AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


anipassion.com
Partagez|

Le Retour d'un violoniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ LOCALISATION : Dans les rues
❝ PT. EXPERIENCE : 100
Mutation


 : D

MessageSujet: Le Retour d'un violoniste Mer 18 Juil - 11:49




Criminel



A Hell of a kid


Neil
Prénom
Johnson
Nom
J'ai arrêté de compter.
Age
Masculin
Sexe
Humain d'origine
Espèce
Franco-américiane
Origine
165
Taille
Criminel
Métier
05/12/1980
Date de naissance
?
Année à Laurel
En plus

❝ PARTICULARITÉS : Revenant.

❝ TICS ET MANIES : Fume quand il est nerveux, tousse quand il est gêné.

❝ PASSIONS : La musique

❝ PHOBIES : Les blouses blanches et le tic-tac des montres

❝ BUT : Se venger de "Daddy"

❝ RÊVE : Trouver la paix

Caractère

Il n'a pas eu une enfance facile. Enfant battu, il est vendu par ses parents à des scientifiques à l'âge de cinq ans. Là, il sert de cobaye pendant dix ans, avant de subir une mutation à l'âge de 15 ans, ce qui le poussera à s'enfuir. C'est un étrange gamin , pour sûr. Toujours prêt à la bagarre et capable de tout pour une miette de pain. Pour survivre, il se décide à tuer ou à voler, soit pour des commanditaires, soit pour lui-même. Rien ne compte plus que la loi du plus fort. Selon son jugement, la vie des autres n'a une valeur que lorsqu'elle lui permet de subvenir à ses besoins. Il est donc manipulateur et élabore sans cesse des stratagèmes pour approcher ses futures victimes sans que celles-ci se doutent de quoi que ce soit. Il aime la solitude et déteste profondément les gens heureux, et plus particulièrement les autres enfants, qu'il envie d'avoir une famille et un toit. Il ne sait pas bien lire mais apprend tout seul.

C'est un passionné de musique (la seule chose qu'il respecte autre que la violence). Mais il préfèrerait mourir plutôt que d'avouer ce penchant, qu'il trouve trop "banal". Cela ne l'empêche pas pour autant de composer sur des bouts de papiers volés à un libraire rabougri des petites pièces pour divers instruments. Comment a-t'il appris le solfège ? C'est une bien triste histoire... En tout cas, il ne se fie jamais à personne et est extrêmement paranoïaque .

Little Devil
■■■ LE DON ■■■

❝ ORIGINE : Mutation

❝ DON : Jeunesse Maudite : mutation grâce à un tout nouveau produit qui remplace le sang et qui permet de survivre à son absence de coeur . Par contre , il y a des effets secondaires : par exemple , le vieillissement est en apparence stoppé ou ralenti , on ne sait toujours pas.

❝ MAÎTRISE : Dans la vie , y a pas que les notes , d'ailleurs celles-ci ne sont pas souvent fiables .Mais disons , allez , 8/10 . Il ne s'agit que de rester en vie après tout.

❝ POINTS FORTS : On est comme un vampire. Une vie terriblement longue, un corps qui peut se bricoler, on reste en apparence très jeune, ce qui permet de manipuler les autres en se faisant passer pour un enfant ou un jeune. On passe majoritairement pour une petite chose inoffensive. Idéal pour les cambriolages, les assassinats ou l'espionnage.

❝ FAIBLESSES : La peau se craquèle, le porteur de ce don se détériore à petits feu, peut se rafistoler mais souffrira en permanence. Il est comme une vieille machine à retaper sans cesse. La longue vie du porteur peut également altérer son esprit et provoquer des crises.

Si l'on veut le mettre hors combat, il suffit de parler russe, de lui asséner un coup à l'emplacement du coeur, ou bien d'avoir un tigre sous la main. Des souvenirs trop douloureux et le siège de ses émotions constituent son talon d''Achille.


■■■ LE MATÉRIEL ■■■

❝ COSTUME : Tant que ça a une capuche et que ça le camoufle bien, il porte.

❝ ARME : Cutter, couteaux, le kit du combat de rue.

❝ GADGET : Il y a une lame empoisonnée cachée dans son violon.

❝ VÉHICULE : Ses jambes
Histoire


Well...

Parfois des souvenirs me reviennent. Des souvenirs d'avant qu'on m'enferme dans une pièce blanche, avant qu'on me traite comme un animal, avant qu'on me torture en m'injectant des produits étranges ou en me faisant faire des choses absurdes .

Avant.

Quand j'étais encore un humain, un vrai. Un petit garçon innocent qui aimait ses deux parents.  Qui m'aimaient à leur façon... Daddy m'accueillait à coups de poings et de pieds quand je venais vers lui, et ne supportait pas ma présence. J'étais le "rejeton d'un froggie dévergondé qui avait osé séduire ma mère" à ses yeux. Maman d'ailleurs, devant cette violence, a préféré fuir plutôt que d'essayer de me protéger. Ce qui a empiré les choses, car Daddy crut que j'étais responsable de cette rupture, et je devins son défouloir à plein temps.

Je ne sais pas pourquoi il ne m'a pas tué. Peut-être, non, sans doute à cause de son image de citoyen américain irréprochable. Quoi qu'il en soit, lorsqu'il apprit qu'on pouvait vendre illégalement ses enfants à des chercheurs, il le fit avec joie.

Son premier sourire, celui que tant d'années j'avais espéré , m'apparut lorsqu'il m'annonça la grande nouvelle: j'allais avoir une nouvelle maison, avec de nouveaux parents et des tas de camarades ! J'allais même gagner ma vie en étant cobaye de laboratoire ! Oh mais quel bonheur ! Je n'ai pas pleuré devant lui. Je lui ai craché au visag , avec tout le mépris que je ressentais pour mon ordure de père. Qui me le fit payer. J'en garde encore les cicatrices...

Lorsque j'arrivais à mon nouveau domicile, je perdis la notion de temps.

Fiole.

Piqûre.

Douleur.

Exercice physique.

Expérience illégale.

Fiole...

Un véritable enfer.

La dernière expérience qu'on me fit subir, le dernier tourment qu'on m'infligea, fut de remplacer mon coeur par un ...truc...et m'injecter un produit qui brûla mes veines et me fit si mal qu'il n'y a aucun mot pour décrire ce moment. A compter de ce jour, je ne vieillis plus, ou pas de façon visible, ou très lentement. Quand je regarde mon reflet dans une vitre ou une flaque d'eau, c'est toujours la même chose que je vois. A teen.

Malheureusement, pour survivre, je n'avais pas beaucoup d'option. Je me lançais dans une carrière de voleurs, agrémentée parfois de quelques assassinats. C'est la vie.  Parfois je refuse les meurtres qu'on exige de moi, et je manque de mourir à mon tour par les mains d'un collègue. En effet, j'ai une règle : ne jamais tuer de gosses. Or, c'est fou le nombre de gens qui voudraient se débarrasser de gamins... Pas croyable.

Seulement, je commence à avoir un petit problème... Mon corps commence à se fissurer de l'intérieur. Le produit qui me garde jeune est en train de me tuer lentement, comme un étrange poison enfoui dans mon sang. S'il m'en reste, car le mien n'est pas rouge, mais blanc légèrement orangé. Très bizarre. Si je n'avais pas autant de crainte envers les savants, j'irais leur demander de l'aide. Mais je ne peux pas !

Ca me rappelle un souvenir. Une fois, je suis allé en Russie. Je suis tombé malade et un tsigane m'a soigné et recueilli. Il avait une voix très douce malgré le fait qu'on avait l'impression qu'il craquait des cailloux sous ses dents lorsqu'il me parlait. Un visage parcheminé aussi, couvert de cicatrices. Je m'imaginais souvent des histoires incroyables sur chacune d'elles : c'était un ancien brigand qui parcourait les steppes à la recherche d'un butin, c'était un roi oublié qui avait dû abdiquer à la suite d'un duel, c'était un ancien chasseur de dragons, c'était un magicien qui pour ses rites devait laisser couler un peu de son sang...

Un jour, j'appris son histoire. L'homme avait travaillé dans un cirque comme dresseur de fauves, mais un jour "grrrrand incendie arrrriva " et dévasta tout, emportant les vies des artistes et des animaux. Mais lui réussit à survivre grâce à une de ses bêtes, un tigre blanc appelé Tanila, qui le protégea jusqu'au bout, mais qui succomba à ses brûlures peu après. Le vieux, comme beaucoup de tsiganes, avait un violon, et jouait drôlement bien. J'adorais l'écouter, le voir frotter l'archet contre les cordes avec frénésie pour émettre une plainte déchirante en l'honneur de Tanila ou du bonheur passé. Exprimer ses sentiments dans une langue que tout le monde peut comprendre, c'est ça la musique, et c'est juste magique...

En voyant mon intérêt, le vieux tsigane m'a appris le solfège et les bases, puis est mort de la fièvre dont il m'avait sauvé. Je lui ai volé son violon avant de me faire lapider par le village qui pensait que j'étais un démon. Little Devil...
Oui, c'est désormais mon vrai nom. Neil Johnson lui, est mort dans un laboratoire enfoui dans des secrets d'Etat, au cours d'une expérience inhumaine.

Des années plus tard, je rencontrais deux personnes qui changèrent ma vie. Eva Rice et Ran Johnson. La première m'aida à trouver une solution pour prolonger ma vie, et disparut. La seconde était mon frère, que je n'ai plus revu non plus, mais qui m'aida à prendre conscience de l'immonde énergumène qu'était notre Daddy, qui se fabriquait un élevage d'enfants en destination d'hopitaux illégaux.

Pendant longtemps, j'ai pris une retraite. Réfléchis à ce que je voulais faire, ce que je devais faire. A ma vie sordide de machine humaine. J'ai trouvé comment me rafistoler. Je survis.
Et même si j'ai perdu Ran et Eva, j'ai un but : retrouver Dadddy et le réduire à néant.

Seulement après, j'irai en paix.

 




Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : Edjovni
❝ Age : 20
❝ Avatar : Sasori
❝ Passions & Hobbies : BDs, graphisme, dessin, kung fu, cinéma, musique, écriture et lecture.
❝ Découverte du forum : J'suis une vieille de la V1
❝ Un petit mot pour la fin : Ici, ça m'a manqué.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 70
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: Le Retour d'un violoniste Ven 20 Juil - 15:15

Bonjour et bienvenue parmi nous.
N'hésite pas à passer par le Crusader, c'est mon night-club.
On te servira des cocktails qui t'iront droit au cœur que tu n'as plus, je peux te l'assuré.
Bien à toi,
Lucifer :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Dans les rues
❝ PT. EXPERIENCE : 100
Mutation


 : D

MessageSujet: Re: Le Retour d'un violoniste Sam 21 Juil - 21:07

Merci beaucoup dude ce sera avec plaisir, tu m'as eu au mot "cocktail" ;)
Bonne soirée à toi en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 976
Admin


 : ✘

MessageSujet: Re: Le Retour d'un violoniste Mer 25 Juil - 0:58

Fiche validée!


Tu es dès à présent un criminel de rang D. Tu peux maintenant disposer de ton arme.

Tu peux tout d'abord venir nous dire ton don, ton métier et ton identité secrète ainsi que réserver ton avatar.

Ensuite, tu pourras créer ton journal et commencer à gagner de l'expérience en participant activement au forum. Tu peux également t'inscrire dans le sujet recherche de RP ou, si tu veux faire des rencontres totalement imprévues, dans la random roulette !

Si tu as une question, n'hésite pas à nous en faire part, le staff est là pour t'aider au mieux et pour t'aiguiller vers la bonne voie.
Bonne chance dans la ville des héros !

_________________

Je suis le Papa des meilleurs poussins de l'univers! *-*

Avatar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Retour d'un violoniste

Revenir en haut Aller en bas

Le Retour d'un violoniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Ensuite :: Les Inscriptions :: Les Admis-
Partenaires
dabberblimp"

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit