AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Liam Royal, Prince of Darkness !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 10

MessageSujet: Liam Royal, Prince of Darkness ! Sam 1 Déc - 10:27




Étudiant



Change le cœur des autres avant de changer le monde


Liam
Prénom
Royal
Nom
19 ans
Age
Masculin
Sexe
Humaine
Espèce
États-Unis
Origine
1m75
Taille
Mécanicien véhicule
Job étudiant
20 Juin 1999
Date de naissance
1 année
Année à Laurel
En plus

❝ PARTICULARITÉS : il porte en permanence un anneau noir sur sa main gauche

❝ TICS ET MANIES : lorsqu'il stresse ou doute de quelque chose, il caresse son anneau. Il passe la plupart du temps à regarder son portable et à jouer à des jeux mobiles. Il éternue quand il veut changer de sujet.

❝ PASSIONS : la mécanique, les véhicules, les jeux vidéos et les histoires de Bahamut.

❝ PHOBIES : les asticots, que la vie n'ait aucun sens.

❝ BUT : veut devenir un héros pour hériter, plus tard, la société de sa famille ; comprendre les tenants et aboutissants du projet de Bahamut.

❝ RÊVE : Voler dans l'espace avec sa voiture.

Caractère

Liam est un garçon qui n'a jamais rencontré sa mère. Cela peut paraître anodin mais ce manque de présence maternelle à ses côtés est ce qui a rendu le jeune homme aussi attaché à une créature mystérieuse comme Bahamut. Parce que oui, Liam considère qu'un lien unique le lie au dragon, au-delà de toutes ces histoires d'alchimie. La bête est à la fois un guide, un mentor, un ami, un modèle, une énigme… Beaucoup de visions différentes de la même créature, et elle reste malgré tout essentielle pour son bon développement, du moins c'est ce qu'estime Liam. C'est au fil des années que Bahamut a pu le voir grandir, devenir le jeune homme qu'il est aujourd'hui. Et croyez-moi, le dragon en aurait des choses à dire sur le bonhomme, à commencer par sa manie à être attiré par son portable. Le plus souvent Liam surf sur le net via son téléphone, regardant rapidement les actualités, observant les tweets de ses streamers préférés, se renseigner sur le marché des voitures et d'autres véhicules conçus par la société de son père. Pour le garçon, attraper son portable n'est pas un automatisme, c'est devenu instinctif. Le soucis ne vient peut-être pas tant qu'il fasse partie d'une génération très tactile et à la pointe de la technologie, mais plus du fait que Liam finit par rapidement s'ennuyer en général.

Les cours paraissent de plus en plus longs, les discussions entre personnes de plus en plus communes, la patience un véritable enfer. Liam préfère lorsqu'il a les mains occupées sur quelque chose, et de préférence dans un moteur. Étant le fils d'un des plus gros dirigeants du marché des voitures, on pourrait s'attendre à ce qu'il soit plus à l'aise au milieu des chiffres et un peu moins dans un garage. Sauf que pour lui c'est totalement l'inverse : il préfère largement attraper une clé de 12 et revoir les branchements sous le capot d'une voiture plutôt que de perdre son temps à étudier des relevés chiffrés des ventes. A la limite les performances technologiques peuvent l'intéresser mais rien ne vaux la sensation de retoucher le produit pour se rendre compte de ses qualités et de ses défauts. C'est d'ailleurs pour cela que, depuis qu'il a obtenu son permis de conduire à 16 ans, il ne cesse d'améliorer la voiture que lui a offerte son père. Enfin, "offrir" est un bien grand mot, la vérité c'est que le père de Liam lui a simplement offert les plans d'un modèle de véhicule non commercialisé, et que c'est par ses propres moyens que le garçon a dû monter pièce par pièce ce qu'il considère être le bijou de sa vie aujourd'hui. Enfin, en plus de l'anneau de Bahamut, bien sûr.

Pour revenir sur un aspect plus général de son caractère, Liam n'est pas du genre à beaucoup parler s'il ne se sent pas à l'aise. Le silence est d'or et il préfère se servir de ses deux oreilles pour écouter les autres plutôt que de maladroitement se servir de sa langue. Lorsqu'on est l'unique héritier d'une société comme l'entreprise Royal's, celle que sa famille entretient depuis des siècles, on se sent obligé de faire attention à l'image que l'on donne. Du moins c'était la théorie, depuis que Liam a révélé au grand jour le don qu'il possédait, sa position au sein de sa propre échelle sociale ne cesse d'être remise en question, et jusqu'à ce que sa situation se stabilise il se contentera d'être honnête la plupart du temps. Le jeune homme n'est pas du genre à mentir, mis à part son don qu'il a caché depuis des années et les origines de Bahamut, Liam préférera cultiver ses prochaines relations sur la vérité. Depuis qu'il a rejoint l'académie Laurel, tous ses anciens contacts l'ont petit à petit abandonné, le laissant désormais seul. De plus, il est toujours un peu trop sensible vis-à-vis de l'amour, vu qu'il a rompu il n'y a pas moins de quelques mois avec la seule petite amie qu'il ait jamais eu. Il ne sait pas s'il se sent prêt à reprendre une vie de couple avec quelqu'un d'autre, reconstruire de nouveau ce climat particulier avec quelqu'un d'autre… Il préférerait se saouler une nouvelle fois et faire un coup d'un soir, même si ce serait retourner le couteau dans la plaie vu que c'est de cette manière qu'il a déconné avec son couple.

Mis à part ça Liam n'est pas quelqu'un avec un mauvais fond, il est plutôt du genre à aider lorsque c'est dans ses cordes. Et même si parfois il se retrouve à devoir assister dans un domaine qu'il ne maîtrise pas, il aura au moins le mérite de faire de son mieux. Maintenant qu'il s'est engagé dans un cursus de super héros, il allait devoir apprendre à agir comme tel. Et ça implique apprendre à protéger les autres, donc à devoir se battre. Liam a conscience des forces et des faiblesses de son pouvoir, ce qui a en quelques sortes constituer son attitude particulière au combat. Liam est du genre à dominer ce qui se trouve en face de lui, ne lâchant pas le morceau et manipulant tous les outils à sa disposition pour vaincre par pure force brute. Ce n'est pas le meilleur des athlètes donc au corps-à-corps il ne sera pas en mesure de bloquer avec ses propres moyens physiques, mais avec la télékinésie il peut assurer sa propre sécurité et en grande partie celle des autres, tant que ces dernières restent à portée de vue. C'est plus ou moins tout ce qu'il y avait à dire sur lui-même, même s'il est encore jeune : il a encore le temps de changer, de devenir meilleur qu'il ne l'a jamais été, ou de faire la pire des rechutes…

❝ I AM THE PRINCE OF DARKNESS !
■■■ LE DON ■■■

❝ ORIGINE : Fantastique

❝ DON : L'Héritage de Bahamut - Télékinésie intensive ; le Don de Liam lui vient de l'artefact magique qu'il porte le plus souvent sur sa main gauche : un anneau fait en métal noir, serti d'une pierre blanche qui brille d'un violet tamisé lorsqu'on passe une lumière dessus. Un bijou qui se transmet de descendant en descendant depuis des siècles dans sa famille, Liam ne l'ayant reçu qu'à l'âge de 11 ans. Cet anneau un peu particulier a été façonné grâce à une alchimie perdue, ses créateurs ayant réussis à créer une créature très puissante avec un but précis, avant de l'enfermer dans cet anneau. En effet, l'anneau renferme un puissant dragon répondant au nom de Bahamut, une créature créée par l'homme et qui a la capacité de confier une partie de ses pouvoirs à celui qu'elle aura choisie. Liam est devenu cet élu, et il a donc pu avoir accès à la puissance de Bahamut.

Il est capable, par le lien qui l'unit à l'anneau, de devenir l'avatar de Bahamut. De devenir une sorte de représentation matérielle dans notre monde et donc d'utiliser sa magie. Cela se traduit par une sorte de transformation physique, donnant l'impression que Liam est constamment en train de brûler d'une flamme bleue intérieure, ses yeux devenant le miroir de l'âme de Bahamut qui juge notre monde. A cause des limites qu'impose Bahamut à Liam, le garçon ne peut utiliser pour le moment que sa capacité à déplacer toute chose physique dans son champ de vision. Soulever des pierres par la pensée, tordre le métal pour lui donner une autre forme, bloquer les éléments fonçant sur lui etc. Ce qu'il ne peut vaincre par la force brute, il peut le soumettre via sa volonté. Mais cela ne se limite pas qu'aux autres, il est également possible d'appliquer cette télékinésie sur lui pour qu'il se transporte lui-même à grande vitesse sur de courtes distances ou pour atteindre des points en hauteur.

Plus tôt on a parlé de limites, celles-ci ont totalement été décidées par Bahamut lui-même qui, après avoir vu grandir Liam, a décidé pour sa sécurité (et celle de l'anneau) que la puissance de la créature serait fragmentée et que les différentes parties ne lui seront accessibles que s'il traverse plusieurs épreuves. Rien de très extravaguant, vaincre un adversaire puissant dans le cadre de ses tâches héroïques pourraient être un de ces fameux déclics, mais seul le temps et Bahamut seront juges.

❝ MAÎTRISE : 7 / 10 ; Liam possède l'anneau de Bahamut depuis que c'est un enfant, il a eu le temps de discuter avec la créature et de se familiariser avec ses capacités, même s'il n'a jamais souhaité les utiliser en public avant son admission à la Heroes'SUP. Il connait ses forces et ses faiblesses pour le moment mais ce qui l'empêche de maîtriser totalement cette capacité c'est le filtre que représente la bête dans l'anneau, ne lui ayant jamais donné un aperçu réel de toute la puissance qu'il pouvait disposer.

❝ POINTS FORTS : La polyvalence est l'une des plus grandes qualités dans ce pouvoir. En tant que héros il faut être capable de réagir à la majorité des situations et c'est en ça que la télékinésie permet à Liam de s'adapter à la majorité des cas, que ce soit pour exploiter à 100% ses capacités et donc écraser ses ennemis sous des tonnes de gravats ou bien aider les autres en les protégeant. Un autre avantage c'est le fait que la capacité se déclenche en grande partie par la pensée : pas besoin de grands mouvements compliqués ou de grandes formules complexes à retenir, juste une vue sur la cible à manipuler et le tour est plus ou moins joué. Sans parler de la main mise que peut avoir Liam sur l'environnement autour de lui, ce qui permet à n'importe quel objet/décor des plus anodins de devenir une arme fatale sous le contrôle du garçon. L'usage de la télékinésie pour l'assister dans ses mouvements pallie grandement aux failles que pourrait avoir Liam d'habitude, rendant plus ou moins possible le fait de pouvoir faire des sauts de plus de 3m ou encore esquiver d'un bond en arrière sans même fléchir les genoux avant. Enfin, le dernier point fort que l'on pourrait citer serait la puissance que peut déployer Liam actuellement, lui donnant la possibilité de stopper net un poids lourd chutant à toute vitesse ou bien de projeter à une vitesse ahurissante des stylos pour donner l'impression de tirer des balles.

❝ FAIBLESSES : Le don de Liam n'est pas exempt de défauts, loin de là. L'une de ses plus grandes faiblesses reste l'incapacité à faire face à des attaques mentales. L'esprit de Liam n'est pas du tout protégé, et même s'il a une certaine volonté ça ne l'empêchera pas d'être affecté par des capacités que sa télékinésie ne peut saisir. De plus, pour pouvoir appliquer son don il doit avoir sa/ses cibles en vue, il ne peut pas à tout moment décider de déplacer des objets se trouvant dans son dos s'il n'est pas capable de les voir (les reflets dans les miroirs etc peuvent fonctionner, mais pas les caméras). Cela vaux pour les choses qui se cachent derrière/à l'intérieur du décor. Si par exemple il souhaite se servir des barres en fer à l'intérieur d'un mur en béton, il devra détruire le mur jusqu'à ce qu'il puisse voir les barres. Une autre faiblesse éventuelle serait le risque qu'implique d'utiliser ce genre de pouvoir sans avoir un contrôle certain, si pour une raison X ou Y Liam est déstabilisé physiquement/mentalement, cela peut altérer la façon dont il manipule ce qui l'entoure et causer de graves accidents. Sans parler que plus il doit utiliser à répétition son don, ou qu'il doit réaliser des actions très complexes avec (exemple : démonter une arme à feu pièce par pièce), cela consommera rapidement son énergie. Puis enfin, le plus grand défaut de Liam reste sa dépendance totale à l'anneau, s'il ne porte pas l'objet sur lui il ne peut pas utiliser la puissance de Bahamut et donc il ne peut pas se transformer.



■■■ LE MATÉRIEL ■■■

❝ COSTUME : Liam porte un long manteau lui arrivant à peu près jusqu'au bas des hanches, dans un cuir solide mais flexible, au même titre que son pantalon noir et ses bottes renforcées. il porte un masque au niveau de ses yeux qui lui permet de voir parfaitement bien mais qui empêche les autres de voir dans quelle direction Liam porte son regard.

❝ ARME : Aucune arme.

❝ GADGET : Son téléphone a la pointe de la technologie lui permet de contrôler à distance sa voiture.

❝ VÉHICULE : Une voiture modélisée par la société de sa famille, un modèle Leviathan qui n'est pas sur le marché, qu'il a créé lui-même et continue encore aujourd'hui à retoucher. Capable d'atteindre les 300Km/h en quelques secondes, elle est aussi équipée pour rouler sur terre mais aussi dans le ciel ! Avant de décoller elle déploie des ailes semblables à celles d'un avion avant que les projecteurs ne la fassent accélérer davantage et faire qu'elle s'envole vers d'autres cieux.
Histoire


◘◘◘ INTRODUCTION ◘◘◘

Ça ressemblait à une journée tout à fait normale. Je sortais à peine de l'école, mon chauffeur m'invitant à monter dans la voiture avant de s'envoler entre les bâtiments de la ville. Il était de bonne humeur et souhaitait même me faire plaisir en s'arrêtant dans le plus grand distributeur de sucreries de la ville, une bonne manière de me garder écarté de la maison pendant une heure ou deux le temps que je fasse le tri parmi les dizaines de bonbons que je voulais. Armé de plusieurs sacs je remontais dans le véhicule et cette fois-ci pas de détour permis : direction la maison familiale. Je n'étais plus impressionné par la taille immense de l'immeuble où mon père travaillait, enfin, je dis travailler mais tout le bâtiment et toute la société liée à tout ça lui appartenait. Appartenait à la vieille et prospère famille des Royals. Mais bon, je ne faisais pas attention à ce genre d'histoire, de nos jours plus personne ne prend au sérieux ces histoires de vieilles familles, à part mon père évidemment. Même s'il n'était pas compliqué de vivre avec lui il ne pouvait pas s'empêcher de me rappeler en permanence qu'il faut garder une certaine "étiquette", que porter le nom de famille Royal impliquait pas mal de responsabilités… Mais moi je n'étais qu'un enfant, tout ce que je voulais c'était aller voir mes amis à l'école et jouer à des jeux vidéos.

Tout ça pour dire qu'une fois rentré à la maison j'ai eu la plus grande surprise de ma vie : une grande fête ! J'avais complètement oublié que c'était mon anniversaire, je fêtais mes 11 ans ! Mon père, ma mère, mon cousin, mes amis depuis toujours, tous étaient là pour fêter ça avec moi. J'étais vraiment aux anges, il y avait tellement d'animations que cela me prendrait des heures pour les décrire une par une. Les cadeaux aussi étaient supers, allant de la console à des objets d'origines extra-terrestre, j'avais de quoi m'occuper pour presque toute une vie… Ou bien jusqu'à l'année prochaine, allez savoir. En tout cas, si cet anniversaire m'a autant marqué ce n'est pas tant pour toutes ces choses, c'est parce que c'est ce jour-là que je l'ai tenu pour la première fois dans ma main. Mon père, souriant et fier, nous avait écarté de tous pour me faire un cadeau spécial. Il s'est approché de moi et a retiré de son doigt l'anneau qu'il portait toujours. L'héritage de la famille. Il l'a placé dans le creux de ma main et m'a caressé la tête, m'annonçant que l'avenir de la famille et plus encore était désormais entre mes petites mains. Pour une raison que je n'avais pas comprise au début, il m'a laissé tout seul dans son bureau, refermant la porte derrière-lui. Curieux, j'ai regardé sous tous les angles l'anneau de ma famille, jusqu'à ce que la pierre blanche se mette à briller et que j'entende une voix me traverser l'esprit.

- Aaaah… Enfin je te rencontre, l'enfant promis.
- Promis ?... Moi c'est Liam, vous êtes qui ? Et comment vous pouvez parler avec l'anneau de mon père ?
- Tu comprendras avec le temps qui je suis et surtout qui tu es, mon enfant. On ne dirait pas comme ça mais depuis que je suis né il y a des siècles j'attends pour te parler.
- Ouah depuis des siècles ? Vous vous sentez pas trop seul ?
- Plus maintenant, tu es enfin apparu devant moi. Je pense que nous allons très bien nous entendre…

C'est comme ça que j'ai rencontré Bahamut, le gardien de ma famille et la créature qui allait changer ma vie.

◘◘◘ PARTIE I -  AVANT L'ACCIDENT ◘◘◘

Faut dire qu'on voit la vie un peu différemment quand on a une créature d'un millénaire ou deux au niveau du doigt. Bon quand j'étais un pauvre enfant, jeune et innocent, je trouvais ça vachement cool d'avoir un ami aussi spécial avec qui je pouvais partager pleins d'histoires. Enfin, Bahamut me parlait de ses anecdotes au fil des siècles et moi bah… A part lui raconter mes parties de cartes holographiques et mes derniers résultats en cours, j'avais pas vraiment de quoi lui parler de choses aussi folles. C'était vraiment une époque intéressante, grandir avec cette créature qui, par le biais de quelques conseils par-ci par là, m'inculquait pas mal de choses pour voir le monde autour de moi avec un certain recul. C'est pour ça que très rapidement je suis devenu plus mature que la plupart des enfants de mon âge, les paroles sages et sensées de la bête m'ayant guidées jusqu'à ce que je commence à développer mon propre esprit critique. C'est aussi en partie pour ça que ma vie a très vite basculé lorsque j'étais assez réceptif pour entendre l'objectif de Bahamut. Alors, pour résumer… Mon but dans la vie c'est de refaçonner la vie. Oui je sais, ça parait bizarre dit comme ça mais attendez que je raconte tout ! Bahamut m'a expliqué les circonstances autour de sa création, qu'il est le résultat d'une étape dans tout un schéma alchimique, un produit nécessaire pour assurer un acheminement certain vers la réussite d'un projet.

Il y a près de 2000 ans, des humains étaient témoins du déséquilibre inquiétant entre les différents êtres vivants sur Terre. La balance entre le bien et le mal, la vie et la mort, la lumière et les ténèbres… Tout portait à croire qu'un jour elle se briserait et les conséquences résulteraient de la fin du Tout. Bahamut définit le Tout comme l'origine de ce qui nous entoure, ça peut être traduit par l'énergie qui nous maintiens en vie, ou ce qui a permis à la formation d'étoiles dans l'univers et au final à la création de la vie, mais aussi à l'aboutissement de la mort. L'ennemi du Tout c'est le Néant, un vide sans énergie qui ne génère rien ni n'aboutit à rien, si ce n'est à lui-même. C'est donc pour combattre cette menace que se sont formés des alchimistes puissants, ayant acquis rapidement des connaissances impressionnantes sur le monde qui nous entourait et comment le transformer. Ils se sont réunis sous une bannière aujourd'hui oubliée, concrétisant l'intégralité de leurs connaissances et leurs espoirs pour l'avenir : le dragon Bahamut et l'anneau qui le renferme. Cette créature unique a été créée dans le seul but de sauver le Tout de la catastrophe à venir, à travers un projet complexe et ingénieux, visant à réécrire la vie elle-même. Bon, je vous avoue que c'est un peu à ce moment-là que moi, Liam Royal, pré-ado venant à peine d'entrer au collège, que j'ai commencé à avoir mal à la tête. Vous vous doutez que je ne suis pas un alchimiste, lorsque Bahamut me parlait de "transposition de l'énergie pour en faire un vecteur entre deux éléments du Tout et réussir à en former un troisième", très vite j'ai préféré rediriger la discussion sur des jeux vidéos.

Cela étant, je ne pouvais pas non plus faire l'impasse sur l'importance qu'attachait Bahamut à ce projet, c'était tout le but de son existence après tout. Et le mien, au passage. Parce que oui, en tant qu'être élu par l'anneau du dragon, je suis devenu une partie du projet. Si Bahamut n'a pas pu commencer à mettre en place les mécanismes du schéma alchimique, c'est bien parce qu'il lui fallait un intermédiaire, la représentation la plus hasardeuse et la plus réussite du Tout : un être humain. Je suis devenu cet élu, car je suis suffisamment compatible avec le dragon pour devenir son avatar dans notre réalité. C'est de cette façon que j'ai compris pourquoi j'étais capable d'utiliser une partie des pouvoirs de Bahamut, même si j'étais en partie effrayé de me voir tout perdre autour de moi si du jour au lendemain j'annonçais à tout le monde "hé ! Je suis l'avatar d'un dragon dans un anneau visant à réécrire l'existence toute entière !"… Bahamut ne m'a jamais reproché de ne pas assumer ce don qu'il m'avait offert, de le garder caché, même aux membres de ma famille. Seul mon père était au courant et encore, il ne connaissait que très peu de choses sur ce qu'était l'anneau et son réel but. Le dragon a passé tellement de temps à observer les êtres humains, à utiliser sa patience millénaire à bon escient, à guider un à un les membres de ma famille pour leur éviter une chute sans précédent. Je me suis souvent demandé à quoi il pouvait bien penser lorsqu'il me voyait feindre ne pas faire attention à mon implication dans son projet, à occuper mes soirées à retoucher les voitures que la société Royal's produisait, à passer une heure ou deux au téléphone avec ma petite amie avec qui j'entretenais une vie remplie de hauts et de bas, à vider mon esprit à travers les soirées étudiantes avec mon cousin et d'autres amis lorsque je suis rentré au lycée etc…

Jamais Bahamut ne m'a jugé pour mes actions, quelles soient bonnes ou mauvaises, et une partie de moi était dérangée par ça. Lui qui était si sage, si puissant, si prévoyant, pourquoi ne m'empêchait-il pas de réaliser mes erreurs les plus graves dans ma vie ? Pourquoi ne m'a-t-il pas conseillé d'utiliser mon don pour nous empêcher à mon cousin et à moi de nous retrouver dans une sale situation avec des altérés mal intentionnés ? J'avais si peur que mon cousin soit effrayé de me voir dans cette… Forme que je n'ai pas eu le courage de nous protéger. Pourquoi Bahamut ne m'a-t-il pas empêché de coucher avec la mauvaise fille et donc de tromper ma petite amie, alors que lui et moi savions que j'aimais sincèrement Eve, mais que l'alcool a eu raison de mon jugement. Pourquoi ne faisait-il pas comme avec mes ancêtres, à me prévenir des erreurs de ce genre qui pouvaient me blesser ? Pourquoi, au lieu de me punir ou de me rejeter, il a toujours agit en tant qu'être compatissant ? Pourquoi avait-il autant d'espoirs en moi ? Je n'étais rien, je n'étais qu'un lâche, un prince trop bien installé dans sa tour d'ivoire pour s'inquiéter des choses essentielles. C'est de cette façon que j'ai commencé à devenir de plus en plus instable, retirant de mon doigt l'anneau de plus en plus souvent pour couper ma connexion avec la créature et me plonger encore et toujours dans le déni. Je ne parlais plus avec mon père, je ne voyais plus mon cousin et Eve m'a plaquée. J'étais vraiment au fond du fond. Jusqu'à ce qu'un jour je me réveille sur un banc publique, un mal de crane terrible alors qu'une bouteille trainait à côté de moi. Les passants me dévisageaient comme si j'étais un criminel, voir leurs yeux me juger était dégoûtant, mais ça me rassurait dans un sens. Après tout je n'y voyais que le reflet de ce que j'étais : quelqu'un de rejetable, un cas social, un véritable déchet. Lorsque j'ai entendu quelqu'un passer un appel pour signaler "une personne étrange assise sur un banc", j'ai décidé de partir et de reprendre ma route. Je n'avais pas besoin de compliquer ma vie avec la police.

Mais comme la vie est impardonnable, et que mon ex petite amie l'était tout autant, ce n'était pas si surprenant de la voir me traiter de tous les noms devant tout le monde alors qu'on se croisait par hasard dans la rue. Notre rupture ne s'était pas faite face à face, la rumeur à propos de moi couchant avec une fille - dont j'avais déjà oublié le nom - étant arrivée aux oreilles d'Eve et qu'une fois le coup de téléphone passé, notre carrière de couple amoureux avait pris fin. C'était donc la première fois que l'on se voyait après ce fameux coup de fil, et je ne pouvais pas vraiment dire grand-chose face à sa colère. Je la voyais au bord des larmes, ses mains tremblantes alors qu'elle me rappelait toutes les belles choses que l'on s'était dîtes, tous les projets que nous avions préparés ensemble, tous ces sentiments que nous avions cultivés depuis notre enfance… Elle était furieuse, mais comme Bahamut n'arrêtait pas de le dire : "une colère noire cache une tristesse encore plus sombre, et c'est cette douleur qui entache notre vie."… Même quand je ne portais pas l'anneau ses paroles me traversaient l'esprit, pour dire à quel point au final je n'arrivais pas à me passer de lui, ni de ses conseils… Lorsqu'Eve m'a giflé et a décidé de tourner les talons, j'ai fermé les yeux et j'ai saisi l'anneau dans le fond de ma poche, le serrant dans ma main avant de le passer sur l'un de mes doigts, un frisson me parcourant comme si je retrouvais quelque chose que j'avais perdu il y a si longtemps…

- Bahamut je t'en prie… Guide-moi…
- Ouvre les yeux Liam !

J'ouvrais immédiatement les yeux, choqué de voir Eve à une dizaine de mètres devant moi figée par la peur alors qu'un énorme camion volant était en train de chuter sur elle. Mon cœur s'est mis à battre comme jamais, mon sang ne faisant qu'un seul tour avant que je brise mes craintes et mes rêves, décidant d'agir tout de suite, maintenant ! Dans un flash lumineux mon corps entier s'embrasait d'une flamme bleue vive, ma peau devenant aussi noire que le charbon alors que mes yeux brillaient d'un éclat unique. En un instant je me déplaçais au niveau d'Eve et dressait ma main devant le transporteur lourd, utilisant toute mon énergie restante pour stopper net le camion dans sa chute. Il y a eu un lourd silence contemplatif autour de moi, les gens s'attendant à une explosion importante et beaucoup de dégâts, mais il n'y a rien eu de tout ça. Le chauffeur dans le camion cligné plusieurs fois des yeux, ne lâchant pas une seconde son volant, de peur que quelque chose d'autre se produise alors que doucement je déplaçais le véhicule pour qu'il se pose sur le sol. Après plusieurs secondes certaines personnes se sont mis à applaudir, jusqu'à ce que ce soit tout le monde autour de moi qui me félicite pour mon acte de bravoure. Tous sauf une personne : Eve. Elle me regardait avec des yeux beaucoup trop surpris pour comprendre exactement ce qu'il se passait autour d'elle, me dévisageant comme si j'étais… Quelqu'un d'autre. Un inconnu. C'est à ce moment-là, je crois, que quelque chose s'est brisé en moi…

- Liam… Tu as… un don ?
- Non. J'ai hérité d'un projet.

C'est sur ces mots que j'ai repris ma forme originale, et que je me suis retourné pour partir, seul, sous les applaudissements. Je savais que ce jour finirait par arriver, le jour où je ne pourrais pas fuir ce dont j'étais capable, fuir ce que j'étais réellement. Et pourtant, parmi tous mes doutes quant à quoi faire à présent, une seule voix restait pour me rassurer :

- Ne sois pas inquiet Liam, aujourd'hui tu n'es peut-être plus un jeune homme normal… Mais tu es désormais devenu un homme honnête avec lui-même.

◘◘◘ PARTIE II -  FUTUR HÉROS ◘◘◘

Les mois qui on suivis l'accident avec Eve n'ont pas vraiment été de tout repos. Après m'être autant affiché devant autant de gens et après avoir utilisé les pouvoirs de l'anneau, j'ai été interrogé sur l'origine de mon don et sur les circonstances autour de mes capacités. Même si ce n'était que des formalités pour remplir les différents blancs dans les dépositions pour la police, ça m'a pas mal dérangé de devoir expliquer plus ou moins l'existence de Bahamut. Bon je n'ai absolument pas parlé du projet de la créature, je me suis contenté d'expliquer qu'il est le résultat d'une expérience alchimique et que j'étais actuellement le seul être humain à pouvoir utiliser sa force. Avec tous les événements qui se sont déroulés ces dernières années je peux comprendre pourquoi les gens sont à crans devant les personnes disposant d'un don. Certains se sont élevés au rang de héros, d'autres sont devenus les pires criminels, sans parler de l'omniprésence extra-terrestre. Tout ça pour dire qu'après pas mal d'explications j'étais plus ou moins libre de reprendre ma vie normale… Mais ce n'était plus vraiment possible aujourd'hui. Même si je doutais que mon ex petite amie commence à balancer des rumeurs dans mon dos, c'était une autre histoire pour ceux qui étaient intéressés de près ou de loin à la société de mon père.

La famille Royal s'est toujours engagée pour participer au progrès technologique civil, dans le but d'améliorer la vie de tous les jours pour les gens. Cela a commencé avec l'élaboration de véhicules terrestres, puis marins et enfin volants. Et maintenant que la société se préparer à financer une nouvelle branche pour le développement de véhicules spatiaux, voilà que le fils unique du dirigeant de la société se révèle être un doté. Sous un certain angle ce n'était pas si choquant, de nos jours n'importe qui pourrait voir du jour au lendemain un don lui apparaître. Le véritable soucis venait du scepticisme de certains des plus gros actionnaires de la société Royal's, certains doutant de l'avenir de l'entreprise entre les mains d'un garçon qui a un lien avec une créature piégée dans un anneau. Mon père m'a toujours mis en garde contre nos propres actionnaires, les plus influents d'entre eux n'étant pas pour le développement dans la société d'êtres avec des capacités supérieures aux autres, même si l'histoire finira par leur donner tort. Donc mon père s'est retrouvé face à une situation plutôt gênante : il n'avait qu'un seul fils pour hériter de la société familiale mais j'avais perdu la confiance de ses partenaires, malgré le fait que j'avais déjà prouvé être capable de mettre la main à la patte dans le moteur de nos véhicules et que j'étais sur le point de rentrer dans une université capable de m'apprendre à mieux gérer une société.

J'ai donc réfléchis, plusieurs nuits, à comment me sortir de cette situation… Jusqu'à ce que ce soit mon père qui me propose la solution : je devais rejoindre la Heroes'SUP, cette académie pour les futurs héros. D'après lui, si j'arrivais à obtenir mon diplôme là-bas alors que l'établissement surveille de près l'évolution de ses élèves, je serais en mesure de prouver que je peux devenir un homme digne d'hériter de la société Royal's. C'était un bon compromis, je passe les 3 prochaines années de ma vie à prouver que je peux maîtriser ce pouvoir en toute situation et j'en sors héritier d'un empire technologique. Pourtant… Je repensais à la créature dans l'anneau et au fameux projet. J'étais le lien qui permettrait à Bahamut de représenter le Tout à l'avenir, de combattre le Néant mais je n'étais pas encore certain du prix à payer. Je ne comprenais pas totalement les concepts autour de l'alchimie et Bahamut préfère me laisser le temps de grandir pour comprendre. Mais j'avais besoin de me rendre compte de l'ampleur de ce projet au plus vite, ça me concernait après tout ! Bahamut l'avait dit lui-même, que si je souhaitais disposer de ses pouvoirs j'allais devoir prouver ma capacité à les gérer. J'ai donc réfléchis à la proposition de mon père… Et je lui ait dis que je rejoindrais Laurel, mais pas pour suivre uniquement des cours, je devais viser plus haut… Je lui ai dis que je rejoindrais le cursus des héros et que j'allais devenir un Joker après mon passage à l'académie. Il hésitait à m'y autoriser, mais depuis que je lui ait montré mon don, il n'avait plus beaucoup d'arguments pour refuser. Même s'il était inquiet d'imaginer son fils dans de situations dangereuses, je ne pouvais pas continuer à croire que j'étais en position de ne rien faire.

J'ai donc annulé mes concours pour rentrer dans les universités de mes rêves, faire table rase sur tous mes projets pour me concentrer uniquement sur le fait de devenir un héros. Avec Bahamut à mes côtés, je percerais le schéma des anciens alchimistes et je serais le seul à décider si ce projet doit être réalisé ou non. Laurel, me voilà.


Toi, derrière ton écran

❝ Pseudo : Dans le temps on me surnommait le "Judas du billard"
❝ Age : 22 ans
❝ Avatar : Noctis Lucis Caelum - Final Fantasy XV
❝ Passions & Hobbies : Beaucoup de jeux vidéos, beaucoup de manga, et l'écriture quand je suis inspiré.
❝ Découverte du forum : Par pure hasard en me renseignant sur les supers-héros.
❝ Un petit mot pour la fin : rôliste, super-héro en intérim et... agent de la paix avant tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 10

MessageSujet: Re: Liam Royal, Prince of Darkness ! Sam 8 Déc - 19:20

Bonsoir !

Je up ma présentation pour signaler qu'elle est terminée à 100% !

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Liam Royal, Prince of Darkness !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Ensuite :: Les Inscriptions :: Les Fiches en Cours-
Partenaires
dabberblimp" 5050

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit