AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

[MINI-EVENT] Le Festival des Héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Message
Blake Steinfield
❝ PT. EXPERIENCE : 509
Mythologique


 : D

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptySam 13 Avr - 22:49

10h, l'heure à laquelle le bordel commença, pourquoi j'ai accepté d'aider Dante à tenir le stand jusqu'à 13h déjà? Bref, en gros on s'est tapé des parents et des mioches...Au sens figuré bande de déguelasses. Mais bon, moi j'étais à préparer les commandes donc ça va, j'ai pas eu à supporter les cris et la joie des marmots. Heureusement que le temps passe vite quand je cuisine. Subir la chaleur et les odeurs de bouffe pendant autant de temps était cuisant. A 13h je partis donc enfin faire un tour me mélant plutôt rapidement à la foule. Je constatais vite une chose qui changea mon morale, l'ambiance était à l'euphorie, cette journée était pour tout le monde une fête. Pour les petits c'était l'occasion de voir les super-héros qui allait peut-être devenir leurs modèles et pour les plus grands, l'occasion de faire plaisir aux gosses.

Pour moi, c'était surtout l'occasion de me renseigner et de m'émerveiller, car malheuresement plus grand chose y arrivait. Je déambulais dans la foule jusqu'à l'endroit ou se trouvait le stand de la 'sup et la mon humeur de chiotte disparut lentement. Tout ces enfants semblaient motivés, heureux et pleins de détermination expliquant aux gens comment ils allaient devenir de bons héros ou les renseigner sur l'école. Ca me faisait sourire, voir ces futurs héros délivrer leurs motivations aux gens avec autant d'aplomb, c'était génial. 14h arriva rapidement et avec ça le discours du directeur, qui en imposait quand-même. Tout le monde fermait sa gueule au son de ses coups de canne, c'était drôle. Bref, son discours m'avait fait bonne impression et me donnait encore plus envie de me présenter en tant que prof. Mais, je n'allais pas le déranger maintenant car après son discours il partit.

Je continuais donc ma route vers la place ou se trouvait l'estrade des Jokers, voyant une sorte d'énorme ours émerger de la foule, j'hésitais pendant 2 secondes à utiliser mon pouvoir mais je ne suis pas un héros, y a des chances que je sois emmerdé après. Je continuais donc ma route pour voir du sang par terre et 2 personnes semblant rassurer les gens, revoyant de loin, le directeur de la 'Sup. Drôle de journée dis-donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangelyne Ing Wen
❝ LOCALISATION : T'as regardé dans le placard a Eva ?
❝ PT. EXPERIENCE : 90
Inné


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptyDim 14 Avr - 1:02

Personnes concernées par l'action : Kaga (lol) Camille, Kiyoshi

Je regarde avec un air satisfait la population pousser une ovation pour les Heros qui défendent cette ville. Je suis particulièrement heureuse d’avoir réussi à rattraper la situation, même si au fond de moi je m’en veux un peu d’avoir usé le nom d’un Joker que j’apprécie pour sauver les meubles. Je pense avoir une discussion avec Shapeshifter, elle semblait connaître la personne qui à causé tout ce chaos, je lui enverrais un message un peu plus tard. Je profite du moment pour me faire mousser par la foule. C’est une chose qui arrive assez rarement, alors je profite de chaque instant avec une grande intensité. Je signe quelques autographes. Un C, un V, une étoile dans un trait serpentiforme, le tout stylisé et toujours avec un marqueur rouge avec lequel je me balade. Je prends quelques selfies, et entends quelques remarques encourageantes sur le fait que je ne porte pas de masque et que je ne me cache pas. Ca me va droit au coeur.


Pendant que je suis en train de rougir face aux remarques adorables de la foule, mon regard se plante sur Camille, au loin. Je ne sais pas si c’est son dos musclé ou ses cheveux blonds et carmins qui m’ont fait le remarquer dans cette foule, ou alors simplement le fait qu’il soit la personne que j’apprécie le plus dans cette ville. Il semble installé contre une boutique, à discuter avec quelqu’un. Je gigote pour tenter de voir cette personne. Une nana, pas bien grande, de longs cheveux noirs, et la discussion semble tendue. Je saute de l’estrade et me dirige, peu rassurée vers l’action. Je suis interceptée dans ma route par le directeur. Son visage est grave, et ne semble pas vouloir m’engueuler. Il me parle d’une nana, correspondant à la description de la nana avec qui je flirt. Il me dit qu’elle est dangereuse, et qu’il sait de source sûre que c’est une criminelle. Je dégluti et lui fausse compagnie, me dirigeant vers Camille.


J’entends quelques mots, caniche ? Maîtresse ? Ces mots sont répétés plusieurs fois, et Kaga semble avoir l’initiative de la dispute. J’écarte la population. Et puis, Kaga lève sa main et tente de l’écraser sur le visage de Camille. Mais Nagini part avant ça et lui bloque le bras. Sans vraiment y faire attention, je serre fort.”Bonjour Kaga.” Je soupire, attristée par la situation dans laquelle elle vient de se mettre. C’est une personne détestable, et bourrée de défauts. Mais je l’aimais bien. Je pensais pouvoir l’aider, mais malheureusement, un Joker doit savoir utiliser la force. Je serre les dents, me mords les lèvres, agacée par tout ça. “Désolée Camille, j'aurais du t’en parler.” Nagini, telle la vipère qu’elle incarne, glisse sur sa peau et s'enroule autour de ses membres pour la restreindre totalement. Je baisse le regard, et aperçoit la feuille en forme de couteau. Je soupire une nouvelle fois. “Kaga Mikori, au nom de la loi, vous êtes en état d’arrestation pour tentative d’agression armée sur un étudiant Alpha, c’est à dire un représentant des forces de l’ordre en formation.” Le visage de la jeune femme se déforme. Pleins de choses se lisent dessus, de la peur, un sentiment violent de trahison, de la colère. Elle commence à beugler des insultes, des ordres, des excuses, des mots d’amour. “Vous avez le droit de garder le silence.” Une barre de Nagini se place dans sa bouche, tel un bâillon de fortune, avant de légèrement basculer sa tête en arrière. Je tourne la tête vers Camille, le visage froid. “Tu peux appeler la police s’il te plaît, le directeur a dit que c’était une personne dangereuse.”


Dernière édition par Evangelyne Ing Wen le Dim 14 Avr - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nero H. Frankenstein
❝ LOCALISATION : Patchwork Agency / Dortoirs
❝ PT. EXPERIENCE : 80
Fantastique


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptyDim 14 Avr - 2:41





Concernés : Emily, Viktoria F. , (Eva, Camille, Kiyoshi, Lucifer, Kaga)

Maintenant ça fait deux antennes de cheveux torsadées qui gigotent entre les épaules des passants ; de couleurs distinctes. Aucun des deux « hommes » n'avait l'avantage de taille qu'offraient leurs classes respectives mais – en un sens – trouvaient un moyen de se frayer une place assez imposante en société. Un excellent et très anticipé futur-héros ; et un ancien terroriste qui a très probablement ruiné de très nombreuses familles d'officiels du gouvernement ; unis par les liens sacrés de la pratique la plus osée des doigts entrelacés.

Lesser Star et Raichu étaient à la recherche de la version BBC de Koda ; lorsqu'il vint à leur attention quelque chose de..  « différent ». Ils avaient pourtant retracé leurs précédents pas, pour arriver ici ; mais étrangement Shapeshifter n'était pas là, et un tout autre spectacle s'offraient à eux : une arrestation !

Décidément c'était une journée bien remplie pour la camarade de classe de Nero – ils n'avaient pas été impliqués dans un, mais deux fétus de caffouillages administratifs ! Assez impressionnant.

La sœur jumelle du revenant, semblait avoir la situation en coin d'oeil depuis un petit moment et ne fut pas spécifiquement surprise de revoir son infidèle de frangin revenir avec une autre lady bizarre au bout de la main. Mais l'air déplaisant était malgré tout présent. Une chance pour lui qu'elle avait été satisfaite par sa collecte d'échantillons de sang avant l'arrivée des secours – ça avait apaisé son humeur.

- On a tendance à oublier que les criminels peuvent avoir l'air aussi jeune. C'est un peu inhabituel de les voir agir de manière aussi impromptue.
- Tu pense que l'patron a quelque chose à voir là-dedans ?
-Sans preuves? Évidemment.
- AH, j'ai marché dans la merde !
-

Les jumeaux tournèrent les yeux vers le petit blond dont les chaussures – déjà pas terribles en terme de qualité – laissaient s'échapper quelques gouttelettes rougeâtre. Il avait l'air déboussolé ; mais ni la créature de Frankenstein, ni la descendante du légendaire nécromancien, n'avaient jamais entendu parler d'un cas d'étron qui coupes... en tout cas, pas à travers une semelle.

- C'est pas de la merde, c'est du verre cassé.. ?
- Un miroir cassé. C'est sept ans de malheur.
- Miroir, Merde, même chose ! Au fond un miroir c'est que de la merde de sable !
- Ravissante créature que tu ramènes, Nero. Je suis à peu près sûre que profiter des handicapés est illégal ; peut-être que tu devrais servir de seconde prise pour ta camarade de classe.

Nero, en temps normal, aurait sûrement rétorqué. Mais il finis par simplement hausser les épaules – les élèves difficiles restent des élèves, et en tant qu'aîné, il doit montrer le bon exemple. Il se mis à genoux et leva la cheville de l'hydre démoniaque, retirant les bouts ensanglantés.

- N'envies-tu pas la petite R.V ? C'est beaucoup de pub pour une jeune héroïne.
- Être un héros ne m'intéresse pas vraiment.
- Qu'est-ce que tu es, alors, au milieu de ce monde de héros ?

On pouvait entendre les sirènes de police et celles d'ambulance, se frayer un chemin. En reposant le pied d'Emily au sol, à l'écart des éclats ; le mort-vivant tourna son regard vers sa sœur ; encrant ses yeux monstrueux dans ses iris grisâtres.

- L'épée de la famille Frankenstein. Ton arme. Ça n'a jamais changé.

Une faible brise vint souffler sur la zone ; éternisant le duel de regards entre les jumeaux. Un duel que Viktoria perdit en fermant les paupières ; sourire aux lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hariett Hastur
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 193
Fantastique


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptyDim 14 Avr - 13:35

Concerné : Lucifer

[Swan]

Je pose le marmot sur le sol et me saisit de Lucifer par le col.

Écoute moi bien, le dandy de service. Je trouve le truc qui a pondu ce mioche, et je me tire d'ici. Je vais pas adopter quoi que ce soit, j'ai autre chose à faire. Mieux. Bien mieux.

Je le pousse en le lâchant, essayant de le déséquilibrer au passage, puis ramasse le gosse et me remet en quête de la mère du mioche... Peut-être que malgré nos différents, Elena pourra m'aider à la retrouver ? J'avoue que l'idée de le lui coller entre les pattes ne me dérange pas plus que ça. Après tout, c'est quelqu'un der bien.

Bon, Louis, tu viens ou tu prends racine ? J'ai un peu autre chose à faire.

[Hariett]ille
*toujours au stand de street art*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosario E. Daphn
❝ LOCALISATION : Dans ton lit.
❝ PT. EXPERIENCE : 65
Non doté


 : C

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptyDim 14 Avr - 14:14

Une odeur répugnante parvenait à tes narines, alors que tu semblais immobile en face de la ruelle repeinte des restes de ton collègue. Le dos de ta main droite était délicatement posé contre tes lèvres à la nuance discrètement rosées, tremblantes légèrement. Tu avais envie de vomir, Espérance. Et ton regard baignait dans un mélange de dégoût et de douleur, avant que tes paupières ne se ferment douloureusement. Lentement, tu avais inspiré une bouffé d’air, tournant les talons vers les plus curieux. Et c’était un grand sourire qui ornait ton visage, le regard soudainement plus joyeux. En apparence. Tu étais réputé pour ça, après tout. Malgré que tu ne possédais aucun don, c’était d’autres qualités qui faisait ta force. « Bonjour à tous, j’espère que le spectacle organisé vous a plu. Si vous avez des questions, veuillez vous diriger vers les Joker présents un peu plus loin. Shapeshifter se fera probablement une joie de vous répondre ! Mais cette zone doit désormais être nettoyée et donc interdite d’accès, désolé. » Et tu affiches un sourire poli pendant que tu adresses un clin d’oeil à certains, en essayant de détourné les personnes les plus têtues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer Von Morgenstjerne
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 125
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptyDim 14 Avr - 14:31

Swan, Swan, Swan. Elle est certes vieille, mais elle est toujours aussi stupide.
Lucifer est le seigneur des enfers, pas un vulgaire manant qu'elle peut maltraiter à ta guise.
L'idée de lui coller une balle dans la tête lui traversa l'esprit.

Après tous, cela la libérera peut-être de son pacte.
Non, elle souffre bien plus ici, vivante et morte à la fois.
Elle vit entres deux mondes Swan, plus puissants qu'un simple mortel, mais faible face aux immortelles.
La dame n'est qu'un cadavre et son avenir ne sera que souffrance.
Car Lucifer a de nombreux crimes à lui faire payer, ces railleries actuelles ne sont qu'un avant-goût de sa lente et délicieuse agonie.
Elle souffrira longtemps et continuellement, sans que la libération de la mort ne lui soit accordée.
Son âme est déjà damnée, elle le sait déjà.
Au lieu de la jouer fine avec le patron des lieux, elle préfère attiser les flammes de sa colère.
Mais le démon est patient, il l'aura en son pouvoir un jour et il se régalera de ces souffrances.

Pour l'heure, un enfant se trouve entres les deux monstres, une créature innocente dans les bras de créature que le paradis a rejeté.
Le démon rit juste de la susceptibilité de la femme.

"- Tu ne m'as pas écouté et me voilà obligé de faire ton travail.
Mais tu sais à quel point, je pourrais aussi t'abandonner à ton sors.
Je t'es déjà dit quoi faire et il est même entonnant qu'une soi disante Héroïne ne le sache pas.
Aller au stand d’accueil et donner le nom de l'enfant, ce n'est pas sorcier.
Ils annonceront son nom et la mère si elle le cherche, viendra le rejoindre, si elle n'y est pas déjà.
Et si personne ne vient alors c'est la police qui s'en chargera."


Lucifer reçoit un message sur son portable, quelque chose se passe devant le centre joker, Caïn est de retour en ville et d'après le message d'Asmodée, il viendrait tous juste d'exploser.
Entre l'arrivée de la sœur de Kiyo et de Caïn, cette ville attire les immortels comme des mouches.

"- Je suis désolé, mais délicieuse Swan, je vais te laisser à ta noble besogne. J'ai un autre problème d'immortel a tendance suicidaire sur les bras, une délicieuse jeune fille à rencontré et deux vieux amis que j'aimerais voir. Je te souhaite bonne chance."

L'ange déchu laisse alors la vieille harpie seule avec l'enfant. Le pauvre petit dort dans les bras d'une grosse conne et est bien le seul à dormir paisiblement dans les bras de cette horrible chose.
Espéreront qu'aucun rat ou rongeur passe par là.

Fin de l'action:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spoiler
❝ PT. EXPERIENCE : 1011
Admin


 : ✘

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptyDim 14 Avr - 19:31

Le Festival des Héros





■ Dix-sept heures ■

Appelée par le jeune étudiant Camille Griffith, la police finit par arriver, et emmène rapidement Kaga Mikori au commissariat, remerciant les deux élèves et le directeur de l'école des héros. Quelle idée la jeune criminelle avait eu de vouloir attaquer un héros en formation! Mais elle le paiera, que le peuple en soit sûr!

Pour tout le monde, la journée reprend un cours plus calme. Un léger creux d'activité se fait sentir dans les stands, moins de personnes déambulent dans les rues. Après tout, ce début de journée fut tellement riche en surprises et excitation qu'il est grand temps de se reposer. Pendant une heure ou deux, les artistes de rues prennent chacun leur tour de petites pauses, chantant et riant tout de même avec tous ceux qui le souhaitent.
Une troupe de théâtre, ennuyée par cette baisse d'activité, décide de ramener les cris de joies et la musique dans tout le centre ville. Le leader se lève, trompette en main, et demande à tous ses camarades de troupes de se lever et de le suivre pour un fabuleux spectacle improvisé. Après tout ne sont-ils pas spécialisés là-dedans? Génies de l'illusion et des spectacles sur le pouce?

C'est ainsi que devant le stand de la Heroes'SUP, une petite assemblée se forme. Le trompettiste sur ses échasses devant, suivi d'un accordéoniste, une flûtiste, une batteuse et même un joueur de tuba ; entourés par deux marionnettes géantes manipulées par deux autres personnes. Une jeune fille déambule parmi la foule qui s'approche en formant un cercle autour de la curieuse assemblée de musiciens, distribuant clochettes, bâtons de pluie, castagnettes, confettis et kazoos à tout le monde. Chacun des artistes sont vêtus de rouges, oranges, bleus verts et jaunes et, fièrement, portent leurs têtes hautes. Le trompettiste élève alors sa voix chantante. ▬ Chers Laurelites! La Troupe à l'Improviste vous invite à la suivre en déambulation dans toute la ville! Prenez tous un instrument, soufflez, frappez dedans comme bon vous semble, chantez, riez, criez des histoires fabuleuses!! Et je serais votre guide à travers les rues, mon nom est... Chapitôôô… Sous une note grave de tuba, la marche démarre. Les premières personnes, d'abord timides, commencent à utiliser leurs instruments précaires. Les notes, les voix, les rythmes, rien ne s'accorde. Mais tout le monde s'amuse. Tout le monde rigole, et célèbre cette fin d'après-midi. Chapitô, qui jusque là n'avait pas joué une seule note de sa trompette, porte alors son instrument à ses lèvres. Il prend une grande inspiration et souffle avec force et maîtrise... aussitôt, toutes les dissonances se mettent à danser entre elles. Une brillante harmonie se construit en quelques instants, au fur et à mesure que les notes de trompette s'enchaînent. Comme enchantée, la troupe continue sa marche, les deux marionnettes mimant une danse que s'amusent à reproduire les enfants.

C'est juste un peu avant cinq heures de l'après-midi que la petite troupe maintenant changée en véritable fanfare dansante arrive sur la place devant le Centre Joker. Sur l'estrade que domine cette dernière, tous les Jokers sont présents, en ligne, saluant tous les laurelites présents. Lorsque la fanfare arrive, tout le monde la regarde se mettre en place derrière la foule, se ranger derrière elle. La musique se fait plus calme, plus basse… Et laisse place aux cinq coups de cloche qui sonnent l'heure du Salut des Héros. En tant que l'une des doyennes des Jokers, Shapeshifter sort de la ligne et s'avance légèrement pour prendre la parole. ▬ Quelle belle surprise que ce magnifique cortège musical! Merci à tous, habitants de l'état de Laurel, citoyens des États-unis! Sans vous, nous ne pourrions pas exercer ce beau métier. Un pas de plus en avant, une main sur le coeur, Shapeshifter ferme les yeux un instant avant de reprendre. ▬ Et je jure, en ce jour de célébrations et au nom du Centre Joker et de tous mes collègues, de toujours faire mon possible pour vous assurer la sécurité et le respect des lois. Elle s'incline alors, suivie par les autres Jokers, sa chevelure de feu indomptable tombant devant son visage. La musique du convoi improvisé est momentanément surpassée par les applaudissements et les cris d'approbation du public. Chaque habitant présent devant le centre lance en l'air un petit sac qui lui fut distribué quelques minutes plus tôt… des petites poches de poudres colorées qui explosent en l'air. Toute la foule se retrouve sous une pluie de couleurs et bien vite, la trompette sonne à nouveau plus fort devant ce spectacle, prenant un air envoûtant qui donnerai à n'importe qui l'envie de danser.



■ Règles et informations ■

Le temps passe toujours, bien sûr, il ne s'arrête jamais. Et alors que la foule se remet de ses émotions face à de si bons effets spéciaux ; le Centre Ville se calme, doucement. Après tout, c'est un peu l'heure de la sieste. Mais ça n'est pas au goût de tout le monde. Une troupe de théâtre décide de déambuler dans les rues, pour terminer sa glorieuse marche devant le Centre Joker, lorsque sonne cinq heures de l'après-midi ; l'heure du Salut des Héros. Pour sûr, ce grand moment de célébration est le plus grandiose de la journée - jusqu'au feu d'artifice prévu ce soir à la Grande Place.

Ajout d'une nouvelle règle encore plus simple:
À partir de maintenant, si au bout de 24h il n'y a pas eu trois réponses différentes de la part d'autres joueurs pour vous permettre de répondre, vous pouvez le faire.

J'espère que la tournure festive de cette journée vous amuse autant que moi, mais ne croyiez pas que ce soit fini ; le plus merveilleux est à venir! Pour l'heure… place à la danse!






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hssup.forumactif.org
Freya Warcadia
❝ LOCALISATION : ---
❝ PT. EXPERIENCE : 40
Mythologique


 : A

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptyDim 14 Avr - 22:45





Concernés : Vlaziska , (Elena)

La musique est insupportable. Ces faciès niais sont insupportables. Cette femme est insupportable. Cette façade happy-go-lucky est une farce. Le leader de la division anti-dotés ne pouvait rien faire d'autre que détourner les yeux ; pendant que la foule les acclamait.

Ces clowns en costumes, pions du peuple. Un criminel reste un criminel, peu importe qu'il se présente sous la forme d'une jolie jeune femme en costume de superhéros ; ou un homme couvert de fluides vitaux qui ne sont pas siens. Au final.. la vue du blond était devenue quasi-complètement floue ; perdu dans ses pensées. Les injures, menaces et autres formes de brouhaha outrageusement sincères de la part de la foule eurent tôt fait de le rendre las ; dès le début de sa carrière. Mais cette camaraderie extravagante que présentent les Jokers à chaque représentations.. il en était malade.

La musique était absente dans ses oreilles. Si elle battait son plein en temps réel ; tout ce que le petit joker entendait, étaient les cris de supplication des malfrats qu'il avait dût achever.

L'association n'est pas entièrement blanche .. et bien qu'elle ne cautionne pas les actes résultant en la mort de dotés.. des accidents où un criminel incontrôlable est amené à rencontrer un « représentant de la justice » est tôt fait. Ces actes ne figurent simplement nulle-part sur la liste des prouesses de ces icones de paix – ça n'a qu'un titre vague, une description vague, un rapport de police bâclé ; et la notoriété de ces agents ne s'en voit qu'un peu plus poussiéreuse.

Il tourna les talons à la seconde où se tenir en place comme un bibelot n'était plus nécessaire. Paupières fermées et pas l'ombre d'un sourire sur ses lèvres. Peace Maker n'était juste pas le genre d’icône de justice à pouvoir exhiber ses exploits comme des trophées devant la populace.. pas qu'il en cherchait une once de reconnaissance dans tout les cas. Peut-être était-il simplement allergique à l'allégresse d'un peuple libre d'ignorer les côtés les plus douteux des méthodes employées par ceux qui assurent leur sécurité.

Et comme à son habitude.. Vlaziska le suivit silencieusement et de près. C'était devenu une habitude – cette femme était pratiquement son ombre, à ce point là. Freya ne pris même pas la peine de lui adresser un regard ou faire un quelconque signe pour adresser son existence. Il savait, qu'elle serait la première à briser ce silence et arrêter ses pas.

- Puis-je me permettre une question idiote ?
- Abstiens-toi.
- Savez-vous danser, Mr.Warcadia ?
- Est-ce une blague ? Ou bien est-ce que tu as perdu la tête, Vlaziska ?

Il tourna la tête sur la droite, épiant les foules et le vacarme incessant. Il savait exactement les sentiments de son assistante, et il n'avait pas l'intention de tourner autour du pot. Pas cette fois. Car plus que d'habitude, il sentait le besoin d'être humain, un peu.

- Ne penses pas que tu occupes la même place qu'elle.
-
- La question ne te serais même pas venue à l'esprit, si c'était le cas.
- Je comprends. Passez une bonne soirée ; Mr.Warcadia.

La jeune femme s'inclina en avant. Impossible de déchiffrer son expression, derrière le bandeau noir qui lui couvrait les yeux. Mais le petit blond put sentir une once de mélancolie dans sa voix. Malgré toutes les vacheries et les petits jeux... ça reste une femme.

- Navré.
- Je suis également navrée.

Un pas, deux pas... puis plus un seul. Le soldat s'était arrêté dans cette ruelle ; ayant entendu un bruit métallique familier. Il n'eut qu'à se retourner à moitié pour voir son reflet dans la lame acérée de Vlaziska. Ils étaient seuls... sûrement elle n'était pas suffisamment stupide pour attaquer son employeur.

- Je suis vraiment navrée qu'après tant de temps sur cette planète ; il y ai toujours aussi peu d'espace dans votre cœur, Ange Gadriel.

Freya demeura immobile ; ses yeux azurés maintenant ancrés dans les iris verdâtres et brillantes d'une Vlaziska démasquée.




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Griffith
❝ LOCALISATION : à l'école, aselus
❝ PT. EXPERIENCE : 65
Mystique


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptyMar 16 Avr - 15:58

le Festival des Héros
dix-sept heures
Elle aurait pu ne rien faire, mais elle n'a pas pu s'en empêcher. Tu la savais, cette fille était mauvaise. Quand tu as vu Eva se glisser parmi la foule pour te dépasser, tu t'es retourné, et tu l'as vu mettre Kaga en état d'arrestation. Qu'est-ce que tu l'as trouvée classe, à ce moment là.

Quand la police est repartie avec la fautive, tu t'es regardé, puis t'as regardé Eva avec des yeux implorants. ▬ J'peux aller me laver chez toi steuplait? C'est dégueu et ça fait peur aux gens... Et quand vous êtes arrivés chez elle, t'étais bien content de voir que ses parents n'étaient pas là. Non, évidemment, ils sont sans doute trop occupés à gagner le prix du meilleur stand de bouffe chinoise de toute l'Amérique. Sans attendre plus longtemps, tu as foncé sous la douche, sous laquelle tu es resté un sacré bout de temps ; autant parce que le sang séché n'était pas si facile à retirer et autant parce que tu avais besoin de repenser aux événements du début de l'après-midi.

Maintenant accoudé au rebord de la fenêtre, tu observes la rue passante, remplie de gens et de confettis. Une musique latino d'un groupe à quelques dizaines de mètres seulement remonte jusque dans l'appartement d'Eva. Enfin, de ses parents. Enfin, c'est chez elle, quoi. Tu ne parles pas, trop occupé à manger une banane que tu as vu trainer sur le comptoir. Tu t'amuses à regarder des enfants se poursuivre et s'émerveiller devant un jongleur quand ton téléphone vibre au fond de ta poche. Baissant la tête, tu regardes de quoi il s'agit. ▬ Esteban dit que c'est la grosse fiesta devant le Centre Joker. Tu veux y aller ou... tu remontes les yeux vers Eva en souriant ...on reste ici? Les deux t'iraient, tant que tu peux encore passer la fin de la journée avec elle.

CONCERNÉE :EVA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangelyne Ing Wen
❝ LOCALISATION : T'as regardé dans le placard a Eva ?
❝ PT. EXPERIENCE : 90
Inné


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptyMar 16 Avr - 22:52

Je dois  avouer que les dernières minutes m’ont abasourdies. Dire que j’ai failli sortir avec une criminelle, et que mon téléphone est remplie de photos d’elle, couverte (ou non) de vêtements probablement volés. Néanmoins, je reste professionnelle jusqu’au bout.  Je fait un rapport détaillé des informations que j’ai sur elle à la police. Inutile de leur cacher quoique ce soit, ce serait contre mes principes. La discussion dure quelques minutes, alors que je dévoile un pan de ma vie privée à mes futurs lointains collègues sous le regard interloqué de certains civils, et les yeux larmoyants et injectés de sang de la future condamnée. Puis, après un long soupir, mon camarade viens me quémander une douche. Je lui ai répondu qu’étant donné le temps qu’on passe chez l’autre, il pouvait faire comme chez lui, mais je l’ai quand même accompagné, car je ne voulais pas rester toute seule ici…

On est rapidement arrivé à la maison. C’est à la lisière du vieu district, accolé au centre ville. Quelques minutes de marches ont suffies contrairement à chez Camille ou c’est bien plus loin. J’ouvre la porte sans la clé. D’ailleurs, je suis incapable de savoir si une porte est normalement verrouillée si je ne me concentre pas sérieusement dessus.

Camille connaît le chemin jusqu’à la salle de bain, alors en l’attendant, j’en profite pour me changer. Je garde la même tenue, mais une différente quand même. Etant donné mon don pour démolir mes affaires ou les salir, j’ai toujours trois fois ma tenue de héros en réserve. Puis, m’asseyant sur le canapé, je me mets à roupiller. Les minutes passent, je crois, puis je suis réveillée par Camille, beau comme un sous neuf. Il se pose calmement et me demande si il veut qu’on y retourne. En entendant le nom d’Esteban, j’ai un rictus nerveux, puis me pose la main sur le menton.

“Moi je dit go y retourner pour manger. Genre 19h. Je t’avoue que la double arrestation et le combat contre le vieux m’ont éreintées, si je me pose pas un peu, je vais mourir de fatigue et tu va être obligé de me porter. Enfin, c’est pas comme si tu étais pas habitué après tout” lui dis-je en tapotant le vieux canapé pour lui dire de s’asseoir.


Puis je tends le pieds sur la table basse, touchant le bout de la télécommande avec mon orteil, allumant la télé et la mettant sur une chaîne de dessins animés, histoire d’avoir un petit fond sonore …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asumi Yamato
❝ PT. EXPERIENCE : 60
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptyMer 17 Avr - 23:01

Alors que l'après-midi commençait, la kami avait enfin pu quitter son poste.
Cette femme, qui lui a tenu la jambe, était très étrange. Après avoir reçu un message, elle a tous d'un coupé court à la discutions et elle est partit.
Surement une affaire urgente.
Après cette femme, quelques personnes sont venues, mais surtout par curiosité pour le programme. Asumi les a redirigé vers le programme de dons enfin de soutenir le développement de ces écoles.

Une fois libérée de son rôle au stand, elle s'est dirigé vers le centre joker profitant auparavant des festivités. Elle a vu Camille et Eva partir.
Au début, elle pensait qu'ils étaient en couple, dommage, ils sont tellement mignons ensembles.
Asumi n'a pas eu beaucoup l'occasion de les voir, bien qu'Eva ne semble pas beaucoup l'apprécier comme toute les alters mythologique, mais dans le même temps tombé a chaque fois sur une personne qui passe son temps a chanter d'êtres le fils de telle divinité ou s'enorgueillir d'êtres l'envoyé ou le préférer de telle créature puissante, n'est pas très appréciable.
Amaterasu n'aime pas beaucoup ces bandes d'idiots, elle n'admettra jamais leur force avant d'avoir preuve de leur hypothétique puissance.

En ce jour de fête, elle ne préfère pas penser à ces possibles rivaux, Asumi est là pour se détendre maintenant que son rôle est fini. Elle s'infiltrer dans la foule, elle n'a pas beaucoup d'amis dans cette ville, personne avec qui partageai cette journée. Mais participer à ce genre de jour de fête qu'elle n'avait pour l'instant put voir que de loin à quelque chose de grisant.
Elle prend de la barbe à papa, se faisant discrète, ne voulant pas attirer l'attention.
Alors qu'elle regarde avec une certaine lueur amusée, un groupe d'enfant costumé comme en joker qui participe au concours du plus beau costume, elle bouscule un homme plutôt grand.
Surprise, Asumi bredouille :

"- Aie, je suis désolé monsieur, je ne vous avez pas vue."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifer Von Morgenstjerne
❝ LOCALISATION : Bois un verre en regardant la ville brûlé.
❝ PT. EXPERIENCE : 125
Mythologique


 : C

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptyMer 17 Avr - 23:30

Le démon avait une folle envie d'aller danser, histoire de rappeler à tous ces jeunot qui est le boss.
Mais avant le réconfort, il fallait l'effort. De toute façon, les deux se trouvent au même endroit.
Ayant abandonné la morte, il prit la direction du centre joker dans l'espoir de tomber sur Kiyo ou se bon vieux Caïn. Une fois arrivé, il vit d'un coin de l'œil, un de ces concours débiles où tu costumes les gosses en super-héros. Le costume de la légende Laughing Jack est plutôt réussi. Et l'habit d'ours sensé représenter l'alter égo d'Elena est mignon, mais bon, Lucifer n'est pas prêtre, les enfants ne l’intéresse pas.
Par contre une des mamans ou un des papas serait plus a son goût, mais a force le sexe est tellement ennuyeux, on te fait croire à des merveilles et tu finis par tomber sur une étoile de mer ou un total inactif sans imagination.

Mais Lucifer eu l'illumination. Kiyoshi, enfin.
Il se dirige vers son vieux pote et la, un truc le tamponne.
Mais par tous ces putain de frère, qu'a t'il fait pour ne pas avoir le droit de parler au directeur.
Il se retourne, doucement et oh... Surprise.
La jolie parente de sa cible.
Quel cadeau plein de pureté envoyé au seigneur de la perversion.

Elle s'excuse de l'avoir bousculé, c'est qu'elle est bien dresser la gamine.
Parfait, dommage qu'il ne puisse la toucher.
Non, parce que si c'est la fille de Kiyo et qu'il apprend que celui-ci la "détourner du droit chemin". Il va avoir son "beau-père" sur le dos.
Surtout, si c'est que pour le plaisir comme actuellement.
La perspective d'avoir un immortel sur le dos est assez peu intéressante.
Alors si c'est la sœur, en plus d'avoir l'air plutôt chiante, ce n'est pas que le kami de la lune, mais toute la fratrie qu'il aura sur le cul.
Et si c'est la mère,...... Sérieux, il quitte un cadavre pour tomber sur un autre !

Il plonge son regard dans les yeux de la jeune fille, on va savoir si elle est sous l'influence de son pouvoir.
Puis il sourit.

"- Ce n'est pas grave, mademoiselle."

Puis réfléchissant un instant.

"- Hmmmm, excuser moi pour le brusque de ma question, mais ..... je vous es déjà vue quelque part, vous n'auriez pas de la famille à Laurel par hasard ?"

Fin de l'action:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hariett Hastur
❝ LOCALISATION : Probablement entrain de graffer dans la rue
❝ PT. EXPERIENCE : 193
Fantastique


 : B

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 EmptySam 27 Avr - 7:15

[Hariett] (Elena)

J'aurais jamais cru arriver à temps. Vraiment. Gérer deux stands incognito... Plus jamais. Bon, après, des célébrations comme celles-ci, plus jamais aussi. C'est pas tous les jours quoi !
Tous les jokers sont sur l'estrade... Même Mordren ? Elle... Ah non, elle a toujours le gosse avec elle. J'irai voir avec elle de quoi il en retourne. Pourquoi n'a-t-elle pas été le rendre ? M'enfin... Depuis la régie, on nous annonce que l'on peut quitter la scène, ce que je m'empresse de faire. En la quittant, j'adresse une tape sur l'épaule à Scapeshifter.

Pas mal le discours, vraiment. Tu t'es entraînée ou ça te vient naturellement ?

J'auras pu paraître moqueuse.. Complètement... Mais j'étais sincère. C'était bref, et rassurant.

[Swan]

Le gosse dans les bras, je m'avance pour quitter la scène vers l'avant. J'espérais profiter de ma visibilité lors de cet événement là pour que le gosse retrouver sa mère... Mais là c'est désespérant. Pas moyen de mettre le grappin dessus. J'ai pas de chance, mais alors... Un peu plus et je vais me retrouver à devoir adopter... 'tain.
Lui ne semble pas dérangé par la situation. Son courage m'étonnerait presque. Perdre sa mère et se contenter d'une entité vieille de 300 ans, qui l'aurait mis à mort à l'époque sans la moindre sommation... Oui, c'est bel et bien du courage. Inconscient, mais du courage quand m... Enfin, qui est-ce que j'essaie de convaincre. Au moment de quitter la scène, je vois Hariett discuter avec Elena.

"Alors, pardonnez-moi, je ne voudrais pas m'introduire dans votre conversation... Mais là, j'ai besoin d'aide. Comment je retrouve la mère de ce truc ? J'ai été partout, même au stand d'accueil, et j'arrive pas à m'en débarrasser..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [MINI-EVENT] Le Festival des Héros [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas

[MINI-EVENT] Le Festival des Héros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La ville :: Centre ville-
Partenaires
dabberblimp" [MINI-EVENT] Le Festival des Héros - Page 5 50-50-2 5050

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit