AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

[MINI-EVENT] Le Festival des Héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Message
Anonymous
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyMar 2 Avr - 13:51

Je jure de mettre des claques à cette meuf une fois cette journée finie. Heureusement que ce directeur peu musclé à pris ça avec humour, imagine s'il s'était mis à m'engueuler. Je me serais mis en boule et aurais nyuhter jusqu'à événement important, comme un concert par exemple.

La réponse qu'il m'a donnée ne me satisfait pas entièrement par contre. Autant je suis contente qu'il pense que je contrôle les peluches, autant je voulais savoir si j'avais des chances de trouver quelqu'un pour me débarrasser au plus possible cette pute fantomatique.

Je devrais lui demander directement ? Oui, mais pas directement, avec une bonne langue de vipère.

Nyuh ... Cela m'arrive trop souvent. Mon pouvoir est une personnalité à part entière qui m'obéit 7 fois sur 10. Malheureusement j'ai pas le niveau pour aller à la supp ... Il y a pas quelqu'un qui puisses m'aiguiller sur comment régler ça ?

T'es consciente que tu révèles des points faibles ? Tu ne sais rien sur ma stratégie, je veux taper sur tout les tableaux sans trop révéler à chaque tableau. Tu ne voulais pas juste mourir ou me tuer ? Si bien sûr, je ne veux pas mettre cette ville à sang, juste éviter que je la mettes.

- Oh euuh ... Il y a un classement des élèves à la supp ?

Quoi ? J’ai le droit de savoir si Eva est le meilleur alpha ! Oui je suis une stalkeuse, ferme la d’avance bloody.Dommage tu rates un truc sexy et dangereux là ~ Tu n'es pas mon genre, attends, dangereux ? Trop tard je me tais ~ Connasse.


Dernière édition par Kaga Mikori le Mer 3 Avr - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elena Addock
Elena Addock
❝ LOCALISATION : à la salle
❝ PT. EXPERIENCE : 135
Mythologique


 : A

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyMar 2 Avr - 14:57

le Festival des Héros
fin de la matinée
Tu coupes le micro à la fin de ton annonce. Il ne suffit que de quelques secondes de silence pour que les divers musiciens recrutés pour cette magnifique journée se mettent à embellir tout le centre ville de leurs mélodies. Tu es ravie. C'est toi qui as proposé en premier l'idée de cet événement, lors de ta première réunion avec le Conseil de Laurel. Et l'idée s'était finalement bien développée.

Tu as laissé Flare aux bons soins de ton père, qui est venu en ville pour l'occasion; tu les rejoindras plus tard, pour le défilé. Pour l'heure, tu as ton propre devoir d'héroïne à accomplir au stand des Jokers, auquel tu te rends rapidement. Costume et masque déjà enfilés, tu arrives au Centre sur ton overboard, acclamée par la petite foule déjà regroupée. Tu salues tes collègues, Mordren, Hastur, et tous les autres présents ce matin. Une fois sur la plateforme surélevée du stand, tu salues avec enthousiasme les citoyens venus rencontrer leurs héros préférés. Mais tu te sens rapidement stupide, surélevée comme ça, loin de tous ceux que tu as fait le serment de protéger.

Alors, tu prends ton élan, et saute au cœur de la foule, le sourire aux lèvres. Tu es accueillie par des demandes de photos, d'autographes, des personnes qui viennent te serrer la main, ou te demander quand vont arriver les autres Jokers. Entourée de remerciements, il est vrai que, peut-être, tout ça te monte un peu à la tête, mais tu te sens si heureuse d'être utile et de procurer à toutes ces personnes un sentiment de sécurité que tu laisses la fierté monter. Peut-être que tu resteras un peu plus longtemps ici, finalement.

elena n'est pas inscrite à l'event mais j'fais c'que j'veux c:
Revenir en haut Aller en bas
Hariett Hastur
Hariett Hastur
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 193
Fantastique


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyMar 2 Avr - 15:36

[Swan]

J'arrive au stand de la Sup, le marmot endormi dans mes bras. Au moins, l'angoisse ne l'empêche pas d'étreindre Morphée... Tant mieux ? Lucifer et Kiyoshi sont là, entrain de discuter... Est-ce vraiment une bonne idée de leur demander à eux de m'aider pour retrouver la maman d'un mioche ? Autant, Kiyoshi, je ne le connais que de réputation... Autant Luci... Il est assez vicieux. M'enfin, sait-on jamais ? Peut-être aurai-je une chance d'aider ce pauvre petit ?

Je coupe leur conversation, sûre de moi. Après tout, Kiyoshi est le directeur de la Sup', il ne pourra rien me refuser.

Si ces messieurs veulent bien m'aider... J'ai la mère d'un marmot à retrouver. Seriez-vous tentés de prouver votre héroïsme ?

Je ne puis m'empêcher de rire... Lucifer ? De l'héroïsme ?

[Hariett]

L'heure tourne, visiteurs, pose, photo, visiteur, pose, photo... Je commence à me lasser. Mais où Swan est-elle allée ? Je me retourne vers la régie du stand et leur fait signe que je dois y aller. Sans leur laisser le temps de répondre, je quitte le stand, m'enfonçant dans la foule, y disparaissant. Je finis par atteindre l'immeuble du centre Joker, et en profite pour me changer, me remettre en tenue civile, et me rendre à mon stand pour ma démonstration de street art.

J'y arrive pile à l'heure, sous les moqueries de mes camarades. Je monte sur scène, les bombes à la main. Let's rocks.
Revenir en haut Aller en bas
Emily Ashford
Emily Ashford
❝ LOCALISATION : Office du Dr.Yashiro
❝ PT. EXPERIENCE : 85
Inné


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyMar 2 Avr - 16:27






 
C R A Y O N S – Non, Emily ne se laisserait pas divertir par cette tentative de cacher le crime qui venait de prendre place sous ses doux yeux innocents de vierge effarouchée. Car OUI, dans cette société patriarcale ; Nous avons tendance à excuser les micro-aggression de la sorte. Emily regardait fixement le ticket gagnant que venait de lui tendre l'homme aux cheveux noirs.. et son cerveau fit le lien entre les événements. Il venait de défroquer cet homme...et cet homme venait de le payer avec un bout de papier. Ce qui ne peut vouloir dire qu'une seule chose...

- ….je me suis prostitué ?

Ça y est , Emily, tu es un adulte maintenant ! Il tremblotait ; dents de requin perçant sa lèvre inférieure alors qu'il pouvait sentir les gouttes de sueur couler le long de ses joues. Ça ne ressemblait en rien à tout ces hentais qu'il avait vu ! Cet homme, il venait de lui retirer son innocence au prix d'un ticket de fête ! Il avait un sérieux besoin de support psychologique.

- Tout a commencé quand j'ai tenté de vendre cette pomme d'amour.. cet homme, de loin, m'avait charmé de son regard. Je..

Il s'était improvisé une chaise de psychiatre à partir de palettes de transport et un couvercle de poubelle, s'étant placé à proximité du psychologue de la Heroe's SUP ; prêt à raconter son expérience de viol sentimental qui pris place en ces quelques fractions de secondes. Il était allongé calmement, mains sur le torse, regardant fixement le ciel en essayant de se remémorer aussi précisément que possible les événements dans l'ordre (même si c'est littéralement arrivé y'a même pas 30 secondes)

- J'ai été manipulé. Avant que je ne le sache, je faisais face à une colonne de chair. J'ai perdu mes moyens, puis il est revenu à moi. Il m'a caressé la tête tendrement et soupiré « bon travail, Emily » et glissé un ticket de fête locale dans la bretelle de mon soutif. « Tu es une femme maintenant » il m'a dit. Il s'est ensuite redressé sur le lit et a saisit un crayon de couleur qu'il alluma avec son briquet. Les larmes coulaient le long de mes joues. Est-ce là le prix de la maturité ? Est-ce que mon enfance s'arrête en des conditions si dramatiques... ? Psy-kkun... je... je ne sais pas quoi faire...

Emily se retourna sur son lit thérapeutique improvisé, sanglotant, alors qu'il sortit de sa bandoulière un bootleg des Avengers.

- Peut-être.. peut être que vendre cet objet pour 100$ … peut être que recevoir un support psychologique de 200€ de mon agresseur tous les mois ; pourraient réparer ces fissures dans mon kokoro.

Caïn est désormais le père disparu après être sortit s'acheter une boîte de crayolas.
 

 

Jack & Jill went up the hill so Jack could lick her candy.
But Jack got a shock
And a mouthful of cock
Because Jill's real name is Randy.
 





Dernière édition par Emily Ashford le Dim 7 Avr - 5:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evangelyne Ing Wen
Evangelyne Ing Wen
❝ LOCALISATION : T'as regardé dans le placard a Eva ?
❝ PT. EXPERIENCE : 90
Inné


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyMar 2 Avr - 17:34

Pour le moment mon plan de conquête se porte à merveille. On progresse dans le festival à mesure que les stands de jeu sont pillés de leur tickets gagnants et que leurs ardoises de records arborent mon nom en tête du panier. Grâce à l’aide de Camille, j’ai transformé le stand de dance dance révolution en un nouvelle conquête. Je suis la championne de musique de 3 minutes, lui du mode histoire de 30 minutes, et nous sommes devenus champions en duo. De plus, j’ai avalé une quantité non raisonnable de sucre sous le regard dépité de mon ami. Mais alors que le marche un projectile se plante en face de moi. Il s’agit d’une flèche, une flèche à ventouse de Décathlon qui porte un message. D’un air interrogateur, je le saisi et lis son contenu.

“Je vois que tu te bats bien Vipère Écarlate, mais si tu es fatiguée de ces combats sans saveur, rejoint moi au stand 234 allée 8.”

Je fixe Camille, un sourire enfantin aux lèvres. Une demande de duel, c’est tout ce qui manquait à ma journée. Une nouvelle fois, j’attrappe sa main et commence à courir, nous éloignant du stand de la sup. Au bout de quelques minutes, on arrive devant ce stand, ou devrais-je dire arène. Une sorte de sol en terre battu, entouré de quelques poteaux. Au centre, un vieil homme joue de la flûte, un chapeau en paille sur la tête, en kimono. Je m’approche légèrement, passant par dessus la rambarde. Sans se retourner, a genoux, il pose ma flûte et s’adresse à moi.

“Tu ne t’es pas dégonflée vipère.”


“Moi me dégonfler ? Tu veux une tarte dans ta gueule le vieux ?”

“Tu te demandes certainement qui je suis ?”

“Pas vraiment je m’en tape”.

“Et surtout pourquoi je t’ai fait venir”


“... Oui ?”

“Les jeunes de nos jours, toujours aussi impatients …”

“Mais j’ai un peu rien dit en f…”

“Je suis celui qu’on appelle, le singe pourpe, ou encore le “forgeron”, dit moi Vipère, tu es familière avec l’histoire du Japon ?”

“Je lis des mangas des fois, mais j’aime pas trop les sushis, c’est un peu dégeu.”

“Bien, ton maître t’a bien éduqué, le nom de Mamoshu Yazami ne doit pas t’être étrangé alors ?”

“Bah si.”

“Comme tu le sais certainement, maître Yazami était un puissant Samouraï de l’ère Edo. Il avait la réputation de manier des armes démoniaques, et de pourfendre ses ennemis avec aisance. Peu avant sa mort, il à engagé un jeune roturier comme disciple, et lui apprendre tout ce qu’il savait. Il lui à appris à se battre, son code d’honneur et surtout comment forger ces armes si puissantes. Mais surtout avant de mourir, il lui à octroyé son trésor le plus rare et une des reliques les plus puissantes de l’histoire. Un objet, source de colère, une relique démoniaque capable de corrompre les esprits les plus purs.”

“Et ?”


“J’ai bientôt 300 ans, et je me meurs petit à petit, et comme tu l’as probablement compris, je suis cet apprenti et celà fait 100 ans que je cherche une personne assez forte et qui puisse être détentrice de la Pierre de la Tourette. Et enfin, après 100 ans, j’ai trouvé une personne qui à accumulé autant de victoires écrasantes. Du chamboule tout, au combat à main nus jusqu’au concours de cri. Selon moi, tu es l’élue.”

“Terrible. Et ?”

“Si tu penses être digne de me prouver que j’ai raison, mets tout tes tickets en jeu, et affronte moi par un duel au sabre. Si tu gagnes Vipère, tu sera la nouvelle détentrice de cet artefact millénaire.” continua-il, les larmes aux yeux.

Je me retourne vers Camille, il hoche négativement la tête. J’ai toujours confiance en lui, et en ses décisions réfléchies.

“Okay.”

J’entends un soupir de désolation derrière moi à mesure que je me positionne. Le vieillard se lève et me lance un fourreau, dans lequel se trouve un sabre. Je lui jette un regard.

“Forgée en 1149 dans le village caché…”

“Abrège.”

“Tu frappe plus fort si tu as un caractère de merde.”


“Oh.”

Je dégaine ma lame, et ressens une immense quantité d’énergie. Je pensais que ce vieillard était une fraude, mais cette lame est bien magique, et monstrueusement puissante. Sa lame aussie est enduite d’une énergie dangereuse.

“Forgée en …”

Je le fixe.

“Plus je suis vieux plus je suis fort.”

“Oh.”


Il joint ses mains, et l’arène semble fermée hermétiquement par une énergie sacrée. Un grand sourire aux lèvres je me mets en position. Il se jette sur moi et nos lames s’entrechoquent dans un hurlement d’acier. Nous hurlons en coeur, démontrant notre détermination mutuelle. Le sol hurle de douleur, et le sol se craquelle face à ce déluge d’énergie démoniaque et sacrée. Nos coups sont puissants, précis, se mêlant dans une tempête de lumière et d’énergie. Au bout de quelques échanges éclairs, on recule tout les deux, se jaugeant d’un regard amusés. Je jette un regard à mon arme.

“Je vais te péter les genoux le vieux”

L’énergie de mon arme grossit d’un coup. Elle raisonne avec mon caractère de merde. Mais lui, il se tient le dos. DE L’ARTROSE. Mon visage se décompose à mesure que son arme devient de plus en plus luisante. Il est vraiment vieux.  Le prochain coup sera décisif.

“AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH”


“AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH”

Nos lames s’entrechoquent une dernière fois, alors que la barrière commence à se rompre sous la puissance de cet affrontement légendaire. Des éclairs se forment et frappent sur le sol. Je ne vais pas tenir. Mais je ne peux pas perdre mes tickets. Dans un éclair de génie, je lève légèrement dans la jambe et le frappe dans le tibia. Surpris de cette initiative, il recule, il recule, il recule et tombe sur le sol. Les retraités on si peu d'équilibre. Je lui jette un regard mauvais. Il soupire.

“Je peux pas me relever, je suis trop vieux. Merci Vipère d’avoir emplit le coeur d’un ancien Samouraï avec la fougue du c….”

“AH AHHHHHHHHHHH J’AI GAGNÉ LA BOITE. AH !!!”
Revenir en haut Aller en bas
Camille Griffith
Camille Griffith
❝ LOCALISATION : à l'école, aselus
❝ PT. EXPERIENCE : 65
Mystique


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyMar 2 Avr - 18:36


festival
des héros

Tu observes la scène sans un mot, intéressé mais aussi... hautement perplexe. Ce vieux à l'air franchement louche. Ses longues histoires héroïques romancées ressemblent surtout à une mise en scène pour arnaquer ton amie. elle te regarde, tu fais non de la tête, levant tes paumes devant toi en souriant, tu ne veux pas te mêler à ça... même si tu gardes un œil sur le vieux. Juste au cas où. Mais elle se débrouille comme une reine, et le vieux fini au sol devant elle, triomphante. Elle te fait rire. Tu aides quand même le vieux à se relever avant de partir, rattrapant Eva. ▬ Ya quoi d'dans? Tu peux alors voir quand elle ouvre la boîte une pierre à l'air tout à fait banal, avec un simple trait de peinture rouge dessus. ▬ Bah dis donc, heureusement que ça t'as rien coûté.

Un type au visage qui t'es parfaitement inconnu se pointe alors devant vous et te pointe du doigt. ▬ TOI!! ▬ Euh... oui, moi? ▬ C'EST BIEN TOI LE MEC QUI A TOUT EXPLOSÉ AU DDR?! ▬ Hum... oui peut-être, si personne ne m'a battu depuis, je suppose? Il t'attrape le bras fermement et commence à te tirer derrière lui. ▬ TRÈS BIEN! SUIS-MOI J'AI UNE REVANCHE À PRENDRE! Quand c'est Eva, ça passe sans soucis, mais tu n'es pas super fan de l'idée de te faire entrainer à travers la foule par un inconnu qui te hurle dessus. ▬ EH MAIS PTET AUSSI QUE J'M'EN FOUS DE TOI NON? LÂCHE MOI! Concentré sur l'idée de ne surtout pas lâcher la main de ton amie, tu te laisses malgré tout trainer, laissant l'autre déblatérer sur le chemin à quel point il a toujours été le meilleur au DDR et que la machine avait sans doute un problème, comme quoi vous alliez vous affronter sur un terrain beaucoup plus décisif, et que celui qui gagnerait remporterait les tickets gagnants de l'autre. À cette mention, tes yeux s'illuminent, voyant défiler devant toi des figurines dédicacées et des posters en édition limitée. ▬ Ok, quand tu veux je t'éclate.

Il ne vous emmène pas si loin, dans une autre arène en plein air entourée d'une foule de gens, au centre de laquelle trône un magnifique... taureau mécanique. Un large sourire orne ton visage avant que tu n'éclates de rire ; dommage pour lui, tu taquines le bovin robotique depuis que tu es tout petit avec ton père dans des soirées cowboy. Ton adversaire réalise - certes - une performance admirable, mais tu es à peu près sûr de pouvoir le détrôner. Sans attendre, tu montes sur le dos de la bête qui s'agite doucement, tandis que tu glisses gracieusement sur son échine de cuir. Et alors que le rythme s'accélère, tu prends appuies sur sa croupe et saute à pieds joints sur le taureau, restant debout sans aucun problème malgré l'agitation maximale du machin. Tu poses enfin pied à terre après la fin du temps imparti, devant ton adversaire bouché bée.

Les applaudissements et les cris de la foule autour de toi sont certes gratifiants mais surtout... beaucoup trop forts. Tu sens tes tympans vibrer et tout ton corps se met à trembler alors que tu tombes à genoux, les mains sur les oreilles. Tu te relèves difficilement et attrape les tickets de l'autre tout en courant vers Eva, tu poses brusquement ta main sur son épaule. ▬ Vite vite, tirons-nous dans un endroit moins bruyant steuplait. Tu lui dis ça en lui montrant les tickets, serrés dans ton poing fermé.
Revenir en haut Aller en bas
Rosario E. Daphn
Rosario E. Daphn
❝ LOCALISATION : Dans ton lit.
❝ PT. EXPERIENCE : 65
Non doté


 : C

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyMer 3 Avr - 2:28

« Genre c'est une de tes patientes ? Elle est spéciale, attardée un truc du genre ? / Euh... C'est compliqué. » Avais-tu murmuré en souriant maladroitement, détournant ton regard. Mais tu n'étais pas au bout de tes surprises. « Ti-ens, tu pou-rras t'a-che-ter des cra-y-ons de cou-leurs comme ça. » T'étais subitement devenue pâle, des gouttes de sueur se formant sur ton front. Oh bordel, si jamais Emily prenait ça mal fallait prévoir une solution de secours... Sauf que non, ça semblait aller au premier abord. « ….je me suis prostitué ? » ou pas. Et c'était reparti.

Emily commençait son monologue, que tu écoutais d'un visage sérieux. Tu avais amené ton index contre ton menton, observant la demoiselle avec attention en hochant parfois la tête, fredonnant un "hm hm". Puis tu avais installé une expression scandalisé sur ton visage au fur et à mesure que son histoire avançait. « Oh, Emily. Cette maturité t'a été imposée contre ton gré, demande donc compensation envers cet homme pour t'avoir volé ton innocence. Car personne ne mérite de vivre une telle chose. » Prononces-tu d'une voix rempli de tristesse, avant de tendre la main vers Emily. « bref. Ça fait 60$, la séance en dehors de l'école. » Et tu tends ta main vers Caïn, également, affichant un grand sourire sur ton visage. « Pareil pour toi, Caïn. Ta présence à cette séance vaut 60$. La paye de cette semaine n'a pas été très bonne, faut bien compenser avec vous. Et en passant, je pense que tu devrais acheter le bibelot d'Emily, je crois que ta colonne de chair l'a particulièrement traumatisé si tu vois ce que je veux dire. » Et tu finis par un clin d’œil envers ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer Von Morgenstjerne
Lucifer Von Morgenstjerne
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 125
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyMer 3 Avr - 16:02

Le démon se demande bien qui pourrait être cette jolie jeune fille aux yeux dorée par rapport a son lapin préféré.
Il tourne la tête vers elle regardant son aura dans le moindre de ces contours, puis tourne la tête vers Kiyoshi pour comparer.
Elles se ressemblent vraiment, ils ne peuvent être que parent proche.

Mais alors qu'il regarde la sublime aura du directeur, le démon baisse les yeux attirés par un autre détail.
La gamine devant le directeur a une aura assez sombre.
Une future cliente, le démon ne s'y attendais pas du tout à tomber sur une t'elle virtuose du crime avec un doudou serpent autour du cou.

Un serpent....

Penser à son animal fétiche laisse un léger sourire au seigneur des enfers.
Mais elle risque de faire mal a son ami Kiyo, c'est dommage de mettre des bâtons dans les roues d'une possible future détenue.
La santé du kami passe avant, chacun son sens des priorités.
Il réfléchit un instant a comment prévenir le directeur sans provoquer un comportement suspect, un sms serait une option discrète.
Alors qu'il réfléchissait à quoi écrire, il se dit qu'il y a de très forte chance que cette jeune fille soit sa sœur ou une de ces filles.
Dans les deux cas, la réunion de famille ne doit pas être simple pour Kiyoshi.

Il sort son portable et écrit finalement.

"Attention, la gamine qui te parles à une aura sombre, elle a déjà tuer. Garde tes poulains à côté de toi, je ne sais pas de quoi elle est capable.

P.S.: Tu sais que rien ne m'échappe longtemps, si tu as besoin d'un remontant plus fort que ton thé et de quelqu'un a qui parlait, tu connais l'adresse pour avoir le meilleur saké de toute la ville gratuitement."


Il envoie aussi un message à Nostria pour la prévenir que la fille devant elle est une membre proche de la famille de Kiyo et qu'elle doit faire attention, comme prévue des crimos rodent.
Ce fut après avoir envoyé un message à Asmodée pour qu'il garde un œil sur sa fille qu'il fut interrompu en pleine attente par une aura qu'il connaît bien.

"- Si ces messieurs veulent bien m'aider... J'ai la mère d'un marmot à retrouver. Seriez-vous tentés de prouver votre héroïsme ?"

Lucifer sourit tendrement et se tourne vers Swan un enfant endormi dans les bras.

"- Bien sûr. Oh grande Mordren ! Vous savez a qu'elle point j'aime guider les âmes perdues.
Laissons Kiyoshi a sa besogne, il a du travaille. Venez avec moi jusqu'au stand des organisateurs, nous allons leur demander de faire une annonce avec le nom de l'enfant pour que la maman de se petit bout de chou viennes le récupérer.
Profitez-en pour renouer avec votre instinct maternel, vous pourriez en avoir besoin."


Lucifer quitte la file d'attente devant le directeur et tend le bras indiquant le stand.

"- Après vous, mademoiselle. J'ai bien trop peur qu'une envie de donner un nouveau refuge à un rat vous arrive tout d'un coup."

Lucifer se met a rire, il est l'une des rares personnes a pouvoir faire ce genre de remarque sans se faire immédiatement trucidé par la vieille femme, devrait-il lui dire qu'un nain qui se trouve derrière elle depuis un bout de temps admire son subtil déhancher avec envie.
Pauvre Furfur, même Swan est trop jeune pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Keegan
Aidan Keegan
❝ LOCALISATION : Ecole
❝ PT. EXPERIENCE : 866
Mutation


 : E

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyMer 3 Avr - 17:44

La fête des héros, ça faisait une semaine qu'Aidan tannait Alphée avec cette histoire, à force d'insister sa mère avait finis par accepter d'y aller avec elle.
À présent, elle la guidait d'un stand à l'autre, surexcitée, le sucre de sa barbe à papa n'aidant pas à se canaliser.
L'ambiance n'est pas le seul facteur à sa joie, c'est l'une de ces premières sorties avec ses nouvelles lunettes. La rouquine n'arrive toujours pas à croire que ses principaux rêves se sont réalisée, pouvoir aller dehors sans ce stupide bandeau et jouer dehors avec ses amis, ainsi qu'avoir une famille. Désormais, elle compte bien en profiter un maximum.
Elle passe énormément de temps à admirer les couleurs de chaque stand en savourant sa sucrerie.
L'adolescente s'arrête devant un stand de Chamboule-tout après qu'un des prix ait piqué son intérêt, une poupée de chiffon Lauthing Jack, contrairement au figurine en haute qualités il n'est pas parmi les premiers prix, ça tombe bien, elle devrait pouvoir le gagner en un essai... Quelques minutes plus tard Aidan ramène la poupée à Alphée avec un petit sourire malicieux :
- Regalo ! comme ça il sera avec toi même quand il est pas là.
Sans vraiment attendre une réaction quelconque, non pas qu'elle s'en fiche mais plutôt qu'elle a toujours de la timidité quand elle fait des cadeau, la jeune fille recommence à explorer les stand, son regard est soudainement capté par un stand où l'on peut gagner de jolis poissons rouges. Elle s'apprête à demander si elle peut tenter d'en gagner un, quand parmi la multitude d'odeur qu'elle peut sentir une attire son attention, une qu'elle n'a pas senti depuis longtemps, oubliant tout le reste, y compris qu'elle tient toujours la main de la psychologue du centre Joker elle se dirige vers un stand, celui de la Sup, une personne androgyne entourée de deux autres est en train de parler, enfin en train d'essayer de vendre des trucs aussi improbables les uns que les autres. Son visage ne lui dit rien, mais son odeur et sa voix si, de vieux souvenirs remontent, la panique, le sang, un immense monstre japonais.
- Mais je me souviens de toi ! C'est toi qui m'avais pris mon bandeau lors de la mission de San Francisco !
Aidan s'avance vers lui sans réelle agressivité, plutôt étonnée de la croiser ici après autant de temps.


Dernière édition par Aidan Keegan le Mer 3 Avr - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caïn Adamson
Caïn Adamson
❝ LOCALISATION : Dans un coin
❝ PT. EXPERIENCE : 125
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyMer 3 Avr - 17:47

ft. Plein de gens

10h, centre-ville

Le Festival des Héros


Est-ce que j'ai pris de la drogue avant de venir ? Ou bien je suis tombé dans un traquenard multidimensionnel ? Je pige absolument plus rien à ce qui se passe. Déjà que l'histoire du cactus me trotte dans la tête depuis un bail il y a maintenant ce délire de prostitution et de séance. Avec ma poker face légendaire, je regarde les deux tergiverser un temps, histoire que mon cerveau commence lentement à assembler les pièces entres elles. Elles essayent de m’arnaquer. Enfin Espérance oui, ça c'est sûr elle me fait le coup souvent. Des "Oups j'ai oublié mon porte-feuille, tu peux payer mon verre" j'en ai entendu plus d'une fois. L'autre gamine, elle a juste l'air d'être... Spéciale. Bref, je prends une grande inspiration (putain, j'aimerais que ce soit de la nicotine et pas juste de l'air que j'aspire comme ) avant de lâcher.

— Je baise pas les planches à pain.


Tout ça pour ça...Ouais, non, je peux faire mieux. J'ai débattu avec Socrate et sa clique, je peux bien me démerder mieux que ça avec ces deux-là.

— Contre expertise. Parce que, sans vouloir te l’étaler à la tronche, mais je vais le faire quand même, j'suis autant voire plus diplômé que toi en psychologie. Et tout le reste. Quoique j'avoue que ça date, à mon époque, on s'amusait encore à te brancher le crâne à des batteries de voiture pour le fun. Dommage qu'on fasse plus ça...J'disais quoi déjà ? Ah ouais, contre expertise. Primo, ta gamine est de toute évidence finie à la pisse. Ou autre liquide qui l'a dilué à la conception. Pour preuve, si son fantasme de copulation c'était réellement passé, bah elle serait pas là pour en parler. Elle serait KO parce que moi quand je kenne c'est façon Ancien Testament. Je pète le lit et la pièce avec. Dos, je ne suis pas un radin, je ne paye pas mes Marie-Madeleines avec des tickets de tombola. Elle aurait eut le droit à de l'or, de l'alcool et de la drogue pour ses bons services (et aussi pour l'aider à s'en remettre). Drei, j'ai pas de thune là présentement sur moi. Je suis à walp sous ce costume de clébard je vous le rappelle. Donc vous êtes mignonne à tendre les mains comme des plébéiennes à un feu rouge, mais je peux rien vous filer. D'ailleurs y'en a pas une qui aurait une clope ? Commence à être en manque. Téssera, si j'étais un connard qui fait les comptes à chaque fois qu'il allonge de la thune pour ses amis quand on sort boire un verre l'une d'entre vous me doit du fric. Pour l'autre, bah ta vente de bibelot pue, avoir un petit stand de vente dans ce festival, c'est un coup à rater tout tes potentiels clients. Il te faut un nouveau business plan, heureusement pour toi, je suis aussi calé dans ce domaine. Moyennant un pourcentage sur chaque vente je peux t'aider à écouler tout ton stock de machins dans la journée. Avec ma méthode tu vas te faire tellement de fric que tu ne vas pas savoir quoi en faire...

Je reste un temps silencieux. J'avais oublié que l'adolescente est sans doute un peu en retard. Je cherche autour de moi de quoi dessiner, heureusement, grâce à une facilité de narration, des feuilles blanches et stylo traînaient par là. Je fais un rapide dessin dégueulasse, mais simple, que je montre aux deux autres. Enfin surtout à la gamine aux dents pointues.

— Toi comprendre ou bien ?


Pendant que je tendais ce dessin, qui je ne sais pourquoi me semblait bizarre, une jeune rouquine vient nous voir, venant interpeller la lente et brave gamine. Peut-être notre potentielle première cliente si on commence à lancer notre affaire...Bordel pourquoi je suis comme ça aujourd'hui ?

El famoso dessin:
 

Revenir en haut Aller en bas
Kiyoshi Tsukito
Kiyoshi Tsukito
❝ LOCALISATION : Au pays des Merveilles
❝ PT. EXPERIENCE : 280
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyJeu 4 Avr - 19:07

Le festival des héros !


Un joli petit démon se pointa sur l’épaule de la demoiselle, avant de sortir son téléphone portable et d’écrire quelque chose sur son téléphone.
 
Timing parfait, Kiyoshi venait de recevoir un message, comme quoi la demoiselle à qui le directeur parlait était en faire probablement une meurtrière. Et en suivant cette logique, son pouvoir n’était probablement pas aussi inoffensif que contrôler les peluches.
 
La demoiselle parlait de ses tourments autour d’une créature dont elle était l’hôte, une situation classique pour le directeur d’une école de dotés puissants.
 
« Eh bien mademoiselle, pour régler votre soucis de don, il n’y a pas énormément de solutions, il faut rejoindre notre école, nous sommes un peu spécialisés dans ce genre de chose, c’est notre travail. »
 
Il considéra ce qu’il savait de la personne en face de lui, gardant une posture exemplaire et un sang-froid de haut niveau, et continua.
 
« Le seul classement donné est celui des classes, nous n’avons pas de classement entre les membres d’une même classe, ce serait contre-productif, et créerait une compétition inutile entre les élèves. »
 
Il finit par regarder la demoiselle avec un grand sourire aux lèvres.
 
« Mais si vous voulez devenir une héroïne, il faudra faire plus attention que ça. Après tout, la personne qui était derrière vous a le pouvoir de connaitre la nature des gens d’un simple regard, et il se trouve qu’il avait mon numéro. Être constamment à l’affut de son entourage est un nécessaire pour tout héros qui se respecte. Faudra régulariser tous ces soucis de comportement dans votre casier judiciaire pour entrer, ma petite dame. Allez, retournez vous amuser dans les stands, et passez une bonne journée ! »
 
Bien sûr, comme la petite ne s’était même pas retournée, elle ne pouvait pas savoir à quoi ressemblait donc cette fameuse personne, mais après tout, ça rajoutera du piquant dans sa vie de se savoir surveillée.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyJeu 4 Avr - 19:33

Oooh c'est donc ça le danger dont tu me parlais ? J'ai sa gueule en mémoire si tu veux, je te fais une description ? Sans aucune façon, je supposes que c'est le type qui s'occupe de l'autre avec son gosse ou je ne sais quoi. Je ne suis pas intéressée par ces gens, qu'ils fassent leur boulot et m'arrête, même si le directeur semble s'en foutre. Le problême étant que même si tu serais vierge- Attention à ce que tu vas dire. - de tout péchés, moi je suis loin de l'être, le type pouvant voir les auras m'aurait sans doutes cramé quand même donc t'inquiètes. J'en doutes, on ne sait pas à quel point son pouvoir peut identifier les tarées, au mieux faudrait que je l'évites, mais je doutes aussi que cela soit une preuve suffisante pour m'incriminer.

- Mon casier se porte très bien merci hihi. Je comptes bien m'amuser vous en faites pas pour ça, j'ai une collection de peluche à alimenter moi.

Je caresse ma petite récompense couleur sable, est-ce que je vais tomber sur d'autre petites peluches comme celle-ci ? Faut que je fasses vite, l'horloge tourne et je n'aurais probablement pas toute la journée pour faire ça. Main sur ma tête et l'une sur ma bouche, je pivotes à 90 degrés, puis à 180, où-c'est qu'elles sont les peluches ? Je n'ai qu'à y aller à l'instinct tu me diras. Peut-être que me rapprocher du bruit me permettra de trouver des peluches, peut-être que je trouverais même un pseudo-casino où jouer à ces jeux de rythme avec des flèches qui clignotent !

Où est-ce qu'il y a le plus de monde, je sais, là où il y a eu un discours ! Après un "Aurevoir" assez distrait, je pars joyeusement vers ma destination, mais ne tombe que sur une foule de gens totalement accro aux héros, jokers et autres fanfarons, quel dommage.

- Nyuuuuh ...
Revenir en haut Aller en bas
Emily Ashford
Emily Ashford
❝ LOCALISATION : Office du Dr.Yashiro
❝ PT. EXPERIENCE : 85
Inné


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyJeu 4 Avr - 23:53






 

Et lui qui commençait à avoir une petite idée de comment faire sa vie à partir d'extorsion de tierces-personnes ; voilà qu'on lui causait de business légitime. C'est comme féliciter votre gosse de 2 ans pour avoir fait quelques mètres à vélo sans les roulettes arrière ; puis immédiatement lui jeter une boule de pétanque dans les roues. Il avait été pris de cours ! Son option pour repayer la psychologue consistait à offrir une partie inestimable de son anatomie afin de « payer en nature » mais cette occasion de montrer à nouveau à quel point il est un charmant et pur individu ; est passé à la fenêtre à cause du furzinnessman.

- ...Awé !

Du coup Emily se tenait juste face au dessin avec une mine perplexe ; un sourcil froncé et l'autre qui no-clip hors de sa tête. Ces nombres étaient clairement pas favorables.... - mais en même temps, 10% ça reste plus que 5% ! Donc c'est peut-être pas SI mal en rétrospective.

-

Il pris quelques secondes supplémentaires pour considérer de plus près l'illustration. Non, Clairement, quelque chose n'était pas net. Le pourcentage ? Que nenni. Il y a quelque chose de vicieux et immoral à ce dessin mais le petit blond semble avoir des difficultés à discerner quoi. Instinctivement, il porta sa main droite à son menton, adoptant une position de profonde concentration comme tonton Adolf le faisait si souvent. Oui ; c'est ça -

- ...y'a 5% qui vont nulle-part.

Pfft. Cet imbécile. Ce malheureux, mal-éduqué, cancre CRE-TI-NUS ! Pensait-il réellement s'en tirer comme ça sans prendre en compte les talents incontestés d'observation de Emily « Hawkeye » Ashford ? L'homme-femme étant capable de tirer un arc de pisse sur une hirondelle en plein vol ne sera guère dupé par une telle erreur de calculs. Parce que 80 + 10 + 5 ça fait 95 ! et 95 c'est pas 100 ! ce qui veut dire que …

- Mais je me souviens de toi ! C'est toi qui m'avais pris mon bandeau lors de la mission de San Francisco !
- ÉLÉMENTAIRE MON CHER WATTSON ! EUREKA ! QUE DIS-JE, SAPRISTI !

Malheureusement pour la renarde, le cerveau d'Emily est munis d'une capacité de mémoire RAM inférieure à celle d'une gameboy sur laquelle on aurait joué à la marelle ; ce qui ne lui permis pas de faire le lien entre sa précédente rencontre – voir le fait-même de simplement savoir qui est cet enfant pour commencer – et la situation de magouilles financières du moment. Alors il se contenta de poursuivre, dans le feu de l'action. Emily lança un grand coup de poing contre la table d'un stand à côté de lui – malheureusement pour ce stand d'assiettes en porcelaine, c'était le moment pour une parodie d'Ace Attorney et ces centaines de dollars de dommages collatéraux étaient donc plus que justifié. Il pointa du doigt l'homme au costume de chien et la psychologue scolaire, aussi dramatiquement que possible, pendant que son poing peinturlures le sol de quelques gouttes cramoisies et de morceaux de porcelaine tranchants. Son regard est déterminé ! Il est impassible, il est inarrêtable ! IL EST-----

- 95% ça fait pas 100%!!! Espèce d'escroc ! J'ai vu droit dans ton piège !

Attardé. Malheureusement avec un grand autisme vient également une grande force physique et des problèmes de tempérament ; ce qui amena le blond à violemment se projeter sur l'agent du SAD ; espérant trouver dans le costume quelques traces de billets verts --- mais dans sa lutte physique qui attira peut être un peu trop de regards ; tout ce qu'il trouva étaient des ecchymoses sur ses bras, dû aux débattements de son conseiller financier.

Après avoir affirmé sa dominance en posant ses couilles sur la table – ou plus précisément sur la face de Caïn, Emily reporta son attention vers la renarde et le psychologue scolaire ; les fusillant du regard en adoptant la pose yankee ; jambes écartées et coudes sur les genoux. C'était dès à présent devenu une prise d'otage. Sur une voix calme mais lugubre, Emily donna les stipulations de rançon.

- ...Cet homme est à présent sous le joug de mes puissants muscles postérieurs. Je pourrais détruire son visage rien qu'en serrant les fesses ; mais je vais vous donner une chance de sauver sa vie.

Il poussa une mèche de ses cheveux, conservant son air sérieux ; alors que des katakanas « menaçant » se mirent à flotter autour de lui.
 

 

socisse hue eh
 





Dernière édition par Emily Ashford le Dim 7 Avr - 5:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rosario E. Daphn
Rosario E. Daphn
❝ LOCALISATION : Dans ton lit.
❝ PT. EXPERIENCE : 65
Non doté


 : C

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyVen 5 Avr - 0:34

Des frissons parcourent ton corps au fur et à mesure que Caïn parle. Et tu viens poser ta main droite sur ton front de désespoir ; t'allais probablement devoir définir le mot humour prochainement. Enfin, t'étais vraiment la seule personne à faire partie de la team second degré ici ? Quelle tristesse, pour une fois que tu n'étais pas dans un quelconque établissement à devoir être sérieuse. Quoi qu'il en soit, t'avais soupiré en plongeant ta main gauche dans la poche de ton jean blanc, fermant tes paupières. Du moins, c'était avant que tu n'entendes le mot "amie". Et là, c'était un grand sourire qui était brusquement apparu sur ton visage, les yeux brillants de bonheur. Caïn te considérait donc bel et bien comme une amie - oui, tu en doutais un peu. Bref, tu avais attendu patiemment qu'il termine, la bonne humeur resplendissante sur ton visage et ton paquet de clopes dans tes mains.  

Mais ton désespoir revint bien vite quand la situation vint dégénérer de nouveau, te donnant franchement l'envie d'aller te frapper le crâne contre un mur. À la place, tu avais déposé ta main sur les cheveux d'Aidan, les caressant doucement en soupirant une nouvelle fois ; n'hésitant pas à sortir : « Je pourrais très bien dire que les 5% restant sont justes sous ma main. Mais j'avoue avoir particulièrement envie de découvrir comment Caïn va se sortir de là tout seul. » Et tu avais dirigé ton regard malicieux vers eux, observant silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Alphée Keegan
Alphée Keegan
❝ LOCALISATION : Dans la même rue que toi
❝ PT. EXPERIENCE : 516
Fantastique


 : A

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptySam 6 Avr - 7:00

La fête des héros. La dernière fois qu’elle avait vu une organisation comme celle-ci, ce fut quelques années auparavant. Peut-être pour la fête de la justice. Et de ce qu’elle en savait — grâce aux informations du centre joker —, toute fête était un endroit parfait pour une attaque. C’était pour cette raison qu’elle avait accepté la demande d’Aidan seulement si elle l’accompagnait. Maintenant qu’elle était mère, elle se devait de protéger son enfant.

Même si elle n’était pas totalement rassurée, elle était heureuse de voir sa fille comme ça ; elle était l’incarnation de la joie de vivre. Finalement, elle avait bien fait de faire cette demande de lunette au centre joker. Cependant, elle profita aussi de cette fête pour récupérer quelques informations sur les gens. Perdu un peu dans tes pensées, t’y fus ramené par la voix de la petite rousse ; elle venait de t’offrir un cadeau… mais avant que tu puisses dire quoique ce soit, elle était reparti sur un autre stand. Le cadeau en question était une petite peluche en chiffon du Lauthing Jack. Quand elle vit ce cadeau, elle sourit et le serra contre son cœur. Une seconde, deux secondes. Elle le garda deux secondes avant de le ranger dans son sac.

« Aidan ne t’éloigne pas ! », dit-elle en accélérant le pas pour se remettre à son niveau. « Le festival se passe toute la journée, pas besoin de pressé le pas. », ajouta-t-elle avant de voir Aidan partir vers une autre enfant.

De ce qu’elle voyait, peut-être que c’était une amie à elle. L’adolescente s’avança vers l’inconnue. Alphée la suivit aussitôt. Son visage lui disait quelque chose, mais elle ne se souvenait pas… jusqu’au moment où Aidan l’interrogea. La mission de San Francisco… le Kaiju… que de souvenir. Mais avant de faire quoi que ce soit, vis-à-vis de cette inconnue, elle mit sa main droite sur l’épaule droite d’Aidan.

« Tu es sûr qu’elle y était ? », demanda-t-elle.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Mes cadeaux <3:
 

Avatar:
 


Dernière édition par Alphée Keegan le Sam 6 Avr - 9:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caïn Adamson
Caïn Adamson
❝ LOCALISATION : Dans un coin
❝ PT. EXPERIENCE : 125
Mythologique


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptySam 6 Avr - 14:29

ft. Plein de gens

10h, centre-ville

Le Festival des Héros


Je suis la perdition. Je suis la confusion. J'ai fait un mauvais calcul, littéralement. Comment est-ce possible, je ne suis pourtant pas stupide en principe. Quelque chose n'allait pas. Depuis le début de ce festival, j'agis de façon idiote. Plus que d'habitude. Peut-être que je n'aurai pas dû bouffer indien ce matin. Quoiqu'il en soit la furie avec laquelle je voulais monter une affaire a vrillé et m'a bondi dessus. Ne savant pas trop quoi faire, toujours choqué aussi par mon erreur mathématique, je me retrouve donc au sol et avec elle assise sur mon visage...
Enfin elle...Maintenant que j'ai son zboubinet sur la tronche, je suppose que dents de requin est en fait un gars. Bon, je n'ai pas vraiment cure de ça. Chacun fait ce qu'il veut après tout, vive le libre-arbitre. Mais visiblement, il me prend en otage, voulant une plus grosse part du gâteau. Inadmissible. Je me dois d'intervenir, déjà parce qu'on ne me prend pas en otage et deuxièmement parce que ces 5% manquant doivent aller, de toute évidence dans ma poche. L'idée de mordre les parties que j'avais sous le nez me passa dans le crâne. Ce serait efficace...Mais vu l'odeur du truc, je ne veux guère l'avoir en bouche. Alors je décide d'une autre tactique. Telle une tortue, je rentre ma tête à l'intérieur de mon costume, me libérant douloureusement de la prise de son Scrotum d'acier. Très douloureusement, je me suis scalpé pour le coup, son fessier est vraiment puissant. Une fois libre de ce dernier, je me libère également de ce foutu déguisement de chien, le déchirant de l'intérieur. Dans la tenue de mes parents (sauf que je n'ai pas de feuille de vigne pour cacher el famoso columna de carne qui ballotte au grès du vent) je me retourne lentement vers le jeune dégénéré.

— Tu auras les 5% que si tu me prouves que tu les mérites. Luttons à la grecque, luttons dans le sable, luttons huilés, petit homme.

Et sur ces bonnes paroles, je me jette sur lui, cherchant à le déshabiller pour se battre dans les règles de l'art et tente de lui faire la célèbre technique du GERMAN SUPLEX. Devant un public toujours plus nombreux.

...Ouais, y'a clairement quelque chose qui ne tourne pas rond aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas
Emily Ashford
Emily Ashford
❝ LOCALISATION : Office du Dr.Yashiro
❝ PT. EXPERIENCE : 85
Inné


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyDim 7 Avr - 5:05

HRP:
 








-Personnages concernés par l'action d'Emily : Caïn, Espérance, Aidan, Alphée -

Ainsi, il l'avait utilisé. Emily ne s'était pas attendu à un jour tomber sur un pratiquant des arts ultimes du nudisme ; mais une fois de plus, il avait sous-estimé son adversaire. Son assaut fessier s'était avéré inutile et il faisait désormais face à bien plus qu'un homme nu – Un homme nu qui détiens 5% de parts de marché hypothétique. Pire qu'un simple manque de calculs : c'était un manque de réactions complet dont le petit blond souffrait. Il n'avait pas anticipé la soudaine poussée de vitesse de l'homme aux cheveux noirs ; et en avait presque perdu son équilibre.

Impossible.. cet homme, il était si rapide ! Si puissant ! Si Nu !

- Grrr !!

Alors qu'Emily affichait une mine torturée par ses efforts à garder sa balance ; il se sentait d'autant plus insulté du fait qu'on tentait de le dominer dans son domaine de prédilection – le combat rapproché. Ses ongles se plantèrent dans le dos de l'homme aux cheveux noirs ; mettant à plein potentiel ces 20 balles de manucures ; tout en poussant en avant avec ses talons pour se rétablir... avant de comprendre que sa chemise d'école était déjà quasiment entièrement enlevée.

Le visage de l'hydre se vida alors de ses couleurs lorsqu'il réalisa de façon bien trop dramatique le véritable plan de ce fou furieux : Il essayait de le dé-saper ! Et ça, devant des ladies ! Cette pauvre petite , innocente Aidan ! Et ce flamboyant, sexy psychologue … Cet homme tentait une fois de plus de le souiller devant des yeux innocents.. quel.. quel.... !!

- QU'IL EN SOIT AINSI !!

… Le ton dramatique et aggressif d'Emily n'allait pas du tout avec ce que son...corps exprimais. En effet, alors qu'il avait déchiré toutes ses fringues et expédié celles-ci dans les airs d'une lame noire sortant du sol ; le petit blond avait une expression très euh.... « hype ». Non-seulement ses premiers instincts visèrent à se coller aussi proche que possible de son adversaire ; mais une autre partie de son corps semblait bien plus qu'éveillée.

Parce que si les iris en cœurs, les joues rouges et le filet de bave qui coule de sa lèvre inférieure n'étaient pas suffisants à illustrer ses véritables intentions derrière sa raison d'accepter le défi; il y avait définitivement une nouvelle arme contondante dans son arsenal ; et elle s'illustre par une quantité irréaliste de pixels levés vers les cieux.

Et.. c'était définitivement un spectacle. Suffisamment pour que les visiteurs cachent les yeux de leurs enfants, s'offusquent ; prennent des photos, jettent des billets et hurlent comme des singes. Une droite échangée pour un jab ; l'homme et le demi-homme prirent un peu de distance. Le ciel lui-même semblait tenter d'offrir un peu de censure en offrant ses plus puissants rayons entre les jambes des gladiateurs improvisés qui se fusillèrent du regard.

- J'vois que c'est pas ton premier rodéo... tu sais coller un pain.

Le petit blond essuya sa lèvre, dispersant un mix de salive et de sang ; alors qu'il se remis en position de combat ; jambes écartées et dos dressé ; prêt à s'engager dans cet affrontement pour de vrai. Ses sourcils étaient froncés ; son SEXAY BAWDEH montrait maintenant quelques signes clairs d'entraînement physiques. L'air pervers semblait avoir disparu pour faire place à un regard carnassier, « guerrier ».

- Montres-moi ce que tu vaux, Cinq-Pourcent-Chan !

Un échange de regards virils , les deux hommes se projettent à toute vitesse l'un vers l'autre, alors que les graphismes de la scène virent au crayon de couleur ; tel la fin d'un épisode sur un cliffhanger.









-Personnages concernés par l'action de Freya : Elena , (Hariett)

Une obligation des plus déplaisantes, imposée à un Joker des plus polémiques que la ville puisse offrir.  Il n'aimais pas les bains-de-foule de base, sachant à quel point ceux-ci pouvaient s'avérer truffés de communistes et de bonnes-femmes bien-pensantes. En somme, des casse-couilles qui tourneraient leurs yeux à l'intérieur de leur crâne s'ils avaient à un jour s'avérer témoins d'une intervention forcée du nabot aux ailes de flingues. Au moins, il savait que dans cette même foule ravie d'accueillir des individus tels que cette vandale sur la droite ou bien cette ours mal-léchée sur la gauche ; se trouverait au minimum quelques sympathisants de sa propre poire. Et c'est de l'autre côté du rideau qu'il tenta d'identifier ceux-ci...

Beaucoup d'enfants – dont aucun n'idolâtrerait un militaire, pour sûr ; encore plus s'il n'a que quelques centimètres de différence avec le plus mâture d'entre eux. Les femmes ? Même pas en rêve. Les seules qui ne détestent pas le nain par défaut, sont celles qu'il a déjà eut dans son lit. Les hommes ?...ehm....

eh bien en fait ils étaient là, ses seuls fans. Il n'eut pas réellement besoin de chercher longtemps, et sa face médusée en disait long sur son niveau de joie quand ça en vient à reconnaître ses seuls supporters : Des fantômes. Rouges. Des fantômes rouges avec des très très grands chapeau et une très grande haine raciale dans leur cœur. Ils étaient là avec leurs brassards rouges, à se faire crier dessus par les plus tolérants, et se faire fureter par les policiers aux environs ; au cas où les choses tourneraient mal.

- Urgh... cette journée va être une torture.
- Votre femme m'a pourtant communiqué que la souffrance est la façon dont elle vous a séduit. Ne seriez-vous pas un petit masochiste, Mr.Warcadia ?
- Toutes les paroles qui sortent de ta bouche me semblent de plus en plus idiotes à chaque jours où tu traînes autour de mon épouse. Fiches-moi la paix.

La grande dame aux cheveux blancs qui se trouvait assise à quelques mètres, était sa secrétaire, Vlaziska. Et aujourd'hui non-plus, même dans sa détresse ; elle ne semblait pas vouloir cesser de martyriser son patron avec les taquineries les plus enfantines.

Il lui adresse un court regard agacé ; constatant péniblement à quel point sa tenue du jour était cordiale et moins tentatrice que d'habitude. Comme quoi il n'y a pas une poussière d'espoirs pour l'ange de la guerre, aujourd'hui.

- C'est votre tour, n'allez-vous pas vous adresser à vos fans, Mr.Warcadia ?
- Sorcière.
- Enfant.
- Bien, bien. Observes-moi être un adulte responsable.
- Oh ?..

Le petit blond posa sa casquette militaire sur sa tête, avant de s'avancer vers la scène ; faisant désormais face à une parcelle de la foule. Et alors que les huées commençaient déjà ; le petit Joker montra l'étendu de toute son influence en tant que héros. Il exhiba exactement ce pourquoi il est connu.... Un magnifique doigt d'honneur, dressé vers les cieux.

- Personne ici n'est un véritable héros avant d'avoir vu le derrière plein de cellulite de Shapeshifter. Y'a une raison pour laquelle le cuir est choisi.

Il tourna ensuite les yeux vers l'utilisatrice la pratiquante de Street Art avec un air médisant, sans jamais baisser son bras droit. Une chance pour la foule que ce n'était qu'un majeur levé et pas une salutation plus typique de son statut d'adorateur d'Allemagne.

- …..

Il aurait bien pu dire du mal de Hariett... mais il n'avait en réalité jamais tant intéragis avec les autres jokers que ça. Alors au lieu de l'insulter, il porta son attention à nouveau sur Elena.

- Gros cul !

Derrière les rideaux, Vlaz se fendait la poire.










-Personnages concernés par l'action de Hanezeve : Personne directement. (Eva & Camille indirectement) -


Hanezeve venait d'assister à quelque chose d'étrange. Un combat. Ou est-ce que c'était vraiment un combat ? Elle n'en était pas trop sûre. Elle était juste assise sur les marches avec son pot de KFC et ces individus avaient juste débarqué de nulle-part et commencé à brandir des sabres en hurlant à s'en massacrer les cordes vocales. Elle avait prévu de regarder un documentaire animalier sur son téléphone pendant son repas mais... le spectacle avait été un peu trop intense et servit de distraction à la place...

mais tout comme le combat fut aussi rapide que intense, le repas d'Hanezeve fut également extrêmement rapide – un gros trou noir s'était formé au milieu de sa tronche et le pot simplement disparut à l'intérieur ; avant que son faciès ne reprenne une allure normale et qu'elle ne puisse observer la fin de cet affrontement. Le vieux monsieur tombait en arrière avec une extrême lenteur pendant que les deux jeunots célébraient leur victoire.

Elle aurait bien applaudit ; mais ça aurait donné sa position. À la place, elle attendit que les gamins s'en aillent avant de descendre sans faire trop de bruit. La carrure de l'immense bête extraterrestre ; créa une grande zone d'ombre face au papy exténué et en sueur. Il semblait tenter de récupérer de l'air, mais plus que tout, luttait contre le temps.

...Quoi que maintenant qu'il s'était retourné, il avait l'air plutôt paniqué.

- AHHH, VOUS ÊTES FINALEMENT VENU ME CHERCHER !!
- ...Wat
- LA GRANDE FAUCHEUSE !
- N-non monsieur vous vous tromp---

Arnaque téléchargée  - l'expression inquiète de la mercenaire, fit quasi-immédiatement place à son faciès alien bestial, le vide intersidéral prenant la place de ses yeux et sa bouche, tandis que son cou se craque de quelques degrés.

- Oui, Cyril, je suis venu dévorer ton âme. Indiques-moi la position de toutes tes richesses, le code de ta carte bancaire avec les trois numéros derrière.
- Ô Grande dame de la mort ! Je suis---- je suis si vieux !
- OUI, si vieux ! Si proche de mourir qu'il serait très judicieux de communiquer tes dernières volontés à l'âme la plus proche !

…..mais le retournement de situation à laquelle la grande dame fut victime, était des plus inattendus. Le temps semblait presque s'être arrêté. Alors que les pétales de cerisiers en fleurs volaient autour de la Kaiju Lilipicienne... l'homme qui se trouvait allongé devant elle, n'était plus là. À la place se trouvait une chemise déchirée, et le fourreau d'un sabre. Un déplacement instantané qui força l'alien à tordre sa nuque à 90° pour regarder derrière-elle.

- En effet. Madame la mort. Je suis si vieux.. je suis le plus vieux que je pourrais jamais être. Ce qui signifie...

La grande dame faisait face au dos d'un homme immense. Le type avait doublé de volume ; exhibant des muscles surpuissants et une volonté de fer si puissante que la forme générale de sa moustache formait des biceps qui eux-même tenaient une mini-version de son katana faite à partir de poils de torse. Tel un personnage de support d'anime, Hanezeve montra sa face la plus sérieuse, admirant le guerrier.

- Le légendaire Super Croulant.. !
- La bataille n'est pas finie... pas tant que mon âme est toujours en moi. Si vous voulez ma vie, Madame la mort..

L'homme fusilla Hanezeve du regard, infligeant à la bête intersidérale le sentiment primitif de peur.

- Vous devrez me l'arracher.

L'homme se retourna ; ses poils de dos s'étendant pour former des ailes muscles ; alors qu'il pris gracieusement son envol.



Hanezeve voulait juste manger son KFC.










-Personnages concernés par l'action de Nero : Anita


L'inceste c'est une histoire de famille. Et dans toute histoire de famille qui se respecte ; il y a des embrouilles entre les frères et sœurs. Dans cette situation particulière ; celle-ci mets en scène une Vikky très énervée contre son « tombeur » de jumeau ; pour avoir donné plusieurs rendez-vous à d'autres filles en parallèle au leurs. La créature de Frankenstein était perplexée – c'était la journée parfaite pour maximiser tout ses liens sociaux et débloquer son Persona Ultime , mais tout ce qu'il obtint à la place, était un puissant coup de talon entre les jambes et beaucoup de larmes.

Malgré sa débauche, le Zombie ne fut pas laissé seul. Sa « créatrice » était toujours de la partie et comptait personnellement voir à ce que « l'infidélité » de son jumeau soit un fardeau duquel il aura honte pour les semaines à venir. Et conscient que celle-ci n'était pas aux alentours pour lui promettre une bonne journée ; Nero comptait viser à deux goals – se débarrasser d'elle et fuir à Mexico sous une nouvelle identité ; ou bien se « tenir en laisse » pour le reste de ce séjour embarrassant.

Se massant la nuque en fermant un œil ; l'élève de classe Alpha jeta un rapide regard sur les autres stands de la Heroe's SUP ; et nota quelques signes de grabuge en distance.. quelques flics se presser d'un côté en particulier. De l'autre, il y avait tout les parents d'élèves et autres aspirants à devenir héros...-- en bref rien qui ne puisse l'aider à apaiser la soudaine agressivité d'un fléau qui outrepasse le repos éternel pour punir l'outil le plus important au cœur (inanimé) du monstre de Frankenstein.

- Déjà en train de chercher une échappatoire ?
- ...Tu lis en moi comme dans un livre ouvert.
- C'est pas la seule chose que je vais faire en toi si tu continues de jouer avec le cœur des filles de la sorte.
- C'est une grande parenthèse pour parler de toi-même, Sis.
- Lien ou non, je reste une femme. Évidemment j'espérais passer une journée « normale ». Je ne m'attendais pas à te voir te faire gifler quatorze fois d'affilée par quatorze inconnues.
- Hey hey hey, Deux d'entre elles étaient des mecs !
- Et l'une d'elle était une hybride Shitsu. Jusqu'à quelles distances est-ce que tu compte aller pour t'éloigner de moi ?

Le monstre d'Halloween tourna les talons, saisissant le menton de sa sœur jumelle entre son pouce et son indexe, alors que des pétales de rose tombaient tout autour d'eux. Des étoiles brillaient dans le regard monstrueux de la créature mort-vivante.

- Je pourrais parcourir cette planète toute entière, et jamais aucun cœur ne sera plus proche du mien que le tien, Vikky.

Le visage de la scientifique folle en disait long sur son incapacité à en avoir quoi que ce soit à foutre. L'air le plus blasé, mort de l'univers ; qui fut ponctué par un nouveau coup de pied dans les cacahuètes pour le zombie.

Et quelques minutes plus tard.. le « couple » finit enfin par trouver un stand adéquat à la demande ! C'est en rampant comme un ver-de-terre et en se faisant mattraquer à coup de sac-à-main plein d'outils d'opérations, que Nero parvint à se hisser jusqu'au stand médical de l'une des infirmières scolaires ; plantant ses ongles dans la table et tentant d'obtenir l'attention de la dame pleine de bandages.

- J'ai besoin d'un mass---AIE--- massage-- !
- Tu comptes me tromper avec un MEDECIN différent aussi !? Tu comptes me faire cocu sur combien de plans !?
- JE VEUX CHANGER DE JUMELLE AUSS-----

Un hurlement strident se fit entendre. Une Vikky contrariée observait le zombie ramper sur la table du stand, les larmes aux yeux, alors que l'une de ses mains se posa sur l'épaule d'Anita comme si il s'agissait du dernier pratiquant médical de la planète.

- S'il vous plait Docteur, Guérissez mes boules !

Une requête simple et raisonnable, vraiment.








 

dsl ça fait un peu plus de 300 mots j'essaye d'être un peu partout
 





Dernière édition par Emily Ashford le Dim 7 Avr - 13:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rosario E. Daphn
Rosario E. Daphn
❝ LOCALISATION : Dans ton lit.
❝ PT. EXPERIENCE : 65
Non doté


 : C

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyDim 7 Avr - 12:37

Décidément, aujourd'hui, tu étais passé par tous tes états, Espérance. Désormais, c'était la fureur qui engouffrait ton esprit face à l’imbécillité de Caïn. Mélangé à une pointe de culpabilité ; well, c'était ta faute, en fait. Et en tant qu'adulte, agent de la SAD, personnel d'Heroe's Sup : tu devais agir. Sans réfléchir plus que ça, et rapidement, tu avais quitté ta position de spectatrice pour rejoindre ce combat ; te positionnant au milieu, prête à subir le choc. Ton regard, qui baignait d'une rage certaine et d'une détermination sans failles, semblait noir de fureur. Une fureur également présente dans le timbre de ta voix, lorsque tu avais commencé à gueuler : « PUTAIN MAIS REPRENEZ-VOUS BANDE D’IMBÉCILES ! ARRÊTEZ TOUT DE SUITE VOS CONNERIES ET RHABILLEZ-VOUS ! » Parce que le moment de rigolade, c'était fini. Et t'allais encore devoir réparer les pots cassés.
Revenir en haut Aller en bas
Elena Addock
Elena Addock
❝ LOCALISATION : à la salle
❝ PT. EXPERIENCE : 135
Mythologique


 : A

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyDim 7 Avr - 12:49

le Festival des Héros
quatorze heures
Au fur et à mesure de ton aventure au coeur de la foule, tu avais fini par dériver vers le stand des dédicaces. Quelques tables derrière lesquelles tu avais réussi à te faufiler, pour respirer un peu et souffler un coup. C'est que c'est oppressant à la longue, toutes ces personnes - pour la plupart plus grandes que toi, en plus.

Tu te tiens donc sagement sur ta chaise, stylo en main, et dédicaces les comics, figurines et peluches des fans de Shapeshifter. Aux alentours de midi, Mendy t'apporte, à toi et aux autres, un repas bien mérité, et tu prends une petite pause un peu plus calme, ton sandwich dans une main et ton téléphone dans l'autre. Tu parles avec ton père, et surtout ta fille. Elle te raconte tout ; ce qu'elle a fait depuis ce matin, ce qu'elle a vu dans les rues, tous ces confettis lui ont beaucoup plu, et les artistes qui peignent sur les murs l'ont impressionnée! Il y avait aussi des magiciens, des jongleurs, et même des combattants de rue! Mais c'était pour de faux. Même que des grands monsieurs en noir sont venus à la fin. Le rire amusé de ton père résonne derrière, et tu souris avant de raccrocher. Rendez-vous à la Grande Place pour le défilé, donc. Tu as sacrément hâte de passer un peu de temps avec ta famille.

Tu viens juste de revenir vers le stands de photos quand tu entends une voix familière dans les hauts parleurs. Quelqu'un, sur scène, parle de toi. Cette voix, ce ton... c'est Freya. Ton index et ton pouce viennent masser l'arrête de ton nez quelques instants, et tu prends une immense inspiration. Sa dernière pique te fait relever brusquement la tête, te retournant vers la scène. Décidée, tu prends ton élan, la foule s’écartant sur ton passage, et tu sautes le rejoindre. Vous faites presque la même taille, c'est assez ridicule. Les bras croisés sur ta poitrine, tu le provoques. ▬ Répète moi ça un peu si tu l'oses, Pisse Maker! Un sourire narquois orne tes lèvres. S'il était monté jusqu'ici, autant offrir un peu de spectacle aux citoyens, non? La foule commence déjà à huer et acclamer son héros préféré...

INTERACTION AVEC : FREYA
Revenir en haut Aller en bas
Spoiler
Spoiler
❝ PT. EXPERIENCE : 1011
Admin


 : ✘

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 EmptyDim 7 Avr - 12:52

Le Festival des Héros





■ Quatorze heures ■

La journée avance, tranquillement. Le monde se fait de plus en plus présent dans les rues débordantes d'odeurs, de confettis, de bruits des jeux et activités... Les tickets gagnants volent de mains en mains pour obtenir les derniers goodies, les billets verts sont dépensés presque sans compter pour profiter des merveilles culinaires que peuvent proposer certains stands. Il y a de tout, et pour tout le monde.

Toute la population de la ville est représentée. Des étudiants filent de stand en stand, courant les uns derrière les autres en se tenant la main, explosant les records des jeux sur leur chemin. De simples citoyens s'arrêtent devant l'école des héros pour donner aux associations caritatives et se renseigner. Les Héros, quand ils ne se promènent pas directement en ville, distribuent autographes et photos à tous leurs admirateurs au Centre Joker. Les musiciens et les artistes de rue embellissent la ville d'une multitude de façons, prenant des passants au hasard pour les aider dans leurs musiques, graffitis, spectacles... Tout se passe comme prévu et sans accroche - ou presque.

Quand sonne midi, alors que la majorité des personnes se concentrent alors sur leurs estomacs, une petite altercation prend forme entres trois... quatre personnes, dans une rue non loin de la Grande Place. Les regards curieux se détournent rapidement, happés par la nourriture, mais plus la discussion avance et plus les passants reviennent, hot dog en mains, assister à la scène. Après tout, un homme en costume, une étudiante, on dirait presque une représentation théâtrale, non? Eh bien... eh bien non, pas vraiment. Quand les deux combattants se retrouvent nus, la foule choquée recule de quelques pas, les ménagères hurlant à l'atteinte à la pudeur, les lycéens sortant leurs téléphones pour buzzer sur internet. FURRY VS HIGHSCHOOL TRAP : ÇA TOURNE MAL!!! Le titre accrocheur prend déjà naissance dans leurs esprits. Seulement, toute cette agitation attire rapidement l'attention des vigils éparpillés dans le centre ville. Si bien que, quelques instants à peine après la première droite décochée, trois hommes baraqués habillés en noir se frayent un passage jusqu'aux deux nudistes et la jeune personne qui vient de s'interposer entre eux. Chacun d'entre eux se saisit d'un bagarreur différent. ▬ Messieurs, vous êtes priés de ne pas exposer vos parties génitales ni de vous battre en pleine rue! C'est un lieu public! Caïn, Emily et Rosario se retrouvent donc séparés, malgré leurs tentatives d'esquive, et balancés chacun dans une ruelle différente. ▬ ET RHABILLEZ VOUS!!! Les vigils ayant quand même d'autres choses à faire, ils quittent rapidement les lieux, mais l'endroit est à présent sous surveillance. ▬ Circulez, il n'y a rien à voir, aller, retournez dans le festival! L'attroupement choqué/hilare se dissipe malgré lui.

Au même moment, au stand de la Heroe's SUP, les étudiants se lèvent tous, silencieux, le regard dirigé vers une petite estrade en bois et un micro. Un grand homme à l'élégante chevelure blanche monte les marches du petit escalier, muni de sa canne et coiffé d'un chapeau impressionnant. L'horloge de l'école sonne deux coups ; c'est l'heure.



■ Règles et informations ■

La journée avance à son rythme, animée par tout un paquet d'événements différents aux quatre coins du centre ville. Les agents de sécurités arrêtent quelques débuts d'émeutes lorsque des fans furieux se battent pour la figurine à l'échelle un de la légende Pain. Mais, aux coups de deux heures de l'après-midi, les personnes présentes près du stand de la célèbre école des héros peuvent entendre une voix élégante demander le silence et l'attention de tous ; le directeur souhaite parler aux citoyens présents devant son école.

Ajout d'une nouvelle règle toute simple:
À partir de maintenant, veuillez indiquer au début ou à la fin de vos réponses le nom des personnages avec lesquels le vôtre interagis, histoire que tout le monde s'y retrouve mieux dans ce qu'il doit lire en priorité si de nombreuses réponses ont été postées!

Merci pour vos abondantes réponses, jusqu'ici, l'event est un succès et je suis ravie de voir que vous vous amusez! Hâte de voir quelles actions loufoques vos personnages vont faire avant la fin de la journée...








Dernière édition par Spoiler le Dim 7 Avr - 12:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hssup.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

[MINI-EVENT] Le Festival des Héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Centre ville-
Partenaires
dabberblimp" [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 2 50-50-2 5050

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit