AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Edge of Infinity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : Cherchez en ville.
❝ EXPERIENCE : 10

MessageSujet: Edge of Infinity Ven 23 Fév - 0:48



Civil



"5 minutes, maybe less. Quick."

4EIZ Sélina
____________________________________________________________________
“Brennëhrrr Sélina... On m'appelait ainsi."


❝ Âge : 43 ans pour les humains.
❝ Sexe : Femelle.
❝ Origine : Havock
❝ Race : Kherrr
❝ Orientation : Peu importe.
❝ Métier : Héroïne Kherrr.
❝ Statut social : Pauvre.
❝ Situation amoureuse : Célibataire.
❝ Date de naissance : Je ferais le calcul en années Klong un jour promis.


Caractère
____________________________________________________________________
"Pride, is lost."


Sélina… Sélina, sérénité, A la fois calme et posée. Imperturbable en toutes circonstances. Le modèle parfait de la beauté froide. Elle a été élevée, éduquée pour le combat. Elle a été transformé en ce que n’importe quel autre Kherrr voudrait pouvoir devenir, une machine de guerre, à la fois brillante et réfléchie. La défaite est inenvisageable, l’échec intolérable. Sélina ne perdra pas. Voici, la femme Kherrr que tous peuvent voir et admirer, voilà, l’héroïne de guerre, tacticienne et victorieuse.

Même si rien ne le laisse paraître quelque chose s’est brisé en Sélina, une faille qui a laissé le déshonneur s’insinuer en elle.Alors que comme chacun de ses pairs, elle visait force et excellence.  La combattante parvint à étreindre des objectifs qui se devaient de rester inatteignables, qui devait la pousser à avancer plus loin encore. Trop loin, peut-être, car en vérité son ascension interminable se transforma en un terrible échec. Elle se croyait capable de sans cesse atteindre de nouveaux sommets, de toujours percer un nouvel horizon. Qui aurait cru qu’une poignée de minutes aurait suffit à tant la blesser ? Qui aurait cru qu'atteindre son plus grand rêve puisse engendrer un tel fardeau.

Quand bien même elle ne le montrait jamais,Sélina appréciait et savourait chacun de ses combats, chacune de ses batailles faisait naître sur sa peau un frisson nouveau. Mais maintenant, plus rien. Ni l’envie de lever son arme contre un adversaire, ni l’envie de marcher au combat. A quoi cela pouvait il bien servir de se battre quand l’issue du combat est décidée avant même que celui-ci ne commence ? La passion de Sélina pour la bataille aura causé sa chute. Elle qui s’est sans cesse battu contre le laisser aller, contre la facilité, gagner dans les règles de l’art lui était dorénavant impossible.

Sélina a décidé d’elle même qu’elle n’avait plus sa place parmis les siens. Qui reconnaîtrait une héroïne pour qui toute marge de progression a été effacée ? Qui savourerai des combats dont l’issue ne ferait plus aucun doute ? Qui reconnaîtrait un guide déjà parti bien trop loin ? Sans limites, la femme kherrr s’en est elle même imposées: elle combattait parce que c’était tout ce qu’elle aimait. Maintenant, Sélina ne combat que si elle le doit.


❝ Particularités : Sélina est une superbe créature de deux mètres dix aux cheveux blanc neige, ses yeux semblables à deux leds bleues restent bandés la plupart du temps par une ligne de tissu noir. Sélina s'habille de vêtements noir et blancs que plus d'une femme terrienne ne se risquerait pas à porter, mais ils sont pratiques alors ça lui va. Sélina porte deux lames de fabrique Kherrr semblables à des sabres Japonais. Ils sont nommés Transcendance et Kieren. (Si vous parlez le Kherrr, vous saurez.)
❝ Tics et manies : Aucun, elle est d'une tenue irréprochable.

❝ Passions : Plus maintenant.
❝ Phobies : Aucune.

❝ But : Trouver des réponses quand à la suite des événement qui ont suivi l'invasion ratée de la terre.
❝ Rêve : Retrouver le frisson du combat.


Doté
____________________________________________________________________
"Edge of Infinity ? I can go further.


❝ Origine : Prodige.
❝ Don : Le pouvoir de l'infini. Quand Sélina combat un adversaire, sa force, et sa vitesse et ses réflexes s'accentuent au fur et à mesure que le temps passe, sans connaître de limite possible. Plus l'affrontement dure et moins l'adversaire aura de chance de s'en sortir. Le pouvoir de l'infini augmente également l'acuité des sens de Sélina, toujours de façon exponentielle.
❝ Maîtrise : X/10 Ce n'est pas quelque chose qu'elle a dû apprendre, c'est en elle, une partie d'elle même.
❝ Points forts : Les affrontements qui durent sont tout à son avantage.
❝ Faiblesses : Un corps physique est une énorme limite pour un pouvoir censé être infini aussi si Sélina se bat trop longtemps et accumule trop de puissance son corps aura de grandes chances d'en prendre un coup. De plus si elle allait vraiment trop loin, Sélina pourrait tout simplement s'auto-détruire.


Histoire
____________________________________________________________________
"I'm just like a soldier."



Puisque toute histoire doit avoir un début,

Sélina 4EIZ (Kateyz) est née sur Havöck il y a environ 43 années pour un être humain. Un nouveau-né Kherrr pas différent des autres, une petite touffe de cheveux blancs sur sa petite tête et deux jolis yeux bleu, brillants et grands ouverts. Quelques instants ce sont écoulés avant que la toute petite ne fasse usage de ses poumons pour la première fois, quelques instant pendant lesquels elle a gardé ses beaux yeux rivés sur celui qui la tenait dans ses bras. Puis les pleurs arrivèrent alors qu’elle fermait ses paupières et crispant son petit corps fraîchement présenté au monde.

“Bienvenue, petite Sélina.”


Suite logique :

Sélina passa ses deux premier cycles comme n’importe quel bébé. Apprenant tout ce qu’un nouveau-né pouvait apprendre de ses parents et de son entourage. Premier pas. Premier mot. Premier mot qui n’aura ni été “maman.” Ni été “papa.” Mais “Riossa.” Papa ayant l’habitude de le sortir à tous bouts de champ la petite à très vite fini par le répéter. Puis par en apprendre d’autres avant de pouvoir construire des phrases, tenir de petites conversations et finir par parler, plus où moins correctement. Sélina, petite fille, très éveillée mais peut-être un peu trop discrète.

“Maman, j’ai faim….”


Études et Éducation :

Sélina a toujours eu soif d’apprendre, de connaître, de savoir. Discrète mais curieuse de tout la petite a suivi un parcours des plus exemplaire et si parfois elle éprouvait certaines difficultés, elle ne baissait jamais les bras. Pas un pas de travers, elle filait toujours droit, obéissait au doigt et à l’oeil à ses instructeurs et formateurs. Et plus les cycles passaient, plus l’enfant apprenait et grandissait, jusqu’à devenir une superbe jeune femme Kherrr qu’il va sans dire, beaucoup ont dû convoiter sans jamais même réussir à la toucher.

“C’est moi qui l’ai fait, toute seule…”


Vocation :

Sélina, elle ne s’est jamais posé la question. Pour elle la voie était tracée et le chemin ouvert. Elle voulait être une combattante de son peuple. Soldat. C’était son but. Mais au delà d’un but, Sélina avait un rêve et savait déjà qu’elle devoir travailler toujours plus dur pour y parvenir. La jeune femme voulait briller parmis les siens. Elle voulait prouver sa loyauté et sa force son envie de voir grandir son peuple aimé. De faire leur fierté ainsi et surtout celle de ses parents. Elle voulait atteindre les sommets, qu’on l’appelle un jour “Héroïne”.

“Je n’ai aucun doute, aucune peur. J’y arriverais.”


Briller :

Sélina n’a jamais arrêté, de combattre, de travailler, de se perfectionner sans oublier d’en faire profiter ses congénères. Et c’est avec cette idée en tête que la jeune femme a décidé d’innover, de créer et de développer ses propres techniques de combat. Armée de deux lames et de son agilité féline, la jeune femme a entrepris de faire valoir et de démontrer à ses pairs qu’une étude suivie d’un enseignement poussé aux plus agiles de ses congénères ne pourrait qu’améliorer la qualité ainsi que la diversité des engagés et des Kherrr désireux de s’approprier une telle technique. Et pour cela la jeune femme aura donné du temps, théorie, pratique, avancement, perfectionnement. A ses yeux. Tout devait être parfait, ils devaient être fier de ce qu’elle avait accompli, pour eux, pour l’honneur, pour la force, pour le progrès.

“En respectant notre credo, je nous rendrait plus grands.”


S’élever :

Sélina depuis son entrée dans la force armée Kherrr a toujours su faire ses preuves. N’hésitant jamais à faire part de ses plans ou de ses tactiques à ses supérieurs sans jamais avoir peur d’être réprimandée. De plus la jeune Kherrr n’hésitait jamais lorsqu’il s’agissait de mener à bien ses plans elle même. Plusieurs fois elle prit la tête de son escouade, sans faillir, sans même trembler une seule seconde. Suite à l’élaboration de ses tactiques de raid à l’efficacité indiscutable, à ses talents de meneur d’hommes et à son efficacité en tant que combattante sur le front, elle ne tarda pas à se faire remarquer au sein de l’armée. Elle n’était peut-être pas l’élément essentiel ou la clef de la victoire de l’armée Kherrr mais il était indéniable que ses efforts avaient aidés à plusieurs victoires ainsi qu’à l’avancée de la conquête des territoires. Sélina, s’approchait après chaque bataille, un peu plus de son rêve. Jusqu’au jour où finalement sous le regard de ses pairs, de ses camarades elle puisse l’étreindre, de toute son âme, un léger sourire au lèvres.

“Brennëhrrr Sélina.”



Contribution :

Sélina, Héroïne. Et pourtant, elle ne comptait pas s’arrêter là et continuait de s’entraîner, travailler, sans relâche. Perfectionner son art lui prenait une grande partie de son temps. Mais elle le sacrifiait sans aucun regret, elle le faisait pour ses pairs. Et ce fût après de longues et ardues recherches que Sélina finit par élaborer les plans d’une arme qui s’adapterait parfaitement à sa danse mortelle. Les lames Kherrr étaient toutes de très bonnes factures et facile d’usage, mais pas assez aérodynamiques et rapides aux yeux de l’héroïne. Et ce fut avec ses plans en main qu’elle se rendit chez l’un des meilleurs artisans forgeron du peuple kherrr afin de commencer par faire forger deux superbes lames recourbées. Lames que l’on connaîtra bien vite sous les nom de Transcendance & Kieren.

“Akrehrr, j’ai besoin d’une arme.”


Le droit du peuple :

Sélina, dans sa grande discipline était resté à son poste, ne le quittant que brièvement pour aller se nourrir et ainsi assurer son maintien. Elle restait aux aguet mais ne fixait qu’un seul et unique point. Elle semblait captivée. Tous ses sens étaient en éveil alors qu’elle observait en contrebas de là où elle se trouvait le tournoi qui constituait l’une des trois épreuves des élections qui décideront des nouveaux gouverneur et ambassadeur du peuple kherrr. Rien qu’à les regarder Sélina pouvait sentir des frissons parcourir sa peau. Mais il y en avait un qui plus que les autres retenait son attention. Elle ne pouvait pas dire qu’elle le connaissait bien. Mais elle le connaissait.Meknes 3MAJ. A plusieurs reprise, leurs chemin se sont croisés. Autant pendant leurs études que pendant son service, Sélina avait eu à plusieurs reprises l’occasion de le côtoyer. Et le spectacle qu’il offrit lors de ses combats était autant à la hauteur de sa réputation qu’à ce qu’on pouvait attendre d’un membre de l’un des trois grands clans. Ce fut avec la plus grande attention que Sélina le suivit tout au long des élections. Jusqu’au discours constituant l’épreuve finale qui précédait le vote. Discours au terme duquel la femme kherrr pris la décision de lui offrir sa voie. Pas parce qu’elle le connaissait, pas parce qu’elle s’était laissée influencer. Mais parce qu’au fond d’elle, elle le savait à la hauteur, elle le savait capable de pousser leur peuple vers l’avant et ce peu importe les obstacle qui se dresseront sur leur chemin.

“C’est avec lui que je veux avancer… Non, que je veux que nous avancions.”



Se noyer dans les flammes :

Sélina s’en rappelle comme si c’était hier et n’oubliera sûrement jamais. C’était il y a un peu plus de vingt ans maintenant, la bataille pour la terre. Tout avait été planifié, comme à chaque fois, la victoire semblait acquise. Semblait… Car c’est lors de cette guerre soldée par une défaite que tout a basculé pour l’héroïne. Alors que de nouveaux fronts s’ouvraient, elle se jetait à corps perdu dans la bataille vêtue de son armure légère, ne laissant aucune chance à ses adversaires, Sélina exécutait sa danse de mort ne laissant derrière elle que des poignées de corps sans vie pour la plupart la gorge proprement ouverte. Elle le savait ils ne pourraient pas l’abattre son escadron, retenait bien trop leur attention. Alors Sélina ne s’arrêtait pas, elle dansait, encore et encore, elle tourbillonnait gracieusement au nom de la victoire, de la conquête, au nom du peuple Kherrr. Elle allait gagner, encore une fois. Les balles fusaient, Sélina courait, se courbait, n’hésitait pas à se servir d’hommes vivants ou morts comme boucliers. Mais plus que cela, Sélina, frissonnait. L’excitation était immense. Le risque était grand. Si les armes humaines n’étaient pas aussi avancées que les leurs, elles pouvaient toujours blesser ou même tuer. Tuer ou être tuer. Sélina comptait bien leur montrer à ces humains, pourquoi son peuple est tant redouté, alors Sélina danse toujours, au milieu des traînées brûlantes et des filets rougeoyants. Elle dansait, elle décimait, sûre de sa victoire, sûre de sa force et de celle de ses hommes. Il ne fallut qu’une poignée de seconde pour tout changer. Une langue de feu jaillit sous les pieds de l’héroïne et de ses soldats, elle et les plus agiles vêtus des armures légères évitèrent l’assaut sans problèmes les autres en un instant fûrent calcinés sans même avoir eu le temps de se mouvoir. Il fallu une seconde à Sélina pour assimiler ce qui venait de se produire, pour ordonner à ses hommes de rester sur leurs gardes, ne pas rompre la formation. Une force surnaturelle était à l’oeuvre ici. La femme Klong balaya le champ de bataille des yeux, les humains battaient en retraite. Pourquoi ? Ceci n’était donc pas de leur fait ? Fuyaient ils quelque chose ? Elle n’eut pas le temps de réfléchir à la question car une nouvelle langue de feu s’extirpa du sol à nouveau, elle eu juste le temps de se jeter plus loin entraînant avec elle deux de ses camarades à terre. Elle se redressa, observant le feu qui cette fois était resté vivace, elle ouvrit un peu plus grand les yeux à la manière d’un chat, fixant la silhouette qui petit à petit se dessinait dans les flammes, ses Iris en quelques secondes se tintèrent de la couleur des flammes alors qu’un frisson parcouru son échine. “Partez.” Sélina murmurais sans détacher ses yeux de celui qui s’avançait vers eux. “On s’en va. Maintenant.” Elle ne pouvait pas se permettre de perdre plus d’hommes, se retirer pour revenir plus fort. Elle le savait, ses hommes écoutaient et avaient entamé la procédure de repli sans discuter. Sélina elle ne bougeait pas, restait aux aguets, en tant que chef, en tant qu’héroïne, elle devait assurer la survie de ses hommes. Elle serait la dernière à se mettre au pas. Elle haussa les sourcils lorsque l’homme qui marchait dans les flammes claqua des doigts, elle tourna vivement la tête pour observer d’éminents murs de flammes couvrir toutes les issues possibles dans un crépitement détonnant qui fut suivi d’un ricanant des plus dérangeant. “Si on coupe les têtes, le corps tombera.” Sélina fit de nouveau face à cet homme qui semblait vivre avec le feu. D’un geste, elle fît tomber son armure, empoignant plus fermement ses armes. Elle ne la sauverait pas, au contraire. Sélina frissonna de nouveau, autant parce qu’elle savait que ses chances de survie venaient d’être fortement compromises que parce qu’elle allait devoir livrer l’un des combats les plus poignants de son existence.

“Voyons laquelle de nos deux flammes l’emportera.”


Edge of infinity :

La douleur fusait dans tout le corps de la guerrière, provoquée par une chaleur infernale s’infiltrant par le moindre de ses pores. Elle était à deux doigts d’hurler, mais cela serait déjà une défaite en soit. Les flammes qui l’entouraient se dissipèrent soudain la laissant retomber sur ses jambes qui la rattrapèrent à peine. La respiration haletante elle entreprit de reprendre une garde correcte serrant comme elle pouvait le manche de Transcendance de ses deux mains. L’homme qui lui faisait affichait un sourire sadique des plus malsains. Il fit mollement rouler une flammèche autour de ses doigts à la manière d’une petite pièce. “On dirait que voir tes hommes mourir n’est une douche assez froides pour calmer les brûlures.” Ses lèvres s'étiraient encore un peu avant d’échapper un ricanement. Cet humain venait de brûler vif le peu de soldats qui avaient pu échapper à ses premiers assaut. Et d’ici peu, ce serait le tour de Sélina. La femme Kherrr malgré sa position des plus désavantageuses réfléchissait à un plan, une ruse, n’importe quoi qui pourrait la sortir de là. L’espace de quelques secondes Sélina repensa à tout ce qu’elle avait pu accomplir à tout ce qui avait pu la mener ici, à cet instant précis. Elle ne devait pas perdre, la défaite est inenvisageable, l’échec est intolérable. Sélina rassembla ses forces et ressera encore ses doigts sur la poignée de son arme. Elle devait l’éliminer d’un seul coup c’était la seule manière de faire. Car cet homme d’un simple regard, elle en était sûre, pouvait lui faire subir le même sort que ses compagnons en un instant. Décidée et sans prévenir Sélina chargea aussi vite qu’elle pouvait visant à le trancher de l’épaule à l’aisne, et lorsqu’elle fût assez près leva son arme pour l’abattre, une boule de chaleur insoutenable la cueilli en plein geste à l’estomac la renvoyant à son point de départ telle une grosse poupée de chiffon.

Elle s’écrasa lourdement au sol étouffant un râle de douleur, cependant elle fit au mieux abstraction de celle-ci et se remit sur pieds comme elle pouvait. Elle avait échoué, elle allait mourir ici, comme les autres. Les pensées de Sélina se firent de plus en plus lointaine. Elle arrêta de réfléchir. Se redressa en grognant s’appuyant sur son arme. Si elle devait affronter la mort, elle l’affronterait debout. Mais pas sans réagir. Instinctivement Sélina se laissa aller à ses intuitions les plus primaires, elle oublia tout, jusqu’à la douleur qui la transperçait de toutes part.. Face à cet humain, Sélina avait cessé d’exister pour laisser entièrement place à la machine de guerre qu’elle était. Elle se ramassa pour de nouveau se jeter sur son adversaire. L’homme réagit aussi prestement que la première fois. Mais cette fois il ne toucha pas la femme Kherrr qui de justesse avait volté sur le côté traçant au passage un trait sanglant au niveau de son épaule. Surpris il se retourna vers la Klong en laissant encore une fois un ricanement étrange passer ses lèvres. “... Oh mais ce sont de jolis yeux ça. T’es un genre de robot, c’est pour ça ?” Sélina ne l’entendit même pas et porta une nouvelle attaque visant son abdomen un mur de flamme jaillit juste sous les pieds de l’héroïne. Mais elle l’avait senti, en l’espace d’une pirouette aérienne finement exécutée elle se retrouva dans son dos et frappa ouvrant une longue plaie de l’omoplate au bas du dos. Il avait arrêté de sourire et cautérisait déjà sa plaie. “Garce…” Sélina se jeta sur son côté droit évitant un serpent de feu menaçant de l'immobiliser à nouveau, dans la même seconde elle virevolta planta son talon dans le sol qui céda légèrement sous l’impact avant de planter le second dans les côtes du mage qui elles se brisèrent à l’impact juste avant qu’il n’aille s’écraser plus loin. Sélina lâcha son arme qui tomba au sol dans un tintement métallique avant d’observer ses mains, comme surprise par ce qui arrivait. Elle qui quelque minutes auparavant pouvait encore à peine bouger. C’était impossible.

Elle n'eut cependant pas le temps de se demander ce qui se passait plus longtemps. Un dôme de flamme s’était formé autour de l’homme qui s’était redressé sur l’un de ses coudes, incapable de se remettre debout. “On dirait que tu vas être plus chiante que prévu… J’vais tout faire péter !” Sélina encore une fois se ramassa et fila à une vitesse qu’elle même n’aurait jamais pensé pouvoir attendre. La guerrière traversa le mur de flamme tel un avion passant à mac II et se jetta sur son adversaire à terre. Elle enfonça son genou dans les côtes déjà brisées de l’humain tout en glissant ses mains autour de son cou. Un hoquet fut entravé par la pression exercée par les doigts de Sélina alors qu’elle le regardait droit dans les yeux. Elle y vit la peur, l’incompréhension. Comme il l’avait faite regarder ses hommes, elle allait le regarder lui, mourir. Ce n’est que lorsqu’elle sentit les os croquer sous ses doigts que Sélina relâcha sa prise. Elle se redressa ensuite mollement, entreprit de regarder ses mains encore une fois, elle serra les poings à de multiples reprise. Sélina se mordit soudainement la lèvre, elle avait perdu, alors pourquoi était elle celle qui respirait encore ? Ce n’était pas une affaire de chance, elle le savait, l’assaut de sa libération aurait dû être le dernier. Sélina le savait. Après s’être relevée, elle avait arrêté de frissonner.

“The smoke lingers after fire. Never thought I came so far...”




The Exile :

Sélina depuis sa défaite n’avait plus remi les pieds sur un champ de bataille, elle n’avait d’ailleurs même pas cherché à rejoindre les siens. A quoi bon son rêve et ses ambitions brisées l’empêcherait d’être suffisamment efficace sur le terrain. Le visage fermé elle lisait les rapports qui défilaient sur les restes de son transmetteur. La guerre était perdue, la conquête un échec. Meknes était porté disparu, l’armée était partie à volo privée de son grand commandant. La retraite avait été sonnée. Mais Sélina ne retournerait pas sur Havock, elle n’avait plus sa place parmis les siens. Elle avait pris de longues heures pour réfléchir, elle resterait ici, sur la terre de son échec. Elle redressa difficilement son corps sur lequel la douleur avait repris ses droits. Elle attrapa le bas de son vêtement de corps pour en arracher une longue bande qu’elle enroula autour de son visage, masquant ses yeux. L’héroïne n’avait toujours juré que par les principes de son peuple, elle n’avait toujours vu que cela. Et elle ne verrait plus rien d’autre.

Elle récupéra maladroitement quelques pièces d’armures qui restaient là pour se couvrir ne serait-ce qu’un plus avant d’entamer sa route. Pour aller où, elle n’en savait rien. Autour d’elle tout était noir maintenant, elle se laissait guider par ses autres sens pour avancer, captant les sons et les odeurs du mieux qu’elle le pouvait. S’adapter prendrait du temps. Mais elle le ferait. Jetée elle même sur une terre inconnue, elle commencera sûrement par se trouver un abri puis elle chasserait. Elle se débrouillerait. Malheureusement cela ne se déroula pas comme prévu. La pluie se montra, brouillant chacun des sens de la femme Kherrr. Depuis combien de temps marchait elle ? Depuis combien de temps n’avait elle rien avalée ? La moindre des parties de son corps criait au supplice. Sélina finit par se laisser tomber en arrière, les dernières choses qu’elle pu sentir avant de sombrer furent l’herbe spongieuse ainsi que les goûtes de pluie s’écrasant sur son visage. Puis plus rien.

“My spirit, is lost…”



Joanny :

Sélina papillona des cils resta un instant sans bouger puis ouvrit complètement les yeux, pour les refermer aussitôt tant la tête lui tourna violemment. Elle bougea comme elle pouvait ses doigts ankylosés. A vrai dire son corps entier semblait avoir avoir été insensibilisé. Malheureusement des pics de douleur lui montrèrent que ce n’était pas le cas. La femme kherrr pris une inspiration avant d’aller pour se mettre assise en rouvrant les yeux. Elle regarda brièvement autour d’elle. Une petite pièce où beaucoup de choses semblait être en bois. Néanmoins la couche sur laquelle elle se trouvait semblait confortable. Elle referma les yeux. Ne plus voir. Elle huma, l’air semblait frais et sentait la verdure et le bois. Elle tendit l’oreille assez pour entendre des bruits de pas, qui semblait se rapprocher. Son instinct fit également sa part lui dévoilant une présence sans hostilité.

Elle écouta encore les pas se rapprocher puis releva la tête au bruit de la porte qui s’ouvrit avec fracas butant dans un meuble qui avait été posé juste derrière. “Waaaah t’es réveillée !” Sélina inclina la tête. Incompréhensible. Rien à faire sans son traducteur qu’elle avait sûrement dû abandonner. Elle entendit l’humaine s’approcher. Oui c’était forcément une humaine, ils sont seuls sur leur planète. Celle ci tendit la main vers la combattante qui se saisit aussitôt de son poignet provoquant un sursaut accompagné d’un couinement ridicule. “Ah ! Laisse moi faire ! Laisse moi faire ! Lai-sse… Fai… Re…” Elle ne dégageait vraiment aucune animosité, cependant la kherrr resta sur ses gardes en la relâchant. Elle sentit une petite main se glisser à son oreille et y introduire ce qui ressemblait de très près à son traducteur. “T’entends !? Tu comprends ?! Ça marche !?” Sélina haussa très légèrement les sourcils mais opina doucement.

Elle dut bien faire le tour de la guerrière cinq ou peut-être six fois avant de s’arrêter. “Alors t’es une Klong ? Qu’est-ce que tu faisait seule ? On t’a abandonnée ? Oh ! Je t’ai préparés des vêtements. Ils seront sûrement trop petits mais j’ai fait au mieux…” Sélina soupira, comme une sherrr-täl comme elle pouvait elle avoir autant d’énergie à revendre. Elle attrapa les vêtements que la jeune fille lui tendait pour les inspecter du bout des doigts. “Hé ho je les ai pas piégés. Tu me prends pour qui !? Oh je t’ai lavé ça tiens. C’est parce que t’es aveugle ?” Sélina secoua la tête et récupéra juste la bande de tissu déchirée qu’elle lui donnait pour la remettre à sa place. Elle pouvait la sentir se dandiner tout près d’elle. “Au fait moi c’est Joanny !” La kherrr soupira encore une fois.

“Sélina.”


New skills :

L’héroïne n’avait prévu que de rester le temps de se rétablir, pas plus. Pourtant elle avait fini par s’adapter à la présence envahissante de Joanny ainsi qu'à son enthousiasme bien plus que débordant. Elle avait décidé de rester avec l’humaine afin d’en apprendre plus sur le mode de vie et les habitudes de ceux-ci. C’est ainsi qu’au fil des jours, des semaines et des mois, la femme Kherrr avait su adapter son comportement et ses manières.

Sélina avait appris à manger, cependant la nourriture humaine n’étant pas tout à fait adaptée à son organisme extraterrestre, la klong se nourrissait beaucoup de viande très cuite ainsi que de céréales ou encore de légumes et fruits secs. Il lui arrivait occasionnellement de croquer dans un piment, le faible goût relevé qu’elle pouvait sentir lui rappelait légèrement celui du zveck.

Joanny avait accepté avec plaisir que Sélina reste avec mais en contrepartie elle avait demandé à la klong de l’assister dans son atelier. C’est ainsi qu’elle put apprendre certains rudiments de la mécaniques humaine et partager quelques une de ses propres connaissance, sans trop en dévoiler pour autant. Elle doutait que les engins kherrr puissent être utilisés et construits par une race telle que les humains.

Cependant les interactions de la kherrr avec les clients étaient toujours très brèves. Pas parce qu’elle était maladroite mais parce qu’intéragir avec des humains était sûrement l’une des dernières choses dont elle avait envie. A vrai dire elle ne s’était toujours pas remise de ce qui s’était passé pendant la guerre et ne s’en remettrait sûrement jamais. Elle voulait juste passer le plus de temps possible seule, ainsi en dehors du temps où elle aidait Joanny et où elle apprenait, Sélina préférait simplement aller parcourir l’immense terrain qui entourait la maisonnette, ressassant encore et encore des souvenirs qu’elle aimerait faux.

Aussi l’exilée n’utilisait désormais plus son traducteur, à force d’efforts, la langue parlée par les humains du continent lui était presque entièrement acquise. Tenir une conversation avec Joanny ne lui posait plus aucun problème. Cependant, elle aimerait parfois ne pas la comprendre tant elle l’innondait de questions qui pour la plupart ne recevaient pour réponse qu’un simple haussement d’épaules.

"To be ignorant is to be free. You must be very free."


Thunderstorm :

Quelques années passèrent, les terriens était à la fin de leur année 2018. Sélina avait appris auprès de Joanny ce qu’était Thanksgiving et new years eve. Elle avait même reçu un présent de la part de celle-ci. Un bandeau de soie noire pour remplacer la vieille bande de tissu qui masquait ses yeux. Après ces événements festifs, la vie avait repris un cours normal. Les jours recommencèrent à se succéder entre travail et ennui. Une nuit un grand orage sans pluie éclata. Violent et assourdissant. L’héroïne pour des raisons inconnues ne parvenait pas à trouver le sommeil. Un coup de tonnerre la fit légèrement frissonner plus assourdissant que les précédents. La foudre avait dû tomber tout près.

Sélina s’avança près de la fenêtre qu’elle entrouvrit pour humer l’air à la recherche d’une éventuelle odeur d’incendie. Cependant se sont les bruits qui parvinrent à ses oreilles qui la laissairent incrédule un instant. La femme Kherrr empoigna ses armes et sauta par la fenêtre sans un bruit tel un félin. Deux individus avaient fait leur apparition sur le grand terrain. Sélina pouvait ressentir de là leur soif de combat. Ce n’était clairement pas des humains. Elle pouvait même deviner qu’ils appartenaient à son peuple. Sélina s’arrêta une seconde. Si jamais. Si jamais elle devait sortir les armes contre ces deux là, elle aimait autant pouvoir les voirs. Elle dénoua le bandeau qui lui masquait la vue et l’utilisa pour attacher l’arrière de ses cheveux avant de continuer sa route.

Elle n’en cru pas ses yeux, s’ils avaient dû envoyer des hommes pour l’affronter ici, à supposer qu’ils aient appris qu’elle était encore en vie, pourquoi ces deux là. Le premier était un Kherrr des plus grands, une balafre couvrait une majeure partie du côté droit de son visage, une épée semblable à Transcendance pendait à son flanc, Sélina le connaissait bien. Elle récita intérieurement toutes les nominations qui le définissait au sein de son peuple. Monstre, Chien des 3MAJ, Faux 3MAJ, Ravage… Vatlaw 6KRA. Elle le savait, il ne fallait pas se fier à sa carrure imposante, il était aussi fort que rapide. S’il n’excellait pas en tactique, c’était un génie du combat rapproché. Encore jeune, mais dangereux. Adopté par le clan 3MAJ il y a quelques cycles. Il n’était peut-être pas un héro mais sa notoriété de monstre n’était pas usurpée.

Pire encore était celle qui se tenait à ses côtés. La peau brune, des tatouages blancs sur le corps. Son aura était effrayante. Son regard était posé sur Sélina. Elle avait l’impression de se faire découper au laser. Qu’est-ce que cette femme pouvait bien faire sur terre. Tout comme Sélina c’est une héroïne mais d’un tout autre niveau. Chef du clan 0KRN, Maîtresse de l’école Zrr-Kieren, commandante d’une unité d’élite au sein de l’armée. Qu’est-ce qui avait bien pu la pousser à se déplacer. Sélina cependant ne flancha pas et s’avança dans leur direction. Elle fit face à la femme kherrr et la salua à la manière de son peuple avec le respect que l’on doit à un maître de guerre. Celle-ci la fixa encore un instant avant de lui accorder le repos d’un geste de la tête. “Tu n’es peut-être pas si bonne à jeter que cela, finalement.”

"The answer lies within."


Share :

Sélina si elle rompit le salut resta droite face à la femme kherrr. Celle-ci s’approcha doucement alors que celui qui l’accompagnait se contentait seulement d’observer. Ça ne durerait sûrement pas. Plus petite que l’exilée elle alla d’une surprenante délicatesse poser ses mains sur ses joues en plongeant ses yeux dans les siens. “Regarde moi.” Cette phrase avait été prononcé dans le plus grand calme et pourtant l’ordre absolu avait résonné comme un cor de guerre dans les oreilles de Sélina. Elle s’exécuta. Plusieurs minutes s’écoulèrent avant que la chef de clan ne recule d’un pas esquissant un geste de la main en direction du grand kherrr. Celui ci la regarda curieusement à sa façon avant de se retourner pour s’éloigner il lança un regard en coin à Sélina. “Les légendes, ne meurent jamais. tu ne les entends plus crier ton nom ?” sans un mot de plus il se planta assis sur une souche un peu plus loin les avant-bras posés sur ses jambes. La femme à la peau brune releva la main dans sa direction, son anneau brilla, son épée légendaire apparu comme par enchantement. “Je ne t’ai pas autorisé à lui parler.” L’autre haussa mollement les épaules. Il était sans peur elle le savait.

Elle n’avait pas détourné son regard de Sélina et pointa son épée vers elle. “Si tu te retiens, Sélina 4EIZ, je te tuerais.” Encore une fois aucune animosité dans ses paroles et pourtant ses mots claquèrent plus fort que le tonnerre qui résonnait encore. Sélina se retint de déglutir, s’il y avait des gens à craindre d’affronter, cette femme en faisait bel et bien parti. La main de l’exilée se glissa sur la garde de Transcendance qu’elle dégaîna doucement. A contrecoeur. Elle fût captée à l’instant même où la lame commençait à glisser contre son fourreau. “Je ne tolérerais pas que cela soit une simple exécution. Es-tu une héroïne de notre peuple ? Si ce n’est pas le cas, te briser sera chose facile. Montre moi que ce pouvoir qui brille au fond de ces yeux.” La femme Kherrr resserra ses doigts sur la garde de son arme. Elle savait, elle l’avait fait sien, dès l’instant où elle l’avait touché. Sélina pouvait les voir, à l’instar de ses yeux bleu brillants comme des saphirs, ceux de la chef de clan c’était mis à brûler tels deux rubis exposés au feu. Le cycle s’était enclenché, l’exilée ne pouvait plus faire marche arrière.

Sélina para de justesse un nouveau coup si puissant qu’elle manqua de reculer, elle se campa sur ses appuis pour riposter malheureusement pour elle le poing fermé de son adversaire la percuta au foi la soulevant de terre et lui arrachant un hoquet de douleur. Les doigts de la femme à la peau brune agrippèrent ses cheveux avant de la relever sans effort. “Alors ce n’est que cela, juste une poussée d’orgueil qui t’as poussée à partir ? Seulement du vent. Ne me fait pas rire.” Son genou percuta le visage de l’héroïne de plein fouet avant qu’elle ne la laisse s’écraser au sol. “Même à armes égales tu ne peux pas me tenir tête. Décevant.” Elle leva son épée au dessus de Sélina prête à porter un coup qui serait sûrement fatal. Cependant l’exilée dans un mouvement à la rapidité déjà bien augmentée faucha les jambes de son adversaire et en une fraction de secondes elle était déjà debout assénant un puissant coup de talon projetant la femme à la peau brune sur une dizaine de mètre.Elle avait raison, elle luttait à armes avec cette femme à la capacité étonnante de partager les dons des gens. Sélina empoigna de nouveau son épée et se rua sur son adversaire à une vitesse incroyable, les lames s’entrechoquèrent, les coups résonnèrent tels des coups de tonnerre un sourire des plus fins apparut sur le visage de la chef de clan. “Toi et moi, ici, livrons un des plus grand combats de notre peuple.” L’héroïne à la peau blanche appuya un peu plus sa lame contre celle de son adversaire avant que celle-ci ne la dégage pour que les coups puissent reprendre toujours plus puissants et rapides. Après un échange durant quelques minutes encore. Les combattantes se séparèrent attrapèrent leurs armes à deux mains prêtes à délivrer le coup qui solderait cette affrontement sans limites. Elles foncèrent l’une sur l’autre. Soudainement Sélina se sentit happée vers l’arrière avant d’être projetée comme un vulgaire objet.. Un crissement suivi d”un vacarme assourdissant se fit entendre.

Sélina retomba sur ses pieds un peu plus loin prête à un nouvel assaut mais elle n’en fit rien. Ce qu’elle vit la surprit quelque peu Vatlaw se tenait là où elle aurait dû être. Son épée tirée collée à celle de la chef de clan le sol sous ses pieds s’était ouvert de part en part sous la puissance du coup et il l’avait bloqué. Sélina fit craquer son cou avant de simplement rengainer son épée. Le faux 3MAJ soupira en rangeant également son arme. “Tu n’es pas venue pour la tuer.” La femme à la peau brune le toisa un instant avant de sourire largement en se tournant vers Sélina. “Je me suis laissée emporter. C’est un don intéressant.” Elle s’approcha de nouveau de l’exilée dématérialisant son arme. Son sourire était étonnamment doux. “Je comprend maintenant, ce que tu as pu ressentir. Il y a des blessures qui ne guérissent peut-être jamais Sélina, mais elles cicatrisent.” Sélina restait à la fixer incapable de bouger ou de dire quoi que ce soit. “Il arrive également qu’une intervention extérieure soit nécessaire. Si tu veux des réponses, descend dans le sud. Installe toi dans la ville de Laurel. Tu pourrais y faire des rencontres auxquelles tu ne t’attendrait pas.” Sélina n’avait aucune idée de ce qu’elle pouvait vouloir dire, cependant elle savait que les conseils de son aînée.lui seraient très précieux. Aussi elle la salua une nouvelle fois avec tout le respect dû à son rang. L’héroïne à la peau brune tourna les talons sans s’arrêter de sourire aussitôt imitée par Vatlaw qui lui adressa un vague signe de la tête. La femme en blanc releva légèrement sa main. “Nous nous reverrons bientôt, Sélina.”

"I was spared for a reason."


New beginning :

Après avoir annoncé son départ à Joanny, supporté ses pleurs pendant de longues heures et fait la promesse inviolable de revenir la voir un jour, Sélina pris la route en direction de la ville de Laurel. Les paroles de la kherrr à la peau brune flottant encore dans son esprit. C’est sans savoir à quoi s’attendre que Sélina pénétra l’enceinte de la ville.

Elle fût surprise de sentir qu’ici humains et autres races semblaient pouvoir cohabiter. Elle y entendit même la langue Urfoon, ce qui la fit tiquer plus qu’elle ne l’aurait voulu.. Sa première préoccupation aura été de trouver un logement décent. Bien heureusement pour elle, elle tomba peu de temps après sur un groupe de marchand Klongs qui lui vendirent une capsule pour une somme modique de crédits Kherrr.

Maintenant Sélina n’a plus qu’à trouver de quoi subvenir à ses besoins tout en cherchant ses réponses, ses ambitions et son rêve perdu et peut-être, pourquoi pas, retrouver un amour fou du combat.

"Honor is the rust on a dull blade."




Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : Sélina sera bien pour ici.
❝ Âge : 25 ans.
❝ Avatar : 2B-Nier AUTOMATA
❝ Passions & Hobbies : X
❝ Découverte du forum : J'étais déjà sur la V1.
❝ Un petit mot pour la fin :.






Dernière édition par Selina 4EIZ le Jeu 1 Mar - 23:45, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ EXPERIENCE : 938

MessageSujet: Re: Edge of Infinity Ven 23 Fév - 14:40

Ma chérie, bon retour !
Cela fait plaisir de voir revenir des anciens.

Quel personnage jouais-tu sur la V1 ? Si cela ne te gêne pas de le révéler.
Et si je ne me trompe pas, tu t’es déjà réinscrite une fois. Mais tu avais disparu avant ta validation. Je suis ravi de voir que tu as retrouvé ta motivation pour le forum !

Ta fiche est-elle terminée ? Il me semble qu’il manque un bout à ton histoire, mais dans le doute je préfère demander.

Bonne journée poussinette

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
❝ LOCALISATION : Cherchez en ville.
❝ EXPERIENCE : 10

MessageSujet: Re: Edge of Infinity Ven 23 Fév - 19:04

Hello... je suis un poussin. Pas une poussinette...

Je préfère ne pas me révéler. Mes personnages n’ont jamais eu beaucoup d’impact.

Je m’etait en effet déjà inscrit, mais j’ai eu des soucis au niveau du travail et donc j’ai dû renoncer à Selina.

Mais maintenant me revoici. Et en effet mon histoire est inachevée. Je ne manquerais pas d’utiliser le logo fiche achevée lorsque celle-ci le sera.

Bonne journée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : Cherchez en ville.
❝ EXPERIENCE : 10

MessageSujet: Re: Edge of Infinity Jeu 1 Mar - 0:16

Double post pour signaler que ma fiche est bel et bien terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ EXPERIENCE : 938

MessageSujet: Re: Edge of Infinity Jeu 1 Mar - 23:08

Mon chou,
Enfin une nouvelle extra-terrestre ! C’est bien on en manque sur le forum. Pour information, selon mes calculs, ton personnage doit avoir entre 125 et 135 ans, ça t’évitera d’avoir à le faire.
Cependant quelques petits changements vont devoir être effectués avant que ta fiche puisse être validée.

Ton pouvoir n’est pas équilibré, il ne possède pas de faiblesses qui puisse être exploitée par les autres personnages.

Ensuite, par rapport à ton histoire, tu t’orientes beaucoup grâce à ton odorat. Cependant, ce sens n’est pas particulièrement développé chez les Klong. Je comprends qu’être « aveugle » aide à développer ses autres sens, mais il y a des limites et tu l’utilises tout autant juste après la bataille.

Et dernier point, je ne comprends pas très bien pourquoi les deux autres Klongs vienne à ta rencontre. Il est très possible qu’au bout de vingt ans passés chez ton amie, la rumeur de la présence d’une Klong, ce soit répandu. Cependant, je doute que les Klong vérifient toutes les rumeurs. Et même si tel est le cas, ils n’enverraient pas en reconnaissance deux grands guerriers justes pour vérifier une information.

C’est tout mon poussin, bon courage pour tes corrections.

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Edge of Infinity

Revenir en haut Aller en bas

Edge of Infinity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Paperasse :: Les Inscriptions-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com