AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Une partie d'échec entres le bien et le mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 70
Mythologique


 : C

MessageSujet: Une partie d'échec entres le bien et le mal Dim 20 Mai - 17:04

Les rues du Quartier Vega sont assez animées en ce samedi soir, le ciel apportant sa clémente chaleur sur toute la ville.
Une journée parfaite pour sortir et profité de la lumière du jour, même pour une créature noctambule comme le seigneur des enfers.
Voilà longtemps que Lucifer n'a pas pris un peu de temps pour lui, surtout depuis le début de la quarantaine qui avait baissé drastiquement le nombre de ces clients et les affaires n'ont repris que doucement leur cours. Si on rajoute une chasse infructueuse de plusieurs mois après un démon dissident qui a tenté de le tuer, on comprend que le seigneur n'a pas eu beaucoup de moments de pause.

Lucifer a beaucoup de mal à réorienter ces pensées, touché dans ses moments de fort risque d'assassinat par une des maladies du pouvoir, la paranoïa.
Il souhaite se vider les esprits dans une partie d'échec, souvent joué à ce jeu lui permet, le temps d'une partie, d'oublier le reste du monde et sa place dans cet ordre universel qui le pèse.
Le démon rentre dans la bibliothèque qui au rez-de-chaussée a un endroit calme où des tables d'échecs sont proposés en libre-service.

Plusieurs joueurs sont lancés dans des parties, donc la lenteur des parties caché la violence des techniques employés. Certain discute à voix basse tout en jouant, faisant parfois connaissance. Lucifer avait vu des amitiés et des rivalités naître au sein de ces parties. Il s'installe à une des tables vides, se mettant dos au mur pour ne pas se faire surprendre et il observe la salle. Rien dans le calme de ce temple de la connaissance ne laisse suspecter un quelconque danger. Le démon s'en accommode, rien de mieux qu'un endroit calme pour se laisser aller le temps d'une partie.
Jamais un joueur n'attend longtemps un adversaire en ce lieu.
Le seigneur le sait et il attend patiemment.


Dernière édition par Lucifer Von Morgenstjerne le Dim 20 Mai - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans le parc, ou quelque part dans l'école.
❝ PT. EXPERIENCE : 321
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Dim 20 Mai - 19:03

Samedi soir, la ville semble dans un calme étrange depuis quelques mois, comme un calme avant la tempête. Les protestations contre les « altérés » se sont fait plus fortes avec le temps, mais bizarrement plus discrètes… Je n’aime pas ça du tout, j’ai l’impression que tout va mal se passer d’ici peu… J’ai besoin de me dégourdir les neurones, de penser à autre chose… et pourquoi pas trouver un adversaire aux échecs ?

Je songe d’abord à mes colocataires, mais ni les filles, ni Fioré ne savent jouer aux échecs. Peut-être trouverais-je un adversaire valable autre part. Peut-être à la bibliothèque, les joueurs s’y rassemblent assez régulièrement pour des parties amicales.

Il me faut une dizaine de minutes pour arriver à destination. Le bâtiment est plutôt ancien -pour un bâtiment de cette ville qu’est Laurel-. Il semble peu fréquenté par rapport à d’autres endroits publics. Depuis l’arrivé de l’internet, tout le savoir est sur un petit écran… Je préfère le confort d’un fauteuil et la sensation du papier à celle d’un siège de bureau et d’une souris. J’imagine que c’est vrai aussi pour les rares personnes ici.

Soudainement, une personne se rapproche de moi, un homme, la trentaine, plutôt joli garçon en apparence. Il semble se diriger précisément vers moi. Et je crois savoir ce qu’il veut… malheureusement ce ne sera pas une partie d’échec.

« Bonjour mademoiselle, Puis-je avoir votre nom ? »


Je soupire un moment… Pourquoi j’attire les moucherons sur mon chemin ?

« Pourquoi monsieur, vous n’en avez pas ? »

Il rigola de bon cœur, prenant cela sur le ton de l’humour. J’en profite pour regarder son aura de plus prês… très sombre pour une personne « normale ».

« Vous êtes une personne amusante je trouve, on ne se serait pas déjà rencontré quelque part d’ailleurs ? »


« Bien sûr que si, c’est pour cela que je n’y vais plus d’ailleurs. »

Je crois qu’il commence à comprendre que je ne suis PAS intéressé, mais il s’acharne, comme un poisson hors de l’eau, il sait qu’il n’a aucune chance, mais il se débat. Comme quoi…

« Enfin, mademoiselle, je suis désolé si je vous ai importuné, je ne voulais pas que vous croyez que je voulais vous draguer ou quoi que ce soit… je pensais juste… jouer une partie d’échec avec vous, cela vous dit ? »

Tentative louable je dois admettre, mais pas suffisante.

« Non merci, je préfère m’amuser quand je joue. »


Et ainsi je m’assoie sur la première chaise de jeu avec une personne déjà, laissant le pauvre Ere debout, et seul. Je me retourne vers mon nouveau partenaire de jeu. Il semble intéressant au premier regard. Il semble aussi âgé que l’autre, mais je décerne aussi une certaine sagesse dans ses yeux. Il arbore un sourire malicieux qui pourrait faire froid dans le dos, mais il ne me fait guère quelque chose, et me donne juste l’impression qu’il est un joueur plutôt malin. Ses cheveux sont étrangement blancs, et ses mouvements étrangement subtils pour une personne de cette carrure. Il semble assez noble dans sa façon d’agir…

« Bonjour monsieur, vous attendiez quelqu’un ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 70
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Dim 20 Mai - 22:05

Une scène bien amusante se présente devant le seigneur des enfers, une jeune joueuse se faisant draguer par un vilain fripon qui n'avait de beau que l'apparence.
La jeune femme fait preuve d'une grande habilité à éviter chacune des tentatives de l'homme. Les phrases sont courtes, mais d'une précision impressionnante, si les mots étaient des lames l'homme serait mort sur le coup.
Le visage des deux protagonistes est d'ailleurs étrangement familier pour le seigneur du mal. L'homme s'appelle Frédéric Asimov, c'est un jeune homme ambitieux près à tous pour devenir un homme influant au sein de la mafia russe. Il est venu quelques fois au club, c'est surtout un beau parleur, mais il ne recule devant rien pour arriver à ces fins.
Malgré sa grande ténacité, la femme s'est montrée plus pugnace.
Pour échapper à la proposition de l'homme elle s'assoie par réflexe à la première table où un autre joueur est en attente.
Les mauvaises langues diraient qu'elle est passée de Charybde en Scylla, mais Lucifer vaut bien mieux que cet homme.
La jeune femme semble êtres une adversaire intelligente, la partie promet d'êtres tendus.
Elle le dévisage pendant quelques secondes le temps de se pauser de se remettre de la rencontre avec l'autre homme.
Puis avec une certaine noblesse, elle brisa le silence instauré.
«- Bonjour monsieur, vous attendiez quelqu’un ? »

Frédéric regarda Lucifer, il cherche à intimider le seigneur des enfers pour le faire partir et prendre sa place devant la belle.
"- Bonjour madame, je vous en prie prenais place."
Le seigneur du mal envoya un regard de défi envers le mafieux. Ce à quoi le beau parleur tourna les talents non sans ruminer dans sa barbe quelques menaces envers les deux adversaires.

Louis plaça les pions noirs, la jeune femme fit de même avec les pions blancs.
"- Je vous en prie madame, commençais."

La bataille commencée doucement, à l'ouverture chacun des joueurs plaçait ces pièces de manière stratégique, pas besoin de prendre des risque au début de la partie.
La jeune femme montre une grande adresse à ce jeu.
Mais autre chose entêtée Lucifer, il avait déjà rencontré cette femme, mais il ne se rappelle plus en quelle occasion. Cette femme est d'une beauté rare et d'une classe qui ne s'oublie pas.
Pour tenter de comprendre le mystère, il devait lui parler.
"- Désoler madame, êtes-vous française ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans le parc, ou quelque part dans l'école.
❝ PT. EXPERIENCE : 321
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Lun 21 Mai - 15:49

L’autre joueur était définitivement un Gentleman, il avait compris le pourquoi du comment assez vite, et avait agi en conséquence. Il faisait fi de l’impoli qui avait finalement décidé d’abandonner sa proie… probablement parce qu’il n’avait aucune chance de l’attraper.

Avant de commencer la partie, je réfléchissais à quelque chose… je me tournais vers mon partenaire, et lui dit :

« Excusez moi monsieur, comment vous appelez-vous ? Et voulez -vous peut-être miser quelque chose ? Je trouve que cela améliore l’enjeu »


La partie avançait doucement, il avait lancé une ouverture à la reine assez vite, probablement voulait-il dominer la partie dès le début, mais malheureusement pour lui, cela ne se passera pas comme prévu. Quelques coups pour le forcer à jouer autre chose, de coup stopper son ouverture à la reine.

« Désolé madame, êtes-vous française ? »

Je relevais la tête vers mon adversaire, on dirait qu’il avait quelque chose derrière la tête… peut-être voulait-il juste commencer une discussion...

« Hé bien oui… je suis française, comment l’avez-vous su ? »

Cet homme commençait à être suspect… son apparence, sa façon de faire, son sourire malicieux… il semblait toujours avoir quelque chose en tête… quelque chose n’allait pas, mais je ne savais pas quoi… j’hésitais à utiliser mon pouvoir pour ressentir son aura… mais non, c’était probablement juste une impression. Je continuais à jouer.

L’autre joueur est probablement l’un des plus rusés joueurs que je n’ai jamais affronté, un dangereux adversaire qui ne laisse rien au hasard, il me surpassait à tous les niveaux, comme si il prévoyait chacun de mes mouvements, un vrai serpent…

Il me faisait presque peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 70
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Lun 21 Mai - 18:39

La jeune femme demanda au seigneur comment il se prénommer, puis elle demanda s'il souhaité parié quelques choses.
"- Je m'appelle Louis l'Honnête et vous qu'elle est votre nom, madame ? J'apprécie les parties avec enjeu, en général, on ne souhaite pas parier avec moi, mais je vous propose de parier des choses qui sont plus inintéressante que de l'argent. Que diriez-vous que de mettre en jeu un gage ? Bien sûr, tant que cela n'implique rien de moralement discutable, cela va de soi."

Au début de la partie Lucifer, décide d'adopter une posture agressive pour juger de la réactivité de la jeune femme. La réaction face à une tentative d'ouverture de la reine ne se fait pas attendre, l'ange agis vite et cela ne sera pas simple de percer son jeu.
Voilà, bien, longtemps, que le démon n'est pas tombé sur un joueur aussi doué.
Le seigneur des enfers réussie tant bien que mal à maintenir une certaine pression sur le centre du plateau.
Mais dans l'esprit, un autre mystère l'occupe. Durant les phases où la noble dame joue, Lucifer cherche dans son esprit qui elle peut bien être et quand se sont-ils rencontrés ?
Il finit par poser la question sur ces origines, ce à quoi, la gente dame répond :

"- Hé bien oui… je suis française, comment l’avez-vous su ?"

"- Je les reconnus à votre accent, je suis moi-même français aussi, vous devez vous en doutez au vu de mon nom de famille."
La jeune femme était presque aussi maniérée que Lucifer ce qui l'étonne sans plus provoquer chez lui de questionnement.

Dire que la jeune femme savait jouer est un euphémisme, elle manque néanmoins de pratique surtout face au malin.
Lucifer prenait peu à peu l'avantage, mais les gestes de la jeune femme donc la noblesse n'avait d'égal que sa maîtrise du jeu, fit plus d'une fois tomber les tentatives de Lucifer.
Mais pendant qu'une bataille acharnée se passer sur le plateau, Lucifer trouva un détail étonnant, une gourmette en argent.
La jeune femme était donc l'adolescente angélique qu'il a libéré de sa malédiction quelques années auparavant.
Malgré ce qu'implique cette révélation, le démon reste calme. Après tous, ils ne se sont jamais vraiment rencontrés. Il compte bien continuer la partie comme-ci tout était normal.
Mais le seigneur veut savoir ce qu'elle était devenue suite à sa libération.
"-Sans vouloir vous paraître grossier quelle profession tenais vous ?
Je suis pour ma part propriétaire d'un établissement appelait le crusader, c'est un club de nuit assez fermé."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans le parc, ou quelque part dans l'école.
❝ PT. EXPERIENCE : 321
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Mar 22 Mai - 15:47

Mon étrange adversaire était décidément bien trop fort pour moi, il semblait connaitre une infinité de techniques pour une infinité de situations différentes. Son flegme face à chaque coup de pression que je lui lançais était à couper le souffle… comme s’il avait déjà vécu toutes les tables possibles et qu’il savait comment contrer chacune d’entre elle…

Dans ma réflexion désespérée pour le contrer, je ne fis pas attention à la question de ce dernier… je relevais la tête en la secouant légèrement. Je crois que je prends encore une fois cette partie trop au sérieux.

« Excusez-moi, j’étais concentré sur la partie. Je travaille en tant que professeur à la Heroes Sup, en tant que professeur de la classe jeunesse. C’est compliqué parce que beaucoup d’élèves ne maitrisent pas encore leurs dons, et ils sont capables de faire des choses dangereuses avec. »

« Je suis pour ma part propriétaire d'un établissement appelé le crusader, c'est un club de nuit assez fermé. »

Hm… Le Crusader hein ? Cela me disait vaguement quelque chose, mais je crois que je devais me tromper d’établissement, celui auquel je pensais était plutôt du genre lieu de débauche.

La partie arrivait à son terme lentement, et il devenait évident que j’avais perdu. Il ne m’avait laissé absolument aucune chance, L’honnête était un excellent joueur, et j’espérais peut être en apprendre plus sur cette étrange personne, et peut être avoir un jour la chance de le réaffronter.

« Monsieur Louis L’honnête, ce fut un excellent match, vous êtes vraiment doué aux échecs. Voulez vous que nous allions boire un verre quelque part, peut-être à votre club ? Il doit bientôt ouvrir au jugé de l’heure, je me trompe ? »

En même temps que de lui parlais, je me levais et lui tendais la main avec le sourire.

« Essayez juste de ne pas être trop dur avec le gage. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 70
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Mer 23 Mai - 2:52

Elle apprit au seigneur des enfer qu'elle était enseignante à la Heroes Sup, l'école pour jeune Alter-humain de la ville. Elle s'occuper plus précisément des très jeune enfant qui ne maîtriser pas encore leur don.
Lucifer sourit.
L'ange avait un air étrange quand elle entendait parler du Crusader. Le démon en conclu que soit elle savait ce qu'était son club, soit elle ne le savait pas.
Les deux préférèrent ce concentré sur la partie.

Avec le manque de pratique de la part de la demoiselle et les siècles d'expérience du damoiseau, la partie touné en faveur de Lucifer.
La jeune femme, fidèle à sa réputation montra tout de même une belle résistance, mais les assauts répété et les choix cartésiens du jeune homme eurent raison de la belle.
"- Échec, madame."
La femme ne pouvant bougé son roi pour le sortir de cette mauvaise posture, préféra le retirer déclarant par un geste d'une certaine noblesse échec et math.

Elle se leva, tendit la main avec un merveilleux sourire et dit :
"- Monsieur Louis L’honnête, ce fut un excellent match, vous êtes vraiment doué aux échecs. Voulez vous que nous allions boire un verre quelque part, peut-être à votre club ? Il doit bientôt ouvrir au jugé de l’heure, je me trompe ?"

Lucifer se leva lui aussi.
Il prie sa main et y déposa doucement ses lèvres en faisant une légère révérence.
Puis il se releva.
"- Vous avez un talent pour jouer aux échecs, je serai heureux de discuter une partie contre vous à l'occasion.
En effet, le club va bientôt ouvrir, on a juste le temps d'y aller, si vous voulez bien me suivre."


La femme rajouta :
"- Essayez juste de ne pas être trop dur avec le gage."

Le démon éclata de rire face à cette remarque.

"- Madame, je vous ai promis que ma demande resterait dans le raisonnable et je tiens toujours parole."

Lucifer compte prêter son bras à cette jeune femme donc la compagnie lui était fort plaisante.
Il la dirigea vers la sortie et lui ouvrit la porte.
Le seigneur des enfers connaissait bien la raison réelle de cette pratique, mais il est en face de la seul grande dame française présente à Laurel, il est aucunement question de lui faire déshonneur.
Il est aussi quelque part hypnotisé par le beau sourire de la noble dame.


Ils marchent dans les rues marchandes, passant aux abords d'un café ou une dispute de couple se donne en spectacle.
La femme fut la première à jeté son venin :

"- Ne me ment pas, je sais que tu m'as trompé !

- Non, je te promets mon poussin, je ne t'ai pas trompé !"

À ce moment Lucifer regarde la dispute.

"- Et alors à qui appartiens le cheveu que j'ai retrouvé sur ta veste et ce parfum.

- Bon, ok ça appartient à ta sœur, mais ce n'est pas ce que tu crois."

La femme semble êtres déconfite par la nouvelle.
"- Ma.. ma sœur ?

- Comme tu aimes danser, j'ai prie des cours et pour garder ça secret, c'est ta sœur qui m'a initié, si tu veux, on appelle le professeur de dance et demande à Christelle d'envoyé les vidéos qu'on a prise."

La femme semblait perdue dans ses révélations, mais Lucifer sourie, car la vérité avait éclaté.


Ce fut une fois près de son club que Lucifer déchanta.
Frédéric est revenu avec 4 amis pour invité les deux jeunes gens à danser avec eux.
Les jeunes gens n'avaient que des point américain et des couteaux.
Lucifer leva vers les cieux un regard qui fut entres le désespoir et l'ennuie.
Il se doutait que Frédéric tente quelque chose, mais ni aussi rapidement, ni aussi stupide que d'attendre son adversaire au tournant.
Le démon sait que c'est surtout une question de principe, mais le pauvre garçon n'a aucune idée des ennuis auquel il fait fasse.
Lucifer tentera quand même une approche diplomatique et de prendre les devants. Comme le démon connaissait la mafia et c'est code, il est le plus à même de réussir par la parole à calmé son adversaire.
Le seigneur prie les devants.

"- Jeune homme, pas besoin d'en venir jusque-là, pourquoi forcément la violence et l'intimidation pour un simple râteau. Vous ne trouvez pas cela puéril ?

- Ce n'est pas que pour ça Louis, ça fait des année que tu nous tapes le système avec tes grands airs chevaleresque, tes belles paroles, ta belle tronche de fouine et ton sourire toujours en coin. Il fallait bien que ça t'arrive un jour".

Un autres homme de main rajouta même :
"- En vérité on s'en fiche bien pas mal de cette salope."

- Et vous vous sentez tellement fort que vous avez besoin d'amis pour frapper un beau parleur ? Je me sens presque prêt à vous féliciter, je suis certain que vos patrons sont fier de vous.

- On en peut plus de t'entendre et je suis sûr qu'une bonne leçon te ferait du bien.

- La vérité ne plaît jamais à entendre.

- Attends, tu vas voir si tu fanfaronneras toujours après qu'on ait cassé ta belle figure, sale français de mes deux."
Frédéric pour marquer sa phrase crachat au pied de Lucifer.
En contraste, le démon enlève sa veste et relève ces manches.

"- Je vous laisse le choix madame, si vous souhaité danser, je ne serai pas contre votre compagnie.
Mais laisser moi tout de même l'honneur de répondre en premier à l'invitation de ces jeunes gens."


Lucifer se doute que la jeune créature divine possède l'ego qui caractérise les anges et que certains termes de ce jeune freluquet lui soit resté au travers de la gorge. De plus, si elle est professeur à l'école des héros, calmé de jeune garnement doit être son quotidien.

Frédéric fonça sur Lucifer qui esquiva facilement le coup-de-poing. Finalement, le beau parleur était bien le jeune russe.
Louis lui décrocha un méchant coup dans le ventre qui fit vomir le mafieux, touchant de sa bille les chaussures du démoniaque personnage.
Les complices du jeune homme chargèrent sur Lucifer qui reste droit, face a l'adversité.
Il n'avait pas reculé face aux charges des cavaliers Turcs en terre sainte, il n'était pas question de reculer face à ces byzantins des steppes.
Mais si la jeune femme ne faisait rien, le démon pourrait gérer contre quatre personnes, mais il n'en sortirait pas indemne.
Lucifer se mit en posture prêt à donner à ces jeunes gens avides leur juste punition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans le parc, ou quelque part dans l'école.
❝ PT. EXPERIENCE : 321
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Mer 23 Mai - 19:33

Pendant le voyage vers le club de Louis, nous arrivâmes au bord d’un café, où un couple se disputait… J’aurais d’abord pensé que l’homme était de petite vertu, mais il semble qu’il préparait juste une surprise pour sa compagne… ce qui me choqua légèrement, c’est que pendant un court instant, j’eu l’impression qu’il avait changé dans sa façon de parler et d’éviter la conversation… Insolite, mais tout de même moins insolite que les énergumènes qui avaient décidé de revenir à la charge.

5 personnes, toutes armées d’armes de rue, attendaient Louis l’honnête près de son fameux club. Puis commençait un échange houleux entre Louis et son « ami ». Ce qui me fit tiquer pendant la conversation n’était pas l’échange en lui-même, mais plutôt une phrase de l’un des chiens de garde de cet homme.

" En vérité on s'en fiche bien pas mal de cette salope."

… Je crois que le monde moderne ne m’a pas livré tous ses secrets. Je me fais insulter de fille de joie pour avoir refusé les avances d’un gougat… Je pourrais tergiverser longtemps sur l’absurdité de cette phrase, mais ce que je retiens, c’est qu’il attaque ma vertu, et cela ne passera pas. Dans un autre cas je me serais contenté de simplement démonter son égo pièce par pièce, mais il pointe une arme sur moi et mon compagnon. Il compte bientôt s’en servir.

« Messieurs, je vous donne dix secondes pour vous éloigner de mon chemin. Passé ce délai, tout deviendra beaucoup moins plaisant. »

« Je vous laisse le choix madame, si vous souhaitez danser, je ne serai pas contre votre compagnie.
Mais laissez-moi tout de même l'honneur de répondre en premier à l'invitation de ces jeunes gens. »


« Mon ami, il y a bien assez de danseurs pour nous deux, ici. »


Les voyous se ruèrent sur nous, fonçant tête baissée vers leurs ennemis sans même une seule vraie analyse poussée. Sans mon épée le combat serait plutôt complexe, mais avec de l’énergie sacrée, on peut faire des miracles.

Dans une douce lumière je révélais ma forme angélique, et me lança sur le côté de la petite bande. Sur les cinq hommes, seuls trois décidèrent de me prendre pour cible. Ce fut assez rapide, car ils n’avaient aucune idée de ce qu’est un vrai combat… comment cet homme recrutait ses gardes ?

Un flash et un désarmement au sol pour le premier, suivi d’un coup de pied aérien pour le deuxième, ils n’avaient pas la moindre chance. Le troisième, celui qui avait employé un certain langage fleuri, prit la fuite plutôt que de tenter de m’affronter… grossier et lâche. Les gentlemens de nos jour…

Je me retournais vers Louis pour voir comment il s’en sortait avec ses adversaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 70
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Sam 26 Mai - 1:35

Alors que le démon se prépare à livré la bonne parole, il reconnaît derrière lui un éclair blanc angélique.
Il sourit, car il sait le combat déjà terminé.
Les amis de Frédéric ne sont que des hommes, face à la dame, ils ne peuvent rien.
Mais à trop observé la splendide noble dame, Lucifer commis une légère erreur.
Un Russe lui sauté dessus un couteau pointé sur lui.
Lucifer fit un pas en arrière, mais la lame vient trancher une partie de sa chemise grise et lui entaille légèrement le bras.
Le démon qui recule toujours sous les assauts incessant de son adversaire avec une légèreté que sa carrure ne laisser pas entendre, attrape la main armée de son adversaire et il le désarme.
Une fois l'adversaire sans arme, il commence par lui donner une série de coups-de-poing avec une grande rapidité qui désarçonna son adversaire.
Une fois son adversaire vaincue, le seigneur des enfers se tourne vers l'hérétique qui a voulut atteindre à la pureté de l'angélique damoiselle.
Tous dans cette situation laissent penser que le démon se prépare à punir l'homme.
Frédéric recule devant le mal incarné, suppliant Louis de lui pardonner et de ne pas lui faire du mal.
Le démon comme chargé d'une mission divine se fiche bien des supplication de cette pauvre âme en perdition. Il ne se souvient plus du nombre d'âmes qui pleurent et supplie le pardon lors de leur damnation éternelle.
Mais contre toute entente Louis relève le pauvre homme au lieu de le passer à tabac.

"- Allons jeune homme, vous me prenez pour un barbare ?
Vous devriez savoir que je ne bats pas plus que de raison."


Lucifer rigole devant la tête du pauvre Frédéric qui ne sait pas s'il doit fuir ou pleurer et qui décide finalement de rire nerveusement avec le seigneur des enfers.
Puis le démon repris avec un sourire et regarde le pauvre homme droit dans les yeux, tout en activant légèrement son aura du jugement.

"- Un jour nous serons tous juger pour nos péchés."

Lucifer désactiva son aura immédiatement, mais Frédéric transforma vite son rire en crie de terreur. Il tomba sur le coup de la terreur qui déformait maintenant son si beau visage.

"- Ne ... Ne t'approche pas de moi.... Démon."

Le pauvre homme qui venait de sentir son âme jugée pendant juste quelques secondes fuyait maintenant à toute jambe sous le rire amusait de Lucifer.

"- Démon ? Cela faisait longtemps qu'on me l'avait plus sortie celle-là."

Il se tourne vers la noble dame et son téléphone sonna.
C'est le démon Frifri.

"- Je vous demandes de bien vouloir m'excuser madame, c'est un appel d'un de mes employés."

Il répondit à l'appel.

"- Allo, Christian.
Que puis-je pour toi ?


- Allo, maître, vous n'êtes pas encore arrivée, je me demander si vous alliez bien ?

- Oui, je vais bien. Juste un léger contre temps."

Puis Lucifer regarde sa manche ensanglanté et continue.

" Une sombre histoire d’assassinat de chemise, rien de grave. J'arrive sous peu.
Ah, et pendant que j'y pense, prépare la salle pour les V.I.P. J'ai une invitée. À tout à l'heure."


Il raccroche avant que le diablotin ne puisse rien dire de plus et il regarde autour de lui, les hommes de main encore en état se relèvent et transportent leur camarade moins chanceux pour s'échapper.

"- Tant pis pour eux, moi qui comptai leur appelé une ambulance."

Il se tourne vers la noble dame.

"- Partons madame si vous le voulez bien. Je tiens à rejoindre mon club avec vous en un seul morceau."

Puis en souriant, il dit :

"Si vous avez une autre de vos conquêtes donc vous souhaitez que je m'occupe, ce sera avec plaisir. Bien que vos pouvoirs de lumière semblent très efficaces. Le créateur vous a confié un bien magnifique don et vous en servez pour faire le bien. C'est admirable. Je me douter bien que vous soyez une alter-humaine, au vu de votre travail, mais je ne m'attendais pas à autant de puissance."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans le parc, ou quelque part dans l'école.
❝ PT. EXPERIENCE : 321
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Jeu 31 Mai - 1:03

Un rire entre deux ennemis traversa l’allée, suivi d’un profond silence malsain… l’allée était comme un nouveau monde, où tout le monde ne regardait qu’une chose, ce moment étrange où le monde n’était plus que centré autour de cet homme, cet être qui semblait rire de la stupidité humaine, et son interlocuteur qui riait pour protéger sa vie.

"Un jour nous serons tous jugés pour nos péchés."


Cette simple phrase marqua le début d’un cri strident, retentissant et résonnant à travers les buildings. Ce moment malsain de peur matérialisée se stoppa par un homme fuyant pour non pas sa vie, mais son âme. On aurait dit qu’il venait de voir une des choses les plus horribles de ce monde… voire plus encore.

Je… je me doutais qu’il devait être dôté, mais je ne pensais pas que ce serait quelque chose d’aussi violent… mais il y avait vraiment quelque chose de suspect avec cet homme… un télépathe ? Un illusionniste ? Il semblait n’avoir aucun remord à utiliser son pouvoir face à un simple pécore…

"- Je vous demande de bien vouloir m'excuser madame, c'est un appel d'un de mes employés."

J’attendais un moment, dévisageant la personne au téléphone, et mes yeux dérivèrent vers autre chose… sa manche était enduite d’un liquide noir… du sang ?

Son sang était noir… Et maintenant que je regarde… son aura aussi. Son aura est d’une couleur majestueusement sombre, rien à voir avec de simples personnes mauvaises, son aura semblait royalement diabolique… Comme si les ténèbres ne l’avaient non pas englouti, mais élevé en tant que leur roi, leur seigneur, leur…

« …Prince des ténèbres… »


"- Partons madame si vous le voulez bien. Je tiens à rejoindre mon club avec vous en un seul morceau."

Il avait soit ignoré ces mots, soit il ne les avait pas entendu, je m’approchais de lui, avec une démarche ferme.

"Si vous avez une autre de vos conquêtes donc vous souhaitez que je m'occupe, ce sera avec plaisir. Bien que vos pouvoirs de lumière semblent très efficaces. Le créateur vous a confié un bien magnifique don et vous en servez pour faire le bien. C'est admirable. Je me doute bien que vous soyez une alter-humaine, au vu de votre travail, mais je ne m'attendais pas à autant de puissance."


« Arrêtez votre cirque, voulez vous ? »


Je touchais du bout des doigts son sang… brûlant, comme s’il rongeait mon côté angélique, même son sang semblait imprégné de mal pur.

« Vous n’êtes pas Louis l’Honnête, vous n’êtes même pas un humain… Vous êtes un être vil et tourmenteur qui manipule les jeunes femmes pour les attirer vers votre repère, n’est-ce pas ? »

Je défis ma chevalière bridant mes pouvoirs, pour me préparer à me protéger face à une éventuelle attaque du monstre.

« Quand je pense que je vous avais fait confiance, que j’aurais pu découvrir votre vraie nature plus tôt... vous êtes un menteur… Quel est votre vrai nom, démon ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 70
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Ven 1 Juin - 1:59

La dame, prie d'un doute, utilise son pouvoir pour voir l'aura du seigneur des ténèbres et elle agresse le seigneur des enfers par ces mots.

« Arrêtez votre cirque, voulez vous ? »

Elle touche du bout de ses doigts parfait le sang noir du seigneur des créatures infernales, l'énergie démoniaque donc l'hémoglobine était imbibée d'énergie démoniaque.

« Vous n’êtes pas Louis l’Honnête, vous n’êtes même pas un humain… Vous êtes un être vil et tourmenteur qui manipule les jeunes femmes pour les attirer vers votre repère, n’est-ce pas ? »

Elle enlève sa broche et laisse éclater sa vraie puissance, pendant que Lucifer n'été pas impressionné, elle n'était pas la première à vouloir le tuer au nom du bien.

« Quand je pense que je vous avais fait confiance, que j’aurais pu découvrir votre vraie nature plus tôt... vous êtes un menteur… Quel est votre vrai nom, démon ? »


Le démon prie une profonde inspiration.

"- Vraiment madame, vous allez jusqu'à m'insulter ?
Écouté, je comprends bien que vous soyez énervé, mais si je vous avais dit pendant notre partie que je suis un démon, vous auriez réagis comment ?
De plus, ce n'est pas très responsable de dire à une parfaite inconnus dés les 5 premières minutes que vous êtes un Alter, surtout en ce moment.
Quant à mon aura, elle est obscure, car l'enfer possède une énergie assez obscur et vous vous doutez bien qu'après avoir passé des milliard d'années en Enfer, j'en suis imbibé jusque dans mon âme.
En réalité quel preuve avez vous que je suis quelqu'un de mauvais ?
Aucune et vous m'accusez quand même sans preuve tangible.
Je n'appelle pas cela de la justice.
Mais bon ne vous inquiété pas, je suis habitué, ce doit êtres la première fois que vous rencontrez un être comme moi.
Je suppose quand tant que professeur de la classe jeunesse, vous n'êtes pas du genre à juger aussi rapidement et à faire preuve de racisme.
Car oui, ce que vous avez dit n'était que des préjugé sur les démons, c'est donc du racisme.
Je vous rappelle que c'est vous qui vous êtes assise en face de moi et c'est vous qui m'avez proposer de boire un verre dans mon club.
Et comme vous le savez déjà les démons ne peuvent agir sur le libre-arbitre des mortel et des anges."

Lucifer regarde la jeune fille dans les yeux sans aucun air de défi. Ses mains bien en évidence montrant qu'il n'a aucune intention belliqueuse.

"- Ne vous inquiétez pas, je ne vous en veux pas, après tous la livre nous apprend à faire preuve de miséricorde et le pardon.
Je me présente donc sous mon nom d'origine. Je suis Lucifer Von Morgenstjerne, archange déchu de la justice et seigneur des enfers.
Et vous madame, vous m'avez jamais dit votre nom ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans le parc, ou quelque part dans l'école.
❝ PT. EXPERIENCE : 321
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Ven 8 Juin - 22:37

Alors le voici… LE démon, l’ange déchu, celui qui s’est cru plus parfait que Dieu lui-même. Lucifer en personne. Je l’imaginais… plus grand, plus imposant…  Mais il y a une chose sur laquelle je ne m’étais pas trompé. Il est un être de tentation. Il pense que ses discours sur le racisme, et les préjugés vont changer quelque chose ? Il pense que faire appel à mon envie de se débarrasser de mes anciennes mœurs peut jouer contre moi… Tss, quel être abject.

« Lucifer l’étoile du matin. C’est intéressant comme nom. Moins banal que Louis, on pourrait même dire unique. Quel sombre dessein vous a donc entrainé à quitter l’Enfer que vous n’auriez jamais dû quitter ? Vous préparez une invasion démoniaque ? Un génocide d’un peuple ? Ou peut-être que c’est moi que vous recherchiez ? »


Des filaments d’énergie sacrée virevoltaient autours de moi, dansant comme pour me protéger du mal absolu me faisant face. Je pouvais tout simplement relâcher ma forme angélique, mais il se faisait passer pour un simple civil, il pourrait simplement avoir la police de son côté si je m’attaquais à lui. Je ne pouvais pas l’attaquer dans ces conditions, il me fallait un plan…

Je ne pus terminer ma réflexion qu’un évènement attira mon attention. Le gros bras apeuré de la mafia était de retour, et il avait… pris un enfant en otage ?

« Je… Ne m’emmenez pas en enfer ! Je vais vous offrir le sang de ce gosse, et vous me laisserez tranquille, hein ? Pitié… s’il vous plait… je veux pas mourir… »


L’homme était totalement devenu instable, il avait regardé le mal dans les yeux, et il allait commettre l’irréparable en son nom. Il avait un couteau en face de la gorge de la petite fille, qui semblait à peine comprendre ce qui se passait, et pleurait par reflexe. Elle devait avoir 5 ou 6 ans tout au plus.

Sa mère ne suivit que peu de temps après, courant après le kidnappeur pour désespérément tenter de le rattraper.

« J’ai entendu ça une fois… le sang d’un innocent peut apaiser le diable… je vais vous apaiser, et vous allez me laisser tranquille… »

Je ne pouvais rien faire, il était trop loin, et si je bougeais, Le démon se lancerait sur moi en un rien de temps, j’étais dans une impasse… il fallait trouver vite une solution, mais laquelle ?

Je commençais à perdre le sens des réalités dans la confusion. Les cris, les pleurs, les rires du malade mental... Je n'arrive plus à bien réfléchir en ce moment critique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 70
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Jeu 21 Juin - 17:21

« Lucifer l’étoile du matin. C’est intéressant comme nom. Moins banal que Louis, on pourrait même dire unique. Quel sombre dessein vous a donc entrainé à quitter l’Enfer que vous n’auriez jamais dû quitter ? Vous préparez une invasion démoniaque ? Un génocide d’un peuple ? Ou peut-être que c’est moi que vous recherchiez ? »

Voilà que l'angélique damoiselle veut devenir celle qui rétablira la paix et l'ordre en se bas monde.
Qu'elle donne le premier coups à son sauveur, mais ce ne sera pas la justice des cieux ou de l'enfer qui va la rattrapé, mais bien celle des Hommes.
Il n'est pas bien vue d'attaquer un innocent en pleine rue et sortir devant le juge que cet homme est le démon serait soit un aller simple pour l'asiles, surtout pour un être aussi illuminé que les la dame de lumière qui commence à vibrer et à s'électriser de la joie de purger l'hérésie et de massacrer au nom du bien.
Mais Lucifer, est juste outré par ce qu'elle vient de dire.

"-C'est raciste ça madame et les humains font suffisament bien le mal sans qu'on est le besoin de les poussés.
Le libre arbitre et le fruit de la connaissance sa vous dit quelque chose."

Mais une voix bien familière s'élevé du dos de Lucifer, comme appelait par une divine providence un pécheur fait encore parler de lui.

« Je… Ne m’emmenez pas en enfer ! Je vais vous offrir le sang de ce gosse, et vous me laisserez tranquille, hein ? Pitié… s’il vous plait… je veux pas mourir… »

Lucifer est désolé de l'entendre, mais c'est le propre des mortels de mourir.
Le seigneur des monstres voit dans le regard de l'être de lumière de la peur et un combat personnelle entre sauver l'enfant et risqué de tourner le dos à son Némésis ou ne rien faire et laisser mourir l'enfant sous ces yeux.

« J’ai entendu ça une fois… le sang d’un innocent peut apaiser le diable… je vais vous apaiser, et vous allez me laisser tranquille… »

Lucifer regarde les cieux avec désespoir, une situation que l'archange déchu à vue des milliers de fois. Les mortelles n'ont vraiment aucune originalité.
Bon en vrai ça marcherait si c'était Méphistophélès et pas Lucifer.

Lucifer souffle et dit dans un soupir :
"- les mortelles, je vous jure."

Il se retourne et active l'aura de confiance.
L'homme tient dans ces bras une petite fille, un couteau prêt a tranché la gorge pure de la pauvre enfant.
La mère de l'offrande se trouve derrière, elle est totalement paniqué et les mots n'arrive pas à sortir de sa bouche. Elle se contente juste d'un regard rempli d'impuissance et de pleurer toutes les larmes de son corps.
Le seigneur des enfers prit la parole avec beaucoup de sérénité dans sa voix.

"- Allons, jeune homme, tué quelqu'un ne protège pas des enfers. Je ne sais pas qui est l'idiot qui vous à dit ça, mais c'était un menteur."

L'homme est complètement perdu.

"- C'est vous qui me poussait à faire cela...... C'est vous qui avais fait de moi que je suis.

- Au nom, c'est toi qui le fait tous seul, tu rejettes la faute sur le démon, mais qui tiens le couteau ?

- C'est vous qui me poussait à faire cela ..... C'est vous qui me poussait à faire cela .....

- Frédéric regarde moi dans les yeux et dit moi qu'elle est ton désir le plus profond ?"

L'homme lève la tête avec peur et jette son regard dans celui du père des péchés.
Il répond comme poussé par une envie inexpugnable.

"- Je souhaite vivre.

- Bien, maintenant dit moi qui tiens le couteau ?

- C'est... moi.

- Et maintenant dit moi qui s'apprête à tuée la petite fille ?"

Les pleurs de l'homme sont plus bruyants et bien plus incontrôlés.

"- C'est ..... Moi, il n'y a que moi, il n'y a toujours eu que moi.

- Bien, maintenant laisse l'enfant venir à moi et je te dirais comment ne pas finir en enfer."


Une lueur d'espoir apparut dans le regard de l'homme.

"- Vous êtes sûr que c'est possible ?


- Tu as ma parole, mais d'abord l'enfant."

L'homme lâche l'enfant, Lucifer met un genou à terre et tend ces bras vers elle en lui souriant.
L'enfant court vers son ange déchu gardien en pleurant et vient se réfugier dans les bras du démon.
Elle sert de toutes ces forces le cou de Louis tout en pleurant.
Le démon lève la tête tout en regardant Frédérick droit dans les yeux.

" - Il existe une chose qui s'appelle la rédemption, tu dois d'abord par confesser tes crimes. Tu pourrais aller vois un prêtre, mais tu devrais aussi aller te rendre à la police. Tu purgeras ta peine pour tes crimes passé, puis tu devras te construire une vie faite de pénitence. Tu donneras toute ta fortune au plus pauvre et tu vivras ta vie dans l'amour de ton prochain. Je ne te demande pas de faire la manche ça, c'est juste vivre au crochet des autres, mais vie une vie dans la bonté et l'honnêteté et tu ne devrais pas craindre les enfers.

- Vous êtes sûr que cela marchera.

- Oui, et maintenant vas t'en d'ici. Je ne veux plus jamais te voir.


- Oui monsieur, adieu monsieur."

L'homme part en courant, bousculant toute personne sur son chemin.
La mère se précipite ensuite sur l'enfant qui voyant sa génitrice venir vers elle, elle lâche le démon de sa forte étreinte et elle se rua vers sa maman.
Lucifer laisse faire et se lève.

La mère tente de réconforter l'enfant.

"- Ne t'inquiète pas mon ange s'est finie, tu ne risque plus rien."

Elle se tourne ensuite vers le fléau des rois.

"- Merci monsieur, merci beaucoup."

Le démon été pas vraiment habitué aux marques de gratitude.

"Mais de rien madame, c'est normal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans le parc, ou quelque part dans l'école.
❝ PT. EXPERIENCE : 321
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Ven 17 Aoû - 9:26

Quel spectacle surréaliste je venais de voir… Le diable en personne, convaincre un homme de se repentir, et de lâcher un enfant… Pourquoi le mal incarné avait-il prit la peine de sauver un enfant, et ce, sans même provoquer de catastrophe quelconque ? Il devait mijoter quelque chose…Mais quoi ? Ou peut-être que cet homme charmant qui m’avait accompagné tout du long était son vrai « lui »… Non, impossible, un ange banni des cieux ne pouvait pas être bon de nature.

Je rangeais mon arme en regardant incrédule l’homme qui venait d’arranger une situation critique sans la moindre violence… et avait même sorti une pauvre ère de la voie du crime par la même occasion. Il y avait dans son aura comme… quelque chose d’étrange… sous son nimbe de ténèbres, se cachait une légère lumière blanche, vacillante, comme noyée par la nature de son propriétaire.

Je repensais à ce qu’il disait plus tôt… Il considérait que les humains étaient responsables de leurs propres maux, et que leur libre arbitre leur permettait de faire le mal… Qu’il n’avait rien à voir avec leurs péchés… Etait-ce vrai ? Ou bien encore un perfide mensonge de l’archange déchu ?

« Je… Je vois. Vous utilisez mon propre code d’honneur contre moi ? Et bien soit, vous ne valez pas la peine que je le brise come ça. Je ne vous chasserai pas tant que vous ne ferez aucun faux pas, mais je doute fort que cela ne prenne du temps, avec que vous en commettiez un. »

C’était probablement la meilleure chose à faire… Je me devais de la garder à l’œil, savoir si ce qu’il a fait avait un but totalement désintéressé ou au contraire, était une machination sordide dont les aboutissants m’échappaient encore.

Je tournais finalement les talons, regardant encore une fois le Malin dans les yeux, avant de commencer à m’éloigner…

Il n’a pas l’air si dangereux que ça, le seigneur des enfers si craint par les mortels. Il a l’air même plutôt fébrile, mais je doute fort que cela soit sa vraie apparence.

« Le Crusader hein ? Il faudra que je m’y rende un jour ou l’autre… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 70
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal Mar 11 Sep - 22:57

Le diable ayant rempli son office, se tourne vers l'ange.
Avait-elle compris la réalité du mal ?
Avait-elle vue l'ombre dans le cœur des humains ?
Avait-elle réalisé l'existence du libre-arbitre ?

« Je… Je vois. Vous utilisez mon propre code d’honneur contre moi ? Et bien soit, vous ne valez pas la peine que je le brise comme ça. Je ne vous chasserai pas tant que vous ne ferez aucun faux pas, mais je doute fort que cela ne prenne du temps, avec que vous en commettiez un. »

Visiblement, elle n'avait pas tiré grande leçon de ce qui s'était passé.
Ce n'est pas grave, l'univers ne c'est pas fait en un jour.
En tout cas, elle va attendre longtemps, parce que Lucifer n'est pas du genre à faire parler de lui aussi facilement. Le mal est d'après ce qu'elle dit sinueux et absolu chez le seigneur des enfers et elle n'a encore rien vue de ces capacités.
Le roi du mal se contenta juste de lâcher un léger rire et de sortir sont plus charmant sourire.

"- Le Crusader hein ? Il faudra que je m’y rende un jour ou l’autre… "

Le démon se contente de faire une révérence à la dame est repris en vieux français du XV ème :
"- Et nous vous recevrons avec tous le faste que l'on doit à une personne de votre rang. Vu votre crainte, on a du certainement vous parler de quelques de mes exploits réarrangés à la sauce des anges bien sûr. Mais ne croyais pas tout ce que l'on raconte, ma méchanceté est très exagéré."

Le père du péché se retourne et commence à partir vers sa tanière.

"- Ah ! Si vous souhaité me revoir, parler à votre sous-directeur, c'est un ami, il sera comment me contacter et pour cette histoire de gage, je ne l'oublie pas, je vous demanderai un jour de tenir votre parole tant que je respecte la mienne, sachez qu'un vrai chevalier n'en possède qu'une seul."

Le démon recommence sa marche inexorable vers son club, il eut l'étrange impression que toute l'histoire se répète.
La nostalgie le ramène des milliards d'années en enfer, lors de sa rencontre avec Satan. La seule différence, c'est que les rôles sont inversés, à l'époque la créature maléfique était Samaël et l'archange Lucifer avait réussi à soutiré le peu de bien en elle. L'histoire, se répéterait-elle jusque-là ?
Lucifer aussi bon joueur d'échec soit-il n'était pas aussi bon au jeu de l'amour et du destin pour le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une partie d'échec entres le bien et le mal

Revenir en haut Aller en bas

Une partie d'échec entres le bien et le mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: District Vegga :: La bibliothèque-
Partenaires
dabberblimp"

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit