts dans les hôpitaux de la ville. Tu sais, je pense que ce serait une bonne idée de récupérer ses historiques d’emprunts, et de regarder dans ses bouquins. Si il est encore en vie, c’est possible qu’il ai eu une idée loufoque derrière la tête. » dis-je en enfilant les gants.

J’ai commencé à fouiller dans l’entrée, rapidement. Vérifiant qu’aucune incision n’avait été faite dans le tapis, pour y cacher quelconque message. Une fois cela vérifié je me suis dirigé vers l’évier. J’ai observé les différentes dates de péremption dans les placards, afin de connaître, sur une fourchette, les dates moyennes de ses derniers achats de vivres. Toujours autour de cet évier, j’ai dévissé le siphon, afin d’y trouver des restes de cuisine, et observer leur état. De même pour la poubelle. Il était crucial de savoir de quand datait le dernier « moment de vie » ici. Repas, toilette, relation sexuelle, tout comptait. Dans les poubelles je cherchais évidement toutes traces de tickets de caisses, ou de papiers datés.
Lilou attisa ma curiosité, en parlant d’un micro. Cela aurait été intéressant de le savoir avant, mais bon.

« Un micro tu dis ? Intéressant. J’aurais aimé le voir, en fonction de la taille et du branchement, on peut savoir à quel type d’enregistreur il est lié. Filaire, Bluetooth ect. C’est pas magique ces choses là, l’enregistreur devait pas être loin, vu que le micro n’est qu’un capteur de données sonores. Si il est absent, c’est qu’il à été retiré, ou bien trouvé. Il est aussi peut être connecté à une radio, ou une connerie du genre, mais ça on ne peut le savoir qu’en regardant le modèle. C’est tout con en réalité. On attrape la référence, et on appelle le fabriquant… J’espère que vos profs ne sont pas assez cons pour se satisfaire de cette simple information… » dis-je en soupirant.

La jeune femme s’occupait visiblement de vérifier toutes les plantes, tandis que Klaus lisait les nombreuses feuilles sur la table. De mon côté, je cherchais dans les moindres recoins de la maison. Odeurs anormales, emplacement d’objets étranges, traces. J’ai ouvert les fenêtres, à la recherche de potentielles traces de doigts, essayant d’en voir plusieurs se dessiner, différentes j’entends. Si il était aussi solitaire que Lilou semblait l’imaginer, et ce que laissait penser l’appartement, si une trace différente était visible, alors une tierce personne serait rentrée ici.

J’ai vérifié sous les lattes du lit, dans l’encadrement des couloirs, dans les abajours des lampes, les tringles de rideau, les taies d’oreiller. C’était mon métier, et j’avais l’œil, si une information quelconque était cachée, je la trouverais.

« Ca m’étonne qu’ils aient pas appelé la police. Non assistance en personne en danger, ça peut valoir cher… Vous en pensez quoi de cette histoire ? Subjectivement j’entends ? » demandais-je, a haute voix, à l’autre bout de l’appartement.

J’ai vérifié les historiques d’appel sur le téléphone fixe, les notant sur un carnet afin de les comparer à nos bases de données, tandis que les jeunes faisaient leur travail tant bien que mal. Dans la salle d’eau, j’ai même vérifié, derrière, dessus, et dedans la cuvette pour y trouver des choses potentiellement cachées. J’ai ouvert toutes les bouches d’aérations et tous les placards à ma portée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ PT. EXPERIENCE : 564
Inné


 : B

MessageSujet: Re: Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1] Dim 4 Mar - 15:12

L'antre du docteur...







■ Klaus■



Mister Sokovitch, votre choix s'est donc porté sur la fouille du second bureau du psychologue. Un choix judicieux, si votre but est de découvrir les petits secrets de Herr Norwood. Sur le plan de travail, plusieurs documents. Ce qui te frappe, c'est la grosse carte de la ville, avec plusieurs endroits cerclés. A quoi correspondent ces cercles ? Mystère. Ensuite, en lisant les autres feuilles, ainsi qu'en fouillant l'armoire présente dans la pièce, tu te rend compte que notre cher docteur possède un passe-temps pour le moins saugrenu: Le profilage. En effet, les différents documents que tu trouve atteste que le disparu était de temps à autres consultant pour la police. Certains dossiers appartiennent à la police de Baltimore, d'autres de la police de Laurel. Est-ce que cette activité serait la cause de la disparition du psychologue ?

Enfin, tu trouve plusieurs classeurs remplis de termes techniques et autres choses terriblement compliqués. Félicitation, tu as trouvé les recherches du docteur Norwood ! Sache que si tu décidait de les prendre et de les revendre à quelques chercheurs ou autres universitaires, tu te ferais un petit pactole. Mais peut-être que tu vendrait une preuve au passage, donc attention à ton karma !





■ Lilou ■



Décidément, les plantes deviennent une manie chez toi ! Malheureusement, cette fois, tu fais chou blanc, pas de micro. Rien d'autres dans les plantes hormis une terre un peu sèche, des végétaux en manque d'amour et un escargot. En dessous d'un des pots, tu trouve cependant un post-it comportant une liste:

" - Dans ta poche.
 - Dans ta veste.
 - Table de chevet/Table du salon.
 - Sur la porte.
 - Dans le frigo.
 - Dans le jardin."

Curieuse énigme.

Aussi, dans la salle de bain, tu ne trouve à priori rien d'inhabituel. A vrai dire, si tu ne trouve rien, il y a quelque chose qui retient ton attention. Pas de miroir. D'ailleurs, maintenant que tu y pense, il n'y a aucun miroir dans toute la maison.

Dans la cuisine, tu remarque une autre chose étrange. Les couteaux et autres ustensiles de cuisines dangereux sont tous dans un tiroir verrouillé. La clé déverrouillant ledit tiroir n'est pas très dur à trouver puisqu'il t'a suffit d'ouvrir le placard a thé pour la trouver.

Dans le salon, il n'y a rien a signaler. C'est propre et rangé, la seule chose faisant tâche dans ce constat est la poussière qui s'accumule, bien que vous fassiez de grand effort pour la retourner.
 





■ Osvaald ■



Ton professionnalisme obsessionnel digne des plus grands maniaques te permet de découvrir plusieurs  choses.

La première, et non des moindres, concerne les caméras. Car oui, il y a des caméras, une dans chaque pièce. Jusque là, ça ne t'étonne pas trop. Rapidement, tu te rend compte, dans le placard de la chambre, que le système de surveillance est contenu dans un ordinateur portable. Soulagement, il n'y a pas besoin de mot de passe pour le déverrouiller. Dessus, tu trouve des enregistrements vidéos, et un document. Les enregistrements sont archivés dans deux dossiers: "Journée" et "Nuit". Le document est en fait une liste avec des dates, qui commence depuis mi Septembre de l'année dernière jusqu'à il y a quelques mois, l'interruption correspondant avec la disparition de Xann, où chaque entrée correspond a chaque jour s'étant écoulé entre les deux dates. La liste est fragmentée en deux colonnes: "Journée" et "Nuit". L'immense majorité des "Journées" est annotée "R.A.S." ; Alors que la colonne "Nuit" comprend de nombreuses annotations.

Concernant les dossiers, "Journée" est pratiquement vide, alors que "Nuit" contient plusieurs vidéos. A toi de voir si tu veux les visionner.

Dans le même placard que celui où tu as trouvé l'ordi, celui de la chambre, tu trouve une chose quelque peu saugrenue. Une camisole de force légèrement modifiée pour pouvoir être ouverte tout seul selon une technique précise qu'a priori tu ne saurais deviner.

Autre chose que tu trouve dans la chambre du psy, il s'agit d'une boîtes remplies de cahier. En les ouvrant, tu te rend compte qu'il s'agit des journaux intimes du disparu ! A toi les ragots et potins ! Tu trouve d'ailleurs celui en cours de rédaction sur la table de chevet du docteur.

Concernant les fenêtres, pas de traces particulières. Petit détail ayant son importance cependant, les stores sont à l'intérieur, et peuvent être fermé a clé une fois baissé.

Enfin, pour finir, les ordures. Il y en a peu, manifestement elles avaient été vidées peu de temps avant la disparition du psychologue. Par chance, il reste quelques tickets de caisses. Rien d'inhabituel, hormis des dépenses pour un coussin de chambre et de la literie et de grosses dépenses en médicaments, principalement des anxiolytiques ou des somnifères assez puissants.  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Souvent en ville basse ou parti s'entraîner dans la forêt. Ou en cours, accessoirement.
❝ PT. EXPERIENCE : 254
Mystique


 : D

MessageSujet: Re: Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1] Mer 21 Mar - 0:04

Pénétrant dans la pièce, Klaus y jeta un rapide coup d’œil afin de chercher par où il allait commencer ses recherches. Il s'agissait d'une étude tout ce qu'il y avait de plus normale, à première vue, et l'élément central de la pièce était assez bien mis en valeur. Il commença donc par fouiller le bureau. Ce dernier était dans un état entre l'ordre et le désordre, et des feuilles étaient disposées un peu partout sur le meuble.

Mais une en particulier marqua le regard de Sokovitch du premier coup. Il s'agissait d'une carte de la ville, ce qui semblait déjà assez bizarre. Quel était l'intérêt d'un psychologue à avoir une carte disposée sur son plan de travail ? Mais plus étrange encore, certains endroits de la carte étaient entourés d'un cercle. Que cela pouvait-il bien signifier ? S'agissait-il de lieux de résidence de certains de ses patients ? Pour quelle raison avait-il besoin de marquer ces lieux ? Il poserait la question au reste du groupe quand il aurait fini avec cette pièce. Il mit la carte de côté, afin de la laisser en évidence tandis qu'il continuait à jeter un œil au reste des papiers.

Et avec ces papiers-là, il n'était pas en reste. Il apprenait que ce bon docteur Norwood était consultant pour la police de Laurel et celle de Baltimore à ses heures perdues. C'était d'un cliché ! Klaus se retenait d'en rire. Il imaginait déjà le psychologue en profileur dans une série policière peu originale et intéressante, du genre qu'on voyait souvent à la télévision. Mais en redevenant sérieux, il arriva à une conclusion : peut-être était-ce là la cause de sa disparition. Après tout, c'était déjà un travail assez dangereux mine de rien, alors avec des histoires de super-pouvoirs derrière ... l'hypothèse était plausible.

Il regarda d'un peu plus près les fiches de profilage que Herr Norwood tenait. La plupart des gens qu'il avait chassé avaient un profil digne de quelqu'un capable de kidnapper la personne à l'origine de sa condamnation. Cela ne l'avançait pas vraiment, au final. Il fallait dire que le bougre avait mené un bon nombre d'enquêtes, alors le nombre de suspect ne venait pas de descendre significativement.

Il décida donc de se pencher sur d'autres dossiers. Et comme il venait de finir les feuilles flottantes, il jeta un coup d’œil aux classeurs disposés sur le bureau. Ces derniers contenaient des phrases alambiquées et incompréhensibles, pleines de termes que Klaus n'avait jamais lu ou entendu auparavant. Mais qu'est-ce que cela pouvait bien vouloir signifier ? Une seule personne dans le bungalow était susceptible de le savoir.

Il quitta la pièce, se dirigeant vers le salon. Par chance, elle était dans cette pièce.

"Lilou, tu peux venir voir, s'il te plaît ? J'ai découvert quelque chose, et j'aimerais bien que tu m'aiguilles sur ce que ça peut être."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Là où l'on a besoin de moi
❝ PT. EXPERIENCE : 849
Inné


 : D

MessageSujet: Re: Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1] Ven 1 Juin - 9:57



Le Bon, la Brute et la Truande


Lilou rit en prenant le dossier.

" Comment tu peux savoir que c'est une trouvaille si justement tu ne sais pas ce que c'est ? qu'as tu trouvé d'autre ?"

Il lui parla d'une carte de la ville avec des endroits encerclés. La demoiselle hocha la tête et lui conseilla d'en parler à Osvaald, lui saurait surement à quoi ça correspond.

Dans une main un dossier, dans l'autre le post-it. Le dossier elle pourrait l'emporter pour l'étudier dans la voiture, l'énigme sur la papier serait trop compliquer à décrypter si elle était loin des indices.

Lilou fit le tour des endroits notés sur le papier, ensuite elle se dirigea vers la chambre et fit toute les poches de vestes de pantalon et de manteaux. Il fallait qu'elle cherche un ou plusieurs chose s'y trouvant et en liens. Plusieurs fois elle se stoppa et reprit son chemin réfléchissant ardemment.

Une fois cela fait elle s'assit sur les marches du palier pour lire le dossier que son coloc lui avait passé. Il s'agissait des recherches de Xan, armée d'un stylo et d'une feuille vierge, elle décortiqua le dossier et tout ce qui lui semblait trop étrange ou suspect. Elle nota également les différents sujets d'études.

Elle rajouta tout de même sur la feuille : " Absence de miroir, et couvert coupant enfermé dans un même tiroir."

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Ich bin hier ~ Jam këtu ~ أنا هنا ~ Ovde sam ~ 我在这里 ~ 나는 여기에있다 ~ Olen täällä ~ Tha mi an seo ~ Είμαι εδώ ~ אני כאן ~ मैं यहाँ हूँ ~Aku di sini ~ Ég er hérna ~ 私はここにいる ~ Hie ego sum ~ Eto aho ~
Kei konei au ~ Jeg er her ~ Men bu erdaman ~ من اینجا هستم ~
Я здесь ~ Halkaan ayaan joogaa ~ I'm here ~ Estoy aquí ~ Mimi niko hapa ~ ฉันอยู่ที่นี่ ~ Tôi ở đây ~ Buradayım ~ Ngilapha







~ Je suis là ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans mon bureau, sirotant mon thé
❝ PT. EXPERIENCE : 564
Inné


 : B

MessageSujet: Re: Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1] Sam 16 Juin - 18:56

"Un petit pas de pplus vers la lumière."







■ Lilou/Klaus ■



Le fameux dossier de recherche, ainsi que les cartes. En regardant attentivement les dossiers de profilage ainsi que la carte, vous pouvez vous rendre compte au bout de plusieurs dizaines de minutes que certains noms vous sont connus, surtout pour Klaus qui est un élève ayant déjà fait un peu de terrain. En effet, bons nombres des dossiers en question traitent de criminels affilié au gang de Carnage, que ce soit suspecté ou confirmé. A priori cela n'engage à rien, mais en faisant plus attention, vous vous rendez compte que pas mal des annotations et cercles correspondent à des lieux importants concernant les-dits membres, comme leur lieu de vie, les endroits connus où ils traînent habituellement et ainsi de suite. Cependant, il reste difficile de comprendre à quoi correspondent 3 grands cercles rouges éparpillé à travers la ville, ou plus précisément, un dans la ville basse, un dans la vieille ville et une près de la jonction entre la vieille ville et la zone abandonnée.

Ensuite, concernant le dossier de recherche, il contient plusieurs parties. Certaines sont le prolongement logique des recherches antérieures du docteur sur le stress et les émotions négatives. Rien d'anormal donc. Ensuite, une autre partie est dédiée à une thèse sur l'impact des dons sur la psyché humaine. Ce n'est qu'un balbutiement, mais manifestement, il y a du potentiel. En même temps, qui serait mieux placé que Xann pour mener une telle étude ?
La troisième partie semble être un profil psychologique. De qui ? De Carnage. Notre bon psychologue semble avoir développé un fascination pour ce dangereux individu. Tu peux voir qu'il s'agit là d'un travail scrupuleux, puisque bon nombre d'annotation et de référencement semble indiquer que le docteur Norwood consacrait une bonne partie de son temps libre à se renseigner sur l'ennemi public numéro un !
Enfin, la quatrième et dernière partie est aussi un profil psychologique, mais moins complet. La personne n'est pas mentionnée, et c'est bien dommage puisqu'elle semble fort sympathique. En effet, si tu devais dresser une synthèse qui résumerait la personne en question Lilou, les mots "Enfantin", "Sauvage" et "Destructeur" seraient ceux qui te viendrait à l'esprit. Et un problème de plus sur les bras ! Félicitation !

Enfin, pour l'énigme sur le papier, la solution est bien vite trouvée dans l'une des poches des vestes de Xann: Il s'agit d'une paire de clé de son habitation. Comme quoi, certains pense-bêtes sont vraiment bêtes !





■ Osvaald ■



Les vidéos de nuits te renseignent sur un aspect assez étonnant de la vie nocturne du docteur. Savais-tu, par exemple, que le psychologue scolaire est un animal qui souffre de terreur nocturne de manière assez récurrente ? Plus étonnant encore, il semble aussi que lorsque qu'il n'a pas le sommeil agité par des cauchemars horribles, le bon docteur fait une nuit des plus blanches, emballé dans sa belle camisole de force qu'il ne semble n'avoir jamais réussi à enlever sur aucune des vidéos où il semble réveillé. Après, vu qu'il a l'air particulièrement de mauvais poil sur lesdites vidéos, c'est peut-être pas plus mal.

Concernant ses journaux intimes, après une lecture rapide, tu te rend effectivement compte que le docteur menait des recherches sur plusieurs choses. Apparemment, son intérêt pour le criminel klong remonte à son altercation avec ce dernier. Ensuite, quelqu'un semblait effrayer au plus haut point le psychologue, puisque régulièrement, les journaux intimes relatent une angoisse grandissante vis-à-vis de quelqu'un qui n'est jamais nommé. Une lecture plus attentive permettrait peut-être d'en savoir plus, mais en as-tu encore le temps ?
Enfin, dans une des entrées récentes, tu peux lire que Xann avait fait "une grande découverte sur lui-même dans un rêve", et que sa thérapie avait "peut-être trop" bien marché. Cette entrée se termine par la phrase suivante: "Je suis plus que jamais déterminé à aller jusqu'au bout. J'ai cependant encore des interrogations sur ce que je ferrai quand on sera de nouveau face-à-face. Est-ce que je lui ferait payer, ou est-ce que je l'aiderai ?".








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1]

Revenir en haut Aller en bas

Le Bon, la Brute et la Truande [Event disparition de Xann Groupe #1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La Heroe's Sup :: La cour et les jardins :: Les studios et bungalows-
Partenaires
dabberblimp"

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com