AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

Rayons de soleil - Camille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Vadym Khomenko
Vadym Khomenko
❝ PT. EXPERIENCE : 35
Mythologique


 : C

MessageSujet: Rayons de soleil - Camille Rayons de soleil - Camille EmptyLun 8 Avr - 6:00


Rayons de soleil

Parfois, il se demandait pourquoi il restait si loin des terres slaves. Parfois il se demandait pourquoi il restait dans cet occident étranger. Parfois il s’en voulait de ne pas aller a la rencontre de son peuple qu’il avait abandonné lorsque le catholicisme avait détruit les statues de leur culte. Il était mort ce jour la, c’était le plus vraisemblable. Les dieux peuvent ils mourir ? Ca le hantait. A partir du moment ou on meurt cela veut dire que l’on est pas divin non ? Il posa sa casquette sur son bureau et prit une inspiration avant de se lever.

Samedi matin. Il en avait presque terminé avec les copies et le soleil atteignait son zénith a l’extérieur. Il alla ouvrir une grande baie vitrée et regarda le ciel, là où jadis logeait Perun lorsqu’ils vivaient encore dans le Prav. Mais le ciel ne daignait répondre en rien a son regard. Parfois il en venait a souhaiter la venue de son vieux rival aux éclairs, avec force. Après tout leur combat avait du sens, au moins. Il retourna a son bureau, faire un petit tas propre avec les feuilles et il descendit chercher à manger. La plupart du temps il préférait qu’on s’écarte sur son passage, mais les couloirs étaient en cette belle journée tristement vides. Pas d'élève a accusé d’un regard sévère parce qu’il a dégradé du matériel, pas de collègue avec qui échanger les dernières nouvelles et aller boire un café, pas de bonne élève, de type un peu intelligent avec qui il pourrait discuter. Il était seul.

Avant quand il était seul, il allait voler des trucs aux autres divinités, ca occupait. Mais pire que de se sentir seul, il se sentait désoeuvré. Et puis il détestait aller manger a une table vide. Il grommela une insanité en ukrainien en pensant a son état d’isolement, puis poussa la porte du réfectoire. A ce point, il savait aussi qu’il n’aimerait pas la nourriture qu’on lui servirait et qu’il serait peut être temps de se retrousser les manches et de cuisiner. Après tout ce serait le seul moyen d’obtenir des pierogi décents dans cette école. D’un autre coté il pourrait s’épargner de l’effort et de la perte de temps, manger sur le pouce et retourner a ses copies. Les copies ce n’était pas non plus ce qu’il rêvait de faire mais c’était son travail, donc son devoir.

Plus tard il prévoyait déjà qu’il sortirait,  qu’il ferait fleurir un buisson pour un jeune couple et qu’il ferait aboyer le chien d’un vieillard aigri. Il savait qu’il irait voir les siens au magasin, il savait qu’il nettoyerait la Babouchka et qu’il achèterait un journal de la ville. Qu’il s’installerait dans un parc pour jouer du gousli sous les yeux intrigués des passants. Peut être entonnerait il une vieille ballade slave.

Mais il avait encore du travail.

Il avait donc poussé la porte du réfectoire et juste après lui, semblait il, sortait ce jeune blondin de Camille auquel il s’accrocha comme une bouée de sauvetage contre l'abîme terrible du désoeuvrement. En pratique, il lui adressa un signe de main et un sourire qui était rare sur ses lèvres pour quelqu’un de non initié a sa personne.

“Camille, je peux vous parler quelques instants ?”

Il avait oublié qu’il n’avait plus sa casquette.
Revenir en haut Aller en bas

Rayons de soleil - Camille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: La Heroe's Sup :: Le manoir :: Le réfectoire-
Partenaires
dabberblimp" Rayons de soleil - Camille 50-50-2 5050

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit