.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez|

C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
❝ LOCALISATION : loin de toi.
❝ POINTS : 45

MessageSujet: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥ Sam 27 Déc - 18:27

C'est trop banal d'être sentimentale
Slake & Rin

Une journée ordinaire à l'académie des Supers Héros aujourd'hui encore. Les cours se déroulaient selon un quotidien plus ou moins paisibles selon les jours, Rin alternant entre ses leçons classiques et les stages pratiques en compagnie des Jokers et de son mentor, Hammer Boy, la Légende Technologique en personne. La jeune fille devait bien être honnête, sa nouvelle monotonie – qui en réalité ne l'était pas tant que cela – lui plaisait relativement. Même si l'adolescente trainait toujours derrière elle son passif et sa santé dégringolante, au moins les apprentissages de la HSSUP lui permettait de ne pas ruminer cela à longueur de temps.

D'autant qu'en faisant cela elle avait le sentiment de s'offrir un avenir, certes court, mais elle avançait tout de même sur le chemin de l'existence, chose qu'elle n'aurait pas crû possible il y a deux ans de cela. Et si au départ elle avait surtout accepté à cause de l'insistance du professeur Hopkins, n'ayant de toutes manières rien d'autre à faire à part mourir dans la rue, et parce qu'elle désirait honorer à sa manière le souvenir de ses deux mères adoptives... aujourd'hui d'autres raisons faisaient que Rin s'accrochait et demeurait à l'Académie. Certes elle n'était pas l'élève la plus assidue, mais elle avait réussi à atteindre la classe Alpha et était actuellement considérée comme l'étudiante la plus proche de devenir un Héros véritable à son tour. Chose qui faisait un peu rager certains de ses professeurs qui se désespéraient de la voir si peu investie dans les cours théoriques. Mais bref...

La Kaede soupira et croisa ses bras sous sa maigre – pour ne pas dire carrément inexistante, voilà ce que c'est d'être à moitié anorexique – poitrine, tandis que son regard restait fixé sur la salle de classe en face d'elle. Il s'agissait d'un cours qu'elle n'avait plus depuis qu'elle était passée au niveau supérieur et avait rejoint les Alpha, mais sa présence ici s'expliquait pour d'autres raisons. A dire vrai, Rin attendait quelqu'un. Concept étrange quand on connaissait le caractère de l'adolescente.

Mais une autre chose qui avait changé dans sa vie quand la japonaise était arrivée à Laurel, était sa vie sociale. La Kaede était parvenue à nouer des liens et même à se faire des amis, chose qui la surprenait elle-même. Certes son caractère ne s'était pas amélioré pour autant, mais au moins elle avait trouvé quelques rares personnes avec qui elle s'entendait et à qui elle tenait. Notamment une autre étudiante du nom de Maryline et qui était devenue ce qui se rapprochait le plus d'une meilleure amie à ses yeux. Et les amis de Rin étaient aussi rares que précieux, donc la jeune fille tenait à les protéger comme il se doit. D'où la raison de sa présence devant cette salle de classe aujourd'hui.

L'un des étudiants de cette classe avait attiré son attention, notamment parce qu'il tournait étrangement autour de Maryline. Chose qui ne réjouissait guère la japonaise, se demandant ce qu'il pouvait bien vouloir à son amie. Et Rin étant ce qu'elle est, la demoiselle avait prit soin de venir régler les choses par elle-même et de lui poser directement la question. Elle voyait assez bien qui il était, même si elle ne lui avait jamais réellement parlé jusqu'à aujourd'hui. Blond, pas très grand – enfin il l'était tout de même plus qu'elle vu qu'elle culminait à un mètre soixante-cinq – et apparemment du sang alien de ce qu'en disait les rumeurs.

La jeune fille plissa les yeux alors que les étudiants commençaient à sortir, cherchant sa 'proie' parmi la foule. Soudain, son regard agrippa un reflet doré dans la masse de chevelures. C'était lui. Sans hésiter, Rin se décolla du mur contre lequel elle était adossée depuis tout à l'heure et se dirigea droit vers l'adolescent, l'attrapant au vol en lui passant un bras en travers de la gorge pour l'empêcher de fuir et pouvoir le trainer à sa suite comme elle le désirait. La Kaede lui lança un regard sombre.

« Toi. Tu viens avec moi et tu discutes pas sinon je te brises les cervicales. »

Et sans lui laisser le temps de répliquer suite à sa douce menace – ahem – elle commença à l'entraîner vers un endroit un peu plus tranquille pour discuter. Bravo Rin. Niveau approche et première rencontre, je crois que tu viens de battre tous les records. Non mais franchement, où tu as vu qu'on kidnappait presque et menaçait de mort un jeune homme quand on voulait simplement engager la conversation ? Décidément, la demoiselle était peut-être la meilleure combattante de l'école, mais elle avait des progrès à faire en terme de relations sociales.

   
Emi Burton


Dernière édition par Rin Kaede le Mer 31 Déc - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 96

MessageSujet: Re: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥ Dim 28 Déc - 20:33




C'est trop banal, d'être sentimental

Depuis que c'était sa deuxième année sur Terre, et accessoirement, sa seconde année au sein de l'école des héros, les jours de Slake se ressemblaient étrangement. Lorsqu'il était en cours, il ne voyait plus que ca, des leçons interminables, des profs rébarbatifs, des couloirs, des classes et des gens, beaucoup de gens, TROP de gens ! Devoir faire semblant chaque jours qui se levaient devenait épuisant pour le jeune homme et franchement, la seule chose qu'il attendait avec impatience était la fin de la journée ! Certaines matières étaient intéressantes, mais lorsque l'on en venait à parler de l'éthique et du sens moral des héros, sa pensée partait loin ! Malheureusement, c'était le cas actuellement. Bon sang, qu'est-ce qui était si important ? Ne pas se mettre à découvert, ne pas impliquer d'innocent, ne pas ... et bla bla bla ! Avait-on réellement besoin d'apprendre ca ? Les hommes de cette planète étaient-ils si dénués de sens que pour ne pas intégrer d'eux-même un fait aussi simple que celui-là ? Même sur Orhria, tout ceci était d'une clarté effrayante ! Et Krazentz sait qu'ils pouvaient être lents enfin, de ce que l'on en racontait. Non sincèrement en ce moment, il aurait voulu être partout ailleurs que sur cette chaise à faire semblant d'écouter.

Un regard à gauche, un mâle absorbé par la matière, non il mentait, le trois-quart de cette classe était pareil ! Que c'était ennuyeux ! Tous sauf une personne ! Un élève, femelle de surcroit qui griffonait sur un bout de papier ! Voir la scène le confortait dans ses idées, il avait bien fait de venir pour trouver une compagne ! Décidément, ces demoiselles étaient plus qu’intéressantes d'ailleurs, il y avait cette Mary de laquelle il aimerait d'avantage d'informations. Elle, il la trouvait réellement intéressant enfin, surhumainement parlant surtout ! Oui, il essayait réellement de se rapprocher d'elle dans ce but et il y arriverait s'il n'y avait pas André ! Ce mâle l'énervait profondément, pourquoi ne pouvait-il pas laisser Mary tranquille et se trouver quelqu'un d'autre ? Les femmes n'étaient pas ce qui manquait sur cette planète, il pourrait faire un effort et le laisser poursuivre son plan, c'était trop demander ? Naturellement, ici ca ne se faisait pas, à se demander à quoi ils pouvaient penser parfois ! Si embêtant.

Penser à cette histoire ennuyait réellement Slake pour qui les minutes semblaient vouloir défiler plus lentement que d'habitude ! Ô il se serait bien enroulé dans une des illusions de son choix pour pallier à ce calvaire le temps que la sonnerie retentisse mais non, il ne pouvait pas parce que cela non plus ne se faisait pas ! La seule fois où il s'y était essayé, il s'en souvenait encore que vous avoir eu les tympans explosés par son instructeur et avoir vu le mur de près suite au choc. Non, il ne s'y essayerait pas de si tôt. Ou alors, il devrait en lancer une plus grande et mettre en scène sa propre personne entrain d'écouter passionnément ce cours alors qu'il prendrait du beau temps aux abords des tropiques. A faire ! Il avait vraiment bien fait d'y réfléchir sérieusement finalement, chaque problème avait une solution !

Voila enfin que la fin du cours sonnait, ce n'était pas trop tôt ! Le Krazentz pouvait enfin s'étirer avant de passer à quelque chose de plus intéressant la première, sortir d'ici. C'est ainsi qu'il suivit les autres iota pour se retrouver bien vite dans le couloir avec, semblerait-il un bras en travers de la gorge après avoir été entrainé hors de la foule. Non seulement, c'était ridicule mais en plus la demoiselle à l'origine de cet imprévu, posait sur lui un regard sombre. Ce moment d'ennuis n'était pas terminé finalement surtout quand elle parlait de lui briser les cervicales avant de l'entrainer plus loin. Drôle de fille, peut-être n'avait-elle pas fait assez de mission dernièrement que pour qu'elle ait cette aura meurtrière. Après tout qu'importe, ce n'était pas son problème bien qu'il devait avouer que lui poser la question serait plus attrayant que ce cours en tout cas.

« Dis-moi, l'envie te prend souvent d'entrainer les gens à ta suite après des menaces ? »

Peur lui ? Absolument pas, c'était sans doute le cadet de ses soucis mais il devait bien avouer qu'il était plutôt curieux et puis, rester silencieux après ca, ce n'était pas vraiment possible. Ils s'étaient arrêtés et pour accompagner ses paroles, il se posa contre le premier mur venu avant de croiser les bras et regarder à son tour la demoiselle. D'ailleurs, à bien la voir, il lui semblait l'avoir deja vue, mais avec qui ? Et puis un instant lui suffit, avec Mary bien sûr ! À présent la question qui se posait était pourquoi une amie de Mary voulait lui parler, bien que parler soit un terme qu'il n'utiliserait pas si simplement dans cette situation. Décidément, cette fille avec des personnes embêtantes dans son entourage finalement.

« A moins que tu ne t'essayais à des techniques d'intimidation ? »

Oui si c'était parti comme ca, la « discussion » n'allait sans doute pas rester platonique. Il s'ennuyait réellement aujourd'hui pour en arriver là. Il se croirait presque en train de rétorquer au plus jeune de ses frère pour le coup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : loin de toi.
❝ POINTS : 45

MessageSujet: Re: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥ Mer 31 Déc - 10:57

C'est trop banal d'être sentimentale
Slake & Rin

Mission réussi – enfin du moins le début de la mission –, elle avait réussi à attraper le jeune homme voulu et à l'éloigner de ses camarades humains et des oreilles indiscrètes, n'aimant pas vraiment quand les gens s’agglutinaient autour d'elle. Une future héroïne qui déteste la foule, magnifique. De plus, Rin n'avait probablement pas conscience qu'en agissant ainsi c'était un peu suspect pour les quelques témoins qui avaient prêté attention à la scène, mais au pire elle s'en fichait totalement. L'adolescente avait d'autres préoccupations que le regard des autres sur elle de toutes manières.

Elle ne jeta pas un coup d'oeil à sa victime, même en l'entendant lui demander si ce genre de comportement était fréquent chez elle. Tss, crétin. La Kaede finit par trouver une salle de classe déserte, qui ferait parfaitement l'affaire à son goût. Au moins ici ils ne seraient pas dérangé le temps qu'elle mette au clair deux ou trois petites choses avec le jeune homme ici présent. Elle s'y engouffra donc et consenti à relâcher sa prise, libérant son camarade, lequel en profita pour aller s'appuyer contre le mur le plus proche. Rin pour sa part resta debout devant lui, droite et fière malgré qu'elle était un peu plus petite que lui – oh pas de beaucoup heureusement, il n'était pas immense non plus, mais elle devait tout de même légèrement lever les yeux et ça l'agaçait ; genre juste un peu.

L'étudiante Alpha prit cette fois un peu plus le temps de l'observer, parcourant son corps fin de son regard acéré, s'attardant une seconde de plus qu'elle ne l'aurait voulu sur ses yeux bleus, vaguement semblables aux siens. Elle haussa un sourcil en l'entendant de nouveau parler. Il était pas sérieux tout de même ? Bon ok elle reconnaissait que sa méthode pour, hum, l'isoler du reste du groupe n'était pas des plus douces, mais au moins c'était efficace. Et puis flûte, elle n'avait pas à se justifier de toutes manières.

« Pas vraiment, simplement il y a certaines choses dont je voulais te parler et pour ça je préfère être tranquille sans que les autres abrutis ne nous écoutent. »

Oui elle traitait ses camarades étudiants d'idiots, et alors ? Quelques exceptions évidemment sortaient du lot à ses yeux et certains trouvaient même grâce face au regard froid de la Kaede et étaient parvenus à se frayer un chemin vers son cœur pour devenir ses amis, mais dans l'ensemble, elle n'appréciait guère ses semblables et avait plutôt tendance à être un peu … mauvaise avec ces derniers. De base après tout, Rin n'était pas venue à l'Académie des Héros pour faire copain-copain avec tout le monde ou une autre connerie du genre « trouver l'amour de sa vie ». Brr, rien que d'y penser elle en frissonnait d'horreur.

L'adolescente se reprit et croisa les bras sous sa poitrine, comme souvent, toisant son interlocuteur. Elle reprit :

« Bon. Déjà dis moi comment tu t'appelles, que je mette un nom sur ton visage. Et après je te dirais ce que je veux. En tout cas n'espère pas partir avant que j'en ai terminé avec toi, je n'hésiterai pas à me servir de mes pouvoirs s'il faut. »

Cela ne se voyait absolument pas vu qu'elle avait on-ne-sait-trop-comment réussi à tourner une phrase banale de base en une véritable menace pas très rassurante, mais pour le coup Rin avait fait un effort pour être bavarde et sociable. Elle lui avait tout de même demandé son nom, c'est qu'elle s'y intéressait un minimum sinon elle se serait contenté de lui grogner dessus en le prévenant de ne plus s'approcher de Maryline sinon elle l'émasculait sans aucune forme de pitié.

Non, là elle essayait l'approche sociale et même si le résultat laissait un peu à désirer, on pouvait toujours apprécier ses efforts à la petite japonaise. Mais il y avait encore des progrès à faire.

   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 96

MessageSujet: Re: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥ Mar 6 Jan - 22:07




C'est trop banal, d'être sentimental

Il devait bien voir le bon côté des choses, il n'entendait plus les prémices des cours Alpha ! Franchement, il le savait, dès qu'il atteindrait cette classe, il fausserait compagnie à l'apprentissage de la déontologie s'il ne voulait pas finir dans un état végétatif, à peine le tintement de la cloche se ferait entendre. Cette matière, très peu pour lui ! Il ferait comme certains de élèves de l'académie, il sècherait ! Après tout, n'était-ce pas d'ailleurs ce que venait tout juste de faire cette charmante terrienne avant de l'emmener seule dans un coin ? Prétendre le contraire serait ridicule, à moins qu'elle ne soit dotée d'une super vitesse, comme le second de ses grands frère maintenant qu'il y pensait. Ca ne lui avait pas rendu service, il était sorti avec chacune des femelles de son harem avant qu'il ne se fasse jeter et ne se marie avec la dernière. Il était trop « rapide » d'après ce qu'il avait entendu lors de l'une des disputes mais quand bien même, lui n'avait pas eu une, mais plusieurs krazentz à ses pieds et en avait gardé une pour la fin de sa vie. Et ca, c'était la chose la plus importante à retenir.

En attendant, voila que Slake se retrouvait dans une classe inoccupée, les bras croisés, attendant la réponse qui ne tarda pas de la demoiselle face à lui. Elle se voulait presque menaçante mais en vrai, elle ne l'était pas pour lui si bien, qu'il se redressa un peu pour prendre d'avantage de hauteur. C'était plus amusant ainsi, surtout lorsqu'il s'averrait qu'elle voulait lui parler de quelque chose en tête à tête et qu'elle enchainait, sûre d'elle, sur la demande peu orthodoxe de son nom. Que les gens ici étaient mal élevés, peut-être était-ce la différence d'atmosphère qui leur donnait tant l'idée d'assurance ?   Il ne se poserait pas trop la question, en revanche ...

« Tu sais qu'il est impoli de demander son nom à quelqu'un avant de s'être présenté ? Ca ne me dérange pas, alors je vais te répondre. Moi c'est Slake et si tu me le demandes, c'est que tu dois me connaître, pourquoi ? »

Oui, il enchainait sur une question, c'est qu'il se croyait drôle en plus de répondre de la sorte ! Il n'avait même pas renchéri sur le fait qu'elle l'ai menacé de nouveau cette fois. Ses pouvoirs ? Qui ne lui disait pas d'abord qu'elle n'était pas déja dans son illusion ou qu'il pouvait le faire à tout instant ? Amusant qu'elle ne sache pas ca, sans doute pour cette raison qu'elle était si hautaine et agressive à son égard. La bonne affaire !

« Je t'ai donné mon nom, me donneras-tu le tien que je sache qui prend soin de me menacer ? »

Vraiment, il avait tout les culots aujourd'hui, la faute à ce cours aussi, il fallait qu'il se défoule à présent ! Il avait presque ce sourire suffisant en baissant les yeux dans la direction, celui d'un enfoiré comme on pourrait l'appeler. Elle voulait jouer, pourquoi ne ferait-il pas de même ? Ce n'était pas drôle si seulement l'un des deux y prenait du plaisir. Oui, ce rôle il le prenait volontiers, même si ce n'était que pour un instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : loin de toi.
❝ POINTS : 45

MessageSujet: Re: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥ Dim 11 Jan - 17:15

C'est trop banal d'être sentimentale
Slake & Rin

Un léger grognement s'échappa d'entre les lèvres de la jeune fille en entendant la réponse de son camarade. Polie, polie... ok certes elle était japonaise et techniquement dans son pays on était censé être très respectueux, mais bon, Rin n'était pas l'archétype de l'adolescente nippone de base il faut dire. En même temps, elle n'en avait pas non plus reçu l'éducation, entre ses années à l'orphelinat et son enfance aux côtés de ses mères adoptives, dont une qui se comportait comme une adolescente texane tout droit sortie d'une comédie à l'humour un peu gras... hum, bref.

Elle osa un sourcil en entendant le nom qu'il lui donnait, les bras croisés sur son torse. Slake donc. C'était plutôt original et inhabituel. Pas très terrien en somme. En même temps, des extraterrestres, ce n'était pas tellement ce qui manquait désormais à Laurel et à l'Académie également. La Kaede n'en connaissait pas beaucoup cependant et même si des rumeurs circulaient comme quoi le blond qui lui faisait face avait du sang alien dans les veines, elle n'en savait guère plus et de toutes manières cela ne l'intéressait pas d'avantage. Pour elle cela ne changeait pas grand chose à leur affaire, d'autant que son apparence était tout ce qu'il y a de plus normal.

L'adolescente se pinça les lèvres, consentant finalement à lui répondre. Il lui avait donné son nom, elle pouvait bien en faire de même en effet.

« Rin... et pour information, je ne t'ai pas menacé ! Enfin, pas vraiment. » ajouta-t-elle en se frottant la joue du doigt, détournant les yeux, vaguement gênée.

Bon ok, elle l'avait peut-être un peu fait. En même temps elle n'était pas habituée à engager des conversations d'elle-même. Encore moins en privé avec un garçon. Pas que ça ait son importance à ses yeux, mais voilà, certains pourraient se poser des questions à les voir comme cela. Surtout vu la manière dont elle était venue le chercher, le kidnappant presque sous les yeux de ses camarades de classe. Pas très discret en effet. Enfin, du point de vue de la Kaede, il n'y avait pas de problème, mais elle oubliait que certaines adolescentes en chaleur et en manque de ragots croustillants à se mettre sous la dent risquaient de s'imaginer toutes sortes de choses au sujet d'eux-deux.

Cependant ce genre d'inquiétudes était, pour le moment du moins, bien loin de l'esprit de Rin, plus concentrée sur sa conversation actuelle. Maintenant que les présentations civilisées – ou presque – étaient faites, elle pouvait directement entrer dans le vif du sujet qui l'intéressait.

« Je te connais simplement parce que je t'ai déjà vu. Tu tournes autour de Mari, hors je ne me souviens pas qu'elle m'ai dit te fréquenter. Qu'est-ce que tu lui veux au juste ? »

Son ton n'était pas amical, loin de là et elle lui faisait ainsi comprendre qu'elle n'appréciait guère de le voir s'approcher de sa meilleure amie. Froide et directe, la japonaise le fixait dans les yeux, se tenant droite et fière comme toujours. Malgré sa petite taille et sa carrure maigrichonne de crevette anorexique, elle avait une certaine prestance, même pour jeune âge. Etait-ce les vêtements sombres qui accentuaient la pâleur presque fantomatique de sa peau, ou bien le bleu lacrymale presque hypnotique de ses pupilles ? Impossible à dire, cependant Rin était de ces personnes qu'on ne pouvait tout bonnement pas ignorer même en le voulant.

Ce qui, certes, était plutôt utile quand on veut devenir une héroïne certes, mais quand on veut juste être une adolescente renfermée et a qui on fout la paix, c'était autre chose en revanche. Enfin, Slake au moins ne semblait pas être un interlocuteur trop embêtant. Un peu agaçant certes, mais il n'avait pas animé en elle des envies de meurtre c'était déjà ça... enfin pour le moment du moins.


   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 96

MessageSujet: Re: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥ Dim 15 Fév - 13:35




C'est trop banal, d'être sentimental

Ha, ce qu'il était fièr ce petit Krazentz, d'autant plus lorque ses réponses avaient commencées à éveiller quelque chose chez la jeune fille. Il l'avait entendu grincer des dents, c'etait pour dire ! Oui, ce genre de réaction avait de quoi beaucoup l'amusé aujourd'hui. Un peu comme quand il essayait de rendre dingue l'un de ses frères pour se montrer intéressant, il en rigolait encore d'ailleurs. Sérieusement, le plonger dans une illusion mettant en scène son harem qui le rejettait sans nulle autre forme de procès avait été d'un jouissif ! Mais bon, il l'avait bien chercher aussi, c'était bien lui qui lui avait pris la fille qu'il convoitait juste sous ses yeux ! Il l'avait détesté après ca, il n'avait rien eu d'étonnant à ce qu'il se venge un peu bien que lui, ca ne lui ait pas brisé le coeur.

Toutefois, c'était il y a un moment maintenant, c'était du passé comme s'amusait à dire les terriens pour qui, ca ne l'était jamais vraiment. Drôle d'expression d'ailleurs surtout que pour lui, on oubliait jamais. Dans tous les cas, c'était au tour de la demoiselle de lui répondre, un peu à contre coeur mais correctement tout de même. Au moins à présent, il savait comment elle s'appellait et à bien y réfléchir, Slake se demandait s'il n'avait pas deja entendu ce nom quelque part, Rin. Bien il y penserait plus tard à tête reposée pour l'instant, il se contentait de la regarder nier la menace à son encontre et de fuir son regard lorsque finalement elle envisageait la possibilité. Bien etrange demoiselle que voila et intéressante avec ca.

Ce qui était bien sur Terre, c'est bien qu'il pouvait parler avec autant de femelles qu'il le voulait sans avoir pour autant l'envie de s'accoupler comme seule ligne directive, la preuve maintenant ! Il avait Mary, et il l'approchait à son rythme tandis que cette Rin était juste intéressante, malgré la menace la discution était plutôt amusante, ca lui changeait ! Sincèrement si c'était sur sa planète, il n'aurait pas eu l'occasion d'avoir autant de rencontres féminines à son actif, et Krazentz sait que lui ne court pas deux lièvres à la fois ! D'ailleurs rien que l'idée ne lui plaisaitpas plus que ca après tout, il n'était pas ici pour faire sa vie n'est-ce pas ?

D'ailleurs en parlant de Mary, c'était bien par son intermédiaire que cette demoiselle semblait le connaître. Ce qu'il lui voulait ? Il était franc mais il n'allait pas dire qu'il s'intéressant à elle parce qu'il convoitait son don pour une éventuelle projeniture hybride, lui permettant ainsi non seulement d'avoir une femelle d'exception et un hybride de choix. Ce qui, de ce fait, forcera la reconnaissance de ses parents et des autres Krazentz ... Effectivement, il fallait trouver autre chose à dire.

« Et bien, même si elle ne t'en a rien dit, je l'apprécie beaucoup et je suis là pour elle dès qu'elle le souhaite. »

Bon c'était le cas également lorsqu'elle ne le souhait pas, souvent même, et interrompre ses tête à tête avec André étaient des moments délicieux ! Lui, il ne l'aimait pas d'ailleurs surtout qu'à cause de lui il n'arrivait pas à ces fins. La vie d'un Krazentz n'était décidément pas simple.

« Mais si tu ne sais pas ca, et que tu crois que je lui veux quelconque mal que ce soit, c'est que tu n'as pas observer correctement. »

Lui répondre simplement après qu'elle ait utilisé un ton des plus agressif ? Ce n'était définitivement pas pour lui. Le plus drôle c'était quand, pour appuyer ses paroles, il avait pointé un doigt dans sa direction. C'était de sa faute si elle ne savait pas faire la part des choses et si elle était trop protectrice, lui n'y était pour rien enfin, c'est ce qu'il allait laisser croire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : loin de toi.
❝ POINTS : 45

MessageSujet: Re: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥ Dim 22 Fév - 10:10

C'est trop banal d'être sentimentale
Slake & Rin



Bon ok, c'est pas que cette affaire commençait un peu à la gaver et à mettre sa patience sociale à l'épreuve, mais légèrement quand même, faut le dire. Sérieusement, pourquoi elle perdait son temps ? À la base, le plan était simple pourtant. Guetter l'élève à la tignasse blonde, le trouver, le choper et le menacer de lui trancher ce qui lui servait d'organe reproducteur si jamais il lui venait dans l'idée de tenter quelque chose avec Marilyne ou qu'il continuait à lui tourner autour d'un peu trop près. Rien de trop compliqué en somme. Alors pourquoi diable était-elle encore là, à taper la discussion avec le dénommé Slake ? Rin ne comprenait pas elle-même.

En soit, il faut bien avouer que l'alien n'était pas méchant pour un sous, ni même spécialement insupportable. Un peu agaçant certes, mais en même temps, c'était près de quatre-vingt-dix pour cent de la population qui tapait sur le système de Rin – on est asociale et on à une gueule de piège à loup ou non après tout. Mais bon. Au moins il avait un peu de réplique.

La Kaede se redressa quelques peu, bombant presque sans s'en apercevoir la poitrine, le menton toujours levé vers le jeune homme dans cette attitude fière qui la caractérisait et faisait qu'on disait d'elle qu'elle était 'hautaine' parfois. En vérité, Rin n'avait cette suffisance qu'on lui prêtait à cause de son surnom de “‘Reine des Glaces” qui circulait un peu dans les couloirs de l'académie. Simplement, elle complexait un peu de sa condition de japonaise et de sa taille inférieure à un mètre soixante-dix. Et c'était carrément énervant de devoir sans cesse lever les yeux pour parler aux gens. Surtout quand vous êtes censé les effrayer un peu avec quelques avertissements bien sentis.

La jeune fille serra les dents en le voyant pointer un doigt vers elle. D'un revers de la main agacé, Rin écarta ce doigt accusateur, les sourcils froncés, répliquant déjà :

« Je crois ça, je l'avais compris. J'ai même l'impression que tu l'apprécies un peu trop. Que tu veuilles faire ami-ami avec Mary, au fond je m'en fiche. Seulement, si tes intentions à son égard sont moins innocentes, je ne peux pas laisser passer. Vu la manière dont tu la stalkes, tu dois forcément savoir qu'elle a déjà un petit-ami. »

Et il se trouvait que le dit compagnon de Marilyne était tout aussi précieux aux yeux de la Kaede que son amie. André était une sorte de grand-frère, une épaule solide sur laquelle elle pouvait toujours s'appuyer et trouver réconfort. Et si ses sentiments à son égard étaient un peu plus forts que ce qu'ils devraient, Rin faisait de son mieux pour les contenir et les brider, afin de ne jamais les laisser ressurgir. L'amitié qu'elle partageait avec le jeune couple était bien plus importante que quelques hormones d'adolescente incontrôlables après tout.

Elle se passa une main dans les cheveux, ébouriffant quelque peu sa chevelure couleur aile de corbeau, chassant ces pensées qui commençaient à s'insinuer en son esprit. Mieux valait se concentrer sur l'étudiant qu'elle avait en face d'elle.

« Au fond, c'est un peu pour toi aussi que je dis ça tu sais. » who, t'es sérieuses là ? « Son copain est du genre protecteur et un peu sanguin, » ça c'était un euphémisme concernant le cadet Russianov « et si tu continues, c'est lui qui viendra te chercher comme je l'ai fais. Mais lui frappes d'abord et poses les questions ensuite, généralement. »

Qu'on ne s'y trompe pas, elle adorait André, mais il était tellement impulsif parfois, ça la désespérait – bon elle n'était pas un modèle de patience non plus certes, mais là n'était pas le sujet voyons. Quoiqu'il en soit, qu'on me laisse rire. Rin faisait presque passer ce qu'elle faisait là pour de prévention. Que c'était mignon – ou pas.

Mais en soit, Slake n'avait pas l'air d'être vraiment méchant, juste chiant quoi. Il ne méritait pas non plus de se faire violenter par un loup alpha ou une adolescente aux allures de samouraï.

Et félicitations Rin. Je crois que tu n'as jamais autant parlé avec une personne que tu viens tout juste de rencontrer – même si on peut pas dire que le sujet de conversation soit très banal. Incroyable.


   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 96

MessageSujet: Re: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥ Dim 22 Fév - 20:56




C'est trop banal, d'être sentimental

Qu'est-ce qu'il pouvait être énervant parfois, et il se croyait malin avec ca, à la provoquer gentillement de la sorte ! Gentillement oui, exactement, loin de l'idée de se mettre à dos la moindre femelle terrienne que ce soit ou juste celles qui ne l'intéresseraient jamais. Ca pouvait arriver ! Il n'était pas très sélectif c'est vrai, c'est ce qui rendrait sa tâche plus simple avait-il pensé il y a deux années de celà, lors de son arrivée. Mais non, il en était resté désespérément sur Mary et quand bien même la nippone devant lui n'avait pas éveillé sa curiosité jusque là, c'était chose faite à présent.

Il allait rester sympathique avec elle enfin, autant qu'il pouvait le feindre et ne pas pousser trop loin la répartie. Après tout, ce n'était ni l'heure, ni le moment de se mettre une amie à Mary sur le dos. Ca pourrait être drôle cela dit, avec sa façon de lever le regard afin de lui parler, il était curieux de voir jusqu'où elle pourrait aller mais il allait simplement éviter. Pour aujourd'hui. Oui, Slake devait être tout bonnement chiant ou en manque d'amusement que pour penser à une éventuelle altercation avec la jeune fille mais au moins, il ne s’ennuierait pas, il en était certain.

Et qu'avait-elle à répondre d'ailleurs cette chère Rin quant à son manque flagrant d'informations à son sujet ? Une chose était sûre, ce qu'il avait pu lui répondre ne lui avait en aucun cas plu, tout comme le doigt pointé dans sa direction qu'elle avait rejeté d'un revers de la main. Oh mais oui, où était donc passé sa politesse, on ne pointait pas les gens du doigt, et encore moins les femelles . Enfin, sauf dans le cas où on en aurait tout un harem et qu'il ne nous suffirait plus qu'à choisir celle qui nous intéresse les plus le jour échéant. Il paraît que c'est comme ca que sa mère a été choisie, et fière avec ca mais pour tout dire, il n'en avait jamais eu que faire et ce genre de chose l'ennuyait cordialement. C'était beau la jalousie envers ses frères que pour tenir pareil discourt.

À présent, fière et sans aucun doute énervée par ses propos, elle répliquait deja à son tour agacée. S'il avait pu écouter cette conversation telle un fantôme, il était certain que le Krazentz aurait bien pris le temps de rire. Mais ici, il n'en avait pas vraiment l'occasion alors, c'est un simple sourire qui vint étirer ses lèvres un brin moqueuses par tout ce qu'il venait d'entendre. S'il voulait approcher la belle avec des intentions peu louables ? C'était à méditer. Enfin, si le fait de vouloir procréer avec une personne au don exceptionnel pour en faire sa compagne était à ranger dans la catégorie « à risque » bien entendu. Après tout, c'était courant chez lui, sauf quand on était le dernier cela va sans dire.

« Peut-on réellement me reprocher d'apprécier beaucoup Mary quand je ne fais rien de mal? Personnellement, je ne crois pas mais si tu vois les choses de cette façon, cela te regarde. Quant au sujet d'André, je le connais très bien, nous sommes même amis, c'est dire que le monde est petit. »

Il aurait bien rit à sa petite blague, le monde, petit ? Elle était bien bonne celle-là ! Il aurait dû dire univers plutôt maintenant qu'il y pensait mais la notion aurait certainement échapper à cette charmante étudiante. Mais qu'y pouvait-il lui si les humains étaient à ce point arriérés et conservateurs ? Dire qu'il tentait chaque jours de se mêler d'avantage à eux, il se restreignait grandement mais cultivait son sens du mensonge. Il ne perdait pas tout au moins. Sérieusement, comme s'il pouvait être ami avec cet imbécile de loup, ridicule.

« Tu me donnes des doutes quant à ton implication avec Mary, et que tu continues à me suspecter de la sorte est un peu blessant même. Cependant, j'apprécie ton discours, bien que je ne comprenne pas comment tu peux arriver à en tenir un pareil après m'avoir menacer tout à l'heure. »

Il ne pouvait pas finir sur une note pareille même si c'était vrai qu'il ne comprenait pas du tout comment fonctionnait cette fille. Un peu bipolaire peut-être, on devait l'être un peu que pour changer de comportement de la sorte et vouloir protéger un Krazentz sur qui on a des doutes. M'enfin, ce n'était pas son problème en fait.

« Et puis, tu ne devrais pas t'inquiéter pour moi, je sais ce que je fais même si je n'en ai pas toujours l'air. »

Même s'il avait pu se montrer moqueur jusque là, Slake avait décidé qu'il en avait assez fait en ajoutant cette fois-ci des paroles d'un ton plus doux emprunt d'une sincérité qui lui avait manqué depuis le début. C'était peut-être là, la seule chose honnête qu'il avait pu lui dire et pour finir sa phrase, il lui adressa un clin d'oeil se voulant complice. Il n'était pas totalement mauvais ce petit alien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : loin de toi.
❝ POINTS : 45

MessageSujet: Re: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥ Jeu 26 Fév - 21:27

C'est trop banal d'être sentimentale
Slake & Rin



Les garçons, en fait, Rin ne fréquentait pas trop. Enfin, qu'on s'entende bien, il y avait différentes catégories. La jeune fille n'avait jamais été intéressée par l'amour et les relations et n'avait jamais cherché à courir après des garçons à l'époque du collège alors que la plupart de ses camarades nippones étaient toutes plus intéressées par leur voisin de table qu'autre chose et s'échangeaient des mots en chuchotant entre elles et en pouffant de rire. Ce à quoi la frigide Kaede ne comprenait rien. D'autant qu'elle avait été élevée par un couple de lesbiennes, mine de rien ça n'aide pas à s'intéresser au concept de la procréation et tout ça.

Surtout que, maintenant qu'elle savait qu'elle ne dépasserait pas la trentaine, Rin se sentait encore moins concernée par ce genre de chose. Surtout que personne ne l'avait jamais approché avec ce genre d'intention. Qui voudrait d'une fille qui a l'air d'un cadavre ambulant et tire tout le temps la gueule après tout ? Cependant, entourée désormais par des adolescents et des jeunes adultes, elle ne pouvait que constater autour d'elle ce qui se passait, observant les couple de loin, avec une sorte de curiosité cachée et un peu froide, mais en même temps envieuse. Et parfois elle se demandait ce que cela ferait, de tomber amoureuse et d'être aimée en retour...

En tout cas, ce n'était certainement pas avec l'individu ici présent que ce genre de choses risqueraient de lui arriver, songea brièvement la Kaede tandis qu'elle observait son fin sourire. Elle n'arrivait à dire ce qui se tramait derrière la tête de l'étudiant blond et c'était diablement frustrant. Elle fronça les sourcils en l'entendant mentionner son amitié avec André. Vraiment ? Voilà qui était surprenant à entendre et elle ne le croyait qu'à moitié.  

« Ce n'était pas des menaces, je t'ai déjà dis ! Enfin... Oui bon, un peu quand même. Je voulais juste te prévenir rien de plus. » grommela l'adolescente.

Elle se figea cependant en entendant la suite. Bon sang... venait-il réellement de lui dire de pas s’inquiéter ? Et c'était un clin d'oeil ou elle avait rêvé ?! C'était loin en tout cas du ton un brin moqueur et provocateur précédemment utilisé par l'alien et elle devait bien avouer qu'elle ne s'attendait nullement à cela. Il en devenait même... mignon. Rin piqua un fard.

« Que... ! Qui a dis que je m’inquiétais pour toi d'abord ?! » s'exclama-t-elle précipitamment, les joues rendues un peu rouges par la gêne. « Ne déforme pas mes propos non plus ! »

La Kaede fait un pas en arrière et détourne le regard. Non mais ! Qu'est-ce qu'il allait encore s'imaginer celui-là, elle ne se faisait aucune inquiétude pour sa personne, il ne fallait pas croire elle lui avait juste donner un avertissement, voilà tout ! Rin se mordilla la lèvre inférieure, proférant quelques insultes mentales à l'égard de ce fichu Slake qui semble tout prendre bien à la légère et qui l'avait plus chamboulé qu'elle ne l'admettrait avec sa réaction imprévisible. Même si c'était innocent et pas grand-chose, pour une handicapée des sentiments comme elle en revanche...

« ...T'es pas vraiment quelqu'un de banal n'empêche, je dois le reconnaître. » souffla-t-elle, se faisant la réflexion à haute voix.

Rin laissa son regard se balader sur lui pour le détailler. Alors qu'elle croyait commencer à le comprendre un peu, voilà que Slake lui montrait un autre côté de sa personne, plutôt inattendu. Et bizarrement... ce n'était pas quelque chose de désagréable en vérité. Même s'il l'agaçait toujours !


   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ POINTS : 96

MessageSujet: Re: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥ Mar 12 Mai - 19:55




C'est trop banal, d'être sentimental

Que Slake se mette à devenir hônnete dans une conversation était plutôt inattendu mais est-ce que tout un chacun pourvait, à chaque minute de sa vie, jouer le rôle qui lui était donné de tenir ? Non et ca le Krazentz en était bien la preuve vivante et s'il n'était pas habité par un minimum de bonté, tout ceci ce serait révellé impossible bien que pour l'instant, lui-seul était à même de s'en rendre compte. Il réalisa directement ce qu'il venait juste de faire à l'instant et pour tout dire, cela ne lui plaisait pas vraiment. D'accord il avait un peu joué au début mais il n'avait aucune raison de commencer comme ca, toute cette situation d'abord amusante devenait bien étrange finalement.

Au moins, il pouvait se mettre le coeur à l'aise, il était le seul à savoir ce qu'il pensait et c'était tant mieux. Il n'avait pas passé deux ans à se fondre dans la masse pour être démasqué maintenant. Continuer à faire illusion, c'était tout ce qu'il devait et bizarrement, cette pensée le faisait sourire. C'est qu'il aimait ses petits jeux de mots qui n'était capable de ne faire rire que lui. Et dire que la demoiselle continuait à insister sur le fait qu'elle ne l'avait pas menacé, amusant. La scène aurait certainement pu paraître autrement s'ils avaient été sous les tropiques, lui adossé contre l'un des palmiers qui orneraient le paysage au bord d'une plage de sable fin. Il n'en était rien pourtant, même si tout n'était qu'une question de perception. L'envie de mettre ses idées à exécution fut tentante l'espace d'une seconde, mais alors qu'il s'apprêtait à le faire, il s'arrêta bien vite alors qu'elle passait à autre chose. Peut-être n'était-ce plus le moment de jouer.

« Je ne te pensais pas du genre à mettre gentillement en garde une personne à qui tu réclamais des comptes. Mais je vais te dire une chose ... » Il se pencha vers elle rapidement, assez que pour parler à son oreille en guise de retour. « Tu ne devrais pas rougir face à un inconnu. »

Félicitations, Slake était devenu un véritable emmerdeur ! A croire que sa minute d’honnêteté avait été éprouvante et qu'il se devait d'y remédier. Enfin, il aurait pu faire pire, il la prévenait juste à son tour. Après ca, il se redressa tout simplement avant de reposer les yeux sur elle. Il n'était pas banal, elle l'avait dit et elle avait raison, un Krazentz était deja synonyme d'exception.

« Je dois bien avouer que toi non plus. » Répondit-il comme un écho avant de regarder ailleurs.

Il le pensait ca aussi, et bizarrement, cela le mettait un peu mal à l'aise mais pas assez que pour que cela transparaisse. C'était une réplique innocente, il l'aurait bien sortie sans sourciller un instant en autre temps mais pas aujourd'hui. Il devait peut-être être un peu fatigué après tout, il ne fallait pas oublié qu'il sortait d'un cours aussi pénible que possible. Il réfléchirait à ses paroles à l'avenir et d'ailleurs, il tiendrait la petite femelle à l’œil par la même occasion. Il ne pouvait pas se permettre de se faire démasquer et celle-ci était plutôt dangereuse maintenant qu'il y pensait.

« Si tu attends que je me transforme en fumée ce n'est pas aujourd'hui tu sais ? »

Il faisait référence à la façon dont elle le regardait, même si lui n'avait pas été franchement mieux. C'était mieux de remettre de la distance, trop de confidence était nuisible. Il méditera sur son comportement plus tard mais pour l'heure, il devait reprendre la situation en main. Il y avait décidément trop de surprise sur Terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ LOCALISATION : loin de toi.
❝ POINTS : 45

MessageSujet: Re: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥ Sam 30 Mai - 10:13

C'est trop banal d'être sentimentale
Slake & Rin

Trop près. Beaucoup trop près. En s'approchant ainsi pour la taquiner, Slake venait de franchir le périmètre de sécurité de la jeune Rin -oui oui elle a ça. La demoiselle n'alla pas chercher bien loin en retour. Ce mec jouait avec ses nerfs depuis tout à l'heure, titillant ses humeurs. Son poing partit tout seul à la rencontre de la joue du blond. Rien de trop violent non plus -elle pouvait frapper beaucoup plus fort, Kiyo en était d'ailleurs témoin. La concernée crispas les crocs.

« Tu le cherchais depuis tout à l'heure. Eloignes-toi, t'es trop proche bordel ! Et cesse de m'agacer ainsi. » grinça-t-elle, lui donnant presque des ordres.

Son cerveau repassa la phrase précédente de l'alien dans sa tête. Gentille, elle ? Il venait d'avoir la preuve que non, elle ne l'était pas. Du tout même. La Kaede n'avait que faire cet élève, du moins c'est ce qu'elle se plaisait à prétendre. Car malgré tout, Slake avait réussi à attirer sa curiosité, et c'était déjà signe qu'ils avaient commencé à nouer une relation. Un peu étrange certes en considérant comment elle avait commencé et comment leur première rencontre s'achevait, mais c'était un lien tout de même.

Rin lâcha un « tch » agacé. Elle en avait assez, trop d'effort de sociabilité tout cela. De toutes manières le cours actuel allait bientôt s'achever. Ils avaient déjà loupé une heure, inutile de lui en faire manquer une deuxième, il allait avoir des ennuis ensuite. Et non elle s'en fichait de toutes manières, voilà.

« Ce serai pourtant si pratique si tu pouvais t'évaporer ainsi. Enfin, peu importe j'en ai fini avec toi. Tâches juste de ne pas oublier ce que je t'ai dis. »

Sur ces mots, la japonaise fit volte-face, se dirigeant vers la porte pour sortir. En réalité, pour sa part elle avait déjà fini les cours de la journée, mais actuellement elle ne serait pas contre une petite séance d'entraînement ou quelques longueurs dans la piscine pour se vider la tête. Avant de quitter définitivement son interlocuteur toutefois, Rin s'arrêta sur le seuil de la salle de classe. Se retournant de trois-quarts seulement, elle lui lança, sans oser le regarder en face.

« Et, hum. Désolé pour ta joue. Mets de la glace. » elle se racla la gorge et se retourna complètement cette fois, lui présentant son dos. « A plus tard alors. »  

Et cette fois elle quitta la pièce, se dirigeant à grandes enjambées vers les dortoirs pour aller enfiler sa tenue de sport dans sa chambre, les joues vaguement rosées. Bordel, pourquoi elle avait agit aussi … gentiment avec lui ? Décidément, cet alien blond n'était pas banal. Elle espérait juste ne pas avoir à le recroiser de sitôt !  

   
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥

Revenir en haut Aller en bas

C'est trop banal, d'être sentimentale || Slake ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroe's SUP :: L'institut :: Les bâtiments d'apprentissage :: Les salles de classe-
Partenaires
bouton partenariat

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit