AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Le voleur volé (Avec Liam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 20


 : D

MessageSujet: Le voleur volé (Avec Liam) Sam 22 Déc - 18:08

Les cloches d’une des églises de la ville m’annonce qu’il est déjà trois heures du matin, je grince un peu des dents. Un petit rire se fait entendre dans ma tête

« Tu m’a l’air agacée. »
« Tu le serais aussi si on t’avait piqué un butin si durement acquis »
« Je te rappelle que d’une certaines manières ils me l’ont aussi pris à moi. »

Une bourrasque d’un vent glacial me fait frissonner.

« Je pourrais déjà dormir, il fait froid en plus… »
« C’est donc ça qui t’énerve. »
« Mais bien sûr que oui ! Leurs reprendre mon bien ne sera qu’une formalité ! »

Nouveau ricanement de la part de Famine qui trouve la situation plutôt amusante.
Il faut dire qu’un voleur volé ce n’est pas banal. Mais je compte bien reprendre cet argent, il appartient à des commerçants qui se sont fait racketter par un gang du quartier, déjà qu’ils gagnent par grand-chose alors si on leurs prend tout…
L’envie de décomposer l’intégralité du groupe me prend tandis que j’approche discrètement du lieu qu’ils ont choisi pour se reposer, cependant je dois m’efforcer de respecter la volonté de Mendy, les robins sont des héros du peuple à leurs manières… Et un héros ça ne tue pas. Enfin je dis respecter sa volonté mais si je le respectais réellement un sceptre composé d’un fléau en forme de balance ne serait pas apparu dans mes mains au moment où je fais irruptions dans un entrepôt totalement rouillé et à moitié en ruine. J’aurais pu tenter une approche discrète mais j’ai envie de me défouler.

- Salut les gars, je suis venue reprendre ce qui m’appartiens !
- Et tu comptes nous affronter à 1 contre 5 ma mignonne ?
- Ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité, cet argent ne vous appartient pas !
- A toi non plus chérie !
- Certes, mais moi je compte le rendre à leurs propriétaire.
- Oh un de ces insignifiants membre de la bande à robins. Dis-moi sucre d’orge, ça fait quoi de faire partie d’un groupe dont le chef fuit au moindre danger et qui en plus à même pas assez de crédibilité pour que la police ne les recherches sérieusement ?

Derrière mon masque de corbeau, mes yeux commence à briller de colère, insulter Mendy devant moi, la dernière chose à faire, mon bâton vient cueillir un des hommes à l’estomac, je le frappe suffisamment fort pour qu’il soit propulsé contre le mur.

- Quand j’en aurais finis avec vous, vous pourrez aller remercier mon chef que vous dites si faible. Ça sera uniquement grâce à lui que je vais vous laissez la vie sauve.

« Ne t’emporte pas trop, ça m’étonnerais qu’ils ne soient que cinq »


Au moment où Famine me dit ça j’esquive de justesse un homme armé d’une batte clouté qui vient d’arriver dans mon dos

- Je vois, vous vous êtes arrêtés ici pour attendre des renforts. Dommage pour vous j’ai très envie de me défouler.

« Famine des dotés mythologique parmi eux ? »
« Je n’en sens aucun mais reste sur tes gardes, on dirait bien que tu t’es mise dans de sales draps, comme d’habitude remarque, je ne sais même pas pourquoi j’en suis étonnée »

Ce coup-ci c’est moi qui rigole.

- Te fou pas de nous, allez les mecs ! Butez là !


Ils m’attaquent en groupe, mauvaise idée surtout quand mon arme me donne autant d’allonge. Je réalise un grand arc de cercle autour de moi en balayant quelques-uns au passage, qui se relève tout de même assez vite.

« Artémise à droite ! »

Je bondis juste à temps pour éviter une boule de feu… Du feu ! Merde ! Je devrais fuir, tant pis pour l’argent !

« Calme toi, je vais le surveiller »




Les mains d’Artémise se resserrent sur son arme pour cacher ses tremblements, un manipulateur de flammes, c’est le pire adversaire possible pour elle. Je peux sentir sa panique, tout comme elle sent la mienne. Moi non plus je n’aime pas les flammes. Mais je dois la convaincre de ne pas s’enfuir, Mendy compte sur nous pour ce coup-là. Il avait l’air tellement embêté quand un de nos éclaireurs lui a rapporté la situation de ce quartier.
Cet humain m’intrigue, il ne supporte décidément pas la souffrance d’autrui…
Mes pensées atteignent évidemment Artémise, c’est d’ailleurs l’une des raisons qui fait qu’elle ne s’est pas encore enfuit.
Mais je la connais, sa peur et son envie de rester en vie le plus longtemps possible vont rapidement prendre le dessus si le combat venait à durer.
Je m’efforce donc de la prévenir dès qu’une boule de feu arrive dans sa direction.
Une ombre arrive soudainement dans notre dos, un garçon brun

« Artémise derrière toi ! »

Elle décrit un autre arc de cercle avec son fléau.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ LOCALISATION : Laurel
❝ PT. EXPERIENCE : 15
Fantastique

MessageSujet: Re: Le voleur volé (Avec Liam) Dim 23 Déc - 19:12



Quand tu deviens héros après 2 semaines...

La cloche sonnait, annonçant la fin des cours tandis que le professeur terminait sa phrase pour conclure son monologue. Les élèves mettaient leurs affaires dans leur sac avant de partir, tandis que d'autres restaient pour discuter de tout et de rien, se demandant même s'ils allaient sortir le reste de l'après-midi. Moi ? J'étais, comme à mon habitude, resté assis sur ma chaise en train de tapoter à plusieurs reprises sur mon portable. Je venais de télécharger cette application où il fallait empiler des bouteilles avec le bon rythme, et j'y jouais depuis déjà quelques minutes, voulant absolument faire un record. Oui, ça faisait déjà un moment que j'y jouais et je n'avais pas peur d'avouer que j'avais commencé pendant le cours, c'est même par ennui vis-à-vis de ce dernier que j'ai lancé l'application. Je ne cherchais pas vraiment à manquer de respect au professeur ou à qui que ce soit d'autre, mais comme je venais tout juste de débuter mon année scolaire, en plus dans la classe la plus mise en avant de l'académie, j'avais du mal à retrouver mes repères.

Soupirant de déception alors que je venais de rater ma dernière bouteille, je regarde l'heure et me dis qu'il serait temps d'y aller. Je rangeais les différents cahiers devant moi et me levé pour sortir. Certains élèves m'observaient partir, sans dire un mot, avant de retourner à leur occupation. Ca ne me dérangeait pas qu'on me dévisage, ou qu'on me laisse tranquille dans mon coin, pour un début c'est déjà très bien. Ce que je pensais de Laurel pour le moment ? C'était très… animé, je dirais. En tout cas l'académie sortait de l'ordinaire, c'était sûr. Comparé au lycée dans lequel je me trouvais avant, qui était resté plus ou moins traditionnel, voir des gens utiliser leur don pendant les exercices pratiques avaient de quoi donner du piment aux cours. Je baillais légèrement avant de sentir qu'on me tapotait l'épaule par derrière. En me retournant je tombais face au professeur de mon dernier cours. Il affichait un léger sourire et une expression détendue alors qu'il engageait la conversation avec moi.

- Tu arrives à prendre tes marques, Liam ?
- Oui, plus ou moins… Tout ça est nouveau pour moi.
- Tu finiras par t'y faire, pleins d'autres ont réussis avant toi. Si je viens te voir c'est pour te demander quelque chose d'un peu particulier.
- J'écoute.
- Comme tu le sais, les élèves de la classe Alpha sont la crème de la crème de Laurel, et de ce fait nous sommes parfois amené à autoriser les élèves à faire des sorties en tant que héros pour certains cas.
- Euh… Attendez vous voulez pas dire que je vais…
- Si, pour être exact je te demande de réaliser ta première sortie.
- Ca ne fait même pas deux semaines que j'ai été transféré à Laurel…
- C'est une bonne opportunité Liam, si tu vises à devenir un Joker à l'avenir tu devrais au moins écouter ce qu'il a à dire.
- Bon… Qu'est-ce que je dois faire exactement ?
- Tu verras c'est très simple, je te demande juste de rejoindre d'autres personnes pour surveiller un quartier de la ville qui a rencontré pas mal de problèmes ces temps-ci. Le but est de s'assurer que tout le monde soit en sécurité, donc à priori pas de risques évidents mais il se pourrait que tu rencontres pour la première fois des criminels. J'ai choisi cette tâche spécialement pour toi étant donné que tu viens à peine d'arriver, j'ai fais en sorte de réduire le risque au maximum.
- Je vois… Merci professeur, j'accepte de le faire. C'est pour quand exactement ?
- Ce soir à partir de 22h.


Super… J'ai vraiment l'impression d'avoir été recruté sur le tas. Avec un sourire légèrement crispé je laisse le professeur s'en allait, pendant que moi je retournais directement à ma voiture garée dehors pour rentrer directement dans le bungalow. J'ai décidé de suivre les conseils du professeur et de Bahamut en allant me coucher tôt pouvoir me réveiller deux heures avant de commencer la tâche. Légèrement groggy, j'allais me mettre sous une douche froide pour réveiller toutes mes neurones et filer mon costume. C'était la première fois que je l'essayais - en dehors de la fois où je l'ai essayé - et je pouvais encore sentir à quel point il était neuf, même si grâce au sur-mesure je ne me sens pas serré à l'intérieur, juste un peu moulé. J'enfile mon masque spécialement fait pour cacher mes yeux aux autres, recevant ensuite un appel pour s'assurer que j'étais toujours d'accord pour assurer la mission. Sans vraiment hésiter je rassurerai le professeur, même si je me permettais de lui dire que la prochaine fois il pourrait me donner une mission en pleine journée, travailler de nuit par ce froid n'était vraiment pas sympathique.

En montant dans ma voiture j'activais mon GPS pour transférer les informations sur l'ordinateur dans le véhicule, calculant les coordonnées avant de commencer à rouler. Je passais la conduite en automatique alors que je buvais mon café d'une main pendant que j'affichais plusieurs informations sur mon parebrise. Apparemment le quartier a été victime de pas mal de rackette et autres désagréments, à première vue pas de violences importantes, ou de meurtres apparents. Je me grattais l'arrière de la tête avant de recevoir un appel des autorités ayant été dispatché autour du quartier, apparemment les Jokers n'étaient pas très intéressés pour patrouiller dans le coin donc ils laissaient la police faire leur travail. Et les élèves récolter les corvées, en quelque sorte. Je confirmais avec l'agent que j'avais au bout du fil le plan de ma patrouille, ainsi que les endroits les plus suspects à observer.

- Tu devrais essayer de te détendre un peu Liam, prendre au sérieux cette première sortie est important mais ne deviens pas trop rigide. Penses à être souple.
- Je sais… C'est juste que je me dis qu'à partir de maintenant je fais partie de ce monde où tout peut arriver à n'importe quel moment, et que je suis en première ligne.
- Si tu as peur alors que tu es le héros, penses à ces pauvres personnes qui sont les victimes innocentes dans toute cette histoire. Leur quartier est devenu une zone de terreur.
- Tu as raison… Il faut que je me montre brave. Merci.

J'ai fini par arrivé dans ledit quartier et faire la rencontre des quelques policiers présents. Sans vraiment attendre, nous nous sommes mis à la tâche et j'ai donc débuté mes patrouilles. Tout était plutôt calme, la nuit le quartier était comme mort... Jusqu'à ce que, au beau milieu de la nuit, je recevais un signalement de la part de la police qui confirmait la présence d'un feu criminel non loin de ma position. Reprenant les commandes de mon véhicule, je décidais de passer la 5ème et d'accélérer, ne cherchant pas à perdre une minute. Je sentais mon cœur battre un peu plus fort chaque seconde qui passait, mais je repassais les paroles de Bahamut dans ma tête et j'arrivais à me détendre un minimum. Une fois arrivé devant le bâtiment suspect, je pouvais voir de l'extérieur des lumières à travers les trous, décidant donc de courir pour vérifier sur place. A peine rentré je pouvais voir une situation assez chaotique avec 6 ou 7 personnes qui se disputaient, l'une d'entre elle se retournant soudainement pour me frapper avec une sorte de… balance accroché à une bâton ? Surpris par l'attaque soudaine, je plonge par terre en mettant mes mains sur la tête, esquivant de justesse l'attaque lancée précipitamment avant que je ne me relève et que je ne décide de faire face à tout le monde.

- Plus un geste ! Vous êtes en état d'arrestation, la police ne va pas tarder à arriver !
- Merde c'est un Joker ?! On se casse !
- Il suffit de le buter ! La fille avec !

J'entends le dernier parler, de sa main commençait à s'échapper des flammes avant qu'il ne les concentre pour produire une boule de feu. Un doté ! Je décide de ne pas perdre de temps et d'activer mon lien avec Bahamut, l'anneau sur ma main s'illuminant d'une lumière unique avant que je ne me transforme en un clin d'œil. Ma peau est devenue aussi noire que le charbon et de légères flammes innocentes s'échappaient de mes vêtements. Je fixais celui qui préparait une boule de feu et je le voyais qui s'apprêtait à la lancer. Mais d'un geste de la main je pointais son bras qui, en appliquant mon pouvoir, se tordait soudainement alors que je le forçais à se couper dans son élan. Il cri de douleur, de quoi me faire sursauter au fond de moi, alors qu'il se tiens le bras.

- ARRRG MERDE ! Il m'a pété le bras !
- Faut qu'on se tire !
- Ok... on y va !
- STOP !

Je n'avais pas le temps de réagir que déjà 6 personnes venaient de se volatiliser. Je me rends compte que j'aurais pu en paralyser deux ou trois avec mon pouvoir vu qu'ils étaient dans mon champ de vision, mais très vite je comprends que j'étais encore perturbé par le cri de cet homme… Attends, 6 sont partis ? Je me tourne soudainement vers la 7ème personne qui était présente, mettant une de mes mains en avant comme pour la tenir en joue et gardant un minimum de distance avec elle. C'est tout de même cette fille qui m'a attaqué à peine je venais d'arriver !

- Pas de geste brusque !... Sinon vous finirez comme cet homme tout à l'heure, et qui êtes vous à la fin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ PT. EXPERIENCE : 20


 : D

MessageSujet: Re: Le voleur volé (Avec Liam) Ven 4 Jan - 15:04

L’homme que j’ai tenté de frapper esquive aisément avant de prévenir les gens que la police arrive.
Manquais plus qu’un Joker s’en mêle, c’est pas vrai…
Les hommes parlent de nous buter tous les deux, je songe fortement à lui demander de s’occuper du lance flamme flippant, ce dernier a d’ailleurs recommencer à produire des flammes, je recule malgré moi totalement paniquée.
Ma peur augmente quand je remarque que l’homme à côté de moi à non seulement changé de couleurs mais qu’il produit également des flammes.

« Du calme Arty, les siennes ne sont pas dangereuse, du moins pas en l’état »

Je pousse un soupir de soulagement derrière mon masque tandis que les hommes s’enfuient après que l’un deux ait eu le bras cassé à distance.

« Tout est bien qui finit bien »
« Oui ils sont partis… hey, attend... PARTIS… AVEC NOTRE FRIC. Mais c’est pas bien du tout ça Fam »

J’ai seulement un rire amusé en guise de réponse.
La voix du garçon raisonne pour m’intimer de ne pas bouger, je me tourne vers lui d’un air furieux, je prends tout de même le temps de l’observer, il a l’air plutôt jeune pour être Joker, soit c’est un prodige, soit c’est encore un étudiant de la Sup, cette école dont Mendy m’a parlé à mainte reprises. Enfin je suis mal placée pour évaluer l’âge des gens à leur physique, beaucoup pense que j’ai à peine
16 ans, si ils savaient…

- Qui je suis n’a pas d’importance, par contre toi tu es qui pour te ramener ainsi sur mes plates-bandes ? j’avais la situation bien en main avant ton arrivée. Et maintenant ils se sont barré avec l’argent que je devais leurs reprendre. Ah je vous jure ces apprentis héros, ils se croient tout permis et jouent les chevaliers servant à la moindre occasion !

« Arty du calme, il nous a quand même sauvé la mise avec ce dotés manieur de feu, admet le ! Et puis un chevalier servant pourrait t’être utile non ? Allez soit un peu gentille pour une fois »

Je soupire à nouveau, d’agacement cette fois, je déteste quand Famine à raison. Je me radoucis un peu mais mon ton reste exaspéré et glacial

- Bon tu ne pouvais pas vraiment savoir après tout… Et en l’occurrence bien que ça me fasse mal de l’admettre ton arrivée m’a potentiellement sauvé la mise. Attention j’ai dit « potentiellement » je n’ai pas dit que tu m’avais sauvé la mise. Par contre t’a intérêt à m’aider pour les retrouver. Ces mecs ont volé de l’argent, une certaines sommes et j’aimerais bien la récupérer pour la rendre à leurs propriétaires. Qui je suis n’a pas vraiment d’importance, sache juste qu’on m’appelle Moineau.

C’est un semi-mensonge, certes à la base j’ai volé cet argent à d’autres criminels mais mon but final est bien de le rendre à leurs propriétaires. Malheureusement je doute qu’il accepte de m’aider s’il apprend que je fais partie de la bande à Robin.

- On devrait partir de suite, j’imagine que la police s’occupera du reste.

C’est surtout que je n’ai pas vraiment envie de la croiser, mon nom est pas spécialement très connu mais il suffit d’une seule personne pour que la situation devienne compliqué et que je me vois obligé de fuir en renonçant à mon objectif.

Je n’arrive pas à me défaire totalement de mon agacement, c’est ça que je n’aime pas chez les héros, ils considèrent qu’une personne attaqué à forcément besoin d’aide.

« En parlant d’attaquer tu devrais t’excuser. »
« Il s’est ramené dans mon dos en pleine bataille ! »
« Arty… »

- Au faite pour tout à l’heure… Evite juste de te ramener dans le dos des gens en pleine bataille, j’ai cru que tu étais avec eux.

« Ça te va ? »
« Tu deviendrais presque sociable avec le temps tu sais... »

Encore un soupir. Famine semble toutefois extrêmement intéressée par ce jeune homme, ce n’est pas étonnant, contrairement à moi les héros l’intéresse beaucoup et il faut dire que vu ma position elle n’a pas souvent l’occasion d’en côtoyer.
Personnellement l’héroïsme j’ai donné à plusieurs reprises et ça ne m’a jamais rien apporté de bon. Bon ça m’a permis de rencontrer Ed…
Je secoue la tête, pourquoi ce genre de souvenirs me revient dès que je croise des gars qui ont choisi de vouer leurs vies à celles des autres ?

- Bon on attend qu’il neige où tu m’aide à rattraper ces types ? Après tout c’est ta faute si ils se sont enfuit. Au faite tu es qui ? Ou quoi remarque ? Ce monde est tellement étrange parfois.


D’abord quitter les lieux avant l’arrivée de la police, ensuite le questionner plus en détail et voir s’il peut m’être utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le voleur volé (Avec Liam)

Revenir en haut Aller en bas

Le voleur volé (Avec Liam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: La ville basse-
Partenaires
dabberblimp" 5050

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com