AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

[Mission] Here's something that won't wash off !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 133
Fantastique


 : B

MessageSujet: [Mission] Here's something that won't wash off !! Sam 23 Juin - 12:19



■ Yellow King ta mission, si tu l'acceptes ! ■


Suite à une ancienne mission, du Joker Fire Fox et Zero, le centre joker t'appelle. Dans la décharge public se trouve des restes organiques de monstres informes, des individus ont été aperçu en train de les ramasser. Ton but, découvrir ce qu'ils veulent en faire et les arrêter.

Contraintes : Il a plut pendant quelques jours mais c'est fini, il fait maintenant chaud, l'odeur de la décharge est nauséabonde, si écœurant que cela donne des haut-le-cœur fréquents.  L'odeur sur ton nouveau costume ne partira plus jamais. Les hommes ne vont pas se montrez si enclin à te révéler leur secret.


*Bleurgh*

Tu pouvais aussi refuser ou partir et dire que tu n'as rien vu... Et puis bon, les odeurs horribles, avec R'lyeh, tu devrais avoir l'habitude. T'es là, au milieu de cette décharge, à te fondre dans la masse tant tu fais pitié. Comme si j'avais le choix, Hastur. Comme si il m'était possible de dire non. J'ai besoin de faire mes preuves, et surtout de me remettre en forme, cette dernière mission, et ce qu'il s'est passé avec Edwin... J'ai besoin de me changer les idées. Et chasser du type chelou qui ramasse des bouts d'Alien dans une décharge me semble être la mission idéale. Tu ne crois pas ? Si, si... Essuie toi juste le coin de la bouche, il te reste un peu de vomi. Et franchement, ça te rend encore moins glamour... Comme si c'était possible.

J'ignore ses sarcasmes et moqueries, m'essuie la bouche d'un revers de manche, et me remet en chasse. Voilà déjà une bonne heure que j'arpente la décharge en long, en large et en travers... Et pas la moindre trace de qui que ce soit, comme si elle était vide. En même temps, vu l'odeur qu'elle dégage, il est normal que personne ne veuille s'y aventurer. Je suis donc là, au milieu de la puanteur méphitique pestilentielle la plus totale, seule avec un être cosmique d'un autre plan de l'existence coincé dans mon esprit, le gardien de la décharge qui pique sa sieste je ne sais où et des bouts de chair éparpillés dans un certain coin. D'ailleurs...

Je sors mon plan des lieux et commence à dessiner dessus, reliant les points où j'ai trouvé des bouts de chair. Fire et son acolyte ont un réel sens artistique quand ils explosent du monstre, c'est indéniable ! Ce qui me chagrine, c'est que bien des morceaux ont déjà été collectés. Il devrait y en avoir plus, beaucoup plus. D'ailleurs, on devrait y retourner. T'es à l'opposé, là. Comment tu veux les surveiller si t'es pas à côté ? Pas faux.

Je fais demi-tour, et me remet en marche. Serais-je déjà habituée à cette odeur pesti... Nausée. Spoiler : non. Je m'arrête, soulève mon masque... Mais rien ne sort. Bon, déjà, je n'ai plus rien à vomir. C'est une semi-bonne nouvelle. Maintenant, il faudrait que je puisse courir sans avoir l'impression que mon estomac par la bouche tant les hauts le cœur sont saisissants.

En approchant de la partie de la décharge que j'ai marqué sur ma carte, j'entends des voix. Je me rapproche doucement pour écouter... Et vois des types en blouse blanche, masque à gaz, collecteur dans le dos, grosse pince à la main. Genre bon film kitch de SF de seconde zone. Ils sont cinq... Peut être six. Bon, on va les observer.

Je me cache derrière un grand frigo et les guette un petit moment. Je dois comprendre ce qu'ils font.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 133
Fantastique


 : B

MessageSujet: Re: [Mission] Here's something that won't wash off !! Mer 27 Juin - 4:16

Grâce à mon masque, j'obtiens plus d'informations que prévu. Ils ramassent donc certains morceaux de ce monstre pour les ranger dans les cuves qu'ils ont sur le dos, mais en laissent d'autres, entourés de sondes. C'est... étrange. Elles sont à chaque fois en forme de cercle, à exactement 3,14cm les unes des autres et du centre du cercle. Toutes les deux secondes, elles émettent une sorte d'impulsion, visible par les éclairs qui convulsent vers la matière organique. Il y a un total, à ce que je vois, de huit cercles, autour des morceaux les plus gros. Tu penses qu'ils font quoi, là, tes humains ? Je pense qu'ils sont entrain de préparer un sale coup, du genre pas sympa du tout... Mais ce ne sont que des scientifiques. Je vais continuer à les observer.

Une minute. Deux. Trois... Le temps passe, et ils continuent leur manège, tranquillement, sans se douter que je les surveille. Une fois qu'ils ont nettoyé la zone, ils rassemblent leurs cuves dans un coin, et sortent des appareils de mesure, ainsi qu'un ordinateur portable, et s'affèrent autour des cercles... Parfois, il y en a un qui crie, et tous les autres accourent vers le cercle en question un petit moment avant de retourner à leurs rondes. Tu devrais te déplacer, on voit rien de là. En effet, de ma cachette, je n'ai pas accès à tous les cercles. Et puis je ne vois pas l'écran de l'ordinateur portable. Seulement, impossible de la quitter sans risquer de me faire voir. Ou alors... Oui. Attendre le prochain signal...

... Signal qui ne semble pas venir. On va les massacrer maintenant ? Attends. Et évite d'essayer de faire apparaître des tentacules cette fois s'il te plaît. J'aimerais apprendre à me battre avec avant qu'on ne tente quoi que ce soit. T'en fais pas, je préfère éviter de me salir ici. Merci du soutien...

Un cri de joie. Ils accourent tous. Je quitte mon poste, renversant une canette au contenu liquide improbable. L'odeur m'arrache un nouveau haut le coeur que je contiens tant bien que mal. Mon estomac vide tente de faire remonter la bile... Mais je la ravale en courant vers un nouvel abris, en même temps que ma fierté. De là, j'ai une vue imprenable sur ledit cercle.

Au milieu de celui-ci, l'amas de matière organique convulse, se tord dans tous les sens. Les scientifiques sont tous complètement hystérodingues devant ce spectacle... Comme si c'était le plus grand moment de leur vie. Comme si il avaient fait une décou... Une découverte ? Qu'essaient-ils vraiment de faire avec ces gros morceaux de monstre ? Et pourquoi ce truc mort réagit-il comme ça aux... Mon sens de Dieu Très Ancien, créature suprême sur bien des plans de l'existence, être omni... J'ai compris l'idée. Moi aussi, ça me déplaît énormément. Bon. On va peut être passer à l'action.

Je sors méticuleusement mon bâton de combat, l'assemble, et quitte mon abri. Tant pis pour la discrétion, je n'en ai plus besoin. Et puis ils sont trop absorbés par leur découverte pour faire attention au moindre bruit. Tant mieux pour moi. Je me faufile tant que je le peux encore, courant d'abri en abri, puis me dirige vers eux, complètement à découvert. Ils sont sept, complètement fascinés par ce qui se passe sous leurs yeux. Par ce bout de chair qui commence à former six protubérances, cinq longues, une un peu plus courte mais plus grosse. C'est pas bon ça. Pas bon du tout. Ok, fini de jouer.

D'un coup sec, mon bâton s'abat sur la sonde la plus proche, entre deux scientifiques. Tout le groupe sursaute, tirés de leur transe. Avant qu'ils ne se retournent, j'envoie au tapis le plus proche de moi, d'un grand coup de bâton derrière le crâne, puis me saisis du second lui fauche les jambes et l'éclate au sol, accompagné d'un swing magnifique. Plus que cinq.

Au nom de la loi, je vous déclare en état d'arrestation. Veuillez arrêter de suite l'ensemble de vos machines, et vous rendre gentiment. Les restes de cette créature ainsi que tout ce qui se trouve dans cette décharge sont la propriété de la ville de Laurel, et je ne crois pas que vous ayez la moindre autorisation sur vous pour prélever quoi que ce soit ici.

J'aimerais qu'ils se rendent sans faire d'histoire. J'aimerais tellement. Avoue que tu veux l'utiliser. Oui. Mais j'aimerais aussi l'éviter. Le bruit de chaîne qui se traîne sur le sol derrière moi me fait comprendre que je vais devoir m'en servir. Les cinq autres types qui commencent à s'avancer vers moi, un tazzer à la main aussi. Bon, bah... Let's rock

Je décale légèrement mon pied droit, prend appuie dessus, et saute sur le côté, juste à temps pour voir une chaîne rouillée s'écraser là où je me tenais l'instant d'avant. Au bout de la chaîne se tient un énorme mastoc, tout en muscle, vêtu d'un pantalon dégueulasse et d'un masque à gaz. Seule la boucle de sa ceinture, portant le même symbole que celui sur les tenues des scientifiques me permet de confirmer qu'ils étaient préparés à la venue d'un héros. Je libère mon pouvoir, et le vois tomber à genoux. Ils étaient mal préparés. Derrière moi, un des scientifiques s'écroule aussi. Les trois autres ne s'approchent pas. Ils ont probablement pigé le truc. Tant pis.

J'écrase mon bâton sur le crâne du malabar et du scientifique, et me retourne vers les adversaires encore debout, prête à les mettre hors d'état de nuire... Mais ils s'enfuient. Décidément, les... Mais qu'est ce qui vient de s'accrocher à ma cheville ?! C'est pas bon du tout ça. Pas bon du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 133
Fantastique


 : B

MessageSujet: Re: [Mission] Here's something that won't wash off !! Sam 7 Juil - 3:11

Je prends le relais, Hariett. C'est vraiment pas bon là. Tu veux faire quoi ? On ne peut pas agir aussi librement qu'avant. Et puis la dernière fois que tu as pris le dessus, j'ai... Tu as... Enfin... Je m'en sortirai sans toi. Je ne veux pas de victimes inutiles. C'est terminé pour moi ça.

Alors c'est donc ce qu'ils projetaient ? Faire revivre ces créatures ? Mais dans quel but. Bon, il me reste encore trois types à attraper, j'arriverai bien à en faire parler au moins un. Et au pire, il y a toujours les deux que j'ai envoyés au tapis. Enfin, pas le temps de lambiner.

Mon bâton coupe en deux l'amas de matière organique sans aucune difficulté, comme si je frappais à travers un flan, puis il perd toute forme, devenant un stupide amas de matière organique sans vie. Ils sont donc fragiles, et peu résistants. Oui, mais regarde ta jambe, là où il t'a attrapé. Je sais. Mon pantalon est brûlé en surface, il se sert donc de l'électricité pour attaquer aussi. Enfin, si il est conscient !

Un cri de terreur m’interrompt dans mes réflexions, et les scientifiques reviennent vers moi en courant... Poursuivis par deux autres créatures. Sans hésiter je me lance à l’assaut et les transforme en bouillie d’un coup de bâton, puis je me tourne vers les savants.

Bon, visiblement, vous allez devoir tout m'expliquer là. Surtout si vous voulez sortir d'ici en vie.

Si ils semblent douter dans un premier temps, ils se mettent rapidement à table.

Pour faire simple... Nous sommes sous-traitants pour un laboratoire qui voudrait exploiter les matières organiques de monstres morts pour les recréer et les placer sous contrôle afin de l'es envoyer se battre à la place des héros lors des attaques. Ici, le but était simplement de ramener les monstres à la vie et de voir si il était possible de les contrôler.

Il semble hésiter un court instant.

C'est une ancienne étudiante de la HSSUP qui nous a donné cette idée : elle pouvait ramener les morts à la vie et s'en servir comme d'une arme. Le laboratoire a alors entamé ses recherches et... Nous voilà.

Mais pourquoi le faire sans aucune autorisation ? Et ici, alors que si une de ces créatures s'échappe, on ne sait rien des dégâts qu'elle pourrait causer ?

Je... Nous avons très peu de temps et notre budget est entrain de fondre au vu de nos précédents échecs. Alors plutôt que d'attendre que la ville nous donne les autorisations, nous avons décidé de passer rapidement à l'action.

Et j'imagine que pour obtenir le nom du laboratoire impliqué là dedans, je vais pouvoir me gratter et devoir fouiller par moi même ? Enfin... Faire fouiller le centre Joker. Que je dois vous avouer que là...

Tu les as vu, hein ? Oui. Ils sont quatre, je pense qu'il doit y en avoir un cinquième qui rode aussi. Bon. On les explose et on interroge nos amis plus tard ? C'est l'idée.

... si je veux vous sortir d'ici en vie, je vais devoir massacrer vos créations. Et vite avant qu'elles ne nous massacrent.

Le scientifique appuie sur une télécommande qu'il vient de sortir de sa poche et toutes les balises explosent en même temps.

Je vais les empêcher de revenir en boucle. Notre test est un succès, je vais pouvoir rapporter ce que j'ai mesuré à mes supérieurs. Et oui, vous pouvez oublier le nom du laboratoire.

Il se dirige lentement vers son ordinateur, sur de lui. Je suis aussi certaine qu'il ne l'atteindra pas. Parce que la cinquième créature est entrain de lui tomber dessus. Mon bâton fend les airs encore une fois, tranchant la créature en deux et frappant le scientifique à l'épaule. Je sens sa clavicule casser sous mon coup, et son cri de douleur fend les airs.

Désolée, je vais quand même prendre votre ordinateur. Et votre matériel aussi.

Je sors mon portable et appelle le centre Joker.

Mission accomplie, vous pouvez m'envoyer la police et de quoi récupérer du matériel scienti... fique ? Enfin, dans cinq minutes. J'ai un dernier détail à régler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 133
Fantastique


 : B

MessageSujet: Re: [Mission] Here's something that won't wash off !! Mer 18 Juil - 17:29

Tout s'accélère. Tout va trop vite. Bien trop vite. Les créatures, les scientifiques, ce type au sol... Puis plus rien, le noir... Et la lumière, à nouveau. Je suis là, immobile, au milieu de ces scientifiques, tous à terre. Que s'est-il passé ? Dans ma tête, Hastur me parle, mais impossible de comprendre ce qu'il me dit. Ma vue se trouble à nouveau, je vais pour bouger ma main, essuyer mon visage... Mais rien. Je ne peux pas bouger. Juste mes yeux. Je suis couverte de cette matière visqueuse qui composait les créatures... Et je ne contrôle plus mon corps. Alors que faire ?

Mon corps se tourne vers l'un des scientifiques, avance vers lui... Je me penche, et je saisis ce type par les cheveux pour attirer son visage vers le mien. Puis la substance se détache peu à peu de mon corps, lentement, pour se greffer en partie sur le scientifique... Avant de se figer. J'entends alors d'autres voix dans ma tête. Hastur, tel un bruit lointain, et celle de la créature... Puis une voix de femme. Elle parle en une langue qui ressemble à l'espagnol, au français, à l'ita... Elle parle latin.

Au rythme des injonctions de la voix, que je ne comprends pas, la matière regagne mon corps et laisse le scientifique au sol. Que peut-elle bien m'ordonner ? Puis peu à peu, je sens la matière s'écouler le long de mes jambes. La voix d'Hastur se fait de moins en moins lointaine, et cette de la femme de moins en moins présente. Au moment où la matière retrouve sa forme semi-liquide, telle une flaque de boue, au sol, quelques mots de cette femme se perdent. "J'ai payé ma dette."

Sa dette ? Quelle dette ? Qui était-elle ? Et pourquoi m'aider de la sorte ? Je ne comprends pas. Moi, si, Hariett. Je crois que cette personne t'a juste rendu un service en payant sa dette envers toi. Elle a contrôlé cette matière morte qui cherchait un hôte pour revenir à la vie. Contrôler les morts ? Alors.... C'est... Non, elle est morte depuis un an déjà. Ou alors... Elle aurait... J'ai du mal à y croire. Enfin bon. Avec elle, ça reste tout à fait possible.

Je ramasse l'ordinateur un peu plus loin, toujours allumé, et y fais quelques fouilles. Le programme a un peu plus d'un an, et part d'un échantillon vidéo. On y voit... Swan ? Et elle ranime le cadavre d'une femme pour l'envoyer au combat ? puis d'autres vidéos. Ils ont fait des tests sur des humains, sur des animaux... Et des notes ? Que des échecs. Les sujets devenaient instables, certains se détruisaient, d'autres devaient être détruits parce que trop violents. Alors une dernière note sur cette créature devenant leur ultime espoir de sauver leur programme. C'est donc ça... Oui. Ils veulent créer une armée de Zombies pour on ne sait quoi. Renverser les Jokers peut être ? Non, impossible.

J'ouvre ensuite la boite mail. Elle ne contient rien, aucun mail de personne... Ils doivent tout supprimer à mesure. Tant pis, le centre Joker fera les fouilles. Dans ma poche, mon portable vide. Un message :
"À peine arrivée, je dois déjà te sauver... -M" Alors c'était bien elle. Elle est de retour. Swan, ça commence par un S, non ? Mais Melenthil, ça commence par un M. Et Méprisable aussi.

Machinalement, je compose une nouvelle fois le numéro du centre Joker.

Ce coup ci, c'est bon. Envoyez moi de quoi ramasser du matériel de pointe, un groupe de prisonniers et de la matière organique. Et vite si possible.

Je veux rentrer chez moi, prendre un bain, et surtout la retrouver. Si elle est en ville, ça n'annonce rien de bon. Cette fille est un vrai danger public...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Mission] Here's something that won't wash off !!

Revenir en haut Aller en bas

[Mission] Here's something that won't wash off !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Les alentours :: La décharge-
Partenaires
dabberblimp"

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit