AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Hariett Hastur
Hariett Hastur
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 193
Fantastique


 : B

MessageSujet: Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] EmptyMer 27 Fév - 23:39

Fin d'après midi. Les sirènes d'alerte retentissent dans le parc, accompagnées d'une annonce calme, pré-enregistrée. "Veuillez évacuer le parc dans le calme. Ceci n'est pas un exercice. Des héros dépêchés sur place veilleront sur votre sécurité." J'esquisse un sourire. "Des" héros ? Il me semble être seule. Et relativement occupée. Je sais qu'il est là, quelque part. Je l'ai vu. Il m'a aussi vue d'ailleurs. J'en suis persuadée. Il faut dire que même par un jour de pluie, le ciret jaune n'est guère des plus discrets.

J'assemble mon bâton, et me prépare à faire face à Btoom. Btoom... Comme nom de super vilain. j'en ai vu, des psychopathes en manque d'inspiration, mais alors lui... Son alteration lui permet de transformer ce qu'il touche en explosif. Enfin, presque. Pas le sol. Pas les êtres vivants. Avec un peu d'imagination, il aurait pu surprendre ! Tu comptes vraiment admirer à quel point il est limité ? Non. Je compte d'abord le retrouver. Et l'écraser.

Derrière moi, une immense explosion retentit. Le Palais des glaces ?! Des morceaux de miroirs, parfois des miroirs entiers, jaillissent dans tous les sens, pendant que le bâtiment s'effondre. Juste devant le comptoir qui sert de caisse, notre homme, entrain de jubiler. Pourquoi s'en prenait-il au parc d'attraction ? Avait-il une back-story ultra tragique à base de "quand j'étais petit, j'avais jamais le droit d'aller aux manèges !".... Non. J'en doute. Je ne l'espère pas. Je prie même un peu pour que ce ne soit pas ça. Non seulement ce serait d'un ridicule sans commune mesure, mais en plus, j'aurais du mal à me battre sérieusement.

Le plus discrètement possible, je me dirige vers lui, prenant soin de ne pas écraser le moindre éclat de verre, afin de ne pas l'alerter. Le géomètre de mon masque s'active. La distance se calcule. Il est à huit mètres de moi. Bien. plus que quatre, et il sera hors jeu. Un pas allongé. Trois. Je déploie mon aura de terreur. J'avance encore. Deux. Il se retourne, se saisit d'une pièce et la jette. Je lui saute dessus et... Il est pris dans l'illus...

BTOOM

La déflagration me projette en arrière, et l'arrache à mon pouvoir. Et merde.

Tu y étais presque, Yellow. Preeeesque.

Je ne lui réponds pas. D'une part parce que je suis sonnée... Mais aussi parce que nous voulons simplement lui faire mordre la poussière. Oui. Clairement. J'essaie de me relever, tout en sortant mes bâtons de mes manches, lui ramasse un tuyau et quelque chose d'autre. qu'il glisse dans sa poche. De l'argent ? Ou alors d'autres projectiles.

Le tuyau fend les airs, résonnant, et vient pour s'écraser contre mon épaule. D'un mouvement qui aurait pu être tout à fait fluide, si je n'étais pas encore sonnée par l'explosion, je pare son attaque et le frappe à mon tour au genou. Toujours viser les appuis. Et essayer de les briser. Il en caisse, poussant un cri de douleur, et me reprend ses assauts, le tuyau droit, saillant, fier. Digne d'un maître d'arme unijambiste. A deux jambes ? Je pense que parfois, tu devrais te passer de ce genre de remarques.

Plus souple à chaque instant, plus sure de moi, je pare chaque feinte, chaque fente, mais... pas le fait qu'il lâche le tuyau pour le faire exploser. Instinctivement, je me jette au sol, espérant éviter le pire. Mais au moment même où mon corps et la terre ferme entrent contact, je me vois propulsée par des vis, produisant un effet de souffle assez faible. Enfin, assez faibles... je suis couverte de verre et d'ecchymoses, et mes oreilles sifflent. Plus la peine d'espérer l'enfermer dans une illusion. Déjà parce que me battre trop longtemps m'épuiserait pour rien, et puis... Il m'aurait facilement à l'usure.

Alors, je tente le tout pour le tout. Nous. Oui, nous tentons le tout pour le tout.

Dans l'ombre de mes manches, deux tentacules poussent lentement. Longuement. Ocres, luisants, fouettant l'air autour de moi, se reflétant à l'infini dans les milliers de miroirs et morceaux de miroirs au sol. Btoom a un léger mouvement de recul, surpris et dégoûté.

Mais quel genre de monstre es-tu ?

Le genre qui invente tes cauchemars.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] EmptyJeu 28 Fév - 19:26

"Vient au palais des miroirs !" qu'elles me disaient, "tu verras ça te fera du bien de sortir SANS ta battre à chaque fois !" qu'elles me criaient. Evidemment, j'ai craqué, comme toujours ... Je suis si faible face aux chatouilles ...

Donc j'y suis allé, enfin, on m'a littéralement traîné sur le sol avec ma couette pour que j'y ailles. Elles m'ont installés sur un skate et c'est moi la folle ? Blague à part, c'est très marrant de se faire remorquer en skate, à un moment je me suis mis à imiter Aladdin et à chanter "ce rêve bleu", on s'était bien amusé je l'avoues.

Arrivé au palais, j'avais un très, très mauvais pré-sentiment. J'avais l'impression de voir ma petite santé mentale s'affoler et cogner contre la porte, hurlant un danger proche. Instinct ou juste malaise de me trouver en présence de temps de reflet de moi ? D'être dans un lieu me rendant si forte ? Peut-être, je n'en avais donc pas tenu compte. J'ai essayé de m'amuser en restant proche de mon personnage, c'est contradictoire, mais au moins mes deux folles étaient heureuses, leur bonheur est très infectieux.

Mon regard avait croisé le sien un instant, très bref, mais suffisant pour qu'on comprenne une chose, on était tout les deux dangereux pour l'autre. L'instant n'ayant duré qu'un centième de seconde s'étale pour moi et pour lui sur des heures, on était deux inconnus plus semblables que n'importe qui sur terre, à la différence que dans ce lieu où ma force est sans fin, j'étais à découvert.

Je ne pouvais pas me battre avec mes amies à mes côtés, je ne voulais pas les laisser mourir non plus. Tout s'est enchaîné très vite dans mon esprit, un de mes reflets à saisit l'une de mes deux sœurs de cœur, l'autre je m'en suis occupée. Ensemble j'ai plongé dans le miroir le plus proche, le manque d'air est insoutenable dans un miroir, plus encore pour quelqu'un n'étant pas moi. En temps que bloody marie, je peux tenir quelques minutes grand maximum avant que mon cerveau déraille, mais pour mes amies c'était autre chose.

Le plus vite possible, mais surtout après que le palais ait explosé, je les ais fait sortir loin, suffisamment loin de la menace explosive. Pendant qu'elles reprenaient leurs souffles, moi je m'habillais en louve de Venise. Alors que je sortais arme à la main, l'une de mes chéries m'agrippe la jambe, bouleversée par le miroir semble-t'il.

- C-comment tu fais ?

- Je ne saisis pas la nature de ta question, tu peux détailler ?

- Pour endurer ça ...

Je m'accroupis à son niveau et lui caresse la joue, souriant derrière mon masque alors que mes reflets envahissaient déjà le masque, identifiant bomber-man et une héroïne semble-t'il pouvant sortir des tentacules de ses bras.

- C'est très simple, je n'y arrives pas.

Elle est déjà dans le monde des rêves, m'ayant laissé parlé dans le vide, impolie. Avec une très lente démarche, je marches vers le lieu de mon futur massacre. L'héroïne ? Rien à cirer, si elle tente de m'arrêter, alors le membre qu'elle a utilisé pour ça se retrouve transpercé par le couteau d'un de mes reflets. Les éclats de miroir et les miroirs en eux-mêmes jonchant le sol, je dois avoir une demi-douzaine de reflet opérationnel ici, je peux me permettre d'arrêter l'héroïne avec l'un d'entre-eux.

- Oh tu veux m'aider à vaincre ce m-

Je crois que l'humain a parlé, je sais que l'un de mes reflets lui a décoré le visage d'un magnifique sourire de glasgow, mais je ne sais pas ce qu'il a dit. Après qu'il se soit recroquevillé, il m'envoie un écrou, probablement une diversion cachant une bombe, voir une bombe. Avec le reflet de mon couteau poli, j'envoies le projectile dans le monde des miroirs, l'air avec. La déflagration se produisant dans le miroir me donne une idée.

D'un double tacle, le voilà au sol, d'un second tacle, le voilà face contre terre, d'un ultime coup de pieds, j'enfonce mon talon dénudé sur l'arrière de son crâne. Son visage se voit criblé de quelques morceaux de miroir, il arrache une touffe d'herbe et projette de la faire exploser sur moi. M'y attendant, ayant même incité à cette réaction et avec tout le calme du monde, je lâches mon couteau et la déflagration ainsi que l'air avoisinant se retrouve dans le miroir, puis sur son visage, l'embrasant par la même occasion. J'aurais aimé le brûler plus, mais les éclats de verre était trop petits.

- Salope ! Je vais te buter !

Oh j'ai entendu cette insulte, mon couteau étant à terre, c'est mon poing qui vient s'abattre sur son visage carbonisé, puis la jambe d'un de mes reflets dans son articulation du genou, puis un talon d'un autre reflet dans son tendon. Oui, je le passais à tabac, et que c'est jouissif !

- AHAHAHAHA ! Fait moi un petit sourire ! Aller souris pour moi ~ Souris souris souris souris souris !!

Et le voilà mort. Pour le plaisir, je rends son corps impossible à reconnaître. L'héroïne ? Je me souviens vaguement avoir ordonné à trois reflets de la maintenir bloqué avec une lame appuyé sur sa gorge, l'une sur sa cage thoracique et l'autre sur le haut de sa paupière, à voir si elle s'en libère.

- Tu aurais du sourire, maintenant tu ne le pourras plus.

Bon, me voilà calmé, que ça fait du bien de me défouler. Je tournes ma tête vers l'héroïne, est-ce qu'elle s'est dégagée de mes reflets ? Est-ce qu'on peut se débarrasser de mes reflets ? Je ne les ais jamais vu crever, je crois qu'ils sont immortels, comme moi.

- Je viens de te voler ta cible, sans doutes, je t'emmènes au bureau des plaintes ?
Revenir en haut Aller en bas
Hariett Hastur
Hariett Hastur
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 193
Fantastique


 : B

MessageSujet: Re: Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] EmptyLun 4 Mar - 20:49

Le massacre qui se déroule sous mes yeux est précis, méthodique. Il n'y a pas de combat, pas d'échange de coups : la jeune fille étale Btoom en un rien de temps. Rien de surprenant : elle semble jaillir de n'importe où, et a l'avantage sur ton pouvoir. Elle fait apparaître et disparaître les objets en chaîne. Mais comment ? On y répondra plus tard : si elle continue, elle va le tuer. C'est hors de propos. Hors de question. Il est un criminel, mais ce n'est pas à elle de rendre justice. Ni à moi. Moi, j'en ai le droit.

Je veux me déplacer pour l'arrêter, pour intervenir, pour le sauver… Quelle ironie.  Lui qui voulait faire des dégâts, faire des victimes… Le voilà pris à son propre jeu. Seulement, trois points d'appui me bloquent. Trois lames. Elle n'est pas seule ? Non. C'est autre chose. Toujours est-il que je DOIS bouger. Mais comment ? La pression est telle que le moindre mouvement me garantit des blessures. Irréversibles pour certaines. La carotide et l'œil, même si il est protégé par mon masque, je me méfie. Le torse, je peux encore m'en sortir. Alors reste cette solution. J'ai droit à deux tentacules. Alors voyons, mes chers… Qu'allez-vous faire contre ça ? Ça me plaît, Hariett.

Un des tentacules qui sortent de mes manches s'évapore instantanément et ressort de l'ombre de ma capuche, repoussant les lames au passage, et fouettant dans le vide autour de moi. Au même moment, l'autre balaie la zone à mes pieds. Libre de mes mouvements, je me retourne, prête à faire face à mes assaillant… Mais personne n'est là. Alors où sont-ils ? Le paysage est désert, la place est libre, vide, nulle part où se cacher. Alors… Comment ? Un rire derrière moi attire mon attention. J'ai à peine le temps de me retourner que Btoom gît sur le sol, défiguré, charcuté. Sur son corps se tient la demoiselle, couverte de son sang… Si certains peuvent se réjouir à l'idée de n'avoir plus qu'un adversaire, je reste plus pragmatique : je n'ai pas pu sauver Btoom. Et ça, ma chère… tu vas nous le payer.

Sans me baisser, j'envoie mon tentacule ramasser des débris de miroir pour les lui projeter. Au même moment, elle tourne sa tête vers moi. Ses réflexes sont bons. Elle saute ? Disparaît ? Comment a-t-elle bougé ? Le fait est qu'elle n'est plus au même endroit.

C'est bon ? J'ai toute ton attention ? Je ne te demanderai pas pourquoi tu as massacré Btoom. Je m'en fiche. Ce qui me pose problème, c'est qu'il soit mort. Je vais donc devoir te mettre hors d'état de nuire.

Je laisse glisser les deux parties de mon bâton dans mes mains, et je me jette sur elle. Au moment même où je vais pour la toucher, elle évite le coup et le pare. En même temps ? Non. Si. Elle a paré sans bouger. Alors Hariett, on bloque ? Tu n'as pas compris ? Je crois que si. Alors ? J'ai besoin de vérifier quelque chose. Alors j'envoie un tentacule balayer le sol à mes pieds. Il n'y a plus rien dans un cercle d'un mètre autour de moi. Derrière mon masque, je fixe la demoiselle d'un air de défi.

Et maintenant ? Tu vas me tuer ? Tu vas te battre ? Ou tu es trop faible ?

Elle est exactement à six mètres de moi. Le temps qu'il me reste avant que mon pouvoir ne s'évanouisse est plus que suffisant pour l'attraper et la mettre hors-jeu. Et après ça, je devrai attendre trente minutes pour pouvoir l'envoyer au tapis pour de bon. Je dois juste m'assurer que mes hypothèses sont exactes. Allez ma grande. Prouve-moi que j'ai raison.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] EmptyLun 4 Mar - 22:48

Je récupères mon couteau et déblaie les débris de verre autour de moi sur un rayon de quelques centimètres et m'assoit. J'ai aucune envie de continuer ce combat, je me suis défoulé pour la journée, mes anges sont en sécurité, je n'ai plus rien à faire en temps que Louve de Venise. Je ramasse un morceau de miroir suffisamment grand pour pouvoir y plonger ma main et plus, il fera l'affaire. J'entreprends de limer les bords, puis mon regard se porte sur mes ongles.

- Oh nan, ils sont si grand maintenant, je dois vite les limer ... Une manucure ne serait pas de refus, mais elles seront encore sur le choc, on verra ça plus tard.

Continuant de tailler le morceau de miroir pour en faire un parfait rectangle, du moins à l’œil nu. Une fois ça fait, je traînes jusqu'à moi la dépouille de l'homme explosif et retire les ossements de ses deux bras pour les tailler et entailler afin d'en faire un cadre pour mon miroir. La tâche ne me demande pas particulièrement de concentration, mais me distrait suffisamment pour me faire sourire.

- Tu es une héroïne c'est ça ? Tu m'as l'air sacrément maline, tu as de bon réflexes, t'affronter serait si divertissant, mais aucunement plaisant en l'instant. Je dois m'occuper de mes petites mortelles, terminer mon dessin, faire un souvenir de ce jour et aller me faire une manucure.

Je suis bien imprudente de la laisser entendre le son de ma voix, elle pourrait me retrouver à partir d'elle, par sécurité afin que mes petites colombes n'aient pas de soucis, je vais la tripler avec quelques de mes reflets pour la rendre méconnaissable. J'aimerais si possible partir le plus vite, qui sait ce que cette héroïne peut faire, elle semble avoir un périmètre d'action limité ou bien c'est de la comédie.

- Donc voilà ce que je te proposes, l'héroïne, tu me laisses partir, tu récupères la dépouille de bomber man et tu te hâte de vérifier si il n'y a pas de blessé près du palais des glaces.

Je prends une grande inspiration, mon miroir est enfin finit, il ne me restera qu'à faire blanchir les os et les vernir. Un de mes reflets se superpose à moi, tandis que je m'enfonces dans le sol couvert de miroir, remplaçant donc ma place avec une copie invisible de moi cachée par une grande toge qui couvre tout son corps et qui fait aussi capuche. Je ressembles plus au chaperon rouge qu'à une louve maintenant que je me vois d'un point de vue extérieur. Je me hâtes de quitter le miroir pour rejoindre mes sœurs et m'habiller, puis m'entailles les jambes et les bras avec des éclats de verre.

La douleur semble si superficielle comparé à ce que j'ai pu vivre, mais elle me réchauffe, me fait sentir vivante. Euphorique, j'emportes avec moi mes amies inconscientes pour traverser le miroir. Nous nous retrouvons ainsi sous les décombres avec assez d'oxygène et moi au dessus, la plus blessée. N'importe qui penserait que je me suis précipité sur ces deux jeunes filles pour les faire se jeter à terre et que je me suis pris l’effondrement du palais dessus, survivant par miracle. Maintenant, il faut faire parler mon reflet.

- Dis moi héroïne dis moi, sais-tu combien de temps on peut rester sous des décombres ? Moi non, ça te dirait de trouver ça ensemble ?
Revenir en haut Aller en bas
Hariett Hastur
Hariett Hastur
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 193
Fantastique


 : B

MessageSujet: Re: Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] EmptyMar 12 Mar - 23:53

Des décombres ? De quoi me parle-t-elle ? Ce ne serait quand même pas... NON !!! Je me retourne, face au bâtiment effondré. Comment ai-je pu ignorer les potentielles victimes ?!! Mais il y a aussi cette criminelle... Alors... Ouais. Il reste cette option. Tu veux vraiment la jouer comme ça ? Je la jouerai comme ça cent fois si il le fallait.

D'un mouvement de tentacule, je me saisis de mon bâton, et je le lance sur mon adversaire, puis prends appui sur mes tentacules et me jette vers feu la maison des miroirs, priant pour trouver tout le monde en vie. Autour de moi, les décombres volent dans tous les sens. Quelqu'un ? Non. Dans ma précipitation, je pousse une poutre du bout du tentacule... La mauvaise. Des gravats commencent à me tomber dessus. Réflexes ? En hauteur, loin des gravats, je les bénis, oui. Les tiens ? Les miens ? Disons... Les nôtres.. Je prends. Toujours est-il que sans les secours, je ne peux rien faire. Rien. Alors je reviens à mon adversaire...

Qui n'est plus à sa place. Alors où est-elle ?

Je scrute les environs. Longuement. Comment la retrouver ? Où est-elle ? Hors de question de la laisser s'enfuir.

Mon pouvoir tentaculaire cesse de faire effet... Me laissant sans aucun moyen de me défendre. Je retourne chercher mon bâton, le ramasse et observe le lieu du combat. Où pourrais-je être à l'abri ? En me laissant sortir, tu serais à l'abri, Hariett. Non. J'aurai essayé... Enfin... D'où va venir sa prochaine attaque ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] EmptySam 16 Mar - 11:39

Et bien, je suis pas sortie de la merde, quel genre de héro se fait manipuler aussi facilement ? Je penses avoir cent fois le temps de mourir suffoquée si je ne faisais pas passer de l'air de l'extérieur via les miroirs. Que faire dans ce genre de situation, continuer d'attaquer avec mon reflet ? Me blesser pour faire croire que j'étais là depuis le début ? La seconde option est la plus raisonnable pour le moment.

Avec mon reflet, je me fais donc poignarder d'éclat de verre en laissant ces mêmes éclats dans ma chaire, ça fait mal, mais rien que je ne peux supporter. Je ne connais pas avec précision l'emplacement de mes organes vitaux, c'est risqué ce que je fais, mais j'ai pas vraiment le luxe de penser à ça. Dans le pire des cas, je meurs une nouvelle fois, dans le meilleur, mes muscles ne seront pas trop endommagé et on me soignera. Je me demandes si je dois faire la même chose avec mes colombes, je ne penses pas que ce soit nécessaires, je vais éviter de les blesser, au risque que je n'arrive pas à me stopper.

Hors d'haleine, j'arrives encore à voir l'héroïne grâce à mon reflet, elle n'a plus de tentacule sur le corps, ce serait le moment idéal pour que cette journée soit un bain de sang. Après, je ne penses pas que j'ai le niveau pour la retourner lorsqu'elle a ses tentacules, est-ce que la laisser en vie ne serait pas le meilleur moyen pour avoir une assurance arrestation ? Cela révélerait aussi l'existence de Louve de Venise, ce qui peut être bon plan pour le futur. Mais est-ce que ma présence ne jouerait pas contre moi, il suffirait qu'une tête fasse le rapprochement et je serais dans la merde, que faire.

Comment faire alors, lui briser une jambe pour la forme ? Lui couper peut-être ? Nan, vaut mieux pas que je me mettes tout de suite les héros à dos, je vais me faire passer pour une vigilante aujourd'hui. Je laisse mon reflet me rejoindre, entendant les secours arriver grâce à lui, je vais éviter de faire battre mon cœur trop vite et me taper une hémorragie. Espérons qu'ils ne m'écrasent pas sous les décombres.

Encore un peu et voilà que les pompiers, ou autre je sais plus les noms des organismes de secours, ont soulevés les gravats au dessus de ma tête. J'en profite pour regarder mon état, je m'en suis pas trop mal sortie. J'évites de regarder la femme héroïne, ce serait gravissime si elle me reconnait, même si les probabilités que ça arrive sont extrêmement faibles. Comment se portent mes colombes ? Évanouis à cause du manque d'oxygène, rien de bien grave en soi. Je serais pas dans le bien si je m'étais foiré.

Revenir en haut Aller en bas
Hariett Hastur
Hariett Hastur
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 193
Fantastique


 : B

MessageSujet: Re: Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] EmptyMar 26 Mar - 15:25

Les secours sont enfin là. Je pousse un soupir de soulagement. Maintenant, je vais pouvoir me concentrer sur les victimes. Et l'autre ? Je la trouverai, ne t'en fais pas. Surtout qu'on a bientôt récupéré. Dès qu'elle pointe le bout de son nez, je lui fais comprendre pourquoi j'inspire la terreur. Parce que NOUS sommes la terreur ? On ne tue pas impunément. Pas sous mes yeux.

Pendant que les victimes sont extirpées de sous les décombres, je retourne auprès de la dépouille de Btoom. Je pourrais avoir un haut le coeur. Je pourrais. Il faut dire que les plaies béantes, les dents arrachées, les os brisés, le crâne éclaté, les litres se sang sur le sol ou encore les morceaux de cervelle qui jonchent ce même sol... Si je n'avais pas été habituée au monde horrifique et grotesque d'Hastur, je serais clairement entrain de tourner de l'oeil. En parlant de monde horrifique... Oui. Je l'attends.

Derrière moi, des cris de joie. Ils semblent avoir fini d'extirper les victimes. J vais voir le chef de l'équipe de secours.

Alors ? Des morts ? Combien de victimes ?
Il y a un groupe de jeunes filles qui n'a pas dû avoir le temps de s'enfuir. Après, personne d'autre. Elles sont évanouies. L'une des trois est couverte d'éclats de miroir... On pense qu'elle a voulu protéger ses amies qui sont indemnes.
Je peux aller les voir ?
Comme je vous le disais, elles sont...

Je ne lui laisse pas le temps de terminer et me dirige vers les victimes de l'explosion. J'ai besoin de voir ceux que je n'ai pu sauver. Et de féliciter la blessée.

Sur les trois gamines, une seule est blessée, couverte d'éclats de miroirs... Horrible. Un des secouristes est entrain de se préparer à la sédater afin de lui appliquer les premiers soins. Je m'approche à son chevet.

Tu... Tu vas comment ? Tu as vu quelque chose ? Avant tout, sache que celui qui a fait ça est hors d'état de nuire. Et ensuite... Si tu as besoin de quoi que ce soit, je suis là.
Je ne sais pas si elle m'entend... Je n'ose pas la regarder droit dans les yeux. C'est ma faute si elle est dans cet état... Si elle souffre. J'ai agi trop tard. Je pose tout de même ma main sur son épaule.

Tout va bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] EmptyJeu 28 Mar - 19:40

- Ne touches pas notre Kaga !

Avant que je ne puisses planter un éclat de miroir dans le cou de cette héroïne, je finis dans les bras de ma colombe tandis que l'autre s'interpose entre elle et moi, faisant disparaître mon reflet. Je suis si prévisible ? Peut-être, toujours est-il que cette héroïne doit sa vie à mes colombes. Cajolée et soignée en même temps, j'ai presque envie de dormir. Tuer sans merci est fatiguant, surtout avec tout ce que j'ai mis sur ce méchant de pacotille.

Est-ce que le méchant était vraiment faible ? Je ne sais pas, je suis peut-être trop forte, cette héroïne doit l'être aussi, mais elle n'a pas les priorités d'une héroïne. Je devrais lui dire, pour un futur où je péterais un câble. Je saisis par le col arrière ma colombe et la fait s'asseoir sur mes jambes, moi même assise sur les jambes de mon autre colombe, j'en profite pour poser ma tête sur son épaule et du tranchant de la main, je tapes la tête de l'héroïne.

- Idiote, J'avais trois cent fois le temps de mourir si j'étais pas une dotée. Évite de me laisser crever la prochaine fois, ça fait mal.

Bien sûr que non je n'en serais pas morte, je suis forte, mais si mes bébés avaient reçu des éclat de verre comme celui que je retire de ma cuisse, j'aurais pété un câble et je ne me serais pas limité au bomber-man. Je me demandes si elle aurait pu m'arrêter dans ce champ de miroir, sans doutes que dans un terrain neutre elle m'aurait dominé au corps à corps.

C'est pratique que ma colombe-siège fasse du sport, elle peut me supporter et supporter ma douce en même temps, c'est super pratique, je devrais me mettre au sport moi aussi, autre que la danse. Bien plus calme, je me relèves et regarde de haut en bas ma précédente adversaire, jugeant qu'elle aura la force nécessaire pour me porter. Je lui sautes alors sur le dos, correctement soignée pour éviter de tacher ses vêtements. J'ai toujours faim après m'être battue, puis là en plus j'ai mes vêtements en lambeau.

- Je ne te pardonnerais que si tu m'accompagnes faire les boutiques et attention je suis très rancunière et têtue !

Je lances un regard à mes précieuses, on n'a pas vraiment besoin de se parler pour se comprendre après tout le temps qu'on a passé ensemble. Je leur promet de rester sage et de leur ramener un souvenir - que je vais sans aucune pitié voler - et de revenir entière. Je veux surtout récolter des infos sur cette meuf, peut-être plus si affinité, mais j'y comptes pas trop.

Malgré la petite odeur de sang, je suis contente que mon parfum soit resté. Très bon parfum, mais je préfères ceux des autres, des filles surtout. Je ne me prives pas pour poser ma tête sur l'épaules de mon dada, feignant la fatigue dû à mes blessures. Ce n'est pas si faux en vrai, j'aimerais bien dormir, mais je vais encore devoir expliquer ma journée à bloody et j'en ressortirais claquée. Saleté de don qui me fatigue comme pas permis.

- C'est quoi ton nom ? Comme l'a dit ma colombe, je m'appelles Kaga.
Revenir en haut Aller en bas
Hariett Hastur
Hariett Hastur
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 193
Fantastique


 : B

MessageSujet: Re: Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] EmptyMer 10 Avr - 20:13

Mon nom ? Depuis quand demande-t-on son nom à un héros ? Quelle drôle de petite. M'enfin... M'enfin quoi ? Tu penses vraiment que c'est normal ça ? Comment ça, "normal" ? Réfléchis trente secondes. Tu trouves pas ça suspect ? Ses blessures, c'est quoi ? Bah des miroirs... Et les autres, elles sont blessées avec quoi ? Bah ri... en..? Tu percutes ? Totalement.

Je suis King in Yellow, héroïne. Tu comprendras que je compte garder mon nom pour moi, n'est ce pas, Kaga ?

Ma voix porte le sourire chaleureux que je cache sous mon masque. Elle doit continuer à se sentir en sécurité. Si ce que Hastur m'affirme est vrai, il y a des interrogations que je dois lever. Des zones d'ombre qui sont totalement incohérente. Je fais quoi ?Tu pourrais lui demander gentiment de prendre le thé et compter fleurette... Ou bien... Lui demander directement pourquoi. Mais c'est que tu es une vraie génie ! Depuis quand tu peux faire preuve de sarcasme ?

Au fait, Kaga, pourquoi tu es la seule à être blessée ? Vu l'état de tes camarades, qui sont quasiment intactes, et le tien, couverte de blessures... Je me posais la question...

Aucune réaction en face ? Ou alors je ne leur laisse pas assez de temps ? Suis-je trop impatiente ? Enfin... J'enchaîne.

Pour la faire plus simple... Tu ne saurais rien sur le combattant aux miroirs que je viens d'affronter ?

Quitte ou double. Comment se faire tuer après quelques secondes par Hariett. Ouaip'. Ou comment retourner une situation à mon avantage. Développe ?. Admire.

Je recule d'un pas. D'un autre. Mon masque indique qu'il y a trois mètres entre Kaga, ses amis, les secouristes et moi. Mon aura envahit les lieux. Si elle est mon adversaire, elle va vouloir me tuer. Si elle le fait, elle va découvrir l'Horreur. La Vraie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: Les alentours :: Le parc d'attraction-
Partenaires
dabberblimp" Et pour quelques tentacules en plus [Hariett - Kaga] 50-50-2 5050

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit